Une intervention périlleuse dans les profondeurs
AuteurMessage
SorcieravatarSorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/12/2016 Messages 703 Points d’activité 248
      Pseudo : Dean / Matt / Arthur
      Avatar : Matt Damon
      Crédits : Moi
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis, les Faubourgs
      Patronus: Un loup
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t206-matt-clickerly-after-al
MessageSujet: Une intervention périlleuse dans les profondeurs   Dim 26 Mar 2017 - 19:40

Matt était stressé. Il l'était à chaque fois qu'il partait en mission. Celle de cette nuit sombre de début mars s'annonçait parmi les plus dangereuses auxquelles il avait jamais participées. Cela le rassurait de savoir que Léandre avait également été appelé pour cette mission. L'Ecossais se sentait plus en sécurité lorsque son ami était à ses côtés. Il ne leur était jamais arrivé aucun mal en mission lorsqu'ils étaient à deux.

Tout le monde se préparait. Le Bureau Sécuritaire avait rarement du connaître une telle activité à une heure aussi avancée. Ils s'apprêtaient à arrêter un groupe de contrebandiers d'artefacts magiques. Ces contrebandiers étaient réputés pour être très violents et adeptes de magie noire. C'était même pour cette dernière raison que Léandre et lui avaient été appelés pour cette intervention. En tant qu'Aurors, c'était leur job de traiter la magie noire et tout ce qui l'entourait. Les mages noirs, tels qu'on avait pu voir au cours de l'histoire, n'étaient plus monnaie courante, surtout depuis la chute de Voldemort, et les Aurors avaient vu leurs missions et leur rôle évoluer au cours du temps. Cela dit, certaines choses ne changeaient pas : ils étaient toujours spécialistes des cas de magie noire.

L'intervention serait vraiment dangereuse. Le Bureau Sécuritaire se trouvait dans le même quartier que les contrebandiers. Pourtant, ils allaient s'aventurer dans un dédale de rues et de grottes, manquant de visibilité et à la recherche de dangereux individus. Ils devraient faire également d'une extrême prudence quant aux artefacts qu'ils devaient intercepter : Merlin seul savait de quoi ils retournaient. Ils accompagnaient des membres de la Police Magique et des Tireurs d'élite de baguette magique ce soir. Chacun avait un rôle, une démarche à suivre ce soir. Les deux Aurors resteraient ensemble et seraient accompagnés de deux Tireurs d'élite et deux policiers magiques. Leur groupe d'intervention menait l'attaque centrale afin d'attirer l'attention des contrebandiers et leur potentiel usage de magie noire.

Matt ajusta une dernière fois les potions explosives attachées à sa ceinture. Etourdir l'adversaire ou créer un écran de fumée pourrait toujours servir. Il prit deux parts de fondant au chocolat qu'il avait fait plus tôt dans la soirée pour Emilia et lui. Il en tendit une à Léandre alors qu'il croquait dans l'autre :

- Tu en veux ? Il marqua une petite pause. Le moment de l'intervention approchait à grands pas. Il était toujours un peu nerveux. T'es prêt pour ce soir ? Je hais les contrebandiers... Comment tu le sens ?
Sorcier - StaffavatarSorcier - Staff
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 20/11/2016 Messages 1430 Points d’activité 257
      Pseudo : Bruleciel
      Avatar : Gaspard Freak Ulliel
      Crédits : Bruleciel (avatar) Mysie & Melo (signature)
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis - Enclave Résidentielle Sorcière.
      Patronus: Un Lion. Avec ses bons et ses mauvais côtés.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t25-leandre-rosier-la-haine-
MessageSujet: Re: Une intervention périlleuse dans les profondeurs   Lun 27 Mar 2017 - 16:27

Une intervention périlleuse
dans les profondeurs
En Mars 2000 avec Matt

Ses yeux pâles – et d’un bleu éméraldine troublé par un sommeil abruptement écourté –  s’étaient ouverts tantôt sur les ténèbres languissantes de la nuit. Les heures les plus noires n’étaient pas même passées, à dire vrai. Et les iris de Léandre ne pouvaient que se poser sur les contours silencieux du bureau, dans lequel des ombres s’occupaient à quelques activités distrayantes dans l’attente de leurs missions.

Car, c’était sous la voûte étoilée et glacée des cieux que leurs actions se révélaient les plus précises. Les plus violentes. Les plus drastiques. Celles avec les résultats les plus probants – pas forcément les plus délicats.

Sans se presser, le sorcier étira précautionneusement ses membres les plus sollicités, tout en laissant son esprit se noyer dans quelques souvenirs un peu trop omniprésents. Avait-il rêvé, pendant cette sieste imprévue mais nécessaire ? Il lui était difficile de répondre, en vérité, tant la confusion d’un repos avorté le forçait à confondre la chronologie des dernières images gravées sous ses paupières.

Peut-être était-il question de ses devoirs patriarcaux – et de l’angoisse étouffante qui s’y liait le plus souvent ? A moins que ce fut l’effroi indélébile et peint à jamais sur le visage de sa gracile Honoria, qui venait le hanter (c’était un souvenir si terrible, si désagréable, si éreintant) parfois ? Avec un peu de chance – audacieuse, criante ! – ces inquiétudes n’étaient que des sueurs froides et incertaines. Il lui était préférable de croire en de douces rêveries romantiques plutôt que ces choses-là.

Petit à petit, la sérénité attentive des lieux céda aux empressements attendus. D’autres lumières s’ajoutèrent aux faibles lueurs de la fin de soirée ; le calme s’estompa sous les gestes vifs et précis de ses pairs. Le bureau cessa définitivement d’être un espace engoncé dans une attente silencieuse et interminable. Il devint, au contraire, le cœur de tout une préparation minutieuse et extatique. Léandre quitta, alors, le confort de sa chaise pour rejoindre l’agitation ambiante. Saluant quelques collègues au passage.

Avant de lui-même s’équiper pour l’occasion. Une opportunité dangereuse, par ailleurs, qui ne tolérerait aucun écart de sa part. Ni du reste de son équipe – un groupe mixte, visant à opérer le plus rapidement possible. La présomption de magie noire avait certainement penché en faveur de leur intervention auprès de leurs camarades d’assaut. De quoi rendre les heures à venir particulièrement intéressantes.

Léandre serra fermement la sangle de sa ceinture, tout en adressant une prière muette à son Dieu protecteur – vengeur, même – tant révéré. Brièvement, il songea à la croix qui ornait son torse sous l’amas des tissus sombres et empilés : une pensée éphémère pour ses cinq sœurs laissées à l’arrière. La preuve qu’il méritait sa place auprès des Aurors et qu’il ne tenterait aucune option suicidaire … Pouvant mener le groupe à sa perte.

Avec des proches à aimer et à protéger, les guerriers avaient bizarrement moins envie de se lancer dans des actions risquées et démesurées. Tristement mortelles. Il n’y avait que les cas d’urgence ultime qui nécessitaient d’oublier cet aspect : le décès héroïque de Fol-Œil en était un exemple cruellement frappant.

La voix de Matt le tira de ces réflexions éperdues. « Je veux bien, oui. Merci. » Ramené à la réalité et à l’urgence de sa concentration, l’héritier Rosier adressa un sourire d’excuse à son aîné – tout en prenant la part tendue avec obligeance. « Tu as des doigts de fée pour la pâtisserie, mais tu le sais déjà, ça. » En quelques bouchées rapides – non, ce n’était pas de l’anxiété voyons, certainement pas – il avala l’offrande visiblement appréciée. « On devrait rendre obligatoire le chocolat avant et après chaque mission. »

Il s’arrêta un instant, pour écouter la nervosité de son ami. Celle qui lui rappelait brutalement la sienne. Ah. Oui. En effet. « Tu veux une réponse sincère ? Je ne suis pas tranquille, Matt. Je ne suis jamais réellement tranquille. Les contrebandiers ne sont pas nos ennemis naturels et c’est toujours un fait qui me coûte beaucoup en sérénité. » Son intérêt glissa vers les Tireurs d’élite de baguette magique, non loin d’eux. « Je sais à quoi m’en tenir avec des mages noirs. Je sais comment ils fonctionnent. Les contrebandiers, c’est plus … Aléatoire. Je déteste ça, en fait. »

Et il n’y avait définitivement rien d’héroïque à neutraliser des idiots aux doigts coincés dans des artefacts maudits.

Code par Melody  |  Gif : nottrulyperfect.tumblr.com

_________________


SorcieravatarSorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/12/2016 Messages 703 Points d’activité 248
      Pseudo : Dean / Matt / Arthur
      Avatar : Matt Damon
      Crédits : Moi
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis, les Faubourgs
      Patronus: Un loup
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t206-matt-clickerly-after-al
MessageSujet: Re: Une intervention périlleuse dans les profondeurs   Sam 1 Avr 2017 - 12:01

L'heure de l'intervention approchait. D'après les informations qu'un indic avait fournies aux policiers magiques, l'échange devait avoir lieu peu de temps après les douze coups de minuit. Ils pouvaient espérer un gros coup de filet ce soir, mais le danger n'en serait que plus grand. Plus l'échange était important, plus il était protégé, plus c'était dangereux pour eux. Et, comme Léandre l'avait bien dit, les contrebandiers n'étaient pas des mages noirs, ils étaient bien imprévisibles que ces derniers, et c'était là qu'était le réel danger pour eux. Ils réagissaient de manière bien trop imprévisibles pour qu'ils soient rassurés. Non pas que les missions où ils avaient du affronter des mages noirs ne leur avaient apporté aucune frayeur, mais ils n'avaient pas le même ressenti. Ils ont été formés à combattre et arrêter les mages noirs, et c'était même probablement cela qui les rassurait - et ce malgré la bien plus grande puissance des mages noirs par rapport à celle des contrebandiers.

Cependant, il fallait avouer que les sorciers s'adonnant à de sombres pratiques et adorations ne couraient plus les rues depuis la chute de Voldemort, et le Bureau des Aurors avait du revoir ses missions premières. Bien qu'ils soient toujours à la recherche de potentiels mages noirs, leur champ d'action avait été élargi afin d'utiliser leurs compétences dans bien d'autres domaines. Ils n'avaient jamais reçu autant d'enquêtes à démêler que ces derniers temps. C'était parfois plus reposant, parfois pas du tout. Mais il y avait nul doute que leur profession sera à nouveau amenée à évoluer dans le futur.

Mais tout ceci ne pouvait lui trotter dans la tête. Matt devait avoir les idées claires pour tout le temps de leur opération. La moindre seconde d'inattention pourrait être fatale. Il aurait besoin de force également, et c'était pour cela qu'il faisait un fondant au chocolat avant chaque mission périlleuse - s'il en avait l'occasion bien entendu. Ce mets riche en calories était parfait pour emmagasiner de l'énergie. Et le chocolat semblait avoir du potentiel magique inconnu, du moins permettait-il de bien se remettre d'un choc magique. Et l'essentiel était surtout que c'était délicieux !

Il partagea un morceau tandis qu'il discutait de l'opération avec son ami. Maintes fois ils avaient fait les cent coups à Poudlard, et maintenant ils travaillaient ensemble. Léandre était l'une des personnes qu'il avait de plus chère dans sa vie. Ils se connaissaient bien et c'était probablement pour cette raison qu'il se sentait rassuré lorsqu'ils partaient en mission ensemble. Il avait confiance en l'aîné de la fratrie Rosier. Et ses paroles lui allèrent droit au cœur.

- Merci Léandre, tu me flattes. Mais tu sais tout comme moi que je ne survis que par de simples rudiments culinaires, dit-il amusé.

Il hocha la tête lorsque son ami et collègue lui demanda une réponse honnête. Il n'y avait pas de chichi entre eux. Léandre savait qu'il pouvait tout lui raconter, et inversement. Les mots de l'aristocrate avaient un sens qui touchait directement Matt. Il ressentait exactement la même chose. Cette mission, ce côté aléatoire et imprévisible des évènements, rien ne pouvait les réconforter, les rassurer. Ils partaient au combat, mais la fleur n'était pas au bout de leur fusil : ils savaient à quoi s'en tenir, ils savaient ce qui les attendait. Mais ils le feraient. C'était leur travail que de rendre la société plus sûre, pour leurs familles, leurs amis, eux, tout un chacun. Ils devaient assurer la sécurité de chacun de leurs concitoyens.

- Tu as bien raison. Je suis plus "rassuré", si on peut dire ça comme ça, d'affronter des mages noirs que des contrebandiers. Mais quelqu'un doit bien le faire, non ?

Cette dernière phrase interrogative était à but rhétorique. Et bien qu'ils aient une appréhension, il fallait qu'ils le fassent. On comptait sur eux, c'était leur travail. L’Écossais pensait parfois à un métier plus reposant et davantage lié à sa passion - les Métamorphoses. Et pourtant il continuait d'exercer sa profession. Il ressentait au plus profond de lui que c'était son devoir, que c'était ce qu'il devait faire.

Une voix s'éleva de la foule. C'était le responsable de l'opération. L'heure de l'intervention était proche. "Je veux une opération nette et précise ce soir. Ceux que nous allons affronter ne sont pas des enfants de cœur. Ils n'hésiteront pas à attaquer. Je compte sur vous pour neutraliser chacun d'entre eux avant qu'une telle chose n'arrive. Soyez prudents, et que Merlin soit avec vous". Matt se tourna à nouveau vers Léandre. Le moment était arrivé, ils devaient agir. Il prit une autre part de fondant qu'il enfourna dans sa bouche et saisit sa baguette, auparavant rangée dans l'étui ensorcelé attaché à son avant-bras. Il était prêt.

_________________
Envie d'en savoir plus sur le Syndicat Prométhée ou sur l'Alliance Prométhée ? N'hésitez pas à me MP.


Proud member of:
 
Sorcier - StaffavatarSorcier - Staff
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 20/11/2016 Messages 1430 Points d’activité 257
      Pseudo : Bruleciel
      Avatar : Gaspard Freak Ulliel
      Crédits : Bruleciel (avatar) Mysie & Melo (signature)
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis - Enclave Résidentielle Sorcière.
      Patronus: Un Lion. Avec ses bons et ses mauvais côtés.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t25-leandre-rosier-la-haine-
MessageSujet: Re: Une intervention périlleuse dans les profondeurs   Ven 14 Avr 2017 - 19:10

Une intervention périlleuse
dans les profondeurs
En Mars 2000 avec Matt

Les secondes continuaient à s’égrener, se perdre dans l’immensité anxieuse des rouages du temps – et de ces instants précieux qu’ils pouvaient partager dans une sérénité complice et fraternelle. Comparable à celles qui précèdent les tempêtes les plus redoutables ; les batailles les plus éreintantes ; les choix les plus houleux. Comparable à ces creux oubliés et arrachés à la course du monde, par les mains de guerriers inquiets et tendus dont les voix basses se répercutent en de bas échos contre les parois de leurs refuges primaires.

Quelques miettes chocolatées glissèrent entre les doigts de Léandre et attirèrent brièvement son pâle regard. Une fraction de seconde était déjà bien trop pour se permettre de ne pas la considérer – mais comment faire autrement que de se perdre, alors que ses pensées se nourrissaient perpétuellement d’une mémoire colossale et fourmillante ? – et de ne pas s’en défier. Une fraction de seconde, c’était exactement ce qui définissait la survie ou la mort dans une mission.

L’urgence de la situation ne tolérait aucun écart. Pas plus que les sortilèges ennemis et leurs pièges précautionneusement tendus.

Tu me flattes. L’Auror cessa un instant de mastiquer pour adresser une moue égayée à son aîné. D’un geste de la main il lui intima un prompt ‘pas de quoi’, bien plus compréhensible qu’une tentative de parole la bouche pleine. Et puis, il restait un Rosier. Il serait indécent de sa part de ne pas respecter sa propre image de chevalier servant, n’est-ce pas ? De templier à la stature inébranlable et parfaite.

Oh. C’était bon pour la gazette tout ça. Ses lèvres se relevèrent brièvement sur un sourire truffé de taches brunâtres. « C’est déjà beaucoup. Pour le moral et pour ton estomac… Matt, est-ce que tu as déjà essayé de séduire avec tes talents cachés ? Ça pourrait donner des résultats auxquels on ne s’attendrait pas. » Il se tait, un petit moment. Savourant, vraisemblablement, une drôle de réflexion. Une sottise, telle que pourrait le nommer Siobhan en levant les yeux au ciel – et elle aurait indubitablement raison. « On devrait tenter d’amadouer une belle étudiante avec ça. Tu sais, une jolie brune avec de grands yeux, par l’odeur alléchée … »

Et il claqua la langue contre son palais, le visage animé par un amusement consterné. « Je ne devrais pas dire ça, ce n’est pas très sérieux. Et puis, ce pauvre La Fontaine doit se retourner dans sa tombe. » Dire que c’était une des rares choses qu’il connaissait en français. « Non, ce n’est pas sérieux. » Distraitement, Léandre s’essuya les dents.

Cet humour devenait de plus en plus malvenu, en vérité. Serrer une demoiselle en détresse ne tenait pas de la même rigueur, du même entêtement, de la même difficulté que de trouver une épouse digne de ce nom.  « Oui. Tu as amplement raison. Et ce quelqu’un, c’est nous. » Ses doigts se portèrent à sa baguette, suivant sa surface tant reconnaissable. « Tu sais, Matt, je… » Une voix tranchante et imposante le poussa à cesser sa phrase, pour prêter l’oreille aux instructions données.

Que Merlin soit avec vous. L’héritier Rosier inclina le visage dans une confirmation silencieuse, puis il s’obligea à suivre le reste du groupe dans un recueillement à la fois édifiant et nécessaire. Concentrant chaque parcelle de son esprit sur l’environnement qu’il voyait défiler progressivement autour de lui – aidé par cette aptitude cruelle qui le conduisait à se souvenir de tout. L’adrénaline au coin de la conscience, prête à rugir et déferler dans les veines des combattants au moment souhaité. A l’aune de ce qui pourrait ternir leurs harnachements d’un carmin souffreteux ou interrompre leurs souffles rendus muets par l’habitude par le biais de quelques sortilèges indélicats.

De quelques balles contre lesquelles ils ne pourraient rien.

Des éclats dont Léandre se méfiait avec l’ardeur implacable de la survie. Mais il s’agissait de contrebandiers sorciers. A n’en pas douter.

Non ?

Code par Melody  |  Gif : nottrulyperfect.tumblr.com

_________________


SorcieravatarSorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/12/2016 Messages 703 Points d’activité 248
      Pseudo : Dean / Matt / Arthur
      Avatar : Matt Damon
      Crédits : Moi
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis, les Faubourgs
      Patronus: Un loup
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t206-matt-clickerly-after-al
MessageSujet: Re: Une intervention périlleuse dans les profondeurs   Dim 28 Mai 2017 - 0:08

Il adorait ces moments de détente avant les missions. Ces petits moments où les choses n'ont plus d'importance, où seule la compagnie de l'autre compte, où la camaraderie se développe. Ils n'avaient plus rien en tête, ils ne pensaient plus à rien, ils vivaient, tout simplement. Rien d'autre que cela. C'était un moyen plutôt efficace d'évacuer le stress qu'ils pouvaient ressentir et qui pouvaient les détruire. Tant de bénéfices à profiter pleinement de ces petits moments.

Matt sourit. Léandre avait toujours le mot pour rire. Comment faisait-il pour trouver des idées toujours plus saugrenues les unes des autres ? En tout cas, sa proposition avait du sens. Il fallait avouer que la cuisine était un bon moyen de séduire une femme, du moins paraît-il. Il ne l'avait jamais testé. "Non et je ne préfère pas, elle serait vite déçue par le reste de mes capacités culinaires", dit-il en riant. "Après, il pourrait être intéressant de tester les effets de ce fondant au chocolat sur la gente féminine. De préférence étudiante, tu as bien raison." Il n'y en avait pas un pour rattraper l'autre quand ils étaient ensemble dans ces moments.

Son ami avait raison. Ce n'était pas sérieux - pour l'un comme pour l'autre - de parler ainsi. Surtout pour Léandre qui était, disait-on, à la recherche d'une épouse. Fait sur lequel Matt avait décidé de jouer : "Tu as raison, ce n'est pas sérieux... mais ce pourrait être ce qui t'amènerait à rencontrer ta... future épouse". Il avait insisté sur les deux derniers mots pour vraiment appuyer la plaisanterie. Il aimait s'amuser des obligations aristocratiques de Léandre. Des obligations issues d'un monde qu'il avait parfois de grandes difficultés à comprendre. Il n'était pas de ceux qui avaient grandi dans un tel univers après tout. Pis, il avait grandi dans un village moldu. Sa mère utilisait certes la magie chez eux, mais leur environnement était tout de même grandement moldu. Non pas à en déplaire à l’Écossais, bien au contraire ! Il était fier d'avoir eu cette double éducation, cette double vision des choses. C'était probablement la principale raison qui expliquait l'homme qu'il était devenu.

Ils ne connaissaient pas bien leurs ennemis de la soirée, mais ils étaient des spécialistes sur le traitement de la magie noire. Ils avaient bien plus l'habitude de combattre et neutraliser des mages noirs, plus prévisibles dans leurs actions et leurs plans que de simples contrebandiers. Ces derniers étaient assez chaotiques et leurs réactions complètement erratiques. Mais il fallait bien que quelqu'un les neutralise. Et Léandre avait raison que ce quelqu'un, c'était effectivement eux. Matt hochait ainsi la tête pour répondre aux propos de son ami, coupé dans son élan par le chef des opérations de ce soir.

Le discours n'avait rien de bien joyeux. Il était à peine motivant même... Mais il avait le mérite de bien résumer ce qu'ils auraient à faire, tous. La moindre erreur, le moindre instant d'hésitation pourrait leur être fatal. Ils devraient compter sur leur instinct. Ils n'auraient pas le temps de réfléchir lorsqu'ils seront au cœur de l'action. Ils dégainaient un à un leur baguette. Il n'y avait pas d'agents moldus pour cette opération. D'après leurs renseignements, ils devaient s'attendre uniquement à des contrebandiers sorciers. Toutefois, ce ne serait pas la première fois que leurs renseignements s'avèreraient erronés.

Ils s'élançaient, rapidement et en formation, dans les rues d'Atlantis. Le quartier des profondeurs était bien sombre la nuit, et c'était justement là-dessus qu'ils comptaient. Plus leur avancée au sein du quartier serait silencieuse et discrète, meilleures étaient leurs chances de réussite. Sans parler de leurs chances d'éviter la moindre blessure. Mais il fallait éviter de s'imaginer quoi que ce soit afin d'éviter de futures désillusions.

Très vite, les groupes s'étaient séparés. Ils avançaient, baguettes brandies en avant - telles que le seraient des armes de poing lors des opérations moldues, à vive allure dans les allées tortueuses du quartier. Les différents groupes devaient encercler la zone prévue d'échange des marchandises. Lorsqu'ils arrivèrent au niveau des grottes, leur avancée devint plus calme et minutieuse. Ils devaient être prudents et silencieux. Une fois en position, tout devrait être rapide. Encore fallait-il arriver en position...

Matt jetait de temps à autre des regards derrière eux. Il n'était pas rassuré. Ils se positionnèrent au détour d'un pan de la caverne. Ils étaient arrivés. Plus loin résonnaient des voix. Leur progression fut alors extrêmement lente, devant presque ramper pour faire le moins de bruit possible et ne pas se faire apercevoir. Plus que quelques mètres et ils seraient en position. Plus que quelques mètres et commenceraient l'action. Plus que quelques mètres avant ... le dénouement.

_________________
Envie d'en savoir plus sur le Syndicat Prométhée ou sur l'Alliance Prométhée ? N'hésitez pas à me MP.


Proud member of:
 
Sorcier - StaffavatarSorcier - Staff
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 20/11/2016 Messages 1430 Points d’activité 257
      Pseudo : Bruleciel
      Avatar : Gaspard Freak Ulliel
      Crédits : Bruleciel (avatar) Mysie & Melo (signature)
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis - Enclave Résidentielle Sorcière.
      Patronus: Un Lion. Avec ses bons et ses mauvais côtés.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t25-leandre-rosier-la-haine-
MessageSujet: Re: Une intervention périlleuse dans les profondeurs   Mar 27 Juin 2017 - 17:02

Une intervention périlleuse
dans les profondeurs
En Mars 2000 avec Matt

Elle serait vite déçue. « Je n’y crois pas une seule seconde. Un mythe pareil ne peut pas s’effondrer de la sorte, Matt. Ce serait un affront contre tes talents ! » Et ils avaient beau avoir une mission à gérer, des ordres à suivre, Léandre ne pouvait pas s’empêcher de poursuivre la surenchère. De se distraire encore un peu de la réalité douloureuse à venir. « Ah ah, oui ! » Un collègue de Léandre lui asséna un léger coup de coude, espérant lui rappeler, à juste titre, ses devoirs. « Pardon, pardon. Je suis un brin exubérant. »

D’un mouvement voulu apaisant, mais les lèvres tirées en un sourire railleur, Rosier fils fit acte de contrition. Officiellement. L’espace de quelques risibles instants, puisque l’intervention suivante de son camarade capta toute son attention. Ta future épouse.

Un sentiment indistinct sembla s’éveiller en lui à ces mots un peu trop justes. Un peu trop proches de la vérité. D’autant plus que c’était justement là que voulait en venir Léandre, lorsqu’il se trouva définitivement perturbé par les rudes instructions. Ta future épouse. Par tous les saints sacrements, il y avait beaucoup d’éléments à éclaircir par ce biais précautionneux. D’engagements tristement aristocratiques à discerner. De devoirs inéluctables à mener pour sauver son lignage.

Mais ils n’avaient guère le loisir de s’y attarder, n’est-ce pas ? Un éclat plus fragile ; vacillant ; incertain troubla brièvement les pâles iris du sorcier. Le sujet était si délicat et si piquant, en vérité. Si prompte à embraser les inquiétudes douloureuses de Léandre et les prérogatives – de vie ou de mort – qui y étaient liées !

Mieux valait détourner le regard, se concentrer sur la mission et paraître inébranlable. Seulement, la pensée ne le quittait plus. Elle serpentait entre ses réflexions avec véhémence, comme prête à rompre le fil de ses pensées à la moindre faiblesse. Comme s’ils avaient besoin de ça maintenant. Contrebandiers sorciers. Il acquiesça, les dents serrées sous l’effort, tant son esprit menaçait d’ondoyer vers des anxiétés vertigineuses.

Ce serait donc, théoriquement, de la magie à affronter. Il ne restait qu’à prier en ce sens. Les traits tirés par la concentration et la résistance brutalement déployée par sa conscience. De la magie, par pitié, et pas des balles.

Les doigts tendus par l’effort, à peine apaisés par le contact du bois de prunellier, l’Auror s’efforça de suivre le mouvement de ses partenaires de combat. Et de ralentir, puis de ramper, lorsqu’ils s’enfoncèrent davantage dans la grotte. Alors, enfin, une forme lugubre d’excitation monta en lui, rappelant à son enveloppe charnelle la nécessité d’agir au mieux. Au plus vite. Pour survivre, évidemment.

Parce qu’ils allaient bientôt mener la danse. Ou tenter de le faire.

Plus ils se rapprochaient, d’un pas minutieux, plus ils parvenaient à distinguer les voix. Leurs possesseurs. Et la dispute incongrue qui s’y devinait – par rapport à un artefact défectueux, à en croire la dernière phrase crachée par une voix féminine. Rosier fils fronça les sourcils et fit un mouvement des lèvres – parfaitement muet – pour questionner son aîné. Devaient-ils craindre quelque chose ?

Le terme défectueux n’invitait certainement pas à des réjouissances positives.

Et, tout en fixant Matt, les sens de Léandre s’enhardir d’une angoisse nouvelle. Un sortilège venait d’être violemment lancé entre les contrebandiers : et il ne s’agissait aucunement d’une maladresse des forces de l’ordre. Une autre équation rentrait en jeu.

Ils n’étaient pas les seuls à s’intéresser à leurs cibles du soir.

Code par Melody  |  Gif : nottrulyperfect.tumblr.com

_________________


SorcieravatarSorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/12/2016 Messages 703 Points d’activité 248
      Pseudo : Dean / Matt / Arthur
      Avatar : Matt Damon
      Crédits : Moi
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis, les Faubourgs
      Patronus: Un loup
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t206-matt-clickerly-after-al
MessageSujet: Re: Une intervention périlleuse dans les profondeurs   Ven 11 Aoû 2017 - 4:54

HRP:
 


Les plaisanteries lancées par l'un et par l'autre étaient le meilleur moyen de décompresser, de se vider l'esprit, oubliant quelques instants ce qui les attendait. La conversation n'avait pas toujours de sens, et ce n'était pas bien grave, tant que les paroles continuaient d'affluer. Loin étaient les horreurs, envolées étaient les inquiétudes. Ils rigolaient. Et pourtant, ils savaient au fond d'eux que cela ne durerait pas. Ils avaient un métier, une tâche à remplir. Et elle était lourde : assurer la sécurité de la population. Et Merlin sait que les dangers de la société sont nombreux. Toutefois, c'était bel et bien pour protéger les leurs, pour protéger John Doe qui marchera demain dans la rue, pour protéger la société elle-même - ou d'elle-même pourrait-on dire - qu'ils risquaient leur vie à chaque instant. Mais l'heure était à la rigolade, à la plaisanterie, à la franche camaraderie. Deux amis qui ne s'étaient quittés depuis leur rencontre à Poudlard, poursuivant les mêmes buts, s'amusant et oubliant pour quelques instants ce qui les attendait.

Le discours du responsable hiérarchique pour la soirée sonna le glas des plaisanteries. Ils étaient ramenés brusquement à la réalité et aux dangers qui l'accompagnaient. Alors seulement l'étrange transformation s'opérait. Ils devaient faire abstraction de ceux qu'ils aimaient, de leurs soucis, de leurs tracas. Ils ne devaient penser à rien d'autre que la mission, qu'aux dangers qu'ils allaient affronter. Ils le devaient s'ils voulaient rentrer chez eux une fois la mission accomplie. Un esprit vide était plus vif, plus à même d'appréhender la situation. On ne le dira jamais assez mais, policier, c'est un métier.

L'avancée dans les rues du quartier des profondeurs s'était faite avec un véritable professionnalisme. Tout s'était passé avec une incroyable perfection, chacun bougeant comme il le fallait, quand il le devait, un rouage bien huilé de la machine policière. Les agents des forces magiques étaient prêts. L'adrénaline avait beau emplir leurs veines, ils savaient comment dompter ce dragon. Ils y étaient habitués, ils savaient comment jongler avec cette molécule de l'action. Ils se déplacèrent et se placèrent minutieusement dans la grotte où se tenaient l'échange. Ils étaient en position, attendant l'ordre de neutraliser la cible, ou plutôt les cibles. Et l'ordre ne serait donné que lorsque la meilleure opportunité d'attaque s'offrirait.

Cela aurait été tellement simple. Mais non, l'échange venait de s'envenimer entre les contrebandiers. A en croire les paroles qui portaient jusqu'à eux, l'un des artefacts serait défectueux. Ils devraient redouter de vigilance. Cet artefact inconnu pouvait avoir des effets dévastateurs sur leur équipe. Son comportement inconnu ne laissait rien présager de bon. Sans parler de la réaction en chaîne que cela pouvait entraîner avec les autres artefacts ! Ils devaient être sur la défensive, se tenir prêts à toute éventualité.  Matt haussa les épaules à la question inaudible de Léandre. Il lui répondit, tout aussi muettement que l'avait fait son ami, qu'il n'en savait rien mais qu'ils devaient se tenir sur leurs gardes au cas où.

Ils n'en eurent guère le temps. La discussion s'était enflammée entre les deux partis de la contrebande à propos de l'objet. Toutefois - et ce fut étonnant pour toutes les personnes présentes - un violent sortilège venait d'être lancé. Ce n'était pas les protagonistes trafiquants qui avaient opéré cette attaque. Ni les forces de l'ordre puisqu'ils n'en avaient pas été notifiés. Leur petit groupe d'intervention n'était pas le seul présent dans la grotte, plusieurs de ces groupes s'étaient justement répartis aux quatre coins de la zone. Mais il doutait sincèrement que ce fusse l'un d'eux qui avait attaqué. Avaient-ils affaire à une autre force en présence ? Les yeux de Matt étaient rivés sur la scène, cherchant l'artefact des yeux. Son caractère défectueux cité auparavant l'inquiétait grandement. Il cherchait aussi la source du sortilège.

Mais l'enfer se déchaîna sur terre, ou plutôt dans la grotte. Des sortilèges se mirent à fuser de partout. Les contrebandiers avait commencé à répondre à leurs assaillants, qu'ils avait repéré, mais aussi avec un des groupes d'intervention, qu'ils prenaient sans doute pour des ennemis. L'ordre d'intervenir était absolument inaudible dans ce capharnaüm géant. Dans le doute, ils restèrent quelques instants sur la défensive. La situation faisait rage. Ils ne pouvaient rester ainsi trop longtemps, ils devaient intervenir, c'était leur rôle. Et, par dessus tout, ils devaient protéger les artefacts magiques d'avoir de mauvais comportements !

L’Écossais sortit rapidement de sa cache, baguette levée, et avança tout en faisant signe à Léandre de l'aider. Il avançait vers les artefacts, restant sur la défensive. Il ne s'occupait que de bloquer les sorts qui pouvaient leur arriver dessus. Il fallait que Léandre et lui jettent un œil aux artefacts. S'il y avait présence de magie noire, ils devaient le savoir au plus vite ! Les Tireurs d'élite de baguette magique était, de toute façon, plus compétents qu'eux dans une telle situation d'affrontement. Les Aurors se distinguaient généralement bien plus en duel qu'en affrontement généralisé.

_________________
Envie d'en savoir plus sur le Syndicat Prométhée ou sur l'Alliance Prométhée ? N'hésitez pas à me MP.


Proud member of:
 
Sorcier - StaffavatarSorcier - Staff
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 20/11/2016 Messages 1430 Points d’activité 257
      Pseudo : Bruleciel
      Avatar : Gaspard Freak Ulliel
      Crédits : Bruleciel (avatar) Mysie & Melo (signature)
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis - Enclave Résidentielle Sorcière.
      Patronus: Un Lion. Avec ses bons et ses mauvais côtés.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t25-leandre-rosier-la-haine-
MessageSujet: Re: Une intervention périlleuse dans les profondeurs   Mar 22 Aoû 2017 - 12:24

Une intervention périlleuse
dans les profondeurs
En Mars 2000 avec Matt

Il y avait toujours un risque à neutraliser de la sorte les errances des sorciers et du système. Toujours une probabilité de devoir faire face à une situation qui déraperait quoi qu’il arrive. C’était un fait pour lequel Léandre était préparé depuis des années, tout comme ses collègues. Mais même l’entraînement le plus sophistiqué ne corrigeait pas l’inquiétude primaire qui pulsait tantôt dans ses veines.

Parce que les compétences et les connaissances, aussi poussées soient-elles, ne le protégeaient en rien d’une finalité sordide. Et qu’avoir à l’esprit sa part de vulnérabilité le rendait plus vigilant. Plus performant dans ses agissements tant il convenait de combiner réussite et survie dans un seul et même acte.

En vérité, sur le terrain, Léandre n’avait rien d’un Dieu. Des actes stupidement héroïques ne lui serviraient qu’à briller temporairement dans la Gazette – certainement pas à perpétuer le lignage Rosier et encore moins la pérennité de la race sorcière.

Plus ils s’enfonçaient dans les ténèbres, plus la dureté de ces réflexions s’inscrivaient en lui. Semblables aux rappels imminents et écrasants d’une réalité qu’il ne pouvait dominer que brièvement. Ou, tout du moins, espérer tempérer et juguler par quelques sortilèges protecteurs. Faute de mieux. Faute de pouvoir anticiper avec une exactitude salvatrice la menace sourde qui grondait en de multiples échos dans les grottes visées par la mission.

Seulement, les choses ne se déroulaient pas comme prévu. Elles ne suivaient que rarement, d’ailleurs, les plans anticipés. Et là, sous les éclats de voix, l’Auror était assuré que le grabuge entre les opposants représentait tout à la fois un risque et une ouverture. Rester sur nos gardes. Il hocha lentement le visage en direction de son aîné. Les sens alertés par l’instabilité de la situation à laquelle ils faisaient face avec leurs pairs.

A en juger les expressions préoccupées et attentives qui se peignaient sur les traits de ses collègues, il y avait là un élément inhabituel. Plus que les artefacts, aux yeux de Léandre, il se sentait titillé dans sa curiosité et sa méfiance par ce groupuscule analogue qu’ils ne reconnaissaient pas. Qu’ils n’avaient pas été capables de calculer. C’était une mauvaise chose, selon lui. Même si ces obscurs intervenants ouvraient une fenêtre d’action aux forces de l’ordre.

Les doigts crispés autour de la férule en prunellier, Rosier fils resta parfaitement immobile lorsque le chaos déferla autour d’eux. Attendant le bon moment, dans sa retenue guerrière exacerbée, pour formuler le premier sortilège. Jusqu’à la dernière seconde s’il le fallait, afin de conserver le secret de leur position dans ce combat qui n’avait décidément … Rien de réjouissant. Tant les malédictions venaient heurter les boucliers des sorciers. Se répercuter sur les murs. Noircir et illuminer l’atmosphère étrangement brumeuse des profondeurs terrestres.

Matt s’esquiva de sa cachette. Léandre ne se fit pas attendre pour le suivre, incantant un Preasidum Facere le temps qu’ils puissent rejoindre les artefacts. Empilés-là, non loin des combats, dans de grandes caisses. Mêlés les uns aux autres sans grand intérêt ni protection. « Quels crétins franchement. » Il siffla d’un mécontentement appuyé. « Regarde-moi ça. Y’a rien de rangé. Il pourrait y avoir des interactions là-dedans qu’on sauterait avec tout le reste de la grotte sans pouvoir rien faire. »

Et c’est ce qui l’inquiétait sincèrement. Même si au niveau de ces premiers paquetages il ne ressentait aucun malaise significatif. Aucune magie désordonnée. Par contre, à quelques mètres de leur arrêt, trônait sur une table portative une sorte de boussole. Un objet métallique noirâtre duquel se dégageait une fumée d’un vert opalescent. « Là. »

Pile au milieu de l’escarmouche.

Constatation simplissime.

« Merde. »

Code par Melody  |  Gif : nottrulyperfect.tumblr.com

_________________


SorcieravatarSorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/12/2016 Messages 703 Points d’activité 248
      Pseudo : Dean / Matt / Arthur
      Avatar : Matt Damon
      Crédits : Moi
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis, les Faubourgs
      Patronus: Un loup
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t206-matt-clickerly-after-al
MessageSujet: Re: Une intervention périlleuse dans les profondeurs   Dim 27 Aoû 2017 - 0:04

Il ne savait si c'était l'agitation ambiante ou s'il s'agissait de l'amour qu'il portait à son métier, mais il se sentait bien, il se sentait dans son élément. Le corps rempli d'adrénaline, il était maintenant au beau milieu de l'action, à la complète merci du moindre attaquant. Certes Léandres les protégeait - leur offrant une légère accalmie dont ils se servirent pour observer les artefacts magiques - mais ils ne pourraient tenir indéfiniment au milieu de la grotte. Les deux Tireurs d'élite de baguette magique qui les accompagnaient s'étaient mis en quête de neutraliser leurs ennemis, l'ensemble des forces d'intervention encerclant maintenant les contrebandiers. La seule véritable menace en une telle situation était ce troisième parti, celui qui avait ouvert les hostilités. Ces invités surprises n'avaient pas encore été identifiés, que l'on parle de leur nature ou de leur nombre. A l'instant présent, il s'agissait uniquement d'une menace brumeuse planant au dessus d'eux.

Matt acquiesça aux paroles de Léandre. Ces contrebandiers devaient être parmi les pires auxquels ils avaient eu affaire. Ils n'étaient pas les premiers - et ne seraient probablement pas les derniers - à montrer autant de négligence dans la manipulation et le regroupement d'objets à hauts potentiels magiques, mais ces situations étaient des plus terrifiantes. Seul Merlin savait ce qui adviendrait d'eux en cas de mauvaise interaction, surtout qu'un tel évènement - aussi fatal soit-il - ne pouvait être prévu. Ils ignoraient complètement la nature véritable des artefacts présents dans la grotte, et quand même le sauraient-ils, il était difficile d'anticiper les interactions qu'ils pouvaient avoir entre eux. Bref, le chaos était à portée de main et l'Auror n'osait imaginer la catastrophe qui pouvait se produire en ces lieux.

En parlant de catastrophe, son ami venait de pointer une table - visiblement portative - sur laquelle se trouvait une boussole noirâtre qui laissait échapper une fumée opalescente verte. L'exclamation de son cadet ne pouvait sonner plus juste à ses oreilles. Leur présence ce soir ne s'expliquait pas dans la neutralisation des malfrats mais bel et bien dans celle des artefacts. Après des années à poursuivre et combattre la magie noire, ils étaient de loin les plus expérimentés dans cette grotte pour effectuer ce job. Malgré tout, comment pouvaient-ils savoir comment maîtriser cet objet ? Cette fumée était-elle néfaste ? Matt n'avait absolument aucune idée de ce qui se tramait sous leurs yeux. La seule chose à laquelle il pensait, c'était les conséquences potentielles d'une interaction massive entre tous ces artefacts. Il pointa sa baguette vers la boussole et tourna son regard vers Léandre.

Si Léandre se concentrait bien, il pourrait voir la détresse qui s'était logée dans les yeux de son collègue. Aussi confiant pouvait-il paraître, la situation était tendue et était à deux doigts de tourner au drame. Ils ne pouvaient risquer d'exposer davantage le reste des forces de l'ordre à un tel danger. Même si cela voulait dire que c'était à eux d'en prendre un encore plus grand. Les effets de la boussole étaient encore inconnus, de même que ceux de la fumée opalescente verte qui s'en émanait. Mais l'Ecossais refusait de faire courir un risque à qui que ce soit des forces officielles. Ils prenaient tous déjà suffisamment de risques en étant présents ce soir, en faisant leur job, en tentant de neutraliser les trafiquants ainsi que le groupe surprise. L'idée qu'il avait n'était probablement pas la plus brillante, mais c'était la seule qui lui venait à l'esprit en cet instant. Léandre pouvait même lire la peur dans les yeux de son ami. La peur de ce qui l'attendait, la peur des conséquences de son action sur sa personne. Mais il fallait ce qu'il fallait.

- Accio !, s'époumona l'ancien Serdaigle.

Il tendit alors sa main gauche en direction de la boussole fusant vers lui, faisant alors complètement face à Léandre. Mais il ne lui prêtait plus aucune attention. La boussole continuait sa course en ligne droite en direction de la personne l'ayant appelée. Matt ferma les yeux quelques instants avant l'impact de l'artefact magique dans la paume de sa main. Pendant une fraction de seconde, son esprit divagua. Le visage d'Emilia s'imprimait sur ses paupières, il était transporté.

Contact ! La visualisation du magnifique visage d'Emilia laissa rapidement place à celle des plaines de Manadh tandis que ses doigts se refermèrent sur l'objet magique. Il entama alors un transplanage. Son corps commençait à se dématérialiser, se repliant en un point.

HRP:
 

_________________
Envie d'en savoir plus sur le Syndicat Prométhée ou sur l'Alliance Prométhée ? N'hésitez pas à me MP.


Proud member of:
 
Sorcier - StaffavatarSorcier - Staff
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 20/11/2016 Messages 1430 Points d’activité 257
      Pseudo : Bruleciel
      Avatar : Gaspard Freak Ulliel
      Crédits : Bruleciel (avatar) Mysie & Melo (signature)
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis - Enclave Résidentielle Sorcière.
      Patronus: Un Lion. Avec ses bons et ses mauvais côtés.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t25-leandre-rosier-la-haine-
MessageSujet: Re: Une intervention périlleuse dans les profondeurs   Jeu 31 Aoû 2017 - 11:38

Je préviens. JE VEUX UN BRO HUG A LA RÉCEPTION  Hautain  Pour pouvoir sortir un truc scandaleux avec Léandre s'il-te-plaît Mattchatondamour  Lexie

Une intervention périlleuse
dans les profondeurs
En Mars 2000 avec Matt

Entre ses doigts, le prunellier vibrait d’une émotion double. A la fois alerte et fébrile. Exaspéré, en vérité, dans sa puissance canalisée face à la situation dangereuse dans laquelle ils évoluaient. Dans laquelle ils risquaient la pérennité de leur existence à chaque seconde. C’était un fait irrévocable. Une menace qui planait entre eux dès qu’ils tiraient les baguettes de leurs écrins pour affronter l’adversité. L’ennemi.

Léandre serra les dents en une grimace toujours plus désapprobatrice. Il y avait là quelque chose d’incohérent, mais il ne parvenait pas à mettre correctement le doigt dessus. Un peu comme ce souvenir diffus. Ce cauchemar éthéré et lointain, tiré douloureusement de sa mémoire. Cette réalité oubliée au creux de laquelle il avait manqué de peu la défaite absolue.

Poudlard. Les mangemorts. Le sortilège fracassant contre le mur. Preasidum Facere. Il réactualisa sa défense d’un sifflement inquiet, le regard définitivement tourné vers les assauts adverses. Laissant ainsi le temps, pour le peu qu’ils avaient, à Matt. De quoi vérifier les caisses abandonnées-là dans l’escarmouche.

Une ombre dans les entrelacs tortueux de la grotte, à la limite de son champ de vision, l’interpella. Mouvante. Immatérielle. Menaçante. Mais ce ne pouvait pas être des apôtres de feu Voldemort, n’est-ce pas ? Il n’y en avait plus. Ils n’existaient plus. « Y’a un truc bizarre, Matt. Vraiment. » Et il soufflait d’une urgence à peine contenue. « Y’a un truc. On doit dégager. »

A moins que son esprit se tordait en hallucinations souffreteuses ? Pour quelles raisons ? Il allait bien. Tout allait bien. Non ? Des sortilèges d’une violence rare ricochèrent loin d’eux, contre les parois luisantes de l’antre contrebandière. Bon dieu, il se passait quelque chose et il était incapable de savoir quoi. Seule persistait la certitude sordide que les artefacts entassés vulgairement n’étaient pas l’unique source de magie noire en ces lieux.

L’Auror se tourna alors vers son ainé, espérant déceler chez lui une réponse à ses propres frayeurs. Au même instant, ce dernier lançait un Accio. « Merde ! Matt ?! » Un ‘T’es sérieux ?’ s’étouffa sur les lèvres du Rosier alors qu’il comprenait tout le bordel qu’impliquait cette action. Nécessaire, évidemment, il n’en doutait pas une seule seconde. Angoissante, néanmoins, en ce qu’elle suggérait d’incertain.

D’imprévu.

D’un mouvement brutal et véloce – il n’avait pas le choix de se précipiter ainsi sur son ami, compte tenu des attaques désormais dirigées contre leur bouclier – Léandre se jeta sur Matt.

Et ils disparurent.

Code par Melody  |  Gif : nottrulyperfect.tumblr.com

_________________


SorcieravatarSorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/12/2016 Messages 703 Points d’activité 248
      Pseudo : Dean / Matt / Arthur
      Avatar : Matt Damon
      Crédits : Moi
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis, les Faubourgs
      Patronus: Un loup
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t206-matt-clickerly-after-al
MessageSujet: Re: Une intervention périlleuse dans les profondeurs   Ven 1 Sep 2017 - 4:46

Sauver le monde de la catastrophe. Voilà ce qu'ils devaient faire. C'était peut-être exagéré de le présenter ainsi mais cela pouvait être résumé à cette pompeuse formulation. Après tout, seul Merlin savait les interactions qui pouvaient avoir lieu entre tous ces artefacts magiques. Certains pouvaient n'être que de simples objets ensorcelés, d'autres étaient de véritables artefacts de magie noire. Ils n'avaient pas le temps de réfléchir. Ils ne pouvaient combattre, ils devaient neutraliser la menace que représentaient les différents artefacts. Sérieusement, pouvaient-ils vraiment faire autrement ? Ils étaient peut-être les seuls expérimentés à combattre la magie noire, mais la menace des artefacts était bien plus grande que celle des mages noirs potentiellement présents dans l'assemblée. Ils auraient tout le temps de revenir combattre ensuite. Seul Merlin et Lucifer savaient ce que ces artefacts pouvaient déclencher une fois activés. Matt n'avait pas réfléchi et avait pris les devants. Faire disparaître l'artefact fumant de la scène serait une manière d'éloigner le danger. Ils reviendraient plus tard. Le bouclier que Léandre avait produit leur fut d'une grande utilité avant qu'ils ne disparaissent de la grotte.

Lors de l'arrivée, Matt fut prit d'un léger haut-le-cœur. Transplaner à la va-vite était rarement agréable, et cette sensation était aggravée par le stress qu'il ressentait. Il venait d'apparaître dans les extérieurs d'Atlantis, en pleine nature sur l'île de Manadh. Ou plutôt était-il plus précis de dire qu'ils venaient d'apparaître dans les extérieurs d'Atlantis. Car oui, Léandre l'avait saisi et ils avaient transplané ensemble. Ils se tenaient dans leur bras, savourant quelques instants le calme et le réconfort. Cette sensation était d'autant plus agréable qu'elle contrastait vraiment avec ce qu'ils avaient vécu quelques secondes auparavant. Toutefois, ils furent rapidement ramenés à la réalité. Cette étrange fumée verte continuait d'émaner de la boussole et ils devaient se dépêcher de neutraliser cet artefact. Matt le jeta au sol et pointa immédiatement sa baguette dessus. Il créa un bouclier magique autour de l'artefact, un Protego Horribilis qui leur offrirait du temps face à cette manifestation de magie noire. Très vite, l'air à l'intérieur du petit bouclier était devenu intégralement vert et d'une étrange densité. La boussole n'était plus visible. Ils ne pouvaient plus rien voir autre que cette petite boule remplie d'une fumée verte qui pouvait presque s'apparenter à une sorte de pâte de là où ils étaient tellement elle était dense. Le bouclier ne tiendrait pas longtemps. Ils pouvaient voir ici et là la fumée verte interagir avec la couche magique qui virait plutôt sur le rouge.

Matt jeta un coup d'œil à son ami avant de lui demander "Il faut le détruire. On n'a plus le choix. On ne sait pas ce que c'est, ni ce qu'il produit." Il reporta son regard sur la protection magique qui les protégeait encore de l'artefact et ses étranges effets. Il se concentra pour tenter de solidifier davantage la protection, de plus en plus mise à mal par la fumée. Par endroit, de petits éclairs étaient visibles, signes de violentes interactions entre la pellicule magique et ce qu'elle contenait. Ils devaient faire vite. Bientôt cette abomination se répandrait sans qu'ils ne puissent la contenir. Matt, toujours le regard concentré sur le bouclier magique, dit à son collègue en s'égosillant sous le stress et pour couvrir le bruit produit par les interactions magiques de plus en plus violentes. "A trois, on fait exploser cette sal****** ! Un ! Deux !". Il ferma les yeux, concentrant l'intégralité de son esprit et de sa psyché sur le sort qu'il devait produire. Il n'avait que quelques millisecondes avant qu'il ne prononce le signal de feu. L'enfer sur terre allaient se libérer de leurs baguettes avec les conséquences que cela aurait. "Trois !" cria-t-il en rouvrant les yeux. Il fit un léger mouvement vertical de son bras tout en lâchant un "Bombarda Maxima !". Il espérait sincèrement que l'effet combiné de leurs deux sorts détruirait l'artefact. Il leur restait toujours la possible utilisation d'un Confrigo, mais il n'aimait pas utilisé la magie noire s'il pouvait l'éviter. La magie noire était justement ce contre quoi ils se battaient.
HRP:
 

_________________
Envie d'en savoir plus sur le Syndicat Prométhée ou sur l'Alliance Prométhée ? N'hésitez pas à me MP.


Proud member of:
 
Sorcier - StaffavatarSorcier - Staff
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 20/11/2016 Messages 1430 Points d’activité 257
      Pseudo : Bruleciel
      Avatar : Gaspard Freak Ulliel
      Crédits : Bruleciel (avatar) Mysie & Melo (signature)
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis - Enclave Résidentielle Sorcière.
      Patronus: Un Lion. Avec ses bons et ses mauvais côtés.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t25-leandre-rosier-la-haine-
MessageSujet: Re: Une intervention périlleuse dans les profondeurs   Ven 15 Sep 2017 - 2:34

DU COUP. J'ai suivi tes propositions, elles sont chouettes ... Et pour l'effet. Disons que ...  Happy

Une intervention périlleuse
dans les profondeurs
En Mars 2000 avec Matt

Et dès qu’il avait compris – percuté, plus exactement, vu le chaos de la situation – Léandre s’était arraché aux combats présents. Il s’était défait de son emprise même minime sur les esclandres alentours pour se précipiter vers Matt. Parce que, sérieusement, il n’avait plus vraiment le choix de faire autre chose. Entre affronter les ombres tempétueuses qui se matérialisaient au loin et suivre son aîné vers des aventures autrement plus dangereuses … Le choix était vite fait !

Même si cela impliquait un malheureux et inévitable artefact magique.

Alors, oui. Avec force et détermination il s’était raccroché – bon, d’accord, il s’était jeté – sur son camarade. Et le transplanage avait suivi. Rapide. Tortueux. Effaçant leur présence de ces grottes obscures aux altercations diverses pour les faire apparaître ailleurs. Bon dieu. Dire qu’il n’avait aucune fichue idée de l’endroit où ils allaient surgir d’une seconde à l’autre.

Pourvu que Matt ait songé à tout sauf le dernier décolleté de sa mémoire, ce serait gênant, sinon. Par chance, c’est le sol herbeux de Manadh que l’Auror devina sous ses pieds à l’arrivée. Légèrement chancelant, toutefois, à cause des difficultés provoquées par ce type de voyage. Notamment dans l’urgence. « Sérieux, Matt ! » La langue de Léandre avait claqué contre son palais, en une sorte de constatation surjouée. De taquinerie désuète et volontairement légère.

Bien entendu que son ami avait eu raison.

Même si, de fait, ils se retrouvaient dans les bras de l’un et l’autre. « Hé, je pourrais presque rêver d’être ta fiancée comme ça. » Et que la voix du sorcier, équivoque et narquoise, venait y ajouter une dimension polissonne tout ce qu’il y a de plus amicale. De faussement séductrice. « J’espère que j’étreins aussi bien. L’élève a intérêt à dépasser le maître ! » De rieuse, surtout.

Pour apaiser leurs tensions. Réduire la véhémence de leurs respirations agitées. Protego Horribilis. Toujours dans l’optique de gérer au mieux cette problématique nouvelle aux exhalaisons verdâtres. Fielleuses. Pendant que Matt observait leur trouvaille sous toutes les coutures, Léandre observa les environs. Quiets. Inertes. Sans danger visible. Il faut le détruire. « Je ne te le fais pas dire. Cet objet respire tout sauf la bienveillance et la gaieté. » Dans un coin de son esprit méticuleux, il se remémora même les formes nébuleuses repérées dans les cavernes. De la magie, oui, mais laquelle ?

Il hocha la tête, baguette en main pour suivre l’ordre proféré par son aîné. Un. C’était sans doute une solution qui prévalait faute de mieux. Deux. Est-ce qu’il devait vraiment s’inquiéter des conséquences maintenant ? Trois. Merde. « Bombarda Maxima ! »

Et les mots avaient brutalisé l’atmosphère. Fracassé la sérénité des lieux. La magie avait frissonné. Frictionné. Ondoyé dans l’air jusqu’à frapper l’artefact. L’explosion qui s’en suivit, violente et imprévue, les envoya valser sur un bon mètre. « Put - » Sonné par le coup et les sensations étranges qui fourmillaient en lui, Léandre resta allongé de longues secondes sur le sol. « Je … Je te jure, Matt. J’ai mal aux fesses comme si un dragon m’avait poussé dans le dos. Un putain de dragon. »

Il voulut rire. Seulement, en se relevant, un ajout non négligeable – et inhabituel ! –  attira son regard vers son dos. Une queue. Longue. Poilue. Un peu poussiéreuse mais tout ce qu’il y a de plus sauvage. L’Auror s’immobilisa. Le visage traversé par des sentiments indescriptibles. « Matt … Dis-moi que je suis défoncé. Dis-moi que ce n’est pas vrai. »

Lentement, il tourna la tête vers son aîné. Deux fières oreilles dressées sur son crâne dans l’attente d’une réponse rassurante – qui ne viendrait pas.

A quoi ressemble Léandre:
 

Code par Melody  |  Gif : nottrulyperfect.tumblr.com

_________________


Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans les profondeurs de la Moria
» « Dans les profondeurs des Ténèbres, je viendrais te chercher. » || Mary & André [+18] [FINI]
» cette nuit à côté de toi, c'était comme une lueur dans les profondeurs. ҂ TALIE
» [MORIA] « Des tambours, des tambours dans les profondeurs. »
» [PROPO / MONTS DU FER] Dans les profondeurs de la montagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Atlantis & Manadh :: Le Quartier des Profondeurs-
Sauter vers: