Bienvenue sur Catharsis,
A Tale of Muggles and Wizards
Constellations ON/OFF
Catharsis
A Tale of Muggles and Wizards

Catharsis :: Université Paracelse d'Atlantis :: Aile Administrative :: Amphithéâtres
 

 This Night, Years Ago

Aller en bas 
AuteurMessage
Torben McRawneTorben McRawne
Sorcier
Sorcier
Messages : 89 Points : 290
Pseudo : Torben
Avatar : Boyd Holbrook
Crédits : kanala
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Habitations Troglodytes
Patronus: Renard Noir
Informations diverses:
MessageSujet: This Night, Years Ago   This Night, Years Ago EmptyJeu 11 Avr - 8:40

Les réunions d’information publiques en mode conférence puis questions/réponses pour partie m’avaient toujours un peu gonflées. Je savais parler en public mais je n’avais jamais apprécié ce genre de prise de parole, qui me poussait à me présenter et donc, à prendre le risque que des gens me reconnaissent dans la rue, ou qu’ils soient plus sur leurs gardes. Bien sûr, faire ce genre d’intervention de manière publique et assumée avait aussi des vertus, sinon on ne s’emmerderait pas à les faire. Cela permettait déjà de rassurer la population et de faire en sorte qu’elle ne panique pas, tout en donnant le sentiment –bien réel nous l’espérions- que le public avait foi dans l’intervention des forces de l’ordre. L’Île avait été sujette à de nombreux troubles depuis son ouverture aux citoyens sorciers ou moldus, et des gens avaient disparu, d’autres avaient été attaqués, et il y avait eu une quantité phénoménale d’événements vraiment troublants, ou par leur nature même, ou par leur succession qui les rendait plus encore suspects. Je savais qu’il se passait quelque chose, ici, mais le bureau des Aurors n’avait pas plus d’informations que ça sur le sujet.


Aujourd’hui, c’était au tour de la faculté. Elle était gigantesque, et très bien fichue. J’aurais aimé étudier ici, à l’époque… Mais bien vite, les palabres du responsable de la sécurité sur l’ïle, de la sécurité de la fac, tout s’enchaîne et m’endort à petit feu sans que je ne parvienne à quoi que ce soit de pertinent comme intervention. Le public est largement composé de professeurs, de membres du personnel administratif, mais aussi d’étudiants, moins nombreux mais néanmoins présents. Chaque intervenant a visiblement à cœur de pouvoir rassurer tout le monde sur les dispositions qui sont déjà prises pour assurer la sécurité de tous et la stabilité de l’île. Vient finalement mon tour, où Webster me donne un coup de coude pour me remettre les idées en place. Mon siège râcle le sol et je pointe ensuite ma baguette magique sur ma gorge, lançant un « sonorus » informulé pour que tout le monde m’entende.



| Bonjour à tous. Auror Torben MacRawne. Je suis envoyé ici par le Ministère de la Magie depuis près d’une semaine pour m’assurer de la coordination des différents services de sécurité entre eux et pour faire en sorte d’apporter mon expérience et mon expertise dans ce domaine de la mise en commun des efforts de chacun. Je tiens à vous dire que le Bureau des Aurors, à ce jour, ne suspecte aucune action criminelle d’envergure mais je suis aussi là pour m’en assurer. A titre personnel, j’ai vingt ans d’expérience sur le métier, expérience qui couvre toute l’histoire récente du crime organisé au Royaume-Uni. Je pense… Je pense qu’il se passe quelque chose d’anormal, ici, et ça fait des mois que cela dure. Criminel ou non, charge à mon équipe de le déterminer. Je vous remercie. |


J’avais senti l’ambiance se tendre quand j’évoquais tout haut ce que beaucoup pensaient tout bas. Bien sûr, je ne donnais aucun détail sur ce que je suspectais à titre personnel, mais chacun ferait de toute façon les liens. Le reste de l’intervention file vite… Je promène le regard dans la foule rassemblée ce soir, et je me rends bien compte que je n’ai, comme d’habitude, réussi à rassurer personne. Il n’empêche que j’ai dit ma vérité, sans trop m’avancer. Et la composition de tous ces visages inquiets me fait persévérer dans mon sentiment. Il y a quelque chose de pas net, sur cette île. En passant en revue toutes ces mines inquiètes, je revois le visage des collègues du ministère lors d’une réunion générale voulue par Scrimgeour, quelques années plus tôt. La même mine abattue et suspicieuse, partout. On se rappelait tous comme ça avait fini.


La peur, la mort, les gravats et le sang.


Je fronce les sourcils en pensant reconnaître un visage, dans la foule. J’avais toujours eu la mémoire des visages, c’était une des composantes de mon efficacité dans mon métier. Oui, je la reconnais. C’était elle, auprès du corps de ce gamin, après l’assaut sur Poudlard. Le jeune qui m’avait tenu lieu d’équipier au milieu des échanges de sorts, avant de tomber à son tour. Ca me chamboule, à l’intérieur, et aussitôt remontent en cascade les souvenirs de cette nuit et de cette journée funestes. Le visage de ma femme. Le château, en feu. La cour et les serres, dévastées. Tout fichu en l’air. Quand les autres se lèvent comme un seul homme et remercient l’assistance pour ce moment d’échange, je me lève d’un bond, et fend la foule pour aller la rattraper, ignorant les questions. Je déboule dans un couloir entre plusieurs salles de classe et amphithéâtres.



| Mademoiselle ! Mademoiselle ! |


Je la rattrape, me fige dans son dos.


| C’était vous, n’est-ce pas ? Au lendemain de l’attaque, près du garçon dans les serres… |




I'll play the game
I'll do everything you tell me
All the losers win in the end
I hate the feeling of this weight 
upon my shoulders
Pushing the pressure down on me
You think you want the best for me 
but nothing really matters
If you force it won't come 
I guess I'm feeling numb


 
This Night, Years Ago
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Moon Night ~~
» [RS] Fright Night [DVDRiP]

Réponse Rapide


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: