Bienvenue sur Catharsis

#1Votez
#2Votez
#3Votez
Les questions autour de l’égalité entre sorciers et moldus continuent de faire débat15 novembre 2000 Une nouvelle cellule de travail est créée par le gouvernement mixte britannique afin de trouver des solutions aux problèmes d'égalités entre sorciers et non sorciers... LIRE PLUS
Un super héros à Atlantis ?05-08 Novembre 2000 Des arrestations sont faites grâce aux dossiers d'informations et de surveillances d'un inconnu envoyé à la police... LIRE PLUS
INTERVIEW : Le gène sorcier vu par la science21 novembre 2000 Explications sur les différences entre sorciers et non-sorciers ; des tracts du groupuscules Magic is Might renforce la sécurité à l'UPA... LIRE PLUS

 Irvin Fowler
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Irvin FowlerÉtudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 24/12/2016 Messages 818 Points d’activité 288
      Pseudo : Isou, BreizhClafoutis
      Avatar : Georges Mackay
      Crédits : Internet et BRO le magnifique pour le badge
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Quartiers Résidentiels des Faubourgs, partie traditionnelle, en colocation avec Torvi Von Wrangel
      Patronus: Une corneille, s'il savait en produire.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t564-irvin-fowler
MessageSujet: Irvin Fowler   Mar 28 Fév - 19:06

Irvin Fowler
Informations civiles
Nom : Fowler
Prénom(s) : Irvin
Date de naissance : 24 septembre 1975
Âge actuel : 25 ans
Cursus : Ingénierie
Alignement politique : Progressiste pro-mixité (surtout en ce qui concerne les sciences)
Informations Magiques
Origines : Sang-mêlé (une mère née-moldue et l'autre de famille sorcière mais sang-mêlé)
Baguette : Bois de séquoïa, crin de licorne, 33 cm, peu flexible
Patronus : Une corneille
Épouvantard : Un vide, qui engloutirait ses sens restants ; un gouffre noir s'ouvrant et s'étendant devant lui jusqu'à absorber le monde, ses formes et ses sons, toute possibilité de contact avec les autres et de création.
Miroir du Riséd : Un monde de calme, dédié à la recherche et à l'invention, matérialisé par une pièce remplie de croquis et d'objets attendant d'être modifiés. Irvin s'y trouve, ainsi que les formes plus ou moins floues de ses proches, tous affairés et tous indemnes ; il entend de nouveau parfaitement bien, et son visage est illuminé par la fabuleuse découverte qu'il vient de faire.
Ancienne école/maison : Serdaigle

Descriptions
Caractère de votre personnage
Irvin se décrit avant tout comme une personne logique. Le monde lui apparait comme une immense machine dont il nous échoit de dévoiler tous les rouages.
A l’heure actuelle, les rouages qui l’intéressent particulièrement sont ceux de son oreille. Irvin est malentendant, la faute à la scrofulite qui eut le temps de s’attaquer à ses oreilles avant d’être arrêtée.

Ne pas exploiter son intelligence est à ses yeux un inexcusable gâchis, et ceux qui en sont coupables sont pour lui simplement ennuyeux. Il se montre parfois condescendant, de façon involontaire, avec les caractères moins passionnés ou les esprits moins rapides que le sien ; la pédagogie n’est pas son fort et devoir expliquer ses raisonnements le frustre, encore plus maintenant que toute communication, même basique, est difficile. En cours, il est un partenaire de travail apprécié pour son efficacité, moins pour ses qualités de pédagogue.

Il se passionne régulièrement pour un nouveau sujet, qu'il étudie à fond pendant quelques semaines avant de passer à autre chose.Il aime avant tout apprendre pour le simple plaisir d'apprendre.

Irvin est ouvert d’esprit et curieux de toutes nouvelles théories, aussi longtemps qu’elles sont portées par la logique et les faits. Son esprit rationnel ne supporte pas la superstition qu’il considère comme un obstacle au progrès. Cette ouverture s’étend aux mœurs en général ; il est avant tout un adepte du « chacun chez soi », mais donc peu prompte à défendre la veuve et l’orphelin. Cette ouverture lui confère aussi un certain détachement vis à vis des conventions sociales, moins par esprit de rébellion que par besoin de construire sa vie selon les principes qu'il juge importants.

Le jeune homme porte peu d'intérêts aux rituels et us des relations, qu'elles soient amicales ou amoureuse, et se montre pudique dans ses démonstrations d'affection. Il éprouve également quelques difficultés à gérer les émotions des autres ; le tout le fait souvent apparaître froid ou distant auprès de ses proches.

De nature introvertie, c’est un élève calme et silencieux qui se mue en une forteresse de mutisme lorsqu’il ôte ses appareils. C’est là le seul avantage qu’il voit à sa condition : le monde de silence dans lequel il s’engouffre lui offre une capacité de concentration inédite.

Il refuse obstinément de s’initier à la Langue des Signes Anglaise, car ce serait pour lui l’aveu de son échec. Les médecins du Royal National Throat, Nose and Ear Hospital à Londres sont parvenus à le convaincre de s’entraîner à lire sur les lèvres, apprentissage nécessaire en attendant que son ouïe soit rétablie. Car sa condition (le terme handicap le rebute) est à ses yeux temporaire. Dans un temple du progrès tel qu’Atlantis, il ne pourrait en être autrement, n’est-ce pas ?

Informations importantes
De nature introvertie, son handicap l’a rendu fuyant. Embarrassé par ses difficultés à communiquer avec les autres et découragé par la lenteur de ses progrès, il s’est isolé. Aller dans des lieux bruyants est particulièrement pénible, car ses appareils ne sont pas encore assez perfectionnés pour gérer le volume et, forcé de les couper, il se sent encore plus isolé. On le croise rarement dans les rassemblements estudiantins que dans les salles de travaux pratiques ou la bibliothèque (aussi parce que, il faut le dire, il ne tient pas très bien l'alcool). Il parle peu en général, gêné par le fait de ne pas toujours bien contrôler le volume sonore de sa voix.

Le cercle de métal qui surmonte l’oreille d’Irvin est facilement repérable, au grand dam de ce dernier, ainsi que les appareils auditifs qui l’accompagnent. C’est d’ailleurs la première chose que les gens remarquent à son sujet, bien qu'il ait laissé pousser ses mèches pour tenter de le camoufler.

Ses appareils moldus, rares dans le monde sorcier, ont fait de lui une petite curiosité, du moins à son entrée à l’UPA. Si, parfois, des regards inquisiteurs ou emplis de pitié le suivent encore, il s’est globalement fondu dans la masse des habitants de l’île.

Il s’accroche à son esprit et à ses talents d’ingénieur, craignant de n’être que « le sourd de l’UPA » aux yeux des autres. Il craint toujours d'être réduit à ça, ou de se voir accusé de profiter de favoritisme en raison de son handicap, et travaille d'arrache-pied pour prouver le contraire.

Il supporte peu l'oisiveté et, faute de travail à faire, on le retrouvera souvent appliqué à jouer avec un casse-tête moldu (plus ou moins enchanté par ses soins).

Sa chambre est un bric à brac de matériel moldu ou sorcier modifié et enchanté pour ses besoins, principaux matériaux de ses expériences personnelles.

Peu enclin à l'extravagance, il s'habille de façon sobre, discrète, et surtout pratique et confortable. Sa grande taille est accentuée par la raideur de sa posture.

Goûts
Irvin aime :
Les sciences : C'est depuis toujours son domaine de prédilection, avec un penchant pour la physique. En dehors de ce domaine, il peut s'intéresser à à peu près tout, si on lui en parle de façon assez enthousiaste.

L'informatique : Pas une passion, mais un intérêt grandissant depuis le jour où ses parents ont investi dans un Commodore 64 au milieu des années 1980. Si au début, cet intérêt consistait surtout à démonter tous les objets du genre qui lui tombaient sous la main, il s'est penché réellement sur le sujet à son ancien travail dans le magasin de bricolage magique.

Les Legos : il a gardé de son enfance une certaine affection pour ces jouets. Il s'en sert encore parfois pour modéliser des idées ou des futures inventions, et un modèle réduit (et animé par ses soins) du London Eye, fabriqué avec sa petite sœur, trône sur son bureau.

Les gens qui savent rester silencieux : son silence n'est pas à prendre comme une marque d'indifférence ; au contraire, il adore les longues séances de travail sans parler, et apprécie particulièrement les personnes qui n'exigent pas de lui un flux de paroles continu.

Se plonger dans le travail : il ne se sent jamais aussi vivant que lorsque son cerveau vibre au fil de ses réflexions et qu'il ne pense à rien d'autre qu'à la tâche en cours. Il devient grincheux si on l'interrompt en plein travail.

La lecture :
Grand lecteur depuis toujours, c'est à la bibliothèque qu'il est le plus aisé de le croiser, lorsqu'il ne se trouve pas dans le laboratoire de sciences. Il aime particulièrement les ouvrages scientifiques, historiques, et tout ce qui peut lui apprendre quelque chose en général. Il lit peu de romans, bien qu'il ait dévoré toutes les aventures de Sherlock Holmes quand il était adolescent.

Sa petite soeur : De 6 ans sa cadette, l'ancienne Poufsouffle est chère à son frère, bien que les deux s'écrivent rarement.

Il n'aime pas:

Les conversations mondaines 
: Irvin est franchement démuni dans ce genre de situations. Pas franchement diplomate, il est vite agacé par les discussions frivoles (à ses yeux en tout cas).

Les gens qui parlent trop : la seule exception est Milo, son ami de longue date (qui lui, reproche à Irvin d'être trop coincé).

Les grandes démonstrations d'affection : Milo ne manque pas de le provoquer gentiment à ce sujet : Irvin est plutôt froid d'apparence et peu enclin aux câlins et aux démonstrations sonores. Il n'a jamais été très tactile et ses proches ont appris à décrypter les variations minimes dans ses expressions.

Les lieux bruyants : il n'a jamais beaucoup aimé le bruit, qui le distrait de ses réflexions, mais son récent handicap le pousse d'avantage à le fuir ; ses appareils sont peu adaptés aux atmosphères tapageuses et même une discussion à 3 ou 4 personnes peut rapidement devenir inintelligible.

Les gens qui le plaignent : Malentendant ou pas, Irvin déteste être observé comme un chaton blessé à prendre sous son aile. Tout comme il ne supporte pas ceux qui pensent bien faire en finissant ses phrases ou en exagérant leur prononciation.

Rêves & Ambitions
Irvin est obsédé par l’idée de retrouver son audition. L’ouverture d’un cursus d’ingénierie à l’UPA est à ses yeux une aubaine pour faire réellement entrer le monde dans le 21ème et ouvrir la voie de la médecine magique et moldue.


Histoire de votre personnage

J’ai grandi à Flagley-le-haut, dans une petite maison en petites briques, avec une petite sœur, un petit chien toujours trop enthousiaste, et mes deux petites mères. C’est bien le seul détail qui nous différenciait d’une famille sorcière lambda d’un petit village anglais.

La maison était presque trop petite pour l’imagination de Mom. C’était elle la bricoleuse du couple. Petit, je voyais les échafaudages de bazar comme un cinquième occupant de la maison. Derrière mes yeux, les objets volaient, s’assemblaient, se transformaient, et tout prenait sens. Et les mains de mom, comme un prolongement de mon esprit, leur donnaient vie. Un vieux manche de casserole abandonné sur une étagère devenait un porte manteau auto-séchant ; un bout de ficelle se transformait en attrape-rêve murmurant ma berceuse préférée… La maison était le décor du théâtre d’objets qui se déroulait dans ma tête. Comme elle, je suis devenu bricoleur ; c’était quasi génétique. Je me suis mis à inventer dès que mes mains se sont montrées assez habiles ; avec plus ou moins de succès, et surtout d’utilité. Mais qui n’a pas besoin d’un collier pour chien avec mini-parapluie intégré ? (le chien, apparemment, qui l’a perdu à la première occasion, mais j’ai toujours dit que c’était un ingrat.)

Et puis, quand j’ai eu 6 ans, le Secret est tombé, et un monde de possibilités s’est ouvert devant moi. La technologie moldue est entrée dans notre vie, encouragée par Mom, désapprouvée par Mummy, qui préférait conserver un mode de vie plus sorcier (au début en tout cas). La télévision et les Lego (les bouts de plastique les plus fourbes qui soient) sont entrés à petits pas prudents chez moi, pour ne plus jamais en sortir. De mon enfance, je me souviendrai surtout de ça : alors que les enfants fabriquaient inlassablement les mêmes maisons ou les mêmes igloos, j’en voulais toujours plus. Il fallait faire mieux, plus haut, plus compliqué.

A l’école aussi, je voulais toujours faire mieux ; non, je le devais. Un jour de l’année de mes 6 ans, à l’école, une remarque d’un parent sur mon éducation prétendument négligée (puisque j’avais deux mères, et pas de papa) (J’ai mis des legos dans ses chaussures à la première occasion) me marqua plus que de raison. Dès ce moment, je me mis à travailler comme un dingue, pour prouver à tous que mon éducation valait largement celle qu’ils offraient à leurs enfants ; et pour leur clouer le bec au passage. Je me suis mis en tête de devenir le meilleur homme sandwich pour mes mères : je leur faisais de la pub partout, je parlais comme un dictionnaire, et j’en étais fier. Je devais être assez saoulant, avec le recul (mais j’avais l’avantage d’être mignon. Personne ne résiste à une petite bouille joufflue de 6 ans.) J’étais devenu le meilleur de ma classe, et je le restai jusqu’à mon entrée à Poudlard. Tout ça aurait pu me conduire directement à Poufsouffle, mais j’ai négocié sec avec le Choixpeau : je voulais aller chez les plus intelligents (que les Poufsouffles me pardonnent, c’est ce dont le mini-moi de 11 ans était convaincu). Ça n’a pas été un mal, finalement : j’ai réappris à apprendre pour moi, à me donner à fond pour ce qui me plaisait, et à arrêter de me mettre cette pression tout seul. Et puis j’ai toujours adoré les énigmes. Et les puzzles aussi. Surtout les puzzles. Les cours de runes ont été la révélation de ma vie poudlardesque. Pas franchement pour la langue en elle-même, mais pour le challenge du décryptage ; et pour tous les codes secrets qui en ont découlé.
Les sortilèges me fascinaient également, en digne héritier de mom ; le bricolage est redevenu ma première passion, et j’étais surexcité à l’idée de pouvoir enfin enchanter les objets comme je la voyais le faire depuis toujours. J’aimais cette ambiance d’effervescence intellectuelle et créative de mon ancienne maison ; les gens fainéants m’agacent.

Poudlard était merveilleux pour le moi de 11 ans, et j'ai toujours de bons souvenirs de cette période. J'y ai passé 7 années à apprendre tout ce que je pouvais et c'était le principal. Je me suis quand même fait quelques amis, dont Milo. Ce type est aussi inventif qu'il est bavard ; mais bizarrement, on s'entend bien. On s'est rencontré sur un terrain de Quidditch, alors qu'on était tous les deux en train de prendre des notes sur… j'ai oublié quoi, mais c'était assez intéressant pour qu'on en parle pendant des semaines. On s'assemble bien maintenant : lui avec sa jambe de robot et moi avec mes oreilles électroniques.

Je suis sorti de Poudlard en 1996, et franchement, je ne savais pas quoi faire de ma vie à ce moment. Alors j'ai suivi mes tripes, et j'ai trouvé un petit boulot dans un magasin de réparation d'objets magiques, à Londres. Un peu plus d'un an après mon arrivée, l'activité de l'endroit a dérivé pour devenir une espèce de boîte aux trésors d'objets magiques et moldus modifiés, et nous avons gagné une petite réputation dans le milieu. Les challenges que nous offraient certains clients étaient grisants, même si la plupart venaient pour donner une seconde vie à leur vieux mixeur ou pour pouvoir capter plus de chaînes télévisées sans payer. C'est d'ailleurs ce domaine, disons, plus ouvert en ce qui concernait la légalité, qui est progressivement devenu la plus grosse entrée d'argent du magasin. Au début, rien de grave : des adolescents boutonneux trafiquant les fréquences pour envoyer des messages d'amour ou des rigolos inondant la BBC One de vidéos de chat filmés en Super 8 le premier avril ; et puis forcément, des bricoleurs d'un autre genre ont fini par toquer à la porte. L'informatique a commencé à piquer mon intérêt à cette période, mais, rapidement après avoir saisi l'intérêt d'une disquette trafiquée avec la magie, j'ai aussi compris celui d'aller voir si l'herbe n'était pas plus verte ailleurs pour éviter de finir en prison. Leurs recherches étaient réellement fascinantes, et audacieuses, mais je préférais éviter de les faire à l'ombre pour le reste de ma vie. Je surveille l'actualité de temps en temps, au cas où le nom de mon ancienne employeuse surgisse dans la rubrique des faits divers.

J'ai donc quitté le magasin pour tenter ma chance ailleurs. Seulement, j'étais lassé du métier de vendeur/bricoleur et discuter avec une clientèle n'était pas mon fort, même après ces quatre ans à Londres. J'avais déjà constaté que la Gazette du Sorcier n'offrait pas à ses lecteurs de rubrique dédiée aux nouvelles technologies, alors j'ai envoyé ma candidature avec une proposition d'article. Je n'ai reçu comme réponse qu'un refus méprisant, déclarant que mes idées étaient « trop originales pour intéresser leurs lecteurs » (c'est bien leur problème s'ils sont incapables de percevoir l'intérêt de mes idées). Je me suis donc tourné vers la rédaction du Chicaneur, qui m'a accueilli à bras ouverts, et j'ai travaillé comme pigiste pour eux pendant une année. Le salaire n'était cependant pas assez élevé pour continuer ma vie londonienne et je suis retourné chez mes parents. Cette année plus tranquille m'a permis de réfléchir à la suite, et mon intérêt pour le monde moldu s'est encore accru. Encouragé par Mum, j'ai suivi des cours de correspondance de remise à niveau en sciences, pendant deux ans, pour rattraper tout ce que les Moldus apprennent dans leurs écoles. La deuxième année était celle de la guerre contre Vous-Savez-Qui, et je pense que mes mères étaient contentes de me savoir chez elles plutôt qu'à Londres. Surtout au vu des activités de Mummy ; j'admire son courage, même si je ne lui ai jamais vraiment dit. A la fin de l'été 1997, un petit groupe d'opposants au mage noir s'est installé dans la forêt près de chez nous, et ma mère, ne me demandez pas comment, l'a appris et a décidé de les aider. Elle a participé à l'approvisionnement du camp jusqu'à leur départ, en avril, et c'est en l'aidant que rencontré L. Je ne sais pas vraiment quoi penser de cette histoire, et pour être honnête, je l'ai mise de côté. Je ne pense pas le revoir de sitôt, je n'ai même aucune idée de ce qu'il fait, ni s'il est encore en vie.

Après ces deux années de préparation, à la rentrée 1998, je me suis inscrit à l'université locale pour suivre un cursus de physique moldue. Ce fut une année passionnante, et je me débrouillai plutôt bien. Et alors que je venais de m'inscrire pour la deuxième année, j'ai attrapé une scrofulite qui m'a cloué au lit pendant deux semaines. Deux semaines interminables au bout desquelles on m'a annoncé que ce foutu champignon avait eu le temps d'attaquer mes oreilles, et que mon ouïe était irrémédiablement altérée.

Milo a été un sacré soutien à cette période. Ne lui dites pas, il serait trop content, mais je ne sais pas trop ce que je ferais en ce moment sans lui. C'est lui qui, le premier, m'a parlé du Royal Hospital et des appareils que les Moldus ont inventé pour réparer leur ouïe. Comme les médicomages de Ste-Mangouste ne pouvaient plus rien pour moi, je me suis tourné vers la médecine moldue. Je n'avais jamais vu autant de tuyaux et de perfusions de ma vie, et ça m'a distrait pour quelques jours de mon problème auditif. J'y suis resté le temps qu'on me pose ces appendices plus chers qu'un nimbus et qu'on m'apprenne à les régler, et puis on m'a remis dehors (je pense que les soignants étaient soulagés. Apparemment, les patients moldus ne sont pas non plus censés poser trop de questions). J'y suis ensuite retourné à intervalles réguliers, pour réapprendre à écouter, à lire sur les lèvres - et je suis de nouveau retourné chez mes parents, en attendant de pouvoir me rasseoir sur les bancs d'un amphithéâtre. J'ai aussi passé pas mal de temps chez Milo (en plus d'être sympathique, il a le bon goût d'avoir un canapé très confortable) et dans son atelier, à bricoler pour passer le temps. A cette période ont été tentées les premières expérimentations sur mes appareils, avec plus ou moins de succès, et quelques désaccords aussi - il a de bons arguments mais je suis toujours convaincu que remplacer la pile par une mini dynamo liée à mes pieds n'est pas très pratique sur le long terme (ne lui dites pas, mais j'ai testé… et j'ai presque perdu un poumon en faisant un footing pour la recharger avant de me rendre compte qu'elle était éteinte. J'en suis venu à la conclusion que les piles étaient moins menaçantes pour cette partie de mon anatomie.)

L'UPA me faisait de l'oeil depuis que j'avais appris son ouverture, mais j'avais renoncé à m'y inscrire après mon séjour à l'hôpital. Mais l'occasion était trop belle, et puisque les deux mondes séparés ne pouvaient pas m'offrir ce que je cherchais, autant essayer de combiner leurs savoirs. Et puis, c'est le seul endroit où je pourrais espérer trouver une solution à mon problème. J'y ai débarqué en janvier, et j'ai déjà fait quelques progrès. Je n'avais seulement pas prévu les perturbations que la magie exerce sur mes appareils moldus ; certains jours, c'est tellement frustrant que je retourne à Londres pour penser à autre chose. Mais je suis tenace, et je réussirai.


Qui êtes-vous hors du jeu ?
Prénom ou pseudo : Aurélie ou Isou
Âge : 25 ans
Célébrité sur votre avatar : Georges Mckay
De quelle manière avez-vous trouvé le forum ? J’étais déjà sur MMHP Coeur
Avez-vous lu le topic dédié aux nouveaux joueurs (ici) ? Oui !

Signature du règlement
Pour connaître les règles du forum, pour les respecter et ainsi pour vous garantir une bonne expérience de jeu avec nous, nous vous demandons de lire le règlement en suivant ce lien et d'inscrire ici votre engagement à le suivre.
Je m'engage à suivre le règlement de Catharsis et à accepter les conséquences qui résulteront du non-respect de ce dernier, s'il y a lieu. J'inscrirai ici mon pseudo pour prouver cet engagement :
Irvin Fowler
Cho ChangÉtudiant・Sorcier - StaffavatarÉtudiant・Sorcier - Staff
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 20/11/2016 Messages 549 Points d’activité 36
      Pseudo : Melody.
      Avatar : Ju JingYi (鞠婧祎).
      Crédits : moi-même.
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Résidence Universitaire des Faubourgs.
      Patronus: Un cygne blanc.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t23-cho-baby-the-stars-shine
MessageSujet: Re: Irvin Fowler   Mar 28 Fév - 20:53

omg Catharsis a son propre Sheldon Cooper Derp Derp

Bon retour à la maison Isou Coeur

_________________
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Irvin Fowler   Mer 1 Mar - 3:18

Bienvenue parmi nous ! Clapclap
Keith R. CampbellProfesseur - StaffavatarProfesseur - Staff
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 20/11/2016 Messages 647 Points d’activité 44
      Pseudo : Uneraell / Line
      Avatar : Jackson Rathbone
      Crédits : Melody, Niniel
  • INFOS UTILES
http://www.catharsis-rpg.com/t20-keith-r-campbell-as-soon
MessageSujet: Re: Irvin Fowler   Mer 1 Mar - 3:51

Bienvenuuuuue ! Coeur !

_________________

PASSION


EXPRESSION

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Irvin Fowler   Mer 1 Mar - 4:21

Bienvenue ma Isou Choupie Cheerleading Cheerleading Cheerleading Cheerleading

Au plaisir de te croiser en RP Pervy

Bisous Coeur Coeur Coeur Coeur
Léandre RosierSorcier - StaffavatarSorcier - Staff
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 20/11/2016 Messages 2194 Points d’activité 381
      Pseudo : Bruleciel
      Avatar : Gaspard Freak Ulliel
      Crédits : Bruleciel (avatar), Mysie, Ariane & Melo (signature)
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Atlantis - Enclave Résidentielle Sorcière.
      Patronus: Un Lion. Avec ses bons et ses mauvais côtés.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t25-leandre-rosier-la-haine-
MessageSujet: Re: Irvin Fowler   Mer 1 Mar - 5:42

Isou Supplice
MOAR LOVE 4 U

Derp Derp Derp Derp

_________________
But the horror... The horror was for love. The things we do for love like this are ugly, mad, full of sweat and regret. This love burns you and maims you and twists you inside out. It is a monstrous love and it makes monsters of us all.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Irvin Fowler   Jeu 2 Mar - 18:35

Bienvenue Cheerleading
Milanka SilverstoneSorcieravatarSorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 20/11/2016 Messages 749 Points d’activité 0
      Pseudo : Princesse Hopie.
      Avatar : Cara Delevingne
      Crédits : moi ............................................................................ « And I shout it out like a bird set free. »
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Milanka vit dans un petit appartement du centre de Londres, dans un quartier pas très bien fréquenté - il fallait l'admettre - mais toutefois assez proche du Chemin de Traverse pour lui permettre de se rendre chaque jour à pieds jusqu'à l'animalerie. Elle habite en colocation depuis le mois d'octobre avec Julie Vernier, qu'elle a immédiatement accepté de loger chez elle le temps que cette dernière trouve un emploi stable ainsi qu'un logement. ..............................................................................
      Patronus: Ce serait un papillon, si toutefois elle parvenait à en produire un. Actuellement, elle ne parvient qu'à laisser s'échapper un mince fil d'argent de sa baguette. ..............................................................................
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t97-milanka-antonina-silvers
MessageSujet: Re: Irvin Fowler   Ven 3 Mar - 6:45

* déverse de la guimauve partout *

OUIIIIIIIII

Cheerleading Cheerleading Cheerleading Cheerleading Cheerleading Cheerleading Cheerleading Cheerleading Cheerleading

_________________
Irvin FowlerÉtudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 24/12/2016 Messages 818 Points d’activité 288
      Pseudo : Isou, BreizhClafoutis
      Avatar : Georges Mackay
      Crédits : Internet et BRO le magnifique pour le badge
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Quartiers Résidentiels des Faubourgs, partie traditionnelle, en colocation avec Torvi Von Wrangel
      Patronus: Une corneille, s'il savait en produire.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t564-irvin-fowler
MessageSujet: Re: Irvin Fowler   Ven 3 Mar - 6:49

Merciiii à tous, vous êtes adorables Brille

Je suis super contente de revenir Ronde Coeur Coeur


_________________

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Irvin Fowler   Ven 3 Mar - 8:24

Re-bienvenue avec les anciens de MMHP.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Irvin Fowler   Lun 6 Mar - 7:23

Isouuuuuuuuuuuuuuuuuuuu Coeur Bienvenue parmi nous, tu nous as manqué Kiss
Poppy IrvineÉtudiant・Sorcier - StaffavatarÉtudiant・Sorcier - Staff
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 07/01/2017 Messages 1871 Points d’activité 445
      Pseudo : Callipyge
      Avatar : Lily-Rose Depp
      Crédits : Avatar : Morphine | Signature : EXORDIUM.
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Résidence Universitaire des Faubourgs, Bat. 3
      Patronus: Un petit singe Capucin, le patronus de Tomás qu'elle a accaparé.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t356-poppy-who-in-the-world-
MessageSujet: Re: Irvin Fowler   Mar 7 Mar - 4:41

Bienvenue de vrai de vrai mon petit Irvin Omg 2

_________________

KEEP YOUR TEMPER
Poppy glousse en #FF3333

 
Mazikeen A. AveryÉtudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 01/03/2017 Messages 1078 Points d’activité 12
      Pseudo : Mazi
      Avatar : Ana de Armas
      Crédits : SWEET DISASTER
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Dans un grand appartement très luxueux aux Salines, Atlantis
      Patronus: Aigle royal
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t568-mazikeen-a-avery-maybe-
MessageSujet: Re: Irvin Fowler   Mer 8 Mar - 10:08

Bienvenue Brille

_________________
Pureblood and proud of it
I may not hate mudblood but I'm proud to be a Avery and a pureblood despite the past of my family. I just want to restore the reputation of my family. ©️ by anaëlle.
Jude WhitmoreMoldu - StaffavatarMoldu - Staff
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 20/11/2016 Messages 470 Points d’activité 37
      Pseudo : Lexie
      Avatar : Ben Wishaw
      Crédits : Bazzart
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Centre-ville d'Atlantis
      Patronus: /
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t27-jude-whitmore-travel-far
MessageSujet: Re: Irvin Fowler   Mer 8 Mar - 11:12

ISOUBISOU Quelle joie de te voir parmi nouuus Brille

_________________
« Songes et Contemplations »
Siobhan KvelgenProfesseuravatarProfesseur
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/12/2016 Messages 490 Points d’activité 238
      Pseudo : Kvelgen
      Avatar : Katheryn Winnick
      Crédits : Astra pour la signa
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: L'Enclave Résidentielle sorcière, à l'Est - Second manoir
      Patronus: Un loup arctique
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t145-siobhan-kvelgen-soyez-l
MessageSujet: Re: Irvin Fowler   Jeu 9 Mar - 19:44

Isou Supplice

_________________

   
Walpurgisnacht
Wild and free Unruly in the fiddles' play our nightly round dance spins, and we join, wild and free, this old magic. Hear the fiddles, hear the fiddles, the fires are kindled ! Follow the round dance, follow the round dance on Walpurgisnacht !

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Irvin Fowler   

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Hors-Jeu - Personnages :: Présentation des Personnages :: Étudiants à l'Université :: Fiches validées - Étudiants-
Sauter vers:  
Désactiver les particules