Theodore Nott + courrier
AuteurMessage
Invité
MessageSujet: Theodore Nott + courrier    Sam 31 Déc - 9:20

theodore nott
u.c
Invité
MessageSujet: Re: Theodore Nott + courrier    Sam 31 Déc - 21:32

Invité
MessageSujet: Re: Theodore Nott + courrier    Dim 1 Jan - 10:29

HRP:
 

Theo,

Surpris ? Tu m’en diras tant. Je ne sais pas si je dois être plus surprise que toi, de t’écrire. Disons qu’il y a tellement de choses qui m’ont… Comment dire ? Surprise. A commencer par ce joli tatouage que tu t’es foutu sur le bras – j’avais jamais rien dit. Parce que j’pensais que c’était histoire de jouer, de te la péter, comme d’habitude. Mais quand j’ai vu le château flamber, et la panique des autres sur votre passage, à toi et tes copains, j’ai compris. J’ai compris que c’était sorti du petit concours débile et enfantin, que c’était vingt fois plus badant.

J’ai jamais eu peur de toi, Theo. C’est cette toge noire dans laquelle tu t’enveloppes ; ce masque derrière lequel tu te caches, qui me font flipper. C’est tout c’qu’il y a autour – c’est les autres, ceux qui t’ont poussé à faire ça. Essaye pas de me faire croire que c’était ton plus grand souhait, d’être marqué comme du bétail, à la botte d’un extrémiste. Et si c’est l’cas, c’est encore pire. Tu vaux tellement mieux que ça, et tu le sais. Du moins, j’pensais le savoir aussi, jusqu’à ce fameux jour. Tu sais, ton procès.

J’ai pas pu le supporter, j’ai pas pu te supporter. Tu es complice de ce massacre, tu es complice de ce qui m’est arrivé. Tu dois le savoir, l’info a pas mal circulé via la Gazette ; les journalistes s’en sont donné à cœur joie. Greyback m’a eue, Theo. Si Ghrystal ne m’avait pas embarquée à l’hosto, je serais même plus là pour te le raconter. Tu comprends pourquoi j’me suis barrée ? Et tous ces mois de silence, où j’ai espéré comme une conne que tu m’écrirais. Que tu t’inquièterais. Soyons fous ; que tu t’excuserais.

Mais tu n’as rien fait.

Si je compte encore un peu pour toi, tu me répondras. A moins que devenir Mangemort ça rende lâche.

M. K.
Invité
MessageSujet: Re: Theodore Nott + courrier    Dim 1 Jan - 19:27



Pour Theodore Nott
Missive en provenance du Manoir Prendergast
Cher Theodore,

Tout d'abord, je souhaite t'offrir mes respects les plus sincères. Je me doute que l'incarcération de ton père a dû être une épreuve pénible pour toi, et tu me vois sincèrement désolé du verdict. J'ai assisté, en compagnie de ma petite fille, Siraid Prendergast, à vos procès. Au nom de la famille toute entière, nous t'offrons notre soutien le plus profond. Puisses-tu te relever de cette difficulté avec toute la fierté et la dignité que ton nom évoque.

J'ai connu ton père il y a de cela fort longtemps. Nous étions si jeunes lorsque nos chemins se sont croisés pour la première fois, mais nous avions déjà des ambitions  similaires. Nous attendions avec impatience la naissance de nos futurs descendants. Ensemble, nous appréciions imaginer les générations futures s'entendre comme nous le faisions.

Ainsi, mon cher Theodore, je t'écris ce soir pour t'inviter à un dîner, offert en l'honneur de la relation inébranlable entre les Nott et les Prendergast, lors du 12 février prochain. Ce ne sera rien de bien extravagant, rien qu'une soirée privée, où je pourrai te présenter ma petite-fille. Je suis absolument convaincu que vous saurez vous entendre à merveille, et que le lien qui unis nos deux familles sera renouvelé grâce à vous deux. Puisses-tu nous faire l'honneur de t'y présenter.

Je t'offre mes salutations les plus distinguées,

Oswald Prendergast
Codage par Emi Burton
Invité
MessageSujet: Re: Theodore Nott + courrier    Lun 9 Jan - 4:50

HRP:
 


A l'attention de Theodore Nott,

Comment te portes-tu ? Ma lettre te paraitra sans doute singulière et inattendue, peut-être même croiras-tu à une erreur, ne reconnaissant pas mon nom au bas de la page. J'espère toutefois que tu la liras, qu'elle ne rejoindra pas immédiatement la corbeille avec ce que je suppose être un tas de missives infamantes ou voyeuses.

Tu peux, avec un peu de chance, te rappeler de moi. Je suis à Serpentard, en sixième année et nous avions quelques fois parlé. Je savais qui tu étais bien sûr, comme tous les autres, mais je pense aujourd'hui pouvoir dire que j'en savais plus que d'autres. Je n'ai rien dit, car je n'en voyais pas l'intérêt. Il valait mieux collecter mes informations pour moi et me taire, tu ne penses pas ?

J'ai lu à ton sujet, depuis, et les quelques descriptions versent dans la caricature. Tu es loin d'être cet objet de foire envers qui la suspicion est convenue, digne des conversations oisives de personnes en manque de préoccupations. Et si je t'écris aujourd'hui, ce n'est pas tellement pour te flatter. Je ne suis pas le genre de sorcière à éprouver une fascination morbide envers ceux que la rumeur a fait choir ou à trouver dans une image fantasmée des émois adolescents.

J'ai une idée, Nott. Et je crois qu'elle pourrait t'intéresser. Ne te fie pas au souvenir que tu as de moi : j'ai grandi. Et je vois ce qui ne tourne pas rond. As-tu entendu parler de cette rumeur ombrageuse, dont l'écho croît ? Au loin la tempête n'est encore qu'un faits divers mais ses éclairs seront bientôt visibles.
On voudrait nous faire croire que la mixité est belle et souhaitable, mais nous en pâtissons. Etudies-tu dans cette nouvelle université ? Comment est-ce ? A Poudlard nous en sommes encore préservés mais pour combien de temps ? Mes mots ne sont pas motivés par la haine, loin de là. Il n'y a pas non plus de peur panique à leur origine. Seulement ce simple constat : qu'y gagnons-nous ? Notre société est happée par la leur et nos capacités mises à leur service. Mais nous, comment évoluons-nous ? Leurs virus sont guéris mais nous craignons les épidémies de dragoncelle ; nos sorts sont plus puissants individuellement mais face à la masse, quelle technologie avons-nous ? Je crois, Nott, que nous devons avancer. Pour notre communauté et celles qui survivent grâce à elle.

La rumeur enfle et elle est un bien triste présage. On nous avait prévenu toutefois, dans nos cours d'histoire. Les êtres humains sont moqueurs et avides ; la différence est nuisible à qui la porte en stigmate. Nous étions prévenus. Un sursaut des victimes serait chaotique ; il faut s'en prémunir.

Qu'en dis-tu ?

Avec mes amitiés,

Kiara C. Sharen.

Invité
MessageSujet: Re: Theodore Nott + courrier    Dim 15 Jan - 5:40

Theo,

J’en attendais pas moins de ta part. Évidemment, qui suis-je pour exiger des excuses du grand Theodore Nott ? Même la reconnaissance de tes actes, t’en est incapable. T’es pas foutu de t’arrêter deux minutes, descendre de ton piédestal, et de dire « J’ai déconné. ». Ta fierté, ton orgueil, et ton arrogance te laisseront seul, un de ces quatre. Et t’auras que tes yeux pour pleurer tous ceux que t’as pas eu le courage de retenir. Compte-moi dedans.

Mais si tu veux continuer à jouer comme un ado abruti, vas-y. Fais ce que tu veux. Planque-toi derrière un mur d’indifférence, t’es bon qu’à ça, de toute manière. Cela dit, j’avais tort ; tu étais lâche même avant de devenir Mangemort. C’est encore plus facile, de faire semblant, surtout par écrit. Donc j’te propose qu’on se retrouve, sur Atlantis, où tu veux, peu importe. On va parler de tout ça, et tant pis si ça mène à rien. Je pourrai au moins faire une croix définitive sur toi, sur notre amitié, et avancer.

Je suis pas du genre à me traîner des boulets inutiles. Je t’attends.

M. K.
Invité
MessageSujet: Re: Theodore Nott + courrier    Mer 18 Jan - 9:08



Poudlard, le 10 décembre 1997.

Theodore,

Oh, je crois bien que tu devines ce dont je parle. Bien qu'on ne se soit jamais vraiment côtoyé, je connais ton intelligence. Seulement, ma démarche te rend peut-être perplexe. Cependant, lorsqu'on y pense, ce sont les choses évidentes qu'il est le plus délicat à constater et, probablement, que ma lettre t'a donné une première impression, trop vite rejetée parce qu'intuitive, mais c'est justement ce qu'on lit en premier qui doit s'imprimer en nous !
Une rumeur m'a été rapportée et j'aimerais la vérifier. Rien de tout cela ne doit t'inquiéter toutefois, cela ne te concerne pas directement : pouvons-nous nous rencontrer ? Un après-midi à Pré-Au-Lard ? Si cela te convient, nous pourrons en parler plus en détail.

Avec mes meilleures pensées,

Kiara C. Sharen.

Invité
MessageSujet: Re: Theodore Nott + courrier    Mar 31 Jan - 9:08



Theodore,

Tu me vois contente de lire cette lettre, je savais que je pourrais compter sur toi.
En effet, il n'y a pas vraiment d'urgence, dirais-je, même si je ne souhaite pas trop tarder. Le samedi 15 me convient parfaitement : vers 15h30, avant que le jour décline.

A très bientôt,

Kiara C. Sharen.

Invité
MessageSujet: Re: Theodore Nott + courrier    Mar 31 Jan - 21:19



Pour Theodore Nott
Missive en provenance des Enclaves Sorcières
Theodore,

J'imagine que tu dois être surpris de recevoir une missive de ma part, compte tenu de nos échanges toujours très brefs et rares. Et, comme les liens entre Mara et toi semblent être devenus distants, je n'aurais normalement aucune raison de t'écrire, je te l'avoue. Mais je suis persuadée que tu ne le prends pas mal ; dans quel contexte te serais venu l'idée de m'envoyer toi-même une lettre ?

Or, j'ai reçu une invitation de la part de mon grand-père, mentionnant que j'étais conviée à un dîner auquel tu es aussi invité. Je ne remet aucunement en doute le jugement de Grand-Père, et saches que je me ferai accueillante, malgré les rumeurs qui circulent à ton sujet. Car, après tout, je sais tout à fait à quel point il peut être dur de perdre un parent, et si Grand-Père souhaite que je t'offre mon soutien, je le ferai. Les Prendergast sont une famille unie et solidaire, qui ne laisse jamais tomber ses alliés.

J'attend de ta part le même comportement, évidemment. Je ne te demande pas de m'apprécier, ni même de faire semblant. Mais j'ai confiance en tes manières et ta diplomatie pour ne montrer aucun malaise à Grand-Père. Son coeur se verrait brisé s'il s'imaginait que le fils de son ami le plus proche et sa propre petite-fille ne s'entendaient pas.

Je t'offre mes respects les plus sincères. Libre à toi de me croire.

À très bientôt,

Aldabella Prendergast
Codage par Emi Burton
Contenu sponsoriséVoir son profil
MessageSujet: Re: Theodore Nott + courrier    

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Theodore Nott ( Serpentard )
» Theodore Nott || close my eyes, I'm moving still
» Théo Nott
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» Un courrier inattendu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Atlantis & Manadh :: Le Centre-ville :: Poste :: Les boites aux lettres-
Sauter vers: