Bienvenue sur Catharsis

#1Votez
#2Votez
#3Votez
Sondage d'Opinion : L'équilibre est-il menacé ?25 Août 2000 Après quelques rassemblements pacifiques suite aux attentats, le Breakfast Chronicles lance un sondage pour recueillir les avis de quelques citoyens sur la fragile cohésion entre moldus et sorciers... LIRE PLUS
Dérapage dans les préparatifs d'un cirque2-4 Septembre 2000 Un terrible accident est arrivé au sein du cirque The Wicked Bazaar, et un événement inattendu par la communauté magique et lourd de conséquences survient... LIRE PLUS
Épidémie de Dragoncelle6 Septembre 2000 L'épidémie de Dragoncelle continue son chemin allant jusqu'à mettre certains lieux en quarantaine magique. On recherche toujours un traitement à l'Hôpital de Sainte Mangouste... LIRE PLUS

 Dear, you should look where you're going next time Ft. Willow Blackwell
AuteurMessage
InvitéInvité
MessageSujet: Dear, you should look where you're going next time Ft. Willow Blackwell   Jeu 26 Jan - 14:35


       
if you only read the books that everyone else is reading, you can only think what everyone else is thinking.
       

       
DEAR, LOOK WHERE YOU'RE GOING

       
Cela faisait maintenant une bonne dizaine de minute que Joon errait dans les rayons de la bibliothèque, à la recherche d'un livre qui serait en mesure de l'aider pour son devoir de potion. Ce jour là, il faisait beau à l'extérieur, mais malheureusement pour Joon, il ne pouvait pas en profiter avec le retard qu'il avait pris dans ses travaux. Ce qui le frustrait au possible. Rester coincer dans cet endroit qui sentait le vieux, alors qu'il pourrait être à l'extérieur et profiter du grand air était une chose abominable pour lui. Mais quand on n'avait pas le choix...

Par contre, le bon côté des choses était que l'atmosphère qui régnait ici était décompressant. Il n'y avait jamais de bruit et très peu de gens. Aujourd'hui ne faisait pas exception, il n'y avait presque personne. Les ouvrages défilaient devant ses prunelles sombres qu'il avait cachées derrière ses lunettes a la monture carrée et tout aussi noire que ses yeux l'étaient. Il faisait particulièrement sombre entre les énormes étagères, alors il était parfois obligé de plisser les yeux pour pouvoir lire ce qui était écrit sur certains bouquins. Une fois le livre désiré en main, il ne pu empêcher l'exclamation de victoire qui sortit de sa bouche. Il ouvrit ensuite l'ouvrage en question, et ce, tout en se remettant en route et surement que si le jeune homme n'avait pas été tant absorbé par son livre, ce qui allait suivre ne se serait jamais produit. Quoiqu'il en soit, Joon prenait de plus en plus de vitesse au fur et à mesure qu'il avançait en direction de la lumière. Il ne se rendit pas compte qu'une silhouette féminine était apparue juste devant lui, et lorsqu'il releva enfin ses yeux félins, il était malheureusement trop tard. Il heurta la personne qui venait de faire son entrée dans les rayons de la bibliothèque. Par reflex et tout en essayant de retrouver sa propre équilibre, il lui agrippa le bras pour empêcher sa victime de tomber par terre.

Joon mis quelques instants à retrouver ses esprits sous le coup de la surprise, mais lorsque ce fut le cas, Joon leva les yeux vers la jeune fille qu'il venait de percuter tout en s'excusant. C'est d'ailleurs a ce moment qu'il vit de qui il s'agissait : Willow Blackwell, qui était tout comme lui un élève de cinquième, mais d'une maison différant, soit celle des rouges et, or. Il lui avait adressé la parole à plusieurs reprises en classe. Elle était une personne intéressante a parler et a écouter. Il devait aussi avouer que la jeune adolescente était loin d'être désagréable a regarder. Lui et son faible pour les brunettes... Mais bon, la trouver belle ne voulait pas dire qu'il avait une quelconque attirance pour elle autre que de l'amitié et cela resterait ainsi. Sur cette penser, Joon se concentra à nouveau sur Willow pour offrir a la jeune fille un petit sourire penaud, et c'est tout en se frottant la nuque, qu'il lui adressa la parole sur un ton gêné et avec cet accent asiatique très prononcer qu'il avait gardé même après 4 ans passer en Angleterre.

''Hey... J'espère que tu ne m'en veux pas de t'avoir rentré dedans ! Je suis tellement tête en l'air parfois... Mais bons, ca va toi ? Fais un moment que je ne t'ai pas croisé ! Qu'es-ce qui t'amène dans cette endroit ennuyeux au point de s'en tirer une ? "



       
(c) crackle bones

       
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Dear, you should look where you're going next time Ft. Willow Blackwell   Jeu 26 Jan - 23:26




Willow se promenait nonchalamment dans les corridors du château. Ce matin-là, Willow avait décidé d'aller faire un tour dans les toilettes de Mimi Geignarde. La plupart du temps, elle y allait quand elle n'était plus capable de rester éveiller à rien faire dans son lit, comme cette fois-ci. Comparativement aux autres filles, Mimi ne la dérangeait aucunement, même que des fois Willow était nettement plus ouverte à avoir une conversation avec celle-ci qu'avec des personnes en chair et en os.

Après sa petite visite, Willow se rendit à la bibliothèque pour s'avancer dans ses études. Elle était le genre de fille à toujours se pousser à un niveau supérieur et très dur envers elle-même. Elle apprenait rapidement ce qui faisait qu'elle allait lire les ouvrages d'apprentissages avancés se trouvant à la bibliothèque. Elle ne passait pas tout son temps vautrer la tête dans ses bouquins, au contraire, seulement tachait de garder une stabilité constante pour ses performances scolaire. Elle venait de rentrer dans la bibliothèque, se promenant de ranger en rangé. C'est en tournant un coin qu'elle fit un face-à-face avec un jeune homme. Celui-ci avait retenu la jeune fille par le bras, lui évitant ainsi de se ramasser sur le sol. Après quelques instants, Willow reconnut celui qu'elle venait de heurter : Joon Park.

Joon Park était un élève de cinquième année, tout comme Willow, cependant, lui, il était à Serpentard. Ils avaient déjà fait connaissance et Joon était une personne avec qui il était agréable d'avoir une conversation. Ses propos étaient variés et bien formuler.

«Hey... J'espère que tu ne m'en veux pas de t'avoir rentré dedans! Je suis tellement tête en l'air parfois... Mais bons, ça va toi? Fais un moment que je ne t'ai pas croisé! Qu'est-ce qui t'amène dans cet endroit ennuyeux au point de s'en tirer une?» dit le jeune Vert et Argent
~ Non t'inquiète je vais surement juste te bouder un peu... Voilà, c'est bon! répliqua la BlackWell avec humour. Je passais le temps. C'est vrai qu'il y a un bail qu'on a passé de temps ensemble. dit-elle. La jeune fille remarqua que le garçon avait en sa possession un livre sur les potions. Malgré un traumatisme d'enfance avec les potions, Willow était excellente dans la confection de celles-ci.
~ Je vois que tu t’intéresse aux potions. Si tu veux, je peux te donner un coup de main, je suis disponible après le déjeuner. Ça te dit?
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Dear, you should look where you're going next time Ft. Willow Blackwell   Lun 13 Fév - 23:48


       
if you only read the books that everyone else is reading, you can only think what everyone else is thinking.
       

       
DEAR, LOOK WHERE YOU'RE GOING

       
Aux paroles de la jeune fille au sujet de lui en vouloir pendant quelque seconde. Joon ne pu s'empêcher de pouffer de rire. Un rire qui était profond et grave pour un adolescent de son âge et où on pouvait clairement déceler de l'amusement. Lorsqu'il cessa de ricaner, l'expression de son visage se changea en quelque chose de plus moqueur. Passer le temps disait-elle ? Qu'elle drôle de façons, elle avait de le passer... Joon lui, ne mettait les pieds dans la bibliothèque seulement lorsqu'il en avait aucunement le choix. Comme aujourd'hui. Ce n'était qu'un endroit où il pouvait se procurer les ouvrages qui pourraient l'aider à faire ses devoirs. Un point, c'est tout. Quoi que... S'était mentir légèrement. Il lui arrivait souvent d'y faire un tour la nuit pour s'aventurer dans la réserve pour des raisons peu louables. Mais bons qui s'en souciaient ? S'il aimait s'instruire de loin ou de près tout ce qui touchait la magie noire, ça ne concernait que lui et personne d'autre. Mais bons, tout ça pour dire que, or mis ce penchant bizarre qu'il avait, Joon ne penserais jamais à perdre son temps ici comme Willow disait le faire. D'ailleurs, ne retenant jamais sa langue pour dire ce qu'il pensait, cette fois si ne fit pas exception a la règle. C'est donc un Joon, toujours cette expression moqueuse sur le visage, qui s'exprima :

''Sérieusement Willow. Tu n'as rien trouvé de mieux que perdre ton temps a la bibliothèque ? Vraiment, je ne te comprends pas ! Moi personnellement, juste à l'idée d'avoir perdu 15 bonnes minutes de ma précieuse vie qui son maintenant irrécupérable... Désolé de ma vulgarité... Me fait chier a tel point que je ne saurais l'expliqué clairement avec des mots ! "

Sur ses paroles, Joon ne pu s'empêché de lancer un regard empli de dégoût sur les rayons ou se tenait des centaines de bouquins tout aligné a la perfection. Beurk. Même l'odeur le dégoûtait et il était certain que celle-ci s'était imprégnée a jamais dans ses vêtements. Va s'en dire qu'à sa sortie, il se lancerait vers l'antre des serpents pour aller se laver ainsi que de s'assurer de faire disparaitre toute trace de cette odeur. Même qu'il irait jusqu'à dire que cette odeur le répugnait davantage que celle d'une grand-mère trop parfumée. Bien sûr, celle-ci n'était pas loin derrière dans son top 5 de choses qu'il était incapable de sentir. Mais bons, passons. Il ne valait mieux pas s'attarder sur le sujet, surtout que son amie venait gentiment de lui proposer son aide pour les potions et dieux sais qu'il en avait besoin.

Les potions, étaient un cours dans lequel Joon n'avait jamais exceller. La raison pour cela, n'était pas qu'il ne comprenait rien à ce cours, loin de là. Seulement, notre vert et argent semblait incapable de suivre les directives qu'on lui donnait à la lettre et finissait toujours par merdé quelque part. Parfois s'était dans la quantité des ingrédients ou encore lorsqu'il s'agissait de les préparer. Va savoir... Tout ce que Joon savait était qu'il détestait devoir suivre une recette un point c'est tout. Appelez ça de l'enfantillage, il ne le nierait pas, mais lorsqu'on lui donnait un ordre autant verbale ou nom, comme l'était ses directives à suivre pour réussir une potion, Joon sentait monter en lui cette envie de toujours faire le contraire de ce qui lui était demandé. Et la motivation s'était toujours faite absente pour tout ce qui touchait ce cours en général. Il n'a jamais été en mesure de bien reconnaitre les plantes ou autre ingrédients aussi farfelues les uns que les autres. En gros, il avait toujours laissé en plan les connaissances qu'il aurait dû acquérir depuis sa deuxième année et qu'il aurait bien besoin d'apprendre, la maintenant, jusqu'à la base, pour pouvoir se rendre jusqu'au aspic et ne pas finir comme un moins-que-rien. Ce que ses parents ne permettraient jamais. Alors, sans réfléchir davantage, Joon acceptât son aide.

''Je ne voudrais pas t'accaparer, mais je serais stupide de refuser. Surtout que j'en ai vraiment de besoins. Alors, ça marche pour moi ! Il y a un endroit que tu voudrais aller ? Sauf ici bien sûr... "


       
(c) crackle bones

       
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Dear, you should look where you're going next time Ft. Willow Blackwell   Lun 20 Fév - 18:47

Comme pour plusieurs personnes, dont Joon, la bibliothèque n'était pas l'endroit par excellence où l'on choisirait de passer notre temps ce qui était cependant le cas de Willow. Ou pas tout à fait. Ce que Willow voulait dire par passer son temps était s'avancer dans ses travaux et tout. Certaine personne trouve que Willow travaille beaucoup trop à tenir une excellence stable et parfaite question académique, mais pour Willow, c'est une obligation pour s'assurer qu'il ne se reproduira plus jamais, mais au grand JAMAIS ce qui était arrivé à Wicka. Joon, quant à lui venait seulement pour récupérer les bouquins qui lui étaient nécessaire pour ses devoirs, comme aujourd'hui avec son livre de potions.

~ Je vois que tu t’intéresse aux potions. s'exclama-t-elle en regardant l'ouvrage que tenait le jeune homme dans sa main. Si tu veux, je peux te donner un coup de main, je suis disponible après le déjeuner. Ça te dit? lui proposa-t-elle ensuite.

« Je ne voudrais pas t'accaparer, mais je serais stupide de refuser. Surtout que j'en ai vraiment de besoins. Alors, ça marche pour moi! Il y a un endroit que tu voudrais aller? Sauf ici bien sûr... » répondit Joon.

~ Tu ne m'accapare pas voyons, autrement je ne t'aurai pas proser mon aide ou même t'adresser la parole. dit-elle d'un ton moqueur. Pour ce qui est de l'endroit, je pense que le Laboratoire de potions serait l'endroit idéal, mais si tu as une meilleure option, je t'écoute. ajouta la jeune fille.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Dear, you should look where you're going next time Ft. Willow Blackwell   Lun 27 Fév - 11:01


       
if you only read the books that everyone else is reading, you can only think what everyone else is thinking.
       

       
DEAR, LOOK WHERE YOU'RE GOING

       
Lui s'intéresser aux potions ? Et puis quoi encore ! Joon les avait en horreur. La seule chose qu'il pouvait aimer des potions était lorsqu'elles lui étaient utiles, et ce, à des fins personnelles. D'ailleurs, son livre favori lorsqu'il était sujet des potions, n'était pas très avouable. Comme beaucoup autre chose lorsqu'il était question de magie et de Joon. Il était indéniable qu'il soit attiré par tout ce qui touchait de près ou de loin, la magie noire et concoctions juger dangereuse. Ses pourquoi en soit, la lecture de Joon se trouvait souvent dans la section interdite. Section, où il se faufilait souvent la nuit pour aller ''emprunter'' quelques bouquins pour assouvir cette curiosité dévorante qu'il avait pour l'interdit. Mais bons, là n'était pas le vif du sujet. «Tu as oublié devant qui tu te trouvais ou quoi ? Le jour où je vais m'intéresser a quelque chose d'aussi banal que ce que l'on nous apprend en classe est à des année-lumière si tu vois ce que je veux dire.» Dit-il a la jeune fille avec ce ton perpétuellement moqueur et qui ne semblait jamais vouloir le quitter. Cette même moquerie, qui en énervait plus d'un.

Seulement, Joon ne pouvait se contrôler, car pour lui tout était une blague. Son existence même en était une grosse. Mais bons, présentement, il devait plutôt se concentrer sur ses devoirs qu'il n'avait aucunement envie de faire. Peut-être devrait-il aller intimider ou payer un je-sais-tout pour les faire à sa place. Pas con comme idée... Mais bons, aujourd'hui, il devrait se contenter de l'aide que son amie lui offrait et cela lui permettrait de passer du temps avec elle. Ce ne serait pas aussi chiant que de rester seul et devoir se pencher sur ce charabia qui était sans grand intérêt à ses yeux.

Joon soupira de soulagement puis souri aux paroles de sa jeune amie. Il était heureux de ne pas l'accaparer et que cela lui faisait plaisir de l'aider. Il en avait marre de se casser la tête avec les cours. Le temps où il se contre-fichais de se présenter ou non en classe ou encore de tout simplement réussir ses examens, lui manquait énormément. Tout était plus facile à cette époque d'insouciances. Malheureusement, son frère ainé l'avait bien vite rappelé à l'ordre sur le fait que sans études, il n'irait jamais bien loin. Jae n'avait pas tort, aussi dur que cela pouvait être pour le jeune asiatique à admettre. Il avait bien réfléchi durant les vacances d'été et il était venu à la conclusion qu'il devrait faire certains changements dans sa vie, s'il ne voulait pas finir comme un bon à rien et dépendre de ses parents jusqu'à la fin de ses jours. L'idée même lui retournais l'estomac et le dégoûtait au point d'en vomir. C'est donc tout sourire qu'il répondit à Willow avec une lueur de détermination dans les yeux. «Non ses bons Willow. Le labo, ça me va. Peu importe l'endroit tant que je puisse avancer. Espérons seulement que tu ais la patience d'encaisser mon incompétence en la matière.» Dit-il en jetant un clin d'oeil en direction de son amie. Clin d'œil qu'il accompagna d'un sourire taquin. Willow n'avait aucune idée dans quoi elle venait de s'embarquer et cela amusait le jeune serpent grandement. Mais bons, qui sait ? Peut-être arriverait-elle à réussir là où tous les professeurs avaient échoués jusqu'à aujourd'hui...



       
(c) crackle bones

       
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Dear, you should look where you're going next time Ft. Willow Blackwell   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dear Journal ~
» Dear Diary ~ Elanore Loyld
» [ANIME] Dear Boys : Présentation
» Libre ♣ Oh dear, we're in trouble. | abandonné
» ☴ oh dear, we are in trouble

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Rp - Poudlard-
Sauter vers: