Bienvenue sur Catharsis,
A Tale of Muggles and Wizards
Signaler un RP libre
Le Deal du moment :
Abonnement 12 mois Nintendo Switch Online
Voir le deal
15.99 €

Catharsis :: Atlantis & Manadh :: Le Centre-ville :: Mount Helicon
 

 J'ai du m'gourrer dans l'heure, j'ai du m'planter dans la saison.

Aller en bas 
AuteurMessage
Harper RedfieldHarper Redfield
StaffMoldu
StaffMoldu
Messages : 98 Points : 891
Pseudo : Line
Avatar : Xavier Samuel
Crédits : nightblond
Plus d'informations
MessageSujet: J'ai du m'gourrer dans l'heure, j'ai du m'planter dans la saison.   J'ai du m'gourrer dans l'heure, j'ai du m'planter dans la saison. EmptyMer 5 Fév - 14:48

4 avril 2002

Pendant plusieurs mois, il n’avait pas adressé la moindre pensée à sa soirée à l’Atlantease. Dans toute son étrangeté, elle n’avait rien moins représenté que tout ce que Harper s’attendait à trouver à Atlantis ; un décalage certain avec Londres, des comportements inexplicables, une forme de magie qui n’avait rien d’onirique mais qui mettait un peu mal à l’aise. Il se souvenait, marchant dans les rues du Centre-Ville aux petites heures, s’être demandé si c’était ainsi que se sentait les protagonistes de « Charlie et la chocolaterie » avant que leur vie ne bascule. Ce soir-là, il avait été heureux de rentrer chez lui en un seul morceau, sans rien de plus bizarre que sa cicatrice maudite qui était dotée de sa propre vie. Le lendemain matin, Oliver, les cocktails et la conversation sans queue ni tête n’était déjà plus qu’un lointain souvenir, brumeux, presque comme ces rêves qui marquent suffisamment, mais restent trop flous pour vraiment pouvoir être sur que rien n’a été réel.

Beneficio attendait. Les contrats, les clients, le marketing. Son affaire grandissait, notamment grâce à l’influence médiatique apportée par Sebastian O’Connor, mais le boom attendu n’avait pas eu lieu, pas vraiment. Le Syndicat Corporatiste demandait toujours plus de fonds, et à force de s’investir dans leurs recherches, de passées ses soirées – et parfois ses nuits – dans les laboratoires, à la recherche du prochain Steve Jobs, Harper en avait presque oublié de vivre.

D’une main un peu fébrile, il poussa la porte du Mount Helicon. Il n’avait jeté qu’un œil distrait à la devanture vieillie, s’assurant simplement d’un coup d’oeil que l’endroit n’était pas bondé. Il voulait s’évader un peu en dehors de l’ambiance des clubs survoltés qu’il fréquentait habituellement. Observer les gens, peut-être. Se faufiler dans un coin, et délaisser le rythme effréné de son quotidien jusqu’au prochain lever du jour. Cependant, c’est tout de même vers la partie café qu’il se dirigea, trop angoissé par le silence et l’apaisement qu’il devine dans la partie… bibliothèque ? Il avait douté lorsque ses yeux s’étaient posé sur les rangées de livres, perplexe de constater qu’on pouvait venir dans un café pour dévorer un bouquin. Le Londonien finit par choisir une petite table ronde, après avoir commandé un café allongé au bar.

Il n’était pas venu pour voir Ella. Pas vraiment. Vers midi, alors qu’il débattait de la nécessité absolue de faire une pause pour manger un morceau, il s’était rappelé de sa lettre, à laquelle il n’avait que vaguement répondu. Elle avait évoqué cet endroit, dont il avait bien peiné à se rappeler le nom – et à vrai dire, il avait du demander à sa secrétaire de lui trouver une liste des endroits cosy du Centre-Ville pour retrouver le bon – et comme l’inspiration divine qui descend sur l’âme, il avait compris que pour une heure, pour changer, c’était dans ce genre d’endroit qu’il avait besoin de s’évader. Juste pour essayer. Et tant qu’à faire, il pouvait tout aussi bien tenter dans un endroit où il avait une chance de rencontrer un visage connu. Mais vraiment juste le visage.

C’est assez, pourtant, pour reconnaître ses cheveux un peu en folie, et ses traits qui marquent une certaine dureté, malgré son expression amène. Il vient de la voir filer derrière le comptoir, sans perdre un seul mot de ce qu’un couple de touristes lui assène, dans un anglais de cuisine. Harper porte son café à ses lèvres, amusé, et attends, patiemment, de croiser son regard.




Ralentissement jusque mars
Très peu présente sur le forum en semaine, utilisez la boite aux lettres du staff (en bas à gauche du forum) pour me joindre si nécessaire !
Ella KvelgenElla Kvelgen
ModoSorcier
ModoSorcier
https://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 568 Points : 3411
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Moi-même #proud
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: The Lair, Cornwood, Devon, UK
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations diverses:
MessageSujet: Re: J'ai du m'gourrer dans l'heure, j'ai du m'planter dans la saison.   J'ai du m'gourrer dans l'heure, j'ai du m'planter dans la saison. EmptyJeu 13 Fév - 9:43

Ella virevoltait entre les tables à l'intérieur du café ; pas que y avait une foule incroyable aujourd'hui, c'était simplement sa façon de travailler. Elle pouvait pas prendre son temps, marcher tranquillement, non. Elle préfèrait mille fois le faux rush d'esquiver des clients à la dernière minute en s'excusant d'un grand sourire, de débarrasser les tables comme si une file d'attente s'éternisait jusqu'au bout d'Atlantis. C'était son petit cliché de serveuse à elle, qu'elle entretenait avec plaisir. Et puis comme ça, quand elle rentrait s'affaler sur son canapé le soir en dévorant un énorme cheeseburger du Bunbarda Maxima, elle culpabilisait pas. Son sport, c'était le slalom professionnel.

Un couple d'étrangers vint régler sa facture au comptoir et elle nota une pointe d'accent rugueux dans leur anglais. P't'être que c'était des gens du Nord ? Ca y ressemblait, comme ça. Elle les remercia et immédiatement, bondit sur les tasses vides afin de les rassembler une par une sur son plateau. Mais à trop prendre la confiance, on finit par plus être vraiment attentif, et le temps de crier une nouvelle commande à Oliver, elle se loupa et la dernière tasse se brisa sur le plancher sombre. Et merde, lâcha-t-elle, en s'accroupissant pour réunir les restes de ce petit corps d'émail. Adieu fidèle servante, repose en paix. Et en plus d'avoir fait une connerie, elle s'entailla l'index ; pas profondément, mais juste assez pour que le sang perle. D'un autre juron, elle releva la tête et saisit une serviette qui dépassait sur le bord de la table à sa droite. Sans faire gaffe, elle l'avait piquée à un client bel et bien installé, encore en train de boire son café. En relevant elle s'en rendit compte et claironna :

" - Désolée, j'vais vous en chercher une autre tout d'suite ! "

La blonde avait pas pris le temps de même jeter un regard au client. C'est qu'en lui tendant la serviette qu'elle réalisa alors qui c'était. Harper, le type plus ou moins drôle de l'Atlantease, qui gérait cette boîte de services là… Ca ressemblait à un nom de sortilèges, genre, Accio, Diffindo… Un truc en o. Bénéficio ! C'était ça. Un peu surprise, elle eut un moment de blanc et retrouva naturellement sa propension à l'humour.

" - Tiens, j'pensais pas que les grands patrons avaient d'la place dans leur agenda pour se poser plus de deux minutes. "


warden
Into your sanctum you let them in. Now all your loved ones and all your kin will suffer punishments beneath the wrath of God
 
J'ai du m'gourrer dans l'heure, j'ai du m'planter dans la saison.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Réponse Rapide


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: