Bienvenue sur Catharsis,
A Tale of Muggles and Wizards
Signaler un RP libre

Catharsis :: Atlantis & Manadh :: Le Centre-ville :: Mount Helicon
 

 Stupid Cupid

Aller en bas 
AuteurMessage
Ella KvelgenElla Kvelgen
ModoSorcier
ModoSorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 514 Points : 2096
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Mie :heart:
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations diverses:
MessageSujet: Stupid Cupid   Stupid Cupid EmptyMer 20 Nov - 16:40

La Saint-Valentin. Rien que le prononcer mentalement, Ella en avait déjà la gerbe. On pouvait pas y penser sans visualiser d'énormes coeurs rouges, gluants, débordants d'angelots asexués et de mots niais, toutes langues confondues. Ouais, c'était définitivement pas un jour qu'elle portait dans son… Urgh, elle voulait même pas terminer cette phrase. D'ailleurs, d'où ça venait, qu'on devait fêter les couples ce jour en particulier ? Le mec en question, là, Valentin, c'était le saint de l'amour ou bien ? Non parce que soyons honnêtes deux minutes - ça avait même plus rien à voir avec l'amour. Ou alors c'était bien déguisé, pour faire croire qu'on voulait célébrer cette belle chose de la vie, alors qu'en vrai c'était une énième excuse pour que l'humanité puisse s'envoyer en l'air sans crainte des on-dits. La blonde trouvait ça complètement con, au paroxysme de l'hypocrisie même ; qu'est-ce que ça foutait de faire ça le 14 février plutôt que le lendemain ? Sans déconner, de qui on s'foutait ? Plus le temps passait, moins elle comprenait certains trucs. Accoudée au comptoir de son café, elle fusillait du regard la déco gnangnan de la pharmacie d'en face. Au Mount Helicon, elle avait décidé de lutter pacifiquement ; aucune touche pseudo romantique sur son territoire. C'était sa façon d'afficher sa résistance.

La serpillère dansait sur le plancher de bois, animée par la magie. C'était quand même une grosse facilité dans sa nouvelle vie de gérante ; la vaisselle, le ménage, débarrasser les tables, ranger les denrées… Sacré bordel. La sorcière s'était lancée là-dedans sans trop réfléchir, attirée par ce bâtiment abandonné où elle avait tout de suite tout imaginé, au détail près. Ca avait été un coup de coeur de carrière, qu'elle avait jamais prévu dans son plan de vie - tout ça avait radicalement changé son quotidien. C'était marrant de penser tout ça alors que aujourd'hui, on parlait de la beauté des liens entre les gens. Ce qu'Ella avait de plus cher à présenter, c'était son établissement. Et ce soir elle comptait bien partager son bonheur avec deux femmes sans qui elle imaginait pas sa vie ; dans environ trente minutes, Anya et Adra allaient débarquer pour passer une soirée mémorable. Les deux bouteilles de gin au frais servaient largement de témoins.

Les lèvres surlignées d'un rouge vif, parodie féminine de toutes les nanas sappées comme jamais ce soir, elle ouvrit la porte du café à ses amies. Avec entrain, elle les enlança :

« - Adra, Anya ! Entrez, venez ! Elle indiqua le petit frigo encastré dans le comptoir : Si vous avez des trucs à mettre au frais, c'est là. Et puis pour la bouffe… J'me suis dit qu'on commanderait des pizzas ou un truc comme ça quand on aura faim. Souriante, la Kvelgen les mena jusque dans la pièce de lecture, magiquement insonorisée, où elle avait arrangé un canapé et deux énormes fauteuils autour d'une table basse vernie. De quoi se mettre bien tout en étant sûre de garder un verre à la main. Voilà ! Posez-vous, tranquillement. Qu'est-ce que vous voulez boire, alors ? Moi j'ai pris du gin… Elle sortit une clope de son paquet en piteux état et l'alluma avec un briquet vert, avant de prendre une lampée d'alcool blanc. Et faut qu'on trouve à quoi on trinque quand vous serez servies ! »


warden
Into your sanctum you let them in. Now all your loved ones and all your kin will suffer punishments beneath the wrath of God
Adrasteia N. RosierAdrasteia N. Rosier
Ambassadrice du mois
Ambassadrice du mois
http://www.catharsis-rpg.com/t283-adrasteia-n-raventhroneMessages : 1957 Points : 5821
Pseudo : Mie
Avatar : Zhenya Katava
Crédits : Mie
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus: Euplecte à longue queue.
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Stupid Cupid   Stupid Cupid EmptyJeu 21 Nov - 11:17

xxx.
xxx.xxx
Stupid cupid

14 février 2002

U
n sourire trompeur aux lèvres, la Rosier s’était empressés de retirer sa longue cape de velours aux couleurs carmines, dévoilant une robe bien plus aguichante qu’à ses habitudes, d’un rose pailleté qui lui avait valut des commentaires désobligeants de la vieille harpie. Son soupir avait été profond dans son exaspération alors qu’elle embrassait le front de Ligeia qui trônait dans les bras de sa grand-mère, avant de s’éclipser sans manquer la référence à une prostituée russe qui allait mener l’Angleterre à sa perte. Toutefois, elle s’était empressée de chasser le souvenir alors qu’Ella les accueillait dans la salle de lecture, ses petites mains fébriles farfouillant le fin fond de son sac ensorcelé pour en sortir de nombreuses bouteilles qu’elle déposait au sol, secouant ses fesses d’un enthousiasme bien plus que flagrant.

Parce qu’elle avait attendu cette soirée avec tant d’impatience, tant d’agitation. Le moment parfait pour pester sa haine entre quatre murs et soulever le poids d’une frustration qui menaçait de la faire exploser pour un non, imploser pour un oui et éclater pour un peut-être. Et elle était sur le qui-vive en permanence, tous les jours de sa vie, prête à écraser le premier venu qui ne saurait pas entrer dans ses bonnes grâces. « Nous trinquons au merdier incommensurable dans lequel nous baignons… et peut-être plus tard on trouvera quelque chose d’un peu moins grossier ? » avait-elle proposé, levant une bouteille de vodka qu’elle ouvrait sans trop se préoccuper de la nécessité d’un verre quelconque. « Bon d’accord… peut-être autre chose… За нашу дружбу! » s’était-elle excité, levant sa bouteille avant d’en prendre une longue, looongue gorgée à même le goulot.

Et peut-être était-elle sur le mauvais chemin, à longer le mauvais ravin d’un pas vacillant au gré du temps qui s’écoulait. Parce qu’il fallait avouer qu’elle avait la bouteille plus souvent à portée de main qu’autrefois, ou plutôt aussi rapidement qu’il était une fois, quelques années plus tôt, comme une vieille habitude qui revenait aux galops et qu’elle accueillait avec soulagement pour combler ce mal de vivre qui s’était dissiper à la venue du roi Paradoxe. « Ella ! Je me suis habillée expressément pour l’occasion, et même pas tu décores la pièce pour mettre l’ambiance ? » son sourire avait pris des teintes de malices, parce qu’elle était joueuse la Slave à la baguette fugace, s’amusant à faire dérouler des décorations au goût du jour, trafiquées pour en animer la banderole de cupidons d’un rouge métallique qui s’élançaient dans une guerre de flèches en plastiques. « Bon j’espère que vous êtes prêtes mesdames parce que ce soir, je me sens comme une petite peste de quatorze ans. »





I'm headed straight for the castle
If you wanna break these walls down, you're gonna get bruised. Now my neck is open wide, begging for a fist around it. Already choking on my pride, so there's no use crying about it. I'm headed straight for the castle, they've got the kingdom locked up. And there's an old man sitting on the throne, that's saying I should probably keep my pretty mouth shut.
Tatiana L. VoronkovaTatiana L. Voronkova
StaffSorcier
StaffSorcier
https://www.catharsis-rpg.com/t1678-tatiana-l-voronkova-y-know-sMessages : 426 Points : 1780
Pseudo : Alda/Sha
Avatar : Amelia Zadro
Crédits : Bb Adra
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Appart’ d’Adra qu’elle squatte, tmtc wsh
Patronus: À ce jour, un mystère.
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Stupid Cupid   Stupid Cupid EmptyJeu 21 Nov - 12:21



STUPID CUPID

14.02.02 § ft. Ella & Adrasteia

◊ ◊ ◊

Une semaine avant le jour J, Anya s’était convaincue que, cette année, elle le vivrait bien. Après tout, elle ne serait pas seule. Certes, ils ne passeraient pas la fête ensemble, mais ce n’était pas bien grave. Elle comprenait pourquoi, elle chérissait leur secret. Chaque fois qu’elle voyait un couple se tenir la main dans la rue, ou qu’elle servait des tourtereaux au Mount Helicon, elle se répétait les mêmes arguments en boucle et retrouvait le sourire.

Mais au fil des jours, son optimisme avait laissé place à un agacement profond. Elle avait vu les commerces revêtir leurs coeurs et leurs couleurs, les tablettes se remplir de chocolats à la con et les robes aux teintes d’amour envahir les vitrines. La veille de la Saint-Valentin, elle avait compris la naïveté de son raisonnement ; cette année serait la pire de toute. Car, tandis qu’elle marchait d’un pas certain vers le café, elle avait dû croiser une bonne vingtaine de couples sortir du cinéma, ou d’un restaurant, ou simplement de leur appartement. Elle les voyait, là, avec leur bonheur simple, partagé, public.

Elle avait serré son manteau contre sa poitrine et baissé les yeux après avoir remarqué les énièmes amoureux de trop. Elle laissa ses pieds la traîner jusqu’au café, les lèvres pincées. Elle ne voulait plus les voir. Elle voulait qu’ils disparaissent, tous, avec leur relation affichée et assumée. Qu’il ne reste dans la rue que les pauvres âmes tourmentées qui, comme elle, se retenaient d’arracher les guirlandes de papier et ces cons de Cupidons.

Enfin, elle arriva devant la porte du Mount Helicon, et reconnut la silhouette svelte de sa soeur qui attendait qu’on lui ouvre. Le visage de Ella apparu dans l'entre-bâillure, et les deux jeunes femmes pénétrèrent dans cet entre qui serait leur, le temps d’une soirée. À peine Tatiana avait-elle retiré son manteau que Adra avait déjà le goulot aux lèvres, et la jeune femme gloussa en se dirigeant vers le comptoir. « За нашу дружбу, répéta-t-elle doucement, en attrapant une longue tasse à café. » De son sac sans fond —vivement la magie—, elle attrapa sa bouteille de martini et se servit, avant de rejoindre les autres.

« Jolie robe, fit-elle en se posant sur l’une des chaises du café. Pile dans les bonnes… ‘fin. Le thème. » Dans son propre cas, elle s’était vêtue d’un haut azur et d’une jupe noire, bien décidée à s’épargner les teintes de la fête. Elle coinça un pied sous sa cuisse et porta la tasse à ses lèvres. C’était sucré, ce truc. Elle aimait bien. Elle enchaîna d’une seconde gorgée, définitivement ravie du goût de celui qui serait ce soir son meilleur ami. Ils s’entendraient bien.

« Et c’est elle l’aînée, riposta-t-elle, les lèvres retroussées de taquinerie. Partages tes plans, tu sais que j’te suivrai toujours. »

(c) oxymort



Endless game of hide and seek
It's finally come, come to knock down my door. I can't hide this time like I hid before. The storm is awake, the danger is real. My time's running out, don't feel, don't feel.
Ella KvelgenElla Kvelgen
ModoSorcier
ModoSorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 514 Points : 2096
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Mie :heart:
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Stupid Cupid   Stupid Cupid EmptyLun 25 Nov - 14:30

En fait, elle était la seule à s'être habillée comme tous les jours. Adrasteia avait clairement réhaussé le game avec une robe flambant rose, ironique pied de nez à cette journée célébrant les couples, elle qui avait perdu son mari à l'automne dernier. Littéralement perdu, pas mort ; la disparition de Léandre lui serrait encore la poitrine, lui rappelant cette période d'auto dégradation où elle avait eu la bouteille facile et de dures gueules de bois. Sa rageuse envie de retrouver sa trace s'était surtout manifestée dans le quartier général des Salamenders, où elle s'était traînée aux pieds de ses comparses pour leur soutien. Au début ils avaient cédé, par compassion, et puis les mains tendues se sont progressivement retirées, soi-disant que fallait investir l'énergie du groupe dans des affaires plus urgentes - genre Gloriam et Magic is Might. Ca l'avait rendue folle, piquée à vif par cette cause personnelle, et voilà qu'aujourd'hui elles formaient un trio de femmes fortes, rapiécées par les intempéries de la vie, avec leurs faiblesses, mais surtout l'inaliénable furie à continuer de se battre pour ce qui comptait dans leurs vies.

« - De quoi ? Vous v'nez de dire quoi ? s'empressa-t-elle de demander à ses amies slaves. Ella avait chopé deux trois mots de russe, par-ci par-là, mais elle pratiquait peu ces derniers temps et elle avait rien pigé au toast, incapable de le répéter. En tout cas moi j'trinque à… bah à nous. On a b'soin d'personne, sauf des plus importants ! Et ce soir, y manque personne déclara-t-elle avec une solennité théâtrale, absolument sincère néanmoins dans le choix de ses mots. Putain, merde, Adra, tu fais chier ! »

Ca venait du coeur, alors qu'elle retirait les confettis en plastoc de ses cheveux. A peine qu'elle avait terminé son petit speech émouvant, des décorations flashy se déroulèrent sous ses yeux impuissants dans la salle. Par les slibards d'Odin, la Rosier savait comment la faire dégonder - cela dit, il en fallait généralement pas beaucoup pour ça. Mais prise au jeu par son intervention, elle sortit sa baguette et traça dans l'air, à main levée, un coeur d'étincelles de bronze où elle inscrivit les initiales « E + A + T 4 ever ». Puisque apparemment c'était le concours spontané du mauvais goût, y avait pas de raison qu'elle participe pas ! Elle s'esclaffa devant la remarque de Tatiana, très sérieuse dans sa tenue sobre mais élégante, à son image. Avec une malice dans la voix, elle décréta :

« - Bah toi, sans déconner, on dirait une Serdaigle endimanchée ! Elle mordit le filtre de sa cigarette avec un grand sourire, ravie de sa vanne. Et son visage prit un air plus grave, comme une vraie révélation : Mais eh, en plus… c'est sûr que t'aurais fini à Serdaigle, toi. C'était quoi déjà, le couplet du Choixpeau ? questionna-t-elle en se tournant vers l'aînée. Ah ouais un truc genre… Or yet in wise old Ravenclaw, if you've a ready mind, where those of wit and learning, will always find their kind… chantonna-t-elle avec une intonation et un rythme complètement faux. Tu vois, ça colle ! Et elle vida son verre, enchaînant direct en s'en reservant un autre. Bon, et du coup, ça fait quoi les pestes de 14 ans ? » dit-elle pour Adra, en faisant tourner son gin dans son verre, curieuse de savoir ce qu'elle avait derrière la tête.


warden
Into your sanctum you let them in. Now all your loved ones and all your kin will suffer punishments beneath the wrath of God
Adrasteia N. RosierAdrasteia N. Rosier
Ambassadrice du mois
Ambassadrice du mois
http://www.catharsis-rpg.com/t283-adrasteia-n-raventhroneMessages : 1957 Points : 5821
Pseudo : Mie
Avatar : Zhenya Katava
Crédits : Mie
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus: Euplecte à longue queue.
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Stupid Cupid   Stupid Cupid EmptyLun 25 Nov - 21:50

xxx.
xxx.xxx
Stupid cupid

14 février 2002

L
a Slave s’était laissé emporter par la grossièreté des paroles de la blonde, son petit rire mutin résonant dans la salle alors qu’elle valsait joyeusement sous les décorations, bouteille maintenant aux lèvres, pour virevolter parmi les initiales qui brillaient sous les gestes d’Ella. « À nous, j’ai trinqué à nous. Le prochain, ce sera à Tatiana de choisir, on t’aidera la petite peste ! » avait-elle promis, avant de s’asseoir sur le bras d’un fauteuil, écoutant la Kvelgen qui commentait la tenue de sa sœur. Elle hoqueta, levant sa bouteille avant d’enchaîner joyeusement à la suite du chant qui s’élevait dans la pièce, reprenant bien rapidement sa bonne humeur. Ou était-ce peut-être l’alcool qui faisait rapidement ses effets, considérant les quelques coupes de vin qu’elle avait pris au courant de la soirée.

Lentement, elle se laissa glisser contre le fauteuil, observant ses propres jambes levées bien haut pour claquer ses petites bottines d’hiver l’une contre l’autre avec amusement… et regretter immédiatement son idée, essuyant rapidement les goûtes de neige à moitié fondues qui s’étaient éparpillées sur son visage. Et d’un rire incontrôlé, elle se redressa pour déposer sa bouteille au sol, cherchant désespérément quelque chose pour réparer les dégâts d’une idée qu’elle peinait à comprendre sa source. « Heu je dirais ça… ça c’est digne d’une gamine de quatorze ans … voir peut-être quatre… je sais pas encore Calypso est pas encore capable de taper ses pieds comme ça. » avait-elle dit à bout de souffle, épongeant son visage avec l’intérieur de sa cape tandis qu’elle se tenait les côtes. « Bon je suis désolée, je ne croyais pas que le vin du repas allait aussi m’affecter si longtemps. AH ! » Et elle secoua ses petites mains, comme si le geste en lui-même était suffisant pour pouvoir reprendre son sérieux, en vain, tandis qu’elle retournait à son fauteuil, la Slave ne cessait de se laisser emporter de gloussements continuels alors qu’elle songeait à sa stupidité.

Elle souffla longuement, prenant une plus petite gorgée cette fois et reporta son attention sur sa bourse, farfouillant grossièrement dans ce qui semblait être un réel bordel. « BON. En fait je n’ai pas vraiment d’idée en tête, même si vous semblez fortement enclines toutes les deux à imaginer que je passe ma vie à me faire des plans quelconques… enfin. Je me disais… C’est une nouvelle année, c’est de nouveaux défis et puis… quand on était jeune avec mes copines, à la St-Valentin, on passait toujours la soirée à se tirer les cartes, parce que nous étions de pauvres gamines qui voulaient absolument savoir si nous allions enfin attirer l’attention de nos coups de cœurs… et puis voilà. Non pas que je me cherche un copain, mais en même temps… On s’amuse ! Et puis qui sait ! Peut-être, je pourrai voir si Léandre est dans les parages. » avait-elle maladroitement expliqué, sortant victorieusement le paquet de cartes de sa grand-mère, sur lesquelles elle laissait ses doigts en effleurer les contours, un sourire léger aux lèvres. « Pizza, alcool, tarot… qu’est-ce qui peut mal tourner hein ? »




I'm headed straight for the castle
If you wanna break these walls down, you're gonna get bruised. Now my neck is open wide, begging for a fist around it. Already choking on my pride, so there's no use crying about it. I'm headed straight for the castle, they've got the kingdom locked up. And there's an old man sitting on the throne, that's saying I should probably keep my pretty mouth shut.
Tatiana L. VoronkovaTatiana L. Voronkova
StaffSorcier
StaffSorcier
https://www.catharsis-rpg.com/t1678-tatiana-l-voronkova-y-know-sMessages : 426 Points : 1780
Pseudo : Alda/Sha
Avatar : Amelia Zadro
Crédits : Bb Adra
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Appart’ d’Adra qu’elle squatte, tmtc wsh
Patronus: À ce jour, un mystère.
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Stupid Cupid   Stupid Cupid EmptyLun 25 Nov - 22:25



STUPID CUPID

14.02.02 § ft. Ella & Adrasteia

◊ ◊ ◊

Si elle avait la tête penchée sur son verre, elle avait tout de même relevé les yeux vers la décoration d’Ella, et s’était étranglée de son breuvage. Mais elles avaient quel âge, ces gamines ? Quelques gorgées d’alcool et elles en oubliaient déjà leur savoir vivre. À croire que les liqueurs n’étaient qu’un prétexte pour se permettre tout et n’importe quoi. Malgré elle, cependant, elle était divertie par ce cirque. Et c’était ce dont elle avait besoin : de l’amusement. Occuper sa tête qui ne faisait que penser, détourner ses yeux qui se posaient sur tous les couples déambulant les rues. Et puis, de toute façon, la Saint-Valentin, c’était rien d’autre qu’une connerie commerciale. Ouais. Et elle finirait son verre en l’honneur de cette réalisation mature. Elle irait même le remplir pour ses réflexions futures. Ouais.

À peine mise sur pieds que Ella l’interpella, et la jeune femme posa une main sur son coeur, l’air faussement choquée. Elle n’avait absolument rien compris de ce qu’avait raconté son amie, mais elle supposait que c’était une plaisanterie. Elle rigolait souvent, Ella. Anya secoua la tête, vaincue par le vocabulaire anglais et magique, et se servit un peu plus de nectar en se demandant très sérieusement ce que pouvait bien signifier wit. Bah, elle leur demanderait plus tard. C’était rien d’autre qu’un détail.

De l’autre côté du comptoir, Adrasteia, les quatre fers en l’air, s’amusait à faire claquer ses talons sous le regard consterné de sa cadette. Un rictus dessiné sur le coin de ses lèvres, mais les sourcils tout de même froncés, Tatiana hésitait entre l’amusement et le découragement. Le verre à ses lèvres, elle choisit d’opter pour un beau mélange des deux. « Franchement, Adra, lâcha-t-elle d’un ton faussement réprobateur. Même Caly trouverait pas ça drôle. » Elle déposa son breuvage et, s’aidant de ses mains, souleva son corps pour s’asseoir sur le coin du comptoir. Elle releva les pieds et pivota, faisant maintenant face à ses compagnes. Elle agrippa sa tasse et baissa les yeux vers le liquide translucide. Elle devait se calmer sur le rythme ; ne buvant jamais, elle se jetait directement dans les bras d’un mauvais plan à cette vitesse. Mais cette chose était tellement délicieuse…

Elle gloussa à la mention d’un copain. Elle en avait un, elle. Enfin, elle croyait. Qu’est-ce qu’ils étaient, au juste ? Elle savait qu’ils ne se voyaient qu’eux, et personne d’autre. Est-ce que l’exclusivité faisait d’eux un couple ? Après tout, ils ne s’étaient jamais dit… les trois mots. Mmh. Qu’est-ce qui définissait une relation ? Elle ne pouvait pas vraiment leur demander, ça sortirait trop de nul part et elles auraient des doutes. Il faudrait attendre le moment propice. Ou écouter les indices. Mmh. C’était complexe. Pourquoi rien n’était donc simple dans sa petite vie ? Elle aurait bien voulu, elle, être amoureuse d’un garçon de son âge, qui ne chasserait pas les sorcières. Ça aurait été plus simple. Quoique, était-elle amoureuse ? Elle n’avait jamais vraiment connu l’amour, au final. Elle n’en savait rien. Mais, était-ce possible de vraiment savoir ? N’était-ce pas plutôt une question de sentiments et de sensations ? Si son instinct la poussait dans les bras d’Alistair pour d’autres raisons que les nuits — elle gloussa dans son verre —, n’était-ce pas là tout ce dont elle avait besoin de savoir ? Mmh. Mmh.

Ses pensées furent rapidement interrompues par l’objet qui brillait dans le coin de son oeil. « Babushka ! s’écria-t-elle, enthousiaste. Oh oui, oh oui ! » Elle descendit du comptoir, attrapant évidemment au passage son deuxième verre qui descendait beaucoup trop vite. « Ella, appelle pizza ! Je parle pas assez bien, moi. Et je veux de la pizza. ‘Faut pas qu’ils ferment avant ! » Elle se dandina jusqu’à Adra et tira sa chaise devant l’une des tables du café. Excitée, elle se laissa tomber dessus, délaissant enfin son breuvage. Les coudes contre la surface, la tête coincée entre ses mains, elle était prête. « Tires-moi ! »

(c) oxymort



Endless game of hide and seek
It's finally come, come to knock down my door. I can't hide this time like I hid before. The storm is awake, the danger is real. My time's running out, don't feel, don't feel.
Ella KvelgenElla Kvelgen
ModoSorcier
ModoSorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 514 Points : 2096
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Mie :heart:
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Stupid Cupid   Stupid Cupid EmptyLun 2 Déc - 5:41

Contre toute attente, Adra semblait déjà bien allumée. Enfin, pas que c'était surprenant en soi, mais la blonde pensait qu'elles auraient donné le coup d'envoi ensemble ! C'était pas très juste de se ramener déjà pintée, forcément, la soirée démarrait plus vite pour elle ! Pour le moment, Ella sentait une légère onde, chaude et douce, se répandre lentement dans tout son corps. Mais à force d'écumer les coins de bar avant l'âge légal autorisé, elle avait appris à picoler. Non, vraiment, c'était un réel apprentissage de la vie ; pas boire trop vite parce que un verre d'alcool prend environ trente minutes pour faire son effet, pas mélanger tout et n'importe quoi. Certains breuvages se mariaient mieux que d'autres - genre une petite bière pour démarrer, ça a jamais tué personne. Après, c'était une question de choix et surtout de goût ; malgré les clichés, Ella supportait pas la vodka ni aucun autre alcool blanc excepté le gin. Dilué avec un bon jus de fruit, elle y voyait que du feu, et l'éthanol pouvait gaiement oeuvrer sans même qu'elle s'en rende compte. Tout ça était franchement fascinant ; pourquoi avait-elle arrêté sa thèse, déjà ? Ah, oui, les responsabilités et le chantage à demi-mots…

« - Adra, par Thor, qu'est-ce que tu fous ?! Elle riait à moitié pour combler sa nervosité en essuyant quelques gouttes de neige fondue sur son bras. En temps normal, la Slave était déjà tout un concept à capter et à gérer, mais si on y ajoutait les liqueurs fermentées… Bon bah c'était pire, clairement. Drôle, mais pire. Du tarot, maintenant ? Pourquoi pas. Ella croyait pas vraiment à cette pratique… Mais elle allait pas péter l'ambiance. Quand t'étais jeune, se moqua-t-elle en reprenant ses propos, mais j'suis plus âgée qu'toi, ma vieille ! » déclara-t-elle en pouffant de rire.

Les fausses justifications d'Adra résonnaient ; et elle, où elle en était de tout ça, hein ? Une image fugace d'une jeune femme traversa son esprit, et puis un visage masculin lointain… Rien de très net, hein. Une autre lampée, et elle se pencha pour rattraper son paquet de cigarettes. Ca c'était un putain de fléau ; une fois l'alcool ingurgité et ayant fait claquer sa langue, elle devenait un vrai fumoir à elle seule. Devait y avoir une quelconque corrélation biochimique dans le cerveau, une p'tite ampoule qui s'allumait en faisant ding ! Nicotine ! ding ! à chaque foutu verre. C'était un phénomène répandu, elle l'inventait pas. Elle lança un regard à Tatiana, pour voir comment elle s'accomodait de ce grand chambardement. A la fois silencieuse, mais prête à faire la fête, elle sortit de son mutisme pour prendre la première séance de tirage improvisée par son aînée. Qu'à cela n'tienne, elles étaient mignonnes, toutes les deux. La Kvelgen tira fort sur son filtre, pensant qu'elle aimerait aussi avoir une relation comme ça avec son frère. Pourtant elle s'entendait bien avec sa soeur, mais elle était loin. Il lui restait plus qu'Arno, et il lui filait entre les doigts aussi facilement que l'ombre d'un Patronus. Quoi ? Mais ça avait pas d'ombre, les Patronus… Bref. C'était un p'tit con. La clope au bec, elle sortit mollement son téléphone portable, coincée dans une poche arrière de son jean. Enfoncée dans un énorme fauteuil vert, elle claironna :

« - Ouais okay mais vous voulez quoi comme pizza ? Genre, avec de la viande, sans viande, livrée avec un philtre d'amour pour foutre tout l'monde à nos pieds ? Elle ricanna, et plus bas, à elle-même. Moi j'prendrais bien un truc dégueu… bien gras… un truc qui va me caler après deux parts, ouais. »

Affalée, elle attendait les indications de ses compagnonnes de beuverie. Dans sa tête, c'était clair ; un truc dégoulinant de fromage, à défaut d'un amour unique et inconditionnel. Ce soir, elle préférait mille fois remplir son estomac que son coeur. D'abord parce que, littéralement, se remplir le coeur pouvait conduire à un décès pour cause de mort, et ensuite… parce que la pizza c'était bon, et que c'était pas compliqué. L'amour résidait parfois dans les choses les plus triviales de la vie ; comme une jolie rondeur italienne, lentement cuite au four et ruisselant de gras. Ah, ouais, le bonheur.


warden
Into your sanctum you let them in. Now all your loved ones and all your kin will suffer punishments beneath the wrath of God
Adrasteia N. RosierAdrasteia N. Rosier
Ambassadrice du mois
Ambassadrice du mois
http://www.catharsis-rpg.com/t283-adrasteia-n-raventhroneMessages : 1957 Points : 5821
Pseudo : Mie
Avatar : Zhenya Katava
Crédits : Mie
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus: Euplecte à longue queue.
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Stupid Cupid   Stupid Cupid EmptyDim 8 Déc - 22:17

xxx.
xxx.xxx
Stupid cupid

14 février 2002

L
La Slave claqua le paquet sur la table, s’esclaffant alors que les deux sorcières s’enchaînaient pour la réprimander entre deux rires, entre deux blagues, un entre-deux entre eux. Ses lèvres s’étirèrent doucement sous l’excitation de la plus jeune, prenant place de l’autre côté de la table pour lui faire face, s’exécutant à mêler les cartes d’un geste lent et malhabile en raison de son état déjà avancé. « Ah non Ella ! Je vois bien ton petit jeu ! Tu veux t’assurer qu’à minuit tout le monde soit endormi, c’est ça !? Prends-moi une végétarienne, tant pis, demain Calypso mangera de la pizza pour la première fois de sa vie… au manoir on a toujours des plats… Oui bon voilà, vous vous doutez bien qu’on mange jamais de pizza. » Avait-elle grommelé, roulant ses prunelles de manière exagérée, haussant ses épaules avant de poursuivre sa tâche qui lui paraissait si difficile à l’instant.

Et elle déposa les trois premières cartes, pinçant ses lèvres alors qu’elle tentait d’éclaircir son esprit pour se remémorer la signification, laissant ses bras retomber sur ses cuisses d’un découragement manifeste. « Bon… on va… commencer par le passé et puis ensuite le présent… et on lira le tout pour comprendre le futur d’accord ? Donc les trois premières cartes représentent la dernière année et hum… Wow… Tatiana… » avait-elle commencé, poussant un long soupire avant de reprendre possession de sa bouteille et la lever en son honneur… ou plutôt pour l’encourager à boire plus rapidement avant que le carnage ne débute réellement. Néanmoins, si elle avait déjà avalé une bonne partie de sa bouteille, la Nymphe se contentait d’une gorgée pour la chance… avant de survoler les cartes à plat sur la table. « La première représente… la plus grande leçon que tu devais apprendre l’an dernier… et pour toi c’est la carte du Capricorne. Ce qui signifie la maturité, l’importance des responsabilités. On peut croire que puisqu’il est question du Carpicorne, la majeur partie de cette leçon s’est déroulé en décembre… ça peut également désigner les jumeaux, Ligeia par exemple qui est… Crapircone et donc… le sens des responsabilités… le sens des priorités, ton aide et ton appui depuis que Léandre est parti et surtout pendant les dernières semaines avant l’accouchement… Heu… la discipline également, nous avons fait beaucoup de chose et puis, tu prends tes cours très au sérieux. » avait-elle mentionné, essuyant le coin de ses lèvres d’un pouce à la précision précaire.

« Ah d’ailleurs… pour la deuxième carte, qui consissite à ta plus grande réussite… le magicien renversé ! Ahaaa, non mais quand même ! C’est drôle, n’est-ce pas ? Enfin, je veux dire, considérant ton état… c’est.. oui bon ! Alors, ce dont tu dois être le plus fier de l’an dernier, c’est… oui enfin moi je crois que c’est… en soi c’est une très belle… ah, il est renversé… désolé. C’est très contradictoire pour le coup. Disons si on pense à Gloriam. Le magicien renversé, ça représente la mesquinerie, l’art de décevoir… utiliser tes connaissances à mauvais escient. Je crois que on peut conclure que ton plus grand accomplissement réside dans la découverte de tes pouvoirs, réaliser à quel point tu avais tort dans tes décisions et que malheureusement, tu dois reprendre ta vie en contrôle, le mal que tu as fais, l’ironie de la situation. » avait-elle continué, hochant la tête dans une tentative de reprendre un brin ses explications. Et elle avait levé les yeux dans l’espoir de constater autre chose que la déception au creux des pupilles de sa cadette, reportant toutefois son attention sur la toute dernière carte qui trônait sur la table. « Pour ce qui est de ce que tu dois laisser derrière, ce qui ne doit pas te suivre pour 2002… le chevalier de pentacle. L’importance de faire les bons choix, qu’une seule action peut se déclencher… non pas déclencher… peut.. ah. C’est Gloriam encore. Il faut garder en tête que ce ne sont pas les actions les plus folles qui vont changer le monde, si c’est ton souhait, c’est avec l’adversité… l’acharnement. Tu comprends ? » avait-elle demandé, de son nez retroussé, avant de secouer ses mains molles au-dessus de la table. « Mais c’est le passé ça, Tatiana. Tu as beaucoup changé cette année et c’est normal. Tu es jeune et tu as eu une vie assez complexe. N’importe qui aurait fait… je ne suis pas mieux. Il faut avancer et puis réparer les erreurs. Ça, personne ne doute que tu aies la volonté de le faire. Ce sera difficile, mais nous sommes là pour t’aider. On peut regarder le présent… ? »


I'm headed straight for the castle
If you wanna break these walls down, you're gonna get bruised. Now my neck is open wide, begging for a fist around it. Already choking on my pride, so there's no use crying about it. I'm headed straight for the castle, they've got the kingdom locked up. And there's an old man sitting on the throne, that's saying I should probably keep my pretty mouth shut.
Tatiana L. VoronkovaTatiana L. Voronkova
StaffSorcier
StaffSorcier
https://www.catharsis-rpg.com/t1678-tatiana-l-voronkova-y-know-sMessages : 426 Points : 1780
Pseudo : Alda/Sha
Avatar : Amelia Zadro
Crédits : Bb Adra
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Appart’ d’Adra qu’elle squatte, tmtc wsh
Patronus: À ce jour, un mystère.
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Stupid Cupid   Stupid Cupid EmptyDim 8 Déc - 23:45



STUPID CUPID

14.02.02 § ft. Ella & Adrasteia

◊ ◊ ◊

Tatiana leva les yeux au face à la remarque affreusement hautaine de son aînée, et porta son attention à Ella. Assise à la table, elle dût rejeter sa tête vers l’arrière pour établir le contact visuel. « Ah, non. Écoute pas la princesse, lâcha-t-elle en désignant Adrasteia d’un pouce accusateur. ‘Fin, prend lui ses brocolis, mais moi j’te suis. Go le gras ! » Elle ne put réprimer un petit rire, avant de se redresser, soudainement très sérieuse. Elle roula les épaules, prête à entendre le verdict.

La tête entre les mains, fascinée par les mouvements habiles de son aînée, elle observa les cartes se déposer sur la table. Mais son sourire excité s’effaça progressivement, au rythme de ce tirage qui se dessinait. Wow… Tatiana… Elle daigna lever les yeux vers Adrasteia, le visage déconfit. Qu’est-ce que c’était que ce jeu ? Parce que le sort ne se moquait pas assez d’elle, déjà ? Il fallait que le tarot de joigne à la danse ? Très bien… Très bien.

Elle termina son verre d’un trait tandis qu’Adrasteia expliquait la première carte. Le Capricorne. Elle hocha la tête à toutes les interprétations qu’elle lui lâchait, mais ce n’était pas à Ligeia qu’elle avait pensé en premier. Certainement pas à Léandre non plus. Décembre, pour elle, c’était autre chose. C’était la raison pour laquelle elle allait mieux, malgré le ciel qui lui tombait dessus. C’était cette petite lueur d’espoir que tout était possible, même quand elle n’y croyait plus vraiment. C’était cette petite pousse de quelque chose de nouveau, de précieux, qu’elle gardait secrètement contre son coeur. Et, accessoirement, c’était aussi la raison pour laquelle elle avait le verre facile, ce soir.

Adra chercha à marquer une transition et, pleine d’espoir, commença à déblatérer ses explications pour la prochaine carte. Bien vite, cependant, Anya laissa s’écrouler ses coudes contre la table. Son front vint frapper ses avant-bras en un gémissement. Gloriam. Mais quel enfer. Comme si la vie ne la faisait pas suffisamment chier avec cette connerie de groupuscule, là. Elle savait bien l’ironie du sort. Elle la connaissait personnellement, et vivait avec elle tous les jours. Elle couchait avec, même ! Mais, franchement... no regrets. « L’ironie… maugréa-t-elle, le visage contre la table. T’as pas idée. »

Elle osa relever les yeux pour la dernière carte du passé, mais se cacha à nouveau en comprenant de quoi il s’agissait. Elle avait bien saisi le message ; Gloriam, c’était non. Il fallait en sortir, ce serait complexe, long, bla bla bla… Elle se redressa lorsque Adra conclut, et se concentra sur ses paroles. Elle avait raison. Tout ça, c’était le passé, et il fallait regarder de l’avant, et… Tu es jeune et tu as eu une vie assez complexe. Anya se figea, et ses mains montèrent à ses joues rougissantes. Les yeux désormais humides, elle demanda, d’une voix brisée : « Tu… tu crois vraiment que j’suis jeune ? » Elle se leva de sa chaise, le regard dans le vide, murmurant de légers non, non, non… Ses yeux baissèrent vers cette poitrine moyenne, ces hanches que légèrement rebondies, et son souffle s'accéléra. Elle se retourna vivement vers les deux autres, l’air soudainement paniquée. « Mais j’ai… j’ai l’air d’une femme, hein ? J’fais pas enfant, hein ? » Nouvelle pirouette vers le comptoir, alors que ses mains se serraient contre son coeur. Quelle était la prochaine étape ? Les cartes allaient lui annoncer que, pour 2002, elle devrait prendre vingt ans ? Y avait-il un sort pour ça ? Vieillir ? Ou les sorcières ne s’étaient concentrés que sur ces putains d’élixir de jeunesse ?

Un verre. Il lui fallait un verre. Ou, non, mieux ! Elle copierait sa soeur et s’abreuverait à même le goulot. Au diable le bon sens ! Tout ça, c’était la faute du tarot. Et puis, si elle était malade, une des deux autres n’aurait qu’à l’enchanter pour qu’elle arrête de gerber et, voilà. Allez.

Elle attrapa sa bouteille à bout de bras et s’installa à nouveau sur cette chaise, prête à affronter son destin. Cette fois, cependant, son breuvage ne resterait pas abandonné sur la table. Il était là, dans ses bras, prêt à l’accompagner. Pour le meilleur et pour le pire. Surtout pour le pire.

(c) oxymort



Endless game of hide and seek
It's finally come, come to knock down my door. I can't hide this time like I hid before. The storm is awake, the danger is real. My time's running out, don't feel, don't feel.
Contenu sponsorisé
Plus d'informations
MessageSujet: Re: Stupid Cupid   Stupid Cupid Empty

 
Stupid Cupid
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Réponse Rapide


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: