Bienvenue sur Catharsis,
A Tale of Muggles and Wizards
Constellations ON/OFF
Catharsis
A Tale of Muggles and Wizards

Catharsis :: Le Monde :: Royaume-Uni :: Londres
 

 Painting Out

Aller en bas 
AuteurMessage
Jace SelwynJace Selwyn
Étudiant Sorcier
Étudiant Sorcier
Messages : 22 Points : 139
Pseudo : Yohan
Avatar : Sebastian Stan
Crédits : Lyna Jones
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Villa du Sacre
Patronus: Pygargue à queue blanche
Informations diverses:
MessageSujet: Painting Out   Painting Out EmptyJeu 9 Mai - 10:38

It Was so High


Elina m'a demandé de la rejoindre à Londres ce samedi et je ne sais pas pour quoi. Elle m'a dit que c'était une surprise et la connaissant ça peut être tout et n'importe quoi, je me suis donc habillé sans trop prise de tête étant donnée que nous serions dans la capitale.En l'attendant je me remémore comment nous nous sommes rencontrés et tout ce qui nous à amener ici aujourd'hui.

Je l'ai rencontré lorsque nous étions enfants mes parents ne m'ont jamais informé comment ils ont rencontré ses grands-parents, mais ça faisait énormément plaisir à mes parents que j'ai une amie comme elle avec qui m'amusait... Ils ne sont plus jamais quittés depuis leur rencontre et la chance supplémentaire qu'il y a avoir un an d'écart c'est que nous avons fait notre rentrée à Poudlard presque en même temps et par chance nous étions dans la même maison. Notre relation à toujours était purement amicale cependant durant l'année 94 avec le tournois et le bal où elle m'a accompagné, j'ai peut-être désiré plus à ce moment-là mais ce n'est plus le cas aujourd'hui. Eli comme j'aime l'appelé était et restera ma meilleure amie et je ne souhaite perdre ça pour rien au monde.

Pendant que je l'attendais je suis parti me chercher quelque chose à boire, un chocolat chaud pour être exact et me suis remis à l'attendre. Elle est en retard . Ou je suis trop en avance peut-être... Elle ne s'est pas trompé de lieu de rendez-vous ? Boarf si elle me demande où je suis elle m'envoie un patronus ce n'est pas un problème. Je m'appuie contre le mur qui se trouve derrière moi et je finis mon chocolat avant de sortir ma baguette et de lui lancer un #Evanesco pour le faire disparaître. C'est après avoir ranger ma baguette dans ma veste que je remarque que Éli arrive dans ma direction, je me redresse et m'approche d'elle lui faisant une petite étreinte de mon bras droit en guise de bonjour.

-Salut Éli, c'est moi qui suis en avance ou toi qui est en retard ? Je n'ai pas pris ma montre.


Painting Out Jace_signa_wlh
Elina YaxleyElina Yaxley
Étudiant Sorcier
Étudiant Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2445-elina-yaxleyMessages : 21 Points : 81
Pseudo : Shereen
Avatar : Scarlett Leithold
Crédits : Moi
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tours d'or blanc dans la Ville Haute
Patronus: Coccinelle
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Painting Out   Painting Out EmptyLun 13 Mai - 14:59

Je sais, je sais. J’aurais peut-être dû lui dire où on allait, ou du moins le prévenir que c’était une excursion spéciale moldus. Mais il aurait fait la tête et aurait ronchonné, j’aurais dû le convaincre et j’aurais fini par bouder devant son refus, et il aurait soupiré pour dire que peut-être il ferait l’effort. Oui, de toute façon, il va grogner et résister quand même. Au moins au début. Mais nous sommes juste à côté, ce sera beaucoup moins embêtant de l’y traîner. Et puis, après tout, c’est lui qui a posé des questions quand j’ai parlé de certains artistes moldus, c’est lui qui a demandé ce que je pouvais bien leur trouver ou ce qu’il y avait de si remarquable pour que je m’y intéresse.
Alors je lui ai joué une des sonates pour piano de Beethoven, qui fait partie de ces musiques où les notes virevoltent et s’engouffrent en vous, qui fait battre votre cœur et vous prend à la gorge, comme si rien de plus beau ni de plus parfait n’existait, qui vous fait oublier l’instant et l’espace le temps d’un mouvement.
Il a eu l’obligeance de reconnaître que j’avais raison. Mais ça ne suffit pas n’est-ce pas ?

Je sais comment il fonctionne, encore heureux après aussi longtemps, et je crois qu’il est l’une des seules personnes, si ce n’est le seul, à vraiment me connaître aussi. Que je sois curieuse n’est pas vraiment un secret, mais que je me passionne pour l’art moldu par contre si. Lui sait que j’aime certaines de leurs œuvres, tant musicales que visuelles, et comment pourrait-il l’ignorer de toute manière ? Mais même à lui, je n’ai pas avoué avoir acheté un polaroïd, ces appareils pour faire des photos immédiates, même à lui, je n’ai pas encore avoué avoir visité bon nombre de musées et expositions des humains…
Pourtant, je sais qu’il est tenté lui aussi, de les voir et de les aimer, mais qu’il a plus de mal que moi à se l’avouer sans doute. Je ne cherche pas à tout pris à le faire changer d’avis sur les moldus, loin de moi cette idée farfelue, mais qu’il cesse de penser, comme mes grands-parents ou ses parents, qu’il n’y a rien de bons ou de beaux chez eux serait malgré tout une bonne chose. Je sais qu’il n’est pas aussi obtus qu’il veut bien le faire croire, ou qu’il le pense lui-même, tout comme je ne le suis pas non plus. Je ne dis pas qu’ils doivent être placés au même niveau que nous, n’exagérons rien, mais certaines choses valent le coup d’être connues chez eux. Et j’ai bien l’intention de lui montrer. Et autant commencer par quelque chose d’impressionnant pour donner le ton. J’aurais pu choisir une exposition, mais un musée est une meilleure idée. Et le British Museum est époustouflant.

« Un magicien n’est jamais en retard, ni en avance d’ailleurs. Il arrive précisément à l’heure prévue ! »

Je lui souris et me penche pour déposer un baiser sur sa joue. Hum, je vais éviter de lui dire que j’ai commencé à lire des livres moldus… traitant de magie qui plus est… Mais le film est annoncé pour la fin d’année, et j’aimerais bien le voir. Je lui en parlerai peut-être quand même, plus tard.
J’attrape son bras et le fais avancer, l’entraînant l’air de rien vers l’entrée située un peu plus loin.

« Tu n’as même pas cherché à savoir ce que je préparais, je suis étonnée… et flattée que tu me fasses tant confiance. » Je lui jette un coup d’œil. « Tu as déjà visité un musée ? Un musée moldu j’entends... »

Je parle en marchant, le tout agrémenté par mon plus joli sourire et ma mine la plus innocente. Après tout, j’ai parlé de surprise, et c’est le cas. Je n’ai même pas menti.


Music is the strongest kind of Magic
 
Painting Out
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Smaali Gorli's Waaaagh!!!
» Louis Wain...et ses célèbres chats !
» Le Massacre Continue; merci prézidan Préval.

Réponse Rapide


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: