Bienvenue sur Catharsis

#1Votez
#2Votez
#3Votez
Sondage d'Opinion : L'équilibre est-il menacé ?25 Août 2000 Après quelques rassemblements pacifiques suite aux attentats, le Breakfast Chronicles lance un sondage pour recueillir les avis de quelques citoyens sur la fragile cohésion entre moldus et sorciers... LIRE PLUS
Dérapage dans les préparatifs d'un cirque2-4 Septembre 2000 Un terrible accident est arrivé au sein du cirque The Wicked Bazaar, et un événement inattendu par la communauté magique et lourd de conséquences survient... LIRE PLUS
Épidémie de Dragoncelle6 Septembre 2000 L'épidémie de Dragoncelle continue son chemin allant jusqu'à mettre certains lieux en quarantaine magique. On recherche toujours un traitement à l'Hôpital de Sainte Mangouste... LIRE PLUS

 Libre - Un petit chaton dans le besoins
AuteurMessage
InvitéInvité
MessageSujet: Libre - Un petit chaton dans le besoins    Mar 14 Fév - 9:07


Petit chaton dans le besoins

Il y avait des jours comme ça, où, je me disais souvent que ce serait dans mon plus grand intérêt de ne pas me lever, de rester dans mon lit, à ne rien faire... Mais surtout, de ne pas avoir de trucs coupants à proximité. Ça m'éviterait surement de passer pour un idiot maladroit comme maintenant. Car, ce matin, rien ne m'avait sauvé de m'entailler un doigt, et pas qu'un peu. Ce n'était pas qu'une simple petite écharde, non, cela aurait été trop beau. Dire que depuis mon lever, tout c'était bien dérouler.Lorsque j'ai dû descendre pour aller prendre mon petit-déjeuner ce matin-là, je m'étais dirigé, non vers la table des blaireaux, mais vers celle de mon grand frère, avec qui j'avais bien l'intention de partager un repas. Heureusement, il n'y avait encore que très peu de monde dans la grande salle. Posant mon minuscule derrière sur le banc au côté de mon ainée, je lui souris joyeusement puis déposai un bisou éclairs sur cette joue imberbe. Ensuite, je me concentrai sur la nourriture qu'il y avait face à moi. Tout semblait si succulent que je ne savais trop quoi choisir. Ensuite, je me concentrai sur la nourriture qu'il y avait face à moi.

Donc, une fois que je m'étais bien installé, je commençais à manger, non pas sans appétit. Quand j'ai faim, j'ai faim, et rien ne saurais m'arrêter. Bon, mis à part s'il y a la fin du monde qui se présenterait, je ne suis pas stupide non plus. Ce matin, dans mon assiette trônait un énorme morceau de viande, ce qui était beaucoup plus appétissant que regarder mon frère s'empiffrer de ses fruits habituels. Mais cette viande que je chérissais tellement, était plutôt coriace et assez galère à couper. Le genre de nourriture qui te fait bien forcer sur la mâchoire quand tu veux bien mastiquer. Malheureusement, ce n'était pas cette mâchoire délicate qui s'était cassée, non. En fait, en essayant de couper un bout de viande, mon couteau, apparemment pas assez affûter, glissa brutalement contre la surface, et... Ce n'est pas ce bout de viande qui subit le tranchant du couteau, mais mon doigt . Le couteau et ses dents quand même affutée venait de me trancher la chair. Je ne pouvais nier que cela faisait mal. Je me retenais de crier, et le sang coulait de ma plaie. Le couteau tomba au sol dans un bruit métallique. Je me tenais le doigt, une expression reflétant la douleur que je ressentais actuellement. Et je n'ai pas pu m'empêcher de lâcher un petit juron a voix basse. «Et merde... C'était la nouriture qu'il fallait couper, pas mon doigt pauvre idiot...» M'exclamais-je tout en lançant un regard meurtrier vert mon steak matinal.

Je détestais la vue du sang, car cela m'avait toujours fait tourner de la tête. Je devais faire quelque chose pour que le saignement cesse avant que je ne tourne de l'oeil et tombe dans les patates en plein milieux de la grande salle. Ques-ce que les gens penseraient de moi ? Je fis donc quelque chose qui me dégoûtait davantage que la vue de ce liquide carmine. Je mis mon doigt dans ma bouche. Oui mesdames et messieurs. Dans la bouche. Sans plus attendre je le suçotât tel un bébé et lorsque mon liquide vital toucha ma langue, je ressentit une horrible envie de vomir. Semblerais que mon estomac, n'appréciait guère ce goût étrange et moi non plus. Je me tournai donc vers Joon qui était toujours occupé à manger, et lui tapota l'épaule. Lorsque celui-ci se tourna vers moi, je sortis mon doigt de ma petite bouche dans un pop sonore. Avec la succion, un peu de salive mélangé à du sang, éclaboussa le visage de mon ainée, mais j'en avais que faire. Je voulais qu'il répare mon doigt un point c'est tout. Après tout, c'était à ça que servaient les grands frères, non ?
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Libre - Un petit chaton dans le besoins    Mar 14 Fév - 19:57

Un petit chaton dans le besoinMoon & Jaya

Ce matin-là, c'est dans un fracas sourd qu'un jeune asiatique s'étala sur le sol froid du dortoir des serpents. Son corps légèrement musclé, était lourdement tombé par terre comme si celui-ci avait doublé de poids durant la nuit. Encore endormi, le jeune homme ouvrit difficilement une paupière encore collée par le sommeil, pour observer ses alentours. Il se frotta ensuite le visage pour tenter de se réveiller un peu, mais en vin. Ce qui ne changeait rien à l'habitude. Joon serais bien rester coucher sur ce sol fret et continuer de dormir, mais son estomac le rappela a l'ordre. Il prit donc son courage a deux mains, puis se releva en grognant. Une fois debout, il se dirigea immédiatement en direction de la salle de bains, histoire de le sortir de sa léthargie avec une bonne douche froide. Miraculeusement, cette douche ne lui prit qu'une demi-heure ce matin. Il enfila ensuite son uniforme, se coiffa et parfuma légèrement. Après un moment passé à examiner le moindre détail de son visage et s'être convenablement vêtu, il quitta le petit antre des Serpentards.

D'un pas nonchalant, il traversa les longs couloirs qui le mèneraient à la grande salle. Une fois arrivée, il se dirigea vers la table des serpentards sans se préoccuper de ce qui l'entourait. Une fois installé, il choisit comme à son habitude, une assiette de fruit et un thé vert. Manger sainement était important. Alors qu'il s'attaquait à ses bleuets, il sentit quelque chose d'humide se coller à sa joue, ce qui le fit sursauter légèrement. Ça ne pouvait pas être Ella, elle était loin d'être le genre de petite-amie à lui donner de l'affection en public. Donc, il ne pouvait s'agir que d'une seule personne et il avait vu juste lorsque ses yeux se posèrent sur son frère cadet, qui venait tout bonnement de s'installer à ses côtés pour manger un steak. Un steak, le matin ? Bizarre comme goût, mais bons ! Qui était-il pour juger le plus jeunes. Il se contenta donc de lui sourire gentiment, puis retourna ensuite à son assiette.

Alors, que Joon mangeait dans le calme, un bruit sourd vint briser le silence dans lequel les deux frères était plongé. Bruit qu'il ignorât, croyant que le petit pouffy avait simplement échappé son ustensile. Maladroit comme il était, cela ne le surprenait même plus. Si ce n'était pas un ustensile qui tombait s'était son vert de jus et si ce n'était pas son verre de jus s'était autre choses. Cependant, il n'eut le choix de se retourner lorsque le jaune et noir lui tapa sur l'épaule. Il tourna donc la tête vers son frère et c'est à ce moment-là qu'il croisa ses yeux si semblables au siens qui le regardait avec ce qui semblait une expression de douleur collée sur son visage alors qu'il suçotait ce qui semblait être son index. Index qu'il aurait bien aimé que celui-ci garde dans sa bouche avoir su ce qui allait se produire par la suite.

Une autre substance visqueuse le frappa au visage, mais cette fois ce n'était pas du a un bisou, non. Cette fois s'était carrément un filet de bave qui venait de lui être jeté sur lui. Et à en juger au doigt humide que son frère lui présentait, aucune raison de se poser la question de sa provenance. Heureusement, le sang qu'il pu voir s'écouler du membre délicat que son frère lui présentait, attira son attention avant même qu'il n'ai eu le temps de songer de lui en mettre une. Et dieux sais que c'était ce qui se serait produit. Un peu surpris par le liquide que son frère lui présentait et confus de ce que son frère voulait, Joon cligna à plusieurs reprises des paupières. Lorsque la surprise fut passée, il soupira puis agrippa cette main qui semblait si petite et fragile dans la sienne. Ne sachant trop que faire avec, il détacha sa cravate, qu'il enroula par la suite autour du doigt endommager, mais avec le trop-plein de tissu le résulta final ressemblait plutôt a un moignon de ligne au bout du bras du plus jeune, ce qui fit pouffer Joon de rire. Finalement, il regarda autour de lui pour s'assurer que personne ne regardait par ici, puis se pencha pour donner un petit bisou sur la main du plus jeune. Puis, c'est avec une voix aussi tendre que son sourire l'était, qu'il demanda au plus jeune :

« Ça va mieu comme ça ? Après le déjeuner, on ira à l'infirmerie ensemble pour demander un petit pansement, d'accord ? »

© Lady
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Libre - Un petit chaton dans le besoins    Jeu 16 Fév - 11:35

Jaya
&
Moon, Joon, Libre
Courage is not the absence of fear, but rather the judgement that something else is more important thant fear (HUXLEY)
Jaya s’était levée de bonne humeur ce matin-là malgré le temps maussade.  Le feu crépitait dans le dortoir des premières années, et une fois sortie de son lit, elle se dirigea, encore un peu ensommeillée, vers le petit poêle qui trônait au milieu. Elle mit ses mains au-dessus, histoire de les réchauffer un peu, tout en continuant de rêver. Elle avait fait un rêve vraiment bizarre cette nuit-là, qui la laissait assez perplexe ce matin. Elle avait rêvé qu’elle volait avec une licorne au-dessus de Poudlard tout en essayant de capturer le vif d’or sans pour autant y parvenir, faute de rapidité. Ensuite, sa licorne s’était transformée en dragon avant de changer de scène et de se retrouver dans les bras d’un panda.

Cependant, son estomac lui fit redescendre sur terre en lui rappelant qu’il était temps de descendre dans la grande salle et de manger quelque chose. La dernière fois, elle était allée manger avec Padraic, mais il lui avait plutôt donné l’impression qu’elle le dérangeait avec toutes ses questions. Elle avait sans doute fait mouche lorsqu’elle lui avait demandé s’il n’avait pas d’amis et qu’il ne devait pas avoir peur d’aller vers les autres. Elle et sa franchise… Elle était un peu trop directe de temps en temps. Ok, souvent… Ses parents lui répétaient souvent qu’elle devait apprendre à filtrer ce qui sortait de sa bouche. Plus facile à dire qu’à faire cependant. Surtout que si elle commençait à mettre un filtre, elle ne pourrait plus satisfaire sa curiosité. Et ça elle ne voulait pas.

Avec une certaine lenteur elle prit une rapide douche chaude, comme elle les aimait. Après s’être sécher les cheveux et avoir enfilé son uniforme, la jeune fille descendit dans la grande salle. Elle ne savait pas encore avec qui elle allait déjeuner. Elle n’avait vu aucun de ses camarades de maison. Aussitôt, elle pensa à Joon. S’il était déjà dans la grande salle, elle allait se mettre à sa table. Elle espérait aussi que le frère de ce dernier, Moon, ne serait pas encore réveillé. Après une première rencontre assez explosive, elle n’avait pas forcément envie de le revoir. Il l’avait tout de même dit qu’elle était une créature possédée par le démon. Et ça, elle n’était pas prête à l’avaler. Pas encore du moins…

Quelques minutes plus tard, Jaya entra dans la grande salle. En cette heure matinale, peu de gens étaient attablé. Mais elle repéra rapidement son ami à la table des Serpentards. Malheureusement, son frère était avec lui. La mine renfrognée elle hésita d’abord à s’installer avec eux. Tant pis pour Moon. Que ça lui plaise ou non, elle allait déjeuner avec eux.

Lorsqu’elle arriva à leur table, elle remarqua que Moon saignait du doigt. Elle regarda le jeune Pouffsouffle sans trahir la moindre expression. Du moins elle l’espérait…


- Comment t’as réussi ton coup ? Salut Joon !


CODAGE PAR   AMIANTE

InvitéInvité
MessageSujet: Re: Libre - Un petit chaton dans le besoins    Mer 22 Mar - 20:25


Petit chaton dans le besoins

Lorsque que Joon pris ma main blessée dans les siennes plus grandes, la chaleur qu'elles dégageaient me réconforta de suite. J'étais heureux que mon ainé se soucie de moi et de mon bien-être. Jamais il ne m'avait laissé tomber et encore aujourd'hui, il venait de me le prouver. Pas qu'il est à le faire, car je savais pouvoir lui faire confiance peu importe la situation. Joon avait peut-être de nombreux défauts, mais lorsque vous étiez important à ses yeux, il serait en mesure de bouger ciel et terre pour votre bonheur. Malheureusement, peu de gens avaient la chance de voir cette facette de sa personnalité. Si seulement il pouvait briser ce masque qu'il portait en permanence...

Alors que cette pensée me traversa l'esprit, un sourire d'amertume pris place sur mon visage de jeune poupée. Amertume, que je m'empressai de camoufler derrière une expression un peu plus neutre. Je finis par me concentrer entièrement sur mon frère, qui s'effarait à bander mon doigt à l'aide de sa cravate avec une douceur que peu de gens lui connaissait. Lorsqu'il eut terminé sa tâche, il se pencha sur ma main maintenant entièrement recouverte, pour y déposer ses lèvres dans un semblant de bisous. Ce geste me surprit légèrement, car Joon n'avait pas l'habitude d'agir ainsi en public. Mais bons, qui étais-je pour m'en plaindre ?

Suite à cela, il me demanda si j'allais mieux et me suggéra par la suite de m'accompagner à l'infirmerie après notre petit-déjeuner, ce qui me fit rougir de plaisir. J'adorais lorsque mes frères prenaient soin de moi. Dans ses moments-là, je me sentais comme un petit roi. Sur ce, je répondis à sa proposition d'un simple hochement de tête, puis me tourna de nouveau vers mon assiette que je fusillai du regard pour la énième fois depuis que je m'était coupé, mais je du bien vite détourné le regard lorsque Jaya pointa son petit nez à la table des verts et argents. J'observai cette dernière et l'air renfrogner qu'elle affichait avec curiosité. Elle s'était levée de mauvais poils ou quoi ?

J'étais sur le point de lui demander ce qu'était son problème, lorsque celle-ci ouvrit soudainement la bouche pour me demander ce qui s'était passé avec ma main. Maintenant, c'était moi qui devais afficher un air renfrogné, mais lui répondit tout de même. «Demande à lui. C'est de sa faute si je me retrouve handicapé.» Dis-je sèchement en pointant l'arme du crime, qui se trouvait toujours sur le sol à l'endroit même où je l'avais laissé tomber et où il allait rester, car je ne comptais pas du tout y retoucher de si tôt. Voir jamais. Décident de bouder mon steak par la même occasion, je me tournai vers mon assiette que je poussai loin de moi, pour ensuite m'adresser de nouveau a Jaya. «Mais toi, qu'est-ce que tu viens faire ici, tu as besoin de quelque chose ?» Lui demandais-je tout doucement, puis versa calmement du thé bien chaud dans une tasse, que je poussai devant elle une fois pleine.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Libre - Un petit chaton dans le besoins    Mar 11 Avr - 8:42

Un petit chaton dans le besoinMoon & Jaya

À la vue de cette petite bouille d'ange qui tentait de ce faire menacent face à cette assiette innocente de tout crime, une envie de rire se faisait sentir dans ses tripes, il tenta de ravaler cette envie de peur de froisser son cadet, mais Jaya qui venait d'apparaitre a leur table, ainsi que la réponse de Moon face à la question de la fillette, le fi craquer. C'est donc sans retenue que Joon éclatât de rire sans pouvoir s'arrêter. Moon se disait être Handicape, alors que ce n'était qu'une coupure au doigt qui ne tarderais à guérir, mais dramatique comme était le plus jeune, tout accident aussi minime pouvait-il être pouvait présager la fin du monde aux yeux de ce petit bout d'homme.

Joon finis par se calmer après avoir essuyé de ses yeux quelques larmes invisibles et salua la jeune arabe. «Salut Jaya ! Ne te gêne pas surtout, assieds-toi.» Dit-il joyeusement. Le sourire qu'il avait de coller sur ses lèvres ne fit que s'agrandir davantage lorsque ses yeux se posèrent sur Moon qui venait de servir le thé à cette nouvelle venue, car il était très fière de le voir utiliser les bonnes manières, même s'il savait combien cela devait y coûter. Ce n'était pas un secret que le plus jeune des Park's avait une certaine aversion pour les filles, mais le voir faire des effort vis a vis de Jaya, même après que celle-ci lui ai sauté au visage lors de leur première rencontre, le réjoui grandement.

Suite à cela, le plus vieux des trois, retourna à son assiette ou était posé des fruits de toutes sortes qu'il prit soin de faire disparaitre les unes après les autres à l'intérieur de ce trou sans fond qu'était cette bouche, quelques gorgées de thé vert les accompagnaient. Lorsqu'il déposa sa tasse pour l'énième fois, Joon fouillât dans la poche de son uniforme, d'où il sortit une paire de lunettes qu'il déposa sur le bout de son nez, elles avaient une forme carrée et la bordure de ses lunettes étaient larges. Joon ouvrit ensuite un journal qu'un élève avait laissé trainer sur la table et s'y plongea, tout en portant une oreille attentive sur son frère. Qui sait lorsque la maladresse légendaire de celui-ci frapperait à nouveau ?

© Lady
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Libre - Un petit chaton dans le besoins    Dim 16 Avr - 8:50

Un petit chaton dans le besoin

Jaya éprouva tout de même un peu de peine pour Moon. Après tout, même si leur relation n’avait pas commencé dans les meilleures conditions, elle voulait tout de même lui prouver que toutes les filles n’étaient pas des garces. Elle s’en voulait tout de même de lui avoir sauter au visage lors de leur première rencontre.

La jeune lionne fit la moue lorsque Moon pesta contre son couteau.


- C’est un bâtard quand même ce couteau,
tenta-t-elle d’ironiser.

Bon, ce n’était peut-être pas la blague du siècle, mais si elle arrivait au moins à lui faire décrocher un sourire, ce serait déjà pas mal. Au moins, ça allait être un début pour une relation un peu plus normale. Quoique normale n’était pas un mot qu’elle emploierait d’habitude pour qualifier leur relation.


- Merci, Joon ! Ça va ?

Puis elle reporta son attention vers Moon qui lui avait demandé si elle avait besoin de quelque chose.

- Juste un peu de nourriture dans mon estomac. J’ai la dalle ! Sinon, à part ça, j’avais pas trop envie de manger toute seule, alors jme suis dit que j’allais venir manger avec vous. Ça te pose un problème ?


Sur ces paroles, elle prit quelques toasts et de la confiture, avant de se servir un grand bol de chocolat chaud. Elle prit une grande gorgée et reposa son bol devant son assiette. Deux traces de chocolat, de chaque côté de ses lèvres s’étaient dessinée et Jaya ne semblait pas les avoir remarqués. Lorsque Joon sortit des lunettes de son uniforme, elle le regarda d’un air étonné. Elle ne l’avait jamais vu avec des lunettes. Et surtout elle ne l’avait jamais vu lire un journal.

- Depuis quand tu portes des lunettes ?
Demanda Jaya

FEATURING Moon, Joon et Jaya

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Libre - Un petit chaton dans le besoins    

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [pv pharaon, libre et Petit Diable], affamé
» On se sent si petit, noyé dans l'Univers.
» Libre => un chaton en pleine forêt
» A vendre: petit chaton très mignon
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Rp - Poudlard-
Sauter vers: