Bienvenue sur Catharsis

#1Votez
#2Votez
#3Votez
Sondage d'Opinion : L'équilibre est-il menacé ?25 Août 2000 Après quelques rassemblements pacifiques suite aux attentats, le Breakfast Chronicles lance un sondage pour recueillir les avis de quelques citoyens sur la fragile cohésion entre moldus et sorciers... LIRE PLUS
Dérapage dans les préparatifs d'un cirque2-4 Septembre 2000 Un terrible accident est arrivé au sein du cirque The Wicked Bazaar, et un événement inattendu par la communauté magique et lourd de conséquences survient... LIRE PLUS
Épidémie de Dragoncelle6 Septembre 2000 L'épidémie de Dragoncelle continue son chemin allant jusqu'à mettre certains lieux en quarantaine magique. On recherche toujours un traitement à l'Hôpital de Sainte Mangouste... LIRE PLUS

 [Ouvert] Unfaithful Music & Disappearing Ink
AuteurMessage
InvitéInvité
MessageSujet: [Ouvert] Unfaithful Music & Disappearing Ink    Jeu 26 Jan - 12:52

Unfaithful music and disapearing inkMalina Blackwood

Nous étions samedi et Joon n'avait rien de prévu, pas de devoir ni d'activité. Cette semaine, il s'était beaucoup donné pour tout terminer avant le week-end pour être libre de faire ce qu'il voulait. Alors qu'il était dans la grande salle pour prendre son petit déjeuner, Joon se mit à réfléchir... Que faire aujourd'hui ? La meilleure option qui lui vint à l'esprit, fut celle de passer sont avant midi avec sa meilleure amie, qu'il avait légèrement délaissé dû aux vacances de Noël qui les avaient séparées. Meilleure amie, qui était sagement assises à la table des serdaigles avec un groupe de copine en train de discuter. Ne voulant pas la déranger, Joon se contenta de gribouiller quelque mot vite fait disant de le rejoindre dans la classe de musique sur un bout de papier et à l'aide de sa baguette, l'envoya vers son amie. Une fois que cela fut fait et ayant terminé son petit déjeuner, Joon se leva pour aller rejoindre la salle commune des serpentards et aller se préparer pour la journée.

Une fois arrivée, il se précipita vers les douches, sans oublier de prendre quelque vêtement avec lui et une fois sous le jet d'eau bouillante, Joon se mit à fredonner de bonheur a l'idée de passer la journée avec sa chère amie, il avait tant de choses à lui dire et peut-être arriverait-elle à lui faire oublier la culpabiliter qui le rongeais depuis qu'il avait frappé un certain vert et argent. À se souvenir, son regard se baissa sur ses jointures qui, à peine quelque semaine, auparavant, étaient recouvertes de bleu. Même si elles avaient fini par disparaitre, Joon avait l'impression qu'elles étaient toujours là et cette sensation le dégoûtait. Ce souvenir le faisait souffrir, il lui rappelait tant de choses, mais surtout ce qu'il pourrait devenir s'il n'apprenait pas à contrôler cette rage débordante qu'il avait en lui. À cette pensée, il fut parcouru d'un frisson, il ne voulait pas devenir un monstre sanguinaire comme son père, mais malgré tous les efforts qu'il y mettait, ses pulsions prenaient toujours le dessus sans qu'il ne puisse les arrêter. Il devait trouver une solution et vite avant qu'il ne perdre totalement le contrôle et blesse quelqu'un.

Suite à un quart d'heure passée sous la douche, à brouiller du noir et à essayer de faire le ménage dans ses sentiments qui étaient tout ce qui avait de plus chaotiques, notre jeune adolescent fini par sortir et alla s'habiller de façons comfortable, soit un pull noir à capuche, des pantalons gris délavés et ses convers habituel. Il n'avait pas pris la peine de se coiffer, il s'était contenté de les sécher rapidement et déposa ensuite une de ses casquettes qu'il avait par centaine, sur sa tête à la chevelure encore humide. Joon se dirigea ensuite vers le dortoir où il prit son caisse de guitare qu'il accrocha à son dos et quitta l'antre des serpent pour se diriger vers la salle de musique où il avait donné rendez-vous a Malina.

La musique avait toujours été une grande passion de Joon, passion que son père ne partageai pas, prétextant que la musique ne l'aiderait en rien aux affaires familiales. Sa mère était la seule qui n'avait jamais jugé cette hobby, elle était même celle qui lui procurait tout son matériel et parfois lorsqu'elle avait du temps de libre, ce qui se faisait rare, elle venait l'écouter jouer en silence en prenant son thé. Jamais elle ne l'avait complimenté sur ses talant, mais même sans le faire, Joon savait qu'elle devait apprécier sa musique, car elle n'était pas du genre à garder sa langue dans sa poche lorsque quelque chose ne lui plaisait pas. Alors, si elle n'avait jamais rien dit, c'était signe qu'elle approuvait et Joon devait avouer apprécier ses moments de passés avec elle.

Une fois arrivée devant la porte de cette classe vide, notre Sud-coréen ouvrit la porte et pénétra dans la pièce ou le silence régnait  et que la lumière naturelle du soleil éclairait, y donnant une bonne ambiance contrairement au cachot lugubres. Une fois qu'il eut terminé d'observer les alentours, Joon se dirigea vers un piano qui se tenait dans un coin et déposa l'étui de sa guitare contre celui-ci pour finalement s'y asseoir, voulant profiter du contact de ses doigts sur ces touches qui lui avaient manqué. Depuis la rentrée, il avait délaissé la musique pour les études et le sentiment de quiétude que la musique lui procurait, lui manquait terriblement. Prenant la décision de jouer un morceau improvisé, Joon tentant de jouer en essayant tant bien que mal de rendre la mélodie mélodieuse, mais malheureusement, avec le manque d'entraînement, ses doigts semblaient prendre un peu de temps à s'habituer et les notes étaient saccadées. Cependant, arrêter en chemin, était hors de question, il persévéra donc, encore et encore... Les minutes passaient, le silence comme seul spectateur, le vert et argent tentait de reproduire du mieux qu'il pouvait ce qu'il avait en tête. Cette distraction l'aidait a ne plus panser à rien, à oublier. Plus rien ne comptait...

© Lady
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [Ouvert] Unfaithful Music & Disappearing Ink    Mar 31 Jan - 13:06

UNFAITHFUL MUSIC  
Malina & Joon & libre

   

   


Cela faisait déjà quelques jours que les cours avaient repris, après les vacances de Noël. Malina avait toujours aimé cette période. Enfin, surtout depuis que son père ne faisait plus partie de sa vie. A présent, elle passait les fêtes en compagnie de sa mère, son beau-père et Nolan, son "frère". Oui, elle le considérait comme ça. Ils n'avaient peut-être pas le même sang, mais ça ne changeait rien pour eux. Cependant, elle avait tout de même été heureuse de revenir à Poudlard. Pas spécialement pour les cours, mais elle s'y s'était toujours sentie bien. Et puis, Nolan était aussi là. Mais une personne en particulier lui avait manqué pendant cette période. Son meilleur ami. Depuis que les cours avaient repris ils n'avaient pas encore eu l'occasion de se revoir à part en classe. N'étant pas de la même maison, ce n'était pas comme s'ils pouvaient se voir dans leur salle commune.

Malina était attablée à la table des Serdaigles pour le petit-déjeuner en compagnie de quelques amies. Aussi, elle fut très heureuse de recevoir un mot de Joon lui donnant rendez-vous dans la salle de musique. Elle allait enfin passer du temps avec lui, et qui plus est, à faire de la musique. C'était parfait. Elle se retourna pour essayer de l'apercevoir à la table des Serpentards, mais il devait probablement être déjà parti. Une fois son repas terminé, elle se dirigea vers son dortoir pour s'apprêter. Elle avait des choses à lui dire. Elle n'avait pas encore eu l'occasion de lui parler de cette histoire de mariage arrangé avec Zachary. Certes, elle aurait pu lui annoncer pendant les cours, mais elle ne voulait pas. Elle préférait qu'ils soient seuls pour ça. Cela ne faisait que quelques jours qu'elle avait reçu cette fameuse lettre, et elle ne savait toujours pas comment le prendre. Mais une chose était sûre, ça ne l'enchantait pas des masses. Et Joon était son meilleur ami, celui à qui elle se confiait depuis leur rencontre. Il devait savoir. Mais elle n'était pas encore sûre de lui annoncer aujourd'hui. Elle était juste tellement perdue par rapport à ça. Elle ne voulait pas gâcher ce moment musical pour ses histoires à la noix...

Après avoir revêtu une tenue confortable - un simple pantalon avec un pull - elle se dirigea vers la fameuse salle. Faire de la musique lui avait manqué cer es derniers temps. Peut-être que cela lui ferait un peu oublier ses petits tracas. Joudu piano avait toujours constitué une échappatoire dans son monde. La seule chose pour laquelle elle pouvait remercier son père. Dans tous les choix qu'il avait fait pour elle, le piano fut le meilleur. Comme il le disait si bien "une petite fille de ton rang se doit de jouer du piano". La Serdaigle n'avait jamais compris, mais peu lui importait. La musique était vite devenue une passion. Quand elle avait découvert que Joon partageait la même passion, elle en avait été plus qu'heureuse.

Elle ouvrit la porte, et put apercevoir le Serpentard attablé devant le piano, à jouer. Il avait l'air pleinement concentré. Elle ferma la porte le plus silencieusement possible et s'appuya contre le bois, les bras croisés. Elle le regarda jouer ainsi quelques minutes. Il était tout de même doué. Il n'avait sûrement pas dû s'apercevoir qu'elle était là parce qu'il continuait de jouer. Quand le silence se fit, elle se décolla de la porte en applaudissant.

« Salut Joon. » dit-elle en lui souriant. « Je suis contente de te voir. Tu vas bien ? »
   
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [Ouvert] Unfaithful Music & Disappearing Ink    Mar 31 Jan - 21:39

Unfaithful music and disapearing inkMalina Blackwood

Plongé dans la musique, Joon n'avait pas entendu la porte s'ouvrir puis se refermer et il était encore moins au courant que sa chère amie était venue à ce rendez-vous qu'il avait lui-même fixer ce matin-là. Alors, sur le coup de la surprise, il sursauta légèrement lorsque son amie brisa le silence dans lequel la pièce fut plongée une fois qu'il avait cessé de jouer. Une fois que son cœur cessa de battre à la chamade suite à ce léger choc qu'il venait de recevoir, Joon se tourna vers Malina et lui rendit son sourire. Un sourire éblouissant qu'il avait toujours réservé à la jeune Blackwoow, alors qu'en temps normal, il ne souriait jamais aussi franchement aux autres comme il le faisait en sa présence. La raison était sans doute le fait qu'il lui faisait confiance, et ce, entièrement. Joon aimait croire que cette confiance était mutuelle, car entre tous ses amis, elle est la seule qu'il n'oserait jamais trahir ou encore juger, et ce, même en silence et maintenant qu'elle se trouvait en sa présence alors qu'elle lui avait horriblement manqué, Joon ne pu s'empêcher de se lancer vers elle et de lui offrir l'un de ses gros câlins qu'il avait l'habitude de lui donner. Surtout qu'avec les évènements passer et la solitude dans laquelle il avait été plongé durant les vacances de noël, il en avait grandement besoin. La tenant toujours contre lui tel une bouée de sauvetage, la voix douce de Joon perça le silence, et malgré que l'on pouvait y déceler une certaine tristesse, il répondit tout de même à sa question.

« Je suis content aussi de te voir, c'était la merde au château sans toi pendant les fêtes et une fois ceux-ci terminer, je ne trouvais jamais le temps pour te voir. Désolé... »


À la fin de son monologue, Joon s'était reculé pour jeter un regard penaud à sa meilleure amie. Il se sentait un peu coupable de donner ce genre d'excuse a la serdaigle, surtout qu'il savait très bien que là n'était pas la véritable raison. Joon avait toujours trouver le temps pour tenir compagnie à son amie, peu importe a quel point son horaire était charger. Seulement depuis les fêtes, son humeur n'était pas à son meilleur. Quelle rime de nase... Mais bons, s'était la réalité. Il n'était pas rare pour Joon d'être en proie à des périodes plus ou moins bipolaires et malheureusement, c'était le genre de choses qu'il n'arrivait pas à contrôler. C'est donc pour cette raison que ces dernières semaines, il s'était tenu à l'écart de tous, sauf d'Ela avec qui il s'était mis en couple. D'ailleurs, il devrait peut-être mettre Malina au courant de cette nouvelle. Mais avant de parler de lui, il voulais se concentrer sur la bleu et argent et c'est ce qu'il fit.

« Et toi ça va ? Comment ce son passé les vacances ? Je t'aurais bien donné un cadeau, mais je n'ai toujours pas eu l'occasion d'aller faire les boutiques. Une prochaine fois peut-être ! Mais bons, je suis certain qu'on t'a offert plein de trucs super intéressant, non ? »


Alors qu'il parlait sur un ton plus joyeux que tout à l'heure, Joon en profita pour agripper la main délicate de cette brunette et s'installa avec elle sur le tabouret qui faisait face au piano. Il lâcha ensuite sa main a contre cœur. Ce genre de contact physique, avait toujours été essentiel pour lui et malgré que parfois, on pouvait trouver cela déplacé, il en avait toujours eu besoin. C'était plus fort que lui, il se devait de toucher et de garder un certain contact avec les autres. Sans doute que ce comportement que plusieurs trouvaient étrange, était dû au fait qu'on lui avait toujours privé d'affection, et ce, depuis sa tendre enfance. Mais bons, Joon chassa bien vite de sa tête, ses souvenirs passées. Le plus important dans l'instant présent, était sa meilleure amie et il comptait bien profiter de chaque instant passé en sa compagnie.

© Lady
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [Ouvert] Unfaithful Music & Disappearing Ink    Sam 11 Fév - 16:49

UNFAITHFUL MUSIC  

Malina & Joon & libre

   

   


Elle avait eu raison, Joon ne l'avait pas entendu rentrer dans la petite pièce car elle le vit sursauter. Alors qu'elle lui fit un petit sourire désolé, elle le vit se ruer vers elle pour lui faire un gros câlin. Elle répondit volontiers à cette marque d'affection et le serra fort dans ses bras. C'est à ce moment là qu'elle se rendit vraiment compte à quel point il lui avait manqué ces derniers temps. Surtout qu'elle avait besoin de son meilleur ami, en particulier en ce moment. Avec cette histoire de mariage qui chamboulait tout, elle aurait bien besoin de ses précieux conseils.

« Ne t'en fais pas, ça ne fait rien. L'important c'est qu'on puisse se voir là, maintenant. » dit-elle en lui offrant un sourire des plus sincères.

Quand il lui demanda si elle allait bien, elle ne put empêcher un changement d'expression sur son visage. Il redevint complètement neutre. Elle avait toujours caché ses émotions au grand jour, à part avec quelques personnes où elle pouvait se permettre de se livrer complètement. Joon en faisait partie. Mais ce sujet était tellement particulier qu'elle ne savait pas comment s'y prendre pour lui annoncer. Elle ne savait même pas si elle devait lui dire maintenant ou après. Elle se passa une main lasse sur son visage. En plus de ça, elle était complètement épuisée. Il fallait dire que depuis qu'elle avait appris cette nouvelle, elle ne dormait plus beaucoup. Elle passait la plupart de ses nuits à se retourner dans tous les sens, tellement de pensées se bousculant dans sa tête.

« Je vais bien, enfin plus ou moins. Disons que je... j'ai appris une nouvelle il y a quelques jours et je n'ai pas encore eu l'occasion de te le dire. Et puis d'ailleurs je sais même pas comment dire ça. » Soupirant un peu et voulant changer de sujet en discrétion elle ajouta : « Mes vacances se sont très bien passées, j'ai reçu pas mal de cadeaux en tout genre. En particulier des bijoux et un parfum qu'il faudra que je te fasse sentir d'ailleurs ! Et toi, tu as quand même passé de bonnes vacances ici au château ? » Passer des vacances de Noël au château devait être un peu triste. Du moins, elle aurait du mal à le supporter. Même si elle savait qu'il n'entretenait pas vraiment une bonne relation avec son père. Aussi, elle s'empressa d'ajouter : « Tu sais quoi, c'est nul de passer des vacances de Noël ici. L'année prochaine tu pourrais venir les passer chez moi, si tu veux. Mais tu n'es pas obligé bien sûr, c'est à toi de voir. »

Elle le sentit attraper délicatement sa main pour la mener jusqu'au piano, où elle s'empressa de s'asseoir, Joon juste à côté. Ce genre de contact physique ne la dérangeait pas du tout, elle savait qu'il en avait besoin. Et puis ils étaient proches, c'était son meilleur ami. Mais elle n'avait pas ce genre de contact avec les autres. Peut-être n'était-elle tout simplement pas assez proches d'eux pour ça. Elle sourit en sentant les touches du piano sous ses doigts. Elle se sentait extrêmement bien. Elle commença à jouer une petite mélodie, une que sa mère lui avait appris. Mais malgré tout, elle n'arrivait pas à être pleinement dedans, ses pensées vagabondaient toujours vers Zachary et ce fichu mariage.

   
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [Ouvert] Unfaithful Music & Disappearing Ink    Lun 13 Fév - 16:27

Unfaithful music and disapearing inkMalina Blackwood

Malina attisa la curiosité de notre jeune asiatique lorsqu'elle lui fit vent d'une décision qui avait été prise pour elle lors des vacances de Noël et à en juger son expression, cette décision ne semblait guère enchanté la jeune fille. Mais par respect, il ne dit rien et se contenta d'écouter les moindres paroles qui sortaient de cette bouche, sans jamais l'interrompe et se prit même a acquiescer à sa proposition de venir passer les vacances chez elle l'année prochaine. Mais une fois au piano, Joon voyait bien que son amie n'avait pas l'air d'être dans son assiette. Quelque chose semblait la troubler à en juger le peu de cœur qu'elle mettait dans sa musique. Cela l'attristait, il n'aimait pas la savoir malheureuse et dieux sais qu'il allait creuser pour savoir le pourquoi du comment. Doucement, il posa sa main sur celle beaucoup plus délicate de son amie pour que celle-ci cesse de jouer. Il posa ensuite son regard sombre où on pouvait y lire de l'inquiétude, sur elle. Joon ne savait trop comment aborder le sujet ou encore comment poser la question. Il avait peur de toucher à un sujet qui pourrait s'avérer sensible pour elle et il n'avait vraiment pas envie de tourner le couteau dans la plaie en lui demandant de se confier. D'un autre côté, quel genre d'ami ignorait les problèmes de ceux avec qui il était proche. En tant que meilleur ami, il se devait d'être présent pour elle et de creuser au fond des choses pour pouvoir mieux comprendre les problèmes de celle-ci et ainsi, être en mesure de l'aider du mieux qu'il pouvait. C'est donc, sans retenue et sans gêne qu'il posa la question qui lui brûlait les lèvres.

« Qu'est-ce qui ne va pas Mali ? Tu sais que tu peux tout me dire alors pourquoi brouiller du noir quand je suis juste à côté de toi pour t'écouter ? Surtout que tu sais très bien que je n'oserais jamais porter un quelconque jugement, peu importe ce que tu vas dire. »

Joon, s'était exprimé avec douceur. Douceur qu'il montrait qu'à de rares occasions et qui était strictement réserver à un minuscule groupe de gens qui ne comptait que quatre personnes. Alors, autant dire que peu de gens étaient au courant de cette facette. La plupart n'avaient droit, qu'à cette image préconçue que l'on se faisait de lui et tant mieux, car cela l'arrangeait. Comme ça, peu d'entre eux pouvait l'atteindre, protégeant ainsi tout point faible qu'il avait. Mais là, maintenant, tout ceci n'avait pas d'important, surtout qu'il était en présence de ça plus grande amie, en qui il avait toujours eu une totale confiance. Espérons que s'était son cas à elle aussi, car il n'avait vraiment pas envie de devoir tirer de force, les verres du nez de la jeune femme. Surtout que sa patience avait toujours eu une certaine limite. Limite qui ne fallait pas enfreindre, car les conséquences n'étaient jamais bien bonnes. Malina le savait.

C'est donc, avec ce peu de patience qu'il avait, qu'il attendit que son amie daigne enfin lui donner une réponse. Et sans s'en rendre compte, Joon avait resserrer son emprise sur la mais de la bleu et argent pour ensuite la caresser en signe d'encouragement qu'il accompagnas avec un sourire tout aussi emplie de tendresse que l'était ses yeux. Tentant par la même occasion de diminuer l'anxiété qui semblait habiter sa voisine de tabouret. C'était peu, mais s'était tout ce qu'il était en mesure de faire pour l'instant et il espérait grandement que cela lui serait suffisant. Maintenant, ne restait plus qu'à attendre qu'elle dévoile enfin ce qui lui pesait sur le cœur.

© Lady
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [Ouvert] Unfaithful Music & Disappearing Ink    Dim 19 Fév - 15:40

UNFAITHFUL MUSIC  

Malina & Joon & libre

   

   


Elle remarqua immédiatement que l'expression de Joon avait changée. Elle avait dû attiser sa curiosité, même si ce n'était pas tellement ce qu'elle avait voulu au départ. Mais en fin de compte, elle savait qu'elle devait lui en parler. Elle en avait vraiment besoin. Elle se décontracta un peu quand elle sentit la main de son meilleur ami se poser sur la sienne, afin qu'elle arrête de jouer. Il fit soudainement très calme dans la pièce. Peu être trop à son goût. Elle enfuit sa tête dans ses mains quelques secondes, tout en soufflant. Comme il venait de lui dire, elle savait qu'il ne la jugerait pas. Et puis ce n'était même pas sa décision... Mais malgré tout, elle avait peur. Peur que leur relation ne soit plus comme avant.

Elle fut cependant très touchée par le regard qu'il venait de poser sur elle. On aurait dit de la tendresse avec... de l'inquiétude ? En y réfléchissant, c'est vrai qu'elle n'avait pas été très généreuse sur les détails. Elle lui fit un petit sourire, un mélange qui voulait dire "merci" et "je suis désolée". Alors qu'elle cherchait toujours les bons mots, la pression sur sa main augmenta. Et soudainement elle se sentit prête. Elle avait vraiment l'impression d'être soutenue - et elle l'était - et c'était vraiment ce dont elle avait besoin pour le moment. Mais Joon avait toujours su ce dont elle avait besoin. Elle ne le remercierai jamais assez pour ça.

Elle se redressa légèrement et plongea ses yeux dans ceux du Serpentard. Malgré son apparence de fille forte, indépendante, que rien ne pouvait atteindre se cachait en réalité une fille extrêmement fragile qui avait toujours besoin d'être entourée.

« Voilà... il y a quelques jours j'ai reçu une lettre de mon père. Je sais, tu vas trouver ça bizarre étant donné que je n'ai plus aucun contact avec lui depuis mes 10 ans. Mais c'est le cas. Et... dans cette lettre il faisait mention d'un mariage. Mon mariage en fait. » Elle s'interrompit quelques secondes pour observer la réaction de Joon. « Un mariage arrangé. Avec Zachary Shacklebolt. Il l'a apprit en même temps que moi, il n'était pas du tout au courant non plus. »

Elle se leva, ayant soudainement besoin de marcher. Elle devait évacuer tout ça. Elle avait toujours tendance à garder tout pour elle, au risque un jour d'exploser. Bien qu'elle se confiait énormément à son meilleur ami. Et à Nolan également. Elle se mit à faire les 100 pas. C'était toujours ce qu'elle faisait quand elle était préoccupée. D'habitude elle jouait également du piano dans ces cas là, mais cette histoire de mariage étant tellement lourd à porter qu'elle n'y arrivait tout simplement pas. Elle espérait qu'après en avoir parlé à Joon, elle serait en mesure de jouer avec lui. Ça lui manquait énormément.

   
FICHE PAR STILLNOTGINGER.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: [Ouvert] Unfaithful Music & Disappearing Ink    Lun 27 Fév - 9:12

Unfaithful music and disapearing inkMalina Blackwood

Joon, ne pouvais croire et encore moins apprécier ce qu'il venait d'entendre. Certes, le mariage en soit ne le surprenais pas, cela semblait commun pour les familles de sang pur. Seulement, entre tous ses mecs avec qui elle aurait pu se retrouver, il fallait que ce soit Zachary et la simple idée de ses deux la ensemble l'écoeurais au plus au point. Bien sûr, il ne pouvait nier être légèrement jaloux de Malina, mais là n'était pas le plus gros de ses soucis. Ce qui le préoccupait réellement était que Malina devrait passer le restant de ses jours avec cette personne abjecte. Ou du moins, pour Malina. Elle méritait mieux que lui.

On pouvait penser ce que l'on voulait de sa meilleure amie, celle-ci restait une fille bien avec un cœur en or et brillante. Qualité que Joon ne voyait pas du tout en Zachary. Cet adolescent en question était si emplie de préjuger, que ça en était honteux. La preuve, il avait jugé Joon sans même le connaitre. Il ne fallait pas non plus oublier que Zachary se croyait supérieur à tous ceux qui n'étaient pas sang-pur et il ne s'était pas gêné de lui en faire la remarque lors de cette ''conversation'' qu'ils avaient échangée. Et en y réfléchissant bien, quel genre de vie aurait-elle avec un mec aussi arriéré que Zachary, qui semblait se croire dans les années 50 ? Celle d'une femme stupide simplement bonne à engendrer des descendants ? Jamais ! Ou du moins pas sous ses yeux. Malina méritait un homme qui allait l'apprécier à sa juste valeur, l'aimer et la chérir. Elle ne méritait pas qu'on l'attache à la cheville d'un con qui ne pouvait voir plus loin que son nez. D'ailleurs, à cette idée, Joon ne pu cacher son dégoût une fois la surprise passer.

Ne sachant trop que dire à la jeune fille face à ses aveux et trop contrarier, il garda le silence pendant quelque minute. Il devait se calmer, car si à la surface, il ne montrait rien, à l'intérieur, il bouillonnait de rage. Il serra donc les poings, ferma les yeux et pris de grandes respirations. Une fois qu'il fut calmé, ou du moins, suffisamment pour ne pas détruire ce qui se trouvait dans la pièce, il ouvrit ses yeux à nouveau. Dans ses abysses noirs, une lueur dangereuse persistait, lorsqu'il les posa sur son amie qui s'était levée quelque instant plus tôt pour tourner en rond. Ce qui avait le don de l'énerver davantage. Sentant le besoin de dire ce qu'il pensait de la situation et ne pouvant tenir sa langue plus longtemps, Joon se lança enfin. « Malina je t'aime bien, mais te marier à cette chose... C'est de la pure stupidité crois moi, voir honteux. Alors, je te défends de prendre sa défense devant moi. Qu'il ai été au courant ou non ne change pas le fait qu'il soit doté d'une bouche et qu'il peut très bien l'utiliser contre son père. Écoute, ce n'est pas un homme Malina... Il est prêt à prendre la liberté de choix d'une personne, juste parce qu'il n'a pas les couilles de se rebeller contre une simple décision que l'on a prise pour lui. Rien ne peut excuser ce comportement de lâche. » Dit-il d'une voix emplie de tristesse et de dégout. Pas seulement envers Zachary, mais envers elle aussi, car si Joon mettait beaucoup sur le dos du plus vieux, cela s'adressait tout autant à elle. En se taisant, elle n'était pas mieux que lui. En se taisant, elle se mettait elle-même dans cette situation qui ne lui plaisait pas. De ses propres mains, elle jetait à la poubelle cette liberté qu'elle avait de choisir avec qui elle passerait le restait de ses jours. S'il avait été déçu par Zachary, la déception qu'il ressentait envers Malina n'était que plus grande. Déception qu'il ne cacha pas lorsqu'il s'adressa à elle à nouveau. « Tu sais, j'aimerais bien t'aider...e le ferais si je pouvais, mais on ne peut pas aider quelqu'un qui se laisse elle-même imposer quelque chose. T'auras beau ruminer, te plaindre ou encore pleurer...T'auras beau ruminer, te plaindre ou encore pleurer... ce n'est pas la faute de ton père qui a seulement fait un choix, mais bien la tienne et celle de Zachary, pour garder le silence et vous laisser écraser sous son poids. Et je t'en supplie ne me sort pas une merde du genre, mais je n'ai pas le choix et va savoir quoi d'autre. Je l'ai déjà entendu venant de Zachary et comme je lui ai dit...On a toujours le choix, c'est juste plus facile de penser qu'on ne la pas. J'espère que tu ne m'en veux pas de te dire tout ça, car croit moi ça me peine énormément de le faire. » Dit-il d'une voix douce, mais ferme.

Il se sentait mal d'avoir dit ce genre de choses, surtout à l'encontre de sa meilleure amie, mais il ne pouvait nier avoir pensé chaque mots qui étaient sortis de sa bouche. C'était exactement ce genre de situation qui lui faisait comprendre le raisonnement de ses parents sur le comportement humain, et cela, lui rappelai aussi pourquoi il se refusait d'être à la merci de qui que ce soit. Jamais il ne se laisserait contrôler comme un vulgaire pantin comme ses deux la. Il préférait crever que de devoir subir l'ambition de quelqu'un. Certes, son père n'était pas en reste, mais jamais Joon ne s'était laissé démonter. Lorsqu'il était en désaccord, il ne se faisait pas prier pour dire haut et fort ce qu'il pensait et pour aller à l'encontre de ce qui lui était ordonné. Il en payait souvent le prix, mais au bout du compte, il n'avait aucun regret. Ce qui ne serait pas le cas de Malina si elle allait simplement se contenter de marier un homme qu'elle devrait apprendre à apprécier, et ce, sans la promesse de se faire aimer un jour ou être en mesure de l'aimer.

© Lady
Narrateuravatar
MessageSujet: Re: [Ouvert] Unfaithful Music & Disappearing Ink    Lun 20 Mar - 13:51

Intervention
Le loto du Narrateur

Les mots de Joon, enfiévrés par l’affreuse découverte de ce mariage arrangé, déchirent la quiétude pourtant si agréable de la salle de musique. Les termes employés, forts et percutants, finissent par presque dilater le temps tant ils résonnent et occupent l’espace. Et puis, enfin, ils se délitent. Ils s’effrondrent sur eux-mêmes.

Ils finissent par s’effacer complètement, pour ne laisser qu’un silence pesant en cette pièce d’ordinaire si appréciée.

Et alors que le regard de l’adolescent glisse sur son environnement, un enfoncement dans le mur retient son attention. Dans un coin de la salle, vers un endroit qu’on ne pense pas à regarder habituellement, quelques runes rudimentaires sont gravées. Elles désignent des termes assez vagues, dont les interprétations pourraient être multiples.

Toutefois, si l’un des deux élèves s’y connait suffisamment en langage runique, il pourra traduire les récentes inscriptions (quelques jours, quelques semaines ?) ainsi : « Ici. Ressources. Distractions. » Et si la curiosité se fait forte et qu’ils vont vérifier l’armoire autant que les stocks de ce lieu, ils risquent de se rendre compte qu’il manque de nombreux objets. Des cordes de réserve, par exemple.

Que des choses qui pourraient avoir une utilité ailleurs que dans la musique.

Quoi qu’il en soit, il est impossible de dire qui, quoi et . Ces stocks disparus resteront introuvables.
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Ouvert] Unfaithful Music & Disappearing Ink    

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dedie a Joel/Voodoo music study makes Vatican Library
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Music Mania V
» Le Partenariat est-il ouvert aux invités?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Rp - Poudlard-
Sauter vers: