MAINTENANCE
Une maintenance sera prévue à partir du 15 Décembre à 18 heures !

 Fin décembre [Ela & ouvert]
AuteurMessage
Étudiant・MolduavatarÉtudiant・Moldu
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/12/2016 Messages 213 Points d’activité 10
      Pseudo : Molly + Septimus
      Avatar : Reese Witherspoon
      Crédits : Me!
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence:
      Patronus: Aucun
      Informations supplémentaires:
MessageSujet: Fin décembre [Ela & ouvert]   Jeu 29 Déc - 16:43

Rebecca n’avait pas souhaité retourner chez elle pour le temps des fêtes. Le monde des moldus ne l’intéressait pas plus qu’il ne le faille au point de faire une journée de train afin d’entendre son frère se vanter de sa vie parfaite tout le temps des fêtes. Bien qu’elle dût être honnête avec soi-même, elle aurait aimé écouter les enregistrements casettes de la saison de Xena qu’elle avait manquées et jouer à Zelda sur son super Nintendo. Or, le point positif d’être resté à Poudlard était le fait qu’elle avait pu aller sur le terrain de Quidditch tous les jours de vacances afin de voler un peu.

La jeune femme aux cheveux vert n’étant pas quelqu’un de sociable et extrovertie appréciait le calme que pouvait apporter Poudlard lors du temps des fêtes. L’école se vidait puisque les élèves retournaient à chez ou pour voir leurs proches et prendre un congé du vieux château magique. Ce qui ne laissait que Vulpix et quelques autres élèves qui ne pouvait ou ne souhaitait pas retourner chez eux. C’est ce que la demoiselle d’émeraude aimait. Le calme, la solitude et le château pour elle. Alors que si elle était retournée chez elle, elle aurait dû jouer le rôle de l’adolescente parfaite, écouter les discutions et faire semblant d’être heureuse et d’aimer la vie.

Pourtant, la vie n’avait rien à aimer. Nous vivions dans un mon où le capital et l’envie de toujours s’enrichir plus que les autres régnait et créait la disparition des ressources naturelles essentielles à la vie et la famine dans les foyers qui ne pouvait parvenir à suivre l’enrichissement de la population. Puisque dans un tel monde, il faut des pauvres pour avoir des riches. Ensuite, nous finissions par perdre tous ceux à qui nous accordions de l’importance tôt au tard, ou nous leur causions de la peine en les quittant avant qu’il ne le fasse. Sans oublier que nous passions quatre-vingt pour cent de notre vie à travailler pour finalement mourir avant le temps de notre retraite.

Bref, ce matin Rebecca était d’une humeur mauvaise et le cœur lourd. Elle se s’était souvent mise de côté que ce soit dans son foyer familiale ou dans l’école de magie Poudlard elle-même et cela la rendait souvent déprimer et fâcher. Ce qui venait expliquer un peu cette vision qu’elle avait que la vie n’avait rien de merveilleux et joyeux. Lors de sa première année, le choixpeau avait manifestement était sous les effets de l’alcool et probablement même de drogues, lorsqu’il avait décidé d’envoyer le jeune Vulpix à Poufsouffle. Ainsi, une gamine colérique, asociale et tricheuse s’était retrouver dans une maison de jeune travaillant, enjoué, social, gentille, généreux et fairplay. Il faut dire toute suite qu’elle n’y avait jamais trouver sa place. Alors que dans sa famille, il n’y avait que le plus vieux qui semblait faire la fierté de la famille.

Alors que ce soit dans sa maison Vulpix ou dans sa maison à Poudlard, elle avait toujours l’impression d’y être par erreur. Tel le vilain petit canard. Ce qui n’est pas chose facile pour une jeune de quinze ans. L’adolescence étant un moment dans la vie ou la seule chose rechercher et de rentrer dans le moule et créer des liens communs avec son entourage afin d’avoir un bon sentiment d’appartenance. C’est un processus normal d’un membre d’une société. Ensuite, s’il ne parvient jamais à se sentir par du groupe, il finit par accepter son rôle de marginal et refusé par la suite de se joindre aux normes sociales. C’est un peu ce qui était arriver cette année avec Rebecca. Après quatre année à tenter de rentrer dans la moule, voilà qu’elle était plus renfermer que jamais, toujours à se battre et ses cheveux était rendu d’un vert turquoise.

Parfois, elle se demandais si le Choixpeau n’avait pas fait exprès de l’envoyer dans une maison où elle n’aurait jamais sa place. Peut-être que cela l’amusait un fois par année d’envoyer deux trois personnes dans les mauvaises maisons afin de les savoir malheureux pour les sept longues prochaines années de leurs vies. En plus sérieux la couleur jaune devait être la chose la plus laide à avoir sur les épaules chaque jour pendant sept ans. La seule chose que Rebecca lui avait demandé, s’était de ne pas se retrouver dans la même maison que l’idiote qui avait tomber à l’eau après l’avoir poussée. Elle n’avait pas pensé que cette demande l’enverrait avec ce groupe d’imbécile profond.

Ce fut donc le visage sans sourire, son air bête de toujours et un pyjama encore sur le dos que la Poufsouffle à la chevelure algues se rendit dans la grande salle afin de pouvoir profiter du petit déjeuner. Bien qu’il fût l’heure du déjeuner et qu’elle vivait simplement encore dans le déni. Noël venait de passer, les gens n’était pas encore entrer dans la nouvelle année et ceux qui étaient chez eux était encore loin d’être de retour. Elle pouvait donc se réveiller aussi tard qu’elle le voulait et ne pas porter de vêtement aussi longtemps qu’elle le souhaitait encore. Cela ne pouvait déranger personne et de toute manière, elle n’avait pas assez d’estime pour que l’image que cela donnerait d’elle aux ne la dérange par la suite.

Lorsqu’elle arriva à sa place, un Poufsouffle déjà assied lui fit un sourire comme si cela la pousserait à s’assoir avec lui dans leur solitude du temps des fêtes et lui épargnerait un repas sans compagnie. Hors, il avait mal compris qu’elle adorait cette solitude. Elle ne répondit donc pas à son sourire, si ce n’est que du visage de mépris qu’elle lui lança et se dirigea au bout de la table, le plus loin possible de sa présence. Voilà, elle pourrait désormais manger en paix. Elle regarda ce qui apparue sur la table en face d’elle, pour commencer le tout en se servant un bon café noir. Comment commencer la journée du bon pied. Ensuite, elle pourrait aller profiter de la neige, qui était sans aucun doute quelque chose qu’elle adorait plus que tout dans la vie. Elle n’aimait pas l’esprit des fêtes, mais la neige et le froid, ça oui!

_________________
Momo
Enseignante lunatique & naïve
“La gastronomie est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur.”
Étudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1371-francesca-di-giacomo-my-desti
MessageSujet: Re: Fin décembre [Ela & ouvert]   Sam 31 Déc - 16:54

FIN DÉCEMBRE


Fin décembre, environ vers 11h00.

Pourquoi est-ce que la jeune Russe n'était pas retournée auprès de sa famille pour le temps des fêtes comme à chaque année ? En fait, pour une fois, elle et son frère ont dû rester à l'école pour des raisons d'affaire car leurs parents étaient bookés jusqu'à l'os pour la durée des vacances. Alors, pourquoi est-ce que les enfants ne resteraient pas dans cette école même si Elarya n'en était guère satisfaite, voulant voir sa belle Russie. Le monde anglais la rendait presque malade mais elle n'avait pas le choix d'endurer cela jusqu'au bout. Au moins, ici, elle peut se la couler douce et n'a pas de grandes décisions à prendre comme elle l'aura à faire dans l'avenir. Du coup, pourquoi ne pas profiter de ces vacances de Noël ? Ses parents lui avaient même offerts de beaux cadeaux, notamment une nouvelle robe de couleur violette mais aussi une bouteille de vodka venant de Sibérie et des friandises. Même si elle a 16 ans, Elarya aime la vodka.

En ce petit matin de décembre, Elarya avait fait la grasse matinée, se réveillant à 9h30. Ses rêves avaient été mouvementés mais elle avait bien dormi. Même qu'elle n'avait pas vraiment envie de bouger de son lit mais c'était assez et n'avait pas envie de perdre son temps à rester dans la même position encore des heures. Du coup, elle se leva d'un bon, faisant son petit rituel de préparation de tous les matins, buvant également une gorgée de vodka et termina en enfilant une robe noire et collants avec ballerines. Elle irait prendre le petit-déjeuner bien tranquillement. Peut-être que son père ou sa mère allait l'écrire et lui donner des nouvelles de l'entreprise familiale ainsi que les nouvelles de l'heure comme à pratiquement chaque deux semaines de l'année scolaire. Parfois, il ne se passait strictement rien, parfois il se passait des choses au niveau de transactions. Elarya n'était pas autorisée à tout savoir vu son âge mais elle avait le droit d'être informée de bien des choses.

Une fois qu'elle eut monté au rez-de-chaussée, elle se rendit dans la grande salle qui avait été décorée pour l'occasion du temps des fêtes et les élèves s'assoyaient n'importe où contrairement à l'habitude vu le nombre limité de personnes au château. Elarya analysa s'il y avait une personne intéressante dans l'endroit mais échec, personne de ses amis (elle n'en avait pas un tas) ne s'y trouvaient. En gros, la plupart se trouvaient à l'extérieur. C'est en soupirant que la Russe se chercha une place tranquille et ainsi dévorer un truc pour rapidement repartir. Cependant, elle aperçut une fille qu'elle "aimait" bien mais dans le mauvais sens. Vulpix et son horrible coiffure verte. Haussant des épaules, la Kovshevnikova se dirigea vers elle, alors qu'elle venait de s'éloigner d'un autre élève de sa maison. Si mal-aimée et si seule, cette idiote...

La Russe décida de s'asseoir directement en face d'elle, en disant, de son accent russe prononcé :

« Je ne pouvais pas m'empêcher de venir rendre une visite à ma chère excellente amie à la chevelure de vomie ! » Dit-elle, avec un sourire malicieux, en se prenant une assiette avec des œufs et du bacon. « Encore seule, à ce que je vois. Une chance que je suis là pour t'accompagner dans cette malheureuse solitude, tu ne crois pas ? » Elle commença à manger en se servant un café noir. « En tant que vraie Poufsouffle, il est de ton devoir d'être charmante ! »

(c) AMIANTE
Étudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/12/2016 Messages 253 Points d’activité 0
      Pseudo : Runix
      Avatar : India Eisley
      Crédits : Chauncey E. Adelmar
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Londres
      Patronus: Sombral
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t787-willow-blackwell-it-s-h
MessageSujet: Re: Fin décembre [Ela & ouvert]   Mar 3 Jan - 19:55


Willow avait passer les vacances fêtes à Poudlard. Finnick, son père, avait été demandé d'urgence sur une affaire concernant un Kelpy qui avait décidé de faire ami-ami avec des Modus. Cette situation, bien qu'habituelle aux yeux de Willow, fut décevante puisque rare sont les moment où la petite famille à l'occasion de passer du temps ensemble. La jeune Gryffondor passa la majorité des vacances la tête dans les bouquins pour s'avancé dans ses apprentissages.

Ce qui déçu plus du fait de ne pas rentré à la maison pour le temps des fêtes fut de ne pas avoir pu passer du temps avec sa mère. Elle aimait se promener en ville. «Allons où le vent nous mènera» disait Olive avec un sourire contagieux. C'était leur moment mère-fille. Lors de leur promenade, elles parlaient de tout et de rien. Elles avaient cette habitude de passé la dernière nuit avant le retour de Willow à Poudlard, dehors, à se promener, c'était leur tradition à elles. Willow aimait passé du temps avec sa mère. Willow reçu ses cadeaux de Noël plus vers la fin de décembre, ce qui était tout à fait normal. Ce qui surpris la Rouge et Or c'était de voir qu'il y avait deux paquets qui ne lui étaient pas destiner. Non, l'un était au nom d'Elarya V. Kovshevnikova et l'autre au nom de Rebecca S. Vulpix. Willow avait fait part à sa mère par correspondance du fait que deux de ses amies passaient également Noël à Poudlard. Olive était le genre de personne très attentionnée et qui pense toujours à tout donc elle avait décidé d'envoyer deux paquets de plus à donner à ses deux amies. Il y avait une note sur les deux paquets pour informer Willow de leurs contenus.
«Ce paquet est pour Elarya V. Kovshevnikova. À l'intérieur, on y trouve une petite bouteille de Vodka pur et une petite robe aux couleurs de Serpentard» était-il écrit sur le paquet emballer avec un papier cadeau vert brillant orné d'un ruban argenté formant une boucle sur le dessus. «Ce paquet est pour Rebecca S. Vulpix. Il contient un stade de Quidditch miniaturisé servant de structure avec des chandelles aux pins assorties fait maison.» disait la note posée sur le paquet emballer avec un papier cadeau cette fois-ci jaune éclatant orné d'un ruban noir formant un joli nœud sur le dessus. Olive avait réussi une fois de plus à impressionnée sa fille, comme à son habitude.

Willow se rendit à la Grande Salle espérant y trouver la Serpentarde et la Poufsouffle en question et remettre ainsi leurs cadeaux respectifs. Elle parcouru la pièce du regard pour repérer ses deux amies assises ensembles à la table de la maison Poufsouffle. Elle se dirigea vers elles avec sourire au lèvre et paquets dans le dos.

~ Joyeux Noël en retard les filles! dit-elle en déposant les cadeaux devant leurs destinataire respectif.

_________________
Étudiant・MolduavatarÉtudiant・Moldu
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/12/2016 Messages 213 Points d’activité 10
      Pseudo : Molly + Septimus
      Avatar : Reese Witherspoon
      Crédits : Me!
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence:
      Patronus: Aucun
      Informations supplémentaires:
MessageSujet: Re: Fin décembre [Ela & ouvert]   Mar 3 Jan - 23:12

Rebecca venait d’arriver dans la grande salle avec au visage un air qui représentait plutôt bien son envie d’être seule en ce début de journée. Pourtant, l’autre Poufsouffle qui se trouvait à la table de leur maison tenta immédiatement de créer un contact avec elle par un sourire chaleureux afin de lui porter compagnie lors du brunch des fêtes. Rebecca, qui l’ignora royalement, se dit alors que le jeune garçon ne devait pas être très allumer mentalement s’il n’avait pas vue les signes de dégout qu’elle abordait en entrant même dans la pièce au fait de déjeuner en compagnie d’une autre personne. La Poufsouffle avait donc ignorer son confrère pour aller prendre place plus loin sur la table des blaireaux.

Une table que Rebecca détestait tout comme le reste de ce qui appartenait à la maison des Poufsouffle. Ceux-ci était bien trop joyeux en permanence et demandait bien trop d’attention. En plus, comme elle le pensait souvent, la couleur jaune lui levait le cœur. Dans la maison Poufsouffle, tout est jaune! Les divans, les sofas, les nappes de tables, les tapis, les draps de lits et leurs vêtements. Elle en avait mal à la tête de voir autant de jaune à journée longue. Peut-être que d’aller se plaindre à l’infirmerie d’un tel cas pourrait la faire changer de maison… elle devrait essayer.

Bref, elle pensait donc avoir la paix seule dans le fond de la table des jaunes et noirs, lorsque, à son grand désespoir, quelqu’un vient se joindre à elle malgré tout. Au même moment où cette forme pris place devant Reb’, elle pu entendre également cette voix canardeuse, ce stupide accent et sentir le début d’une migraine que pouvait causer la présence de cette idiote de trop près. « Je ne pouvais pas m'empêcher de venir rendre une visite à ma chère excellente amie à la chevelure de vomie ! » Toute suite, Beka, son café noir servie, leva les yeux avec un regard qui aurait mis en feu celle qui lui faisait face si cela était possible.

Elle n’avait aucun envie de prendre le premier repas de la journée avec cette dérangée aux croyances d’être d’un être supérieur et béni des dieux. À ce moment de la journée, Rebecca, malgré le fait qu’elle lui avait accordé un regard, refusa de lui parler ce qui voudrait dire qu’elle avait conscience de sa présence. Non, si elle l’ignorait, peut-être que l’idiote de vipère quitterai les lieux. Malheureusement pour elle, la voix continua avec ;« Encore seule, à ce que je vois. Une chance que je suis là pour t'accompagner dans cette malheureuse solitude, tu ne crois pas ? ».

À ce moment, Rebecca ne put retenir un profond grognement qu’elle gardait depuis l’arrivée de sa nouvelle partenaire de déjeuner. Elle devina facilement que même le silence et l’ignoramment ne ferait pas quitter la vipère qu’elle devrait prendre son mal en patience. « En tant que vraie Poufsouffle, il est de ton devoir d'être charmante ! ». Beka émis un court rire jaune et sec avant de lui dire…

« Vraie Poufsouffle, tu parle… » Puis elle regarda enfin la verte et argent avant d’ajouté « Oh, Ela, ma chère, tu sais très bien que la seule raison de ma présence à Poufsouffle, est parce que je n’aurais pas pu enduré ta stupide face pleine de pustule de troll pendant sept longues années. »

Avant de pouvoir ajouter quoi que ce soit, une nouvelle intruse vint, à son tour, prendre place à la table des Poufsouffles. Willow, une gryffondor qui était devenu amie avec Beka par le passé. Il faut dire aussi que Beca avait fait son nom dès la première journée devenant « celle qui avait poussé une autre élève dans l’eau ». Bref, Willow, la Gryffondor, leur lança tout sourire… « Joyeux Noël en retard les filles ! »[/color] avant de déposer deux cadeaux sur la table.  Lorsqu’elle vi la paquette, Rebecca sentie son intérieur se tordre. Elle n’avait par d’argent pour offrir de cadeau et comme elle ne pensait pas en recevoir, elle n’avait rien fait pour la rouge et or.

« Le plus beau cadeau que tu pourrais me faire Wil, serait de t’assoir avec nous pour le déjeuner et convaincre Elastupidia qu’elle peu aller manger ailleurs et seules de préférence, ne pas gâcher le temps des fêtes des autres. » Puis, elle posa ses mains sur le paquets avant d’ajouté… « Tu n’aurais pas dû dépenser d’argent pour moi Willow… » Puisque malgré le fait que cela la touchait grandement, elle n'était pas habituer a de telle attention et ne savait pas trop comment réagir autrement.

_________________
Momo
Enseignante lunatique & naïve
“La gastronomie est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur.”
Étudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/12/2016 Messages 253 Points d’activité 0
      Pseudo : Runix
      Avatar : India Eisley
      Crédits : Chauncey E. Adelmar
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Londres
      Patronus: Sombral
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t787-willow-blackwell-it-s-h
MessageSujet: Re: Fin décembre [Ela & ouvert]   Mer 4 Jan - 11:58


«Le plus beau cadeau que tu pourrais me faire Wil, serait de t’assoir avec nous pour le déjeuner et convaincre Elastupidia qu’elle peu aller manger ailleurs et seules de préférence, ne pas gâcher le temps des fêtes des autres.» suite à quoi elle ajouta «Tu n’aurais pas dû dépenser d’argent pour moi Willow…»

Willow avait eu hâte de voir la réaction qu'aurai ses deux amies en ouvrant leurs paquet, cependant la réponse de Becca la rendit, comment dire, "perplexe".

~ Bon laisse moi t'expliquer quelque chose petite verte. Lorsqu'on reçoit un cadeau on se contente de dire merci et de le déballer point. En aucun cas je vous ai dit qu'il va falloir que vous me donniez quelque chose en retour. Pour être franche, c'est ma mère qui a décidé de son plein gré de vous les envoyé. Je n'étais moi-même pas au courant avant ce matin même. dit-elle. Tu devrai l'ouvrir avant de dire quoique ce soit sur ce pauvre petit cadeau sans défense. ajouta-t-elle d'un ton ricaneur.

~ Je sais que vous ne vous entendez pas à merveille vous deux mais faites un petit effort. Voyez sa comme le cadeau de Noël que vous pourriez me faire. D'accord les filles?

Willow détestait jouer les médiatrice, mais elle détestait encore plus le fait de ne pas pouvoir passer un moment tranquille avec ses amies.

~ Bon vous allez les ouvrir ces cadeaux ou on vas rester la à attendre qu'il se déballe tout seul? Quoique sa pourrait bien arrivé vu où on est... Peut importe s'il y a bien quelque chose que les Moldus ont bien compris c'est l'importance de déballer nos cadeaux nous même. Donc... Allez-y!

_________________
Étudiant・SorcieravatarÉtudiant・Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1371-francesca-di-giacomo-my-desti
MessageSujet: Re: Fin décembre [Ela & ouvert]   Ven 6 Jan - 14:46

FIN DÉCEMBRE


Rien de tel qu'un petit-déjeuner en compagnie de son ennemie, non ? La Russe aurait très bien pu s'asseoir ailleurs, surtout que nombreuses étaient les places libres. Mais non, elle s'est assise à côté de Vulpix qu'elle n'appréciait vraiment pas. Si au moins la Poufsouffle avait pu être une simple victime. Hélas, ce n'était pas le cas parce que jamais elle ne se laissait faire. Cela remontait à leur début de première année, avant même la répartition de leur maison distincte. Elarya l'avait insultée sur son sang alors que au final, elle s'en fichait de la nature quelconque d'un sang sorcier ou pas. Puis, la Russe s'était fait poussée à l'eau par Vulpix mais elle s'était vengée en lui faisant un croche-pied très discret dans la grande salle avant que le groupe de première année n'atteigne le Choixpeau. Cela s'était continué au fil des années.

Aujourd'hui, Elarya n'avait pas l'intention de lui faire un truc mauvais si ce n'était que de ses paroles. La Poufsouffle semblait justement tenter d'ignorer les mots de la Russe mais celle-ci savait que ça n'allait pas durer longtemps. Comme dit précédemment, Vulpix n'était pas le genre à se laisser faire. Elle avait émis un simple grognement puis un sec après les paroles sur sa maison.

« Vraie Poufsouffle, tu parle… » Cheveux de vomie regarda enfin la Slave alors que celle-ci arborait un sourire narquois. « Oh, Ela, ma chère, tu sais très bien que la seule raison de ma présence à Poufsouffle, est parce que je n’aurais pas pu enduré ta stupide face pleine de pustule de troll pendant sept longues années. » La vipère eut un petit rire en répondant : « Tes insultes me feront toujours rire, blaireau. Peut-être est-ce de la jalousie à mon égard ? » Dit-elle rapidement, en levant les yeux au ciel, continuant d'avoir son petit sourire narquois, n'ayant pas tout de suite remarqué que Willow s'était jointe aux deux ennemies. La voix de celle-ci parvint donc à ses oreilles :

« Joyeux Noël en retard les filles! » Elarya l'aperçue et vit aussi qu'elle déposa un cadeau devant ses yeux (et ceux de Vulpix). Elle se demandait pourquoi elle lui offrait un cadeau et pourquoi elle avait pensé à elle en ce genre d’événement. La Russe était peut-être de nature égoïste mais Willow avait son respect et se promettait de lui envoyer quelque chose, soit aujourd’hui ou demain. Bref, l’emballage était aux couleurs de sa maison. Que pouvait bien avoir acheté la Gryffondor ? C’est Vulpix qui disait, alors que Elarya regardait son propre paquet, hésitant à le déballer ici ou bien dans la salle commune :

« Le plus beau cadeau que tu pourrais me faire Wil, serait de t’assoir avec nous pour le déjeuner et convaincre Elastupidia qu’elle peut aller manger ailleurs et seules de préférence, ne pas gâcher le temps des fêtes des autres. » La Slave eut un rire. « Tu n’aurais pas dû dépenser d’argent pour moi Willow… » Là-dessus, Elarya n’eut pas de réaction, bien qu’elle ait une forte envie de se moquer de la pauvreté de la Poufsouffle.

Willow s’était ensuite adressée à Vulpix pendant que la Slave recommença à manger, se demandant toujours si elle ouvrait le cadeau ici ou dans son dortoir. Pour le moment, elle ne s’intéressait pas à l’échange entre les deux autres, surtout que la Noire et Jaune n’était qu’une idiote sans cervelle. Juste voir la couleur de ses cheveux qui empire son cas. Après que la lionne se soit adressée à la blaireau, elle se mit à demander à celle-ci et Elarya si elles ne pouvaient pas faire un effort par rapport au temps de Noël et que ce serait un cadeau, ce qui fit lever les yeux de la Slave vers elle.

Elle lâcha un soupire, décidant de ne rien dire, avant de prendre son cadeau et commencer à le déballer alors que Willow poussa les deux ennemies à le faire. Après en avoir terminé avec le papier verdâtre, Elarya put découvrir son cadeau. Une petite bouteille de vodka pure, ce qui fit immédiatement sourire la Russe, et également une belle robe verte. Celle-ci était son genre en plus. Mais pourquoi la lionne lui avait-elle offert ces deux choses-là ? Donc, la vipère leva la robe plus haut afin d’admirer le tissu. Son amie avait très bien choisi. Puis, elle la déposa sur ses genoux avant de se tourner vers la BlackWell.

« Tu n’aurais pas dû. Merci, chère amie ! Tu auras quelque chose de ma part dans les prochains jours. J’attends juste que ma mère m’envoie ce que je lui ai demandé, de Russie. » Ignorant Vulpix dont elle se forçait à ne pas balancer un truc déplaisant, elle ouvrit la petite bouteille de vodka et y prit deux verres (elle aurait pu en prendre trois, un pour la Poufsouffle mais elle a "oublié") pour ensuite y verser une partie du liquide alcoolisée. Elle présenta le verre à Willow et prit l’autre en disant :

« Nasdrovia ! » Et elle but l’intégralité du liquide comme si c’était de l’eau, sans faire aucune grimace.

(c) AMIANTE
Étudiant・MolduavatarÉtudiant・Moldu
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/12/2016 Messages 213 Points d’activité 10
      Pseudo : Molly + Septimus
      Avatar : Reese Witherspoon
      Crédits : Me!
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence:
      Patronus: Aucun
      Informations supplémentaires:
MessageSujet: Re: Fin décembre [Ela & ouvert]   Jeu 16 Fév - 0:28

« Tes insultes me feront toujours rire, blaireau. Peut-être est-ce de la jalousie à mon égard ? » avait été la réponse de la vipère assise en face de Rebecca. Cependant, avant que la jeune fille aux cheveux vert ne puisse lui répondre, Willow les avaient rejointes coupant court à l’échange d’insulter pour transformer cela en échange de cadeau à la place…Comme à son habitude, Becca avait tenté de cacher son malaise par le sarcasme et l’humour. Elle n’était pas habituée de recevoir des cadeaux et ne savait donc pas vraiment comme réagir et le recevoir. Sans oublier que pour ajouter à son malaise, la Poufsouffle savait qu’elle n’aurait pas l’argent pour pouvoir rendre la pareil à son amie par la suite.

Sarcasme auquel Willow lui répondit… « Bon laisse-moi t'expliquer quelque chose petite verte. Lorsqu'on reçoit un cadeau on se contente de dire merci et de le déballer point. En aucun cas je vous ai dit qu'il va falloir que vous me donniez quelque chose en retour. Pour être franche, c'est ma mère qui a décidé de son plein gré de vous les envoyés. Je n'étais moi-même pas au courant avant ce matin même. Tu devrais l'ouvrir avant de dire quoique ce soit sur ce pauvre petit cadeau sans défense. » Ce qui effectivement redonna un petit sourira à la jaune et noir, soulager de savoir que Willow directement n’avait pas mise d’argent dans son cadeau. Ce fut avant de l’entendre ajouté… « Je sais que vous ne vous entendez pas à merveille vous deux mais faites un petit effort. Voyez sa comme le cadeau de Noël que vous pourriez me faire. D'accord les filles? »

« Seulement parce que je te dois un cadeau de Noël, je promets de faire un effort pour bien m’entendre avec face de troll. »
Elle prit un grand respire, attendit une seconde avant d’ajouter…« A partir de maintenant, top chronos. »

Puis fit un grand sourire d’ange à son amie qui s’empressa de leur dire…« Bon vous allez les ouvrir ces cadeaux ou on vas rester la à attendre qu'il se déballe tout seul? Quoique sa pourrait bien arrivé vu où on est... Peut importe s'il y a bien quelque chose que les Moldus ont bien compris c'est l'importance de déballer nos cadeaux nous-même. Donc... Allez-y! » Rebecca regarda sa Némésis déballer le sien en premier pour découvrir de la vodka… miam, et une robe, beurk. « Tu n’aurais pas dû. Merci, chère amie ! Tu auras quelque chose de ma part dans les prochains jours. J’attends juste que ma mère m’envoie ce que je lui ai demandé, de Russie. »

Pendant que la Vipère faisait du lèche botte, Rebecca déballa le sien discrètement pour découvrir le sien et découvrit un mini stade de quidditch avec des bougies sentant le pin – sans aucun doute la meilleure odeur au monde. Pendant, ce temps, la vipère avait sortie deux verre et en avait donner un a Willow pour la remercier… Bien que Becca adorait l’alcool, elle ne pipa point mot et continua de regarder son cadeau. Elle préférait que la Serpentard ne lui donne pas d’alcool, elle ne comptait pas mourir empoissonnée. Elle décida d’attendre leur petit toast avant de remercier son amie à son tour.

_________________
Momo
Enseignante lunatique & naïve
“La gastronomie est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur.”
Contenu sponsoriséVoir son profil
MessageSujet: Re: Fin décembre [Ela & ouvert]   

Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» WWE TLC - 13 décembre 2009 (Résultats)
» Bal costumé d'All Hallows' Even. [OUVERT À TOUS]
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Le Partenariat est-il ouvert aux invités?
» A coeur ouvert => Pierrick !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Rp - Poudlard-
Sauter vers: