Échiquier Politique
AuteurMessage
Staff/PNJavatarStaff/PNJ
MessageSujet: Échiquier Politique   Dim 11 Déc - 11:18

INFORMATION
Échiquier Politique

1. Résumé de la situation politique

Lors du bris du Secret, la société britannique s’est rapprochée dans un contexte sans précédent. La découverte de la magie a été bercée d’une période douce et onirique où chacun pouvait enfin apprivoiser de la culture de l’autre, afin de mieux en comprendre les spécificités. Des opinions divergentes, et parfois, extrêmes, se sont néanmoins rapidement cristallisées. Sur Catharsis, nous les définissons selon deux axes : Progressistes/Conservateurs et Science/Magie.

Progressiste : Favorable à une évolution de la société, aux changements.
Conservateur : Réfractaire aux changements marquants de la société, axé sur les traditions.
Science : Favorise la proportion moldue et scientifique de la société. Son extrême est l’anti-magie.
Magie : Favorise la proportion sorcière et magique de la société. Son extrême est l’anti-science.

À l’extrémité de ces axes, et parfaits opposés l’un de l’autre, se retrouvent deux pôles.

Le Culte de la magie : La solution à tous les maux se trouve dans la magie et la façon de vivre des sorciers. Ceux qui partagent ce courant de pensée sont aux extrémités des axes “Magie” et “Conservateur”. Ils veulent garder toute influence technologique loin de leurs vues et refusent catégoriquement de se séparer des traditions sorcières.

Le Culte de la science : Ce courant de pensée se situe aux extrémités des axes “Science” et “Progressiste”. Ceux-ci considèrent que la technologie et la science sont la seule source de salut pour les humains, et qu’il ne faut rien de plus que de poursuivre la course au développement technologique. Ils réfutent le passé, les anciennes coutumes et n’ont que mépris pour la magie.

2. L’échiquier, à quoi il sert, comment le comprendre

Qu’est ce qu’un échiquier politique ?
L’échiquier permet de situer les groupes de pensées, d’opinions et politiques qui constituent une société. Ils sont placés en rapport les uns avec les autres, sur deux axes, dont les extrémités mutuelles sont incompatibles. C’est une vision évidemment simplifiée, mais qui permet de comprendre d’un coup d’oeil la situation générale d’une société et les protagonistes les plus importants.

Pourquoi s’en servir sur un forum RP ?
Catharsis se base sur un contexte délicat politiquement parlant, dans lequel de nombreuses idées viennent s’entrechoquer brutalement. La collision des mondes magique et moldu a entraîné de nombreuses remises en question sur ce qu’était la société britannique et quelles étaient les valeurs les plus importantes des communautés. Situer ces opinions et les groupes qui les représentent sur un échiquier permet d’éviter de trop longs discours.

Comment lire un échiquier politique ?
C’est très simple. L’intersection des deux axes représente l’équilibre parfait, le “sans avis”. Plus un groupe se déplace loin vers l’extrémité d’un axe, plus ce groupe défend des positions extrêmes et sans concessions.

Comment différencier les groupes officiels des groupes clandestins ?
Les groupes publics et légaux ont une ligne politique claire ; ils sont donc représentés par des points précis sur l'échiquier politique. Cette ligne n'est pas vouée à beaucoup de changements, sauf événement majeur (par exemple, le gouvernement moldu pourrait se déplacer suite à des élections). En revanche, les groupes illégaux ou clandestins ont une position exacte inconnue du public, ils sont donc représentés par des zones sur l'échiquier. Cela signifie que l'opinion publique suppose leur alignement politique, sans le connaître véritablement.
Attention : qu'un groupe légal se trouve dans la zone d'un groupe clandestin ne signifie pas qu'ils sont liés ou qu'ils partagent des activités, seulement qu'ils ont peut-être des positions politiques communes.

L'échiquier



 
3. Évolution
 
La position des différents groupes est appelée à évoluer, au rythme de la trame de l’intrigue générale. Si  les groupes publics et officiels sont, en dehors d’événements très particuliers, fixes, les groupuscules moins légaux pourront être déplacés de manière flagrante au rythme des rumeurs à leur sujet, et des actions que l’opinion publique leur prête. Certains groupes pourraient aussi disparaître, si leur présence dans la société faiblit, jusqu’à se faire oublier, tandis que de nouvelles formations pourraient se faire remarquer.
Si vous êtes membre ou responsable d’un groupe, qu’il soit public ou clandestin et que vous souhaitez ajouter votre groupe, ou modifier sa position, il suffit de prendre contact par MP avec Keith R. Campbell ou Draco Malfoy.

4. Les protagonistes
 
Pour des informations plus détaillées sur un de ces groupes, référez-vous au post suivant.

Le Gouvernement Britannique
Premier Ministre : Tony Blair
Siège : Londres
La découverte du Monde Magique par la population a d’abord mis le gouvernement britannique en grande difficulté, tandis que Margaret Thatcher s’est retrouvée dans l’obligation de nier toute connaissance de la magie. Petit à petit, son gouvernement, tout comme ceux de John Major et Tony Blair qui leur ont succédé, a intégré l’existence de la magie dans leurs politiques. Le Gouvernement tient donc une position de statu quo entre science et magie, étant tantôt plus conservateur, tantôt plus progressiste, selon les votes de la population.

Le Ministère de la Magie
Ministre de la Magie : Kingsley Schacklebolt
Siège : Londres
La Levée du Secret a été un échec retentissant, néanmoins, cette révélation n’a eu que peu de répercussions sur le fonctionnement du Ministère de la Magie. Les sorciers ayant depuis longtemps l’habitude de se tenir à l’écart des politiques moldues ont préservé cette délicate distanciation, tout en travaillant main dans la main avec les Premiers Ministres successifs pour préserver l’équilibre au Royaume-Uni.

La SCAM
Figure de tête : Orson Ellory
Siège : Londres
Organisation négationniste, les partisans de la SCAM (ou Société Contre l’Arnaque Magique) considèrent que l’existence de la magie n’est qu’un grand mensonge orchestré par le gouvernement pour camoufler ses dérapages scientifiques. Si pendant les premières années, ses théories du complot abracadabrantes n’ont trouvé que peu de résonnance dans la population, la Guerre du Golfe et la Deuxième Guerre des Sorciers ont fait de la SCAM une pourvoyeuse de solutions faciles, et son nombre d’adhérents explose.

Le Sacre
Figure de tête : Hershel Corner
Siège : Pré-Au-Lard
Confraternité sorcière qui promeut les traditions de la communauté magique, elle compte une majorité de sang-purs dans ses rangs, ainsi qu’un bon nombre de sang-mêlés qui voient d’un oeil sceptique l’arrivée de la technologie dans leur quotidien. Leurs valeurs traditionnelles guident l’enseignement aux élèves de Poudlard. De jeunes sorciers auraient également établi un lieu de rassemblement à l’université d’Atlantis.

Le Syndicat Corporatiste
Figure de tête : Linda Tyler
Siège : Atlantis
Syndicat d’entrepreneurs moldus, dont le but avoué est l’amélioration du quotidien moldu par l’adaptation de la magie. Ils se sont regroupés tôt après la Levée du Secret, pour ouvrir la voie dans la recherche technomagique, tout en profitant du gouffre juridique qui venait de se former. Leurs résultats sont encore marginaux, mais leurs soutiens tant financiers que politiques sont suffisamment importants pour qu’ils se soient déjà diversifiés entre ingénierie magique et biotechnologie.

5. Les Groupuscules considérés extrémistes
 
Ad Majorem Homines Gloriam dit Gloriam.
Figure de tête : Inconnue.
Siège : Inconnu du grand public.
Rumeurs: Il s'agirait de Chasseurs de Sorciers.
Ad Majorem Homines Gloriam ou Gloriam est une organisation secrète. Les rumeurs la décrivent comme un groupuscule regroupant des Chasseurs de Sorciers, mais la vérité est un peu plus vaste que cela. Si certaines parties de l'organisation correspondent effectivement à cette description, d'autres mènent des recherches scientifiques, du recrutement, de la propagande ou encore de la recherche d'information. Dans tous les cas, même si la structure exacte de l'organisation est inconnue des non-membres, une chose est sûre : elle repose sur l'idéologie que les sorciers et la magie en général représentent une menace pour le monde, et qu'il faut à tous prix protéger les humains de son influence néfaste.

Détails HRP sur les postes à occuper → ici

Magic is Might
Figure de tête : Inconnue.
Siège : Inconnu du grand public.
Rumeurs: Il s'agirait de Chasseurs de Moldus.
Les prétendus Mangemorts n’ont pas pu disparaître soudainement, eux et leur idéologie, n’est-ce pas ? Les rumeurs ne tarissent pas, et vont même jusqu’à prétendre l’existence de groupes encore plus extrémistes… tels que Magic is Might. Tout comme Gloriam, il ne s'agit pas uniquement d'une organisation chassant les Moldus, bien que cela soit leur réputation. Comme leurs adversaires, ils mènent des recherches scientifiques sans se préoccuper de l'éthique, recrutent, laisse des tracts un peu partout dans le Royaume-Uni et militent pour protéger les Sorciers de l'influence néfaste des Moldus. Si les sorciers sont restés dans l'ombre pendant des siècles, ce n'est pas pour rien, et le danger que représente les Moldus ne peut être ignoré.

Détails HRP sur les postes à occuper → ici
Staff/PNJavatarStaff/PNJ
MessageSujet: Re: Échiquier Politique   Dim 11 Déc - 11:19

INFORMATION
Les Groupes Politisés

Dans ce post, vous trouverez des détails supplémentaires sur les groupes politiques qui animent la société de Catharsis !

Le Gouvernement Britannique et le Ministère de la Magie

Au lendemain de la révélation du Secret, aux dernières heures de l'année 1983,  le Ministère de la Magie (MdM) et le Gouvernement Moldu (GM) se sont retrouvés face à un problème : comment gérer une population qui, désormais, a conscience de partager son monde avec une autre dont elle ignorait jusque-là l’existence ? Comment éviter la panique sorcière à l’idée que les chasses du Moyen- âge reprennent ?

Dans un premier temps, le GM (et principalement Margaret Thatcher) a nié toute connaissance de ce monde, afin d’éviter la crise du « mais pourquoi vous ne nous l’avez pas dit plus tôt ». Ensuite, les relations diplomatiques entre MdM et GM se sont mises en place officiellement, et ce, principalement dans le but de rassurer les deux populations ; non, les moldus ne vont pas nous exterminer, et non, les sorciers ne sont pas plus dangereux que les humains.

On remarque alors une différenciation dans les termes utilisés ; sorciers continuent à utiliser « Moldus », tandis que les non-magiques se qualifient eux-mêmes d’« humains », insinuant l’idée que les sorciers ne le sont pas véritablement.

Durant les années qui suivent, les Moldus apprennent l’existence passée de Voldemort et appréhendent pour la première fois les violentes dérives de la magie noire alors que les sorciers lisent sur Mussolini, Hitler et les horreurs des guerres moldues. Les sorciers entrent en contact avec la technologie moldue de plus en plus facilement, et un Département « mixte » est créé pour faciliter les échanges et les éventuels conflits ; un équivalent du Ministère des Affaires Étrangères ou du Département de la Coopération Magique Internationale, mais cette fois dédiée aux relations Moldus-Sorciers, et qui dépend à la fois du MdM et du GM.

Le MdM prend donc la position officielle de mixité, notamment afin de s’assurer de la sécurité des sorciers ; le meilleur moyen de demeurer en paix, c’est bien de ne pas s’isoler et d’apparaître comme une menace. Sortant donc de leur clandestinité, les sorciers se mêlent peu à peu aux Moldus et vice-versa. Évidemment, cela ne plaît pas beaucoup à l’Aristocratie Sang-Pur qui voit son statut, voire même son utilité profonde, être remis en cause – mais,ils se contentent pour l’heure de continuer à financer le Ministère afin de s’assurer de leur protection et pour ne pas attiser les flammes des critiques à leur encontre. Si les autres sorciers veulent se mêler aux Moldus, tant pis pour eux ; eux demeurent garants de la « pureté » sorcière.

Les guerres du Golf et la Seconde Guerre Sorcière, plus précisément l’Année des Ténèbres (1997-98) viennent fragiliser cet équilibre, et entraînent le renforcement de groupes plus ou moins extrémistes. Pour préserver cette mixité chancelante, le GM et le MdM prennent alors la décision conjointe de développer un projet prometteur ; la construction d'une ville cosmopolite, baptisée Atlantis, dans laquelle allait être fondée l'Université Paracelse.

La SCAM

La SCAM (ou Société Contre l’Arnaque Magique) est une union négationniste créée très peu de temps après la révélation de l’existence des sorciers, au début de l'année 1984. Ces moldus, partisans pour la plupart de nombreuses théories du complot, considèrent que l’existence des sorciers est une arnaque inventée par les gouvernements du monde pour camoufler des erreurs ou des expérimentations qui pourraient soulever la population. Ils font ainsi très fréquemment référence à la science (souvent populaire; peu d’entre eux ont des connaissances approfondies dans les matières auxquelles ils font référence), pour prouver l’impossibilité des événements dits magiques. Évidemment, la magie se soustrayant pour grande part à la science, les anecdotes qu’ils choisissent de détruire dans leurs communiqués paraissent, dans leur perspective, parfaitement rocambolesque.

La plupart des partisans de la SCAM refusent catégoriquement de se rendre dans un lieu sorcier, prétextant qu’ils n’existent simplement pas, et que s’y déplacer donnerait une excuse de choix aux services secrets pour les éliminer ou leur laver le cerveau. Ils se complaisent donc dans des lieux exclusivement moldus, où ils se parent, par ailleurs, de divers colifichets anti-magie (ce qui tend à réduire l’apparence sérieuse de leur mouvement).

Dans les premières années de leur existence, ils sont restés un groupe très marginal, et la lecture de leur journal le Scam Mirror où ils relatent divers “phénomènes magiques”, leurs explications scientifiques à ces phénomènes, ainsi que diverses interviews d'anciens employés gouvernementaux ayant joué le rôle de sorciers, était peu populaire. La guerre contre Voldemort leur a néanmoins donné un nouvel os à mâcher et leur ligne d’écriture “les gouvernements font des expériences dangereuses pour la population” a trouvé un terreau fertile dans la peur grandissante de la communauté moldue. Beaucoup se sont donc ralliés à eux, rassurés par leurs réponses faciles. Leur mouvement s’est donc professionnalisé dans les dernières années. Leur présence dans les médias grandit donc depuis 1998, leur journal est publié une fois par semaine et leurs actions de terrain, centrées autour de leur bureau Londonien, se font de plus en plus fréquentes.

Le Syndicat Corporatiste

À l’heure de la révélation des sorciers, un groupe d’entrepreneurs moldus très progressistes a rapidement vu l’intérêt économique de cette nouvelle perspective sociale. Alors que la société se fascinait de découvertes et de lyrisme, ces entrepreneurs ont créé une compagnie pionnière sur la recherche scientificomagique rapidement devenue pionnière et leader incontesté du marché. Leur but est assumé ; relier magie et science pour un avenir brillant pour l’espèce humaine. Dans leurs bureaux, l’utopie est néanmoins un peu moins belle, et ils visent essentiellement l’enrichissement économique.

Ils couvrent deux grands pôles : la recherche en ingénierie magique (comment améliorer les objets du quotidien grâce à la magie, etc.) et la recherche biologique sur ce qui différencie sorciers et moldus. À terme, ils espèrent pouvoir satisfaire les wannabe sorciers et parvenir à synthétiser la magie pour… la vendre, et faire des (très) riches moldus, des sorciers.

Ils se sont installés dans un gouffre tant juridique que scientifique ; peu de gens leur font déjà confiance, leurs résultats sont encore marginaux à l’heure actuelle, mais ils disposent déjà de riches soutiens, tant financiers que politiques. Leurs méthodes sont dès lors assez… libertines, et ils font fortement pression sur les lobbys pour que d'éventuelles nouvelles lois soient tournées en leur faveur, et pas trop protectrice de la société sorcière.

Le Sacre

Traditionnellement installés à Pré-Au-Lard, pour sa symbolique historique de village sorcier, le Sacre tient une position politique conservatrice, et modérément pro-magie dont l'impact se ressent beaucoup sur la toute proche école Poudlard. Ses membres tiennent en effet à conserver un enseignement de la culture sorcière, préservée de trop d'influences moldues et qui satisfasse la communauté Sang-Pure du Royaume-Uni. Cette ligne d'action se veut néanmoins discrète et réservée, particulièrement chez les plus jeunes, pour qui les membres du Sacre s'unissent sur un principe de non-politisation de la jeunesse dans un cadre scolaire.

L’ouverture d’une université à Atlantis a, de prime abord, éveillé un intérêt sincère chez les membres du Sacre. Ils ont néanmoins rapidement pris de la distance lorsqu’il est devenu clair que sous sa dénomination pour le moins magique, l’institution ouvrirait également ses portes aux moldus et à leur culture. Si la confraternité n’a aucun rapport direct avec la gestion de l’université, quelques-uns de ses membres sont néanmoins fort présents sur Atlantis pour accueillir et accompagner les étudiants au fil de leurs études, et pour les aider à subvenir à leur besoin.

Un patriarche sang-pur, Cadeyrn Emsworth, a dès lors mis sa fortune à contribution pour faire l’acquisition d’une vaste villa dans le Centre Ville afin d'accueillir les étudiants qui ne voulaient se mélanger à la plèbe citoyenne, ou à la résidence universitaire. La villa fournit dix chambres, les commodités nécessaires et un espace de vie exclusivement magique et confortable où M. Emsworth ne se laisse que très peu souvent apercevoir, laissant l’encadrement et l’animation des journées de ses protégés à son fils, Jackson.

La Direction de Poudlard

À la suite de la Bataille de Poudlard, et après l'échec cuisant de Albus Dumbledore à protéger tant son école que son protégé, le très célèbre Harry Potter, une volonté marquante de laisser derrière soi l'héritage de cette figure controversée s'est faite brûlante dans le Monde Magique. Le Comité d'Administration de l'école Poudlard, réagissant sans conteste à la politique progressiste de mixité du Ministère de la Magie, a pour la première fois nommé un directeur non issu du corps professoral. Eugenie Fawley, éminente membre du Sacre, s'impose depuis un an et demi maintenant comme la garante des traditions et de la culture sorcière dans les salles de classe.

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que vaut le parti Fanmi Lavalas sur l'échiquier politique?
» Le boulangisme politique de Préval
» Tragédie-comédie des bouffons de la politique en Haiti
» Victoire Repugnante de la classe politique traditionnelle
» LA METEO POLITIQUE HAITIENNE ET LE JUDEO VODOU !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Hors-jeu - Renseignements :: Boîte à Renseignements :: Renseignements Essentiels-
Sauter vers: