|Flashback 1997| L'envers de l'inconnue |Prudence Lestrange|
AuteurMessage
Nouvel arrivantavatarNouvel arrivant
http://www.catharsis-rpg.com/t934-kim-soo-mi-a-little-pain-never
MessageSujet: |Flashback 1997| L'envers de l'inconnue |Prudence Lestrange|   Ven 9 Juin - 16:54

l'envers de l'inconnue

       

Sans terminer son repas, Soo Mi se leva de la table des serpentards. Elle en avait assez. Raz le bol même. Cette langue étrangère qu'elle avait encore du mal à comprendre, le bruit, les regards... Elle n'en pouvait plus et avait atteint la limite du possible ce soir. C'est donc sans donner d'explication, qu'elle disparut de la Grande Salle en voleuse. En grandes enjambées, elle parcourait le hall où elle retira violemment cette robe de sorcière qu'elle trouvait des plus hideuses et sans aucune délicatesse, elle la jeta par-dessus son épaule. Elle se sentait beaucoup mieux sans ce morceau de tissu qui lui fouettait les mollets à chaque pas ainsi que loin de cette masse de monde qui se trouvait à partager leur repas. Dans sa tête qu'elle sentait sur le point d'exploser, elle entendait toujours ses conversations don, elle ne pouvait comprendre le sens, voir même le sujet et cela lui donnait cette désagréable sensation de malaise. Elle avait la nette impression de ne jamais pouvoir se sentir chez elle dans cet environnement qui lui était des plus étrange. Que faire pour améliorer sa situation...

Une fois à l'extérieur, l'air frais qui frappa son visage de pleins fouets parvint à la calmer, elle et sont mal de crâne. Malgré tout, elle ne s'arrêta pas pour s'en imprégner et continua son chemin vers la fontaine. C'était son endroit favori pour se cacher, depuis qu'elle avait mis les pieds dans ce maudit château. Elle y était habituellement tranquille mis à part les quelques personnes qui passaient en coup de vent ou qui se contentaient de s'asseoir dans leur coin avec leur ami. En temps normal, les autres étudiants se contentaient de la dévisager, ce qui l'agaçait au possible. Déjà quelques mois passé ici et elle ne s'était toujours pas faite d'amis avec qui socialiser. C'est donc pourquoi elle traînait avec ses cousins. Du coup trainer avec eux lui rendait la tâche plus facile. Elle n'avait pas à changer ou faire d'efforts pour ce faire accepter. Avec eux, il était aisé de communiquer, car elle pouvait le faire dans sa langue natale. Elle n'avait tout simplement pas à réfléchir et à s'adapter. Elle s'accrochait donc à eux comme on s'accrochait à une bouée. Ils étaient son seul point de repère dans cet endroit où elle se sentait perdue.

Proche de son but, elle hâta le pas, ses talons hauts frappaient durement le sol a chacun de ses pas. Enfin, elle pouvait voir son refuge. Tel qu'attendu à l'heure du repas, il n'y avait personne. Le soleil se couchait déjà et la température avait baissé. Tout comme sa robe de sorcier qu'elle avait enlevé dans le hall, ses souliers et ses chaussettes quittèrent son corps eux aussi. S'appuyant sur ses mains délicates, elle monta sur le rebord du bassin. Fredonnant un air des plus classique, elle tournoya sur elle-même. Ce soir, cette fontaine serait sa piste de danse. Ballerine gracieuse, elle bougeait son corps avec élégance et fluidité avant de finalement se laisser tomber sur le rebord où elle s'assit sagement. Plongeant ses pieds dans l'eau froide et agitée, elle étouffa un rire lorsque ce liquide des plus clairs vint lui chatouiller les orteils en une douce caresse. Absorbée par la mélodie de la fontaine, son propre chant et le coucher du soleil, elle n'accordait plus d'importance au reste du monde. Enfin, elle pouvait s'évader en toute tranquillité. Les notes de musique sortaient d'entre ses lèvres colorées d'un rouge si foncé, on aurait pu croire à du sang. Son âme quant à lui, s'envolait dans un autre monde. Elle mit du temps avant d'ouvrir ses yeux amande, battant des cils à plusieurs reprises avant de distinguer ce qui l'entourait. Puis soudain, un bruit à côté d'elle la fit sursauter avant d'attirer toute son attention.


_________________
it's human nature
we're all lonely
Nouvel arrivantavatarNouvel arrivant
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 01/02/2017 Messages 290 Points d’activité 0
      Pseudo : Runix
      Avatar : Georgie Henley
      Crédits : Moi
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Royaume-Uni
      Patronus: Étalon noir
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t474-prudence-isobel-lestran
MessageSujet: Re: |Flashback 1997| L'envers de l'inconnue |Prudence Lestrange|   Ven 9 Juin - 20:12


L'envers de l'inconnueFeat. Kim Soo Mi

[Flashback 1997]
La journée tirait à sa fin. Prudence était assise à sa table mangeant son repas avec nonchalance tentant de trouver, malgré tout le vacarme présent dans la salle, une once de tranquillité. L'appétit d'oiseau de la jeune Slave eut raison d'elle, alors elle décida de quitter la pièce pour trouver le calme qu'elle désirait. Alors qu'elle s’apprêtait à quitter, une autre Serpentarde bondit de sa place et partie à la hâte. Celle-ci semblait pressée de partir loin d'ici. Peut-être que tout comme la Lestrange, elle cherchait à s'échapper de tout ce boucan qui sans doute allait leur causer un de ces maux de tête pas possible. La jeune fille avait retiré sa robe de sorcière pour la jeter vulgairement sur le sol. Sans se poser trop de questions, Prue décida de la ramasser. Intriguée par ce comportement étrange, Prudence décida de la suivre.

La jeune inconnue était rendue à l'extérieur, sans doute se dirigeait-elle vers la fontaine. Sa poursuite s'interrompit brièvement lorsque Prudence fut à son tour sorti du château. Devant elle se trouvait un paysage à couper le souffle. Un paysage dont il serait presque illégal de ne pas s'arrêter pour l'admirer. La vue était simplement magnifique. Le soleil était doucement en train de se coucher laissant derrière lui des teintes d'oranger et de rose violet orné le ciel. Ce paysage envoûtant fit presque oublier la raison pour laquelle elle était sorti. Même que quelques minutes avaient passé. Prudence chercha la jeune élève qui, sans qu'elle ne le sache, l'avait amener ici. Elle la retrouva rapidement alors que celle-ci était à la fontaine. Prudence s'avança tranquillement vers la jeune fille. Cette dernière semblait être partie dans un autre monde. Elle venait de rouvrir ses yeux.

«C'est magnifique.» fit-elle remarquer.

Ceci fit sursauter la sorcière.

«Pardon si je t'ai dérangée, c'est seulement que je t'ai vu partir précipitamment et jeter ta robe par terre tout à l'heure et, puisque je partais également et que ton geste m'intriguait, je t'ai suivie.» continua-t-elle en lui remettant sa robe.

© Jawilsia sur Never Utopia


_________________
Nouvel arrivantavatarNouvel arrivant
http://www.catharsis-rpg.com/t934-kim-soo-mi-a-little-pain-never
MessageSujet: Re: |Flashback 1997| L'envers de l'inconnue |Prudence Lestrange|   Lun 19 Juin - 23:14

l'envers de l'inconnue

       

Ses yeux de couleur charbons, plongèrent dans un regard verdoyant qui appartenait à une jolie brune, don, elle ne connaissait pas le prénom. Pourtant, à en juger son uniforme, elle faisait partie de la même maison que Soo Mi. Si elle ne se souvenait pas de l'avoir croisé auparavant, cela avait sans doute à voir avec le fait qu'elle fasse peu attention aux gens qui l'entourent. Depuis son arrivée ici, cette princesse des glaces ne s'était approchée de personne, elle se contentait plutôt de trainer avec son frère et ses cousins. Avant ce soir, personne n'avait fait de grands efforts pour l'approcher et ceux qui avaient fait une tentative, c'était bien vite lassé. Il était difficile pour Soo Mi de comprendre la langue et il lui fallait un certain délai pour qu'elle puisse bien traduire chaque mot qui sortait de la bouche de ces étrangers.

C'était d'ailleurs ce qu'elle dut faire, lorsque cette jeune fille qui l'avait suivi, lui adressa la parole. Cela prit quelque minute pour elle de tout bien saisir les paroles de cette dernière, mais une fois que ce fut chose faite, elle sourit avec douceur à cette jeune inconnue avant de lui répondre tout aussi doucement. « Tu ne me déranges pas, j'étais simplement sortie, car j'avais grand besoin de calme. » Et le calme, elle avait trouvé, ici, dans ce lieu qu'elle affectionnait. Avec un sourire gêné, elle reprit son vêtement qu'elle regarda avec dédain avant de le déposer sur ses genoux à contre cœur. « Tu n'étais pas obligé de la ramasser, tu sais... Surtout qu'elle va surement finir dans un foyer. » En effet, cette robe allait définitivement brûler, elle en donnait sa parole...

« Désoler, c'est juste que je n'affectionne pas tellement l'uniforme. Sans vexer son créateur, il est, comment dire... Il manque d'originalité. » Avait-elle ajouté pour clarifier ses propos au sujet de son envie de mettre le feu à sa robe de sorcière. « Je m'appelle Soo Mi en passant, mais tu peux m'appeler Soo. » Lorsqu'elle s'était présentée, dans sa voix, on pouvait clairement déceler son accent Coréen, plus que prononce. Posant une main sur la surface froide de la pierre, elle tapota doucement cet espace lire à côté d'elle, invitant ainsi cette inconnue à la rejoindre. « Tu comptes rester debout encore longtemps ? » Avait-elle dit sur un ton tout aussi amuser que le sourire qu'elle avait de coller aux lèvres. « J'ai l'impression que ce soir, le ciel va nous offrir un très beau spectacle... J'ai toujours trouvé que les étoiles avaient un effet des plus apaisants lorsqu'on prenait le temps de les admirer. » Sur ces dernières paroles, elle leva la tête vers le ciel, le regard brillant. Fasciner, elle avait toujours été par ces étoiles qu'elle enviait plus que tout.

Silencieux, elle resta là sans bouger. On pourrait presque croire à une statue d'ivoire. Puis enfin, elle cligna des yeux pour se tourner de nouveau vers la plus jeune à qui elle sourit. « Excuse-moi, j'ai tendance à m'y perdre facilement quand je regarde le ciel. Mais bons, je ne pense pas t'avoir demandé ton nom, qu'elle impolie je fais !  Je suis consciente qu'on fasse partie de la même maison, mais disons que je n'aie pas vraiment fait attention aux élèves depuis qu'on m'a forcé à venir ici.  » Dit-elle avec un sourire d'excuse. Elle se sentait un peu mal de ne pas avoir fait les efforts nécessaires pour se rapprocher des autres élèves, elle allait devoir remédier a cela si elle ne voulait pas se retrouver seul jusqu'à la fin de sa scolarité ici.


_________________
it's human nature
we're all lonely
Nouvel arrivantavatarNouvel arrivant
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 01/02/2017 Messages 290 Points d’activité 0
      Pseudo : Runix
      Avatar : Georgie Henley
      Crédits : Moi
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Royaume-Uni
      Patronus: Étalon noir
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t474-prudence-isobel-lestran
MessageSujet: Re: |Flashback 1997| L'envers de l'inconnue |Prudence Lestrange|   Mer 21 Juin - 9:34


L'envers de l'inconnueFeat. Kim Soo Mi

[Flashback 1997]
La jeune fille prit quelques instants pour répondre, suite à quoi, un doux sourire s'afficha sur son aussi doux visage. Elle semblait être d'origine coréenne. De longs cheveux ébène, des yeux en amande et une peau quasi-parfaite.

«Tu ne me déranges pas, j'étais simplement sortie, car j'avais grand besoin de calme.» dit-elle finalement. Elle regarda la robe d'uniforme que tenait Prudence.

«Tu n'étais pas obligé de la ramasser, tu sais... Surtout qu'elle va surement finir dans un foyer.» Prudence eut un léger rire intérieur. «Désoler, c'est juste que je n'affectionne pas tellement l'uniforme. Sans vexer son créateur, il est, comment dire... Il manque d'originalité.» expliqua-t-elle.

«Il est vrai que cet uniforme est assez banal voire même moche donc je comprends tout à fait ton désir d'y mettre le feu. Peut-être qu'un peu de brûler pourrait lui faire du bien.» répliqua Prudence d'un air ricaneur.

«Je m'appelle Soo Mi en passant, mais tu peux m'appeler Soo.» dit la jeune coréenne. «Tu comptes rester debout encore longtemps?» ajouta-elle

«Eh bien plus maintenant!» répondit Prudence en se joignant à sa camarade

«J'ai l'impression que ce soir, le ciel va nous offrir un très beau spectacle... J'ai toujours trouvé que les étoiles avaient un effet des plus apaisants lorsqu'on prenait le temps de les admirer.»

«Je suis du même avis que toi. Les étoiles ont cet effet envoûteur et libérateur. Souvent, je perds complètement la notion du temps, seulement en observant les étoiles. Le ciel est, selon moi, le plus beau des phénomènes et spectacles que l'homme ne pourra jamais surpasser.» affirma Prudence

Elles se mirent à contempler le ciel. Déjà, quelques étoiles faisaient leurs apparitions dans le ciel. Une image si magnifique qu'elle vous laisse bouche-bée. Les deux jeunes filles restèrent silencieuses un moment, admirant le paysage. Un sentiment de bien-être profond envahi, l'esprit de Prudence. Elle se sentait aussi légère qu'une plume dont on lui aurait jeté un Wingrdium Leviosa. Perdue dans ces pensées, elle en avait presque oublié la présence de la coréenne. Cette dernière se fit remarquer par ses dits qui ramena Prudence sur terre.

«Excuse-moi, j'ai tendance à m'y perdre facilement quand je regarde le ciel. Mais bons, je ne pense pas t'avoir demandé ton nom, qu'elle impolie je fais !  Je suis consciente qu'on fasse partie de la même maison, mais disons que je n'aie pas vraiment fait attention aux élèves depuis qu'on m'a forcé à venir ici.»

«Je m'appelle Prudence, Prudence Isobel Lestrange, mais appelle moi Prue.» repondit Prudence. «Forcé? Où étais-tu avant et pourquoi as-tu été forcé de venir ici? Aller vas-y parles moi de toi, tu m’intéresses!» exigea-t-elle d'un ton intéresser

© Jawilsia sur Never Utopia


_________________
Nouvel arrivantavatarNouvel arrivant
http://www.catharsis-rpg.com/t934-kim-soo-mi-a-little-pain-never
MessageSujet: Re: |Flashback 1997| L'envers de l'inconnue |Prudence Lestrange|   Jeu 29 Juin - 17:42

l'envers de l'inconnue

       

À cette question qui lui fut posée, Soo Mi ne savait quoi répondre, car elle-même en ignorais la réponse. Il n'y avait aucune raison logique en soit pour expliquer leur arriver dans ce pays étranger et s'il y en avait une, on ne lui en avait jamais parlé. Déménager, n'était pas un problème pour la verte et argent, elle pouvait s'y faire, mais devoir fréquenter cette école ne lui plaisait pas du tout, elle aurait de loin préférer faire l'école à la maison comme elle avait l'habitude de le faire en Corée, mais ses parents avaient refusé sa demande. Confuse, elle était face à tous ses changements qui s'étaient enchaînés trop rapidement devant ses yeux sans qu'elle ne puisse faire quoi que ce soit pour les arrêter.

Le plus dur ici, était qu'elle n'était rien d'autre qu'une fille de riche alors que dans son pays natal, sa famille était respectée et crainte. Son nom n'avait plus aucune influence et elle se sentait prise au piège dans une société qui semblait avoir très peu évolué comparativement a chez elle. Perdu et confuse, elle ne savait plus ou donner de la tête face à la mentalité de certains sorciers, qui semblait être tout droit sorti du moyen-âge. Elle qui se croyait conservatrice, elle n'avait aucune idée à quel point les siens avaient évolué avant d'avoir été témoins d'une petite querelle entre un sang pur et un sang-mêlé. Querelle qui l'avait fait bien rire par son ridicule

La verte et argent ne pouvait comprendre l'hostilité qui régnait entre eux, car chez elle, il avait passé au-dessus de tout ça, ou du moins en partie. Ils leur étaient interdits d'épouser un né moldu ou un moldu tout court et bien sûr, votre époux ou épouse se devait d'avoir bonne réputation ainsi qu'un bon compte en banque. Il lui fallait avoir une certaine influence et bien sûr, il devait être en mesure de bien se défendre lorsqu'il était question de combat. La maitrise de la magie noir et blanche était obligatoire et chez les garçons, ils ajoutaient l'apprentissage des arts martiaux. Soo Mi devait avouer que la vie en tant que fille était beaucoup plus aisée, car elle n'avait qu'à être jolie et avoir beaucoup de pognon. Bien sûr, elles devaient apprendre certaine matière comme la musique, la danse, servir le thé et autres, mais en général, ce n'était rien comparativement à ce que les garçons devaient appendre.

L'échelle sociale, il n'y avait que ça de vrai pour les siens et le pouvoir était la seule chose qui semblait crée des conflits entre nos familles. En somme, on ne se chamaillait pas pour un rien et encore moins quand il n'y avait rien à y gagner. Devoir partager une salle commune avec des étudiants qui se croyaient supérieur pour quelque chose d'insignifiant, n'aidait en rien le dégout qu'elle ressentait de se retrouver ici. Tout comme sa famille, elle avait beaucoup trop de fierté pour s'abaisser à ce genre d'enfantillage. De ses propres yeux, elle avait vu des sang-mêlé surpasser ceux qui se disaient pure, comme sa mère qui n'avait rien à envier à la famille de son père. Mais bons, rien de tout ça ne semblait avoir de l'importance ici et la frustration de devoir vivre entourer de ces gens, ne cessait de monter et il n'était plus qu'une question de temps avant qu'elle éclate.

Lorsqu'elle coupa enfin cours à ses pensées, c'est avec les sourcils froncés qu'elle répondit à la question de Prudence. « Je vivais à Séoul avant, la capitale ainsi que la plus grande ville de la Corée du Sud. Je ne sais pas si tu connais, mais disons que l'Angleterre semble encore faire partie du moyen-âge contrairement à là-bas. Je ne dis pas ça pour insulter votre pays, seulement...» Avait-elle dit en chuchotant et sur un ton incertain. Soo Mi avait peur de froisser la jeune fille, surtout qu'elle n'était pas connue pour mâcher ses mots. « Mais bons, mon père et mes oncles, on prit la décision de s'installer ici et je ne pourrais te répondre du pourquoi, car même à mes yeux ça ne fait aucun sens. Pourquoi quitter une ville où ton nom est respecté et où tu te tiens presque au top de l'échelle sociale, pour un endroit où personne ne te connait et où tu n'as aucune influence... Tu y comprends quelque chose toi ? » Avait-elle demandé à Prudence sur un ton légèrement amère et confus. « Je dois t'avouer détester cet endroit et j'aurais préféré continuer de faire l'école à la maison plutôt que de fréquenter cet établissement.» Finit-elle sur un ton des plus glacial, ses sourcils se touchaient presque et son regard restait obstinément fixé dans le vide.


_________________
it's human nature
we're all lonely
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Flashback - Isao) L’envers du décor…
» Amis, envers et contre tout [ PV ]
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Rabastan Lestrange
» Présentation de Narcissa Lestrange

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Rp - Poudlard-
Sauter vers: