Bienvenue sur Catharsis,
A Tale of Muggles and Wizards
Constellations ON/OFF
Catharsis
A Tale of Muggles and Wizards

Catharsis :: Hors-jeu - Renseignements :: Boîte à Renseignements :: Renseignements Essentiels
 

 04. Technologie & Magie

Aller en bas 
AuteurMessage
CatharsisCatharsis
PNJ
PNJ
Messages : 1901 Points : 2660
Pseudo : Ton pire cauchermar
Avatar : --
Crédits : Melody
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: 04. Technologie & Magie   04. Technologie & Magie EmptySam 10 Aoû - 3:54

Le quotidien sur Atlantis

A la fois annexe et foire aux questions, ce post est un résumé des particularités technologiques et magiques d'Atlantis. Il sera actualisé au fil de l'évolution de Catharsis et pour répondre aux interrogations qui s’élèveraient durant le jeu.

Rappel : La Grande-Bretagne en l'an 2000

Le monde a grandement évolué à la fin des années 90s, le monde de Harry Potter a lui aussi changé en conséquence. Comme cette période est elle aussi déjà bien loin de nous, quelques statistiques sont présentées ci-dessous pour vous donner une idée de l’état du monde dans lequel vos personnages évoluent.
Attention néanmoins, ces données valent pour la Grande-Bretagne et sont à reconsidérer légèrement pour Atlantis, qui malgré ses hautes visions technologiques, reste une ville très à l’écart du continent. Cette situation rend de facto son quotidien un peu particulier.

 Statistiques britanniques en 2001
 

Population : 59 113 414 personnes
Espérance de vie à la naissance, femmes : 80 ans
Espérance de vie à la naissance, hommes : 75 ans
Attention, les sorciers ont une espérance de vie généralement plus longue. Comptez 10 à 20 ans de plus, selon leur mode de vie.
Abonnements téléphone fixe (sur 100 personnes) : 60
Abonnements mobile (sur 100 personnes) : 77
Utilisateurs d’internet (sur 100 personnes) : 29
Accès à l’électricité : 100% de la population
Pourcentage d’énergies alternative et nucléaires : 10.2% du total
Consommation d’énergies fossiles : 88.4% du total



 
En quoi Atlantis diffère-t-elle du reste du monde ?

Outre son université particulière et la philosophie de mixité sur laquelle elle s’est construite, Atlantis est aussi une ville moderne dans son architecture et son organisation, bien que marquée par la géographie particulière de Manadh. Ainsi, la population n’y vit pas comme dans le reste du monde.

D’abord, Atlantis est une ville presque exclusivement piétonne. Malgré les routes larges et rectilignes du Centre-Ville, les véhicules motorisés sont réservés aux services de secours. En effet, seuls de larges 4x4 et une excellente technique de conduite permettent de se déplacer en toute sécurité dans toute l’île. Pour le reste de la population, des lignes de tramway relient tous les quartiers d’Atlantis.

Atlantis est aussi une ville catalyseur ; elle attire autant les personnages les plus progressistes, qui veulent se trouver au centre de l'innovation, que ceux qui y sont radicalement opposés. Si l'Université Paracelse continue de baigner la ville de son aura progressiste, la présence de Gloriam et Magic is Might fait pression sur l'opinion publique et invite désormais à une certaine prudence. De plus, son niveau de vie plutôt haut et son atmosphère moderne et privilégiée la rendent détachée du reste du monde. Les habitants des zones traditionnellement sorcières (comme Pré-Au-Lard) ou des villes moldues à fort tissu industriel (comme Manchester ou Glasgow) ne partagent que rarement les vues des Atlantes.

Quels moyens permettent d'atteindre Manadh ?

La magie est évidemment un des moyens les plus simples d’atteindre l’île de Manadh, particulièrement en hiver, où la météo maritime peut isoler pendant plusieurs jours la vie de l’île du continent. Les moyens magiques classiques, le transplanage et la poudre de Cheminette, sont bien entendu fonctionnels pour relier Atlantis au reste du monde. La Rotonde des Portails permet également de voyager facilement et sans danger vers différents lieux, surtout pour atteindre les endroits qui ne disposent pas de cheminée, ou pour ceux qui ne sont pas adeptes du transplanage.

Pour les moldus, ou le transport de marchandise, des moyens conventionnels sont à disposition à partir du port d’Atlantis. Des bateaux relient à intervalles réguliers Atlantis avec les villes de Irvine et Port Glasgow en Écosse, Liverpool en Angleterre ainsi que Belfast et Dublin en Irlande. Si ces liaisons maritimes sont d’ordinaires boudées par les sorciers en raison de leur dépendance à la météo, elles restent néanmoins indispensables pour fournir Atlantis en nourriture et matières premières.

Le développement de la ville a cependant appelé une amélioration des services non-magiques, afin de combler le gouffre qui sépare les deux populations. Outre l'installation de société privée, le maire d'Atlantis a également lancé un appel à projet pour améliorer le service public de transport en ville. Les résultats et premiers travaux sont attendus pour le printemps 2002.


 
Quelles sont les énergies utilisées sur Atlantis ?

Pour le moment, le charbon constitue la première source d'énergie employée sur l'Île de Manadh, notamment parce que son importation constitue la meilleure option économique envisageable. D'autres idées avaient été évoquées : seulement, la position insulaire d'Atlantis rendait toute liaison avec l'Angleterre particulièrement houleuse et délicate. Le gaz aurait été trop difficile à amener par voie maritime, autant que le pétrole.
Quant aux énergies dites renouvelables, elles commencent seulement à s'implanter et à s'essayer dans les pays anglo-saxons. De fait, seul le tramway est équipé pour être auto-suffisant par le biais d'un parc éolien. À terme, certains acteurs d'Atlantis songent à poursuivre cette voie sur d'autres aspects de la ville… Mais tout cela reste, pour le moment, fugace et difficile à porter au-devant des grands protecteurs du charbon.

Et le nucléaire ? Il faut savoir  que cette source d'énergie est une exception typiquement française dans l'Europe du deuxième millénaire. La catastrophe de Tchernobyl, en date du 26 avril 1986, est encore bien trop présente dans la mémoire des États pour qu'elle soit sereinement envisagée par le Royaume-Uni. Et les sorciers, eux-mêmes, éprouvent de vives appréhensions à ce sujet.

« Atlantis sera charbonneuse ou ne sera pas. » Un industriel moldu interrogé, en 1998.


 
Les moldus vivent-ils avec le même confort technologique ?

Dans les principaux quartiers d'Atlantis, l’électricité est diffusée sans mal. Les importations quotidiennes permettent, en outre, d'accéder à tous les objets et matériaux technologiques dont un pareil pôle à besoin. C'est pourquoi le confort technologique est sensiblement le même que dans les grandes capitales régionales du Royaume-Uni… Voire, même, beaucoup plus.

Des prototypes étant réalisés sur place, qu'ils soient issus de la technologie ou de l'hybridation avec la magie, ils offrent une véritable avancée sur le reste du monde !


 
La technologie influence-t-elle sur la vie des sorciers ?

D'une certaine manière, la technologie apporte énormément de choses aux sorciers. Tout du moins, pour ceux qui le veulent bien ! L’électricité a modifié, pour beaucoup, leurs habitudes de vie et leurs activités. Même si, par automatisme, ils se tournent toujours vers l'emploi de chandeliers – l'ambiance, que voulez-vous !

Pour autant, la technologie engendre aussi son lot de méfiance et de confusion. La magie reste très sensible aux ondes – et, de cette façon, la vie des sorciers eux-mêmes. Il n'est pas rare que certains objets provoquent quelques désagréments physiques ou que des lieux très élevés de l'île, tel que le Sgùrr Oigh, provoque une véritable perturbation dans l'usage de la magie. Mais faute de recherches suffisantes en ce domaine très précis, la question reste encore ouverte.


 
La magie influence-t-elle sur la vie des moldus ?

D'un autre côté, la découverte de la magie et son utilisation pour les moldus a été une véritable avancée sociétale. Dans la plupart des activités de la vie quotidienne, la difficulté s'est amenuisée au profit d'un gain de temps et d'efforts. Certes, la technologie offre une puissance parfois instantanée qui laisse présager d'innovations futures grandioses, mais la sorcellerie offre une multitude de réponses à des problématiques autrement édifiantes. Dans le domaine des soins, par exemple, ou encore de la construction et des transports.

Toutefois, toute évolution apporte son lot d'aspects négatifs : Manadh étant un nœud névralgique de la magie – sans que cela soit expliqué ou véritablement compris – il engendre quelques dysfonctionnements. Ainsi, en certains points de l'île, les objets technologiques rencontrent des interférences : la première génération de téléphones portables est particulièrement sujette à ce genre de perturbations radiophoniques.
De pareils effets ne sont pas encore tout à fait expliqués : des études prochaines pourraient cependant être menées sur ce point afin d'en découvrir les causes et les conséquences.
CatharsisCatharsis
PNJ
PNJ
Messages : 1901 Points : 2660
Pseudo : Ton pire cauchermar
Avatar : --
Crédits : Melody
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: Re: 04. Technologie & Magie   04. Technologie & Magie EmptySam 10 Aoû - 3:57

La Technomagie

Grâce à sa position aux frontières des mondes magiques et moldus, la ville d'Atlantis est devenue un des centres des recherches en Technomagie. Comme son nom l'indique, ce champ de recherche enquête sur l'interaction entre la technologie moldue et la magie, afin de découvrir leurs limites et des moyens d'améliorer tant le niveau de vie des sorciers que des moldus.

Controverses

La recherche en technomagie n'est malheureusement pas sans conséquences. De nombreuses couches de la population craignent encore l'hybridation de la société. Des sorciers craignent pour la perte de leur contrôle sur la magie, tandis que de nombreux moldus refusent encore de croire à l'efficacité de la magie. Beaucoup d'université et d'entreprises rechignent encore à débloquer des fonds de recherche dans le domaine et même si l'Université Paracelse d'Atlantis et le Syndicat Corporatiste font office de meneurs, tout ne leur est pas permis non plus. En effet, au-delà des considérations politiques classiques, qui forcent les instances dirigeantes à la mesure, les groupuscules extrémistes comme Gloriam et Magic is Might ont fait des partisans de la technomagie leurs cibles privilégiées.



La Technomagie dans le domaine médical

Les médecins et les médicomages ont été les premiers à travailler main dans la main. Depuis la guérison d'un malade du Sida, l'opinion publique a majoritairement valsé dans le camp de la technomagie médicale. A la fin de l'année 2001, des centres de chirurgie ultra spécialisés utilisent des moyens technomagiques pour des opérations délicates, comme des greffes de membres, la chirurgie plastique reconstructrice ou encore en chirurgie générale (os cassés, etc). Certaines prothèses enchantées commencent même à être remboursée par le système de santé moldu, mais leur usage est encore considéré comme expérimental et connaît des ratés.

La plupart des maladies graves ne sont cependant pas plus soignables par la technomagie qu'en médecine normale. En effet, ces maladies étant peu connues des sorciers, l'usage de la magie pour soigner le cancer, la maladie de Parkison, d'Alzheimer, ou encore les maladies mentales comme la schizophrénie sont encore à leurs frémissements.

La Technomagie au quotidien

L'hybridation entre la magie et la technologie ne s'est pas encore autant répandue que ses partisans le souhaiterait. En effet, il est toujours impossible d'intégrer les enchantements dans des procédés industriels, ce qui rend la création d'objets technomagiques à grande échelle laborieuse. Les articles technomagiques sont donc considérés comme un certain luxe, ce qui joue également un rôle dans la controverse politique et une certaine négativité de la part de l'opinion publique moldue. Pour ceux qui peuvent se les payer, des objets du quotidien enchantés simplement (de la vaisselle auto-nettoyante, des objets qui se réparent d'eux-même, de la décoration dansante, ...) sont cependant assez accessibles. Pour les plus nantis, des commandes spéciales peuvent être demandées à des inventeurs et enchanteurs professionnels, qui peuvent réaliser des objets technomagiques plus complexes.

Le potentiel commercial de ces objets n'échappe cependant pas à de nombreux industriels, qui tentent de développer leurs propres objets technomagiquement contrôlés. Cela mène cependant aussi à de fréquentes dérives, et les arnaques ne sont pas rares. Chaque semaine, on reporte des cas de moldus blessés ou dépouillés de leurs économies à cause d'objets technomagiques ne tenant par leurs promesses. Le Service du Détournement de l'Artisanat Moldu trouve ainsi un nouveau souffle.

La Technomagie et les Sciences

C'est en Biologie que les moldus et les sorciers coopèrent le mieux. Guidé par le succès de la médecine et la médicomagie, on voit chaque jour des échanges de plus en plus fructueux autour de lois naturelles. Les règles biologiques des deux mondes étant assez naturelles, les recherches dans le domaine n'ont cependant pas encore eu un véritable impact sociétal. En revanche, cela la protège aussi de nombreuses controverses. Seules les lois de la métamorphose provoquent certaines crispations, rendues compréhensibles par la crainte des moldus de ne pas reconnaître leur voisin, ou d'être victime d'une transformation non souhaitée. Les applications de la métamorphose en technomagie sont cependant considérées comme limitées, et ce champ de recherche reste donc extrêmement marginal.

La Chimie est le parent pauvre de la recherche technomagique. Il est déjà reconnu que les potions magiques ne peuvent être créées par les moldus, les réactions entre les différents ingrédients dépendant en effet du potentiel magique du potionniste. Les chimistes moldus n'ont donc montré qu'un intérêt très distant pour les potions, tandis que les potionnistes sorciers considèrent souvent que leurs potions ne répondraient de toute façon pas aux lois de la chimie moldue. Seule l'Université Paracelse propose de réconcilier les deux approches, dans l'espoir peut-être de faire des découvertes inattendues.

La Physique est probablement le champ dans lequel les recherches sont les plus prometteuses, mais aussi les plus délicates. Si de nombreux physiciens moldus s'intéressent au fonctionnement de la magie et comment elle interagit avec le monde, il n'existe encore aucune théorie reconnue qui explique comment la magie influence, ou est influencée, par les lois physiques classiques (la gravité, la vitesse, les échanges de températures, ...). Le potentiel impact sociétal énorme de ces recherches rend les universités et les industries frileuses, même si certains chercheurs passionnés ont réussi à faire publier quelques études. C'est notamment en ce qui concerne les ondes, et la façon dont la magie et l'électricité se perturbent mutuellement que les recherches sont les plus avancées. La raison en est simplement que de telles études ont été indispensables à la fondation d'Atlantis, et les gouvernements impliqués - en compagnie du Syndicat Corporatiste - se sont chargés de financer les chercheurs.

La Technomagie dans l'aire de l'Information

De tous temps, les sorciers ont emprunté aux moldus certaines de leurs inventions et en ont créé des dérivés. On retrouve par exemple des appareils ou des caméras magiques, mais leur utilisation reste centrée sur les médias, et on ne trouve donc que peu de photographie ou de films magiques élevés au rang de pratique artistique. De plus, l'impossibilité de fixer des événements magiques (par exemple, un lancer de sort) sur une péllicule moldue continue de diviser les deux mondes.

La radio magique n'a en commun avec la radio moldue que le nom, et elles fonctionnent toutes deux avec des moyens différents (l'une la magie pure, l'autre, les ondes). A l'heure actuelle, il n'existe aucun appareil qui permet de recevoir des stations magiques et des stations moldues, étant donné les perturbations qui existent entre magie et ondes. Les téléphones, ordinateurs, GPS et autres objets électroniques semblent toujours insensibles à la magie et personne n'a encore réussi à les enchanter sans complètement les détraquer.

Personne n'a non plus trouvé comment stocker de la magie en tant qu'énergie. Il n'existe donc ni piles, ni batteries à magie.

Quelles évolutions possibles pour la technomagie ?

Entre applications très concrètes et recherches complètement loufoques, le champ des possibles est encore très large. L'Université Paracelse d'Atlantis a une réputation de progressisme en la matière et accueille la plupart des sujets de recherche avec une réponse positive. Depuis les attaques en ville menées par les groupes extrémistes, l'université tente cependant de modérer les controverses.
La liste suivante présente des suggestions de recherches possibles en technomagie. Cette liste n'est pas exhaustive. La plupart de ces idées sont mal accueillies par les détracteurs de la mixité.

  • Catalyser la magie dans autre chose qu'une baguette magique

  • Déclencher un sort de manière conditionnelle (par exemple, un pistolet qui ne tirerait pas des balles quand on appuie sur la gachette, mais lancerait un Stupéfix. Les lobbys sorciers s'opposent violemment à ces recherches, le Sacre fait pression sur l'UPA à ce sujet

  • L'utilisation de la métamorphose et des sortilèges d'animation dans l'industrie et la robotique. Cette question est extrêmement mal accueillie par l'opinion publique moldue et par le groupe Gloriam

  • La présence de la magie dans l'espace, et la possibilité de l'utiliser pour envoyer l'homme ou des satellites en orbite

  • La magie et le climat (peut-on influencer le climat, protéger des zones habitées de catastrophes climatiques...)

  • Le développement de GPS magiques

  • La magie dans des applications liées à la sécurité (sortilèges d'alarme, sortilèges anti-évasions, sortilèges anti-braquages, ...) et aux transports (airbags magiques dans les voitures, sortilèges anti-crash dans les avions)

  • La magie comme énergie (comment stocker la magie, la magie existe-t-elle à l'état pur)

  • L'influence de la magie sur la biologie humaine (les drogues magiques utilisées par des moldus, les drogues moldues utilisées par des sorciers, compatibilité reproductrice entre des hybrides magiques tels que les géants ou les gobelins avec des moldus, lycanthropisme chez les moldus, etc).



Attention, toutes ces questions sont encore majoritairement sans réponses. Cependant, cela signifie aussi que centrer un personnage ou votre RP autour de ces recherches peut vous mener à influencer grandement le contexte ! N'hésitez pas à contacter le staff pour en discuter :)

Quels types d'objets les moldus ne peuvent-ils pas utiliser ?

Malgré les recherches en technomagie, de très nombreux objets restent irrémédiablement inertes face aux moldus. La liste complète serait longue à établir, mais une astuce pour les différencier réside dans la question : cet objet est-il magique par lui-même ou fonctionne-t-il grâce à la magie du sorcier ? Les premiers sont globalement utilisables par les moldus, alors que ce n'est pas le cas des seconds. Deux listes sont données ci-dessous pour servir de guide.

Objets inutilisables

Baguettes magiques
Portails de la Rotonde
Rappeltout
Boule de divination
Magicobus
Miroirs à Double Sens
Poudre de Cheminette
Balais



Objets utilisables

Beuglantes
Farces et Attrapes
Détecteurs de Magie Noire
Balles de Quidditch
Portoloins


CatharsisCatharsis
PNJ
PNJ
Messages : 1901 Points : 2660
Pseudo : Ton pire cauchermar
Avatar : --
Crédits : Melody
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: Re: 04. Technologie & Magie   04. Technologie & Magie EmptySam 10 Aoû - 4:01

Magie et Science : une fracture entre histoire et progrès technologique

Extrait d'une conférence tenue dans le cadre du Premier Colloque des Chercheurs Technomagiques de Grande-Bretagne.

« Longtemps, les questions sur l’existence de la magie n’ont été que d’un intérêt mineur dans la recherche scientifique. Outre quelques travaux en sciences historiques sur le Moyen ge, que ce soit le thème bien connu de l’inquisition et de ses chasses aux sorcières, ou d’autres problématiques, un peu moins populaire, comme le rôle de l’ergot de seigle dans la tragédie de Salem, elle a longtemps été considérée comme une simple histoire pour enfant. Les travaux qui la considèrent ne s’intéressent d’ailleurs généralement qu’aux conséquences de sa potentielle existence en termes de sociologie, théologie, voire médecine. La levée du dénommé “Code International du Secret Magique” a cependant ouvert à la science un nouveau champ de recherche.

En effet, des observations préliminaires effectuées sur base de témoignages de volontaires proches des modes de vie humains et magiques ont permis de pointer un certain nombre d’exceptions aux lois scientifiques bien connues des chercheurs humains. Si aucune d’elles n’a encore été avérée -- la méthodologie était jusquà présent délicate à systématiser pour reproduction en laboratoire -- certaines pistes sont néanmoins considérées comme probables par la communauté scientifique.

La plus importante d’entre elles porte sur la capacité des sorciers, par le biais de leur magie, à se soustraire avec légèreté à un certain nombre de lois physiques. Il a ainsi été remarqué que grâce à divers engins enchantés, tels que les balais ou les tapis volants, les sorciers avaient développé des capacités de vol inexplicables par les lois connues de l’aérodynamique et de la gravité. Diverses autres lois d’attraction et de mouvement sont ainsi malmenées par la magie du transport, les sorciers ayant en effet la possibilité de se téléporter, de voyager de cheminées en cheminées et de développer des véhicules dont la forme s’adapte aux exigences du voyage.

Si ces points suffisent à exciter l’imagination et à encourager les universités à libérer des fonds pour entamer la recherche, d’autres exemples, avérés par des années d’expérience méritent également l’attention. La désormais célèbre école Poudlard, collège pour jeunes sorciers, exacerbe depuis quelques années la frustration des adolescents élevés dans un monde de plus en plus technologique. Divers appareils banals de notre quotidien, refusent ainsi d’y fonctionner. Il s’avère impossible d’utiliser à Poudlard une radio, un réveil, un téléphone ou une montre électronique, bien que, et cela est très intéressant, les montres à mécanismes d’horlogerie fonctionnent parfaitement.

Il semblerait donc bel et bien que ce ne soit pas toute la science, mais surtout la physique, qui se soit fâchée avec la magie. Les ondes, peu importent leurs origines, ne font visiblement pas bon ménage avec un univers magique survolté tels qu’un collège de sorcellerie. Cette théorie est, et de loin, celle qui intéresse le plus les chercheurs dévolus au domaine depuis quelques années. De nombreuses expériences se tiennent dans différentes zones du monde pour tenter de délimiter le domaine d’influence et comprendre où se trouverait cette fameuse “ligne de fracture entre technologie et magie”. Les premiers résultats d’études sont déjà prometteurs en ceci que la magie s’est révélée inerte dans des lieux à très hauts quotients électromagnétiques, telles que les centrales électriques ou nucléaires.

Ces résultats posent une série d’interrogations exaltantes pour l’avenir du monde mixte ; quelles sont dès lors les possibilités de vivre en parfaite harmonie ? Humains et sorciers sont-ils affectés de la même manière par la nature qui nous entoure ? Si, jusqu’à aujourd’hui, nos avancées n’ont permis de différencier les deux branches, il n’est peut-être guère surprenant que ce soit à cette période de progrès fulgurant que la fusion s’effectue. La magie a, des siècles durant, permit à ses pratiquants de surpasser leurs capacités naturelles, de vivre mieux et avec plus de facilités, ascension que permet maintenant également la science moderne.

Qu’en sera-t-il demain ? L’existence de la magie va-t-elle définitivement stopper les progrès technologiques ? Ou est-ce la science qui va rendre la magie obsolète ? Les deux peuvent-elles fusionner et se sublimer l’une l’autre, pour permettre à l’humanité des lendemains radieux ? Gageons que l’Université Paracelse d’Atlantis, grâce à ses aménagements hors du commun, le soutien du Département de la Mixité et de la Collaboration et les nombreux spécialistes que ce projet enthousiasme, sera la figure de proue de nos avancées futures. »

Anthony Green, chef du groupe Sciences et Éducation, département de la Mixité et de la Collaboration.
Contenu sponsorisé
Plus d'informations
MessageSujet: Re: 04. Technologie & Magie   04. Technologie & Magie Empty

 
04. Technologie & Magie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» _ Magie Noire [ Ombre ]
» Magie, armoires et autres curiosités. [PV]
» [Magie] Kenshi no Maho (Magie de l'épéiste)
» [Magie] Bloody Magic
» résistant à la magie

Réponse Rapide


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: