Bienvenue sur Catharsis,
A Tale of Muggles and Wizards
Signaler un RP libre

Catharsis :: Hors-Jeu - Personnages :: Présentation des Personnages :: Résidents d'Atlantis・Autres :: Fiches validées - Résidents d'Atlantis・Autres
 

 Harper Redfield • Beneficio - Services Magiques Universels

Aller en bas 
AuteurMessage
Harper RedfieldHarper Redfield
StaffMoldu
StaffMoldu
Messages : 86 Points : 799
Pseudo : Line
Avatar : Xavier Samuel
Crédits : nightblond
Plus d'informations
MessageSujet: Harper Redfield • Beneficio - Services Magiques Universels   Harper Redfield • Beneficio - Services Magiques Universels EmptyDim 14 Juil - 14:49

Harper Redfield
Informations civiles
Nom : Redfield.
Prénom(s) : Harper.
Date de naissance : 2 avril 1966
Âge actuel : 35 ans
Origines : Moldu, Britannique.
Occupation : Fondateur de Beneficio, une entreprise qui délivre des services magiques à l’intention des moldus. L'entreprise, dont la maison mère est à Londres, est en pleine expansion et s'est installée à Atlantis depuis la fin Septembre 2001. Ses services actuels sont;
  • Beneficio Atlantis Taxibalais
  • Beneficio Magiménage
  • Beneficio Magigardes
  • Beneficio Sorciers-A-Tout-Faire
  • Beneficio Magicoursiers

L'entreprise vient de fêter sa 3e année, et cherche maintenant à embaucher à Atlantis, dans le but d'étendre son activité et même, d'offrir de nouveaux services.
Alignement politique :
Harper est pro-magie. Comment ne pas l’être ? C’est une source d’énergie apparemment inépuisable, écologique, flexible et incroyablement sûre. Elle pourrait remplacer le pétrole, l’électricité et le nucléaire sans effort, et il se demande bien pourquoi personne ne semble encore y avoir pensé. C’est une source d’évolution qui l’excite autant que la perspective d’étendre la société humaine sur la lune. En revanche, malgré les apparences, Harper ne voit dans les sorciers qu’une machine utile, mais qui bientôt, devra être recyclée.
Il est un membre avoué du Syndicat Corporatiste, dont il finance essentiellement des recherches dans le domaine de la physique. Il participe aussi régulièrement à des conférences sur le thème de la coopération entre sorciers et moldus, pendant lesquelles il défend l'idée de la mixité.
Informations Magiques
Statut de sang : Moldu. A sa connaissance, il n’y a pas une goutte de sang magique dans la famille.
Opinion sur la magie : C’est une ressource fantastique, exaltante même. Harper est fasciné par tout ce qui a trait aux sortilèges et à la façon dont la magie est catalysée. Il lit beaucoup sur le sujet, et a même une plutôt bonne connaissance des règles de base de la magie. Il connaît les limites de la métamorphose, ce qu’est un patronus et ne s’étonne plus qu’on lui parle de fantôme. Ce n’est cependant pas une âme d’enfant qui s’est éveillée, mais celle d’un entrepreneur qui réfléchit à tous les moyens de faire de la pratique magique un business florissant. En revanche, il n’a cure des plantes magiques, des créatures et autres étrangetés du genre.
Patronus : Il hésite entre un renard et un corbeau.
Épouvantard : Un chemin sans fin, qui se perd dans l’horizon, et qui n’a aucun embranchement
Miroir du Rised :Il ne s’en doute pas, mais ce qu’il verrait, c’est simplement lui, se tenant, seul, au milieu d’une prairie verdoyante. En arrière-plan on aperçoit des collines et on devine le tracé d’une rivière.
Ancienne école/maison :Il a fréquenté une école privée de Londres. Il y a également fait ses études, en plus de plusieurs stages et séjours universitaires aux Etats-Unis et en Allemagne
Idées Préconçues :
Les gens qui aiment le rock sont de meilleures personnes que les autres
Il doit être terriblement difficile et contre-nature d’être un sorcier né-moldu. Il est convaincu qu’ils sont quelque part plus proches de leurs cousins sans pouvoirs et qu’il est de leur devoir de les ramener dans le droit chemin. La société magique ne les acceptera de toute façon jamais.
Le succès est une question d’effort, de travail, et de volonté. Pas de chance.
Poudlard ne peut pas préparer à une société mixte, et c’est aux moldus d’éduquer les jeunes sorciers, si un équilibre doit être atteint un jour.
Etant donné que les sorciers n’ont jamais cherché à partager la magie avec les moldus, ils doivent être des créatures profondes égoïstes et narcissiques.

Descriptions
Caractère & Informations
Confiant: Harper croit en ses propres capacités et en son futur. Il a traversé différentes épreuves sans y perdre trop de plumes, au point de presque croire qu’il est devenu intouchable grâce à une sorte de bonne étoile.  
Déterminé: Depuis qu’il a quinze ans, ses buts dans la vie sont plutôt clairs. Il ne les a jamais perdus de vue et est prêt à tout pour les atteindre, les uns après les autres.
Audacieux: Ne dit-on pas que la fortune sourit aux audacieux ? Il n’a pas peur de prendre des risques, et est prêt, le cas échéant, à assumer les conséquences. Il n’est pas tête brûlée pour la cause; chacun des risques qu’il prend l’est de manière rationnelle et réfléchie.
Courtois: En affaires, on ne peut pas se permettre de se comporter comme un sagouin. Il aborde tout le monde avec courtoisie et élégance, à défaut de toujours se montrer particulièrement sympathique. Il sait que les insultes et la brutalité ne mènent à rien. D’ailleurs, il abhorre les gens impolis.
Attentionné: Harper n’est pas juste un homme d’affaires perfectionniste. Dans sa sphère privée, il se montre observateur et disponible. Ses petites attentions sont vraies et il dépense sans compter l’argent et le temps pour ceux auxquels il tient.
Doucereux: Son attitude délicate a longtemps été feinte, avant de devenir seconde nature. Ses yeux démentent encore souvent la douceur de ses paroles, et même si cela ne trompe pas tout le monde, on ne peut pas l’accuser de jamais se montrer agressif.
Froid: D’une rationalité froide, réfléchie et calculée. Harper contrôle chacun de ses actes et de ses décisions, ne se laissant que rarement emporter à la colère et si ça arrive, ce n’est jamais en public.
Fêtard: Il aime la musique forte, transcendante, les alcools forts, qui vrillent les sens, et les gens qui dansent si proches les uns des autres, jusqu’à se confondre. Il fréquente les soirées les plus hypes et les plus extrêmes de Londres, ce qui ne l’empêche cependant jamais d’être à pied d’oeuvre dès le matin.
Addict: Nul ne peut tenir un tel rythme sans un petit coup de pouce. Tous savent qu’il peut avoir la main lourde sur l’alcool, et que le whisky est sa faiblesse. Certains soupçonnent son usage de cocaïne, bien qu’il soit assez malin pour ne jamais en prendre en public. Son petit secret, en revanche, ce sont les drogues magiques, et ça, il vaut mieux que ça ne se sache pas.
Influent: Redfield Dans certains milieux, il suffit de ça pour que les portes s’ouvrent, et que les foules s’effacent. Sa famille s’est forgée sa fortune en n’hésitant pas à écraser leurs rivaux. Harper, lui, a préféré se construire un réseau très social, mais son nom ne l’empêche pas non plus de pouvoir s’attirer des faveurs.
Joueur: Les défis lui font bouillir le sang. Il n’aime rien de plus que d’être en compétition avec un rival, et de construire sa stratégie à chaque coup, sans hésiter à flirter avec les limites. No pain, no gain
Méthodique: Certains le disent calculateur, mais ce n’est qu’à moitié vrai. Malgré les apparences de jeune businessman enivré de son succès, Harper sait où il va, pourquoi, et comment. Il ne précipite aucun choix, et connaît le danger de brûler les étapes.
Opportuniste: Il cherche son propre avancement et le succès de son affaire, et ne se vexe pas des victoires d’autrui. Cependant, si, en passant, il a l’occasion de mettre du plomb dans l’aile d’un projet concurrent, il trouve qu’il aurait tort de s’en priver.
Patient: Ou du moins, c’est ce qu’il aime à prétendre. Rien dans sa vie ne dure jamais, chaque étape est courte, rapide. Peut-être est-ce dû à son efficacité en matière de travail. Il est convaincu qu’il saurait attendre que l’arbre porte ses fruits, mais ça reste encore à prouver.
Rêveur: Rares sont ceux qui ont eu l’occasion de le surprendre, un doux sourire honnête sur le visage, le regard perdu par une fenêtre. Harper est convaincu d’oeuvrer pour un monde meilleur, et c’est le rêve d’une société parfaite qui le meut. Si on peut parfois douter de ses méthodes, ce n’est pas le cas pour ses intentions, qui ne sont pas viles. Certains de ses proches le taxent même d’idéaliste.
Soigné: Harper accorde beaucoup d’importance aux apparences et au décorum. Même décontracté, il aime être soigné, et ce besoin de beauté s’étend à son entreprise. Les employés de Beneficio sont tous tenus à un uniforme impeccable, et il n’entend fournir aucun service qui soit moindre que du luxe.

Opinions sur la Mixité
Harper entretient une relation un peu ambiguë avec la mixité. D’une part, il ne peut plus s’imaginer vivre sans la conscience que la magie existe autour de lui. Il y voit tellement de possibilités, de façon de l’exploiter, afin d’améliorer la société humaine. Il éprouve un sentiment de profonde injustice à l’idée que les sorciers l’ont exploitée pendant des siècles sans jamais songer à la partager avec les moldus. Il considère par défaut les sorciers comme des êtres égoïstes et détachés du monde dans lequel ils vivent pourtant. Il nourrit un certain ressentiment à leur égard. En revanche, il a aussi conscience que sans leur participation, la technomagie n’a aucune chance de se développer; exterminer les sorciers signifierait perdre tout accès à ce qui est magique en ce monde. C’est un dilemme complexe. Pour le moment, il fait de son mieux pour masquer ses émotions et différencie assez bien “les sorciers” de “l’individu doté de pouvoirs magiques se trouvant devant moi.”, ce qui lui permet d’avoir des relations cordiales avec la plupart des sorciers.

Réputation
Harper mène son entreprise d’une main de fer, qui tolère peu les échecs et les erreurs, mais c’est surtout parce qu’il les considère toutes comme les siennes. Ses employés sont généralement plutôt contents de travailler pour lui, le trouvant certes exigeant, mais juste. Peu iraient jusqu’à dire qu’ils l’apprécient cependant, car ils sont conscients qu’entre eux et leur employeur, il y a toujours un mur. Harper ne mélange pas vie professionnelle et vie privée.

En dehors du contexte professionnel, on le connaît comme un bon vivant, qui n’hésite pas à faire la fête jusqu’aux heures tardives. Il traîne souvent derrière lui un groupe de jeunes étudiants en commerce qui admirent son succès, son aisance sociale et son carnet d’adresse bien rempli. Dans son milieu, il fait partie des gens qu’il est de bon ton de connaître, et il s’abstient d’ailleurs souvent de se présenter.

Dans l’un ou l’autre cas, il y a autant de gens qui l’admirent, qui le jalousent ou le méprisent. Il en a conscience, et il s’en moque avec une arrogance froide, et parfois déplacée.


Biographie

Elements majeurs de chronologie:
2 avril 1966 : Naissance
Août 1982: Première confrontation directe avec le monde magique. Il est témoin d’une course de balai sur les côtes anglaises, lors de vacances en famille. Il refuse de croire ce qu’il voit.
1983 : Levée officielle du Secret, Harper a 17 ans. Son sentiment est ambigu, la magie ne le fait pas vraiment rêver, pas plus que le gouffre qu’elle vient d’ouvrir dans la société.
Septembre 1984 - Juin 1988 : Etudes de commerce à Londres. Il fait plusieurs stages aux Etats-Unis et un en Allemagne.
Juin 1996: Suite à un accident lors d’une bagarre qui a mal tourné, il est soigné technomagiquemenet et en garde des séquelles sous la forme d’une cicatrice mobile et parfois très douloureuse.
Juillet 1996: Rejoint le Syndicat Corporatiste, il y fait essentiellement du mécénat, mais cherche à jouer un rôle plus pratique dans le groupe.
Novembre 1997-Juin 1998: Harper cache un sorcier né-moldu, l’employant à un poste purement moldu dans l’entreprise dans laquelle il travaille. C’est via cet échange qu’il a l’idée de Beneficio.
Octobre 1998: Fondation de Beneficio à Londres
Octobre 2000: Gravit les échelons au Syndicat Corporatiste, grâce à l’augmentation de ses apports financiers et l’évolution prometteuse de Beneficio.
Mars 2000: Première visite à Atlantis. Il y revient ensuite régulièrement pour prendre le poul de la ville et comprendre comment y installer Beneficio.
Septembre 2001: Installation à Atlantis, il ouvre un bureau de Beneficio avec deux employés à temps-plein (Beneficio Taxi-Balais) et un employé indépendant (autres services).


Confrontation avec la Technomagie - 12 juin 1996
La technomagie, il en avait entendu parler, bien sur. Comme à chaque nouvelle découverte scientifique autour desquels les journaux télévisés faisaient un sujet bourré d’optimisme et de brillance, avant que tout le monde n’oublie à nouveau quelle innovation venait de bouleverser le monde. La vérité c’était que la plupart d’entre elles finissaient soit oubliées au fond d’une bibliothèque universitaire, soit engloutie par une autre nouveauté plus impressionnante encore. Harper ne pensait pas à la technomagie, pas vraiment.
Le temps qu’il arrive à l’hôpital, le bras droit de sa chemise blanche était si gorgée de sang que le tissu goûtait doucement. Ploc, ploc. Sa main droite ballottait au bout de son bras comme un manchon inutile. Ce qui venait de se passer n’était pas très clair dans son esprit, face au paramédic, il se contenta de grogner qu’il voulait de la morphine, mais on la lui refusa. On appela le chirurgien orthopédique de garde, qui appela le neurochirurgien, ils échangèrent des regards hésitants. Harper réclama de la morphine une nouvelle fois. Il ne pouvait plus dire que son bras lui faisait mal, son être entier n’était que souffrance. Il n’avait même pas réalisé qu’on lui avait découpé sa chemise, et que des mains gantées palpaient la plaie, les mots qu’on lui adressaient ne faisaient que s’étouffer dans les éclats de lumière qui lui vrillaient le cerveau. On lui parla de risques, de l’incapacité de jamais utiliser son bras droit à nouveau. Des risques d’une opération, et des meilleures chances de réussite d’une nouvelle technique, technomagique, un peu controversée. Il leur hurla de faire cesser la douleur, et ils lui répondirent qu’ils ne pouvaient le laisser prendre une décision sous opioïdes.

Dans les jours qui suivirent, Harper comprit que la technomagie n’était pas qu’un vague fantasme d’idéaliste; elle s’était déjà insinuée dans leurs vies, et elle venait de faire une entrée fracassante dans la sienne. Il ne savait toujours pas ce qui avait causé la blessure; il se souvenait juste d’une conversation qui s’échauffait dans la section VIP d’un club, juste à côté de sa table. Il avait été une victime collatérale, mais paradoxalement, le plus grand blessé de l’échauffourée. Les chirurgiens avaient craint qu’il ne perde l’usage de son bras, qu’il ne contrôlait déjà plus en arrivant aux urgences. Les nerfs étaient gravement atteints et la réparation nécessaire si minutieuse que les chances de réussite étaient proches de nul. Pour qu’on le rende enfin aux délices de l’inconscience, il avait accepté une chirurgie technomagique.

Il s’était réveillé en hurlant, et avait frappé par réflexe l’infirmière qui avait eu la malchance de se trouver à côté de lui. Le coup avait été un peu faiblard, mais dirigé de la main droite. Il avait entendu parler des douleurs fantômes des amputés, mais ne se seraient jamais attendu à ce que le corps souffre d’une réparation dont la simple nature n’aurait pas été capable elle-même. Son bras droit, de l’épaule jusqu’au creux du bras avait été tailladé par ce qu’il avait probablement été une bouteille brisée, tranchant sauvagement muscles, nerfs et tendons. Si la technomagie avait pu tout reconnecter, les cicatrices n’en étaient pas pour le moins bénignes. Périodiquement, aléatoirement, elles se déplaçaient; à la surface de sa peau, au coeur de ses muscles, à travers chacun des nerfs. On pouvait voir la peau rougeâtre se tortiller, courir sur son épiderme comme s’il s’était agit d’un serpent enfermé sous sa peau. La douleur était atroce, incontrôlable et ne réagissait à rien. Les médecins lui avaient dit qu’il faudrait attendre, que la douleur finirait par s’estomper, tout comme les cicatrices finissent par palir. Cinq ans plus tard, il est toujours saisi de crises, à la fréquence et à la durée aléatoire, nourrissant jour après jour son ressentiment pour les sorciers.

Chimaera - 24 Janvier 1999
Il sortit quatre cent livres de la poche de son manteau et les fourra dans la main du dealer sans même prendre la peine de regarder autour d’eux. Il connaissait le club comme sa poche. Tous les coins sombres étaient des lieux de recels, et même si la petite fiole qu’il venait de glisser délicatement dans sa manche était probablement la pire substance qui pouvait s’échanger ici, personne ne viendrait poser de questions. Pas à lui, de toute façon.

Il attendit d’être chez lui, il était presque quatre heures du matin. Ses mains tremblaient, mais il se refusait toujours à user de la Chimaera en public, pourtant, il n’avait pu s’empêcher d’y penser toute la soirée. Répondant de manière distante, désintéressée à ses interlocuteurs, sans que cela ne choque personne. Il huma doucement le goulot de la flasque dont il venait de briser le sceau de cire.

L’interphone de son appartement le fit sursauter en dehors de l’état de transe dans lequel il était plongé. Il était à moitié couché sur son canapé, les bras ballants, et la grande horloge de fer forgé qui lui faisait face indiquait 8h40. Ou 9h40 peut-être, il n’était pas très sur. L’interphone sonna à nouveau et il se leva avec humeur, le pas incertain, la tête toujours bercée du monde d’illusion dans lequel il avait été plongé, une réalité détachée de la sienne, où nul ne le connaissait et où il ne connaissait personne.

Le bras droit de son père apparut dans le visiophone. Harper lui répondit sèchement que non, il ne le ferait pas monter, et pour quoi le prenait-il, comme si il s’était jamais tenu à sa présence au bureau pour travailler. Il l’envoya paître, lui signifiant qu’il ne manquerait pas la réunion de 10h30. Il trouverait bien une idée révolutionnaire, le temps de prendre une douche.

Bienvenue au Syndicat Corporatiste, Mr. Redfield - 3 Octobre 2000
Harper avait traversé le Centre-Ville avec un air ouvertement sceptique. La presse avait présenté Atlantis comme une véritable perle du 20e siècle, une réalisation qui n’aurait pas été possible sans la coopération entre sorciers et humains non-magiques, mais tout ce qu’il voyait, c’était une longue série de rues placées en damiers, des cafés, des quartiers qui craignaient et des hommes riches qui ignoraient les autres. Si ce n’était pas pour les accents écossais qui lui vrillaient les tympans, il se serait cru aux Etats-Unis. Et ce n’était pas pour lui plaire. Beneficio était en plein boom, et il avait conscience que la convocation du Syndicat n’était pas sans relation avec cette croissance éblouissante. Bien malgré lui, il savait aussi qu’Atlantis était le terrain par excellence pour étendre sa jeune entreprise. Beneficio était faite pour cette ville nouvelle, soit-disant cosmopolite, et où l’échange entre sorciers et non-magiques était le maître mot. Il poussa un soupir en arrivant au pied de la tour de verre et s’arrêta un instant devant la statue d’Atlas qui supportait le monde. Cette vision lui arracha un sourire narquois et étrangement, il se sentit un peu mieux.

Il ressortit deux heures plus tard et s’empressa de rejoindre son employé, laissé dans au Scottish Inn, afin de se faire transplaner à nouveau vers Londres. Il détestait la sensation du transplanage, se sentant toujours nauséeux pour au moins deux heures après le voyage, mais l’avantage que représentait ce mode de transport faisait qu’il se forçait à s’y habituer. L’offre du Syndicat était honnête, en échange d’un nouveau plan de mécénat pour leurs recherches en physique, ils proposaient de lui faciliter l’implémentation de Beneficio à Atlantis. Bien sur, ils s’étaient douté que le jeune entrepreneur n’échapperait à cette évolution, et en la mettant sur la table avant lui, ils avaient pris l’avantage dans la négociation. En lui-même, il haussa les épaules. Cela arrangeait tout le monde, au final. Il n’avait pas rejoint le Syndicat pour se contenter de faire de la figuration.

Une soirée en famille - 12 Mai 1980
La porte d’entrée claqua, mais ce n’est que lorsque les talons claquèrent sur le vieux plancher que Harper, affalé sur le canapé, releva les yeux. Dans les yeux de sa petite soeur, couchée contre ses genoux repliés, il reconnut la lueur d’espoir qui venait de lui traverser la poitrine, mais qu’il avait déjà appris à cacher de son visage. Son père fit irruption dans la pièce, les manches de chemise relevées et s’essuyant les mains à l’aide d’un torchon tâché de bouillon. Tous trois savaient qu’il n’y avait vraiment qu’une seule silhouette qui pouvait venir interrompre leur repos à une telle heure, quelques dizaines de minutes avant le dîner seulement. Lorsque Catherine Redfield se présenta à eux, l’air fatigué mais la mine réjouie, Scarlett s’élança en vers elle et lui sauta dans les bras avec une exclamation haut-perchée. Harper la suivit avec calme, après avoir soigneusement marqué la page de High Rise et avoir posé le roman sur la table du salon.

Sa mère travaillait souvent, toujours, tard. L’adolescent n’avait que de rares souvenirs de soirées passées en famille, tant de telles occasions se limitaient généralement aux dates particulières; la fête nationale, Noël. Ces moments où les tribunaux restaient irrémédiablement fermés, et que leur mère ne pouvait plus rester calfeutrée dans son bureau, les yeux rougis par la lecture trop longue de dossiers à l’écriture trop petite. Elle était une bourreau de travail, une fervente défenseuse de la justice, et leur père les avait éduqué à une admiration sans failles pour leur mère. C’était lui qui, depuis toujours, les avaient emmené et ramené de l’école, préparé les repas et été le public enthousiaste des spectacles scolaires. Sa définition de la réussite avait été de travailler tant qu’il puisse se permettre de laisser ses assistants gérer son entreprise à sa place, lorsque le devoir familial l’appelait ailleurs.

Harper serra sa mère contre lui, dans une étreinte pleine de chaleur, et malgré ses aspects parfois rebelles d’adolescent, il se laissa ébouriffer les cheveux, se réjouissait du baiser qu’elle déposa sur son front. Il ne lui en avait jamais voulu d’être absente; depuis sa naissance, elle avait été trop peu présente pour qu’il puisse même s’imaginer une dynamique différente. En revanche, et même s’il devait mettre des années pour reconnaître l’injustice de sa réaction, c’était toujours à son père qu’il reprochait le moindre impair, le moindre retard. Lui qui avait tout fait pour être disponible, et ne l’était pas toujours. Il avait passé de trop longs mercredis après-midis dans un cube de verre donnant sur un open-space où les doigts claquaient en rythme désordonné sur les claviers des machines à écrire. Il n’allait, d’ailleurs, jamais admettre l’existence des demi-mesures.

Beneficio - 7 Décembre 1997
“ Range-moi cette baguette tout de suite.”
L’open-space était silencieux, presque vide. Harper se tenait appuyé contre le chambranle de la porte depuis presque une demi-heure, lorsque l’employé avait tiré sa baguette d’une poche intérieure de sa veste. Il sursauta et se retourna avec un air vexé.
“Je ne savais pas que vous étiez là. Vous me surveillez.”
Le ton était accusateur, mais Harper ne cilla pas. Ils étaient presque du même âge, pourtant, il insistait pour se faire appeler Monsieur Redfield, et mettait un point d’honneur à marquer la distance qui les séparait. L’employé laissa le silence s’éterniser, attendant sans doute une réaction, mais devant l’impassibilité de son supérieur, il reprit d’une voix plus neutre.
“Pourquoi ?”
Harper sourit, mais c’était un rictus sans joie, sans chaleur, même si sans animosité.
“Parce qu’ils risqueraient de te trouver. D’ailleurs, tu aurais du t’en débarrasser. Comment est-ce qu’on est supposé te faire passer pour un moldu si tu t’évertues à te trimballer ton bric-à-brac magique.”
Le visage de l’employé se couvrit d’émotions contradictoires. L’insistance sur le mot moldu marquait nettement l’opinion de Harper sur la question. Les sorciers s’étaient comporté comme supérieurs, mais dans la situation actuelle, c’était Harper, le moldu, qui veillait à l’intégrité du sorcier. Il ne savait pas vraiment pourquoi, lorsqu’il avait aperçu le sorcier en fuite, sa baguette à la main, il avait ouvert la portière de sa voiture et l’avait incité à monter. Les raffleurs avaient cherché leur cible sur le trottoir, sans jamais se douter que c’était à bord d’un véhicule moldu qu’il leur avait échappé. Il n’avait pas agi par pure bonté de coeur, bien qu’il ait eu entendu des rumeurs sur ce qui arrivait aux sorciers qui se faisaient tomber dessus par leur propre Ministère, mais sans doute par curiosité. Ses contacts avec les sorciers avaient toujours été limités, et si la magie le fascinait, il n’en savait en fait presque rien.
“Non je veux dire. Pourquoi vous me surveillez.”
Harper s’approcha, dépassa le bureau de l’employé, resta silencieux quelques secondes, le dos tourné. D’abord, évidemment, parce qu’il ne voulait pas prendre le risque que l’opinion publique découvre qu’ils avaient embauché un sorcier pour le protéger des dérives totalitaires de l’autre-monde. Ca risquait de ne pas bien passer chez les actionnaires, et encore moins parmi le reste de leurs travailleurs. Il hésita, fit à nouveau face au sorcier, et choisit l’honnêteté, se surprenant lui-même.
“Je voulais savoir quand tes tâches finiraient pas t’être infernales, et que tu reviendrais à ta … nature.”
Le sorcier accusa le coup. Les propos étaient lâchés d’une façon insultante, mais il était quelque part convaincu que ce n’en était pas l’intention. Il posa sa baguette sur la table.
“Nous avons simplement l’habitude de faire les choses différemment. Tout ceci me paraît tellement…. Lent.”
Harper pencha la tête sur le côté. Cela lui paraissait logique, et pourtant, il était intrigué.
“Vous devez bien avoir des administrations, dans votre Ministère. Des gens qui classent des dossiers, prennent les notes de réunion, répondent au téléphone.”
Réflexion faite, il n’était pas sur qu’ils avaient le téléphone. Le sorcier secoua la tête.
“Les dossiers se classent tout seul. Il suffit de le leur demander avec un minimum de politesse. La plupart des secrétaires ont des plumes enchantées, qui prennent des notes toutes seules. Une bonne secrétaire éduque si bien ces plumes qu’elle peut prendre des notes sur plusieurs discussions à la foi, dans des tons et des niveaux de précision différents. Nous n’utilisons pas le téléphone, on utilise des hiboux pour les longues distances, ou on envoie des notes ensorcelées, entre les bureaux. Elles volent à ras les plafonds, et vont simplement se poser sur le bureau du destinataire.”
Harper avait éclaté de rire à la mention des hiboux, avant de prendre conscience que l’employé était très sérieux. Le reste, cependant, vrombissait déjà dans sa tête à toute allure.
“Mais… Un hibou, ça prend des lustres pour amener une note. Téléphoner pour poser une question ne prend qu’une minute.”
Le sorcier haussa les épaules.
“Si c’est vraiment urgent, il y a toujours le réseau des cheminées. La plupart des habitations sorcières en ont une. Il suffit d’y passer la tête et d’appeler le propriétaire. Sinon, on peut aussi transplaner, expliquer la situation, revenir chez soi. Ce n’est pas plus long, et au moins, on peut régler les problèmes de vive voix.”
Le trentenaire resta abasourdi. Depuis plus de dix ans que la magie leur avait été dévoilée, il n’avait encore jamais entendu parler de ces pratiques, et ce qu’elles signifiaient en terme de gains de temps et de bénéfices lui donna le tourni.
“Je vois. Rangez cette baguette tout de même.”
Cette nuit-là, il ne dormit pas. Le lendemain matin, il se présentait dans le bureau de son père et lâcha devant lui un dossier d’une trentaine de pages titré Beneficio - Services Magiques pour tous



À propos du joueur...
Prénom ou pseudo : Line
ge : 26 ans
Célébrité sur votre avatar : Xavier Samuel
De quelle manière avez-vous trouvé le forum ? Lexie
Avez-vous lu le topic dédié aux nouveaux joueurs (ici) ? Plus depuis longtemps Lexie

Signature du Règlement
Pour connaître les règles du forum, pour les respecter et ainsi pour vous garantir une bonne expérience de jeu avec nous, nous vous demandons de lire le règlement en suivant ce lien et d'inscrire ici votre engagement à le suivre.
Je m'engage à suivre le règlement de Catharsis et à accepter les conséquences qui résulteront du non-respect de ce dernier, s'il y a lieu. J'inscrirai ici mon pseudo pour prouver cet engagement :
Harper Redfield
Adrasteia N. RosierAdrasteia N. Rosier
Ambassadrice du mois
Ambassadrice du mois
http://www.catharsis-rpg.com/t283-adrasteia-n-raventhroneMessages : 1957 Points : 5821
Pseudo : Mie
Avatar : Zhenya Katava
Crédits : Mie
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus: Euplecte à longue queue.
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Harper Redfield • Beneficio - Services Magiques Universels   Harper Redfield • Beneficio - Services Magiques Universels EmptyDim 14 Juil - 15:39

Dammmmmnnnnn .... pour vrai ce personnage Faint Faint Faint Faint this is good ! Real Gewd !


I'm headed straight for the castle
If you wanna break these walls down, you're gonna get bruised. Now my neck is open wide, begging for a fist around it. Already choking on my pride, so there's no use crying about it. I'm headed straight for the castle, they've got the kingdom locked up. And there's an old man sitting on the throne, that's saying I should probably keep my pretty mouth shut.
Theodora Rose KnightTheodora Rose Knight
Moldu
Moldu
http://www.catharsis-rpg.com/t2236-theodora-rose-knightMessages : 2532 Points : 8643
Pseudo : Théodora
Avatar : Jessica Chastain
Crédits : moi
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Résidence de l'Abondance
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Harper Redfield • Beneficio - Services Magiques Universels   Harper Redfield • Beneficio - Services Magiques Universels EmptyDim 14 Juil - 16:22

Ah oui belle idée!
Bienvenue à toi!!!
Finn W. BowmanFinn W. Bowman
ModoSorcier
ModoSorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t708-finn-w-bowman-keep-my-gMessages : 2435 Points : 3150
Pseudo : Flow
Avatar : Herman Tømmeraas
Crédits : avatar : Tag
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les Salines
Patronus: un Mustang
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Harper Redfield • Beneficio - Services Magiques Universels   Harper Redfield • Beneficio - Services Magiques Universels EmptyDim 14 Juil - 16:45

Lexie Lexie Lexie


Can you see my scars ?
I'll take my bow, I won't make a sound. I whisper truce as the ashes hit the ground. Hush love. No I'm not what you think that I am made of, I'm a story, I'm a break up, just a hero on a bridge that's burning down.
Matt ClickerlyMatt Clickerly
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1635-matt-clickerly-you-don-t-knowMessages : 853 Points : 5254
Pseudo : Arthur
Avatar : Matt Damon
Crédits : Bibi
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Faubourgs | Centre-Ville
Patronus: Loup gris
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Harper Redfield • Beneficio - Services Magiques Universels   Harper Redfield • Beneficio - Services Magiques Universels EmptyLun 15 Juil - 3:46

Daaaaamn ce début de fiche Brille J'adore ce nouveau perso que tu nous fais Line Coeur Hâte de lire la suite Smile 2

Rebienvenue à toi avec ce nouveau perso en tout cas Cheerleading
Leo ConstantineLeo Constantine
Moldu
Moldu
http://www.catharsis-rpg.com/t1068-mini-i-ain-t-afraid-of-no-ghoMessages : 50 Points : 129
Pseudo : Angie
Avatar : Zoë Kravitz
Crédits : Excelsior & endlesslove
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus: Aucun
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Harper Redfield • Beneficio - Services Magiques Universels   Harper Redfield • Beneficio - Services Magiques Universels EmptyLun 15 Juil - 4:49

Eyes


Not all those who wander are lost
▵ pillow fort architect ▵
Ollie V. DebenhamOllie V. Debenham
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1187-ollie-v-debenhamMessages : 1211 Points : 1246
Pseudo : Marinc
Avatar : Emma Stone
Crédits : Dandelion (bazzart) & Scizophrenic (bazzart)
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis - Faubourg
Patronus: Un chinchilla
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Harper Redfield • Beneficio - Services Magiques Universels   Harper Redfield • Beneficio - Services Magiques Universels EmptyLun 15 Juil - 5:17

HOUUUu que ça va être intéressant Hehe impatiente de voir ce perso en action ~ REBIENVENUE LINE CHAT



Debenham ☩
«I wanna feel like I can't come down
I got a dream so I can't stop now
I gotta stop feeling invisible and start feeling invincible
Hate, feeling impossible
The hardest thing is believing in your dreams »
Tatiana L. VoronkovaTatiana L. Voronkova
StaffSorcier
StaffSorcier
https://www.catharsis-rpg.com/t1678-tatiana-l-voronkova-y-know-sMessages : 426 Points : 1780
Pseudo : Alda/Sha
Avatar : Amelia Zadro
Crédits : Avatar : Moé ; Signature et image : Adramour
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Appart’ d’Adra qu’elle squatte, tmtc wsh
Patronus: À ce jour, un mystère.
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Harper Redfield • Beneficio - Services Magiques Universels   Harper Redfield • Beneficio - Services Magiques Universels EmptyLun 15 Juil - 22:58

Yesssssss Pineapple Pineapple Pineapple


Endless game of hide and seek
It's finally come, come to knock down my door. I can't hide this time like I hid before. The storm is awake, the danger is real. My time's running out, don't feel, don't feel.
Ella KvelgenElla Kvelgen
ModoSorcier
ModoSorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 514 Points : 2096
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Mie :heart:
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Harper Redfield • Beneficio - Services Magiques Universels   Harper Redfield • Beneficio - Services Magiques Universels EmptyMar 16 Juil - 5:27

popopooooooo Eyes


warden
Into your sanctum you let them in. Now all your loved ones and all your kin will suffer punishments beneath the wrath of God
Harper RedfieldHarper Redfield
StaffMoldu
StaffMoldu
Messages : 86 Points : 799
Pseudo : Line
Avatar : Xavier Samuel
Crédits : nightblond
Plus d'informations
MessageSujet: Re: Harper Redfield • Beneficio - Services Magiques Universels   Harper Redfield • Beneficio - Services Magiques Universels EmptyVen 19 Juil - 12:06

Merci à touuuuus Coeur !


Très peu présente sur le forum en semaine, utilisez la boite aux lettres du staff (en bas à gauche du forum) pour me joindre si nécessaire !
Le Choixpeau MagiqueLe Choixpeau Magique
PNJ
PNJ
Messages : 257 Points : 456
Pseudo : --
Avatar : --
Crédits : Catharsis.
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Harper Redfield • Beneficio - Services Magiques Universels   Harper Redfield • Beneficio - Services Magiques Universels EmptySam 20 Juil - 14:48

Bienvenue, cher habitant !
Tu es dès à présent validé, le jeu se trouve désormais à portée de main !

Il te reste néanmoins quelques formalités importantes à finaliser afin de te garantir une évolution sans accroc dans l’univers de Catharsis.
Tout d’abord, pense à aller réserver ton avatar dans le bottin, à compléter le recensement de Catharsis et à signaler ton nouveau personnage dans registre des comptes multiples si nécessaire. Il est aussi utile de te créer un  journal de bord pour garder le fil de tes aventures, ainsi qu’une fiche de liens pour décrire tes relations avec les autres.
Enfin, une boîte aux lettres permettra de te contacter facilement IRP, et tu peux effectuer une demande de logement dans le Répertoire des Formulaires pour signaler ton arrivée à tes voisins ! Enfin, il est utile de faire référencer ton activité professionnelle dans ce même répertoire, où tu pourras également proposer des jobs aux étudiants si tu as besoin de petites mains. Dernière chose, n'oublie pas de nous rejoindre sur le serveur Discord qui regroupe les membres de Catharsis pour discuter avec la communauté !

Bon jeu !
Contenu sponsorisé
Plus d'informations
MessageSujet: Re: Harper Redfield • Beneficio - Services Magiques Universels   Harper Redfield • Beneficio - Services Magiques Universels Empty

 
Harper Redfield • Beneficio - Services Magiques Universels
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Réponse Rapide


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: