Bienvenue sur Catharsis,
A Tale of Muggles and Wizards
Constellations ON/OFF
Catharsis
A Tale of Muggles and Wizards

Catharsis :: Hors-Jeu - Personnages :: Présentation des Personnages :: Résidents d'Atlantis・Autres
 

 Vladislav Serebriakov - make yourself hard to kill

Aller en bas 
AuteurMessage
Vladislav V. SerebriakovVladislav V. Serebriakov
Nouvel Arrivant
Nouvel Arrivant
Messages : 2 Points : 60
Pseudo :
Avatar : Pierre Niney
Crédits : Kane + endlesslove
Plus d'informations
MessageSujet: Vladislav Serebriakov - make yourself hard to kill    Vladislav Serebriakov - make yourself hard to kill  EmptyVen 13 Sep - 17:43

Vladislav Volodymyr Serebriakov
Informations civiles
Nom : Serebriakov. Ils sont beaucoup à le porter, là d'où il vient ; il n'en tire aucune fierté. Il dit : nous sommes 150 millions d'habitants, en Russie ! Personne n'est unique. C'est comme ça.
Prénom(s) : Vladislav Volodymyr. Le premier est russe ; le second est ukrainien. Il s'amuse à le faire prononcer aux anglophones, les yeux plissés et moqueurs, comme on observe un petit animal savant fièrement réaliser son meilleur tour.
Date de naissance : Le 22 décembre 1974. La nuit était finalement obscure, après plusieurs mois de jour polaire.
Âge actuel : 25 ans.
Origines : Son père est russe, et sa mère était ukrainienne ; vous le devinerez aisément sitôt qu'il ouvrira la bouche et que les r rouleront tout contre son palais - son anglais est articulé lentement, et nécessite de l'effort. ll a vécu en Sibérie, et il a vécu à Kiev ; il a vécu à Norilsk (quel endroit terrible), puis à Moscou (qui était pire).
Occupation : Il s'associe ponctuellement avec les individus les plus malveillants d'Atlantis pour réaliser à moindre frais ce dont ils ne veulent pas s'acquitter personnellement. Vladislav est prêt à faire beaucoup de choses, pour de l'argent ; en vérité, il y a peu de choses qu'il ne puisse pas faire pour de l'argent. Il est capable de vous procurer des médicaments redoutables et de funestes potions, de voler, receler, intimider ; et pour peu que vous puissiez le payer suffisamment, il peut rendre visite à un de vos vieux ennemis pour s'assurer qu'il ne lui sera plus jamais possible de tenir une baguette magique entre ses doigts.
Alignement politique :
Vladislav ne parlera jamais de politique, car cela lui a toujours été formellement interdit. Les villes ne pullulaient-elles pas de ces histoires tragiques et sinistres où un enfant bavard répétait à son institutrice les propos contestataires de ses parents rebelles ? Hors de question que cela ne puisse se produire au sein du foyer Serebriakov ! Aussi, à 25 ans encore, Vladislav se garde bien d'émettre le moindre avis sur le sujet, lui qui a un avis sur tout autre chose. Peut-être dira-t-il sobrement : Ah ! Moi, je ne sais rien de tout ça. Chez moi, il n'y a pas de sorciers. Ce ne sont pas des problèmes qui se posent.
Informations Magiques
Statut de sang : À quiconque le demande, il est moldu ; sauf lorsqu'il travaille pour l'un de ces extrémistes sorciers, tellement implacables dans leur dégoût du métissage, qu'il se voit contraint d'adapter son discours. La vérité tient dans une subtile nuance : il est né-moldu, et il n'a pas pratiqué la magie depuis des années, depuis le moment où il a quitté la Sibérie, dont le désert glacial et silencieux lui permettait de pratiquer dans le secret. Il n'a jamais appris ; pourtant, il y a une force qui le ronge, qui marque son corps de brûlures et d'hématomes. Ses nuits sont agitées, ses cauchemars violents ; et son front perpétuellement brûlant. Il se sait malade.
Baguette : Il n'a pas de baguette. Que ferait-il d'une baguette ? Lui ? Ça n'a pas de sens.
Patronus : Un gulo gulo. Ces carnivores qui se nourrissent de carcasses enfouies dans la neige, et dont les dents acérées parviennent à briser les os gelés par la toundra ; les anciens disent de lui que c'est un animal maléfique, et que sa ténacité ne connaît pas d'égal.
Épouvantard : Oh ! Il semble que ce soit lui, qui s'approche ; il n'y a pas de doute, c'est bien lui ; son visage creusé, la peau lisse de son visage tirée à l'endroit de sa mâchoire carrée, le port un peu bravache de ses épaules...C'est bien lui, c'est certain ; mais il tient une baguette magique entre ses doigts.
Miroir du Rised :Lui-même n'apparaît pas dans le miroir de Risèd : dans l'encadrure minutieusement ornée de l'objet, on ne distingue rien d'autre que les plaines brutales et opalescentes de la Sibérie - comme s'il observait le tableau réaliste d'un de ces peintres russes du XIXème siècle. Peut-être se dissimule-t-il quelque part dans l'immensité étouffée par la neige ; peut-être est-il mort ici il y a des années déjà.
Ancienne école/maison : Certainement pas de Durmstrang pour lui ! Ce qu'il a appris, il l'a appris par hasard. Il l'a appris par hasard, puis il l'a oublié comme on oublie les mots d'une langue que l'on ne pratique pas régulièrement.
Idées Préconçues :
Vladislav possèdes des idées préconçues sur tout ce qui est possible, et il les exprime d'une façon docte et paisible, comme s'il s'agissait d'une vérité absolue et universelle, qu'il serait absurde de nier. Pour commencer : les écoles de sorcelleries et les ministères sorciers sont d'absurdes dégénérations occidentales qui ne méritent pas son intérêt, et tout le monde gagnerait à faire les choses de façon plus discrète.

Descriptions
Caractère & Informations
Tenace — Ses gestes sont brutaux et son esprit l'est davantage. Il narre son enfance en Sibérie d'une manière courtoise et enthousiaste, propre à la conversation ; il mentionne avec fièvre les nuits si noires que la neige emprunte la couleur du saphir, la teinte opalescente dont se voile la peau du visage un instant avant que les gelures ne la boursouflent, et parfois même l'histoire de son camarade d'école à qui le pied avait été amputé suite à la cruelle punition d'un enseignant zélé.

Investi — Son travail, il le fait bien ; et ses objectifs, il sait les tenir, quitte à brièvement museler ses besoins et ses désirs, à se passer de nourriture et de sommeil et à demeurer éveillé, les doigts frémissants et les paupières brûlantes, pour l'appât misérable de quelques promesses de roubles.

Efficace — Il ne tardera à rien, il fait rapidement les choses. Il est constamment pressé, et se dérobe comme l'eau entre les doigts d'un enfant joueur.

Trilingue — Il parle le russe ; sa mère, qui l'appelait Volodymyr, s'exprimait en ukrainien, et lui a enseigné ; il a appris l'anglais sur internet, en utilisant secrètement l'ordinateur de travail de son père, lisant les forums américains où des mères de familles partageaient des recettes de cuisines et ceux où des geeks passionnés échangeaient des codes de triches de jeux vidéos qui n'avaient pas encore été distribués en Russie. Si son anglais est courant, et qu'il se plaît même à le jalonner de quelques mots savants - rarement employés à bon escient -, son accent est brutal et rauque, sa bouche peu habituée à la pratique et à l'élégante souplesse des intonations britanniques. Souvent, il priera à son interlocuteur de se répéter, de s'exprimer plus lentement ; plissera les yeux comme pour lire la façon dont les mots s'articulent sur ses lèvres.
Il aime particulièrement les proverbes et les idiotismes, qui exercent sur lui une curiosité insatiable, et ceux d'entre eux qu'il traduit directement depuis le russe sont parfois totalement incompréhensibles ; même si le loup est rassasié, il regarde vers la forêt!, aime-t-il à répéter d'un air de sagesse. Ces formules fantaisistes offrent à son discours quelque chose de suranné et maladroit, très vite confus et frustrant.

Paranoïaque — Il ne parlera pas politique, il s'agit d'une chose certaine : il se renseignera, cependant, toujours inquisiteur, perpétuellement méfiant, comme ces claustrophobes qui mémorisent l'endroit où se trouvent les sorties de secours au moment même où ils pénètrent dans une pièce.

Démonstratif — Il gratifie la joue des hommes d'une caresse machinale, embrasse leur front et pince le lobe de leurs oreilles, se saisit de leurs avant-bras pour peu qu'ils marchent l'un près de l'autre, leur adresse des surnoms tendres et moqueurs. Les femmes, il les considère avec la déférence que l'on accorde à des sculptures dans un musée des Beaux-Arts, et observe la plus respectueuse des distances.

Vulnérable — Comme le sont les chats errants, squelettiques et malades, qui se dérobent et crachent lorsque vous les approchez.

Franc — Vladislav n'a rien de mystérieux, et si vous le lui demandez, il vous dira tout sur lui avec une nonchalance candide d'enfant. Aujourd'hui, j'ai vraiment envie de me jeter sur un train. Je suis pauvre et malade ! Soupire-t-il, résigné, lorsque vous lui demandez s'il va bien. Puis, levant les yeux au ciel, il conclut d'un air lugubre : Je serais mieux mort. Nous tous, d'ailleurs.

Déni — En vérité, il existe une chose dont il ne vous parlera jamais. Mentionnez la magie, interrogez-le sur son sang, sur son statut, et vous n'obtiendrez aucune réponse. Moi, je viens d'un pays où aucune de ces choses n'existe ! Répondra-t-il en haussant les épaules avant de feindre l'incompréhension. Je suis désolé, mon anglais ne me permet pas de comprendre.

Dépensier — Élevé en Russie soviétique, il se souvient des épiceries dévalisées, du lait tiède vendu dans des sacs plastiques et de la farine rêche qui faisait des gâteaux secs et friables ; puis, après 1991, des tickets de rationnement qui permettaient d'acheter des tablettes de chocolat où mûrissaient des dépôts de sucre blancs, qui brûlaient sa langue. Désormais, il achète beaucoup de choses, les collectionne et dilapide son argent en alcools précieux, en pardessus de laine bouillie luxueux, en cadeaux qu'il est fier de pouvoir offrir. Il se nourrit de barres chocolatées, qui abîment ses dents et saturent son cerveau de glucose, et de chips dont le sel brûle les plaies ourlant ses lèvres. Ses revenus sont aussi chaotiques que ses dépenses, et il passe plusieurs jours sans se nourrir d'autre chose que d'une casserole de soupe aux fèves, offerte par sa voisine mitoyenne, une femme âgée qui s'est prise d'affection pour le « jeune russe d'à côté qui lui offre des fleurs. »  

Obscurial — Il ne connait pas ce mot, il en ignore son sens. Ce qu'il sait, c'est qu'il ne trouve pas toujours le sommeil, et que même l'alcool n'étouffe pas le malaise qui brûle sa poitrine, la douleur éblouissante qui l'aveugle ponctuellement parfois, à la façon d'un hoquet soudain pétrifiant son coeur. Dans la salle de bain lugubre de son appartement, où la lumière est verte et sinistre, il se penche le matin sur son lavabo pour y cracher une bile noire et sirupeuse comme le cruor en se demandant s'il va mourir.

Opinions sur la Mixité
La mixité est une chose ravissante lorsqu'il s'agit d'affaires. Pour l'argent, il met de côté ses réserves, et oublie brièvement sa méfiance pour ces créatures dont, là-bas à l'Est, on parlait avec frayeur et gravité - les sorciers et autres notchnitsy.
Il évite toutefois leur proximité, si ce n'est au détour d'un rendez-vous bref dans le sinueux quartier des profondeurs. Il tâche de ne pas se trouver trop longtemps auprès d'eux, comme s'il aurait pu être lui-même éclaboussé de leur essence malsaine.
Leurs revendications le répugnent. La fierté sorcière est contre-nature, juge-t-il. Les gens gagneraient à faire les choses dans le secret. A garder pour eux les entités malsaines qui dévorent leur coeur et leurs esprits, plutôt que d'en tirer fierté. A faire comme tout le monde, et à dissimuler son dégoût de soi dans le brouillard sirupeux des médicaments et de l'alcool fort. Quelle erreur d'avoir levé le secret ! Des gens sont morts, comme ça. Il les a vu.
Il n'en discute pas, cependant, sauf pour acquiescer machinalement lorsqu'un suprémaciste sorcier entame une diatribe enflammée contre les moldus ( Ah, voilà des sujets sérieux et graves, observe-t-il platement en hochant la tête, l'air faussement inspiré, lorsqu'il est pris à parti, sans se risquer à se prononcer en détail.)
Réputation
Oh là là ! Il s'agit encore d'un de ces jeunes scélérats mal élevés, qui trainent dans la ville lorsqu'il fait nuit, et qui parlent beaucoup trop fort près de vous quand il fait jour, occupant l'espace comme si les rues lui appartenaient toutes entières. Il suffit de le regarder quelques instants pour comprendre qu'à l'instar du chat noir, il apporte en son sillage des mauvaises nouvelles. Pour connaître Vladislav de réputation, il faut soi-même côtoyer la racaille de la ville : dans ces cercles d'initiés lugubres, on entendra son prénom en écho - il s'agira de Vladislav ou de Volodymyr -, parmi les listes d'hommes de mains serviles et violents, entre les autres ouvriers secrets du crime organisé.
Seul sa voisine dira volontiers, à son sujet, bienveillante et enthousiaste : ce jeune homme est respectueux et bien élevé ! Il a toujours le mot pour faire plaisir. Ils sont drôles, ces gens de l'Est !

Biographie
4 anecdotes minimum. L’arrivée à Atlantis n’a pas besoin d’être une anecdote à part entière, mais les raisons pour lesquelles le personnage décide d’y déménager doivent être mentionnées. Vous pouvez également rédiger cette biographie au format dit "classique" au lieu du format "anecdotes" proposé.

Anecdotes conseillées:
  • Sur la famille de votre personnage
  • Sur son éducation
  • Sur sa confrontation avec le monde magique ou moldu, les groupuscules...
  • Sa vie à Atlantis : pourquoi et comment ?


Rappel: l’UPA a ouvert ses portes en Septembre 1999.


À propos du joueur...
Prénom ou pseudo :  Eyes .
Âge : 24 ans.
Célébrité sur votre avatar : Pierre Niney.
De quelle manière avez-vous trouvé le forum ? On m'en a beauuucoup parlé Eyes .
Avez-vous lu le topic dédié aux nouveaux joueurs (ici) ? Votre texte.

Signature du Règlement
Pour connaître les règles du forum, pour les respecter et ainsi pour vous garantir une bonne expérience de jeu avec nous, nous vous demandons de lire le règlement en suivant ce lien et d'inscrire ici votre engagement à le suivre.
Je m'engage à suivre le règlement de Catharsis et à accepter les conséquences qui résulteront du non-respect de ce dernier, s'il y a lieu. J'inscrirai ici mon pseudo pour prouver cet engagement :
Prénom et nom du personnage
Theodora Rose KnightTheodora Rose Knight
AmbaMoldu
AmbaMoldu
http://www.catharsis-rpg.com/t2236-theodora-rose-knightMessages : 1925 Points : 4803
Pseudo : Théodora
Avatar : Jessica Chastain
Crédits : moi
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Résidence de l'Abondance
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Vladislav Serebriakov - make yourself hard to kill    Vladislav Serebriakov - make yourself hard to kill  EmptySam 14 Sep - 1:05

Hey personnage prometteur!
Bienvenue parmi nous j'espère que tu te plairas ici
Althea A. FaradayAlthea A. Faraday
Étudiant Sorcier
Étudiant Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2000-althea-faraday-bite-your-lipsMessages : 515 Points : 1615
Pseudo : Flow
Avatar : Deborah Ann Woll
Crédits : Addicted Tragedy
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Villa du Sacre
Patronus: Une jolie petite raie léopard, mortel prédateur marin
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Vladislav Serebriakov - make yourself hard to kill    Vladislav Serebriakov - make yourself hard to kill  EmptySam 14 Sep - 2:02

Bienvenue à toiiii ! Ces petits yeux me perturbent Eyes qui es-tu donc bel inconnu à vouloir nous masquer ton identité Eyes

En tout cas, comme l'a dit Théo, j'ai hâte d'en savoir plus sur Vlad', il a l'air si intéressaaaant ! Coeur J'ai hâte qu'on puisse en blablater sur le Discord et qu'on RP ensemble ! o/



    Would you get down on your knees for me?
    'Cause I'm a primadonna girl, yeah, all I ever wanted was the world. I can't help that I need it all : the primadonna life, the rise and fall. You say that I'm kinda difficult, but it's always someone else's fault. Got you wrapped around my finger, babe, you can count on me to misbehave. + buckaroo.

Alistair FawleyAlistair Fawley
StaffMoldu
StaffMoldu
http://www.catharsis-rpg.com/t1235-alistair-you-can-call-me-susaMessages : 864 Points : 1119
Pseudo : Callipyge
Avatar : Andrew Scott
Crédits : Avatar : Dandelion | Signature : QUIET RIOT.
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Habitat Troglodyte — Demeure #2
Patronus: /
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Vladislav Serebriakov - make yourself hard to kill    Vladislav Serebriakov - make yourself hard to kill  EmptySam 14 Sep - 4:46

Ouuuh, bienvenue par ici !
Un beau Pierre Niney, et un début de fiche qui donne vraiment envie d'en savoir plus Eyes
(S'il travaille un peu avec les extrémistes, il faudra qu'on se trouve un petit lien Pervy)

Amuse-toi bien parmi nous, n'hésite surtout pas à nous poser des questions si tu as le moindre souci !


STEALIN' STONES & BREAKIN' BONES
Do you know what "nemesis" means? A righteous infliction of retribution manifested by an appropriate agent. Personified in this case by an 'orrible cunt... me.

Matt ClickerlyMatt Clickerly
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1635-matt-clickerly-you-don-t-knowMessages : 562 Points : 2509
Pseudo : Arthur
Avatar : Matt Damon
Crédits : Bibi
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Faubourgs | Centre-Ville
Patronus: Loup gris
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Vladislav Serebriakov - make yourself hard to kill    Vladislav Serebriakov - make yourself hard to kill  EmptySam 14 Sep - 5:39

Bienvenue parmi nous Smile 2

J'ai hâte de lire le reste de cette fiche prometteuse, et puis on devrait bien s'entendre, entre hommes de main ^^
Draco MalfoyDraco Malfoy
StaffSorcier
StaffSorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t21-draco-choking-on-my-pridMessages : 884 Points : 830
Pseudo : Angie / Batgirl
Avatar : Lucky Blue Smith
Crédits : poésies cendrées. & endlesslove
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les tours d'or blanc dans la Ville Haute
Patronus: Inexistant, impossible à invoquer.
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Vladislav Serebriakov - make yourself hard to kill    Vladislav Serebriakov - make yourself hard to kill  EmptySam 14 Sep - 11:23

BIENVENUE AMOUR DE MA VIE


he was a miracle of moving parts, a study in survival


Tatiana L. VoronkovaTatiana L. Voronkova
StaffÉtudiant Sorcier
StaffÉtudiant Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1678-tatiana-l-voronkova-y-know-soMessages : 367 Points : 846
Pseudo : Alda/Sha
Avatar : Amelia Zadro
Crédits : Bb Adra
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Appart’ d’Adra qu’elle squatte, tmtc wsh
Patronus: I wish
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Vladislav Serebriakov - make yourself hard to kill    Vladislav Serebriakov - make yourself hard to kill  EmptySam 14 Sep - 11:44

Vladislav Serebriakov - make yourself hard to kill  Giphy


the night is dark and full of terrors
The day is bright and beautiful and full of hope. There is ice and there is fire. Hate and love. Bitter and sweet. Male and female. Pain and pleasure. Winter and summer. Evil and good. Death and life. Everywhere, opposites. ▬ Everywhere, the war.
Ella KvelgenElla Kvelgen
ModoSorcier
ModoSorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 485 Points : 1502
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Bazzart - Astra
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Vladislav Serebriakov - make yourself hard to kill    Vladislav Serebriakov - make yourself hard to kill  EmptySam 14 Sep - 14:03

BEN VOYONS Eyes



warden
It is time. We gotta unit and fight, or die and serve a meal to scavengers.
Adrasteia N. RosierAdrasteia N. Rosier
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t283-adrasteia-n-raventhroneMessages : 1628 Points : 1591
Pseudo : Mie
Avatar : Zhenya Katava
Crédits : Mie
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus: Euplecte à longue queue.
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Vladislav Serebriakov - make yourself hard to kill    Vladislav Serebriakov - make yourself hard to kill  EmptySam 14 Sep - 14:07

LES RUMEURS ÉTAIENT DONC VRAIES ? HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII


Gonna love you until it hurts,
just to get you I'm doing whatever works, that'll bring you to your knees, praise Jesus, hallelujah. I'ma make you beg for it, plead for it, I want you to fiend for it, wake up and dream for it, 'Til it got you gasping for air and you lean forward. If it's yours and you want it, I want it, promise I need that. 'Till I'm everywhere that you be at, I can't fall back or quit, cause this is fatal attraction, so I take it all or I don't want a shit
Vladislav V. SerebriakovVladislav V. Serebriakov
Nouvel Arrivant
Nouvel Arrivant
Messages : 2 Points : 60
Pseudo :
Avatar : Pierre Niney
Crédits : Kane + endlesslove
Plus d'informations
MessageSujet: Re: Vladislav Serebriakov - make yourself hard to kill    Vladislav Serebriakov - make yourself hard to kill  EmptyHier à 9:20

Supplice 💖💖💖

Merci beaucoup pour vos messages et votre accueil, je suis tellement ravie de vous retrouver / rencontrer Supplice  💖



i rose up from the dead
What would you like? I’d like my money’s worth. Try explaining a life bundled with episodes of this— swallowing mud, swallowing glass, the smell of blood on the first four knuckles. All I can do is stand on the curb and say Sorry about the blood in your mouth. I wish it was mine.
Contenu sponsorisé
Plus d'informations
MessageSujet: Re: Vladislav Serebriakov - make yourself hard to kill    Vladislav Serebriakov - make yourself hard to kill  Empty

 
Vladislav Serebriakov - make yourself hard to kill
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» KEEP CALM AND KILL ZOMBIES ✗ le 21/02 vers trois heures du matin
» Kill Bill 1 et 2
» 08. Dressed To Kill
» KEEP CALM & kill zombies

Réponse Rapide


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: