Bienvenue sur Catharsis,
A Tale of Muggles and Wizards
Constellations ON/OFF
Catharsis
A Tale of Muggles and Wizards

Catharsis :: Atlantis & Manadh :: Manadh
 

 [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
NarrateurNarrateur
PNJ
PNJ
Messages : 279 Points : 1177
Pseudo : --
Avatar : --
Crédits : Catharsis.
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars   [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars EmptyMer 10 Juil - 10:33

INTRIGUE
Maximilian Le Bars

Il était furieux contre lui-même d’avoir mis tant de temps à entendre parler de l’exposition MacLean. Il aurait donné beaucoup – tout, en fait – pour avoir la chance d’y participer.

Jusqu’à présent, Atlantis n’avait pas reçu beaucoup de considération de la part de Maximilian Le Bars. La magie le fascinait, certes, mais plus pour son aspect historique que pour les myriades d’effets étranges qu’elle permettait aux sorciers de façonner. La métamorphose et leurs plantes bizarroïdes laissaient le collectionneur froid, et désintéressé. Ces mystères étaient au même niveau que la physique quantique ou la chimie moléculaire : on était bien content que ça existe quand ça nous était utile, mais au quotidien, ça ne servait quand même à rien.

Il avait pour la famille MacLean, en revanche, une émotion toute certaine. L’impression qu’ils étaient un peu ses précurseurs et qu’avec sa conviction, depuis tout jeune, que la magie existait, il avait tenté de continuer leur œuvre, quelle qu’elle soit. C’est la raison pour laquelle il avait débarqué sur Manadh, deux jours plus tôt, s’installant dans une maison d’hôte de la ville haute, dans le but de randonner dans les collines, retrouver le lieu de l’exposition et essayer d’en apprendre plus sur ce qui s’y était passé.

Maximilian Le Bars était antiquaire, mais d’un genre assez particulier. Il avait une connaissance très fine des objets ésotériques et vieilleries inexpliquées de la côte bretonne mais ce qu’il avait lu au sujet des MacLean l’avait intrigué. Toutes les vieilles familles tendent à s’échanger et à protéger les mêmes genres de breloques, et même si les Irlandais et les Écossais avaient leurs particularités – il avait justement passé l’été en Irlande, voyageant entre Dublin et Tara – les discussions d’experts dans le Breakfast Chronicles l’avait laissé sur sa faim. Quelque chose ne collait pas.

Ceci expliquait pourquoi, par un matin chargé de brouillard, des promeneurs auraient pu tomber sur la silhouette un peu dodue d’un cinquantenaire courbé sur les sols des collines de Manadh. Le Breton avait déniché, à force de questions peu discrètes posées au Centre-Ville, la grotte où s’était tenue l’exposition et c’est sur un versant rocheux qui surplombait l’entrée maintenant scellée qu’il prenait des notes frénétiques sur un calepin marqué par l’usage.

« Il n’y a rien de personnel là-dedans. Ca ne colle pas. »
Lâche-t-il en français, relevant le nez pour laisser son regard se perdre dans les étendues verdoyantes qui l’entourent.

HRP

- Maximilian Le Bars est Français. Il parle anglais lentement et avec un fort accent. Dans le milieu de l’histoire de l’art (magique ou non) et des antiquaires en Bretagne, il est plutôt connu (mais pas toujours pour les bonnes raisons).
- C’est un homme d’une cinquantaine d’années, vêtu de vêtements pratiques aux nombreuses poches et marqués par l’utilisation. Il ne fait aucun doute que c’est un homme de terrain, et la passion se lit sur son visage à chaque mot qu’il prononce.
- Depuis son arrivée, il a traîné en ville et dans l’université pour poser des questions à tous ceux qui voulaient bien lui répondre. Ses multiples carnets de note et ses exemplaires du Breakfast Chronicles ne sont pas passés inaperçus.
- Il n’était jamais venu à Atlantis auparavant.

Infos Pratiques

  • Ce topic dans le Quartier Général vous est réservé. N'hésitez pas à l'utiliser pour réfléchir et vous organiser. Nous apprécions aussi fortement un petit post dans le topic pour nous signaler que vous comptez participer et avec quels personnages (mais ce n'est pas obligatoire, la participation spontanée est bien sur autorisée).
  • Ce topic a une durée indéterminée, il se clôturera en fonction de vos réponses (comme un topic RP classique)

  • Sans réponse dans un délai de 72 heures IRL, Maximilian s'enfoncera dans ses recherches à l'écart des regards, et vous l'aurez perdu.

  • Les initiatives osées, démesurées et illuminées sont autorisées et encouragées. VOUS êtes les narrateurs !

  • Interventions limitées à 500 mots, mais pas de minimum pour pouvoir poster

  • Vous pouvez participer avec autant de comptes que souhaité. Pas de minimum ou de maximum de personnages dans ce topic.



Grace HamiltonGrace Hamilton
Moldu
Moldu
http://www.catharsis-rpg.com/t1344-grace-hamilton-here-s-to-the-Messages : 1004 Points : 1317
Pseudo : Flow
Avatar : Katharine McPhee
Crédits : avatar : yourdesigndiary (bazzart) ; signature : Rogers (PRD)
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Résidences du centre-ville
Patronus: Si elle pouvait en former un, ce serait un chinchilla.
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars   [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars EmptyMer 10 Juil - 13:46


Maximilian Le Bars

- Intrigue -


"At the end of the day there's another day dawning, and the sun in the morning is waiting to rise. Like the waves crash on the sand, like a storm that'll break any second, there's a hunger in the land." Les Misérables
Elle revient hanter les lieux, comme si le fantôme de ce gobelin qui n’en était pas vraiment un allait venir l’accueillir les bras ouverts. Elle prétend que c’est cathartique, de se rendre aux abords de l’exposition. Ce n’est pas le cas. Ça lui fait mal, ça la prend aux tripes, ça lui donne envie de crier de douleur. D’autres qu’elle, plus sages peut-être, auraient lâchés l’affaire depuis bien longtemps. Grace a déjà tant pleuré, après tout. Mais la mort de l’Effigie lui revient sans cesse en mémoire, comme un film dont la pellicule aurait sauté et recommencerait encore et encore le même passage, et il faut bien l’avouer, penser à cette créature, si fort que c’en devient une obsession, lui permet d’oublier ses propres problèmes. De ne pas songer au fait indéniable qu’elle ne pourra jamais avoir d’enfant, qu’elle n’a toujours pas avoué la vérité à Milo, trop honteuse de la façon dont son corps lui fait ainsi défaut, et que ce désir si profond, si naturel, de tenir entre ses bras la chair de sa chair ne pourra jamais se réaliser.

La randonnée dans les vertes plaines de Manadh lui fait du bien. Il fait bon. Le fond de l’air est frais, mais juste ce qu’il faut pour que ce soit agréable. La kinésithérapeute croise quelques randonneurs, leur fait un bref signe de la tête, avant de continuer sa route. Ce chemin, elle le connaît par cœur. Peut-être mieux encore que celui de sa maison à son cabinet. Ses pas se font mécaniques, et dès qu’elle aperçoit les vieilles pierres, au loin, elle doit réfréner un sanglot. Ça ne l’arrête pas. Elle se rapproche, encore et encore. Elle a l’impression que ses pas résonnent dans le silence, perturbé seulement par le vent. Les larmes coulent, et s’envolent aussitôt dans la brise maritime.

Jusqu’à cette voix, à laquelle elle ne s’attendait pas du tout, qui provient d’un peu plus loin, sur sa gauche. En français. Quoi ? Qu’est-ce que… Grace sèche ses larmes, prenant un mouchoir dans son petit sac à dos en forme de grenouille, puis se dirige vers l’origine du bruit. Elle tombe alors sur un homme qu’elle n’a jamais vu de sa vie, qui semble bien perplexe.

« - Bon… Bonjour ? s’exclame-t-elle, dans un français tout aussi parfait, qu’elle a pour habitude de parler seulement avec son frère et, en de plus rares occasions, sa mère. Je dois vous avouer que je ne m’attendais pas à croiser quelqu’un ici.

Elle se rapproche, sans se préoccuper du fait qu’elle est à plusieurs kilomètres de la civilisation, en compagnie d’un homme inconnu qui fait peut-être le double de son poids et une, voire deux bonnes têtes de plus qu’elle. Naïve, comme toujours.

- Je ne veux pas paraître indiscrète, mais je vous ai entendu parler un peu plus tôt… Je peux peut-être vous aider ? »
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 478 WORDS.



Rewrite the stars
Idalina Cadena VerduzcoIdalina Cadena Verduzco
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2365-idalina-cadena-verduzco#53263Messages : 86 Points : 1065
Pseudo : Idalina
Avatar : Penelope Cruz
Crédits : moi
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars   [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars EmptyJeu 11 Juil - 3:42

Je ne comptais plus les jours que j’avais investis dans mon enquête et à chaque fois, mes réflexions arrivaient à une obsession. Il fallait aller sur les lieux des événements pour tenter de trouver quelque chose qui fasse avancer les différentes hypothèses qui se bousculaient dans ma tête et dans mes carnets. En élimer, au moins quelques-unes, ne serait pas de trop. Problème, l’endroit était scellé et contre ça, hormis une entrée par effraction et en l’occurrence, grosse effraction qui me vaudrait Azkaban, pas moyen de faire autrement. Grace Hamilton, Ella Kvelgen et James Finnerty m’avaient tous fait avancer à leur manière dans mes réflexions mais rien encore de décisif ne s’était dessiné. J’avais bien écrit quelque paragraphe pour le journal dont j’avais reçu une chouette très impatiente, mais je ne parvenais pas à être satisfaite. Si c’était pour réécrire la même chose que le Breakfast Chronicle plusieurs semaines après cela n’en valait pas la peine d’autant qu’eux avaient réussi à approcher des experts qui s’ils n’avaient pas apporté d’informations décisives non plus, pour résoudre le mystère, n’en rendait pas moins intéressante la lecture de leur papier.
Ce matin en désespoir de cause j’avais décidé de me rendre aux abords de la fameuse grotte avec dans l’idée que ce genre d’endroit géologique a souvent plusieurs entrées et qu’une d’elle était peut -être passée inaperçue, Une toute petite qui laisserait passer une petite argentine quitte à ce qu’elle salisse un peu sa tenue martyre, me suffirait amplement… Le brouillard du jour éviterait en outre que mon manège intrigue les curieux …
Mais il était dit que je ne serais pas la seule ni même la première sur les lieux. Je ne l’avais rencontrée qu’une seule fois mais la silhouette de Grace Hamilton était reconnaissable entre toute. Ce serait sans doute une aide précieuse dans l’exploration des alentours, mais déjà elle s’approchait d’un inconnu et l’abordait avec la facilité qui semblait faire partie d’elle. Dommage que je ne parle pas le Français car c’était bien en Français qu’ils échangeaient ?... Aujourd’hui je ne me suis pas fait subtiliser ma baguette. Un sort de traduction serait bien utile, mais je préfère commencer par une approche "naturelle"

Les derniers mots que je capte sont à l’image que je me suis faite de la jeune femme, décidément cariña. Je le suis beaucoup moins et peux me montrer beaucoup plus directe.

« Mademoiselle Hamilton !
Heureuse surprise ! »


Le lui tends la main pour la saluer avant de poursuivre, souriante vers l’inconnu.

« Monsieurs ?... Idalina Cadena Verdouzco. »

C’était un peu rentre dedans comme approche mais je comptais sur le fait que je connaisse la Kinésithérapeute pour que cela fasse moins sans gêne. Je me tournai vers elle qui devait en savoir plus que moi sur le situation… en espérant que l'individu parle un peu Anglais.

HRP:
 
Jazz SparrowJazz Sparrow
AmbaÉtudiant Moldu
AmbaÉtudiant Moldu
http://www.catharsis-rpg.com/t2306-the-wildcard-j-sparrowMessages : 358 Points : 1442
Pseudo : mércure
Avatar : Billy Vandendooren
Crédits : Sukali&ti (signature) | Creeper Jazz par Marinc :( ✿
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus: S'il pouvait, un scarabée.
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars   [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars EmptyJeu 11 Juil - 12:04

Il est de ces jours où tout ce qui vous entoure semble vous chuchoter quoi faire. Tout insiste pour que vous fassiez cette chose en particulier. Cette journée en fait partie, et Jazz est de ceux qui suivent aveuglément cette petite voix...quand ça l'arrange (même s'il la mélange souvent avec cette autre voix qui le mène vers les pires conneries qu'il a accomplies). Il sait qu'il devrait être plus prudent pourtant, car rien n'écarte la possibilité que cette petite voix est un charme lancé par quelqu'un de plus malin que lui.

Les signes s’enchaînaient : D'abord lorsqu'il reçut un breakfast Chronique sur son lit, alors qu'il ne s'y était jamais abonné ; l'image mouvante des deux chercheurs de l'exposition, et surtout des oeuvres exposées lui avaient fait briller des yeux. Son intérêt fut décuplé lorsqu'il apprit que la famille MacLean n'était pas magique. Il avait donc décidé de sortir pour essayer de se rendre à l'endroit même mais, c'est là qu'un autre signe lui tomba dessus : le professeur Maximilien Le Bars. Qui lui avait lancé une bombe de questions dans la figure avant de s’éclipser dans la foule. Ce n'est cependant que plus tard qu'il apprit son identité. S'il croyait au destin ? Seulement quand il semble lui sourire, mais là n'est pas la question. La question est de savoir où s'est dirigé le chercheur ; pour cela il a questionné beaucoup de personnes sur le chemin.

L'exposition MacClean... il sentait qu'il y avait quelque chose là-bas dont seul un moldu pourrait se rapprocher. Quelque chose que seul lui pourrait faire - du moins, c'est ce que la petite voix lui disait. Ce qu'il espérait cependant est tout autre : dérober une des pièces de l'exposition.

Bref, aujourd'hui était une journée propice au cambriolage.

Les yeux brillants tel un niffleur, il s'engagea dans le chemin que les passants lui avaient indiqué. Son temps de marche fut suffisant pour qu'il décide de ne pas se prendre la tête sur un plan A, et de juste essayer d'accumuler le plus d'informations possible sur les oeuvres exposées. Le plan B, car il ne sort jamais de chez lui sans un bon vieux plan B, étant d'improviser. Il était conscient que son ambition était risquée, mais au vu des bizarreries qui se produisaient dernièrement, il ne serait pas étonné si d'autres personnes avaient eu la même illumination que lui après avoir parcouru le journal ce matin. Et s'ils décidaient de lui couper l'herbe sous les pieds... il espérait que ce ne serait pas ces deux jeunes femmes en compagnie du chercheur. Il décida de les rejoindre, ses godasses écrasant les cailloux et annonçant son arrivée. Il sourit aux personnes qui se tournèrent vers lui, reprenant de son français à accent britannique.

Je ne pensais pas trouver sur cette colline une aussi dense concentration de francophones....vivants.

Prélude d'une blague de comptoir ? Il tira sur sa légère écharpe pour l'éloigner un peu de son cou, sans se déséquiper de son sourire. Il reprit en anglais :

Rebonjour professeur Le Bars. Il s'avère que les circonstances insistent pour qu'on se revoit....




HRP:
 


It was the gnawing suspicion that you were leavable, that you were too much trouble, that you were better off dead. It was the shame of wanting something you shouldn't; it was the ugly thrill of nearly being dead. It was all those things, all at once. (M. Stifvater)
Matt ClickerlyMatt Clickerly
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1635-matt-clickerly-you-don-t-knowMessages : 575 Points : 2609
Pseudo : Arthur
Avatar : Matt Damon
Crédits : Bibi
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Faubourgs | Centre-Ville
Patronus: Loup gris
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars   [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars EmptyJeu 11 Juil - 18:17

C’en était presque une routine maintenant. Depuis les événements de l’exposition MacLean, Matt avait réorganisé sa vie de façon à introduire cette enquête dans son emploi du temps. Il avait conservé ses activités nocturnes, autant auprès de son réseau que pour MIM. Lorsqu’il ne travaillait pas vis-à-vis de ces activités, il occupait désormais ses journées à faire des recherches à la Bibliothèque Culturelle à propos des MacLean et de la faune de Manadh pour essayer de mieux comprendre tout ce qui concernait cette affaire, ainsi que pour relier avec ce qu’il avait pu lire lors de l’exposition. De plus, il allait régulièrement se balader dans les hauteurs de Manadh, autant pour réellement se balader que pour prendre des notes, réfléchir, bref essayer de faire sens de toutes les informations qu’il avait. Et il fallait avouer que les articles du Breakfast Chronicles l’avaient bien aidé grâce à toutes les informations qu’elles apportaient sur les objets présents lors de l’exposition, leurs significations, bref tout ce qu’il y avait à apprendre sur place et qu’il ne pouvait depuis la fermeture du lieu au public pour raisons évidentes de sécurité.

Malgré la courte nuit qu’il venait de faire, Matt avait justement décidé d’aller se balader à travers la nature de l’île pour réfléchir. Comme à son habitude, il avait pris son carnet pour noter les idées qui lui passeraient par la tête, pour les confirmer ou les infirmer plus tard. Dans son sac, il mit également de la nourriture, principalement des barres céréalières et chocolatées, et il remplit sa gourde d’eau. On aurait presque pu croire qu’il se préparait pour une randonnée de par le matériel qu’il avait, et il fallait avouer qu’il avait déjà coucher à la belle étoile dans les hauteurs de Manadh, loin de tout, profitant de la nature, de son silence, de sa beauté.

Le brouillard qu’il y avait en cette matinée rendait difficile toute vision lointaine. Il avait beau connaître très bien l’île grâce aux nombreuses balades qu’il y avait faites, ainsi que les repérages dans les plaines et les collines et montagnes, il n’était pas vraiment sûr d’où il se trouvait à cause du brouillard. Il utilisait régulièrement sa baguette comme boussole, pour essayer de garder au mieux son cap. Mais alors qu’il approchait du lieu où se trouvait la grotte qui avait abrité l’exposition sur les MacLean, il entendit des voix. Il se fit plus méfiant, la main bien serrée autour de sa fidèle et précieuse baguette. Lorsqu’il fut plus proche des personnes – décidément il n’était pas le seul à avoir eu l’idée de venir randonner dans le coin – il put distinguer que ces personnes ne s’exprimaient pas dans la langue de Shakespeare mais dans celle de Molière. Malheureusement pour lui, il n’était capable que de baragouiner quelques mots dans cette douce langue qu’était le français. Il essaya ainsi en anglais « Excusez-moi, vous parlez anglais ? Vous êtes perdus ? Je peux vous aider peut-être ? Je connais bien les environs. »
Draco MalfoyDraco Malfoy
StaffSorcier
StaffSorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t21-draco-choking-on-my-pridMessages : 886 Points : 840
Pseudo : Angie / Batgirl
Avatar : Lucky Blue Smith
Crédits : poésies cendrées. & endlesslove
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les tours d'or blanc dans la Ville Haute
Patronus: Inexistant, impossible à invoquer.
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars   [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars EmptyVen 12 Juil - 14:44


The Stars
Il y avait peu de choses qui obsédaient véritablement Draco, ces jours-ci. Le tarot en était une, évidemment – mais ça, c’était comme à chaque instant de sa vie depuis plus de quatre ans, désormais. Sa tireuse de carte lui avait montré la tour (effrayante, excitante) à leur dernière rencontre, et l’avait mis en garde.

Il n’avait pas véritablement écouté.

Les rues murmuraient le nom de Maximilian Le Bars depuis quelques jours déjà ; un tel personnage ne passait pas aperçu, après tout. Il avait beaucoup entendu parler de l’homme. Non, en réalité, il avait souvent entendu parler de l’homme ; au détour d’une conversation, son nom était jeté ; lors d’une vente, son nom était murmuré au creux de son oreille. Il n’était pas certain de qui il était, ni même de la raison pour laquelle il était connu en des termes si peu flatteurs, mais une chose était certaine : Maximilian Le Bars était un curieux personnage, et il s’intéressait à de curieuses choses.

Et ces curieuses choses avaient légèrement piqué l’intérêt de Draco. Il n’était pas véritablement intéressé par les MacLean – il avait failli mourir une fois à cause d’eux et cela lui avait suffit ; il n’était pas un stupide Gryffondor prêt à se jeter une nouvelle fois dans la gueule de l’hippogriffe juste par pure curiosité. Cette métaphore était beaucoup trop réaliste, alors il la chassa de son esprit immédiatement.

Aujourd’hui, Draco avait vêtu l’accoutrement moldu qu’il utilisait pour passer inaperçu. Aujourd’hui, Draco ne voulait pas être vu. Ses cheveux blonds dissimulés sous une casquette et ses cicatrices recouvertes de sa chemise à carreaux, il avait repéré Le Bars au détour d’une ruelle, et l’avait suivi en prenant son temps, en gardant ses distances – apparaître comme un stalker n’était pas forcément la bonne façon de se présenter à quelqu’un. Il avait suivi Le Bars jusqu’à l’entrée de l’exposition, et avait du s’arrêter quelques minutes, à l’écart de cette entrée maudite. Bien l’en pris, puisque l’homme se retrouva rapidement entouré de curieux. Le français de Draco était, selon Narcissa, « a work in progress ». Autant dire que ce n’était pas dans cette langue maudite qu’il allait s’adresser à l’homme.

Draco demeura donc un peu à l’écart, décidé à attendre que la foule s’éparpille, et s’assit sur un gros rocher, à l’ombre d’un arbre. Ce n’était pas au milieu de curieux qu’il allait réussir à obtenir des informations sur les objets rares dont Le Bars avait pu entre parler.
Pando


Résumé - Draco, habillé comme un moldu, fait l'emo et s'assoit à distance, observant oklm ce qu'il se passe.


he was a miracle of moving parts, a study in survival


Rafe W. EverettRafe W. Everett
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1845-rafe-w-everettMessages : 219 Points : 1419
Pseudo : Oror
Avatar : Tom Hiddleston
Crédits : teardrop - Dvaelin - tumblr
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les salines
Patronus: Un Ratel ; un peu hargneux mais adorable
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars   [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars EmptySam 13 Juil - 5:31

Maximilian le Bars

Si Rafe avait posé ses valises plus qu'enjoué et enthousiaste à Atlantis, il avait doucement déchanté au fil des mois. Il savait que le monde de la magie comportait son lot d'étrangeté et de choses inexpliquée ; mais depuis qu'il était arrivé, il devait bien avoué que la ville avait concentré en quelques mois une année d'étrangeté magique n'importe où ailleurs dans le monde. Entre le dragon qui se balade seul et son comportement étrange, la fête du premier mai qui n'avait pas manqué de surprendre et l'exposition McLean qui était encore dans les mémoires, on ne pouvait pas nier que les choses n'allaient pas vraiment droit...

Bien que Rafe n'avait pas été traumatisé par les événements de l'exposition, il ne pouvait pas nier que lui aussi, il trouvait que quelque chose n'allait pas. Il s'était penché sur le sujet encore plus qu'aucun autre dans sa vie. S'il était habitué à déléguer les recherches papiers à sa chère assistante, cette fois, il s'y était collé lui-même. Il voulait comprendre... Il voulait savoir. Et ne pas savoir l'embêtait beaucoup. Et puis il y avait cette carte de l'île aussi... Il était reparti avec de l'exposition mais il n'avait toujours pas trouvé le moyen de la faire réapparaître plus longtemps que les quelques secondes auxquelles il avait eu droit sans l’abîmer. Et il n'avait pas retenter l'expérience, de peur qu'elle ne soit plus du tout utilisable. Il avait besoin d'un spécialiste pour cette affaire et pour l'instant, il n'avait trouvé personne. Et c'était un peu déprimant.

Octobre était arrivé et avait apporté avec lui le froid humide de l'automne. Si l'été avait été assez clément, il présentait que ce ne serait pas le cas de l'automne ni de l'hiver. Ils étaient trop haut sur la carte pour qu'il fasse beau et sec de toute façon. Ils auraient de la neige, de la pluie et du vent et se serait désagréable. Mais ils feraient avec. En attendant, pour se sortir de ses fastidieuses recherches et prendre un peu l'air, il enfila un manteau long, remonta le col pour se protéger du vent, et nicha Odin le boursouf borgne sur son épaule avant de sortir. Sans qu'il ne s'en rende vraiment compte, ses pas le menèrent vers l'exposition. Si l'entrée en était scellée, les chemins de promenades tout autour restaient accessibles. Et d'ailleurs, malgré le brouillard et la fraîcheur du temps, il y avait du monde.

Un petit groupe de gens restaient là et semblaient discuté. Fronçant les sourcils, Rafe s'approcha pour les écouter, mains dans les poches. Pour l'instant il ne dit rien, cherchant simplement à savoir si ce qu'ils se disaient était intéressant ou non... Vu l'endroit et les têtes -il se souvenait vaguement d'en avoir vu certaines à l'exposition- peut-être que tout ce petit monde cherchait aussi à savoir ce qu'il se passait d'étrange sur cette île maudite...


Résumé - Rafe s'approche doucement, mains dans les poches, pour écouter ce qui se dit. Pour l'instant il ne dit rien, il était là pour se promener. Il cherche lui aussi à savoir ce qui cloche sur cette île et si ces gens savent quelque chose, il est prêt à tout !


Rafe
I'm not the only traveler,
who has not repaid his debt...
NarrateurNarrateur
PNJ
PNJ
Messages : 279 Points : 1177
Pseudo : --
Avatar : --
Crédits : Catharsis.
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars   [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars EmptySam 13 Juil - 11:54

INTRIGUE
Maximilian Le Bars

Il se relève, non sans difficulté, et pose ses mains contre ses hanches, le regard dans le vide. Il murmure quelques paroles à lui-même, sort son calepin et le feuillette frénétiquement. Il devait bien être passé à côté de quelque chose, ou de quelqu’un, car son puzzle n’était pas complet. Loin de là. Il a toujours les yeux rivés à ses notes lorsqu’une jeune femme le fait sursauter. Il en échappe presque son cahier et ses moyens, mais redresse au mieux de ses capacités son dos avant de la saluer. « Bonjour à vous, ma chère, s’exclame t-il de sa langue maternelle. La surprise est mienne. Je ne croyais pas rencontrer quelqu’un de si bonne heure, et encore moins quelqu’un de chez moi ! » Il lâche un rire franc, profond, qui vient du plus profond de son ventre rebondi. Un sourire étire encore ses lèvres lorsque la demoiselle lui propose son aide, et Maximilian lui répond par un soupir. « Peut-être le pouvez vous… Étiez-vous présentes lors de l’exposition MacLean ? Je n’ai pas eu la chance de m’y rendre, mais j’ai eu vent des événements... »

Alors qu’ils discutent, une nouvelle venue se joint au groupe. À ses regards peints d’une confusion discrète, Maximilian se doute bien qu’elle ne comprend pas un mot français. Prêt à accommoder le groupe, il se prépare à retourner à son anglais bancal, lorsqu’elle salue l’autre demoiselle avec une grande aise. Surpris, Maximilian lui sourit. « Je m’appelle Maximilian. Maximilian le Bars. Ravi de faire votre connaissance ! » Bientôt, un jeune homme se greffe au groupe, et le Français ne sait plus où donner de la tête. Il tente de sourire à la plaisanterie du garçon, mais ne peut s’amuser d’un humour qu’il ne comprend pas. Cependant, lorsqu’il évoque leur rencontre précédente, Maximilian ne peut s’empêcher de froncer les sourcils. « Excusez-moi, je ne crois pas que votre visage me revienne à l’esprit. Où vous aurais-je rencontré ? »

Il ne s’attendait définitivement pas à échanger autant aujourd’hui, et encore moins en français ! Finalement, un anglophone s’approche du groupe, et le vieil homme en est presque soulagé. Avec tous ces échanges, il s’est presque demandé s’il s’était trompé d’endroit.  Il poursuivit donc en anglais : « Alors ça, pour être perdu… Je le suis, mon ami, je le suis. Mais je ne me suis pas égaré, merci beaucoup. » À l’écart, deux autres hommes s’étaient discrètement approchés, mais sans plus. Maximilian ne leur accorda pas plus d’attention, et se tourna à nouveau vers son public. « Je suis perdu car les informations ne collent pas, fit-il en baissant le ton. Voyez-vous, je n’ai entendu parler de l'exposition MacLean qu’après les… événements. Et j’aurais voulu—non, j’aurais dû— y être, mais je n’étais pas au courant. Enfin, bref. » Il passe en revue les notes de son calepin, tout en poursuivant à son auditoire. « Voyez vous, je m’intéresse assez à la magie. Ou, plutôt, à la relation qu’entretient le monde et l’Histoire avec elle. Mes recherches me donnent plusieurs pistes, et j’analyse chacunes en fonction de… Il se racle la gorge, conscient que son enthousiasme prend possession de lui. Je m’égare. Ce que j’essaie de dire, c’est que, pour les familles bretonnes sur lesquelles je me suis penché, la vérité diffère des apparences. Bien qu’elles semblent toutes fascinées par la magie, j’ai cru comprendre qu’elles en avaient plutôt peur. Jusque là, ce n’est pas une surprise. » Il pose à nouveau ses mains contre ses hanches, avant de conclure. « Donc, je me demande bien pourquoi ça n’était pas le cas des MacLean. »

Et il relâche les bras, balaye son public d’un coup d’oeil, presque en attentes d’applaudissements.

HRP

- Maximilian Le Bars est Français. Il parle anglais lentement et avec un fort accent. Dans le milieu de l’histoire de l’art (magique ou non) et des antiquaires en Bretagne, il est plutôt connu (mais pas toujours pour les bonnes raisons).
- C’est un homme d’une cinquantaine d’années, vêtu de vêtements pratiques aux nombreuses poches et marqués par l’utilisation. Il ne fait aucun doute que c’est un homme de terrain, et la passion se lit sur son visage à chaque mot qu’il prononce.
- Depuis son arrivée, il a traîné en ville et dans l’université pour poser des questions à tous ceux qui voulaient bien lui répondre. Ses multiples carnets de note et ses exemplaires du Breakfast Chronicles ne sont pas passés inaperçus.
- Il n’était jamais venu à Atlantis auparavant.

Infos Pratiques

  • Ce topic dans le Quartier Général vous est réservé. N'hésitez pas à l'utiliser pour réfléchir et vous organiser. Nous apprécions aussi fortement un petit post dans le topic pour nous signaler que vous comptez participer et avec quels personnages (mais ce n'est pas obligatoire, la participation spontanée est bien sur autorisée).
  • Ce topic a une durée indéterminée, il se clôturera en fonction de vos réponses (comme un topic RP classique)

  • Sans réponse dans un délai de 72 heures IRL, Maximilian s'enfoncera dans ses recherches à l'écart des regards, et vous l'aurez perdu.

  • Les initiatives osées, démesurées et illuminées sont autorisées et encouragées. VOUS êtes les narrateurs !

  • Interventions limitées à 500 mots, mais pas de minimum pour pouvoir poster

  • Vous pouvez participer avec autant de comptes que souhaité. Pas de minimum ou de maximum de personnages dans ce topic.



Adrasteia N. RosierAdrasteia N. Rosier
Tueuse de Monstres
Tueuse de Monstres
http://www.catharsis-rpg.com/t283-adrasteia-n-raventhroneMessages : 1635 Points : 1701
Pseudo : Mie
Avatar : Zhenya Katava
Crédits : Mie
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus: Euplecte à longue queue.
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars   [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars EmptySam 13 Juil - 15:11

xxx.
xxx.1 548 mots
Chapitre 6 – Maximilian Le Bars

5 novembre 2019
E
lle était frénétique, avec raison, tout du moins si vous lui demandiez son avis sur la question. Depuis quelques jours, tant de choses semblaient se succéder en un karma bien trop précis pour être négligeable. Et il lui semblait qu’elle avait passé de si beaux mois, tranquilles et apaisants, sans menace en vue, et encore moins entendu. Et puis les choses s’étaient envenimées, si tranquillement. Et puis qui tentait-elle de convaincre exactement ? À moins qu’elle s’écroulait sous cette fatalité dont elle avait toujours été certaines d’être porteuse déguisée sous une malédiction assumée – et imaginée – tandis qu’elle avançait d’un pas rapide en direction de la maudite exposition des MacLean pour laquelle elle avait subitement – et déraisonnablement – décidée d’aller revisiter dans l’intention d’y trouver des réponses. Et sur son gros ventre rond, notable sous sa robe d’étoffes sans doute bien trop dispendieuse pour commettre une infraction quelconque, la Slave portait sa première-née, qui riait à plein poumon en secouant ses petites mains en direction de sa marraine qui les suivaient de ses yeux écarquillés par l’incompréhension. « Adrasteia… Nous devons retourner préparer l’enterrement pour demain. Je comprends parfaitement que tu - »

La Slave s’était arrêtée, brusquement, pivotant pour observer sa belle-sœur de ses petits yeux suspicieux. « Ah oui. Tu comprends ? Tant mieux pour toi Ombeline, rentres à la maison, parce que moi je ne comprends rien et c’est exactement pourquoi je suis ici. » avait-elle alors pesté, avant de se rapprocher de ce qui semblait être un rassemblement juste à l’entrée de la fameuse exposition. Peut-être avait-elle raison, la Rosier aux cheveux d’argent… Elle savait parfaitement qu’elle ne quitterait pas ses côtés, simplement parce qu’elle s’inquiétait pour l’épouse de son frère qui perdait peu à peu le bon sens depuis qu’il avait été porté disparu, depuis qu’Ariane avait été retrouvée sans vie, depuis qu’elle avait lu ces articles sur l’exposition dans le journal et qu’elle croyait fermement pouvoir trouver des indices sur une présumées jeune femme d’origine inconnue aux résidents de l’île. Rien n’allait de toute façon sur cette île maudite, et personne ne semblait savoir pourquoi encore. L’oiselle dépassa sans un regard en direction du petit groupe, sortant sa baguette pour la pointer directement sur l’établissement alors qu’elle inspirait profondément avant d’en lancer un « BOMBARDA MAXIMA ! ».



HRP:
 


Gonna love you until it hurts,
just to get you I'm doing whatever works, that'll bring you to your knees, praise Jesus, hallelujah. I'ma make you beg for it, plead for it, I want you to fiend for it, wake up and dream for it, 'Til it got you gasping for air and you lean forward. If it's yours and you want it, I want it, promise I need that. 'Till I'm everywhere that you be at, I can't fall back or quit, cause this is fatal attraction, so I take it all or I don't want a shit
CatharsisCatharsis
PNJ
PNJ
Messages : 1884 Points : 2420
Pseudo : Ton pire cauchermar
Avatar : --
Crédits : Melody
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars   [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars EmptySam 13 Juil - 15:11

Le membre 'Adrasteia N. Rosier' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du hasard' :
[INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars Grand-de-a-jouer-22-mm-de-1-a-6-
Résultat : 18
Rafe W. EverettRafe W. Everett
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1845-rafe-w-everettMessages : 219 Points : 1419
Pseudo : Oror
Avatar : Tom Hiddleston
Crédits : teardrop - Dvaelin - tumblr
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les salines
Patronus: Un Ratel ; un peu hargneux mais adorable
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars   [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars EmptyDim 14 Juil - 6:56

Maximilian le Bars

Les choses devenaient intéressantes. Rafe avait bien fait de resté. Et finalement, il se demandait si ce n'était pas le destin qui l'avait conduit ici. Certes ce Maximilian ne l'aiderait sans doute pas pour la carte -bien que- mais il lui donnerait peut-être des informations qu'il avait loupé. Il semblait être bien renseigné en tout cas et peut-être qu'ils pourraient combler leur lacunes mutuelles. C'est pour cette raison que Rafe doubla d'attention et se rapprocha du groupe, se greffant un peu plus au cercle des attentifs.

M - Je suis perdu car les informations ne collent pas, fit-il en baissant le ton. Voyez-vous, je n’ai entendu parler de l'exposition MacLean qu’après les… événements. Et j’aurais voulu—non, j’aurais dû— y être, mais je n’étais pas au courant. Enfin, bref. Voyez vous, je m’intéresse assez à la magie. Ou, plutôt, à la relation qu’entretient le monde et l’Histoire avec elle. Mes recherches me donnent plusieurs pistes, et j’analyse chacune en fonction de… Je m’égare. Ce que j’essaie de dire, c’est que, pour les familles bretonnes sur lesquelles je me suis penché, la vérité diffère des apparences. Bien qu’elles semblent toutes fascinées par la magie, j’ai cru comprendre qu’elles en avaient plutôt peur. Jusque là, ce n’est pas une surprise. Donc, je me demande bien pourquoi ça n’était pas le cas des MacLean.
R - Oh ! Et bien... J'étais à l'exposition, comme certains autres ici il me semble... Il fronce légèrement les sourcils et passe en revue le groupe. La première jeune femme en tout cas semble lui dire quelque chose mais sans plus pour les autres. Et j'ai été fasciné de voir tous les objets magiques qu'ils possédaient. Pour une famille moldue ! Vous avez étudié en détail le clan McLean ? Il vous a semblé que quelque chose différait chez eux par rapport à d'autres familles ?

Il avait parlé lentement et le plus distinctement possible. L'anglais de l'homme n'étant à priori pas très bon, autant lui facilité la compréhension. Malgré tout, avant qu'il ne puisse vraiment continuer, le sol trembla sous leurs pieds. Des débris rocheux volèrent dans les airs, soulevant de la poussière. Par pur réflexe, Rafe se saisit de sa baguette en une fraction de seconde et se courba un peu, sourcils froncé. Apparemment, cela venait de l'entrée de la grotte. Mais que se passait-il donc ? Avec précautions, il se rapprocha du bord qui surplombait l'entrée pour jeter un oeil en dessous. Il ne tarda pas à distinguer une silhouette dans le brouillard et l'interpella d'une voix forte, prêt à lancer un sort de défense au cas où.

R - Hey ! Mais ça va pas !? Qu'est-ce que vous faites !?



Résumé - Rafe s'intègre un peu plus au groupe et questionne Maximilian. Au sort d'Adra il sort sa baguette et s'approche du bord pour l'interpeller, prêt à lancer un sort de protection en cas de représailles.

Nota Bene - Je ne veux pas faire ma chieuse mais du coup Adra, on est au dessus de l'entrée et pas devant du coup... Sur une colline qui surplombe l'entrée. Donc soit j'ai mal comprit la localisation et du coup faudrait éclaircir soit je sais pas... Mais bon... Voilà... Merci =)


Rafe
I'm not the only traveler,
who has not repaid his debt...
Cirice T. PodmoreCirice T. Podmore
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2225-cirice-theodora-podmore-can-yMessages : 116 Points : 676
Pseudo : M
Avatar : Jenna Louise Coleman
Crédits : Bazzart
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Habitations Troglodytes, Ville-Haute
Patronus: Papillon
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars   [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars EmptyDim 14 Juil - 10:08

Tout en faisant de grandes enjambées dans l'herbe qui lui chatouillait les chevilles, Cirice se demandait bien ce qu'elle allait découvrir. Au début de l'été, elle avait évidemment entendu parler de cette exposition d'objets et autres curiosités ayant appartenu à la famille MacLean - les maîtres des lieux en des temps éloignés. A l'époque, Cirice n'avait pas souhaité s'y rendre, prétextant une charge de travail trop importante pour se permettre d'aller flâner sans culpabilité. Néanmoins, tout au fond d'elle, elle avait eu un espèce de déclic, de ce genre d'avertissements insaisissable qui relèvent d'un instinct presque primitif. Et comme elle avait eu raison - plusieurs Atlantes s'était trouvés là, pris au piège dans une cage de pierre, pendant de longues heures d'inquiétude étouffée. Mais pas elle, non ; elle avait su sentir le danger.

Et pourtant la voici qui crapahutait dans les collines verdoyantes de Manadh, grimpant d'un bon rythme jusqu'au lieu qui avait fait couler tant d'encre et de larmes. Les témoins qui avaient accepté de se livrer semblaient complètement bouleversés par cette expérience - et pour cause, le sort de mort avait été lancé. La brune s'était souvent imaginé cette scène, à l'ambiance lourde d'appréhension et du moment où la foule autour a su ce qui allait se produire. L'instant si particulier entre la prononciation de cette formule létale, et l'assimilation des conséquences. Et l'éclair vert avait trouvé sa proie pour réclamer ce qui lui était dû. Un moment d'une composition rare, elle en était persuadée. Et elle était décidée à aller y voir de plus près. Comme si elle aurait pu discuter avec le fantôme du gobelin, ou ressentir l'énergie qui avait imprégné les murs de la caverne. Assoiffée de savoir, elle se devait de lever le voile sur ses questions et sa curiosité déplacée. Alors qu'elle s'approchait, un explosion éclata à ses tympans, brusque ; des morceaux de roche furent éjectés et elle eut le réflexe de se plaquer contre la paroi. Mais qu'est-ce que c'était que ça ?! Tirant sa baguette, elle se déplaça avec appréhension dans la poussière pour reconnaître la silhouette bien distinguable d'Adrasteia.

« - Adrasteia ! lança-t-elle, soulagée. Je… Son regard se posa sur le trou béant et sombre qui venait d'être foré. C'est vous qui… ? Elle n'eut pas le temps de terminer sa phrase, un autre homme surgit de nulle part. Décidément, il y en avait du monde, par ici. Elle fronça les sourcils et se positionna devant la Rosier, toujours baguette en main. Un instant ! Qui êtes-vous pour lui parler sur ce ton ? Qui vous dit que c'est elle la responsable de cette explosion ? Sait-on seulement si les lieux ont été correctement sécurisés. Après son sermon autoritaire, elle se tourna vers la Slave. Vous allez bien ? Vous n'avez rien ? »

Résumé : Cirice débarque, curieuse d'en apprendre plus sur cet endroit. Elle y trouve Adrasteia après avoir entendu l'explosion et s'interpose lorsque Rafe arrive.

HRP : Je ne pense pas que vous soyez nécessairement au-dessus de la grotte, Rafe. Dans le premier post il est dit que Maximilian surplombe l'entrée ; il peut la surplomber d'un versant rocheux juste en face. Cerise


metamorphosis
☽O☾
Grace HamiltonGrace Hamilton
Moldu
Moldu
http://www.catharsis-rpg.com/t1344-grace-hamilton-here-s-to-the-Messages : 1004 Points : 1317
Pseudo : Flow
Avatar : Katharine McPhee
Crédits : avatar : yourdesigndiary (bazzart) ; signature : Rogers (PRD)
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Résidences du centre-ville
Patronus: Si elle pouvait en former un, ce serait un chinchilla.
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars   [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars EmptyDim 14 Juil - 13:04


Maximilian Le Bars

- Intrigue -


"At the end of the day there's another day dawning, and the sun in the morning is waiting to rise. Like the waves crash on the sand, like a storm that'll break any second, there's a hunger in the land." Les Misérables
Elle a à peine le temps de poser sa question au français qu’une foule de gens l’assaille, certains connus, d’autres non. Qui diable sont ces personnes qui se mêlent ainsi à une conversation, alors même qu’elle se déroule dans une langue qui leur est inconnue ? Certes, un jeune homme répond dans un français à l’accent à couper au couteau, mais… La kinésithérapeute fronce les sourcils. Elle n’est pas de bonne humeur, et le comportement des Atlantes n’est pas pour arranger la situation.
Répondant aux salutations d’Idalina du bout des lèvres, elle s’apprête déjà à tourner les talons : ainsi, son lieu de pèlerinage vers le lieu de l’exposition est apparemment devenu une visite touristique ? Ce n’est pas ce qu’elle imaginait en venant ici. Grace s’arrête cependant quand elle entend Maximilian parler des MacLean. Elle ne connaît pas le bonhomme, mais peut-être pourrait-il l’aider à démêler le mystère de ce qu’il s’est passé. Alors, elle reste, se mettant en retrait, écoutant les théories sans y répondre, réfléchissant jusqu’à faire chauffer son cerveau.

C’est parce qu’elle observe, un peu à l’écart,  qu’elle voit Adrasteia entrer en scène – elle ne la connaît pas, pas à proprement parler, mais il semblerait qu’à chaque fois qu’elles sont rassemblées, un drame se produit. La quarantaine, le prêcheur anti-sorcier, l’exposition… C’est comme si une malédiction les liait, toutes les deux. Grace voit son ventre rond et ne peut s’empêcher de vaciller, frappée à nouveau par sa propre condition. C’est ce trouble qui l’empêche, probablement, d’intervenir alors même qu’elle lève sa baguette.

Une explosion retentit, et elle baisse la tête, se couvrant de ses bras pour éviter de recevoir des débris en pleine figure. Pourquoi diable la slave a-t-elle fait une chose pareille ? Elle s’approche d’elle et entend l’exclamation d’un des participants à l’exposition, toujours près de Maximilian, mais ne s’en préoccupe guère. Elle préfère se tourner vers une nouvelle arrivante, à l’allure bien sévère.

« - Baissez votre baguette madame, euh… s’il vous plait, dit-elle de sa petite voix timide, son menton se levant pour plonger dans ses yeux. Tout va bien, ça ne sert à rien de s’énerver, mais… Mme Raventhrone, c’est bien vous ? Pourquoi… Pourquoi avoir lancé ce sort ? Enfin, je veux dire euh… Vous devez avoir une bonne raison, mais je pense qu’il vaut mieux que nous nous calmions, tous… Et puis vous êtes enceinte, je… vous ne voulez pas vous asseoir ? J’ai de l’eau dans mon sac, si vous voulez. »

Elle fait des petits gestes de la main, comme pour apaiser la tension qui nait dans l’air entre les différents protagonistes. Elle est arrivée ici triste, la française. Elle ne veut pas qu’en plus, cela finisse en drame.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 452 WORDS.



Rewrite the stars
Idalina Cadena VerduzcoIdalina Cadena Verduzco
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2365-idalina-cadena-verduzco#53263Messages : 86 Points : 1065
Pseudo : Idalina
Avatar : Penelope Cruz
Crédits : moi
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars   [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars EmptyDim 14 Juil - 16:18

En moins de temps qu’il faut pour réunir une troupe de touristes, le coin était envahi de personnes intéressées de plus ou moins près par le bonhomme sur la lande et contre toute attente, les événements semblaient devoir se précipiter par l’entremise du discours du Français mais aussi d’un sort intempestif d"Adrasteia Rosier; une toute nouvelle connaisance qui ne semblait pas vouloir faire preuve de finesse. L’incantation ne laissait pas de doute sur les effets attendus. De mon mieux je tentais de protéger l’homme des débris que l’explosion ne manquerait pas de provoquer. L’homme était du genre de personne que je voulais rencontrer depuis ces dernières semaines et il n’était pas question que je le laisse se blesser à cause de la femme enceinte.
La tête encore dans les épaules et un peu étourdie par la déflagration je tentais de remettre mes idées en place et je sentais bien plus d’excitation que de crainte suscitée par la folle furieuse vers qui deux autres femmes s’étaient tournées pour tenter de la raisonner.

Si je saisissais tout, j’étais au milieu d’un rassemblement de participants à l’inauguration de l’exposition. Grace Hamilton pour commencer, mais aussi cet homme qui était déjà entré dans le vif du sujet. Si cela se trouvait je n’aurais même pas besoin de poser de questions si j’étais suffisamment attentive et habile. Prendre des notes serait peut-être suffisant…

Quelque chose d’autre me trottait dans la tête que je ne parvenais pas toucher du doigt. Quelque chose qui m’était apparu avant l’explosion et que je ne parvenais pas ressaisir. Quelque chose concernant les protagonistes… J’avais horreur de ne pas parvenir à mettre une certitude sur des impressions pourtant très présentes. Je tentais de faire le tour des personnes présentes, mais la seule chose de précise qui me vint fut que plusieurs d’entre elles se connaissaient et ce que je ressentais n’avait rien à voir avec ça. Le mieux que j’avais à faire était de m’inquiéter de la santé des gens. Enfin de ceux que je connaissais et qui m'importaient, Grace Hamilton et Monsieur Bar.

“Vous allez bien ? Pas de blessés ? Désolée de mon arrivée de toute à l’heure…”

Cette dernière remarque était surtout dirigée vers la kinésithérapeute mais elle ne semblait pas sembler en être toujours préoccupée, plus investi dans le maintien de la paix que par une quelconque rancœur à mon égard. L’inconnu qui avait initié une conversation avec le sieur Bar, lui, se remettait de l’explosion tout comme nous tous. J’essayais d’intercepter son regard, mais sans grande illusion.

HRP:
 
Jazz SparrowJazz Sparrow
AmbaÉtudiant Moldu
AmbaÉtudiant Moldu
http://www.catharsis-rpg.com/t2306-the-wildcard-j-sparrowMessages : 358 Points : 1442
Pseudo : mércure
Avatar : Billy Vandendooren
Crédits : Sukali&ti (signature) | Creeper Jazz par Marinc :( ✿
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus: S'il pouvait, un scarabée.
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars   [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars EmptyLun 15 Juil - 6:50

Décidément, beaucoup de personnes ont entendu le même appel du destin aujourd'hui...beaucoup trop de personnes pour que ce soit une coïncidence à ce niveau (selon lui). Quelque chose a dû faire en sorte pour qu'ils se retrouvent tous ici maintenant, entourant le professeur le Bars comme un totem. Donc soit la plupart savaient que l'historien serait ici, et ont feint la coïncidence comme lui l'avait fait... soit ils avaient été inconsciemment invoqués ? Du moins, c'était la théorie de Jazz. Beaucoup trop de coïncidences pour que ce ne soit pas plané. Et selon sa vision de moldu, n'importe quelle bizarrerie qui ne peut être expliquée scientifiquement ne peut être que l'oeuvre de la magie.

Quoique, les circonstances peuvent être expliquées scientifiquement, mais... ses pensées - à tendance paranoïaque, faut l'avouer- furent en quelque sorte prouvées (toujours selon lui), quand ils se firent tous bombarder. La deuxième fois que ça arrive pour lui aujourd'hui, sauf que cette fois c'était une explosion de pierres qui en résulta,. Il s'en protégea comme il put, et se reteint de rire de nervosité lorsqu'il réalisa qu'un événement auquel il ne s'était pas du tout attendu venait de se produire. Avaient-ils étaient tous réunis ici pour se faire strike comme un jeu de bowling ?

Il s'était demandé beaucoup de fois si c'était la routine des sorciers : d'avoir des trucs imprévisibles qui leur tombent dessus tout le temps. Mais venait juste de comprendre, que même les moldus ont dû faire face à beaucoup d’imprévisibilité dans leur vie. Même si l'intensité est peut-être relative. Alors que la poussière retombait, que les visages inquiets se révélaient, Jazz, bien que son instinct de survie le pétrifiât un peu, ne perçut que l'opportunité de la situation : un problème en moins. Dire que quelques minutes plus tôt, il s'inquiétait de comment il pourrait infiltrer l'endroit... du moins, ça, ça restait encore à voir.

Professeur le Bars semblait être entre -beaucoup- de mains compétentes. Et la terroriste semblait être également bien entourée (il s'imagine que toutes les personnes autour de lui sont armées, sauf lui). Il s'avança près de l'entrée de la grotte pour jauger les dégâts, ayant soudain eu une impression de déjà-vu qui s’éclipsa tout aussi vite.



Résumé:
 


It was the gnawing suspicion that you were leavable, that you were too much trouble, that you were better off dead. It was the shame of wanting something you shouldn't; it was the ugly thrill of nearly being dead. It was all those things, all at once. (M. Stifvater)
Contenu sponsorisé
Plus d'informations
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars   [INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars Empty

 
[INTRIGUE] Chapitre 6 - Maximilian Le Bars
Revenir en haut 
Page 1 sur 7Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» les bars vie et xp
» ♣ intrigue oo5.
» Intrigue 3 - Carnaval de Broadway [terminée]
» Chapitre 690
» Chapitre 198 et 199

Réponse Rapide


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: