Bienvenue sur Catharsis,
A Tale of Muggles and Wizards
Signaler un RP libre

Catharsis :: Atlantis & Manadh :: Le Centre-ville :: Demeures résidentielles
 

 Résumé des épisodes précédents [Caleb-Seb]

Aller en bas 
AuteurMessage
Caleb OllivanderCaleb Ollivander
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1889-caleb-ollivander-cherry-blossMessages : 305 Points : 811
Pseudo : Magneion
Avatar : Armie Hammer
Crédits : Rain / Aeariel
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre-ville, en coloc avec Milo
Patronus: Un héron
Informations diverses:
MessageSujet: Résumé des épisodes précédents [Caleb-Seb]   Résumé des épisodes précédents [Caleb-Seb] EmptySam 7 Sep - 16:57



Résumé des épisodes précédents
Caleb & Sebastian

« “Words are easy, like the wind; Faithful friends are hard to find.” » Shakespeare
Il y a des retrouvailles qui nous tombent parfois comme ça, sur le coin de la tronche, sans prévenir. Ça pouvait être une ancienne camarade que vous aviez bousculé ou insulté il y a de ça des années, et dont vous n’avez aucun souvenir, ou ce pouvait être ce célèbre et talentueux joueur de Quidditch qui était aussi votre ex, accessoirement. Heureusement pour Caleb, la veille c’était la seconde situation qui s’était présentée à lui.

Oh oui, Caleb avait un ex super connu, et il le vivait plutôt bien. Ils s’étaient séparés en bons termes, ce qui avait rendu leur rencontre dans la rue décontractée et bon enfant. Avide d’en savoir plus sur Sebastian et sur ce à quoi ressemblait sa vie désormais, Caleb l’avait simplement invité à dîner chez lui et Milo. Il ignorait si son colocataire serait là ce jour-là, mais ce n’était pas bien important. Il pourrait toujours faire la bouffe pour tout le monde et il était certain que les deux hommes s’entendraient bien, s’ils ne se connaissaient pas déjà compte tenu de leurs métiers respectifs.

En rentrant ce soir-là, il constata que Milo était absent. Il devait être parti passer la soirée chez Grace, comme il le faisait régulièrement : en tout cas Caleb ne s’inquiétait pas plus que ça. Il se lança l’esprit tranquille dans la confection des petites entrées et du dessert du menu de ce soir, qu’il remisa rapidement au frigo. Le plat principal allait requérir pas mal de son attention, au moins jusqu’à ce qu’il le mette au four pour aller boire quelques verres avec son invité. Ce dernier ne tarderait d’ailleurs pas à arriver.

Caleb déposa les verrines sur la table basse, ainsi que deux verres vides qu’il attendait de pouvoir remplir. Il y avait du vin sur le bar et de la bière au frigo, en plus des innombrables soft que Caleb collectionnait quand il se prenait à vouloir faire des cocktails. Une nouvelle lubie qui l’avait pris au contact d’un certain Finn Bowman.
(c) DΛNDELION


Redeemer
Kodoku na kono sekai ha kimi no koe o matte iru
Sonzai o, sono imi o sakebe
Ore ha ima, koko ni iru...
; Redeemer - DEspairsRay - aeairiel.
Sebastian M. O'ConnorSebastian M. O'Connor
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t998-sebastian-m-connor-s-il-y-a-enMessages : 1403 Points : 1403
Pseudo : Flow
Avatar : Bradley James
Crédits : avatar : Flow signature : Rogers (PRD)
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis
Patronus: S'il pouvait en faire un, un Setter irlandais rouge
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents [Caleb-Seb]   Résumé des épisodes précédents [Caleb-Seb] EmptyLun 9 Sep - 8:43

Résumé des épisodes précédents

- Sebastian M. O'Connor — Caleb Ollivander -


"I walked alone, I was scared of who I knew that I could be, but there was beauty in the darkest parts of my uncertainty. And now I finally see the future's right in front of me." A great big world
Il y a des histoires d'amour qui sont des étoiles. Elles brillent pendant un temps, illuminant l'univers en des milliers de lucioles scintillantes, jusqu'à exploser et se transformer en supernova : et parfois, dans des cas bien particulier, comme celui d’un joueur de Quidditch et d’un écrivain moldu, un trou noir se forme et engouffre tout sur son passage dans un terrible cataclysme. Mais d’autres histoires d’amour sont bien plus paisibles. Ce sont des vents du sud, ils soufflent un temps en apportant une douce brise, jusqu’à s’éteindre ou se tourner vers des pâturages plus verts. L’histoire entre Caleb et Sebastian fut de cette nature : un joli petit moment, qui s’est fini sans remords ou regrets. Une histoire terriblement adulte, au final. L’irlandais était encore dans le placard, loin d’être prêt à assumer une relation publique, et Caleb était trop jeune pour savoir ce que c’était, d’être réellement amoureux. Alors ils se sont séparés, alors ils furent tristes pendant un temps, alors ils tournèrent la page. Ainsi va la vie. Des milliers de moments qui s’enchaînent, grains de sable dans le désert de l’existence.

C’est la raison pour laquelle, lorsque Sebastian croisa par hasard le cuisinier dans les rues d’Atlantis, il abandonna quelques secondes Henry, son fidèle garde du corps, pour interpeller son ex et lui demander de ses nouvelles. Au grand damn du professionnel, qui voyait son client lui échapper, comme à son habitude, entre les doigts : c’est une bien mauvaise habitude qu’il a, O’Connor, d’oublier son statut de célébrité et la potentielle cible qui est peinte sur son visage, pour se balader où bon lui chante. Un rendez-vous fut pris, et Sebastian repartit pour son entraînement, un sourire illuminant son expression. Il avait hâte de savoir ce que Caleb était devenu. Il ne l’avait pas vu depuis, quoi… Quatre ans ? Peut-être même cinq. Il avait tellement changé, en l’espace de quelques années, qu’il avait l’impression d’être une personne totalement différente, et il ne doutait pas qu’il en était de même pour l’anglais.

Le soir-même, fourbu de sa séance d’entraînement, Sebastian était passé chez lui pour se changer, avant de commander un taxi-balai de Beneficio pour se rendre au centre-ville, à l’adresse que lui avait donné son ancien petit ami. Être l’un des représentants de la marque lui donnait l’occasion d’utiliser ce service quand bon lui semblait, et comme il était toujours incapable de transplaner, c’était bien pratique pour lui. En bas de l’immeuble, très différent de sa luxueuse résidence aux Salines, mais tout à fait simple et correct, il sonna à l’interphone avant de monter quatre à quatre les marches du bâtiment, gravissant les étages sans avoir l’impression de fournir aucun effort particulier. Ça aide, d’être sportif de haut niveau, après tout.

Il tape à la porte, et bientôt, il lève la tête pour regarder dans les yeux Caleb, qui le domine de sa haute stature. Son visage se fend d’un de ses célèbres sourires, ceux dont les magazines ont l’habitude de vanter.

« - Salut Caleb ! Encore merci pour l’invitation. Tiens, je t’ai fais un petit cadeau. Il sort de derrière son dos, délicatement empaquetée – pas par lui, mais l’intention reste louable, une bouteille de champagne absolument hors de prix accompagnée de quelques terrines françaises. Il ne boit pas d’alcool, mais il a l’habitude qu’on lui fasse toute sorte de présents, et se retrouve avec des paniers gourmands dont il ne sait jamais quoi faire : autant qu’ils servent à quelqu’un qui saura les apprécier. Je peux rentrer ? Ça m’a l’air sympa, chez toi, du pallier, mais je suis sûr que l’intérieur est encore mieux. »

Il rigole de sa propre blague, pas très spirituelle, mais suffisamment légère pour être appréciée – et si l’irlandais n’a pas l’humour le plus sophistiqué du lot, sa gentillesse inhérente lui confie une aura qui appelle à la bonne humeur.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 644 WORDS.


Bheith ina laoch
Caleb OllivanderCaleb Ollivander
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1889-caleb-ollivander-cherry-blossMessages : 305 Points : 811
Pseudo : Magneion
Avatar : Armie Hammer
Crédits : Rain / Aeariel
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre-ville, en coloc avec Milo
Patronus: Un héron
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents [Caleb-Seb]   Résumé des épisodes précédents [Caleb-Seb] EmptyJeu 3 Oct - 16:28



Résumé des épisodes précédents
Caleb & Sebastian

« “Words are easy, like the wind; Faithful friends are hard to find.” » Shakespeare
Ils ne s’en voulaient pas. Ils étaient devenus adultes, et les adultes, ils savent que l’amour n’est pas comme dans les films et les romans : il ne dure pas toujours, il n’est pas toujours suffisant, et parfois, on s’éloigne d’une personne sans pour autant lui vouer une haine sans fin. C’était plus tranquille, plus ordinaire et plus triste que ça, finalement. Et c’est avec une certaine nostalgie que Caleb l’avait invité chez lui, désireux de rattraper un peu du temps qu’ils n’avaient pas passé ensemble.

Chacun avait eu une trajectoire très différente, l’un s’élevant jusque dans les hautes sphères de la célébrité quidditchesque, pendant que l’autre luttait encore péniblement pour se faire un nom dans la cuisine. Dans ces milieux, il était plus souvent question de chance que de compétence, et Caleb avait un minimum de recul pour ne pas simplement crever de jalousie devant la réussite de Sebastian. Cette médaille devait avoir de sacrés revers, en plus : le cuisinier imaginait mal les extrémités auxquelles Sebastian devait avoir recours pour protéger le peu qu’il restait de sa vie privée. Il le trouvait également courageux d’avoir fait son coming-out, et se sentait un peu honteux de ne pas lui en avoir laissé le temps.

Il ne fut pourtant pas en retard, apportant avec lui un petit quelque chose pour aller avec le repas que lui avait préparé Caleb. Le panier a l’air bien luxueux, mais le cuisinier ne tique pas : il se doutait bien des moyens de Sebastian et avait déjà travaillé avec des produits hors-de-prix. Il prend le panier et laisse entrer son invité, après avoir ri à sa plaisanterie.

— Entre donc ! J’espère que tu ne changeras pas d’avis en entrant ! C’est assez modeste…

Oh, Caleb ne vivait pas mal, mais ça n’avait aucune mesure avec l’appartement ou la maison dont il imaginait Sebastian être propriétaire. Il le voyait dans une immense villa, plus grande qu’un château et plus sophistiquée que l’appartement de Finn : il en faisait sûrement trop, et peut-être que le lieu de résidence de Sebastian était somme toute très simple.

L’appartement que Caleb partageait avec Milo l’était, en tout cas, mais il était propre et des hors-d’oeuvres les attendaient déjà sur la table basse du salon.

— Assis-toi ! lança Caleb en allant examiner de plus près le panier apporté par Sebastian. Le champagne n’allait pas se marier avec le plat alors autant le sabrer de suite et s’en servir comme apéritif, tout comme les terrines qui feraient bon ménage avec les petites verrines et les légumes à croquer qu’avait préparé Caleb.

Ce dernier revint dans le salon avec une bouteille ouverte, deux flûtes et du pain pour aller avec les terrines. Il posa le tout sur la table, mais ne sembla pas s’y intéresser de suite. À la place, il se tourna vers Sebastian et lui demanda directement :

— Alors, comment ça se passe ? Ça fait des années qu’on s’est pas vus et manifestement il s’en est passé des choses de ton côté… Il est sympa Billy North alors ?

Caleb rit de sa propre ânerie, sachant pertinemment que l’image populaire des stars qui se connaissent toutes entre elles étaient à des années-lumières de la réalité véritable. Mais c’était un moyen comme un autre de briser la glace qui avait eu des années pour se former entre eux. Toujours mieux que rien.
(c) DΛNDELION


Redeemer
Kodoku na kono sekai ha kimi no koe o matte iru
Sonzai o, sono imi o sakebe
Ore ha ima, koko ni iru...
; Redeemer - DEspairsRay - aeairiel.
Sebastian M. O'ConnorSebastian M. O'Connor
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t998-sebastian-m-connor-s-il-y-a-enMessages : 1403 Points : 1403
Pseudo : Flow
Avatar : Bradley James
Crédits : avatar : Flow signature : Rogers (PRD)
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis
Patronus: S'il pouvait en faire un, un Setter irlandais rouge
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents [Caleb-Seb]   Résumé des épisodes précédents [Caleb-Seb] EmptySam 12 Oct - 13:11

Résumé des épisodes précédents

- Sebastian M. O'Connor — Caleb Ollivander -


"I walked alone, I was scared of who I knew that I could be, but there was beauty in the darkest parts of my uncertainty. And now I finally see the future's right in front of me." A great big world
Il est fascinant de songer aux multiples des possibles que constituent le tissu même de la réalité. La moindre des décisions peut changer drastiquement le cours d’une vie, même si elle peut sembler triviale au premier abord : et si l’existence d’un seul être humain, dans cette gigantesque fourmilière qu’est la Terre, peut paraître insignifiante, il n’empêche que, comme l’explique la théorie du Chaos, le battement des ailes d’un papillon peut déclencher une tempête à l’autre bout du monde. Qui sait ce qui aurait pu se passer si Caleb et Sebastian étaient restés ensemble ? Qui peut prétendre connaître les événements qui se seraient produits si l’irlandais avait fait son coming-out des années plus tôt, avant qu’il ne fasse la connaissance de Jude ? Personne ne le sait, et c’est peut-être ce qui rend la chose si grisante, comme un vertige provoqué par la nature hasardeuse de l’univers.
Le fait est, cependant, que le joueur de Quidditch et le cuisinier se sont bel et bien séparés, et que cette expérience a forgé, au moins en partie, les personnes qu’ils sont aujourd’hui. Il n’y a pas de regrets, ni de remords. Seulement la certitude inébranlable, pour le croyant qu’est Sebastian en tout cas, que Dieu avait pour projet de le faire entreprendre ce chemin, pas un autre, et qu’il doit l’accepter, quoi qu’il puisse lui arriver. Les voies du Seigneur sont impénétrables, comme le dit si bien une épître par Saint Paul.

C’est probablement la raison pour laquelle une douce nostalgie naît dans la poitrine du bâtard O’Connor, alors qu’il voit s’illuminer le visage de son ex-petit ami quand il le salue. Il a conscience de ne plus vraiment connaître la personne qui se tient devant lui, car il a entrepris une route opposée à la sienne. Qu’a pu devenir l’héritier Ollivander ? Sebastian a hâte de le découvrir, ne serait-ce qu’en honneur du bon vieux temps.

Lorsqu’il entre dans l’appartement, il ne peut empêcher de poser son regard un peu partout autour de lui. C’est une maison, certes, pas forcément très grande et loin d’être aussi luxueuse que sa propre habituation, mais le blondinet n’est pas de ceux qui s’attardent sur ce genre de chose. Par contre, il remarque la collection de DVD et de petites figurines qui jonchent les étagères, la lumière des lampadaires de la rue qui pénètre dans la pièce à travers la fenêtre et qui réchauffe doucement la pièce, les coussins bariolés, la douce odeur qui émane de la cuisine. Quantité de petits éléments qui rendent l’appartement chaleureux et cosy, à l’image du Caleb qu’il a connu, en fait. Sebastian sourit doucement avant de prendre place dans le canapé que désigne son hôte, devant la table basse jonchée de quantités de verrines ayant toutes l’air plus succulentes les unes que les autres.

« - Je sens que ma diététicienne va me détester demain, dit-il en rigolant doucement. Mais ça va en valoir la peine, tout ça à l’air délicieux. T’as pas perdu la main, à ce que je peux voir.

Il tend la main pour saisir un bâtonnet de carottes et le croque avec contentement, attendant Caleb avant d’entamer réellement le buffet étalé devant lui. Le régime du sportif de haut niveau qu’est l’irlandais est soigneusement monitoré par quantité de spécialistes, mais il a également conscience qu’il a le droit de faire quelques petits écarts de temps en temps, pourvu que ces repas restent une exception. C’est d’autant plus vrai ce soir, lorsque Sebastian remarque que son ex sabre le champagne : l’alcool lui est normalement strictement interdit. Tant pis, se dit-il intérieurement. Je courrai une heure de plus demain, voilà tout… Et ouais, faut pas que j’oublie de boire beaucoup d’eau.

- Je suppose, ouais. Ça fait quoi… 6 ans ? Ça nous rajeunit pas, tout ça. Il y a tellement de trucs à dire que je sais même pas par quoi commencer, rajoute-t-il en rigolant doucement. C’est pareil pour toi, je suppose. En même temps, la dernière fois que je t’ai vu, t’avais 20 ans et t’habitais au Japon, donc ce serait pas si étonnant !

Qu’est-ce que six ans sur l’échelle d’une vie, en particulier pour les sorciers qui vivent encore plus vieux que les moldus ? Pas grand-chose, et pourtant, il est arrivé tellement de chose à notre O’Connor qu’il a l’impression que c’était dans une autre vie. Mais après tout, ils ont toute la soirée devant eux pour deviser du passé, du présent, du futur, des trois à la fois.

- Billy North ? Oh, ouais, il est hilarant, révèle la célébrité sans la moindre once d’ironie, demandant d’un geste de la tête si Caleb désire qu’il lui serve du champagne dans sa flûte, avant de se verser lui-même son verre. Il a un peu la grosse tête, après. Du genre à se vanter pour avoir été élu "Plus beaux abdos" par Sorcière Hebdo en 99, tu vois ? Ce qu’il ne dit pas, c’est que ça a été aussi son cas, plusieurs années de suite, même, mais ce n’est qu’un détail qu’il ne va surtout pas révéler présentement, ça irait à l’encontre de ses propos. Mais bon, c’est le cas de pas mal de rockstar en vrai, et puis… si je dois être tout à fait honnête, c’est vrai qu’il a de super abdos. Dommage qu’il soit hétéro.

Son rire retentit encore une fois dans la pièce, entrainant, entêtant. Il respire la joie de vivre, Sebastian, comme un esprit de la bonne humeur qui aurait été placé sur Terre pour répandre le bonheur autour de lui. C’est si naturel que d’exulter, que de sourire, pour le petit prince O’Connor. Son magnétisme solaire, c’est la raison pour laquelle il est tellement apprécié par ses fans, encore plus que pour ses exploits sportifs.

- Mais ouais, pour résumer, ça se passe assez bien pour moi, professionnellement parlant. Je commence à me faire vieux et je devrais envisager la retraite d’ici cinq à dix ans, mais… Je préfère pas trop y penser pour le moment. »

Parce qu’au moment où il devra rendre les armes et poser son balai au sol, ce sera un jour bien triste pour lui, il faut l’avouer. Sebastian ne sait pas de quoi l’avenir sera fait, cependant, et il préfère se concentrer sur ses matchs à venir, plutôt qu’à son futur incertain. Chaque chose en son temps.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 1061 WORDS.


Bheith ina laoch
Caleb OllivanderCaleb Ollivander
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1889-caleb-ollivander-cherry-blossMessages : 305 Points : 811
Pseudo : Magneion
Avatar : Armie Hammer
Crédits : Rain / Aeariel
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre-ville, en coloc avec Milo
Patronus: Un héron
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents [Caleb-Seb]   Résumé des épisodes précédents [Caleb-Seb] EmptyJeu 24 Oct - 15:13



Résumé des épisodes précédents
Caleb & Sebastian

« “Words are easy, like the wind; Faithful friends are hard to find.” » Shakespeare
C’était un peu étrange de se retrouver face à son ex, c’était vrai, surtout quand son ex était aussi rayonnant. C’était une célébrité même ! Caleb se doutait de ce que Sebastian devait endurer quotidiennement, car il se souvenait des réactions parfois étranges des gens vis-à-vis de son père, ou même de lui, quand il disait son nom. Toutes n’étaient pas agréables, loin de là, quand bien même les intentions étaient les meilleures du monde. Alors oui, il n’avait pas pu s’empêcher d’ouvrir grand les yeux d’admiration, mais il essaierait de rester le plus “normal” possible. Autant que faire se peut.

Déjà, le choix du repas n’était pas forcément un coup d’éclat : la remarque innocente de Seb quant à sa diététicienne fit un peu paniquer Caleb. Il n’avait absolument pas pensé à ça en composant le menu, et s’en voulait désormais. Il faudrait noter ça quelque part, au cas où un autre sportif de haut niveau viendrait un jour manger à sa table. Peut-être que son futur restaurant pourrait proposer des plats adaptés aux régimes de chacun ? Dans la mesure du possible ? Est-ce que ce serait même possible, d’ailleurs ? Avoir du léger, du végétarien, sans œufs ou lait, sans blé ou sans sel… Son cerveau allait bien trop vite pour si peu. Il sourit un peu nerveusement et se tança pour se calmer et rester, comme il le souhaitait depuis le début, normal.

— Ah je suis toujours cuisinier tu sais, je n’ai pas le temps de perdre la main !

Évidemment, Seb se jette sur les carottes crues : c’est léger, c’est bon pour la santé et ça lui évitera de se traîner comme un boulet sur son balai le lendemain. Pour faire bonne mesure, Caleb s’occupe de grignoter une verrine au saumon et à l’avocat, bien plus grasse et riche celle-là. Et ils entreprirent de commencer à essayer de se raconter leur vie. Celle qu’ils avaient vécu après leur séparation, celle qui expliquait tous les changements qu’ils pouvaient vivre aujourd’hui. Et forcément, Seb mis les pieds dans le plat en parlant du Japon. Le sourire de Caleb ne s’évanouit pas mais se fit terriblement nostalgique. Il s’était habitué à vivre en Angleterre de nouveau, mais repenser à Tokyo lui rappelait tout ce que sa vie aurait pu être, tous les coches qu’il avait loupé, tous les choix qui l’avaient menés à ce canapé.

— Ah le Japon… C’était bien, mais je ne pense pas que j’y retournerai un jour. Ou alors, quand je serai à la tête de plusieurs restaurants et en quêtes de succursales, ce qui est : pas du tout le cas maintenant. Je cuisine toujours, comme je le disais, je travaille à Atlantis. Le but c’est d’avoir un jour mon restaurant, et j’y travaille en ce moment même.

Il allait sûrement avoir Finn comme associé, et si une (grande) partie de lui était surexcitée à l’idée de travailler avec lui, une autre restait méfiante. Mélanger le privé et le professionnel, c’était rarement une bonne idée, à moins de mettre les bons garde-fous aux bons endroits.

Mais la conversation dériva sur Billy North, une rockstar que Caleb avait cité plus par plaisanterie qu'autre chose. Ce que disait Seb à son propos était intéressant, mais plus parce qu'il avait pu côtoyer la star elle-même que pour ce qu'il en disait. Caleb rit davantage à la dernière petite remarque de Seb : ouais, c'était souvent comme ça, les hétéros.

Caleb allait lui parler de Jude, parce que le couple était incontournable, mais Sebastian le prit de court en lui parlant plutôt de sa retraite. C'est vrai que ça arrive vite pour les sportifs de haut niveau, même si le Quidditch permettait quand même de rester longtemps en activité.

— Profite tant que tu peux ! T'entraîneras les autres plus tard !

Il était assez commun que les anciens sportifs passaient entraîneur, et Caleb voyait bien son ami prendre le même chemin. Après tout, pourquoi pas ? Il était gentil et patient, alors ça allait sûrement bien fonctionner côté pédagogie, non ?
(c) DΛNDELION


Redeemer
Kodoku na kono sekai ha kimi no koe o matte iru
Sonzai o, sono imi o sakebe
Ore ha ima, koko ni iru...
; Redeemer - DEspairsRay - aeairiel.
Sebastian M. O'ConnorSebastian M. O'Connor
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t998-sebastian-m-connor-s-il-y-a-enMessages : 1403 Points : 1403
Pseudo : Flow
Avatar : Bradley James
Crédits : avatar : Flow signature : Rogers (PRD)
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis
Patronus: S'il pouvait en faire un, un Setter irlandais rouge
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents [Caleb-Seb]   Résumé des épisodes précédents [Caleb-Seb] EmptySam 9 Nov - 12:50


Résumé des épisodes précédents

- Sebastian M. O'Connor — Caleb Ollivander -


"I walked alone, I was scared of who I knew that I could be, but there was beauty in the darkest parts of my uncertainty. And now I finally see the future's right in front of me." A great big world
Le temps passe, qu’on le veuille ou non. Elle est lointaine, l’époque où Sebastian croisa Caleb dans les rues d’un Tokyo encombré un lendemain de match victorieux, où ils vécurent une histoire brève et intense, loin des regards de caméras trop fouineuses pour le joueur encore dans le placard, à l’époque. Et l’eau qui a coulé sous les ponts ne leur permet que de mieux apprécier leurs retrouvailles, rendant le dialogue simple, plaisant. Oh, bien sûr, Sebastian est de ceux qui ont la discussion facile, parfois même un peu trop, mais il est toujours plus agréable de la partager avec quelqu’un lorsqu’on a plus à dire que de simplement parler du mauvais temps, ou de jacasser ces blablas insignifiants dont on oublie le sujet dès qu’on a le dos tourné. Là, il y a de la substance. Ce sont deux âmes qui se redécouvrent, dans toute leur complexité : savoir comment on est passé de la personne que nous étions, à celle que nous sommes aujourd’hui, est un processus fascinant.

« - Je me doute, ouais. Je me rendrai avec plaisir à ton restaurant, en tout cas, c’est aussi beau que ça sent bon ! Moi, je suis incapable de faire la cuisine, c’est toujours une catastrophe, ça finit toujours cramé dans mon four, c’est une horreur… Alors, forcément, je suis impressionné. Et puis je ramènerai des amis à moi dans ton restau, parce qu’une équipe de Quidditch hors-saison, crois-moi, ça mange. Beaucoup.

Il imagine sans mal ses collègues débarquer dans l’établissement de Caleb et vider les stocks prévus pour toute une semaine en un seul repas, et se jure d’essayer de limiter les appétits des formats les plus massifs des Phénix d’Atlantis. Mais il ne ment pas, lorsqu’il expose ses intentions de se rendre au restaurant de son ex, pour l’encourager dans sa voie. Ce ne sont pas des promesses en l’air, celles que l’on donne pour faire croire que l’on en a quelque chose à faire, il n’est pas comme ça, le blondinet. Il aime utiliser son nom pour donner un coup de pouce à ses amis : lui, ça ne lui demande pas beaucoup d’effort, et ça permet parfois d’accélérer l’arrivée de résultats satisfaisants. Le commerce de Milo n’avait pas besoin de lui pour atteindre le succès qu’il rencontre à présent, mais de le nommer dans des interviews, en ne jurant que de la qualité de son balai, a permis de précipiter sa renommée et de multiplier les commandes pour l’artisan.

- Pourquoi tu es revenu en Angleterre, si ce n’est pas indiscret ? Tu semblais pourtant adorer le Japon…

Il met bien souvent les pieds dans le plat, et sans s’en rendre forcément compte, Sebastian. Son sourire éclatant, ses grands yeux bleus, ses joues rosies démontrent sans mal sa candeur et l’absence d’arrière-pensées lorsqu’il s’exprime : il n’empêche que, parfois, ses interlocuteurs n’apprécient pas de se retrouver confronter à leurs propres paradoxes, alors même que la naïveté touchante de l’irlandais lui fait poser des questions qui fâchent. Bref, il est trop bavard pour son propre bien.

- Je sais pas, ouais. C’est dur de se dire qu’on est vieux, alors qu’on a à peine 30 ans. Je sais que c’est le lot de tous les sportifs, mais… quand j’ai commencé ce métier, j’avais 16 ans, j’étais un gamin. 30 ans, ça me semblait être dans une éternité ! Maintenant, j’y suis, et je peux pas m’empêcher d’avoir l’impression qu’on a tourné les aiguilles de l’horloge quand j’avais le dos tourné. Mais t’as raison, dit-il en claquant ses mains contre ses cuisses, s’accordant à manger un canapé qui lui fait de l’œil depuis le début de leur conversation. J’ai pas besoin de penser à ça maintenant, je suis en pleine forme, et puis l’été prochain, c’est la Coupe du Monde ! J’suis bien décidé à remporter encore un titre, après la Coupe d’Europe. Enfin, je m’en fous du trophée en lui-même, mais j’veux rendre fiers les Irlandais. »

Cela semble un peu chauvin, mais il est vrai que, depuis qu’il a emménagé à Atlantis, il a l’impression de perdre ses racines irlandaises. Il n’est pas rentré à Galway depuis l’enterrement de son oncle, et n’est pas pressé de revoir son père ou ses frères et sœurs, loin de là, mais malgré ses déboires familiaux, il aime de tout son cœur l’île d’Emeraude. C’est peut-être la raison pour laquelle il essaie de glisser des mots en gaélique dans ses discours, de porter la couleur verte le plus souvent possible. Pour garder lien avec sa patrie et, quelque part, son identité.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 762 WORDS.


Bheith ina laoch
Contenu sponsorisé
Plus d'informations
MessageSujet: Re: Résumé des épisodes précédents [Caleb-Seb]   Résumé des épisodes précédents [Caleb-Seb] Empty

 
Résumé des épisodes précédents [Caleb-Seb]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Réponse Rapide


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: