Bienvenue sur Catharsis,
A Tale of Muggles and Wizards
Constellations ON/OFF
Catharsis
A Tale of Muggles and Wizards

Catharsis :: Le Monde :: L'Animaccès
 

 [Animaventure] Poussière sur la pellicule

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Cirice T. PodmoreCirice T. Podmore
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2225-cirice-theodora-podmore-can-yMessages : 120 Points : 811
Pseudo : M
Avatar : Jenna Louise Coleman
Crédits : Bazzart
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Habitations Troglodytes, Ville-Haute
Patronus: Papillon
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [Animaventure] Poussière sur la pellicule   [Animaventure] Poussière sur la pellicule - Page 2 EmptySam 3 Aoû - 10:10

Cirice roula des yeux alors qu'on répétait le plan qu'elle venait d'énoncer. Certes il fallait bien s'organiser, mais ça n'était pas la peine de perdre encore plus de temps que nécessaire. Elle adressa un regard compatissant à Adrasteia ; ça n'était décidément pas la meilleure condition pour subir un tel voyage. Le scientifique les renseigna comme il le put ; elle allongea le cou pour apercevoir ladite Rose. Sa chevelure flamboyante et sa robe verte auraient au moins le mérite d'être des signes distinctifs.

« - Bien, je suis d'accord. Allons-y ; dans environ une demi-heure aux bains turcs. » précisa-t-elle à l'adresse de Rafe et de la Rosier.

Il était temps de passer aux choses sérieuses. Alors qu'elle remontait le pont avec son binôme, elle se rendit compte qu'elle ne s'était pas présentée correctement. Enfin, pour être exacte, ils n'avaient pas vraiment eu le temps de se répandre en politesses. Tout en essayant d'être discrète, de ne pas se faire remarquer, elle tendit sa main à son acolyte de linge :

« - Je ne me suis pas présentée ; Cirice Podmore, je travaille au Ministère. Vous êtes venue là dans quel intérêt, vous ? »

Dans sa conception des choses, on ne faisait jamais rien par hasard. Tout acte avait une raison d'être, quelle qu'elle soit. La sienne ? La soif de savoir, de comprendre, était bien plus forte que la possible crainte de l'inconnu. Cela dit, elle faisait un effort colossal pour ne pas perdre pied ; vous avouerez que la situation était tout de même loin d'être banale.

Résumé:
 


metamorphosis
☽O☾
Rafe W. EverettRafe W. Everett
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1845-rafe-w-everettMessages : 236 Points : 1689
Pseudo : Oror
Avatar : Tom Hiddleston
Crédits : teardrop - Dvaelin - tumblr
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les salines
Patronus: Un Ratel ; un peu hargneux mais adorable
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [Animaventure] Poussière sur la pellicule   [Animaventure] Poussière sur la pellicule - Page 2 EmptyMar 6 Aoû - 11:03

A bord du Titanic ?!

Plus il les écoutait ces femmes et plus il se disait qu'il n'avait guère le choix. Et puis, prendre l'air ne lui ferait pas de mal, rien que l'idée de retourner dans ces coursives étroites lui donnait des frissons désagréables. S on lui avait un jour dit qu'il avait le mal de mer, il n'aurait pas cru cette personne !

R - Bien... J'ai l'impression que nous n'ayons guère le choix de toute façon ! Alors autant jouer le jeu.

Il tend un bras à la Rosier, gentleman. S'il fallait jouer les acteurs pour quelques temps, autant s'y mettre dès le départ.

R - Madame, si vous le voulez bien...

Aux deux autres, il donna un hochement de tête entendu grimaçant cependant un peu face au bourdonnement incessant dans son crâne. Quel bruit horrible que ce sèche cheveux ! Il essayait de garder bonne figure cependant et c'est avec un réel enthousiasme qu'il entraîna doucement la Rosier vers la dénommée Rose. En espérant qu'elle se fasse vite abandonné par ce Cal... Il avait dans l'idée qu'elle serait plus abordable seule plutôt qu'accompagnée de ce rustre... Une fois la rouquine seule, c'est avec un immense sourire qu'il l'interpella, jetant des regards entendus à Adrasteia pour qu'elle entre dans son jeu.

R - Mademoiselle votre robe est splendide ! J'aime beaucoup ces nuances de vert... Qu'en penses-tu ma chère et tendre ? Ce genre de couleur pourrait t'aller, non ?


Résumé:
 



Rafe
I'm not the only traveler,
who has not repaid his debt...
Adrasteia N. RosierAdrasteia N. Rosier
Tueuse de Monstres
Tueuse de Monstres
http://www.catharsis-rpg.com/t283-adrasteia-n-raventhroneMessages : 1689 Points : 2441
Pseudo : Mie
Avatar : Zhenya Katava
Crédits : Mie
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus: Euplecte à longue queue.
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [Animaventure] Poussière sur la pellicule   [Animaventure] Poussière sur la pellicule - Page 2 EmptyMar 6 Aoû - 21:46

@Adrasteia N. Rosier a écrit:
xxx.
xxx.1 548 mots
Poussière sur la péllicule

1er novembre 2019
E
lle hocha la tête, impavide jusqu’à l’instant où la suggestion fut approuvée par les membres de son petit groupe, jusqu’à ce qu’un bras s’offre à elle pour prétendre d’être ce qu’elle était déjà. Une femme, une épouse… ses lèvres se pressèrent alors qu’elle relevait la tête d’une fierté qu’elle reconnaissait précaire. Et il lui semblait si douloureux, que de revêtir le rôle d’une femme qu’elle peinait depuis quelques jours, depuis la disparition d’un époux qu’elle s’était autorisé à pleurer une fois la nuit tombée, une fois l’enfant couchée, une fois la maisonnée aux bras de Morphée. Elle avait hésité, avant de se résigner à accepter ce bras qui n’était pas celui du dernier fils, de son roi paradoxe qui manquait à l’appel, non sans en ressentir une lourde culpabilité venir s’ajouter aux nombreuses sautes d’humeur qui la frappaient depuis.

Néanmoins, malgré le bourdonnement qui résonnait à ses oreilles d’une sensation d'engourdissement, la Slave aborda un large sourire, portant sa main libre contre son ventre arrondi tandis qu’elle levait les yeux vers le sorcier. Tout ce qu’elle n’avait qu’à faire, était de prétendre qu’il s’agissait de Léandre, n’est-ce pas ? Et si elle le faisait… était-ce moralement répréhensible ? Confuse et mitigée, la sang-pur fronça les sourcils, ses lèvres s’ouvrant d’incertitude alors qu’elle réalisait qu’il lui posait une question.

Elle redressa ses épaules, tentant difficilement de se concentrer pour se remémorer les paroles du brun aux manières bien courtoises. Elle devait se ressaisir le plus rapidement possible, autrement, ils n’arriveraient à rien. Et d’un gloussement qui en aurait fait rouler les yeux de son époux, la Rosier baissa le menton dans une mimique flattée. « Pardonnez-mes absences, les derniers mois de grossesses me donnent l’impression de perdre toute habileté à garder le fil d’une discussion. Heureusement… dieu m’a donné la chance d’avoir un époux assez malin pour penser aux robes qui me sied le mieux. » avait-elle soufflé d’un air malicieux, haussant un sourcil à l’intention dudit époux. Il était impératif qu’elle mesure ses pensées, contrôler ses émotions. « Encore heureux soit-il aussi séduisant, sans quoi, je ne lui aurais jamais permis de m’abrutir de la sorte ! Soyez prudente ma chère, à n’en juger le jeune homme avec qui vous étiez il y a quelque peu… vous pourriez être la prochaine ! » avait-elle murmuré, jetant une œillade complice dans la direction où l’homme venait de s’éclipser. « Adrasteia… » s’était-elle présentée, refusant toutefois d’aller plus loin que son prénom. Pour deux raisons, la première étant qu’elle ne mentait pas sur ses habiletés fortement démunies à ce stade de la grossesse, le nombre de collations qu’elle oubliait dans le tiroir des chaussettes du Rosier étant une preuve suffisante pour expliquer qu’elle ait déjà oublié le nom de famille du plus vieux… mais il était sans doute encore trop tôt, trop difficile pour elle, de se nommer sous un autre nom de famille.



Gonna love you until it hurts,
just to get you I'm doing whatever works, that'll bring you to your knees, praise Jesus, hallelujah. I'ma make you beg for it, plead for it, I want you to fiend for it, wake up and dream for it, 'Til it got you gasping for air and you lean forward. If it's yours and you want it, I want it, promise I need that. 'Till I'm everywhere that you be at, I can't fall back or quit, cause this is fatal attraction, so I take it all or I don't want a shit
AnimaAnima
PNJ
PNJ
Messages : 198 Points : 671
Pseudo : .
Avatar : .
Crédits : .
Plus d'informations
MessageSujet: Re: [Animaventure] Poussière sur la pellicule   [Animaventure] Poussière sur la pellicule - Page 2 EmptyDim 11 Aoû - 17:55

Animaventure

Rappel des règles:
 

/!\ Je vous rappelle que si vous voulez avoir la moindre question sur votre environnement, sur une action particulière, ou quoi ce soit d'autre, je suis disponible pour vous répondre sur Discord ou par MP sur @Finn W. Bowman. N'hésitez pas à me solliciter !

1er Novembre 2001 - Poussière sur la pellicule
Les deux scientifiques se font silencieux, alors qu'Idalina les intime à moins de discussions, et à plus d'efficacité. Il est si facile d'oublier, pour le docteur Ando, que les participants à l'expérience sont de vrais êtres humains, et pas de simples sujets d'expérience dont la mort n'aurait pas vraiment d'importance. Il s'éclaircit la gorge, avant que son accent chantant ne retentisse encore une fois dans la pièce :

« - Oh, euh, oui, vous avez raison. Gareth, arrête de me distraire, comme ça ! Il faut que nous sortions nos amis de cette satanée machine !

Vous pouvez presque entendre le grognement de dépit du plus jeune, avant que le silence entrecoupé de tapotis sur un clavier et de bruit de machinerie ne prenne le pas sur lui. Les conversations reprennent, entre les différents protagonistes coincés sur le bateau. Des plans sont échafaudés, des directions diverses, aussi. C’est d’abord sur le couple que la caméra s’attarde : et ce n’est pas bien étonnant, puisqu’ils ne s’adressent à nulle autre que Rose DeWitt-Bukater, l’héroïne du film dans lequel ils se trouvent.

Alors que Rafe et Adrasteia se rapprochent d’elle, la bourgeoise ôte l’air troublé qu’arborait son visage alors qu’elle parlait avec son fiancé, pour y placer un sourire de convenance. On peut sentir dans ses mots et son port de tête, qu’elle vient d’une bonne famille.

- Je vous remercie, monsieur. Et n’ayez crainte, madame, l’enfant que vous tiendrez entre vos bras effacera tous les petits inconvénients de la grossesse, j’en suis sûre… Elle regarde soudainement vers l’horizon, comme si elle s’adressait à des caméras imaginaires. Je devrais bientôt l’expérimenter moi-même, je suppose… la joie de devenir mère…

On peut presque voir les larmes perler au coin de son œil, tragédienne s’adressant vraisemblablement directement à la vision du réalisateur.

- Oh, je n’ai pas à m’inquiéter, madame, puisqu’il s’agit de mon fiancé. Nous nous marierons dès que nous atteindrons le Nouveau Monde, tout est arrangé auprès de nos deux familles. Il n’y a pas… d’échappatoire possible. Elle secoue soudainement la tête. Non pas que je le souhaite, bien sûr ! Caledon sera un mari tout à fait… Elle peine à trouver un mot, avant d’en sortir un, presque triomphante. Approprié. Oui, c’est bien vrai.

Pendant que le couple prend le frais au bastingage du bateau, les deux autres femmes, elles, s’enfoncent dans les profondeurs du paquebot de luxe, discutant comme le feraient deux passagères tout à fait à leur place sur le bateau, malgré les quelques œillades appuyées des gens qu’elles peuvent croiser, à cause de leurs tenues vestimentaires.

Alors que leurs pas les conduisent vers les bains turcs, suivant les indications de Gareth, elles ne manquent pas de capter une conversation entre deux jeunes hommes, qui les dépassent en conversant de manière tout à fait enthousiaste.

- Je te le dis, Jack ! J’ai réussi à entrer au fumoir première classe, et il y a autant de cigares qu’on veut, là-bas ! Si on se tient correctement, on aura aucun problème, les aristos s’en fichent bien de nos pauvres gueules, de toute façon. Ils veulent rien d’autre que d’arriver sur le Nouveau Monde pour échapper à leurs créanciers et se dorer la pilule sous le soleil des Amériques ! »

Son compère, aux traits fins et aux cheveux un peu trop long, dissimulés en partie par une casquette grise, lui donne un léger coup sur l’épaule en rigolant, avant de reprendre son chemin dans la direction opposée vers laquelle se dirigent Cirice et Idalina.  
Éléments cruciaux de votre aventure - A LIRE !

* Vos personnages sont bloqués dans l’invention du Dr Ando. Il va falloir essayer de suivre au maximum le scénario du film Titanic, si vous voulez un jour retrouver le chemin vers votre réalité. Pas la peine d’essayer de transplaner ou même de lancer des sorts : la magie est inutilisable dans un film moldu…

* Quelques informations sur les PNJ qui vont vous aider :
Les PNJ:
 

Idalina Cadena VerduzcoIdalina Cadena Verduzco
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2365-idalina-cadena-verduzco#53263Messages : 94 Points : 1280
Pseudo : Idalina
Avatar : Penelope Cruz
Crédits : moi
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [Animaventure] Poussière sur la pellicule   [Animaventure] Poussière sur la pellicule - Page 2 EmptyVen 16 Aoû - 12:58

Je ne savais pas trop pourquoi, je n'avais aucune confiance dans les deux pseudo-techniciens qui avaient nos vies entre leurs mains et pourtant, je ne me sentais pas envahies pas le panique comme cela aurait été normal. Peut-être parce que je pensais qu'il nous restait un peu de temps pour leur laisser trouver le moyen de nous sortir du pétrin dans lequel ils nous avaient fourrés. Cela ne m'empêchait pas de gamberger et de me demander comment nous sortir de là en cas...

Le deuxième facteur qui pouvait aussi me rendre optimiste était que notre petite équipe semblait devoir s'entendre assez bien, sans doute consciente que les dissensions ne feraient pas avancer nos affaires dans le bon sens. Ma compagne de mission se montrait à la fois décidée et courtoise et je me félicitais de faire équipe avec elle et je lui répondis avec plaisir calquant mon pas sur le sien. Le fait qu'elle travaille au ministère pouvait expliquer en partie sa facilité à prendre des initiatives. Je me demandais bien pour quelle raison une personne telle qu'elle pouvait s'être fourvoyée dans un traquenard comme celui-ci.

"Enchantée. Idalina Cadena Verdouzco, journaliste. Tous les progrès de la technique m'intéressent surtout lorsqu'ils impliquent la magie et la science moldue, même si cela a encore besoin d'être... perfectionné... Et vous ?"

Cela pouvait toujours faire bien de savoir pourquoi le ministère s'intéresse à des inventions tournées essentiellement vers le divertissement.
Mais deux jeunes hommes nous tournaient le dos, tout en ne pouvant manquer d'attirer notre attention. Certes des Jack, il pouvait y en avoir des dizaines sur ce paquebot, déjà moins dans le film et la bouille de Di Caprio se reconnait assez facilement_ merci papa et mon vernis de culture moldue_ enfin s'il se décide à nous faire face. Je lançai un regard interrogateur à ma complice sans trop savoir si je devais attendre son accord pour tenter notre chance, avant que le fameux Jack ne disparaisse. Nous avions mis la main sur Rose, en faire autant pour Jack ne pouvait que nous être favorable. Et puis après tout que risquions nous ? Une méprise ? Si c'était tout ce qu'il fallait pour sauver notre peau j'étais prête à accoster tous les jack du vaisseau. Sans attendre l'assentiment de Cirice Podmore, je pressai le pas et interpellai ma proie.

"S'il vous plait Monsieur..."

Mon plus beau sourire aux lèvres, je poursuivis lorsqu'il se retourna.

"Nous cherchons les bains turcs et nous sommes un peu perdues mon amie et moi..."

J'espérais qu'il ne faille pas en dire davantage pour qu'il se propose de nous guider en même temps que reconnaître le Jack que nous cherchions.
Cirice T. PodmoreCirice T. Podmore
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2225-cirice-theodora-podmore-can-yMessages : 120 Points : 811
Pseudo : M
Avatar : Jenna Louise Coleman
Crédits : Bazzart
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Habitations Troglodytes, Ville-Haute
Patronus: Papillon
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [Animaventure] Poussière sur la pellicule   [Animaventure] Poussière sur la pellicule - Page 2 EmptySam 24 Aoû - 5:55

Une journaliste ? Voilà qui était intriguant. Cirice avait eu affaire à des journalistes de la pire espèce lorsqu'elle avait été interrogée avec acharnement par les Aurors, suite à la chute du Seigneur des Ténèbres. Harassée de fatigue, l'esprit liquéfié par toutes les intrusions imposées, elle n'avait été que peu courtoise dans sa façon de leur prononcer son désintérêt pour les interviews. Vindicative même, pourrait-on dire. Mais ça n'était pas vraiment un moment bien choisi ; à leur place, elle aurait attendu que l'affaire se tasse quelque peu pour aller aborder sa cible. Il était évident qu'il fallait, parfois, savoir attendre son heure. Selon elle, c'était ça la juste définition d'un bon journaliste. Distraitement, elle lui répondit, faisant mine de chercher quelque chose dans la foule lointaine :

« - Mh ? Oh, moi, je suis là par pure curiosité. »

Un léger sourire étira ses lèvres, se voulant convaincante. Ca n'était pas la peine de s'étaler plus que de raison. Et à peine avait-elle répondu que la latine semblait avoir une idée ; interpeller un inconnu que son compagnon avait nommé Jack. Ce prénom lui disait vaguement quelque chose ; ce devait être lui, le fameux protagoniste, l'histoire d'amour… Et si sa collègue avait pris les devants, c'était qu'il y avait matière à agir. Puisqu'elle lui demandait le chemin des bains turcs, Cirice cru bon de soutenir sa demande. Elle s'approcha des deux hommes, aux côtés d'Idalina, affichant une moue crispée ; comme si elle était affublée d'un mal quelconque. Elle s'éventa avec sa main, d'une voix plaintive :

« - Quelle chaleur… Où est-ce juste moi ? Je crois bien que oui. J'ai le souffle court et le front brûlant… Mon amie ici a été assez discrète pour ne pas vous le dire, gentlemen ; mais nous cherchons les bains turcs pour me soulager du mal qui m'a prise depuis que je suis montée sur ce bateau. Elle s'épongea le front de sa main, délicate interprétation théatrâle. Ma santé vous serait reconnaissante pour votre aide. »

Peut-être était-ce légèrement exagéré ; néanmoins, on n'était jamais trop prudent. Et si Jack s'était épris d'une jeune bourgeoise éplorée par son sort… Jouer sur le côté demoiselle en détresse devait être une bonne carte à tirer du jeu. Du moins, elle ne s'était pas posé la question ; elle avait agit pour le bien de leur mission.

Résumé:
 


metamorphosis
☽O☾
Rafe W. EverettRafe W. Everett
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1845-rafe-w-everettMessages : 236 Points : 1689
Pseudo : Oror
Avatar : Tom Hiddleston
Crédits : teardrop - Dvaelin - tumblr
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les salines
Patronus: Un Ratel ; un peu hargneux mais adorable
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [Animaventure] Poussière sur la pellicule   [Animaventure] Poussière sur la pellicule - Page 2 EmptySam 24 Aoû - 10:30

A bord du Titanic ?!

Elle n'a pas l'air très heureuse... est la seule chose, ou du moins la première, qui lui vient à l'esprit quand il écoute et regarde la jeune femme leur répondre. Pauvre d'elle... Son avenir semble tout tracé mais pas vraiment l'idéal qu'elle imaginait... Elle devait sans doute être enfermée dans un mariage forcé que ses parents et ceux du fiancé avaient organisé. Quel gâchis. Il se retint de soupirer et secouer la tête à cette pensée. Cela aurait été bien étrange...

En attendant, la Rosier à son bras joue le jeu et il l'en remercie mentalement. Le contraire aurait été bien trop délicat. Et c'était d'autant plus compliqué qu'ils ne se connaissaient ni d'Eve ni d'Adam. C'était toujours un peu compliqué de jouer un tel rôle avec un parfait inconnu.

R - Approprié ? Oh... Et bien si vous le dite...

Il sourit, avec un de ces sourires de circonstance. Pas vraiment joyeux mais pas vraiment triste non plus. Un peu contrit peut être. Mais quoi dire ou faire de plus ? Il était triste pour elle mais il ne pouvait pas aller contre son histoire. Et il n'avait absolument aucune idée de ce qui allait se passer pour elle dans la suite de cette histoire... Mais ils avaient plus urgent dans tous les cas, et il fallait qu'il tente sa chance de ce côté là...

R - Dites moi, Mademoiselle, nous avons eu, comme vous pouvez le constater, un petit soucis vestimentaire... Auriez-vous... Auriez-vous l'amabilité de nous aider à trouver un moyen de nous changer ? Vous nous seriez d'une aide inestimable...

Il fit une légère moue suppliante, jetant un léger regard à Adrasteia pour qu'elle poursuive dans la même voie. Il n'avait pas vraiment fait attention à ses absences en revanche, et peut être qu'il devrait se montrer un peu plus attentif... En tout cas, impossible de toucher deux mot à Ando pour le moment...



Résumé:
 



Rafe
I'm not the only traveler,
who has not repaid his debt...
Adrasteia N. RosierAdrasteia N. Rosier
Tueuse de Monstres
Tueuse de Monstres
http://www.catharsis-rpg.com/t283-adrasteia-n-raventhroneMessages : 1689 Points : 2441
Pseudo : Mie
Avatar : Zhenya Katava
Crédits : Mie
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus: Euplecte à longue queue.
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [Animaventure] Poussière sur la pellicule   [Animaventure] Poussière sur la pellicule - Page 2 EmptyLun 26 Aoû - 22:21

xxx.
xxx.1 548 mots
Poussière sur la péllicule

1er novembre 2019
L
a Slave avait baissé les yeux, compatissante aux maux de l’aristocrate qui résonnaient bien plus profondément qu’elle n’aurait pu le croire. Et elle savait, ce que c’était d’être promise au plus… approprié. Et elle savait, ce qu’impliquait d’être… une candidate de bonne naissance. Ses lèvres s’étaient ourlées, d’une moue bouleversée tandis qu’elle songeait à tout ce qu’elle ne serait pas aujourd’hui si elle n’avait pas elle-même décidé d’épouser son destin plutôt qu’un bon parti sélectionné par les préférences d’un patriarche inconsidéré. « Il n’est jamais trop tard pour… j’étais promise aussi, bien avant… mais je n’ai pas écouté ce qui m’étais imposé. Aujourd’hui j’ai tout ce dont je rêvais, une fillette adorable qui est le portrait craché de son père… un époux qui me rend la vie aussi difficile qu’impossible, dans le bon sens du therme… et nous avons deux petites pousses qui arriveront dès décembre. Rien n’est à l’épreuve d’une femme bien éduquée… sachez-le. » avait-elle murmuré d’une voix mélancolique, souriant tristement alors que toutes ses pensées étaient tournées vers ce Rosier qui lui manquait tant.

Elle sursauta toutefois, alors que Rafe mentionnait leurs vêtements peu singuliers, croisant les bras sur son ventre agité avant de s’esclaffer d’un ricanement taquineur. « J’ai bien peur que malgré tes efforts à essayer de me rassurer sur ma prise de poids, il soit peu probable que l’une des robes de Rose soit à ma taille ! Toutefois j’avoue que les problèmes de l’équipage, à retrouver nos bagages… commencent à ruiner les derniers espoirs de maintenir mon estime avant d’exploser des enfants de tout bord tout côté. Peut-être sauriez-vous nous aider à – tout du moins – nous faire offrir des vêtements plus convenables pour des passagers de la première classe ! Un marin vient de nous escorter jusqu’ici en croyant que nous n’étions pas sur le bon pont. Je peux bien endurer leurs erreurs quant à la perte de nos effets personnels… toutefois j’aimerais bien pouvoir gagner nos appartements sans devoir me battre avec tous les employés du bateau pour peu que je souhaite allez me reposer confortablement … » avait-elle pleurniché, laissant sa tête retomber sur l’épaule du plus vieux comme s’il en était nécessaire pour appuyer ses présumées fatigues de femme enceinte.

[/quote]


Gonna love you until it hurts,
just to get you I'm doing whatever works, that'll bring you to your knees, praise Jesus, hallelujah. I'ma make you beg for it, plead for it, I want you to fiend for it, wake up and dream for it, 'Til it got you gasping for air and you lean forward. If it's yours and you want it, I want it, promise I need that. 'Till I'm everywhere that you be at, I can't fall back or quit, cause this is fatal attraction, so I take it all or I don't want a shit
AnimaAnima
PNJ
PNJ
Messages : 198 Points : 671
Pseudo : .
Avatar : .
Crédits : .
Plus d'informations
MessageSujet: Re: [Animaventure] Poussière sur la pellicule   [Animaventure] Poussière sur la pellicule - Page 2 EmptySam 31 Aoû - 10:37

Animaventure

Rappel des règles:
 

/!\ Je vous rappelle que si vous voulez avoir la moindre question sur votre environnement, sur une action particulière, ou quoi ce soit d'autre, je suis disponible pour vous répondre sur Discord ou par MP sur @Finn W. Bowman. N'hésitez pas à me solliciter !

1er Novembre 2001 - Poussière sur la pellicule
La jeune femme continue de regarder vers l’horizon, une seule larme coulant sur son visage de porcelaine, telle une tragédienne grecque. Lorsqu’elle entend les encouragements de la slave, sa main se met à trembler et elle ne peut s’empêcher de porter ses doigts à sa joue, comme si elle avait été frappée de plein fouet par une gifle. Et c’est le cas, quelque part. On lui a toujours répété, depuis qu’elle était toute petite, quel était son rôle et ce qu’elle devrait accomplir lorsqu’elle serait en âge de se marier. Trouver un homme digne de son rang et de son nom, perpétuer la noblesse de sa famille, s’offrir à celui qui plairait à ses parents, certainement pas à celui qui ferait battre son cœur. Ainsi donc, une autre alternative était possible ? Elle ne peut le croire.

« - Je… je ne doute pas que vos intentions sont nobles, madame… et je suis ravie d’entendre de telles histoires, mais cela m’est impossible, malheureusement… Elle esquisse un petit sourire, séchant ses larmes comme on apprend si bien à le faire aux filles issues de l’aristocratie. Je peux vous aider, oui. Accompagnez-moi à ma cabine : je suis sûre que nous trouverons quelque chose de plus convenable dans les affaires de mon père, monsieur… Quant à vous, Adrasteia, je crains en effet que votre tour de taille ne soit un obstacle, mais j’enverrais une domestique vous quérir quelques atours qui vous siéront, j’en suis sûre. »

Elle entraîne déjà le faux couple vers les cabines que le groupe a précédemment quitté, sa gentillesse dégoulinant de chacun des pores de sa peau. Si sa destinée est déjà fixée, cela ne l’empêchera certainement pas de venir en aide à des gens dans le besoin, peu importe qu’ils soient des étrangers ou non.

***

Pendant ce temps, dans la direction opposée, mais toujours sur le paquebot de luxe en direction des Amériques, deux jeunes hommes sont arrêtés dans leur conversation par Idalina et Cirice. Celui qui a parlé précédemment sourit de toutes ses dents aux deux inconnues, ses cheveux noirs et son nez quelque peu crochu l’empêchant de lui donner un quelconque charme, en particulier au côté de son compère et à ses magnifiques yeux bleus.

« - A vot’ service, mesdemoiselles… Vous avez bien des habits bizarres, vous devez venir de France, au moins, non ? J’ai entendu dire que les dames avaient des mœurs bien légères, là-bas.

Il ponctue son discours d’un petit clin d’oeil en direction d’Idalina, tandis que Jack soupire en levant les yeux au ciel devant les insinuations pathétiques de son camarade.

- Si vous avez chaud, mamzelle, pas sûr que les bains turcs soient la destination rêvée, il fait au moins 40 degrés, là-bas. Vous feriez mieux d’aller près d’un bastingage, ou à la limite, à la piscine…

- Ouais, on se fera un plaisir de vous emmener à la piscine, m’dame ! Vous devez être toutes mignonnes, toutes les deux, dans vos maillots de bain…

Un autre coup de coude, mais Jack offre ensuite son bras à Cirice, parfait gentleman, tandis que l’autre garçon s’approche à son tour d’Idalina en ricanant bêtement. S’enfonçant dans les profondeurs du bâteau en compagnie des deux jeunes hommes, les Atlantes manquent presque la voix d’Ando qui leur crie dans leur tête, au loin :

- Mais… attendez… Jack était supposé voir Rose pour la première fois... »

***

Alors que les deux groupes se dirigent vers deux endroits diamétralement opposés, tout devient noir. Comme au moment où l’invention les a transporté dans le film ; comme au moment où la machine a déraillé. C’est une drôle de sensation, de se sentir perdu au milieu d’une mer noire comme l’encre sans rien pouvoir voir, toucher, ou sentir, mais en ressentant la présence des autres personnes ayant participé à l’expérience autour de soi. Soudain, ils sont dans la même cabine qu’un peu plus tôt, comme si le temps avait été remonté. Mais il n’en est rien, puisque si nos compères prennent le temps de regarder par le petit hublot, ils se rendront compte que la nuit est tombée.

« - Docteur, docteur ! Il s’est passé quelque chose !

- Je vois ça, Gareth, par Merlin, je suis vieux mais pas sénile ! Voyons, qu’est-ce que ça peut bien signifier…

- Regardez ces relevés, docteur, est-ce que vous pensez…

- Oui, c’est ça, mon garçon ! Nos sujets sont coincés dans un film, après tout : il faut bien qu’ils changent de séquence. Quant à ce qu’il va leur arriver… je n’en ai aucune idée, puisqu’ils ont déjà modifiés le scénario du film par leurs actions. Si je ne me trompe pas, cette scène devrait représenter… Rose, qui essaie de se suicider en se jetant par dessus bord, mais qui est sauvée par Jack.

- Mais ils n’ont pas trop changés le cours des choses pour que ça se passe bel et bien ainsi ?

- Ça, Gareth, je n’en ai aucune idée… Mais nous ferions mieux de nous remettre à notre travail, si nous voulons avoir une chance de les sortir de là. »

Alors que le Docteur Ando finit son dialogue avec son assistant pour se replonger dans de compliqués calculs mathématiques, dans la cabine, on peut entendre trois coups frappés contre la porte. Forts. Assurés. Des coups qui demandent qu’on réponde, et vite.
Éléments cruciaux de votre aventure - A LIRE !

* Vos personnages sont bloqués dans l’invention du Dr Ando. Il va falloir essayer de suivre au maximum le scénario du film Titanic, si vous voulez un jour retrouver le chemin vers votre réalité. Pas la peine d’essayer de transplaner ou même de lancer des sorts : la magie est inutilisable dans un film moldu…

* Quelques informations sur les PNJ qui vont vous aider :
Les PNJ:
 

Rafe W. EverettRafe W. Everett
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1845-rafe-w-everettMessages : 236 Points : 1689
Pseudo : Oror
Avatar : Tom Hiddleston
Crédits : teardrop - Dvaelin - tumblr
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les salines
Patronus: Un Ratel ; un peu hargneux mais adorable
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [Animaventure] Poussière sur la pellicule   [Animaventure] Poussière sur la pellicule - Page 2 EmptyJeu 5 Sep - 5:59

A bord du Titanic ?!

Tout se passait très bien, tout se déroulait selon leur plan et là, d'un coup, le noir total et cette désagréable sensation de départ. Quand il retrouva ses capacités, l'américain n'eut d'autres réactions que de grimacer. Il n'aimait pas cela. Mais en baladant son regard sur les autres et lui même, il se rendit compte qu'ils étaient dans des vêtements d'époque. C'était déjà une bonne chose, qu'ils aient atteint leur but premier, même si les choses ne se passaient pas tout à fait comme prévu.

R - Vous feriez mieux oui ! Je ne tiens vraiment pas à m'éterniser jusqu'à avoir les pieds dans l'eau !

Surtout une eau aussi froide... Il soupira face à la conversation du professeur et son élève, dans leur tête. C'était comme avoir un Jimini Criquet quasi inutile. Et cela commençait à l'inquiéter. Beaucoup. Et à l'agacer. Beaucoup.

R - Tout le monde va bien ? Pas de casse ?

Il s’enquérit rapidement de l'état des filles autour de lui mais une autre chose particulièrement agaçante lui martelait les oreilles. Et cela ne venait pas de l'intérieur de sa tête cette fois, mais bien de leur environnement direct. Il eut un soupir et couvrit la distance qui le séparait de la porte. Il posa la main sur la poignée mais n'ouvrit pas, méfiant.

R - Oui ? Que se passe-t-il ?

Il avait parlé d'une voix assez forte pour que cela atteigne l'autre côté. Mais avant d'ouvrir la porte, il voulait s'assurer qu'ils n'allaient pas être à nouveau soupçonner comme au départ...




Rafe
I'm not the only traveler,
who has not repaid his debt...
Idalina Cadena VerduzcoIdalina Cadena Verduzco
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2365-idalina-cadena-verduzco#53263Messages : 94 Points : 1280
Pseudo : Idalina
Avatar : Penelope Cruz
Crédits : moi
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [Animaventure] Poussière sur la pellicule   [Animaventure] Poussière sur la pellicule - Page 2 EmptySam 7 Sep - 9:50

Ah mais non! Ce n'était pas possible! Ou alors? J'avais un instant pensé que ça y était, que les deux pseudo-scientifiques avaient trouvé la solution. C'était bien la même chose que notre entrée dans le film qui se produisait et j'espérais que je vivais le retour. Mais non visiblement la solution n'était pas encore pour tout de suite.
La bonne nouvelle était que notre petit groupe se retrouvait une nouvelle fois réuni et que nous allions peut-être pouvoir trouver quelque chose de plus efficace que la première scène. Après, nos accoutrements étaient plus en adéquation avec l'époque ce qui n'était pas si mal pour circuler incognito. Mes orteils avaient besoin de place et je soulevai mes jupons pour examiner les bottines à talon et lacet que j'avais dû enfiler à un moment quelconque. Pas du plus grand confort, mais je tiendrais bien jusqu'à la fin du film...

Malgré cet inconfort, je hochai la tête en direction de Rafe Everett oui tout allait bien. et une pensée fit irruption dans mon esprit alors que je prenais conscience de ce qui venait de nous arriver.

"Hey! Mais y aurait pas moyen de nous récupérer au prochain plan de coupe? On dirait que ça ressemble furieusement au moment où nous avons été projetés ici... Et si à chaque fois on se retrouve dans cette cabine c'est peut-être qu'il y a une raison"


Je n'étais absolument magico-mage mais assez imbue de mes capacités de raisonnement pour n'avoir aucun complexe en soumettant mes idées lorsqu'elle se présentaient. En même temps cela me permettait de passer au dessus des réminiscences de souvenir inter-scène. Cela pouvait m'amuser de me faire courtiser, même si le garçon n'était pas de toute première beauté. Moi-même , je ne me considérais pas comme une gravure de mode. Par contre lorsque cela devenait lourd comme cela avait été le cas, j'étais assez pressée de l'oublier.

"Nous revoilà au point de départ et on a fait chou blanc question rencontre Rose-Jack. Par contre si on sait l'heure du sauvetage_ j'ai bien compris là?_ on peut encore intervenir. Après tout nous ne sommes plus des inconnus pour nos deux tourtereaux..."


Je tournai mon regard tour à tour vers mes complices de situation afin d'avoir leur avis. Je ne savais pas si les faux futurs parents avaient pu faire suffisamment ami-ami avec Rose mais ils devaient bien pouvoir l'attirer sur le pont au bon moment...
Cirice T. PodmoreCirice T. Podmore
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2225-cirice-theodora-podmore-can-yMessages : 120 Points : 811
Pseudo : M
Avatar : Jenna Louise Coleman
Crédits : Bazzart
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Habitations Troglodytes, Ville-Haute
Patronus: Papillon
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [Animaventure] Poussière sur la pellicule   [Animaventure] Poussière sur la pellicule - Page 2 EmptyMer 11 Sep - 6:08

Alors que Cirice s'en tirait à merveille dans sa performance d'actrice, les deux jeunes femmes furent happée par un néant soudain, bourdonnant, comme au début de l'expérience. Il n'était pas nécessaire d'être le Ministre de la Magie pour comprendre que cela n'augurait rien de bon. Et elle avait parfaitement raison ; la voix familière de Rafe lui indiqua qu'ils s'étaient retrouvés d'une manière quelque peu obscure, sans mauvais jeu de mots. Sonnée par cette téléportation soudaine à travers la séquence du film, elle tenta de se concentrer sur les mots du japonais, visiblement toujours aussi agité et au fait de la situation de ses cobayes. Quelque peu agacée, la brune tenta de se redresser et alors qu'elle allait envoyer un trait des plus caustiques au scientifique, une lourde main inconnue tambourina sur la porte de la cabine. Son premier réflexe aurait été d'éclairer la pièce d'un Lumos ; mais non, toujours pas de magie. Interrompue dans son élan, Cirice était figée par l'incompréhension.

Tandis que l'homme du groupe se charge d'aller assurer leurs arrières en répondant à la porte, Idalina énonça ses théories à voix haute. Encore perdue, elle tentait de raccrocher le fil de sa pensée ; donc elles avaient réussi à atteindre la blanchisserie pour se changer ? La compression de son buste quand elle respirait lui indiquait un corset quelque peu étroit. Sans doute… Alors puisqu'ils n'avaient pas réussi à poursuivre le déroulement logique du film, ils avaient été projetés en avant ? Mais quelle détestable expérience… Elle aurait mieux fait de se casser une jambe plutôt que de répondre à cette lettre d'invitation. Voilà pourquoi elle se tenait si loin des inventions moldues, en général.

« - Vous avez raison ; ils nous connaissent. Elle repense à la phrase du docteur : Rose, c'est ça ? Elle va tenter de se suicider. Il faut que nous la retrouvions… Et que nous fassions en sorte que Jack la voie, si j'ai bien compris. Où pourrait-il être ? Si ma mémoire est bonne, il n'avait pas l'air de faire parti de la haute société… Docteur, sauriez-vous nous indiquer où ces deux personnages se trouvent, présentement ? Soudain, son esprit se tourne vers la dernière du groupe. Adrasteia ! Êtes-vous ici ? Est-ce que vous allez bien ? »

Résumé:
 


metamorphosis
☽O☾
Adrasteia N. RosierAdrasteia N. Rosier
Tueuse de Monstres
Tueuse de Monstres
http://www.catharsis-rpg.com/t283-adrasteia-n-raventhroneMessages : 1689 Points : 2441
Pseudo : Mie
Avatar : Zhenya Katava
Crédits : Mie
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus: Euplecte à longue queue.
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [Animaventure] Poussière sur la pellicule   [Animaventure] Poussière sur la pellicule - Page 2 EmptyDim 15 Sep - 23:04

xxx.
xxx.1 548 mots
Poussière sur la péllicule

1er novembre 2001
T
out s’était enchaîné, déchaîné, sous la houle d’une lame de fond qui ne manquait pas de se faire guillotine sur l’espace-temps. Et la Slave n’avait jamais été friande des déplacements magiques de toute sorte, en fait, elle avait toujours préféré ses propres pieds pour être honnête. Elle s’était même surprise à si bien tolérer la balade sur les vagues, puisque jusqu’à maintenant, il n’y avait toujours eu que les flots du Styx sur lequel elle s’était laissé ondoyer. Il n’y avait rien de tel que les rives du fleuve de ses propres chimères sur lesquelles elle pouvait se laisser divaguer. Mais là. Maintenant. La Slave se montrait encline à régurgiter tout son soul sur les eaux du pacifique alors qu’ils subissaient une nouvelle envolée, impromptue et intempestive. Et puis il ne fallait surtout pas négliger le fait, que la Sorcière était un flamme incarné. S'ils étaient encore sur l'épave à sa perte, elle ne ferait certainement pas long feu.

Les petites pousses non plus, ne semblent pas trop apprécier le déplacement. Les autres, ils s’agitent, ils cogitent et puis spéculent… Tandis que la Slave s’éclipse discrètement vers ce qui semble être un placard pour vider son estomac, espérant que la petite troupe soit bien trop concentrée sur le problème actuel pour se rendre compte de quoi que ce soit. Et puis son prénom retenti, alors elle se fige et se redresse, refermant la porte aussi rapidement qu’elle l’avait ouverte pour tourner son visage aux couleurs spectrales en direction de Cirice. « Oh oui, je regardais simplement si… il y avait quelque chose d’utile dans… mais y’a rien… » avait-elle balbutié, ses lèvres s’étirant d’un sourire maladroit alors qu’elle réajustait les tissus de cette nouvelle robe qu’elle abordait. « Je crois que le mieux serait de rester en petits groupes comme à la première scène, nous attirons beaucoup moins l’attention comme ça et puis de toute façon, nous ne pouvons pas déroger de nos rôles. Je ne sais pas si nous avons bougé trop de chose pour que la prochaine scène se déroule comme prévue… dans le pire… si vous me laissez seule avec elle, je peux facilement prétendre que tout ce que j’ai dit n’était qu’une façade… histoire d’anéantir le plus misérable espoir que Rose a encore… si ça peut le pousser à vouloir se tuer. Il faut simplement s’assurer que… Jack ? C’est ça ? Enfin, que l’autre soit au bon endroit au bon moment. » avait-elle soufflé en se dirigeant vers la première chaise qui se présentait à elle, déjà fatiguée de tous ces efforts auquel son état peinait à suivre. Nerveuse, elle avait levé les yeux vers le ciel... comme si ce geste améliorait ses chances d'être entendue par les deux responsables de leur situation actuelle. « Pensez-vous pouvoir nous faire sortir d'ici avant que... Je ne veux pas faire pression, mais je ne peux pas rester trop longtemps immergée dans l'eau. Je suis une élémentaliste de feu, quelques minutes et puis c'est foutu pour moi, je ne pourrai même pas tenir debout. »




Gonna love you until it hurts,
just to get you I'm doing whatever works, that'll bring you to your knees, praise Jesus, hallelujah. I'ma make you beg for it, plead for it, I want you to fiend for it, wake up and dream for it, 'Til it got you gasping for air and you lean forward. If it's yours and you want it, I want it, promise I need that. 'Till I'm everywhere that you be at, I can't fall back or quit, cause this is fatal attraction, so I take it all or I don't want a shit
AnimaAnima
PNJ
PNJ
Messages : 198 Points : 671
Pseudo : .
Avatar : .
Crédits : .
Plus d'informations
MessageSujet: Re: [Animaventure] Poussière sur la pellicule   [Animaventure] Poussière sur la pellicule - Page 2 EmptyLun 16 Sep - 15:45

Animaventure

Rappel des règles:
 

/!\ Je vous rappelle que si vous voulez avoir la moindre question sur votre environnement, sur une action particulière, ou quoi ce soit d'autre, je suis disponible pour vous répondre sur Discord ou par MP sur @Finn W. Bowman. N'hésitez pas à me solliciter !

1er Novembre 2001 - Poussière sur la pellicule
La confusion règne parmi les Atlantes, alors qu’ils se voient mystérieusement transportés dans la cabine qui les a accueilli au début de leur épopée. Qu’en est-il de ces corsets qui serrent leurs reins, ces redingotes qui leur confèrent un air si digne ? Ils peuvent se rappeler les avoir revêtus s’ils plissent les yeux, dans une concentration intense du même acabit que le souvenir d’un rêve.  Ils s’insurgent, les passagers clandestins. A raison : et pourtant, le Dr Ando n’a pas l’air plus angoissé qu’auparavant, alors même que la femme enceinte se met à répandre tripes et boyaux dans un pauvre placard n’ayant rien demandé. Au contraire, il semble bien plus fasciné par les conjonctures du changement de scène que par ses efforts pour sortir le petit groupe de ce film, alors même que c’est lui qui les y a envoyé. Se grattant la tête, il réfléchit à voix haute avant de finir par répondre à la question de Cirice.

« - Hmm, si mes souvenirs sont bons… Oh, j’aurai dû louer la cassette à la vidéothèque la semaine dernière, plutôt que Le Patient Anglais… Voyons voir… Rose essaie de se jeter du pont, à la pointe du bateau. Probablement non loin de là où vous l’avez aperçu précédemment… Elle est bouleversé par les paroles de sa mère durant le dîner, et c’est ce qui la pousse à vouloir prendre sa vie.

- Les femmes et leurs humeurs…

- Voyons, Gareth, un peu de respect ! J’aimerai vous y voir dans cette situation ! Non mais, le genre n’a rien à voir là-dedans, allons bon ! Vous devriez lire Simone de Beauvoir, mon garçon, cela va révolutionner votre vision du monde. D’ailleurs, je rejoins Sartre quand il nous dit que l’existentialisme est un humanisme, et il nous apprend…

Les mots se perdent dans des murmures, alors même que l’éminent scientifique se lance dans une longue diatribe sur le féminisme, son assistant se contentant d’émettre quelques borborygmes pour signifier qu’il écoute bien le Docteur. Pendant ce temps, les coups continuent de retentir tout contre la porte de la cabine, et ce n’est que lorsque Rafe demande ce qu’il se passe qu’ils cessent enfin. La porte s’ouvre timidement, et de l’autre côté de l’ouverture, on retrouve un marin, qui a exactement le même visage que le premier, venu les déloger lors de la première scène. Cependant, il ne semble pas les reconnaître, les dévisageant avec un air poli sur le visage.

- Messieurs dames, veuillez m’excuser pour le dérangement, mais le dîner est servi pour la première classe. Si vous voulez bien vous diriger vers le restaurant, le repas sera composé de sole meunière sur son lit de fleurs de courgettes, accompagné d’un champagne français spécialement choisi par notre sommelier. Ses mots semblent dissonants, avec sa voix bourrue, et il se racle la gorge avant de continuer. De plus, on nous informe que des individus des classes inférieures se seraient mêlés aux bourg… Hum, je veux dire, aux classes supérieures. Faites bien attention à vos effets personnels.

Un geste du menton, puis le matelot s’éclipse sans demander son reste. Les Atlantes sont seuls. Au fond de leur tête, pourtant, ils peuvent continuer d’entendre le Dr Ando qui explique maintenant à Gareth le mythe des Amazones. L’assistant, pourtant, coupe le discours du savant en poussant un petit cri excité.

- Là, Docteur ! Vous voyez ce que je vois ? Cette occurrence dans le code, là… Vous pensez que le sujet pourrait avoir raison ? Cette cabine serait plus importante que ce dont elle a l’air à première vue ?

- Quoi… De quoi parlez-vous, bon sang de bonsoir… Donnez moi mes lunettes, que j’y vois plus clair… Oh, oui, vous avez raison, cette séquence semble bien singulière, que peut-elle signifier ? »

Et ces mots, s’ils n’étaient pas si effrayants pour les sujets coincés sur un bateau destiné à s’échouer contre un icerberg, pourraient presque sembler prometteurs.
Éléments cruciaux de votre aventure - A LIRE !

* Vos personnages sont bloqués dans l’invention du Dr Ando. Il va falloir essayer de suivre au maximum le scénario du film Titanic, si vous voulez un jour retrouver le chemin vers votre réalité. Pas la peine d’essayer de transplaner ou même de lancer des sorts : la magie est inutilisable dans un film moldu…

* Quelques informations sur les PNJ qui vont vous aider :
Les PNJ:
 

Idalina Cadena VerduzcoIdalina Cadena Verduzco
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2365-idalina-cadena-verduzco#53263Messages : 94 Points : 1280
Pseudo : Idalina
Avatar : Penelope Cruz
Crédits : moi
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [Animaventure] Poussière sur la pellicule   [Animaventure] Poussière sur la pellicule - Page 2 EmptyJeu 19 Sep - 12:48

C'était bien la première fois que quelque chose d'encourageant nous arrivait depuis que nous avons été projetés dans ce maudit film! Nous étions reconnus comme des premières classes. C'était toujours appréciable et pouvait nous ouvrir des portes et nous éviter des désagréments. Les deux techniciens semblaient s'accorder sur le fait d'avoir trouvé, enfin, peut-être, quelque chose pour avancer dans le résolution de nos ennuis. Nous étions à peu près sereins hormis la jeune femme enceinte qui il est vrai avait des motifs de s'alarmer pour sa survie. Ceci dit, n'importe qui plongé dans une eau polaire pouvait se faire bien du souci à ce propos.

Tout cela ne m'empêchait as de plisser les lèvres jusqu'à en toucher mon nez. Il fallait trouver un moyen de rapprocher Rose et Jack. Notre première tentative avait lamentablement échoué mais nous n'avions d'autre choix que de persévérer. L'idée de rester en petit groupes me paraissait pertinente. Cela avait le mérite de pouvoir surveiller les deux tourtereaux, enfin, ceux qui se devaient de le devenir. Le steward m'avait peut-être donné une idée.

"Si nous reformons nos deux groupes, vous pourriez vous joindre au repas de la première classe pour surveiller Rose et nous..."

Après m'être adressée à Rafe Everett et Adrasteia Rosier, je me tournai vers Cirice Podmore.

"... pourrions nous éclipser du même repas avec des victuaille à aller partager avec Jack. Ce serait bien le diable si nous ne pouvions as bénéficier d'un panier repas sous un quelconque prétexte de malaise ou que sais-je. Un pique-nique sur le pont non loin de la proue pourrait nous permettre de voire arriver Rose..."

Je tournai mes yeux vers chacun de mes compagnons d'aventure.

"Qu'en dites-vous?"

J'espérais seulement ne pas être obligée de supporter l'autre lourdaud dont j'avais complètement oublié le prénom.

"Avec un peu de chance les "classes inférieures" dont parlait notre steward sont nos deux amis de tout à l'heure. Sinon, il nous faudrait aller fouiner dans leurs entrepont..."

L'idée ne me séduisait pas plus que cela mais à la guerre comme à la guerre...
Contenu sponsorisé
Plus d'informations
MessageSujet: Re: [Animaventure] Poussière sur la pellicule   [Animaventure] Poussière sur la pellicule - Page 2 Empty

 
[Animaventure] Poussière sur la pellicule
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fragile poussière d'espoir. [Pv Sai & Elena]
» Poussière d'ange.
» Poussière de Lune [ journaliste]
» Orpheline.
» [TERMINÉ] Ésylée - Les hommes sont nés poussière, et redeviendront poussière.

Réponse Rapide


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: