Bienvenue sur Catharsis,
A Tale of Muggles and Wizards
Constellations ON/OFF
Catharsis
A Tale of Muggles and Wizards

Catharsis :: Atlantis & Manadh :: Le Quartier des Profondeurs
 

 "La vie n'est qu'un piège où l'on finit toujours par tomber." - feat Matt

Aller en bas 
AuteurMessage
Eira BlevinsEira Blevins
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2824-eira-blevins-la-louveteau-desMessages : 537 Points : 2531
Pseudo : Grisella
Avatar : Hannah Murray
Crédits : Inconnu
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis
Patronus: Un faucon pèlerin
Informations diverses:
MessageSujet: "La vie n'est qu'un piège où l'on finit toujours par tomber." - feat Matt   "La vie n'est qu'un piège où l'on finit toujours par tomber." - feat Matt EmptyLun 23 Sep - 14:57

Depuis son arrivée à Atlantis, Eira épluche chaque affaire afin de trouver un faisceau d'indices lui permettant de débusquer les membres des groupuscules extrémistes. Certains des comptes rendus l'intriguent alors elle apporte les dossiers chez elle pour les étudier tranquillement après avoir nourri et couché sa princesse. Un nom apparaît à plusieurs reprises "James Finnerty" et après avoir contacté ses relations au Ministère, elle doit se rendre à l'évidence ce sorcier n'a aucun casier. Est-elle face à un fantôme ou à un criminel si adroit, si malin qu'il a réussi à échapper à la justice ? Ou est-il plus simple de supposer qu'il a commis ses forfaits dans d'autres pays ?

Plusieurs nuits blanches à échafauder des théories plus invraisemblables les unes que les autres, la galloise finit par demander à son supérieur qu'il lui confie cette affaire. Il est hésitant car il sait qu'elle a déjà commis des bavures dans le passé. La jeune femme ne lâche rien. Elle argumente, conteste ses réserves et lui montre ses points forts. Elle sait se fondre dans le décor et elle est capable de suivre une piste. Devant son entêtement, il ne peut que capituler en lui rappelant qu'elle doit se montrer mesurée et ne pas céder à cette impulsivité qui la caractérise. D'un petit sourire, elle le rassure et elle se met en chasse.

Une chose est sure, elle doit enquêter la nuit car ce genre de malfrat agit dans l'ombre. Ses amis d'enfance vivent sur l'île alors elle leur confie sa fille. Pour réussir sa mission, elle se métamorphose avec l'aide de la magie et d'artifices moldus. Elle se balade dans les lieux malfamés, elle laisse traîner ses oreilles, offre quelques pintes afin de délier les langues. Elle sait qu'elle devra se montrer patiente pour retrouver ce sorcier.

Plusieurs nuits où elle ne trouve rien à croire que les habitants n'osent pas prononcer son nom. Mais, elle persévère et continue ses investigations. Elle sait qu'elle finira par trouver une personne ayant déjà frayé avec lui.
Matt ClickerlyMatt Clickerly
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1635-matt-clickerly-you-don-t-knowMessages : 695 Points : 3749
Pseudo : Arthur
Avatar : Matt Damon
Crédits : Bibi
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Faubourgs | Centre-Ville
Patronus: Loup gris
Informations diverses:
MessageSujet: Re: "La vie n'est qu'un piège où l'on finit toujours par tomber." - feat Matt   "La vie n'est qu'un piège où l'on finit toujours par tomber." - feat Matt EmptyMar 24 Sep - 16:49

Il fallait croire que son nom commençait vraiment à attirer l’attention des autorités. Il venait de quitter une personne qui lui remontait la même information qu’il avait déjà eue la veille. Une personne parcoure le quartier des profondeurs et paie des pintes à quiconque lui donnerait des renseignements sur James Finnerty. Certes, c’était fait de manière discrète, mais la traque était belle et bien présente. Matt n’était pas sans reconnaître les méthodes du Bureau, qu’il avait lui-même employées par le passé. Et il était prêt à parier que la personne à sa recherche était elle-même du Bureau des Aurors. Toutefois, il avait cette fois-ci l’avantage d’être de l’autre côté de la traque, et donc de bénéficier de la connaissance des méthodes du Bureau, tout en bénéficiant du réseau et des méthodes de l’autre côté de la loi. Il y avait une sorte d’entraide entre voyous et malfrats. Lorsqu’une personne peu connue du quartier recherche l’un d’entre eux, le mot circule jusqu’au traqué. Libre à lui d’agir alors en conséquence, au moins, il était prévenu. Et c’était le cas pour Matt, prévenu par un de ses hommes, qui lui-même avait été prévenu par une autre personne, elle-même prévenue par une autre personne, et ainsi de suite. Si l’on pouvait souvent voir son visage – façon de parler car il savait jouer des ombres du quartier – dans le quartier des profondeurs, assez peu de personnes étaient capables de mettre un nom sur ce visage. Il avait sa chaîne de personnes à qui transmettre un message si l’on voulait le contacter. C’était sa protection.

Ce soir-là, il avait décidé d’errer dans les rues du quartier des profondeurs, tapi dans l’ombre, à la recherche de cette fameuse personne qui le traquait. Le chassé était également chasseur. Mais, pour lui aussi, cela revenait à chercher une aiguille dans une botte de foin. Il lui serait très difficile de trouver son traqueur sans parler directement avec les personnes qui avaient été à son contact. Néanmoins, il ne pouvait se le permettre sans trahir son identité à une nouvelle personne, ce qu’il ne souhaitait pas. Il était bloqué. Il avait bien laissé un de ses hommes à la taverne en appât, mais n’étant pas contacté, cela ne devait pas avoir mordu. Il n’avait plus qu’à s’y rendre lui-même, profiter de cette soirée pour écouter ce qu’il se dit, pour repérer de potentiels nouveaux éléments, bref pour continuer à tisser son réseau. Sur le chemin en direction de la taverne des profondeurs, il fit une pause pour s’offrir une couverture. Il se tint en blond, autant les cheveux que les sourcils, et se fit pousser une barbe bien drue, trahissant la forme carrée de sa mâchoire. Il avait déjà usé de cette astuce et de cette tête par le passé, notamment pour le mariage de Léandre et Adrasteia.

Il pénétra dans la taverne, commanda une pinte de brune et s’accouda au bar, observant la foule qui vaquait à ses occupations. Il remarqua notamment l’homme qu’il avait placé ici comme appât. Ce dernier semblait rire avec d’autres personnes. Matt se demandait si l’une d’elle était son traqueur.
Eira BlevinsEira Blevins
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2824-eira-blevins-la-louveteau-desMessages : 537 Points : 2531
Pseudo : Grisella
Avatar : Hannah Murray
Crédits : Inconnu
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis
Patronus: Un faucon pèlerin
Informations diverses:
MessageSujet: Re: "La vie n'est qu'un piège où l'on finit toujours par tomber." - feat Matt   "La vie n'est qu'un piège où l'on finit toujours par tomber." - feat Matt EmptyJeu 26 Sep - 14:16

Une nouvelle nuit, une nouvelle chance pour trouver des indices, des pistes pour retrouver cet homme sans visage, sans passé.

Eira se transforme pour sa mission nocturne. La magie lui permet de changer la couleur de sa chevelure, elle devient noir ébène, un autre sort pour la faire pousser afin qu'elle puisse la coiffer en un chignon brioche. Un petit sourire amusé se dessine sur ses lèvres tandis qu'elle passe à la seconde phase en se maquillant pour se vieillir d'une dizaine d'années. Une paire de lunettes avec une monture épaisse en écailles pour faire plus crédible. Ensuite, elle passe à la tenue qu'elle choisit avec soin, un ensemble en tweed classique noir et blanc. Ainsi habillée, elle peut facilement passer une femme d'affaire moldue. Il lui faut des chaussures confortables au cas où elle ait besoin de courir. Son choix se porte sur une paire de bottines en cuir souple.

Il est temps de partir, de se mettre en chasse. Par où commencer, elle hésite. Doit-elle retourner dans les lieux malfamés où elle a déjà été ou doit elle poursuivre sa quête ailleurs ? Son instinct l'incite à retourner dans deux pubs où de nombreux fêtards aiment s'encanailler et s’enivrer à moindre frais. Elle décide de le suivre et elle se rend dans le plus proche. Elle pousse la lourde porte et la salle est pleine, un homme à l'entrée l'arrête en lui disant que ce soir, il y a une soirée privée pour fêter un anniversaire. Un dernier regard sur les présents et vu leur jeune âge, elle se dit qu'elle ne le trouvera pas ici. Sans regret, elle part et marche vite pour rejoindre sa seconde idée.

Il fait très froid ce soir, elle relève le col de son manteau pour se protéger de la morsure du vent, elle accélère l'allure pour se réchauffer. Enfin, elle voit la devanture de la taverne, elle entre et il y a foule. Le temps de trouver une table, elle retire ses gants et elle doit se résigner à aller s'installer au bar. L'air de rien, elle observe chaque personne avant de rejoindre le bar. Elle se glisse entre les clients et finit par trouver une petite place. D'un petite geste de la main, elle hèle le barman et commande une vodka and « laïme ». Son verre à la main, elle se retourne pour s’adosser contre le bar et ainsi pouvoir observer la salle en attente, en alerte. L'auror sait qu'elle s'est montrée imprudente en demandant à quelques individus louches si ils connaissaient quelqu'un prêt à tout tant qu'il est payé grassement. Elle a même lâché le patronyme de celui qu'elle recherchait en disant qu'un ami d'un ami lui avait parlé de cet homme de main. Dans les bas-fonds, les rumeurs vont vites et elle espère que sa proie les aura entendu. Il semble avoir une haute opinion de lui-même alors, il pensera qu'il ne risque rien en se rendant dans ces bars pour la retrouver. Un homme parle et rit très fort comme si il voulait être remarqué. Son visage reste impassible, seul son sourcil gauche exprime son intérêt et pourtant, elle ne bouge pas, son instinct lui dit que c'est trop simple. Son visage se tourne vers un homme blond avec une barbe bien épaisse, seul comme elle, en retrait, contemplateur de l'animation du lieu. Simulant l'inquiétude, sa voix est haut perché quand elle l'interroge : - Monsieur, excusez-moi de vous importuner. Mais, mais, il y a beaucoup de monde et l'alcool coule à flot. Pensez-vous que ça puisse mal tourner ?
Matt ClickerlyMatt Clickerly
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1635-matt-clickerly-you-don-t-knowMessages : 695 Points : 3749
Pseudo : Arthur
Avatar : Matt Damon
Crédits : Bibi
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Faubourgs | Centre-Ville
Patronus: Loup gris
Informations diverses:
MessageSujet: Re: "La vie n'est qu'un piège où l'on finit toujours par tomber." - feat Matt   "La vie n'est qu'un piège où l'on finit toujours par tomber." - feat Matt EmptySam 28 Sep - 11:57

L’ambiance du bar de quartier était comme à son habitude. Certes, ça ne valait pas l’ambiance que l’on pouvait trouver au Scottish Inn, mais celle-ci était spéciale à sa façon. Les gens qui s’aventuraient jusqu’ici aussi tard dans la nuit étaient loin d’être des enfants de chœur. Malgré la présente du poste sécuritaire, quelques rues plus loin, la fréquentation de ce quartier la nuit n’était pas la plus sûre. Et quiconque se trouvait ici ne pouvait l’être par mégarde, par inadvertance. Le quartier des profondeurs était suffisamment éloigné du centre-ville et suffisamment malfamé pour cela. Quiconque se trouvait dans ce quartier à une heure aussi avancée, avait quelque chose à y faire, d’une manière ou d’une autre. Notamment les activités illégales ou que l’on souhaitait faire dans l’ombre. En effet, que ce soit l’architecture du quartier, son faible éclairage, et en l’occurrence l’heure avancée, c’était l’endroit et le moment rêvés pour toutes ces activités. D’ailleurs, l’installation du bureau sécuritaire en ce quartier n’était pas anodine. Cela permettait d’être plus proche de tout ceci pour pouvoir intervenir plus rapidement, préparer de plus efficaces captures de malfrats et trafiquants en tout genre.

Matt but une gorgée de sa pinte. Il aimait le contraste qui s’offrait à eux, entre l’extérieur lugubre et l’intérieur si joyeux. L’ambiance était actuellement à la joyeuseté générale, à la franche camaraderie, aux rires, à la bonne humeur. Mais Merlin savait que cela ne durerait pas. Lorsque l’alcool coulait à flot de la sorte et que les buveurs avaient une nature aussi peu catholique que tous ceux-là, il ne fallait pas s’étonner que les choses dégénèrent. Le tenancier le savait pertinemment et il avait mis en place des mesures, bien souvent insuffisantes. Et il n’était pas rare que les autorités aient à intervenir depuis le bureau sécuritaire pour calmer les ardeurs générales, même si nombre des lascars présents se battaient juste pour l’amour de se foutre sur la gueule, sur l’amusement et le défoulement que cela leur produisait de se battre.

« Il est rare quand ce n’est pas le cas ici. Quand l’ambiance est comme elle est actuellement, tout va bien. Mais d’ici une heure ou deux, il ne faudra pas laisser traîner sa couenne ici, à moins de vouloir recevoir et distribuer des avoines. » Sa tenue le faisait tiquer. Elle ressemblait à une femme d’affaires, mais il se demandait quel type d’affaires elle pouvait bien venir chercher en ce bas quartier. Il se demandait dans quoi elle pouvait être. Le trafic ? Certainement, mais lequel. Influence, armes, drogues. Le choix était grand. Il refusait de croire qu’elle s’était perdue depuis le centre-ville, ce n’était pas possible. Ou alors elle était des forces de l’ordre et était là pour observer comment les choses se passaient. Non, sa question aurait été bizarre si cela avait été le cas. Il n’était pas sûr. Il doutait. Il reprit une gorgée, savourant le passage du frais liquide houblonné dans sa gorge. C’était le paradoxe de la bière : bien que ce soit de l’alcool, elle donnait tout de même l’impression de se désaltérer. Il finit par se risquer à une question : « Alors, vous êtes dans quoi, vous ? Pourquoi vous aventurez ici en cette heure avancée de la nuit ? »

C’était très indiscret, mais c’était un moyen comme un autre de faire la conversation. Et puis, ici, certains n’avaient pas de honte à parler de leurs activités. Après tout, n’étaient-ils pas dans le même panier. Il était naïf de penser qu’aucune oreille indiscrète ne trainait, ainsi gardait-il toujours un tabou sur ses propres activités, changeant presque toujours le mensonge qu’il sortait.
Eira BlevinsEira Blevins
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2824-eira-blevins-la-louveteau-desMessages : 537 Points : 2531
Pseudo : Grisella
Avatar : Hannah Murray
Crédits : Inconnu
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis
Patronus: Un faucon pèlerin
Informations diverses:
MessageSujet: Re: "La vie n'est qu'un piège où l'on finit toujours par tomber." - feat Matt   "La vie n'est qu'un piège où l'on finit toujours par tomber." - feat Matt EmptyMer 2 Oct - 16:53

Son regard innocent, inquiet ne quitte pas celui de son voisin comme si elle espérait qu'il la rassure sur la dangerosité de ce pub. Son apparence fragile, elle s'en amuse sans le montrer. Elle est attifée comme une rombière qui n'a vraiment pas sa place dans ce lieu de débauche. Est-ce qu'elle est trop visible ? Est-ce que sa présence peut intriguer certains ? La galloise a choisi ce déguisement pour choquer et la réponse de l'homme blond est celle qu'elle attendait. Simulant la frayeur, sa main tremble et quelques gouttes de son breuvage tombent sur le parquet. Sa main se pose sur sa bouche comme si elle se refusait à exprimer ses doutes par peur que certains s'en prennent à elle.

Elle fait mine de paniquer en lançant des regards apeurés à tous les présents, cherchant à deviner lequel d'entre eux est un malfrat et sera l'étincelle qui déclenchera la querelle, la violence dans quelques heures. L'auror balbutie : - Je, je, je ne risque.... rien si je pars après avoir bu.... mon verre. Son regard chocolat se repose sur le barbu et elle le jauge pour lui signifier qu'elle se demande si il peut être une menace, un malotru prêt à détrousser une femme sans défense.

Elle porte son verre à ses lèvres pour boire une longue gorgée comme si elle voulait se donner du courage. Sa curiosité l'amuse et elle dit avec naturel le mensonge qu'elle a choisi pour cette soirée : - Je suis une marchande d'artefacts magiques et un confrère m'a conseillé de venir ici pour rencontrer un de ses vendeurs qui est un habitué de ce bar. Elle fait une pause presque théâtrale avant d'ajouter dans un souffle pour qu'il soit le seul à entendre ses propos : - Peut-être le connaissez-vous ? Il s'appelle James Baddock. Encore une imprudence mesurée, utiliser le même prénom que celui qu'elle recherche vraiment pour obtenir une réaction.


"La vie n'est qu'un piège où l'on finit toujours par tomber." - feat Matt 017e60b273beef8cf1e13dd6b035130e"La vie n'est qu'un piège où l'on finit toujours par tomber." - feat Matt DzYq"La vie n'est qu'un piège où l'on finit toujours par tomber." - feat Matt 6ZDV
Matt ClickerlyMatt Clickerly
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1635-matt-clickerly-you-don-t-knowMessages : 695 Points : 3749
Pseudo : Arthur
Avatar : Matt Damon
Crédits : Bibi
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Faubourgs | Centre-Ville
Patronus: Loup gris
Informations diverses:
MessageSujet: Re: "La vie n'est qu'un piège où l'on finit toujours par tomber." - feat Matt   "La vie n'est qu'un piège où l'on finit toujours par tomber." - feat Matt EmptyMar 8 Oct - 11:42

Matt voyait bien que son interlocutrice n’était pas à l’aise dans cet environnement, disons, rustique. Il voyait bien qu’elle n’avait pas même confiance en lui, et elle avait bien raison qu’il en soit ainsi. Même s’il n’avait pas la moindre intention hostile à son égard, elle devait se méfier de quiconque ici présent. Ce n’était pas un repère d’enfants de chœur, bien au contraire. Ici, beaucoup venaient boire jusqu’au dernier gallion le fruit de leurs dangereux labeurs, soit pour oublier, soit pour fêter qu’ils soient encore en vie, indemnes et libres. Car leur métier, à chacun, n’était pas de tout repos, et on n’y faisait rarement de vieux os. Et puis, il ne fallait pas oublier la récente mort de Sacramento. Le passage à trépas du célèbre malfrat américain à Atlantis avait eu l’effet d’une traînée de poudre dans les profondeurs. Tout le monde balisait, personne n’était finalement à l’abri, pas même le grand Sacramento. Sans parler de ceux qui s’étaient retrouvés sans emploi après sa disparition, l’organisation n’ayant pas survécu à son créateur et maître. Nul doute qu’un nouveau réseau se créerait, que l’un de ses anciens bras droits tenterait sa chance, mais à court terme, les choses n’étaient guère reluisantes pour ceux en bas de l’échelle.

Matt ne chercha pas à effrayer davantage la femme d’affaire, mais il restait tout de même surpris qu’elle se soit aventurée aussi loin sans vraiment connaître le quartier, surtout à une heure aussi avancée de la nuit. Quelque chose ne collait pas. On ne pouvait pas se perdre depuis le centre-ville vers les profondeurs. Toute personne présente l’était délibérément, et elle ne pouvait faire exception. Lorsqu’il l’interrogea, elle lui répondit qu’elle venait rencontrer un revendeur d’artefacts magiques. Ouais, ce n’était pas ce qui manquait ces derniers temps, les anciens travailleurs de Sacramento cherchant à refourguer leurs marchandises. Le nom qu’elle prononça ne dit rien à l’Ecossais. Il passa sa main libre dans sa barbe. Non, décidément, ce nom ne lui disait absolument rien. « Jamais entendu ce nom », dit-il en prenant une nouvelle gorgée de sa pinte. Pourtant la ville n’était pas bien grande, pas autant que d’autres villes dans lesquelles il avait pu opérer en tout cas. Cela ne l’avait pas empêché de bloquer face à Sacramento et son réseau bien huilé. Mais, en soi, il s’en fichait. Il ne donnait pas vraiment dans la lutte contre le trafic d’artefacts magiques. Certes avait-il déjà été appelé sur certaines opérations, notamment pour traiter de la magie noire, mais ce n’était pas sa principale occupation.

Les choses commençaient à chauffer à la table où se trouvait son agent. Quelqu’un devait avoir parlé un peu de travers et l’alcool avait catalysé les esprits et les egos chauffés à blanc. Matt finit tranquillement sa pinte alors que le ton montait. Il ne faudrait pas plus de quelques minutes, si ce n’était des secondes, pour que la réaction devienne instable. Il fit un signe de la tête à son agent de se tirer. Alors que ce dernier se levait, un poing se lança à son encontre, qu’il esquiva de justesse. Les gens commençaient à se lever, prêts à en découdre, semblait-il. « Je crois que vous n’aurez pas le temps de finir votre verre. A votre place, je ne resterai pas là », dit-il à son interlocutrice, avant de lancer sa pinte vide en direction de l’homme qui avait attaqué son agent. Celle-ci éclata en mille éclats alors qu’elle tapait l’arrière de sa tête. Cela offrit une fenêtre de sortie à son agent alors que la bagarre commençait, tout le monde tapant celle ou celui qu’il ou elle avait en face. Une bonne baston générale qui relâchait la pression de tous, sauf du barman et des deux-trois hommes chargés de la sécurité. Ils ne s’occupèrent pas de lui, essayant de calmer et dissiper les trouble-fêtes. Mais, comme d’habitude, ils étaient surchargés. Matt en profita pour sortir, faisant suite à son agent, qui mettait déjà les voiles dans les galeries des profondeurs. L’ancien Serdaigle attendit la femme d’affaires, ne voulant pas la laisser seule dans ce quartier si elle était vraiment apeurée telle qu’elle le lui avait montré.
Eira BlevinsEira Blevins
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2824-eira-blevins-la-louveteau-desMessages : 537 Points : 2531
Pseudo : Grisella
Avatar : Hannah Murray
Crédits : Inconnu
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis
Patronus: Un faucon pèlerin
Informations diverses:
MessageSujet: Re: "La vie n'est qu'un piège où l'on finit toujours par tomber." - feat Matt   "La vie n'est qu'un piège où l'on finit toujours par tomber." - feat Matt EmptyMar 15 Oct - 13:45

La galloise boit une autre gorgée de son cocktail rafraîchissant et léger. Attentive, observatrice, son regard ne quitte pas son voisin quand elle prononce la fausse identité qu'elle a inventée. Le visage du barbu reste impassible. Encore une tentative avortée, elle ne s'est pas adressée à la bonne personne.

Les esprits s'échauffent. Premières insultes entraînant des réactions vives. À croire que le présents retombent en enfance. De simples brimades, dignes d'écoliers se chamaillant à la récréation et ne sachant pas régler leurs querelles autrement qu'avec des coups de poings. Pathétique ! L'alcool est vraiment mauvaise conseillère. L'auror ne peut s'empêcher de lever les yeux au ciel devant ces gamineries.

Vigilante, elle surprend le signe de tête échangé avec le client trop voyant qu'elle a remarqué à son arrivée. Peut-être que son instinct ne s'est pas trompé quand elle a décidé d'aborder cet homme blond ? Qui est-il ? En tout cas, il n'est pas très bavard et il semble peu enclin à parler de lui-même. Qu'a t-il à cacher ? Il masque les traits de son visage avec cette généreuse barbe empêchant celles et ceux qui le rencontrent de se souvenir de lui.

À ses paroles, sa main tremble et laisse échapper son verre encore plein sur le parquet. Il se brise en milles morceaux. Ses yeux chocolat s'écarquillent de frayeur. Quand son voisin lance sa choppe vide sur l'un des agresseurs, elle se dit que c'est encore une preuve qu'ils se connaissent. Quand il s'éloigne, elle le suit des yeux. Il s'arrête pour l'attendre : veut-il l'escorter ou l'entraîner à l'extérieur pour la détrousser ?

D'une démarche hésitante, maladroite, elle le rejoint. Elle joue à la femme en détresse en posant ses mains sur son torse comme si elle était sur le point de s'évanouir. Dans un souffle, elle lui demande : - Est-ce que vous accepteriez de m'accompagner jusqu'à la place du marché ? Son regard innocent se plonge dans ses yeux exprimant une supplication, une prière muette pour qu'il accepte de la sauver des mécréants cachés dans les ombres de ces venelles tortueuses et mal éclairées caractéristiques de ce quartier malfamé.


"La vie n'est qu'un piège où l'on finit toujours par tomber." - feat Matt 017e60b273beef8cf1e13dd6b035130e"La vie n'est qu'un piège où l'on finit toujours par tomber." - feat Matt DzYq"La vie n'est qu'un piège où l'on finit toujours par tomber." - feat Matt 6ZDV
Matt ClickerlyMatt Clickerly
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1635-matt-clickerly-you-don-t-knowMessages : 695 Points : 3749
Pseudo : Arthur
Avatar : Matt Damon
Crédits : Bibi
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Faubourgs | Centre-Ville
Patronus: Loup gris
Informations diverses:
MessageSujet: Re: "La vie n'est qu'un piège où l'on finit toujours par tomber." - feat Matt   "La vie n'est qu'un piège où l'on finit toujours par tomber." - feat Matt EmptyMer 16 Oct - 15:31

Dès qu’il s’était retrouvé à l’extérieur, son subalterne s’était fait la malle. Et il avait bien raison. La bagarre qui venait de se déclencher dans le bar de quartier faisait un énorme boucan. Ce n’était pas le moment de se faire remarquer. Même s’il n’était pas rare que les choses dégénèrent ici, ça l’était que ça le soit si tôt, alors que les habitués ne sont pas aussi ivres qu’à l’accoutumée. Entre le risque que la rixe s’étende à l’extérieur et celui de voir débarquer les forces de l’ordre, il ne valait mieux pas faire de vieux os dans le coin. Surtout lorsque l’on savait qu’elles étaient installées non loin d’ici, entre autres points. « D’accord, je vous accompagne jusqu’à la limite du quartier, mais vite. Faut pas rester là », répondit-il activement tout en faisant des gestes de sa main qui accompagnaient son discours.

Il n’avait pas attendu qu’elle ne réponde, ne réagisse, ou quoi que ce soit. Il s’était déjà mis en route, d’un pas déterminé. Il se tenait autant que possible éloigné des torches parsemées le long des parois. A sa place en somme. Tapi dans l’ombre. D’un coup de baguette, il redonna à sa barbe et ses cheveux leur brun naturel. Il s’en fichait d’être accompagné. Il ne voulait pas attirer davantage l’attention sur lui. Son piège n’avait pas fonctionné, il n’avait pas réussi à attirer la personne qui le traquait depuis plusieurs soirs. Tant pis, ce serait pour une prochaine fois. Ses hommes étaient au courant maintenant de toute façon et ils étaient vigilants. « Allez, dépêchez-vous, je n’ai pas que ça à faire moi » grommela-t-il en direction de la femme d’affaires. Il accélérait le pas. Ils étaient bientôt aux frontières du quartier, vers le petit havre de nature qu’il y avait entre ce dernier et le centre-ville. Atlantis avait décidément une architecture bien particulière.

Quand soudain, il tiqua. Et si son piège avait réussi, mais différemment de ce qu’il pensait. Et si la jeune femme qui le recherchait depuis plusieurs jours n’était autre que celle qu’il escortait actuellement jusqu’aux bordures du quartier. Ce ne serait pas de veine, mais il devait en avoir le cœur net. Il ne pouvait pas se faire avoir, pas maintenant, pas tout de suite. Et s’il se trompait, ce n’était pas bien grave. Là où ils se trouvaient, elle retrouverait bien son chemin et ne risquait plus grand-chose. Profitant d’une ombre bien prononcée entre deux torches, il se mit à courir. Il connaissait le quartier comme sa poche, dans ses moindres recoins. C’était indispensable pour opérer correctement ici. Et cette expertise lui était très utile pour savoir où poser ses pieds sur ce sol rocheux, sans risquer la foulure, alors même que l’éclairage était faible.

D’un coup, il bondit sur sa droite. Il se retrouva à l’entrée d’une autre galerie. Il s’était arrêté net, dès le début de la galerie. S’il était poursuivi, il le saurait bien assez vite, et il ne manquerait pas d’agir. Il se tenait prêt à empoigner sa poursuivante et la claquer contre la paroi.
Contenu sponsorisé
Plus d'informations
MessageSujet: Re: "La vie n'est qu'un piège où l'on finit toujours par tomber." - feat Matt   "La vie n'est qu'un piège où l'on finit toujours par tomber." - feat Matt Empty

 
"La vie n'est qu'un piège où l'on finit toujours par tomber." - feat Matt
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Equipement d'un 304, part 2 [Matt & Jordan]
» Surtout ne pas tomber !
» Holaaaa
» Le rara: une tradition populaire toujours vivace
» Gratte quelques cordes {- Feat Ulysse}

Réponse Rapide


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: