Bienvenue sur Catharsis,
A Tale of Muggles and Wizards
Signaler un RP libre

Catharsis :: Atlantis & Manadh :: Manadh
 

 Hold my plants § ft. Sinéad

Aller en bas 
AuteurMessage
Tatiana L. VoronkovaTatiana L. Voronkova
StaffSorcier
StaffSorcier
https://www.catharsis-rpg.com/t1678-tatiana-l-voronkova-y-know-sMessages : 426 Points : 1780
Pseudo : Alda/Sha
Avatar : Amelia Zadro
Crédits : Bb Adra
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Appart’ d’Adra qu’elle squatte, tmtc wsh
Patronus: À ce jour, un mystère.
Informations diverses:
MessageSujet: Hold my plants § ft. Sinéad   Hold my plants § ft. Sinéad EmptyLun 16 Sep - 13:29

Son coeur battait toujours à la chamade, lorsqu’elle quittait l’appartement avec sa baguette au fond de son sac. Elle craignait toujours un nouveau scénario : qu’on la fouille dans le tram, qu’elle renverse ses choses en trébuchant, que quelqu’un remarque au mauvais endroit, au mauvais moment. Avant de partir, elle l’emballait toujours d’un torchon. Pas que ça ne changerait grand chose, mais au moins, au premier coup d’oeil dans le sac, on n’y voyait rien. Elle avait aussi développé un certain talent pour empiler son carnet, son stylo et ses autres babioles par-dessus. Elle camouflait le tout à merveille. Et, pourtant, elle était toujours aussi terrifiée.

Anya avait un horaire chargé. Lorsqu’elle n’était pas au café, elle s’entraînait à la magie —seule, ou avec M. Peurdegast— ou à la botanique. Même qu’avec Sinéad, elles avaient commencé à aborder le thème des potions. La porte ne lui était plus fermée, désormais. Et, avec toutes se consommations de Polynectar, elle ne pouvait qu’être intriguée par les pouvoirs des concoctions magiques. Peut-être qu’un jour, elle pourrait tenir une boutique, elle aussi. Vendre des plantes, des potions, des remèdes… c’était une option envisageable. Non, tentante.

En entrant dans le tram, Anya réalisa soudainement que c’était la première fois depuis des mois qu’elle songeait au futur. Depuis l’abandon de l’orchestre, l’apparition de ses pouvoirs, la disparition d’Alistair… elle ne voyait plus à long terme. Elle se concentrait sur le maintenant, sur l’immédiat, sur le certain. Pour l’instant, elle se contentait de vivre. Ça lui suffisait amplement.

Elle descendit du tram et poursuivit le chemin à pieds. C’était un peu loin, surtout avec le froid de décembre qui lui rongeait les joues, mais elle en avait maintenant l’habitude. Depuis septembre qu’elle rencontrait Sinéad presque toutes les semaines. Et, depuis la mort de Derek, Anya n’osait jamais annuler un rendez-vous. Même si elle était étourdie. Même la l’angoisse la tétanisait. Elle savait que ce que vivait sa tutrice était probablement bien pire. Car la mort, c’est fatal. Ce n’est pas quelque chose de passager comme la fièvre ou une situation embarassante. C’était là pour toujours, à vous marquer jusqu’à ce que votre tour vienne.

Devant elle apparut finalement le jardin de Sinéad. L’amas de plantes de toutes sortes réconfortaient Anya, d’une certaine façon. C’était comme si, à elles seules, elle lui offraient les voyages qu’elle ne ferait jamais. Comme si elles lui donnaient à la fois l’évasion et un foyer. Un jour, elle aussi, elle aurait une serre. Pas celle d’Adrasteia qu’elle squatte, non. Sa serre. À elle. Elle aurait son propre argent, et une maison, et une serre.

Elle se promena entre les plantes, à la recherche de la tête rousse de Sinéad. Elle la trouvée penchée, concentrée, et s’approcha doucement pour ne pas lui faire peur. « Bonjour, mamzelle Sinéad ! » Elle déposa son sac au sol et en sortir son carnet et son stylo. « On fait quoi, aujourd’hui ? »


Endless game of hide and seek
It's finally come, come to knock down my door. I can't hide this time like I hid before. The storm is awake, the danger is real. My time's running out, don't feel, don't feel.
 
Hold my plants § ft. Sinéad
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Réponse Rapide


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: