Bienvenue sur Catharsis

#1Votez
#2Votez
#3Votez
Épidémie de Dragoncelle6 Septembre 2000 L'épidémie de Dragoncelle continue son chemin allant jusqu'à mettre certains lieux en quarantaine magique. On recherche toujours un traitement à l'Hôpital de Sainte Mangouste... LIRE PLUS
Un espoir de cure8 Septembre 2000 Un traitement médicamenteux a été trouvé contre la Dragoncelle et l'Eclabouille qui s'était déclarée dans la Moonrise Gallery. On recherche encore une cure totale. Des grèves pétrolières bloquant les importations ont commencé dans tout le Royaume-Uni... LIRE PLUS
Manifestations pour les droits des êtres magiques et non-magiques15 Septembre 2000 Des manifestations mettent en avant les droits des moldus et des êtres magiques en vue de modifier les lois par le Gouvernement. En parallèle les Jeux Olympiques commencent à Sidney, avec des sportifs mixtes, à la fois moldus et sorciers.... LIRE PLUS

 Honoria Rosier - « & I'm only human, after all »
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Honoria S. RosierÉtudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
MessageSujet: Honoria Rosier - « & I'm only human, after all »   Ven 31 Mar - 12:30

Honoria Sixtine Cassandre Rosier
Informations civiles
Nom : Rosier ; célèbre nom entaché par les exactions et les dérives fanatiques de certains membres de leur famille. Pour cela, Honoria gardait très à coeur de conserver toute la beauté et la brillance de son blason aux pétales de rose
Prénom(s) : Honoria, du latin honoratus, « honoré » ou « digne d'honneurs » ; Sixtine, dérivé du grec Sextus, « lisse, poli ». Femme rigoureuse, à la morale stricte quoique tolérante, altruiste, volontaire et obstinée. Perfectionniste ; Cassandre, prénom qu'elle ajouta elle-même à son nom. Cela lui rappelait la princesse troyenne éponyme dont la ressemblance avec elle allait jusqu'au don de voyance dont elle avait hérité. Dérivé du grec kassandros, puis Kassandra, « celle qui protège ».
Date de naissance : 12 mars 1978
Âge actuel : 22 ans
Cursus : Parcours astronomie et divination.
Alignement politique : Progressiste. Conservatrice. Honoria n'affichait pas ses convictions, beaucoup plus concernée par la préservation de ses propres intérêts et ceux de sa famille que par une allégeance à l'un des camps.
Informations Magiques
Origines : Sang-Pur. Comme son éducation le laissait entrevoir, Honoria était d'origine anglaise, bien que la France était également très présente dans sa généalogie. On relevait aussi de lointaines racines italiennes, vieilles de quelques siècles.
Baguette : La baguette d'Honoria était faite de bois de tilleul argenté, qui permettait d'obtenir des baguettes très élégantes et d'une grande qualité. Les baguettes faites de ce bois révèlent toute leur puissance entre les mains de personnes douées du don de voyance. Le coeur de sa baguette était constitué d'un cheveux de vélane. Ainsi, celle-ci avait certes un bien mauvais caractère, mais cela semblait - étrangement - convenir à Honoria, qui pouvait parfois se révéler bien peu avenante
Patronus : Un renard ; noble et versatile.
Épouvantard : Perdre le contrôle.
Miroir du Riséd : MONEY. POWER. GLORY.
Ancienne école/maison : Serpentard ; maison de la ruse et de la fourberie, qui aide toujours les siens à marcher vers la grandeur. Les quelques années passées dans la maison au serpent lui permirent de renforcer un peu plus encore son assurance

Descriptions
Caractère de votre personnage
Elle était l'archétype-même de la jeune héritière surprotégée et mise sur un piédestal. Issue d'une grande famille de Sang-Pur, elle avait reçu l'éducation qui s'imposait, celle d'une aristocrate de haut rang, et dès lors elle avait, dans sa façon de parler et de se mouvoir, une élégance naturelle, un charme délicat et raffiné. Discrète et courtoise, elle avait des manières irréprochables et elle était d'une politesse inégalable en toutes circonstances.

Mais si il était bien rare de la voir perdre son calme, elle n'en restait pas moins une jeune fille réellement rusée et prête à tout pour arriver à ses fins, dès lors qu'étaient en jeu ses ambitions, ses intérêts, ou ceux de sa famille. Méfiante et flegmatique, il semblait presque impossible de deviner ses pensées. Sans doute valait-il mieux, d'ailleurs. Pourtant, même si elle semblait souvent impassible, voire presque se désintéresser de tout, elle se cultivait aussi assidûment que possible afin de ne jamais se laisser dépasser par quiconque. Intelligente et studieuse, elle s'appliquait toujours un peu plus à parfaire l'éducation qu'elle avait reçue, et c'était avec perfectionnisme qu'elle poursuivait son apprentissage. Aussi, elle était le genre de personnes à s'imposer une hygiène de vie drastique pour arriver à ses fins. Son naturel discipliné transparaissait d'ailleurs dans plusieurs aspects de sa vie, notamment au niveau scolaire, dans lequel elle excellait, mais aussi dans le cadre familial. Son ambition et sa compétitivité étaient des atouts indispensables pour réussir dans le monde dans lequel elle évoluait.

Elle avait également conscience que la patience était la plus grande des vertus, plus encore pour se venger que pour toute autre chose. Très rancunière, elle n'hésitait donc pas à attendre le temps qu'il fallait pour rendre aux autres la monnaie de leur pièce. On aurait pu penser d'elle qu'elle était une petite chose fragile au premier abord mais il n'en était rien. Elle mettait aussi volontairement de la distance entre elle et les autres, et elle n'avait confiance qu'en un nombre très limité de personnes, considérant qu'elle ne pouvait compter que sur elle-même. Cela la faisait paraître hautaine et froide. Elle était pourtant assez sociable dans le fond, mais à cause des barrières qu'elle se mettait volontairement, elle ne se permettait pas d'être ouverte envers les autres. Ce qui impliquait aussi qu'elle était très exigeante envers les personnes à qui elle faisait confiance, et on pouvait la trouver facilement possessive.

Informations importantes
Par un curieux hasard du destin, Honoria était dotée du don de voyance. Chose bien étrange, cela ne se manifesta qu'après ses dix-sept ans. Quoi qu'il en soit, elle s'évertuait depuis, avec beaucoup d'application, à mettre ce pouvoir particulier au service de sa très chère famille et, par ricochet, au sien. Convaincue qu'elle pouvait ainsi régler tous leurs problèmes et agir pour leur bien à tous, elle n'hésitait pas à s'imposer pour que chacun s'aligne sur sa propre vision des choses. Malheureusement, elle n'avait jamais réellement compris que ses visions étaient bien loin d'être toujours justes. Et du coup, elle était souvent la première à faire foncer ses proches droit dans le mur, Léandre le premier.  

Goûts
Le luxe et le clinquant ; pour elle, tout ce qui brille était de l'or. Et plus les choses étaient chères et précieuses et plus elle souhaitait les acquérir. Sans doute était-ce là un bien mauvais côté d'elle, mais Honoria n'y pouvait rien. Ayant depuis toujours été élevée dans la richesse et l'opulence, elle ne pouvait se résigner à choisir un mode de vie plus « simple » que ce à quoi elle avait été habituée depuis sa plus tendre enfance. Ainsi, elle était toujours particulièrement heureuse lorsqu'on la couvrait de cadeaux.

Rêves & Ambitions
En réalité, Honoria ne rêvait pas à grand chose. Son souhait le plus cher avait toujours été de prendre soin de sa famille, et c'est pour cela qu'elle considèrait avec beaucoup de prévenance leurs intérêts, et qu'elle faisait tout pour leur permettre d'évoluer au mieux. Quel dommage que cela ne fonctionnait pas vraiment.


Biographie

Honoria Sixtine Cassandre Rosier. Du haut de ses vingt ans, elle était une jeune fille frêle et sans doute bien fragile en apparence. Sa peau si pâle tranchait avec ses cheveux si sombres, alors que de grands yeux bleus, semblables à ceux de son frère, laissaient transparaître son caractère curieux et malicieux. Un port de tête irréprochable, une allure et une élégance rares ; tout en elle soulignait sa haute naissance et son éminente lignée. Elle s'obstinait toujours à cacher son véritable ressenti, afin que personne ne parvienne réellement à savoir qui elle était au plus profond d'elle-même. N'hésitant pas à mentir ou à dissimuler ses véritables intentions, elle ne laissait jamais transparaître ce qu'elle ressentait ou ce qu'elle pensait vraiment, afin que l'on ne puisse pas avoir de réelle emprise sur elle. Certains la trouvaient d'ailleurs hautaine et arrogante ; beaucoup trop fière. D'une manière ou d'une autre, c'était un moyen de se protéger. De plus, il serait bien mal avisé de se fier à une âme aussi versatile que la sienne. Membre de l'une des Vingt-huit Sacrées d'Angleterre, son héritage ne se limitait malheureusement pas aux domaines de sa famille ou aux conséquentes sommes d'argent et objets d'art dissimulés derrières les imposantes portes des coffres que sa famille possédait à la Gringotts Wizarding Bank.

Rosier. Un nom aisément reconnaissable au sein du monde magique, et bien tristement rendu célèbre par les exactions passées de certains membres de la famille d'Honoria. En première ligne, son oncle, Evan Rosier, qui s'était rendu coupable non seulement d'allégeance au Seigneur des Ténèbres, mais aussi d'attaques sur différents Aurors et membres de l'Ordre du Phénix, dont Alastor Maugrey ; Plus encore, son grand-père, Gaspard, dont les autorités firent d'Azkaban sa dernière demeure. Tous deux d'anciens Mangemorts, profondément convaincus de la justesse de leurs idées sur la suprématie des sorciers au Sang-Pur, de nombreuses rumeurs - qui se vérifièrent ! - se firent entendre, certaines répandues au moment des procès des Mangemorts arrêtés après la Première Guerre. Le Royaume-Uni tout entier apprit notamment les liens existants entre Evan Rosier et Igor Karkaroff, ce dernier laissant volontairement filtrer son nom, alors même que l'oncle d'Honoria n'était déjà plus de ce monde. L'ombre que la descendance Rosier tentait de faire disparaître revint alors de plus belle ; chasser la honte et le déshonneur serait sans nul doute une entreprise bien délicate.

Jamais ils ne renièrent leurs idées, et ainsi ils ne quittèrent les rangs du Lord que lorsque la mort vint à eux. La marque de leur sombre allégeance planait encore sur leur descendance. Malgré tous les efforts fournis pour tenter de racheter leur conduite, cela n'était sans doute pas suffisant aux vues des stigmates que conservaient les membres de leur famille. Et il en était de même pour Honoria, qui depuis toute petite avait en tête les actes et les décisions que prirent plusieurs personnes de sa famille. Ils n'avaient absolument rien avoir avec elle et son père, Camille Rosier, n'avait absolument rien de comparable ni avec son frère ni avec son propre père. Pourtant, lorsque l'on est confronté à une telle réalité, on ne peut cesser de se questionner. Honoria était-elle comme eux ? Bien évidemment non. Mais elle avait malgré tout un caractère changeant et versatile, ce qui avait pour conséquence de toujours orienter les choix de la jeune fille vers ce qui servait au mieux ses propres intérêts ou ceux de sa famille. Et ce, quand bien même si ce n'était pas toujours la meilleure des décisions. Ou du moins la plus droite.

Bien qu'élevée entourée d'idées pleines de tolérance, elle n'en gardait pas moins quelques doutes, à mesure qu'elle grandissait, se demandant si choisir la voie progressiste servirait au mieux ses intérêts ou ceux de ses proches. Souvent elle repensait aux bases conservatrices qui étaient celles de certains de ses ascendants, et elle cherchait à comprendre ce qui avait motivé leur choix. Elle n'était pas comme eux et ne voulait certainement pas le devenir, mais elle ne pouvait cesser de s'interroger. Ainsi, après s'être longuement penchée sur la question, elle en était progressivement venue à la conclusion que, si elle devrait un jour être obligée de faire un choix quant à son orientation politique, elle en était finalement venue à la conclusion, en son for intérieur, que la voie à suivre serait celle qui protègerait les siens. Car elle ne reculerait sans nul doute devant rien pour protéger l'un des membres de sa famille.

Honoria ferait absolument tout pour eux, au point même de s'immiscer dans leurs vies avec bien peu de délicatesse et de discrétion. Si l'on pouvait la voir entrain de tenter de gérer - et de se mêler ! - d'une grande partie de la vie de Léandre - surtout sa vie amoureuse, en fait -, son frère aîné qui avait pourtant huit ans de plus qu'elle, elle était sans doute encore pire avec Ombeline, leur cadette. « Ne fais pas cela, Ombeline, ce n'est pas convenable. Oui, plutôt comme ceci, c'est beaucoup mieux... - Peut-être devrais-tu tenter d'imiter ce que je fais. Voilà, comme cela ! ... - Non, non, non. Tu n'y es pas ! Tu es beaucoup trop raide, voyons. Essaye donc d'assouplir ta démarche... - Je n'aime pas beaucoup ta coiffure. Vois-tu... tu serais sans nul doute beaucoup mieux si tu te coiffais ainsi... Regarde ! Je vais te montrer... - Cette robe est très belle mais elle ne te met pas assez en valeur. Il te faut plus de couleur. Viens, nous allons essayer l'une des miennes... ». Et ainsi de suite. On ne pouvait même plus dire qu'elle couvait sa soeur. A ce stade, elle régentait presque sa vie. Et s'il pouvait lui arriver d'être beaucoup trop dure dans sa façon de faire, que ce soit pour Ombeline ou pour Léandre, si elle agissait ainsi, c'était parce qu'elle leur vouait un amour inconditionnel.

On pouvait sans doute dire qu'elle avait presque peur de ce qui risquait d'arriver si elle n'était pas là pour vérifier chacun des détails de leur existence. Car il était certain qu'elle ne leur laissait pas beaucoup de répit, et encore moins depuis qu'elle avait réalisé la particularité qui était sienne. En vérité, elle était déjà assez âgée lorsqu'elle se rendit compte qu'elle était dotée d'un certain don de voyance. En effet, elle avait déjà dix-sept ans révolus lorsque se produisit sa toute première vision. Et si cela pouvait sembler étrange qu'un don se manifeste seulement à l'âge adulte, elle vécu son arrivée assez bien. Plus que bien, même, quand elle s'aperçu qu'ainsi, elle pourrait encore plus aisément guider ses proches pour que leur vie s'oriente au mieux. Malheureusement, cela eut pour effet de lui donner sans doute un peu - beaucoup ? - trop confiance en elle, et ainsi, elle ne réalisait pas que quelques unes de ses visions pouvaient être... très fortement erronées.


À propos du joueur...
Prénom ou pseudo : Devine Stare
Âge : 19 ans Stare #mentirc'estmal
Célébrité sur votre avatar : Emily Rudd Stare
De quelle manière avez-vous trouvé le forum ? Il était sur mon chemin Stare
Avez-vous lu le topic dédié aux nouveaux joueurs (ici) ? Toujours pas Stare

Signature du Règlement

Je m'engage à suivre le règlement de Catharsis et à accepter les conséquences qui résulteront du non-respect de ce dernier, s'il y a lieu. J'inscrirai ici mon pseudo pour prouver cet engagement :
Honoria Sixtine Cassandre Rosier
Honoria S. RosierÉtudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
MessageSujet: Re: Honoria Rosier - « & I'm only human, after all »   Ven 31 Mar - 12:30

.



RP Test


Atlantis, l'Enclave Résidentielle sorcière
vers le 15 décembre 1999


C
es derniers temps, Honoria avait bien du mal à trouver le sommeil. Elle dormait très peu et ne cessait de se réveiller pour une raison qu'elle ne comprenait pas. Il n'y avait pourtant eu aucun changement notable, ni dans sa vie ni dans ses habitudes, et au contraire elle poursuivait sa vie comme elle l'avait toujours fait ; rien n'avait véritablement changé. Toutefois, quelque chose la préoccupait réellement, sans qu'elle ne puisse pour autant dire de quoi il était véritablement question. C'était ce genre de choses, dont on est intimement convaincu, sans que l'on ne puisse parvenir à mettre le doigt sur le véritable problème. La jeune fille préféra alors ignorer la question et éviter de penser à ce qui la tourmentait véritablement. Mais depuis quelques temps, l'inquiétude - et la fatigue - marquait son visage, tant et si bien que l'on pouvait voir la crispation tirailler ses traits pourtant si doux d'habitude. Honoria avait toutefois tenté de ne pas alerter ses proches quant à sa fatigue inhabituelle, et ainsi elle n'avait pas jugé nécessaire de leur parler de ce qui la préoccupait réellement.

Sans savoir elle-même de quoi il était question, elle savait cependant que le simple fait d'évoquer une chose qui la tracassait, sans toutefois parvenir à véritablement mettre le doigt dessus, aurait sans doute suffit à les intriguer, voire à les inquiéter. Et c'était bien là la dernière chose qu'elle souhaitait. Néanmoins, elle habitait depuis peu avec son frère ainé, Léandre, ainsi que ses cousines Ariane et Ravenna, et elle savait que malgré tout, elle ne pourrait pas garder pour elle ses craintes et ses appréhensions bien longtemps. Mais tant qu'elle le pourrait, elle tenterait de ne pas y prendre cas. Pour tout dire, elle avait un mauvais pressentiment. Et plus les jours passaient, et plus celui-ci s'intensifiait. Comment faire pour l'expliquer ? Car malgré tout, rien n'avait changé dans sa vie. Il n'y avait, en fin de compte, que cette impression étrange qu'elle ressentait à présent à chaque fois qu'elle voyait son frère. Sans qu'elle ne comprenne pourquoi, elle pouvait sentir que quelque chose la tracassait, un peu comme une impression qui ne cessait de s'intensifier au fil des jours. A chaque fois qu'elle le voyait, elle ressentait comme une profonde tristesse et un véritable besoin de l'aider, sans qu'elle n'en comprenne véritablement la raison.

Ce sentiment étrange s'était une nouvelle fois manifesté lorsqu'elle avait vu son frère ce soir-là, dans le manoir de style victorien qui était leur nouvelle demeure, depuis qu'ils avaient aménagés à Atlantis. Les cours qu'elle suivait à l'université Paracelse s'étaient terminés assez tard, si bien qu'elle n'était pas présente pour le diner. Elle était rentrée bien tranquillement et avait simplement souhaité une bonne nuit à tout le monde avant de regagner ses appartements. Il lui restait encore bien du travail - ses cours lui prenaient beaucoup de temps - et elle avait toujours la toute dernière lettre d'Ombeline qui se trouvait sur son bureau et à laquelle elle se devait de répondre sans attendre plus de temps que cela. « Je vous souhaite à tous une bonne nuit ! », avait-elle rapidement prononcé en traversant le grand salon. Son regard s'était attardé plus que de raison sur son frère, puis elle détourna la tête après lui avoir souri. Bien vite elle se trouva dans sa chambre et dès lors elle s'affaira à son travail sans ne plus penser à rien.

Assise à son bureau, elle avait donc entrepris de répondre à sa jeune soeur. Elle réfléchit à comment organiser tout ce qu'elle avait à lui dire, tout en regardant distraitement au travers des grandes portes fenêtres qui laissaient entrer les quelques rayons de lumière qu'il y avait encore. Généralement, quand elle lui écrivait, Honoria lui parlait de sa vie à Atlantis bien évidemment, mais aussi des cours qu'elle suivait, de ce qu'elle apprenait, et elle lui décrivait également la ville en elle-même. Où se trouvaient les choses les plus importantes, ce que l'on pouvait y faire et comment s'occuper. Elle lui parlait notamment des différents commerces qui avaient ouvert dernièrement, mais aussi des particularités de cette île qui semblait révéler des secrets de jour en jour. Bien des choses étaient encore à découvrir, elle le savait bien, et elle craignait que sa scolarité ne suffise pas à tout voir et à tout faire. En lui écrivant tout ceci, elle souhaitait également donner l'envie à Ombeline de rejoindre Atlantis une fois qu'elle aurait terminé ses années à Poudlard. Choisir un domaine d'étude et poursuivre son apprentissage dans une branche particulière ne pourrait que lui être bénéfique pour la suite de ses études. Et puis, ne nous leurrons pas : Honoria avait bien vu le nombre de riches héritiers qui se trouvaient là, à l'UPA, et ainsi, nul doute qu'il y en aurait tout autant quand Ombeline serait en âge d'intégrer cette université. Toutefois, elle se garda bien d'évoquer ce détail dans sa lettre - elle aurait tout le temps d'en parler à sa jeune soeur un peu plus tard - et elle la questionna plutôt sur sa vie au sein de la mythique école écossaise. Une fois qu'elle eut terminé de l'écrire, elle la mit bien en évidence devant elle et songea qu'elle la confierait aux soin du bureau de poste d'Atlantis.

Par la suite, Après quelques heures passées à relire ses cours, elle gagna finalement son lit. La journée avait été longue et il était à présent temps que celle-ci se termine. En plus d'avoir tout d'abord eu du mal à trouver les bras de Morphée, son sommeil était agité. Elle n'avait de cesse de se tourner dans un sens, puis dans un autre. Cela lui arrivait de mal dormir, mais cette fois-ci c'était encore autre chose, car bientôt, elle eut une vision. Ce qu'elle pouvait apercevoir était tout d'abord flou, comme c'était généralement le cas dans les rêves, puis petit à petit sa vision s'éclairci, devenant de plus en plus nette à mesure que les secondes et les minutes s'écoulaient. Ce qu'elle aperçu semblait incompréhensible au premier abord, puis elle commença à comprendre. Il était principalement question de Léandre, mais aussi d'Ombeline, de Ravenna, d'Ariane, d'Alban... Mais son frère restait le personnage central de ce qu'il lui était donné de voir. Et c'était plus particulièrement la question de sa descendance, en tant qu'héritier légitime de la dynastie Rosier, qui était soulignée dans cette vision.

Et elle se réveilla d'un coup, au même instant où un énorme coup de tonnerre résonna non loin de là, alors qu'il était près de deux heures du matin. Il lui fallut plusieurs minutes avant de parvenir à tout remettre en ordre, mais à mesure qu'elle se réveillait, elle parvenait à tout relier. Et dès lors une seule certitude lui venait en tête : si Léandre n'agissait pas au plus vite, s'il ne faisait pas son possible pour trouver une épouse et parvenir à fonder une famille - et plus encore s'il ne parvenait pas à avoir une descendance légitime - leur propre famille serait déchirée par des guerres intestines, tiraillée par une interminable guerre de succession. Cela ne faisait tout juste que quelques années que son don s'était manifesté - depuis ses dix-sept ans plus précisément -, mais jamais elle n'avait vu une chose aussi terrible pour sa famille. Pour Léandre, pour Ombeline, pour elle... pour tout le monde.

Toute tremblante et la respiration saccadée, elle tenta de se lever - bien que difficilement - et enroula aussi vite qu'elle le put son peignoir de nuit autour d'elle. Complètement paniquée, elle n'avait à présent qu'une seule idée en tête : rejoindre son frère. Sans même prendre le temps d'attraper sa baguette pour éclairer ses pas à l'aide d'un Lumos informulé, elle traversait à présent les couloirs de leur vaste demeure, cherchant à rejoindre la chambre de Léandre sans craindre de réveiller Ariane ou Ravenna. Plus d'une fois elle dû poser sa main contre l'un des murs de leur résidence, frôlant tour à tour de ses doigts le bois et le papier peint. Puis, finalement, la porte de la chambre de son frère se trouva devant elle. Dès lors son coeur battit plus vite encore, car elle savait que tout lui raconter risquait de changer sa vie radicalement. Cependant, elle avait l'intime conviction qu'elle ne pouvait garder cela pour elle ; son frère devait savoir.

Alors, à présent qu'elle était un peu mieux réveillée, elle prit son courage à deux mains, posa sa main sur la serrure et entra dans la pièce. Comme elle l'avait supposé, le jeune Auror était endormi. Honoria sauta alors sur son lit, sans doute un peu trop brusquement. « Léandre ? », murumura-t-elle, plusieurs fois, tout en le secouant aussi fort que possible afin qu'il se réveille. Elle était profondément navrée de devoir lui annoncer cela, une nouvelle aussi douloureuse, quelque chose d'aussi perturbant, mais elle devait le faire. A présent, elle avait comprit pourquoi elle ressentait cette impression étrange à chaque fois qu'elle se trouvait à côté de lui - car elle présentait que quelque chose de bien triste risquait de se produire. Mais quoi qu'il arrive, elle serait toujours présente pour l'aider.

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Honoria Rosier - « & I'm only human, after all »   Ven 31 Mar - 12:55

Hello Honoria.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Honoria Rosier - « & I'm only human, after all »   Ven 31 Mar - 13:26

Love 2 Love 2 Disco Make out
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Honoria Rosier - « & I'm only human, after all »   Ven 31 Mar - 14:06

Dont put your blame on meeeee ♪

Bienvenue Hehe
Finn W. BowmanÉtudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 29/03/2017 Messages 1128 Points d’activité 154
      Pseudo : Flow
      Avatar : Herman Tømmeraas
      Crédits : Me, myself and Google
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Les Salines
      Patronus: un Mustang
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t708-finn-w-bowman-keep-my-g
MessageSujet: Re: Honoria Rosier - « & I'm only human, after all »   Ven 31 Mar - 14:27

Hey Honoria, bienvenue :)

_________________
How could this happen to me?
I open my eyes, I try to see but I'm blinded by the white light. I can't remember how, I can't remember why I'm lying here tonight. And I can't stand the pain, and I can't make it go away.

Adrasteia N. RaventhroneSorcieravatarSorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t283-adrasteia-n-raventhrone
MessageSujet: Re: Honoria Rosier - « & I'm only human, after all »   Ven 31 Mar - 14:31

Mon cœur se serre, ma vision est trouble.... MON SOUFFLE SE COUPE ET MON NEZ SAIGNE. JE MEURS. VISIBLEMENT.


bienvenue ma poupitou Lexie

_________________
Gonna love you until it hurts,
just to get you I'm doing whatever works, that'll bring you to your knees, praise Jesus, hallelujah. I'ma make you beg for it, plead for it, I want you to fiend for it, wake up and dream for it, 'Til it got you gasping for air and you lean forward. If it's yours and you want it, I want it, promise I need that. 'Till I'm everywhere that you be at, I can't fall back or quit, cause this is fatal attraction, so I take it all or I don't want a shit
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Honoria Rosier - « & I'm only human, after all »   Ven 31 Mar - 14:44

Bienvenue à toi ! J'adore ton avatar que je trouve fk,fkfnkenfeknfej !
A bientôt sur le fow ! Hehe
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Honoria Rosier - « & I'm only human, after all »   Ven 31 Mar - 18:37

Awnnn je suis trop en amour avec toi Supplice comme tout le monde d’ailleurs Hmm
Léandre RosierSorcier - StaffavatarSorcier - Staff
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 20/11/2016 Messages 1922 Points d’activité 237
      Pseudo : Bruleciel
      Avatar : Gaspard Freak Ulliel
      Crédits : Bruleciel (avatar), Mysie & Melo (signature)
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis - Enclave Résidentielle Sorcière.
      Patronus: Un Lion. Avec ses bons et ses mauvais côtés.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t25-leandre-rosier-la-haine-
MessageSujet: Re: Honoria Rosier - « & I'm only human, after all »   Ven 31 Mar - 20:20

MDR VOUS ICI MA SOEUR Eyes

_________________

Mazikeen A. AveryÉtudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 02/03/2017 Messages 1046 Points d’activité 20
      Pseudo : Mazi
      Avatar : Ana de Armas
      Crédits : saturn
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Dans un grand appartement très luxueux aux Salines, Atlantis
      Patronus: Aigle royal
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t568-mazikeen-a-avery-maybe-
MessageSujet: Re: Honoria Rosier - « & I'm only human, after all »   Sam 1 Avr - 0:17

Rebienvenue ! Brille

_________________
Pureblood and proud of it
I may not hate mudblood but I'm proud to be a Avery and a pureblood despite the past of my family. I just want to restore the reputation of my family. ©️ by anaëlle.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Honoria Rosier - « & I'm only human, after all »   Sam 1 Avr - 0:36

Bienvenue :D <3
Cho ChangÉtudiant・Sorcier - StaffavatarÉtudiant・Sorcier - Staff
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 20/11/2016 Messages 523 Points d’activité 18
      Pseudo : Melody.
      Avatar : Ju JingYi (鞠婧祎).
      Crédits : moi-même.
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Résidence Universitaire des Faubourgs.
      Patronus: Un cygne blanc.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t23-cho-baby-the-stars-shine
MessageSujet: Re: Honoria Rosier - « & I'm only human, after all »   Sam 1 Avr - 7:04

Hello you Pervy

_________________
Arabella RoseburyÉtudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t207-arabella-le-coeur-eleph
MessageSujet: Re: Honoria Rosier - « & I'm only human, after all »   Sam 1 Avr - 9:59

J'adore ton moodboard Coeur

Bienvenue parmi nous et au plaisir de te croiser sur le fofo Smile 2

_________________

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Honoria Rosier - « & I'm only human, after all »   Sam 1 Avr - 10:23

Héhé cela faisait longtemps que je n'avais pas vu cet avatar haha

Rebienvenue Hopie d'amour Coeur J'ai hâte de voir Honoria en action Coeur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Honoria Rosier - « & I'm only human, after all »   

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Alors... c'est bien toi ?... [PV Epine de Rosier]
» Nathan Rosier
» Honoria The Myth of Darkness
» Drusiella Rosier (Serpentard)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Hors-Jeu - Personnages :: Présentation des Personnages :: Étudiants à l'Université :: Fiches validées - Étudiants-
Sauter vers:  
Désactiver les particules