Bienvenue sur Catharsis,
A Tale of Muggles and Wizards
Constellations ON/OFF
Catharsis
A Tale of Muggles and Wizards
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Catharsis :: Le Monde :: Autres destinations :: Toute autre destination mondiale
 

 No time for bullshit { Charlie

Aller en bas 
AuteurMessage
Ginevra M. WeasleyGinevra M. Weasley
Sorcier
Sorcier
Messages : 12 Points : 61
Pseudo : Zebre
Avatar : Julia Johansen
Crédits : Image trouvée sur Pinterest
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus: Cerf
Informations diverses:
MessageSujet: No time for bullshit { Charlie   Lun 11 Fév - 15:56

La Roumanie était un joli pays. Un pays plein de vitalité et de coutumes qui lui étaient étrangères mais qu'elle aurait été curieuse de connaître.

Lorsqu'elle y pensait, il lui paraissait étrange, elle qui avait toujours vécu dans un relatif confort linguistique, de tous les entendre, enfants comme adultes, déblatérer dans un jargon qui leur était propre. Elle se sentait franchement étrangère sur cette terre, mais moins que dans l'Angleterre qu'elle connaissait. Ici, au moins, personne ne savait qui elle était, d'où elle venait et surtout, ce qu'elle avait vécu. Elle n'avait pas le droit à des regards compatissants, à des « désolés » pas désolés du coup qui l'obligeaient à se replonger dans le cauchemar.

Et pourtant, Ginevra n'en était pas partie, de cette Angleterre-là. Elle avait seulement décidé de devenir une autre personne, très différente, mais pas tellement, en fait.

Si la jeune Weasley était en Roumanie à Sibiu, c'était pour deux raisons. La première et la plus officielle, c'était qu'elle avait traqué jusqu'ici une groupe d'anciens Mangemorts, elle pensait, car pour elle, ils étaient de ces bandes de rafleurs qui sévissaient lorsque Voldemort avait été au pouvoir. Elle avait perdu leur trace non loin d'ici, comme s'ils s'étaient évaporés par miracle. La deuxième raison, plus officieuse, était une visite à son frère Charlie.

Charlie, son frère préféré. Charlie, avec lequel elle avait toujours entretenu des liens privilégiés, avec qui elle parlait de tout. Elle aurait dû se sentir anxieuse de le retrouver, surtout à ce moment-là, mais elle voulait surtout lui botter les fesses. Par des sources sûres, elle avait appris qu'il s'éternisait un peu trop ici, laissant à son sort sa relation toute récente avec la flamboyante Rain. Sa petite amie étant une fille bien, elle comptait bien sermonner son frère pour la laisser languir dans son coin.

Plan en main, elle ne tarda pas à trouver l'appartement de son frère après un relatif trajet en bus qui la mena au Sanctuaire des dragons. C'était fou, après temps d'années, sa passion ne s'était jamais tarie : elle l'admirait pour cela. Les studios présentaient bien et un vague coup d’œil au papier où l'adresse de son frère était inscrite lui confirma l'emplacement du fameux studio dans ce bloc.

Elle se hâta puis, une fois devant la porte, murmura un « alohomora » qui aurait fait pâlir d'envie les cambrioleurs les plus gourmets.

C'est ainsi que Ginevra Weasley pénétra par effraction dans le logement de son frère aîné. Il n'était pas encore là, mais ça, elle s'en doutait, il devait être en train de pouponner ses amis dragons, aussi se dirigea-t-elle vers le placard où il devait garder la nourriture pour piquer un paquet de réglisses.

Aussi loin qu'elle s'en souvienne, Charlie avait toujours aimé ça. Elle soupçonnait même sa mère d'en acheter exprès avant chaque départ à Poudlard pour lui faire plaisir. Ginevra piocha dans le paquet et en mit un dans sa bouche.

Deux, puis trois, puis quatre.

Leur goût était tellement réconfortant.

Il allait arriver bientôt ? Il allait se dépêcher ? Parce que, très sincèrement, elle n'allait pas supporter bien longtemps d'être bloquée sur une chaise avec un paquet de réglisses.
Charlie WeasleyCharlie Weasley
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1538-charlie-weasley-not-all-thoseMessages : 185 Points : 50
Pseudo : Miss_Karma/Sophie
Avatar : Dave Beamish
Crédits : CookieStorm
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Enclave résidentielle sorcière
Patronus: Un léopard des neiges
Informations diverses:
MessageSujet: Re: No time for bullshit { Charlie   Mer 13 Fév - 14:31

Bilius le Cornelongue vivait ses derniers instants sur cette terre. C'était dur de le voir dépérir ainsi de ne rien pouvoir faire, mis à part lui fournir des soins palliatifs et s'assurer de son confort. Charlie voulait profiter de chaque instant avec son vieil ami, un lien très fort s'était tissé entre la noble créature et le sorcier. C'était le premier Cornelongue dont Charlie s'était occupé, lorsque son mentor avait jugé que l'apprenti dragonologiste qu'il était détenait suffisamment de connaissances pour avoir à sa charge ses propres dragons. Bilius n'était qu'un oeuf à cette époque. Sans mère ni fratrie. Sa mère avait été victimes de braconniers quelques semaines auparavant. L'intégrité de la coquille de l'oeuf avait été altérée et son mentor craignait que l'oeuf n'éclose jamais. Contre toute attente, le petit Bilius avait défié les pronostics. L'oeuf avait éclos, le dragonneau avait vu le jour sous le regard émerveillé de Charlie. Bien que ce ne fusse pas la première fois qu'il était témoin d'une éclosion, ce moment était chaque fois unique et miraculeux. C'était observer l'oeuvre de Dame nature en plein accomplissement.

Comme le dragonneau était orphelin, Charlie avait joué le rôle de parent de substitution, ce qui avait tissé entre eux un lien puissant et indissoluble. Bilius avait été présent pour Charlie, plus encore que sa familles ou ses amis, à chacune des épreuves qu'il avait traversées ces dernières années : la rupture avec Rain, la mort de son grand-père, les décès tragiques de Fred, de Tonks et de Remus, les horreurs de la guerre contre le Seigneur des Ténèbres... C'était tout naturel que Charlie, en retour, soit présent pour les derniers moments de son vieil ami.

Dès que Stan lui avait annoncé en février dernier la terrible nouvelle de la maladie mortelle qui tuait à petit feu Bilius, Charlie s'était rendu en Roumanie. La douloureuse agonie de son ami se prolongeait, mais pour (presque) rien au monde le dragonologiste aurait voulu être ailleurs.

Ce jour-là, Charlie venait de passer douze nouvelles heures auprès du dragon. Stan venait de le relayer avec la promesse de venir le chercher si quelque chose changeait dans l'état de Bilius. D'après le vétérimage, il n'en avait plus que pour quelques heures. La Mort rôdait dans l'enclos douillet, prête à abattre sa faux à tout moment. Épuisé, les yeux rougis, il ne remarqua même pas que la porte de son studio n'était plus verrouillée. Il n'avait qu'une seule envie : passer à travers son paquet de réglisse et s'effondrer sur son lit.

Sauf que quelqu'un en avait décidé autrement. Charlie alluma la lumière.

« Nom d'une bouse de dragon, Ginny! Qu'est-ce que tu fais ici? »

Dans la panique, le surnom de sa soeur lui avait échappé, oubliant momentanément que depuis la mort de Harry, elle s'obstinait à se faire appeler Ginevra. Il lui arracha le paquet de réglisse des mains.

Sauf qu'il était vide. Sa seule source de réconfort dans ce petit studio minable avait disparu.

« Génial... je vais devoir aller jusqu'au centre-ville pour trouver un truc d'ouvert qui en vendent à cette heure-ci... »


Ginevra M. WeasleyGinevra M. Weasley
Sorcier
Sorcier
Messages : 12 Points : 61
Pseudo : Zebre
Avatar : Julia Johansen
Crédits : Image trouvée sur Pinterest
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus: Cerf
Informations diverses:
MessageSujet: Re: No time for bullshit { Charlie   Hier à 7:36

Lorsque Charlie arriva, le paquet était totalement vide et elle était en position d'attente. En vérité, elle était sur le point de se lever et d'accomplir une action, peu importait son intérêt en réalité, pour ne pas rester inactive. Elle avait commencé à localiser chaque élément important qui pourrait lui servir dans l'appartement, se projetant mentalement en train de récurer l'appartement, puis, la lassitude lui venant à cette idée, avait observé les dos de chacun des livres présents dans l'endroit avec l'espoir de s'asseoir et de se plonger dans un univers inconnu.

Charlie ne lui en laissa pas le temps.

La jeune femme se retourna vers la source du bruit, le paquet à la main. Elle cilla légèrement, puis pencha la tête vers la droite, l'air mécontent, signe qu'elle avait très bien entendu son frère l'appeler Ginny comme avant. Elle grimaça, mais ne l'interrompit pas, elle attendrait qu'il ait fini de parler car elle était polie, mais elle ne manquerait pas de lui dire que ce n'était pas son prénom. Que ça ne l'était plus.

La rouquine prit une grande respiration. Elle n'était pas venue ici pour elle, mais pour son frère. Charlie avait l'air abattu. D'après ce qu'elle avait compris, c'était encore une de ces histoires de dragons et de bestioles du genre qui le mettait dans cet état, mais tout ce qu'elle savait, c'était qu'il était en train de gâcher sa vie et sa plus belle histoire d'amour à cause de cette connerie à base de quatre pattes et deux ailes.

« Par la Barbe de Merlin, tu ne vas nulle part, Charles. », fit-elle. On aurait cru entendre sa mère, Molly Weasley. Elle en avait le ton et son impétuosité. Elle savait plus que personne que Charlie détestait être appelé de la sorte, et pourtant, elle s'y résignait : c'était sans doute une manière, assez étrange, pour le faire sortir de ses gonds. « Petit un : je ne m'appelle pas Ginny. C'est Ginerva, bon sang ! Quand allez-vous tous vous rentrer cela dans la tête ? Petit deux...tu ne vas aller nulle part. Rain t'attend de l'autre côté de la Manche, et je sais que ton petit cerveau a peur de la revoir, peur inutilement de tout gâcher. Elle est là, elle est vivante, elle ! Conclusion, tu me fais immédiatement ta valise et tu dis adieu à tes bestioles qui crachent du feu ! »

La rouquine avait toujours eu un fort caractère, mais elle n'avait jamais osé parlé comme cela à son aîné. Il y avait quelque part quelque chose en elle qui était mort, puis né lorsqu'elle avait tout perdu, ce ton qu'elle employait lorsqu'elle coinçait un malfrat et qui la libérait de tout.

Ginevra refusait que Charlie perde tout, elle tenait à lui. Après des années, il avait réussi à se remettre avec la femme de sa vie et elle n'avait pas envie qu'il gâche tout à cause d'une stupide histoire de dragon. Ce serait comme si on lui prenait Harry une seconde fois.

Consciente de l'avidité de son frère pour les friandises et autres choses, elle plongea la main dans son sac et en sortit un sachet de fraises Tagada offertes à l'aéroport. Elle les lui lança.

« Cadeau. Et cherche pas à discuter, t'as pas le choix. », insista-t-elle.
Contenu sponsorisé
Plus d'informations
MessageSujet: Re: No time for bullshit { Charlie   

 
No time for bullshit { Charlie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...
» CHARLIE X)
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin

Réponse Rapide


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: