Bienvenue sur Catharsis,
A Tale of Muggles and Wizards
Constellations ON/OFF
Catharsis
A Tale of Muggles and Wizards

Catharsis :: Hors-Jeu - Personnages :: Gestion des personnages et du RP :: Journaux de bord
 

 Idalina Cadena Verduzco

Aller en bas 
AuteurMessage
Idalina Cadena VerduzcoIdalina Cadena Verduzco
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2365-idalina-cadena-verduzco#53263Messages : 86 Points : 1065
Pseudo : Idalina
Avatar : Penelope Cruz
Crédits : moi
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: Idalina Cadena Verduzco   Idalina Cadena Verduzco EmptyMer 20 Mar - 16:06

 
Tribulations

TRUE LIAR
En émergeant de Hyde Park, elle se demanda une nouvelle fois comment les moldus faisaient pour supporter la longueur de leur trajet.

Elle se planta quelques secondes devant le miroir étincelant cernés de céramiques immaculées. Elle estima qu’elle était prête à vivre l’entretien pour lequel elle avait réussi à décrocher l’interview de ce matin.

Elle fit signe à un black-cab. Rien de tel qu’un petit saut dans un confort un peu vintage, séparée du chauffeur par la vitre à coulisse pour se sentir un peu chez soi avant le grand saut dans l'arène du cabinet Bowman&Sons. Elle n’avait pas senti beaucoup d’enthousiasme à cette interview et cela ne faisait qu’exciter son impatience et sa curiosité. C’était pour elle le signe qu’elle n’était pas la bienvenue et qu’en même temps il y avait fort à parier que les rumeurs qui couraient sur les mésaventures du cabinet étaient au moins en partie fondées. Elle se demandait pourquoi si peu de monde s’intéressait à cette nouvelle qui circulait avec insistance et sur laquelle elle était tombée bien peu de temps après son arrivée à Atlantis. Il était étonnant que personne ne semble s’inquiéter de la disparition d’autant de dossiers concernant des sorciers dont certains avaient une sulfureuse réputation de mangemort.

Il n’était pas étonnant alors qu’elle se soit longuement renseignée sur l’agence Bowman&Sons et pas simplement pour en trouver l’adresse, mais aussi pour en savoir un peu plus sur ses activités. Elle s’était très vite rendu compte qu’elle avait affaire à une des principaux cabinets d’avocat de la place de Londres. Depuis sa création, il avait grandi et avait investi tous les domaines dans lesquels les talents des avocats pouvaient s’exprimer. Ainsi qu’il s’agisse de finance de commerce, de droit administratif ou de pénal, Bowman&Sons était engagé partout et de nombreuses affaires les avaient déjà propulsés sur le devant de la scène prouvant s’il en était besoin des pointures que cette “plaque” comptait en son sein.

Cela n’avait pas été une mince affaire d’éplucher l’organigramme du cabinet, de faire une compilation des différentes cartes de visite. Le nom d’Auberon L. Strauss s’était petit à petit détaché des autres et ce, pour plusieurs raisons. Idalina avait tout de suite identifié le défenseur de mangemorts et des dossiers les concernant faisant partie des disparitions, elle ne pouvait laisser passer cette information. D’autant, que l’homme avait la réputation de ne rien lâcher. Elle se disait que si certains de ses dossiers étaient parmi ceux qui manquaient, et qu’il n’était pas mouillé dans leur disparition, il devait l’avoir mauvaise. Quoi qu’il en soit il semblait être une première cible idéale.

Elle réajusta la veste de son tailleur et jeta un regard vers les hauteurs du bâtiment orné d’une plaque dorée et gravée des lettres de la compagnie. Il était un habile compromis entre tradition et modernité et son style lui donnait déjà une aura de sérieux et les quelques marches qui menaient à la porte de chêne austère ajouté au côté altier de l’ensemble.

Elle fut bientôt introduite dans un petit salon qui permettait aux “invités” d’attendre confortablement. Lorsque le porte de referma derrière elle, elle regarda sa montre d’un coup d'œil rapide ? Si son hôte était ponctuel, elle n’aurait pas à attendre aussi se plongea-t-elle dans l’examen minutieux des lieux. Quelque chose lui rappelait la maison familiale en Argentine en un peu plus formel .

Juillet 2001

POURTANT LOIN DU CAP NORD
Lorsqu'elle arriva ce soit là au Scotish Inn elle ne s'attendait pas à être accorster aussi directement par  Torben MC Rawne, auror contreversé des forces de l'ordre magiques. Pourtant c'est bien ce qui se produisit. Les habitudes de ces "héros" magiques étaient plutôt orientées vers le secret aussi était-c déjà étonnant que celui-ci l'aborde en déclinant sa qualité. Plus étonnant encore, il semblait s'être renseigné sur le compte de la journaliste et prétendait même avoir rendez-vous avec elle qui n'était là que par le plus grand des hasards. Inutile de dire que la curieuse, ne pouvait pas laisser passer une occasion aussi belle d'en savoir plus sur les aurors en général, sur celui-ci en particulier et sur la ou les missions qui l'avaient amené à Atlantis et à se compromettre avec une journaliste.

Début Août 2001
LA JOURNALISTE FAIT DES MES MOTS UNE ARME
Il serait dit que le Scottish Inn serait le point de départ de bien des aventures de la journalistes argentine. Q'allait-il sortir de cette rencontre avec une certaine Miss Buttercup? A son arrivée sur le lieux, Idalina restait encore bien dubitative, mais la curiosité , toujours la curiodité ne pouvait pas la laisser passer à côté de la moindre petite chance de soulever un lièvre digne de ses appétits...

mi Août 2001


 
Idalina Cadena Verduzco
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Réponse Rapide


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: