Bienvenue sur Catharsis,
A Tale of Muggles and Wizards
Signaler un RP libre

Catharsis :: Atlantis & Manadh :: Manadh :: Enclave résidentielle sorcière
 

 Knowledge is power § ft. Oswald Prendergast

Aller en bas 
AuteurMessage
Tatiana L. VoronkovaTatiana L. Voronkova
StaffSorcier
StaffSorcier
https://www.catharsis-rpg.com/t1678-tatiana-l-voronkova-y-know-sMessages : 426 Points : 1780
Pseudo : Alda/Sha
Avatar : Amelia Zadro
Crédits : Bb Adra
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Appart’ d’Adra qu’elle squatte, tmtc wsh
Patronus: À ce jour, un mystère.
Informations diverses:
MessageSujet: Knowledge is power § ft. Oswald Prendergast   Knowledge is power § ft. Oswald Prendergast EmptyLun 30 Sep - 15:06



KNOWLEDGE IS POWER

02.01.02 § ft. Oswald Prendergast

◊ ◊ ◊

Elle n’avait pris qu’une gorgée, cette fois, et avait enfoui la fiole dans le fond de son sac. Elle avait deux flacons : le premier contenait un court cheveu de Léandre, et était à moitié vide ; le second, un fil d’argent de la tignasse d’Ombeline. Habituellement, lorsqu’elle ne faisait que s’humecter les lèvres, elle en avait pour une dizaine de minutes d’effets. Ce serait suffisant. Elle n’avait qu’à traverser les enclaves, et le vent n’était pas trop vilain.

Elle se dirigea vers le hall tant bien que mal, alors que ses jambes allongeaient et que ses épaules se raffinaient. Elle tendit la main vers son propre manteau, avant de se raviser. L’habitude, ça vous empêchait de réfléchir. Elle attrapa plutôt la cape d’Ombeline, et cacha son pâle cou d’une écharpe légère. Avant de quitter, elle jeta un coup d’oeil vers la glace. Elle aimait beaucoup cette chevelure de neige. Et cette taille gracile. Adrasteia avait la même, d’ailleurs. Ces membres longs, nobles, féminins. Il n’y avait qu’elle, le vilain petit canard, avec ses cheveux broussailleux et ses larges hanches. Comment elle jurait dans le portrait ! Mais ce qu’elle préférait, c’était son épaule dépourvue de cicatrice. Lorsqu’elle arborait les formes d’Ombeline, elle oubliait la peau tordue de son propre corps, la trace des flammes qui l’avaient marquée pour toujours.

Elle lança à la maisonnée qu’elle partait et quitta le manoir. Elle savait comment se rendre chez le patriarche. Les enclaves étaient impressionnantes, mais on s’y repèrait vite. Elle saluait de la tête les peu de gens qu’elle croisait. Généralement, il s’agissait d’agents de la sécurité, qui s’assuraient qu’aucun moldu ne traverserait les portes. La vermine, avait déjà soufflé l’un d’eux. Anya en avait été toute étourdie, jusqu’à ce que Adrasteia lui rappelle qu’elle n’avait rien à craindre. Elle était peut-être sous polynéctar, mais elle n’en était pas moins sorcière.

C’était toujours un choc. Un joyeux choc, quand même. Enfin, joyeux et malheureux. Elle ne savait pas trop. Elle était heureuse d’être magique, heureuse d’être enfin ce que les Raventhrone avaient espéré d’elle, mais déçue que la magie ne la frappe que si tard. Car elle avait de nouveaux comptes à rendre, maintenant. Si ses pouvoirs avaient pris leur temps, Anya ne les avait pas attendu. La vie continuait. Malheureusement.

Elle toqua à la porte de celui qu’elle nommait secrètement Peurdegast, et attendit à ce qu’on lui ouvre. Mais, plutôt, le verrou claqua, et le chemin se dégagea pour elle. Tout seul. Par magie, sans serviteur. Encore. Anya soupira face au caractère dramatique du vieil homme et pénétra dans le hall. Il fallait laisser tomber la scénette, là, ça ne l’amusait plus. La prochaine étape était d’éclairer sa maison à l’aide uniquement de bougies flottantes, et ça dépassait un peu les bornes.
Elle avança dans le manoir normalement illuminé et s’annonça, de son accent qui s'améliorait : « Monsieur Peu—Prendergast ? C’est An—Tatiana. J’suis là pour les leçons ? » Alors que des pas s’approchaient, la jeune femme sentit ses jambes raccourcir, et les cheveux qui cascadaient auparavant jusqu’au bas de son dos regagnèrent leur place auprès de ses épaules.

Plain Anya.

(c) oxymort



Endless game of hide and seek
It's finally come, come to knock down my door. I can't hide this time like I hid before. The storm is awake, the danger is real. My time's running out, don't feel, don't feel.
 
Knowledge is power § ft. Oswald Prendergast
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Réponse Rapide


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: