Bienvenue sur Catharsis,
A Tale of Muggles and Wizards
Constellations ON/OFF
Catharsis
A Tale of Muggles and Wizards

Catharsis :: Atlantis & Manadh :: Les Salines :: La Marina
 

 Summer Song

Aller en bas 
AuteurMessage
Lyna JonesLyna Jones
Étudiant Sorcier
Étudiant Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2462-lyna-saint-clair-jonesMessages : 15 Points : 141
Pseudo : Lyna Jones
Avatar : Margot Robbie
Crédits : Cimoua
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: Summer Song   Summer Song EmptyVen 3 Mai - 23:20

Summer Song


Septembre 2001

Et que ta volonté soit faite.
Les lumières voluptueuses entourent ton corps, te parcourant d'un frisson, chaud, dans cette prolongation de l'été sur l'île. Tes paupières se ferment, tu profites de chaque rayon solaire qui pénètre ta peau, sentant tes pores se dilater, laisser échapper leurs souffles. Et le tien. Tu souris, te croquant la lèvre, touchant une rambarde. Une simple robe blanche en dentelle sur toi, et ton maillot. L'air chaud et les voix célestes te conduisent vers l'une des plages des Salines, que tu aimes cet endroit. Malgré la vie en communauté avec les autres. Il fallait t'y faire, il fallait, que tu ailles de l'avant. Malgré tes aprioris, puis après tout tu étais là pour étudier, te donner un avenir, te rendre encore plus unique que tu ne l'es.

Regard enjôleur en croisant les regards des passants, sorciers pour la plupart - tu l’espérais - et des sourires par dizaine jusqu'à atteindre le sable chaud sous tes pieds. Brûlant ta peau, ta chaire. Ta lèvre se croque dans un plaisir douloureux. Cette limite infime qui existe. Tu soupires.

Enlève tes chaussures et foule le sable de tes pieds en essayant de trouver un coin tranquille, histoire que personne ne t'importune dans tes pensées obscures. Tu fais valser la robe de dentelle et t'allonge sur le ventre, un chapeau sur la tête, en feuilletant un de tes bouquins de médecine. Un stylo dans les doigts que tu agites. Et le regard azuréen qui se perd dans l'écume s'échouant sur la plage.



Summer Song Lyna_signa
Jace SelwynJace Selwyn
Étudiant Sorcier
Étudiant Sorcier
Messages : 29 Points : 200
Pseudo : Yohan
Avatar : Sebastian Stan
Crédits : Lyna Jones
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Villa du Sacre
Patronus: Pygargue à queue blanche
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Summer Song   Summer Song EmptySam 4 Mai - 0:21

Je suis sous l'eau, je patauge comme un poisson... Je me sens bien et à l’abri de la cruauté du soleil qui agresse ma peau et mon tatouage. Je n'ai aucune envie de sortir cependant je me sens réellement nu sans ma chevalière que j'ai dû laisser avec le reste de mes affaires à contrecœur par peur qu'elle ne s'abîme. Alors dans un premier je passe juste ma tête hors de l'eau profitant de ce dernier instant pour savourer l'eau contre ma peau, puis je décide de sortir... Alors en sortant de l'eau je me permets de faire quelques regards charmeurs aux demoiselles qui seraient littéralement entrain de baver sur mon corps avant de m'arrêter net, est-ce un mirage ? Une sublime dame blanche est allongée dans le sable chaud, je m'essuie le visage de mes mains, replacent mes cheveux en arrière avant de retourner à mes affaires récupérées une serviette dans mon sac ainsi que ma chevalière et une crème solaire pour protéger ma peau et mon tatouage.

Je m'approche donc de cette damoiselle à la peau blanche tout en essuyant mon torse encore trempé avant de m'installer à côté d'elle en posant mes affaires sauf ma chevalière que je replace à mon index gauche, puis je regarde un instant cette charmante jeune femme qui me dit étrangement quelque chose. L'aurai-je déjà vu ? L'aurai-je déjà embrassé ? Certainement pas je m'en souviendrais vu la beauté de celle-ci.

-Bonjour.

Je remarque au même instant je remarque le bouquin qui semble de toute évidence être un bouquin de cours et un stylo entre ses doigts.

-J'aurai besoin d'une paire de mains supplémentaires pour mettre de la crème solaire dans mon dos si tu n'y vois pas d’inconvénient. Ou si tu préfères je t'en mets dans ton dos pendant que tu révises dans un premier temps et tu m'en mets ensuite.

Je la regarde dans les yeux bien que mon corps veuille que je regarde le reste de l'étendue de sa chair, je garde conscience que si elle accepte je verrais sa peau sous un autre angle très prochainement.


Summer Song Jace_signa_wlh
Lyna JonesLyna Jones
Étudiant Sorcier
Étudiant Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2462-lyna-saint-clair-jonesMessages : 15 Points : 141
Pseudo : Lyna Jones
Avatar : Margot Robbie
Crédits : Cimoua
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Summer Song   Summer Song EmptySam 4 Mai - 1:29

Summer Song


L'atlas de l'anatomie humaine entre les mains. Les coudes enfoncés dans le sable et le stylo qui effleure tes lèvres, plissant légèrement les paupières pour te concentrer et mémoriser les différents os du corps. Humérus, cubitus, radius - pour le bras. Puis tu fermes les yeux, profitant quelque peu de la chaleur heurtant ton épiderme. Tu pouvais déjà sentir les pores de ta peau suer, et réclamer de l'eau. Une soif, insatiable, d'un mélange d'eau, de sel, d'oxygène.
La peau allait prendre une teinte dorée, ou rougie, si tu continuais à rester en plein milieu de cette plage où l'Étoile laissait exploser ses rayons.

Un nouveau soupir.

Tes yeux s'ouvrent, observent l'horizon et un homme sortir de l'eau. Un léger sourire en coin s'esquisse sur tes lèvres. Ça devait être un de ces mecs, imbus de lui-même. Ceux qui se croient tout permis et au dessus de tout. Comme toi. - Oui mais toi, tu étais, unique.
Tu secoue la tête et poursuit ta lecture sur l'anatomie, lui et son anatomie doivent être bien fier de s'exhiber sur la plage. Tu souris à tes suggestions muettes, et entreprend de mémoriser une nouvelle fois les os de la jambes fémur, rotule, tibia, péro...

Et une voix masculine t'interrompt dans ta mémorisation. Tu lèves les yeux, arquant un sourcil. Qui est le con qui vient m'emmerder encore ? Et comme un ange descendant sur terre, les rayons du soleil l'entourent et tu reconnais le garçon qui sortait de l'eau.
C'est pas vrai... Bonjour oui.

Une politesse rendue, bien que ton agacement se faisait ressentir. Il te voulait quoi celui-là ? Et en plus il s'installe. Il s'est cru chez mémé. Et tu ne peux pas mieux dire. Après que MONSIEUR se soit installé confortablement sur le sable chaud. Tu te dis que tu vas l'ignorer, ça sera peut-être un moyen de le faire fuir. Parce que là t'avais pas besoin de ça.
Tu claques le dessus de ton stylo nerveusement. Ça t'agace. Grandement. Et il ne fait que commencer. Ce n'est rien. Rien avant qu'il ne te demande de lui mettre de la crème, et de te proposer même, de t'en mettre. Tu plaisantes là ? Tu tapes contre le sable du plat de ta main et te met à rire, non ce n'est pas bon signe, tu te moques, de son attitude. De l'avoir aussi bien cerné. Imbus de lui-même. Comme tu l'avais prédis. Lui et son corps idéal.

Tu te redresses et t'assois en tailleur sur le sable en plantant tes yeux dans les siens. T'as pas trouvé une autre nana pour te faire un massage ? Tu lèves les yeux au ciel et remarque son tatouage dans le dos, un tatouage, gi-gan-tes-que. Tu comprends un peu mieux son envie de se faire tartiner le dos, mais par contre t'es pas d'accord pour le laisser te toucher. Faut pas rêver. Même pas en rêve tu m'touches. On se connaît pas à c'que j'sache. Et sous tes airs de Monsieur-Je-suis-bien-foutu tu penses qu'en venant m'aborder j'te laisserai me mettre de la crème ? Tu rigoles encore une fois. Incroyable les mecs. Incroyable. Si tu veux que j'te mette de la crème, faudra trouver autre chose comme monnaie d'échange. J'te laisse réfléchir, moi j'vais m'baigner. Tu sautes sur tes deux pieds et file effleurer l'eau de tes pieds avant de faire un plongeon pour rafraichir ta couleur de cheveux naturelle qui avait viré au rouge, à cause de la chaleur émanant de ton corps et du brasier solaire.

Quelques brasses coulées avant de sortir de l'eau, le médaillon de ta mère brillant au centre de ta poitrine et tu rejoins la serviette en pressant tes cheveux à côté du garçon, histoire de l'éclabousser un peu. Tant pis pour le livre. Bon alors, t'as trouvé ma monnaie d'échange où t'as décidé d'aller voir ailleurs ? Joli tatouage en fait. Léger clin d’œil et tu t'allonges sur ta serviette, à nouveau.


Summer Song Lyna_signa
Jace SelwynJace Selwyn
Étudiant Sorcier
Étudiant Sorcier
Messages : 29 Points : 200
Pseudo : Yohan
Avatar : Sebastian Stan
Crédits : Lyna Jones
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Villa du Sacre
Patronus: Pygargue à queue blanche
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Summer Song   Summer Song EmptyDim 5 Mai - 23:56

De toute évidence ma présence n'a pas l'air de lui plaire, alors que je suis toujours dans la même position elle se redresse pour s'installer en tailleur face à moi. Elle me plante ses yeux qui virent du bleu au rouge ainsi que ses cheveux dorées, je reste littéralement accroché à ses détails... Elle ne m'effraie pas au contraire en plus d'être magnifique par son physique ses cheveux rouges écarlate sont hypnotisant, je reviens à la réalité lorsqu'elle mentionne un massage mais je n'ai pas le temps de rétorquer qu'elle continue ce qu'elle a à me dire. Bon elle ne souhaite pas que je la touche en revanche elle mentionne quand même que je suis bien foutu, petit sourire qui s'échappe contre mon gré.

Elle me propose quand même un marché équitable pour qu'elle accepte ma demande. Je m'allonge sur le dos fermant les yeux et plaçant mes bras sous ma tête et avant qu'elle ne parte se baigner je lui dis.

-Je ne t'ai pas demandé un massage, mais simplement mettre de la crème sur mon tatouage du moins, de plus... Si tu fais attention à là où je m'étais installé. Tu es la plus proche... Mais je prends note mademoiselle à la chevelure écarlate, pendant que tu te baignes je vais réfléchir à cette «échange » de bon procédé et je te souhaite une agréable baignade l'eau est bonne.

Je reste allonger sur le dos un instant avant de me lever, ramener le reste de mes affaires à ma nouvelle place, mettre mes lunettes de soleil sur mon nez et reprendre ma position de base, allonger sur le dos, je réfléchis à ce qui pourrait plaire à une créature pareille... Alors que je réfléchis à cela je reçois quelques goûte d'eau sur mon torse et par la même occasion je lâche un léger.

-Hmm... C'est agréable...

Je l'entends s'installer et je garde les yeux fermer plonger dans les méandres de mes pensées, puis elle brise le silence me demandant si j'ai trouvé une monnaie d'échange en plus de complimenter mon tatouage.

-Merci bien, il n'a pas été faits sans souffrance je dois bien l'avoué. Concernant notre marché...

Je reste en silence quelques secondes avant de me redresser en positon assise, je plonge ma main dans mon sac sortant deux petites bouteilles d'eau une que j'ouvre pour boire et l'autre que je tends vers la demoiselle.

-Je n'ai rien mis dedans si cela peut te rassurer. Donc revenons à nos hippogriffes... Notre marché, je ne te connais pas du tout pour savoir ce qui pourrait te convenir, te faire plaisir ou quoi que ce soit d'autre. Donc je te propose ceci... Accepte un dîner avec moi, pas dans un restaurant ni chez toi et ni chez moi. Un repas préparé par mes soins et à déguster en pleine nature ou ici.

Je tourne donc la tête vers elle, les yeux ouverts mais gardant mes lunettes.

-Alors ? Qu'en penses-tu ?


Summer Song Jace_signa_wlh
Lyna JonesLyna Jones
Étudiant Sorcier
Étudiant Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2462-lyna-saint-clair-jonesMessages : 15 Points : 141
Pseudo : Lyna Jones
Avatar : Margot Robbie
Crédits : Cimoua
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Summer Song   Summer Song EmptyLun 6 Mai - 5:53

Summer Song


L'eau perle sur ta peau. Dégoulinant sur ton corps. Tes membres, à présent dorés, par le soleil. Elle s'écoule, comme une rivière douce jusqu'à ton nombril. Y forme un petit puit. Qui laisse déborder quelques larmes, à chacune de tes inspirations. L'eau rafraîchit, et lui aussi semblait apprécier. Alors que tu pensais que justement, ton but était de l'embêter. Plutôt, l'agacer serait plus approprié.

Tu avais repensé à ses mots, avant ta baignade rafraîchissante, avant ton petit manège pour le faire patienter et réfléchir. Faire languir. C'est ce que tu aimais faire. Intouchable. Du moins c'est le masque que tu avais décidé de te donner. Sa réplique était à ton grand désespoir... Parfaite. Ça t'avait donné une raison de plus pour ne pas rester béatement sur sa précision du massage non évoqué et la proximité ancienne de vos serviettes. Ça n'excuse pas tout. S'il avait repéré une autre il se serait dirigé vers elle. Néanmoins il avait visé juste. Et n'avait pas faillit devant la présentation involontaire de ton don. Yeux sanguinolents et cheveux rouges vif, il semblait même hypnotisé. Ça t'impressionne hein. Mais t'es pas le seul. Et son surnom improvisé te fait serrer des dents. Mais il a osé. Encore.

Les lunettes sur le bec et les yeux semi clos, rivés sur le petit puit de ton ventre qui était en pleine crise de larme provoquée par la baignade. Le silence est de courte durée, les paroles aussitôt sorties de tes cordes vocales qu'il répond à chacune d'entres elles. D'abord, en te remerciant pour le compliment. Généralement, peu importe ce qui accompagne le compliment, c'est toujours le retour de celui-ci qui est dit en premier. Une manière incontrôlée à ton sens de l'humain qui met ce critère sur un piédestal. Une valorisation de soi-même.
Mais il n'oublie pas le principal de sa venue. Oh ça non. Et il a même trouvé sa monnaie d'échange. Tu salives de savoir ce qu'il va t'annoncer. Tu t'attendais pas à grand chose. Mais t'aimais bien ce petit manège, puis tu donnes pas des soins sans retour. Surtout à un inconnu.

D'abord il se redresse, tes yeux virent de ton nombril à son dos et ses muscles mouvants. Animant le tatouage comme un dessin animé. Deux bouteilles d'eau. Une pour toi. Tu souris. En a-t-il seulement deux ? Avait-il prévu une rencontre avec une donzelle en détresse en train de cramer au soleil ? Tu te contentes d'un simple hochement de tête pour le remercier et pose la bouteille à côté de ta tête cachée par un chapeau.

Tu souris derrière ton chapeau quand tu l'entends dire que ce n'est pas empoisonné, contractant les abdominaux qui vide le puit jusqu'à la dernière goutte. Ça je ne le saurais que quand j'aurais goûté... Et le sourire se transforme en lèvres closes et figées. Un dîner ? Vraiment ? Les sourcils se froncent. Tu lèves d'abord ton chapeau pour dévoiler ton visage et baisser légèrement tes lunettes. Quoi lui dire ? C'était culotté mais en même temps un Classique. Mot qui sort de tes lèvres sans même y avoir réfléchit et sentir la connexion cérébrale se faire.

En pleine nature. L'idée était bonne. Mais il pouvait t'empoisonner lui aussi. Tu réfléchis. Plusieurs minutes. Ton corps est presque sec lorsque les mots sortent enfin de ta bouche. Je vais y réfléchir. Tu te redresses en reposant le chapeau sur tes cheveux et enlève tes lunettes quelques instants. Ok bon... #Accio Crème. Et ce n'est pas un oui. Je te rend service là. C'est tout. Je te donnerais ma réponse... Plus tard.

Tu finis par te décaler par t'asseoir sur sa serviette derrière lui et en silence tu appliques avec soin la crème sur son tatouage. Tu te focalises sur ce seul objectif. Et non pas sur le contact de sa peau, ni ses muscles mouvants au rythme de ses respirations. Chaque coup d'aiguille encrée est blanchie par la crème et alors que tu attaques le bas de son dos tu crèves le silence. Pourquoi un dîner ? Tu pourrais m'empoisonner aussi. Je ne sais pas qui tu es, et peut-être que tu me veux du mal. Que je t'ai regardé te faire torturer à Poudlard, où que tu connais ma haine contre les moldus.

Ton travail est fini et tu te remet sur ta serviette en essuyant tes mains sur tes cuisses du reste de crème qu'il te restait. Après ça tu te permet de prendre sa crème et de t'en tartiner aussi en commençant par les jambes et finissant par la poitrine. Autant en profiter un peu.
Tes cheveux recommencent à rougir progressivement sous la chaleur et tu laisses le flacon de crème de côté.

Tu maintiens ton buste et ta position assise avec tes mains plantées dans le sable. Tu plonges ton regard rougeoyant dans le sien et approche ton visage. Comme pour qu'il ne sente plus en sécurité. Et qu'il ne puisse pas te mentir à la question que tu vas lui poser. Pourquoi vouloir dîner avec moi ? Et surtout, pourquoi vouloir me faire à dîner. Tu veux m'impressionner ? Ou m'intoxiquer ? Ta tête se penche sur le côté, les yeux toujours fixés aux siens. Cherchant une once de mensonge. Ou de vérité. Sans aucun sourire de ta part, de simples lèvres closes montrant ton sérieux.


Summer Song Lyna_signa
Jace SelwynJace Selwyn
Étudiant Sorcier
Étudiant Sorcier
Messages : 29 Points : 200
Pseudo : Yohan
Avatar : Sebastian Stan
Crédits : Lyna Jones
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Villa du Sacre
Patronus: Pygargue à queue blanche
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Summer Song   Summer Song EmptyLun 6 Mai - 14:42

Après lui avoir proposé le dîner elle lève son chapeau, baisse ses lunettes et me répond que c'est « classique » petit rire s'échappe de ma gorge.

-Cela est indéniable.

Plusieurs minutes passent et elle ne bouge pas, je peux voir sa peau se sécher à cause du soleil. Je me dis qu'elle va devenir totalement fripée avant de me donner sa réponse cependant celle-ci arrive, elle va donc y réfléchir. Je fais un petit mouvement de la tête en guise d'accord et elle arrive à me surprendre en attirant à elle la crème et met clairement les choses au clair. Petit sourire amusé j'enchaîne avec :

-C'est noté... Merci pour le service que tu me rends.

Je sens ses mains parcourir mon dos de long, en large et en travers. Elle ne laisse aucun espace sans crème dans mon dos et je ferme les yeux toujours cacher par mes lunettes, je ne vais les ouvrir que lorsqu'elle va me demander pourquoi un dîner ?

Pourquoi ?

Oui pourquoi ? Je rigole lorsqu'elle mentionne que je pourrais l'empoisonner avant de la rassurer si je puis dire.

-Voyons pourquoi je ferais une telle chose ? tu ne m'as rien fait ici, ni à Poudlard. Je crois même que nous étions dans la même maison ton visage me dit quelque chose. Mais revenons à ta question « pourquoi ? »... Je n'ai pas vraiment de bonne ou de mauvaise réponse à te donner à dire vrai, mais à part ceci. Un dîner parce que je peux me le permettre, et que j'aime énormément cuisiner.

Elle retourne sur sa serviette et garde ma crème tout en commençant à s'en badigeonner le corps, je tourne donc la tête et regarde l'horizon bleutée de la mer puis sans que je ne sache vraiment pourquoi elle se penche vers moi pour me regarder droit dans les yeux et elle me pose encore quelques questions. Je souris amusé, retirant mes lunettes pour laisser apparaître mes yeux bleus avant de me pencher à mon tour vers elle, pour lui montrer que je reste confiant quoi qu'il arrive et surtout, qu'elle ne m'intimide pas tant que ça avec ses mèches rouges et ses yeux incandescent. Au contraire je trouve ça d'une telle beauté, particulièrement dangereuse, mais magnifique...

-Comme je viens de te le dire, parce que je peux me le permettre. Ensuite tu as voulu une monnaie d'échange donc je t'ai proposé ça. Ça ne te coûte rien ne mise à part ton temps, pas obligé de se donner nos adresses mutuellement, pas obligé de respecter les règles de bienséance en mangeant en ville. Et je ne souhaite ni t'impressionner ni t'intoxiquer.

Je prends ma bouteille d'eau que j'amène à mes lèvres pour m'hydrater avant de continuer.

-Si nous dînons ensemble autant passé un agréable moment autour d'un verre de vin et d'un bon repas. Et je ne m'abaisserai pas à t'intoxiquer en empoisonnant mon repas, j'ai trop de respect pour la cuisine pour une telle chose.


Summer Song Jace_signa_wlh
Lyna JonesLyna Jones
Étudiant Sorcier
Étudiant Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2462-lyna-saint-clair-jonesMessages : 15 Points : 141
Pseudo : Lyna Jones
Avatar : Margot Robbie
Crédits : Cimoua
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Summer Song   Summer Song EmptyMar 7 Mai - 0:21

Summer Song


Rouge, jaune, bleu, vert. Couleurs primaires. Ses précisions étaient justes, et ne semblaient pas mensongères. Mais t'avais bien envie de le faire galérer. A peine rencontré et déjà un diner ? C'était un peu trop facile à ton goût.
Tu voulais l'effrayer. En vain. Ta rougeoyante couleur ne le fait pas même tiquer. Il a surement dû en rencontré un autre avant toi. Tu bouderais presque. C'était ton passe-temps préféré, effrayé les quelques êtres de ce monde en les surprenant avec ton don. Mais lui s'en fichait. Il osait même se rapprocher encore plus. Un mouvement de recul. Il t'explique encore une fois pourquoi il souhaite un diner. Sa proposition te plaît, oui. Mais s'il n'était pas intéressé, il se serait déjà barré une fois la crème mise sur le dos ?

Ses mots te font pencher la tête et plisser les yeux, les sourcils froncés. Il ne s’intéresse pas à toi. M'ouais. Hm. Je vois. Il continue à dialoguer, après avoir bu une gorgée d'eau et tu ne le lâches pas du regard pour déceler la moindre réaction étrange. Mais rien en vint. Il était sincère. Même si le doute persistait, et persisterait toujours. Tu dis qu'on aurait pu être dans la même maison à Poudlard. Tu étais chez les Poufsouffle ?
De vagues souvenirs te reviennent de ces années, exceptionnelles de l'adolescence. Où tu as pu découvrir maints plaisirs, mais aussi l'obligation de partager la compagnie des né-moldus. Tes lèvres toujours figés, tu joues un peu de ton don en roulant tes yeux dans les orbites et laissant une couleur jaune pouffy sur tes yeux. Les cheveux aussi, se colorent petit à petit d'un jaune vif. Tu n'attends pas sa réponse et lui dit simplement J'étais chez les Serpentard en fait, pas les Poufsouffle. Un léger sourire s'esquisse alors que tes cheveux virent cette fois au vert, comme tes yeux.

Les blagues, ce n'était pas ton fort, à tel point que même le ton que tu emplois est trop sérieux pour comprendre le sarcasme. Tu ne sais pas faire, tu sais jouer avec les émotions des gens à tes dépends, mais pas blaguer. Ça non.
Le regard continue d'essayer de percer son mystère, mais tu n'en tires rien. Et la soif fulgurante finit pas prendre possession de ta gorge, la chaleur, est là en ce mois de septembre. L'été indien. Tu regardes sa bouteille d'eau puis lui. Faudra lui faire confiance pour ça. Tu attrapes ta baguette d'une main et saisit la bouteille de l'autre. Si tu comptes m'empoisonner, tu vas me le payer crois-moi. Un léger sourire avant de laisser un peu couler le contenu de la bouteille dans ta bouche et laisser l'eau faire son travail. Tu t'appelles comment ? Tu essuies tes lèvres d'un revers de main et reprend l'Atlas de l'anatomie entre tes mains en t'allongeant sur le ventre cette fois.

Ton objectif était de bien évidemment le faire languir jusqu'à ta réponse officielle, que tu ne donnerais pas encore. Pour le repas, si ce n'est ici, ça serait où dans un endroit en pleine nature ? Et faudra que tu fasses un truc que j'aime si j'accepte. Courage.


Summer Song Lyna_signa
Jace SelwynJace Selwyn
Étudiant Sorcier
Étudiant Sorcier
Messages : 29 Points : 200
Pseudo : Yohan
Avatar : Sebastian Stan
Crédits : Lyna Jones
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Villa du Sacre
Patronus: Pygargue à queue blanche
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Summer Song   Summer Song EmptyJeu 9 Mai - 15:48

Après avoir fini de parler elle mentionne quelque chose que je venais de dire sur le fait que nous étions probablement dans la même maison et elle me demande si c'était à Poufsouffle.
Je tourne de nouveau la tête vers elle en faisant des grands yeux et baissant mes lunettes de soleil pour qu'elle voit l'expression de mes yeux. Je n'ai pas le temps d'enchaîner qu'elle m'informe que sa véritable maison était Serpentard en laissant ses cheveux se teinter d'une couleur verte ainsi que ses yeux.

-Ça va pas la tête ? Poufsouffle quelle idée... Je supporte pas cette maison, je vois même pas comment c'est possible d'avoir une maison aussi minable. Amoureux de la bonne bouffe et des animaux, tellement niais. Et puis ça se voit un peu que tu es loin d'être une poufsouffle.

Petit sourire espiègle avant de continuer.

-Je préfère ta couleur naturelle plutôt que la couleur verte, la couleur écarlate s'est agréable aussi à regarder je trouve.

Je regarde les gens sortir et rentrer à tout va dans la mer alors que je décide de rester au sec commençant à rassembler mes affaires pour ne rien éparpiller puis je récupère mon pot de crème solaire que je pose à côté de moi et la jeune blonde m'informe en récupérant sa baguette que si je compte l'empoisonner je vais le payer très cher.

-Je n'avais pas prévu de rencontrer quelqu'un, alors il n'y a aucun risque.

Elle me demande comment je m'appelle avant de la regarder s'allonger sur le ventre et me permettre de voir l'étendue de son dos. Je ne lui réponds pas de suite car elle me pose une autre question concernant le dîner.

-Oui en pleine nature, histoire d'être tranquille. Le mieux ce serait avec une vue dégagée et à l’abri du vent ce serait le mieux je pense pour nous deux. Et pour le repas... Qu'est-ce que tu aimes ? Tu manges de la viande déjà ? Oh et pour te répondre... Je m'appelle Jace, Jace Selwyn


Summer Song Jace_signa_wlh
Lyna JonesLyna Jones
Étudiant Sorcier
Étudiant Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2462-lyna-saint-clair-jonesMessages : 15 Points : 141
Pseudo : Lyna Jones
Avatar : Margot Robbie
Crédits : Cimoua
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Summer Song   Summer Song EmptySam 11 Mai - 3:30

Summer Song


Le feu, te consume. Le sable, est aussi brulant que les flammes s'échappant du soleil provoquant les rayons solaires. Tu es étendue sur une serviette douce, qui te sépare de cette chaleur pure. Les lèvres étirées que tu le regardes en voyant sa réaction lorsque tu évoques la maison des blaireaux. Tes paupières se plissent, ne formant qu'une fente quand il te dit que ça se voyait que t'étais pas des jaunes. Eux, tu les regardais se faire torturer. Ou tu les torturais, au choix. C'était pas ta maison de prédilection, et tu n'étais pas un choixpeau flou. T'étais destinée depuis toujours à finir à Serpentard. Beaucoup trop ambitieuse, fière, et rusée pour les autres maisons.

Il te complimente sur ton don, une chose que tu apprécies. La métamorphomagie est l'une de tes plus grande fierté. T'avais hérité de ce don de ton grand-père, lui le maitrisait à la perfection et tu regrettais qu'il ne soit plus en vie pour t'aider à le contrôler. Bien que le contrôle ne t'intéressait pas, tu laissais plutôt vivre ce don, comme une personne à part entière. Tu le remercie d'un simple hochement de tête et reprend ta couleur blonde en quelques secousses de tête. Flottant tes mèches. Qui ondulent, et reprennent leur couleur blonde. Magique. Tu aimais jouer de ça, de ce don qui t'avait été offert.

Et tandis que les couleurs de la vie continuaient de s'agiter aussi merveilleusement que les couleurs de ta peau, il te rassurait à nouveau sous ta menace pointée de baguette. T'étais pas morte, heureusement, il aurait pu concocter un cocktail mortel le p'tit. Mais nan, comme s'il lisait dans tes pensées il te confiait qu'il n'avait pas prévu de rencontrer quelqu'un.

Les pieds s'agitent, tes orteils heurtent le sable, une musique en tête. T'attends son nom, fallait bien apprendre à le connaître si tu comptais dîner avec lui. Car ouais... Ta décision était prise, mais autant le faire languir jusqu'au bout. Il t'expose un peu son plan sur l'endroit en pleine nature. Tu penses notamment à Manadh, ça serait un bel endroit. Des plaines, à perte de vue. Mais la Ville Haute te semble aussi appropriée, avec ces terrains suspendus... Perdue un peu dans ces rêveries tu l'écoutes continuer de te questionner sur tes goûts de nourriture. Et, tu stoppes ta lecture rêveuse.

Jace Selwyn. Selwyn. Ce nom, oui. Oh ce nom, tu le connaissais. Famille de sang pur, ton éducation par ta grand-mère t'avait permis d'apprendre tous les noms de familles de sang-purs, et notamment, Les 28 sacrés. Il en faisait parti. Tu tournes ta tête vers lui, encore allongée sur le ventre. Tes lunettes se baissent d'elles-même et te tenant simplement sur un coude, tu tends la main pour serrer la sienne. Lyna Saint-Clair Jones, enchantée. T'es donc l'un des 28 hein. Ton nom complet, tu pouvais pas faire mieux comme présentation. Mêlant tes origines françaises et britanniques. Ton sang de vélane. Mais il ne connaîtrait sans doute pas ce détail, surtout que tu n'avais pas hérédité du don. Simplement de la beauté exceptionnelle.

Aaaah, un des 28. Si je m'y attendais à celle-là. Un léger soupire et rire s'échappe de tes lèvres, plutôt rassurée par le fait qu'il ne soit pas né-moldu qu'autre chose. Tu t'allonges sur le dos en posant l'Atlas sur ton ventre, et joue avec tes jambes en les levant l'une après l'autre. Hm pour l'endroit, j'ai pensé à Manadh, ou la Ville Haute. J'te laisse choisir si j'accepte, évidemment. Ensuite, oui je mange de la viande, j'aime à peu près tout. Mais quand je te disais qu'il fallait que ça me plaise... C'était surtout au niveau du goût. Je pense que si tu aimes cuisiner tu sais que même un aliment que l'on aime, peut-être dégueulasse s'il est mal préparé ou préparé d'une manière que l'on apprécie pas. Puis, ça serait trop facile de t'aider. Autant me surprendre. Un clin d’œil s'échappe C'est mon côté Poufsouffle, la nourriture, mais apparemment tu trouves ça niai. Un léger sourire en coin en l’interrogeant cette fois à ton tour. Qu'est-ce-qui t'as amené sur l'île alors ?

La chaleur échauffe à nouveau ton corps et tu as besoin d'une baignade, bien sûr tu ne veux pas qu'il le prenne comme une invitation sous-entendue mais tu lui proposes quand même avec tes cheveux orangés. J'vais me baigner, tu peux venir si tu veux pour qu'on continue la conversation. A moins que tu comptes me noyer, et là j'prend ma baguette pour te torturer vu que j'en ai pas eu l'occasion à Poudlard. Un nouveau clin d’œil et tu te lèves pour fouler le sable, en marchant doucement à reculons vers les vagues semant leur écumes.


Summer Song Lyna_signa
Jace SelwynJace Selwyn
Étudiant Sorcier
Étudiant Sorcier
Messages : 29 Points : 200
Pseudo : Yohan
Avatar : Sebastian Stan
Crédits : Lyna Jones
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Villa du Sacre
Patronus: Pygargue à queue blanche
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Summer Song   Summer Song EmptyVen 31 Mai - 16:34

Lyna Saint-Clair Jones... Cela sonne très Français mais ça ne m'empêche pas le moins du monde de prendre délicatement sa main dans la mienne pour la serrer à mon tour, je la fixe un instant et je me demande s'il existe une autre créature aussi parfaite en ce bas monde. Elle a un physique magnifique, un caractère bien tranchant, et un don des plus admiratifs... Je lui rends sa main et je constate que mon nom ne lui est pas inconnu.

-Ma famille fait effectivement partie des 28, mais j'aime l'idée de penser que le nom ne fait pas la personne. Je ne souhaite pas que mon nom m'ouvre des portes, je préfère voler de mon propre chef et par ma propre volonté.

Elle s'installe sur le dos posant son livre sur son ventre, un petit « ho » avec un léger mouvement de tête m'échappe puis elle enchaîne assez rapidement concernant la cuisine et de possible lieu pour le dîner. J'acquiesce de la tête lorsqu'elle mentionne que même un aliment aimer peut devenir dégueulasse si on le prépare mal puis après quelques sourire et clin d’œil échapper elle me demande finalement ce que je fais sur l'île.

-Tu vas gâcher ton bronzage s'il y a la trace de ton bouquin sur ton ventre. Et je ne suis on ne peut plus d'accord concernant la préparation de la nourriture mais au moins je ne fais pas la bêtise de préparer un plat de viande pour une végétarienne. Pour le lieu e, revanche je verrais bien à la dernière minute je t'enverrai un message ou si d'ici là je te recroise je te tiendrais au courant. Concernant ma venue sur l'île et bien... C'est principalement au fait qu'avec les événements de 96-97 à Poudlard je pense que l'ambiance et l'atmosphère n'étaient pas propices à étudier correctement, alors je suis venu régler ça ici même si... Y a pas mal de moldu.

Puis elle se relève et me propose de l'accompagner se baigner, inconsciemment je joue du pouce contre ma chevalière, c'est pour dire continuer notre discussion dit-elle. Pourquoi pas ?
Je me relève et je marche en sa direction tandis qu'elle marche à reculons et mentionne que si je la noie elle irait prendre sa baguette pour me torturer. Je ricane en levant les yeux au ciel.

-Pour quel genre de barbare me prends-tu ? Je ne ferais pas ça.

Une fois dans l'eau je plonge tête la première restant quelques secondes sous l'eau avant de remonter ma tête ainsi que mon buste à la surface et de regarder Miss Saint-Clair Jones.

-Voyons voir si la métamorphage est également une sirène.


Summer Song Jace_signa_wlh
Lyna JonesLyna Jones
Étudiant Sorcier
Étudiant Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2462-lyna-saint-clair-jonesMessages : 15 Points : 141
Pseudo : Lyna Jones
Avatar : Margot Robbie
Crédits : Cimoua
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Summer Song   Summer Song EmptySam 8 Juin - 0:48

Summer Song


Quand le ciel tombe, que les nuages s'élèvent et que les rayons du soleil percent ta peau, ton âme se révèle un peu plus en corps avec la nature. Elle parle, de son langage céleste, de ce don du ciel qui t'a été donné. Rouge, vert, jaune, elles virevoltent dans tes prunelles, dans chacune de tes mèches de cheveux.

Les paupières frissonnent, comme les feuilles d'automne du vieux-chêne qui frémissent, tombent, tombent, à n'en plus finir, jusqu'à heurter la terre humide et fraîche. Odeur d'herbe coupée lointaine. Tes épaules se délassent, ta main se joint à la sienne une douce caresse. Le sourire doux toujours aux lèvres. Les siennes continuent de s'agiter, de répondre à chacune de tes paroles. Ici il y a des moldus, ouais... Impures. Un instinct de domination semblait s'échapper de son âme, son besoin d'être autonome, sans subir la pression ou l'aide que peut lui apporter son nom. Tu restes silencieuses pendant son temps de parole, comme une pièce de théâtre qui se joue. Comme Madame Jourdain écoutant son époux déblatérer sa tirade.

Tous les questionnements sont abordés, le lieu de rencontre, la raison de sa venue, même un petit commentaire sur ton bronzage qui te fait doucement rire. Qu'est ce que ça peut bien lui faire ? Tu t'autorises un sourcil arqué. Et ignore, presque la suite de ses paroles. Tu hoches doucement la tête, mais tique légèrement lorsqu'il évoque les moldus sur l'île. Allais-tu aborder le sujet brulant dès maintenant ? Où voulais-tu voir ce qu'il avait dans le ventre d'abord ? En profiter, pour mieux le châtier. Ouais. Ça c'est bien.

Pas de barbarie pour lui, mais toi tu as soif de torture. Des chaînes, brulantes, flamboyantes, t'entourent, l'entoure, vous entourent, vous, être de l'Humanité au destin Magique. Les Abysses, peuvent vous prendre, vous envoyer valdinguer loin, dans les profondeurs de l'Enfer. Bruler dans le Tartare.
Tandis que l'eau fraîche effleurent tes orteils lui n'hésite pas à plonger, pour rejoindre Hadès. Ô Diable que tu es. Tu me provoques. Tu veux goûter à la rougeoyante Lyna. Nages poisson-démon. Nages. Je te rattraperais.
Le triton s'autorise à montrer son torse, il lui manque néanmoins son trident. Pourquoi j'irai me transformer pour quelqu'un qui n'a même pas l'allure de Poséidon et son trident ? Tu t'avances, en marchant lentement vers lui, suivi de quelques brasses pour le rejoindre. Un petit sourire en coin se montre, un clin d’œil. Et c'est à ton tour de disparaître, dans les profondeurs abyssales de la mer du Nord. Quelques écailles, recouvrent tes jambes, peu à peu, tes pieds se métamorphose en une queue de poisson bleu. Les reflets du soleil, leur donne une teinte holographique. Un instant. Puis tu remontes, près du compagnon de baignade. Tu as pu voir une vraie sirène alors pendant que j'étais sous l'eau ? Personnellement, toujours pas de vrai triton, c'est dommage. Le sarcasme t'amuse, et après quelque battement de pieds-humain pour te rapprocher à nouveau. Éviter de polluer l'air de cris, la nature a besoin de calme.

Alors récapitulons... Tu m'as dis que tu me dirais avant le diner pour le lieu et que tu me contacterais. Et ensuite... Ta venue.

Tes lèvres sont closent et fixes, comme ton regard. Pourquoi tu serais venu régler ça, quel intérêt ça a pour toi ? Et oui, y a beaucoup de moldu. Un peu, trop. Tu lèves les yeux vers les cieux. Et dire que normalement, tu torturais les sang-de-bourbe. Quand t'étais à Poudlard, t'as torturé des élèves ? Ou tu as été torturé ? Autant le savoir, après tout vous alliez avoir un diner ensemble... Fallait bien commencer à sympathiser. Les cordialités quoi. Et tu étudies ici ? Ou tu es simplement un habitant de ces belles contrées envahies d'humain ? Je pense que tu as dû voir que je lisais un livre d'anatomie... Et si tu es perspicace, tu en déduiras que je suis étudiante en médicomagie. Où que je suis simplement curieuse et en quête de savoir inconnu.

Tu tournes autour de lui comme un félin prête à attaquer sa proie. Ça t'amuse un peu, t'aimerai bien le voir paniquer. Alors tu disparais. En un claquement de doigt sous l'eau, assez profondément pour qu'il ne te voit pas à travers les flots. Un effleurement sur le pied, tu t'éloignes. Et vient chatouiller son mollet avec une algue.
L'amusement conduira à ta perte, jusqu'à ce que l'eau pénètrent tes orifices. Alors tu remontes contre son dos. Murmurant un Bouh. Tu t'écartes et lui lances un peu d'eau en levant les yeux au ciel Une pulsion de sirène, on m'appelait en bas, nous sommes très demandées tu sais. Tu te rapproches du sable pour t'y étendre en attendant que Monsieur te rejoigne alors que tu presses tes cheveux et laisse le soleil te sécher. Attendant que le pseudo Triton face son apparition.


Summer Song Lyna_signa
Contenu sponsorisé
Plus d'informations
MessageSujet: Re: Summer Song   Summer Song Empty

 
Summer Song
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L5R CCG 2010 Summer Con Promo Pack
» Cause you and I, we're cool for the summer ☼ Maxxie
» MATCH N°5 - SUMMER RAE vs MARYSE
» (m) Song Jin Hyuk - ft. kim Sunggyu (infinite)
» LOIN D'ÊTRE UNE FARCE LE CATHOLICISME ,UNE FORCE MORALE POUR DANIEL ROUZIER

Réponse Rapide


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: