Bienvenue sur Catharsis

#1Votez
#2Votez
#3Votez
Épidémie de Dragoncelle6 Septembre 2000 L'épidémie de Dragoncelle continue son chemin allant jusqu'à mettre certains lieux en quarantaine magique. On recherche toujours un traitement à l'Hôpital de Sainte Mangouste... LIRE PLUS
Un espoir de cure8 Septembre 2000 Un traitement médicamenteux a été trouvé contre la Dragoncelle et l'Eclabouille qui s'était déclarée dans la Moonrise Gallery. On recherche encore une cure totale. Des grèves pétrolières bloquant les importations ont commencé dans tout le Royaume-Uni... LIRE PLUS
Manifestations pour les droits des êtres magiques et non-magiques15 Septembre 2000 Des manifestations mettent en avant les droits des moldus et des êtres magiques en vue de modifier les lois par le Gouvernement. En parallèle les Jeux Olympiques commencent à Sidney, avec des sportifs mixtes, à la fois moldus et sorciers.... LIRE PLUS

 cho + baby the stars shine bright
AuteurMessage
Cho ChangÉtudiant・Sorcier - StaffavatarÉtudiant・Sorcier - Staff
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 20/11/2016 Messages 523 Points d’activité 18
      Pseudo : Melody.
      Avatar : Ju JingYi (鞠婧祎).
      Crédits : moi-même.
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: Résidence Universitaire des Faubourgs.
      Patronus: Un cygne blanc.
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t23-cho-baby-the-stars-shine
MessageSujet: cho + baby the stars shine bright   Lun 5 Déc - 13:06

Cho Chang
Informations civiles
Nom : Chang (常). Nom de famille extrêmement générique d'origine chinoise, si ce n'était pour l'utilisation d'un caractère assez rare, descendant d'un célèbre général de la dynastie Ming.
Prénom(s) : Cho (秋), "automne". Le pinyin correct pour son prénom serait "Qiū", mais ses parents ont fait le raisonnable choix de le romaniser de façon lisible pour les anglophones.
Date de naissance : 6 Mars 1979, à Londres, Angleterre.
Âge actuel : 21 ans.
Cursus : Parcours Astronomie et Divination.
Alignement politique : Relativement progressiste et pacifiste, peu impliquée à l'heure actuelle. La magie reste cependant sa zone de confort.
Informations Magiques
Origines : Sang-Mêlé.
Baguette : Bois de Sorbier, Crin de Licorne.
Patronus : Un cygne blanc.
Épouvantard : Elle-même, âgée, un trou béant et sanguinolent à la place du coeur et le regard vitreux et dénué de toute émotion, incapable de prononcer le moindre mot.
Miroir du Riséd : Un homme et elle, dans un jardin, une après-midi de printemps. Ils sont plus âgés, se tiennent la main, et trois enfants aux yeux clairs et aux cheveux de jais courent autour d'eux. Le visage de l'homme est masqué d'un halo lumineux. Il a parfois les traits de Cedric, peut-être même un peu trop souvent.
Ancienne école/maison : Poudlard, Serdaigle.

Descriptions
Caractère de votre personnage
Un florilège de paradoxes, initiés par une culture mixte et des évènements dramatiques. Cho est un exemple de Serdaigle ascendant Gryffondor, bien que le Choixpeau eût au final fait le bon choix. Elle possède l'esprit vif et brillant des élèves de la maison bleu et bronze, leur ambition, leur dévotion, leur créativité. C'est une jeune femme ingénieuse et travailleuse, qui prend plaisir à se plonger dans les pages de dizaines d'ouvrages pour assouvir sa soif d'apprendre ou simplement trouver l'information qu'elle recherche. Une personne droite et juste, qui suit et suivra toujours ses principes moraux au pied de la lettre, quoi qu'il arrive : Cho fait preuve d'une loyauté presque digne des gryffons, et ce par tous les temps. Mais si Serdaigle lui convient bien mieux, c'est aussi parce qu'il s'agit là d'une jeune femme réfléchie qui prend le temps d'analyser les situations avant d'agir, un véritable némésis de la maison Rouge et Or. Malgré tout, elle reste quelqu'un de charismatique et doux. Cho sera toujours prête à aider ses amis et ceux qu'elle ne connaît pas, ayant une véritable foi en l'humanité de chacun, voyant le bon avant le mal dans le coeur des autres.
Cette loyauté à toute épreuve s'avère cependant être le Talon d'Achille de Cho qui parfois peut avancer avec des oeillères, convaincue du bien-fondé des intentions de son entourage. Il y a peut-être un petit côté naïf, ou une simple tendance à se voiler la face pour se protéger des fluides négatifs. Depuis la mort de Cedric, Cho est également émotionnellement instable, bien qu'elle se soit beaucoup améliorée durant cette année passée. Le souvenir cuisant du cadavre de son premier amour gisant dans l'herbe ce soir de Juin 1994 est comme marqué au fer rouge dans son coeur et ne cesse de brûler aux moments les plus inopportuns. Cho fait alors preuve d'hypersensibilité, pouvant fondre en larme, faire des crises d'anxiété ou même se mettre en colère à tout moment faisant un peu trop écho à ses souvenirs. Comme beaucoup des élèves de Serdaigle, sa loyauté mais également ses principes moraux font que son entourage proche est particulièrement réduit, et elle n'exprime pas nécessairement l'envie de l'agrandir. La solitude lui convient parfois, pouvant se retrouver seule avec elle-même pour mettre de l'ordre dans ses sentiments, ou simplement lire un bon livre avec une tasse de chocolat chaud. Cho est quelqu'un d'extrêmement pudique qui trouve beaucoup de difficultés à se confier sur ses émotions ou ses pensées les plus profondes, ne donnant ce privilège qu'à ses plus proches amis, quitte à subir le trop-plein d'émotions embouteillées dans son esprit. C'est une jeune femme têtue et fière aussi, défendant avec hargne ce qu'elle croit être juste, n'hésitant pas à se séparer des personnes jugées toxiques ou peu nécessaires dans sa vie, même si parfois elle doit subir les conséquences d'une décision radicale.
Informations importantes
・Cho a des visions hallucinatoires de Cedric Diggory depuis un peu plus d'un an. Elle vit avec et se surprend parfois à lui parler.
・Son nom complet en chinois/pinyin est Zhang Qiū Fei (常秋飛). Fei (飛) signifie "Ailée".
・La famille de Cho est originaire de la province du Sichuan, en Chine, et Cho parle couramment l'anglais britannique et le mandarin.
・Elle étudie l'astronomie et la divination, ayant renoncé à la formation professionnelle de Quidditch. Elle n'est pas remontée sur un balai depuis la fin de ses études à Poudlard, terrifiée à l'idée de voir le fantôme de Cedric au milieu d'un match.
・Cho a toujours physiquement fait plus jeune que son âge ; elle est plutôt petite et très menue, avec un visage digne d'une poupée chinoise et de très longs cheveux d'un noir de jais brillant.
・Elle affiche une légère cicatrice au bout de son sourcil droit, depuis la bataille de Poudlard, ayant reçu un éclat de pierre sur l'arcade.
・Son Épouvantard est une copie d'elle-même avec un trou sanguinolent à la place du coeur, mais Cho est aussi terrifiée par le noir et les espaces clos.
・Elle sait jouer du piano.
・Cho est une fervente supportrice des Tornades de Tutshill depuis ses six ans.
・Le Choixpeau a hésité entre Serdaigle et Gryffondor lors de sa répartition. Il s'est décidé lorsque Cho a remarqué et pensé à la constellation d'Orion dans le ciel artificiel de la Grande Salle.
・La robe argentée que Cho portait durant le Bal de Noël en 1994 appartenait à son arrière-grand-mère.
Goûts
Cho a été élevée dans une famille mélangeant traditions chinoises et style de vie britannique. Depuis sa plus tendre enfance, elle a pu suivre des cours de piano, mais aussi de calligraphie et de composition florale. C'est une passionnée d'astronomie et est fascinée par l'alchimie, et a quelques prédispositions culturelles pour la divination par l'astrologie. Cho est aussi, évidemment, une grande fan de Quidditch, soutenant les Tornades de Tutshill depuis sa plus tendre enfance, et jouant elle-même au poste d'attrapeuse ; le vent sur son visage, la hauteur, le ciel, les grands espaces, toutes ces choses associées au sport des sorciers l'apaisent. Elle dévore les livres, et, en bonne élève de Serdaigle, n'hésite pas à se plonger dans de lourds ouvrages à la moindre excuse. Elle a cependant un faible pour les romans policiers, la tenant occupée et la distrayant lors de ses longues nuits d'insomnies, en particulier les écrivains moldus comme Agatha Christie. Elle a aussi un penchant pour les pâtisseries françaises, bien qu'elle ne sache pas vraiment les cuisiner ; les fraisiers sont sa plus grande faiblesse.
Cho a cependant une aversion pour certaines choses bien particulières ; elle a horreur des crapauds et des grenouilles, pourtant monnaie courante dans le monde magique. Bien qu'elle aime apprendre et étudier, certaines matières la laissent plus indifférente, comme la défense contre les forces du mal, pour laquelle elle n'a jamais été aussi douée que certains, ou l'arithmancie. Elle ne mange non plus pas de viande depuis qu'elle a pu lire un ouvrage moldu autour du traitement des animaux pour la consommation humaine ; bien qu'elle ne l'ait pas beaucoup montré à cette époque, elle était aussi en faveur du mouvement de la SALE lancé par Hermione Granger, lors de ses années étudiantes à Poudlard. Elle déteste être vue comme une jeune fille frêle et faible que l'on doit protéger, bien que ce soit en grande partie dû à son apparence physique.
Rêves & Ambitions
Cho a longtemps rêvé de devenir joueuse professionnelle de Quidditch. Cependant, à la mort de Cedric, certains traumatismes et souvenirs associés au défunt ont rendu la pratique de ce sport plutôt difficile. Ses émotions confuses ont également eu raison de ses ambitions et priorités. Actuellement, Cho ne sait pas vraiment ce qu'elle veut faire de sa vie. Elle étudie l'astronomie, qui l'intéresse beaucoup, mais elle essaie surtout de vivre avec le fantôme de Cedric et ce que cela implique. Il lui faudra sans doute un peu de temps avant de retrouver son ambition passée.

Histoire de votre personnage
20 Mai 1988
Cher journal,
Je ne sais pas trop quoi écrire mais je suis contente. Mère m’a offert ce carnet pour célébrer le développement de mes pouvoirs magiques… je crois que ma magie n’aime pas beaucoup les cours de calligraphie. C’était trop difficile, et Madame Zhou n’arrêtait pas de me crier dessus en Mandarin avec sa petite voix grinçante. Plus de force dans tes traits, cette courbe est trop molle, et ceci, et cela… ma magie n’a pas aimé ça, alors elle a fait voler le pinceau, et a dessiné une belle moustache sur le visage de Madame Zhou. C’était très drôle, et j’ai ri, ce qui l’a encore plus énervée. Je ne l’aime pas beaucoup, Madame Zhou, mais mère était tellement contente de voir ma magie se manifester qu’elle n’a rien dit et l’a congédiée. Et puis elle m’a donné ce carnet relié. C’est une tradition de famille, d’offrir un journal à chaque enfant le jour de la découverte de ses pouvoirs. Je suis contente aussi. J’ai hâte d’aller à Poudlard.

13 Septembre 1992
C’était les essais pour l’équipe de Quidditch, aujourd’hui. J’aime tellement voler… j’avais un peu peur, parce que j’étais la plus jeune, mais aussi la plus petite de tous les candidats. Mais lorsque j’ai décollé… je me suis sentie libre et légère. Je sais que c’est ce que je veux faire. Je veux voler, comme les Tornades, je veux porter les couleurs de ma maison et la défendre. Je veux sentir l’or frais du Vif d’Or dans la paume de ma main, les vibrations de l’air sur mon visage. Je crois que les autres s’en sont aperçus, parce que Roger Davies a décidé de me prendre dans l’équipe… je ne suis que remplaçante pour l’instant, mais j’ai tellement hâte de commencer les entraînements ! L’Attrapeuse, Damaris Tatterton, est en septième année, elle a vraiment l’air sympathique, j’espère qu’elle pourra m’apprendre beaucoup de choses.

2 Novembre 1993
C’était notre premier match de la saison… le premier match que je joue en tant qu’attrapeuse titulaire. Sincèrement, j’étais terrifiée. Tout autant que le jour où j’ai passé les sélections pour l’équipe, tout autant que lorsque le professeur McGonagall a posé le Choixpeau sur ma tête, tout autant que lors du tout premier match des Tornades que j’ai pu voir de mes propres yeux.
C’était… fantastique. Voler dans le stade, entendre les autres élèves acclamer les joueurs, l’excitation de l’enjeu. Je suis chez moi. Je veux gagner cette Coupe. J’ai tout donné… et on a gagné. Pas uniquement grâce à moi, mais grâce à notre équipe soudée et motivée. L’équipe de Poufsouffle n’est pas mauvaise, bien que leurs Batteurs soient vraiment un peu trop gentils. On voyait qu’ils avaient peur de faire mal à quelqu’un… ce qui est respectable, en soit, mais pas lors d’un match de Quidditch digne de ce nom. Leur attrapeur… Cedric Diggory. Il est doué. Il a aussi un sacré fanclub… on pouvait les entendre hurler depuis l’autre bout du terrain. Je dois avouer qu’il a un sourire charmeur, je crois que j’ai rougi jusqu’aux oreilles lorsqu’il est venu me serrer la main à la fin du match… cela dit, je lui ai quand même mis une sacrée pâtée.

8 Mai 1994
Je ne sais pas ce qu’il se passe à Poudlard en ce moment, mais c’est vraiment étrange. Je crois que je suis un peu vexée d’avoir perdu, aussi. Harry Potter, c’est la première fois que je joue contre lui. C’est un drôle de garçon, je ne sais pas ce qu’il essayait de faire face à ces types cagoulés… il n’est pas mauvais, en tous cas. Il est vif. Les équipes de Quidditch de l’école ont un bon niveau, cette année, Draco Malfoy aussi est plutôt bon. Le match était un désastre pour nous, en tous cas. Je suis plutôt confuse quant à ce qu’il s’est passé. Je vais prendre un peu de temps pour y réfléchir. J’avoue avoir pleuré de frustration en rejoignant le vestiaire, de voir les visages décomposés de mes coéquipiers… on travaille tous très dur pour gagner. Roger ne dit rien, il essaie de nous remotiver, mais je crois qu’il est tout aussi vexé que nous tous.

1er Septembre 1994
Donc cette année se déroulera le Tournoi des Trois Sorciers à Poudlard. C’est plutôt excitant. Je suis contente de pouvoir voir ça de mes propres yeux et pas simplement le lire dans les livres. Je me demande qui sera sélectionné, ou plutôt, qui aura le cran de mettre son nom dans la Coupe… J’ai hâte de rencontrer les élèves de Durmstrang et Beauxbâtons, j’ai tellement de questions à leur poser, et tout le monde dit que les filles de Beauxbâtons ont un sens de la mode très raffiné. On a beaucoup à apprendre les uns des autres.
Et la Coupe du Monde de Quidditch ! J’ai oublié de t’en parler, cher journal, c’était tellement merveilleux. Voir ces joueurs de haut niveau au sommet de leur art, c’est vraiment une belle inspiration. Il y avait beaucoup d’élèves de l’école, aussi. Il est dommage que Marietta ne soit pas très intéressée par le Quidditch, on se serait tellement amusées. Il y avait la famille Weasley, avec Harry Potter. J’ai aussi beaucoup parlé avec Cedric Diggory… il m’a ordonnée de l’appeler par son prénom. On a passé la nuit à discuter après un match, avec des Bièraubeurre, on a parlé de tout et de rien, on a beaucoup ri. J’aime beaucoup sa compagnie. Je l’ai croisé au banquet, tout à l’heure, il m’a souri et fait un signe de la main. Marietta dit qu’il en pince pour moi, mais je n’en suis pas vraiment sûre… toutes ces filles qui l’admirent sont beaucoup plus jolies, et il doit aussi beaucoup mieux les connaître. Je ne suis qu’une élève de cinquième année à Serdaigle, après tout. Il m’a demandé de l’aide sur ses devoirs d’astronomie, cet été. On se croisera sans doute à la bibliothèque.

31 Octobre 1994
Voilà, je suis officiellement terrifiée. Je ne pensais pas que Cedric irait déposer son nom dans la Coupe, honnêtement. Je suis étonnée… plutôt surprise, et terrifiée. Le Tournoi semble tellement dangereux… Harry Potter aussi, a été sélectionné. Je ne suis pas sûre de savoir comment il a bien pu déposer son nom malgré les sortièges de barrière ? Il sera sans doute bon dernier. Les champions des autres écoles sont impressionnants. Ce sera une compétition intéressante… Je crois que Cedric sait que je m’inquiète. Il dit que tout ira bien, mais j’ai un mauvais pressentiment. Si jamais il venait à se blesser… non pas que cela gêne la Coupe de Quidditch, annulée cette année. Nous irons sans doute nous entraîner sur le terrain malgré tout, pour ne pas être à la traîne l’année prochaine.

15 Décembre 1994
Peut-être que Marietta avait raison ? Je n’arrête pas d’y penser. Non pas que je ne veuille pas aller au bal de Noël avec lui, au contraire, je suis vraiment heureuse, mais… je me pose beaucoup de questions. Sur ce que lui peut bien penser, mais sur ce que moi je ressens aussi. Je suis vraiment confuse… Marietta sait comment me distraire, elle n’arrête pas de parler de nos robes, de nos coiffures. Elle est un peu déçue que Roger ait été invité par Fleur Delacour, je crois, mais elle le cache bien, elle reste optimiste. D’ailleurs, on discutait avec les autres filles, et Harry Potter est venu pour m’inviter lui aussi ? J’étais très étonnée. Je ne le connais pas du tout, mais je salue son courage pour le Tournoi et son talent sur un balai. J’ai été honnête et je lui ait dit que j’avais déjà accepté l’invitation de Cedric, il avait l’air terrifié… le pauvre. Je suis un peu désolée pour lui. Ronald Weasley était avec lui, et j’ai eu l’impression qu’il lui a fallu tout le courage du monde pour venir me parler… quelle drôle d’idée. Je n’ai jamais mordu personne.

25 Décembre 1994
C’est tellement étrange. Se dire que je peux appeler Cedric mon petit-ami, désormais. J’avais senti que nous avions une sorte de connexion, nous nous entendions vraiment bien, j’aime passer du temps avec lui… mais je crois que je n’avais pas vraiment envisagé cette option. À sentir mon coeur battre lorsqu’il a profité des douze coups de minuit pour m’embrasser… je crois que je suis amoureuse. C’est un drôle de sentiment. Mais je suis heureuse… je n’arrête pas de sourire bêtement depuis que je l’ai quitté à la fin du bal, Marietta pose des millions de questions, et les rumeurs vont aller bon train dans l’école dès aujourd’hui. Ca m’est bien égal. J’ai l’équipe, j’ai Marietta, et j’ai Cedric. C’est bien tout ce qui compte.

24 Février 1995
Cette Tâche était probablement le jour le plus long de ma vie… j’ai encore froid, je tremble comme une feuille. Le professeur Dumbledore est venu nous chercher très tôt le matin… avec moi, la petite soeur de Fleur Delacour, et puis les deux amis de Harry Potter, Ronald Weasley et Hermione Granger. Nous n’avons pas compris tout de suite pourquoi nous étions réunis dans le parc de l’école à l’aube. Je me suis demandée ensuite pourquoi Harry Potter avait deux personnes qui lui étaient attribuées. Et maintenant, je suis plutôt surprise que Viktor Krum ait choisi Hermione Granger pour cette épreuve, c’est assez drôle. Elle a dû lui faire un effet de taille depuis le bal de Noël. Et je suis donc la personne à laquelle Cedric tient le plus… j’étais terrifiée lorsque le professeur Dumbledore nous a expliqué la Tâche, mais mon coeur battait si vite de savoir que je compte à ce point pour lui. Nous sommes apparemment restés une heure et demie dans l’eau, sous l’effet de plusieurs sortilèges, pour nous garder plongés dans un profond sommeil, protéger du froid, nous faire tenir en apnée… Je ne me rappelle de rien, jusqu’à ce que Cedric ait rejoint la surface de l’eau. Il est arrivé premier… je suis très fière. Je suis vraiment chanceuse qu’un garçon comme lui me témoigne un tel intérêt...

Juillet 1995 (non daté)
J’ai un trou béant dans la poitrine. J’ai l’impression d’avoir été arrachée à une partie de moi-même. Je (ratures) Tout le monde me parle comme si je portais toute la misère du monde. Je ne pense plus, je ne ressens plus. (ratures, tâches humides d’encre diluée) Personne ne sait ce qu’il s’est passé. Mais je (ratures) revois encore et encore son corps (ratures) Les lamentations de son père et les cris de la foule (ratures) encore, et encore, et encore, ces mêmes images, imprimées dans ma tête, j
(suite illisible)

Août 1995
Roger est venu me rendre visite aujourd’hui. Je ne suis pas sûre de savoir comment il a eu l’adresse de ma famille. Probablement de Marietta ? En parlant de Marietta, d’ailleurs. Roger est venu m’inviter à sortir. J’ai bien compris ce qu’il voulait dire, mais… je ne le vois pas comme ça. Il est mon capitaine d’équipe, et un de mes plus chers amis. Il vaut mieux que je n’en touche pas un mot à Marietta… elle avait déjà eu beaucoup de mal à digérer  le bal de Noël quand il avait accepté l’invitation de Fleur Delacour.
Je n’arrête pas de penser à ce qui se dit dans la Gazette. Harry Potter… et ce qu’il dit à propos de Cedric et de Vous-Savez-Qui. Peu de gens veulent le croire. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé ce soir-là mais… j’ai envie de croire en cette version. Je crois que je ne comprendrais pas d’autres raisons qu’un assassinat gratuit… Cedric était apprécié, doué, personne dans ce Tournoi n’aurait pu faire une chose pareille, et j’ai confiance en Professeur Dumbledore… il n’aurait jamais laissé cela arriver…
Je ne sais pas

5 Octobre 1995
J’ai envie de me battre. Je veux me battre, je ne veux pas rester sur le carreau lorsqu’une guerre éclatera. Harry Potter a créé un club secret pour nous préparer… au retour de Vous-Savez-Qui. Je crois que je veux en faire partie. Le professeur Ombrage ne nous fait que lire des chapitres de livre, et je doute que ce genre de pratiques nous préparent réellement non seulement aux ASPICs, mais aussi… à nous défendre. Marietta n’a pas l’air emballée par l’idée, mais j’ai besoin d’elle avec moi…
Je pleure, parfois. Souvent. Quand soudain, je me dis que je vais aller voir Cedric pour lui demander de l’aide sur ce chapitre de métamorphose, et que je me rappelle qu’il n’est plus là. C’est plus fort que moi. Son souvenir est imprimé sur mon coeur et je ne m’y habitue pas. C’est toujours douloureux, anesthésiant. Mais la pensée que quelqu’un dans cette école comprend ce besoin que j’ai de chercher vengeance… quelqu’un fait quelque chose pour faire appliquer une certaine justice… je dois parler à Harry Potter de ce qu’il s’est passé ce soir là. Je dois savoir...

13 Novembre 1995
J’ai réussi !!! J’ai réussi à produire mon Patronus aujourd’hui !! C’est un cygne… je ne sais pas trop ce que ça signifie. Je devrais aller me renseigner à la bibliothèque… c’est vraiment étrange, c’est la première fois que j’y arrive, grâce aux conseils de Harry, mais quand il est là, je perds mes moyens et… cette fois-ci, il n’était pas là. Je crois qu’il m’impressionne. Je dois toujours lui demander, pour Cedric, mais… je ne sais pas ce qu’il se passe. Je suis confuse par ce que je ressens… mais Harry, ce qu’il a à dire, ses idées et sa philosophie me fascinent et je meurs d’envie d’en savoir plus.... il me trouble beaucoup.
Marietta n’est pas vraiment ravie par la situation. J’ai accidentellement mis feu à sa robe, l’autre jour, en me déconcentrant lorsque Harry s’est approché… elle m’en veut un peu de l’avoir emmenée avec moi dans cette histoire. Sa mère travaille au ministère et si elle apprenait que Marietta fait partie d’un groupe illégal à Poudlard… qui sait ce qui pourrait arriver. Je la comprends. J’essaie de me montrer positive. J’essaie de ne pas trop pleurer ou parler de Cedric avec elle non plus… je crois qu’elle n’a pas besoin de ça… ça devient difficile de porter ce masque souriant tous les jours. C’est lourd. Je crois que tout le monde sait que quelque chose s’est brisé en moi, mais ils sont trop polis pour le faire remarquer… les seules personnes encore assez fortes pour supporter mon émotivité sont l’équipe, et Marietta… le nouveau batteur, Michael Corner, est très sympathique. Il sort avec Ginny Weasley, je crois. Je ne connais pas vraiment les élèves des autres années, mais c’est toujours agréable d’avoir de nouvelles recrues ayant moins d’à-prioris sur ma personne...

23 Décembre 1995
Je ne sais pas ce qu’il s’est passé… je suis tellement confuse. Troublée. Je n’arrive pas à mettre de mot sur mes émotions… nous étions seuls dans la Salle sur Demande, après la séance d’aujourd’hui, et puis… j’ai essayé de lui parler de Cedric… il me fascine tellement. Quelque chose m’attire irrémédiablement vers Harry Potter et je ne sais pas pourquoi… on ne se connaît même pas vraiment si bien que ça. On a échangé un baiser, alors que les larmes me venaient et… je crois que c’était une très mauvaise idée. Mon esprit est encore plus brumeux qu’il ne l’était déjà. Marietta n’approuve pas. Elle ne l’aime pas beaucoup, ni lui, ni les autres Gryffondor de l’A.D. J’apprécie leurs intentions, même si je trouve Hermione Granger un peu trop… autoritaire. Envahissante. Un peu trop pour moi, c’est sans doute pour cette incompatibilité que le Choixpeau a fini par pencher pour Serdaigle... je dois parler à Harry à un autre moment. Peut-être que ça m’aidera à y voir plus clair.

14 Février 1995
J’aurais essayé. J’ai essayé de lui parler, d’en savoir plus, de démêler ces émotions entortillées depuis la mort de Cedric mais… c’est trop frais, trop douloureux, trop difficile. Il devient tellement difficile de porter ce masque. Les autres s’éloignent. On m’adresse moins la parole. On m’évite dans les couloirs. Ca n’arrange pas vraiment la situation. Je ne ressens qu’encore plus de pression sur mes émotions, comme un ultimatum pour aller mieux avant que tout le monde ne me fuie, même Roger, même l’équipe, même Marietta… Je perds le contrôle de tout. J’ai peur.

21 Juin 1996
Je suis tellement en colère contre Marietta. Je savais qu’elle n’approuvait pas, je connaissais sa situation avec le ministère, je savais tout ça, mais jamais je n’aurais pensé qu’elle nous dénoncerait tous de la sorte. Tous, Harry, ses amis… moi. J’essaie de faire bonne figure. Je sais que ce n’est pas une mauvaise personne, et elle a toujours été là pour moi, je lui dois de la soutenir, mais… quelque chose s’est brisé entre nous. Peut-être notre confiance. Je ne suis plus vraiment sûre de lui faire absolument confiance comme auparavant. Mais… l’attitude des autres élèves envers elle n’est pas correcte. Ce sortilège jeté par Hermione Granger est tout simplement sournois. Je suis déçue par Harry aussi… je ne sais plus quoi faire. Roger avait l’air contrarié par la situation. Je crois qu’il a toujours un faible pour moi, mais il est trop responsable pour le montrer et il se comporte comme un parfait gentleman. C’est quelqu’un de très bien, j’espère qu’il trouvera ce qu’il cherche. Michael aussi est en colère… Mais il se défoule comme il peut pendant les entraînements. La dernière défaite cuisante face à Gryffondor l’a aussi beaucoup vexé, il s’est disputé avec Ginny Weasley. Je crois que voir à quel point tout le monde fait des efforts dans l’équipe et perdre malgré tout l’a rendu amer. Peut-être que le sale caractère de Ginny Weasley y est aussi pour quelque chose, et le fait qu’elle joue désormais dans l’équipe adverse, depuis que Harry a été suspendu. C’est bien dommage, c’est un gentil garçon, et elle semble avoir le sang un peu trop chaud.  C’est bientôt la fin de l’année, et l’été va sans doute nous faire du bien à tous. J’ai besoin de recul sur beaucoup de choses.

15 Octobre 1996
Le début de l’année a été très occupé. Les ASPICs sont proches, et on étudie beaucoup pour s’assurer de réussir. Le contexte est un peu compliqué. Marietta a toujours des traces du sortilège sournois d’Hermione Granger… je n’ai pas reparlé à Harry. Je crois que je n’ai pas vraiment envie. Je ne sais toujours pas tout sur ce qu’il s’est passé avec Cedric, mais j’imagine que je peux encore attendre… Les entraînements ont repris, aussi. On a recruté une deuxième année comme remplaçante à mon poste, j’espère que je pourrai être un aussi bon mentor que l’était Damaris pour moi. Roger a été diplômé en Juin, et a donné le poste de capitaine à Michael… en parlant de Michael. Nous avons donné une petite fête privée pour l’intégration des nouvelles recrues et son poste de capitaine et… il m’a embrassée sans vraiment prévenir, alors que nous levions un toast. Je crois qu’il était un peu éméché à la Bièraubeurre mais… ce n’était pas désagréable. C’est peut-être étrange de dire ça mais il me rappelle Cedric. Et pour la première fois, j’ai enfin une impression de légèreté. Que ce ne sera pas compliqué, qu’enfin je pourrai avancer et passer à autre chose, qui ne sera pas dirigé par une envie d’avoir une quelconque information sur ce qu’il s’est passé. J’ai souri spontanément et sincèrement pour la première fois depuis des lustres et ça fait beaucoup de bien...

Juin 1997
C’est étrange de se dire que l’on aura vécu et assisté à la mort du professeur Albus Dumbledore. J’ai insisté pour assister à ses funérailles, avec Père et Mère. C’était une très belle cérémonie, à l’image du grand sorcier qu’il était. J’ai peur de ce qu’il adviendra de l’école maintenant qu’il n’est plus là. Le professeur McGonagall est une excellente sous-directrice, mais sans l’appui d’un sorcier comme le professeur Dumbledore…
Mais j’ai passé mes ASPICs. J’ai même obtenus de très bons résultats, et Marietta a reçu son diplôme aussi. Ce n’était pas la période la plus facile. Je suis plutôt contente de sortir de Poudlard, me défaire des souvenirs négatifs qui hantent l’école, même si c’est un endroit merveilleux. Michael y reste encore pour un an… nous nous verrons aux vacances. Avec Marietta, nous avons décidé de partager un appartement sur le Chemin de Traverse pour le début de nos stages. Nous allons travailler dans le même service du Ministère, celui dans lequel travaille sa mère, aux Accidents et Catastrophes Magiques. Ce n’est pas le métier glorieux que mes parents attendaient pour moi, mais je ne suis plus sûre de ce que je veux pour mon avenir… j’ai conscience que je les déçois. J’ai juste besoin d’un peu plus de temps.

12 Juin 1998
Drôle de souvenir. Je rangeais des cartons dans l’appartement, que j’avais laissés de côté après notre emménagement l’année dernière… je suis tombée sur des vieilles affaires de Poudlard. Ca fait un drôle d’effet, de se replonger dans ces souvenirs… j’avais laissé ça derrière moi, ces derniers mois. Je n’avais pas envie d’y penser et je voulais passer à autre chose, avec Michael, avec Marietta, avec ce nouveau travail. Je suis tombée sur un de ces badges que Malfoy fabriquait pour le Tournoi des Trois Sorciers… celui qui dit “Soutenez Cedric Diggory”. Je l’ai scruté un petit moment, en le dépoussiérant et faisant miroiter l’inscription à la lumière de la fenêtre. J’ai aussi retrouvé le Galion de l’A.D., dans un vieux porte-monnaie. J’en ai profité pour y percer un trou et le porter comme pendentif. Je fais la paix avec le passé, progressivement. Je suis toujours fière d’avoir fait partie d’un groupe comme l’A.D., même si jamais je n’oserai le dire à Marietta. Je vois comme elle a regardé le Galion, lorsque je l’ai retrouvé… j’essaie de le cacher quand elle est là. Je crois que ça ravive des souvenirs douloureux pour elle aussi.

1er Juillet 1998
On l’a enterré ce matin.
J’ai vu comme tout le monde m’observait, comme si j’allais exploser et devenir folle à tout moment. Mais j’ai et je n’aurai jamais qu’un profond respect pour l’homme qu’était Harry. Il a défendu ses convictions jusqu’au bout. Tout le monde savait qu’il risquait beaucoup, et qu’il y laisserait peut-être sa vie. Pour le Bien commun. Nous nous sommes tous battus pour défendre nos valeurs et notre futur, en sachant parfaitement les conséquences que cela pourrait avoir. Moi aussi. Lorsque le Galion a chauffé dans mon cou, je n’ai pas beaucoup réfléchi. Marietta a tenté de m’arrêter. Nous nous sommes disputé violemment… je crois que c’est définitivement brisé entre nous. Nous avons toujours été fondamentalement différentes, mais je ne m’en rends compte que maintenant. Grandir et vivre a simplement creusé le fossé. Avant que la bataille n’éclate, en rejoignant tout le monde à Pré-au-Lard… Michael m’a serré la main. Nous avions peur. Maintenant, je n’ai plus peur.
J’ai été saluer Ginny Weasley. Elle n’a rien dit, elle n’a rien eu besoin de dire, à vrai dire. On s’est comprises. Je crois que malgré nos différences, nous nous ressemblons assez. Elle est probablement la personne que je serais devenue si le Choixpeau avait fait un choix différent, ce soir-là. Et je l’ai serrée dans mes bras, parce que c’est tout ce que j’ai pu trouver à dire ou à faire. Je sais qu’elle ne me porte pas dans son coeur, et je crois qu’on ne sera jamais les meilleures amies du monde, mais une once de soutien est toujours appréciable. J’en sais quelque chose. Je ne doute pas qu’elle soit très bien entourée. Les Weasley sont une famille de gens bien.
J’ai déposé le badge en soutien à Cedric sur la dépouille de Harry. J’aurais voulu le remercier de vive voix pour avoir vengé la mémoire de Cedric, une dernière fois. J’avais confiance en lui et c’était une bonne chose. Tout n’a pas toujours été simple entre nous, et je crois que ma fascination était profondément liée à un processus de deuil à peine entamé. J’aurais voulu le remercier de m’avoir considérée non pas comme la fille dont le petit-ami a été assassiné par Lord Voldemort, mais comme une simple étudiante ordinaire.

29 Juillet 1998
Il est revenu. Il était là, sous mes yeux. J’étais au bureau, et il était là. Assis sur le fauteuil en face de moi alors que je signais de la paperasse. J’ai hurlé, j’ai paniqué, et mes collègues sont venus voir ce qu’il se passait mais… personne ne le voyait. Juste moi. Cedric était assis dans le fauteuil en face de moi, avec son visage d’étudiant de seize ans, comme la dernière fois qu’il m’a regardée, avant d’entrer dans ce labyrinthe. Il était là, et il me parlait. Me saluait, comme s’il revenait simplement d’un long voyage.
Que se passe-t-il... ?

Été 1998 (non daté)
Il est là, tous les jours… tous les jours je le vois, il me parle. Comme si rien ne s’était passé. Je me surprend à répondre, des fois. Ca me fait peur. Je croyais avoir tourné la page. Je ne comprends pas ce qu’il se passe. Ca ravive une douleur à l’intérieur, je ravale mes larmes beaucoup trop souvent. ll me manque, mais je ne veux pas qu’il me hante. Pourquoi est-il là ? Que veut-il, quel est son but ? Est-ce un fantôme ou une hallucination ? J’ai tellement de questions, que j’ai peur de poser. J’ai peur qu’on me prenne pour une folle, ou qu’on me regarde encore comme cette pauvre fille instable comme on le faisait quand j’étais à Poudlard.
Michael est avec moi assez souvent. On passera le mois prochain dans la maison de campagne de ses parents, au Pays de Galles. Je ne veux pas lui en parler. Je ne suis pas sûre que lui dire que mon défunt ex-petit-ami me hante quotidiennement soit la meilleure chose à faire alors que tout va si bien...

Août 1998
Je crois que c’est le début de la fin. Je croyais pouvoir tout gérer. Je croyais que j’étais enfin sortie de ce cercle de souvenirs négatifs… J’étais enfin en paix. J’avais enfin décidé que j’avais le droit de passer à autre chose et d’être heureuse sans culpabiliser. Michael et moi… c’était la première fois que l’on se retrouvait absolument seuls pour une nuit. Je me sentais bien. J’étais tranquille. Son étreinte, ses lèvres sur les miennes, la façon dont il a de caresser ma joue, tout tombait sous le sens. Et puis je l’ai vu…
J’ai paniqué. J’ai fondu en larmes, en répétant que je ne pouvais pas sauter le pas. Michael a essayé de comprendre et de m’apaiser mais… j’ai fui. Je suis partie. Je suis juste partie comme une voleuse, parce que je ne savais pas quoi faire. Je ne suis pas sûre qu’il me le pardonnera. Il essaiera, parce que c’est quelqu’un de bien. Mais c’est humiliant pour lui, et je ne crois pas qu’il oubliera un jour ce que j’ai fait.

Non daté
J’ai tout laissé. J’ai démissionné du Ministère, j’ai quitté l’appartement. J’ai entreposé mes affaires chez Père et Mère, et je leur ai demandé de m’envoyer là-bas. Chez ma grand-mère, à Songpan. Une ville entourée de remparts au coeur du Sichuan, ma région d’origine. Je ne suis jamais allée là-bas, je suis née ici, à Londres… mais j’ai besoin de changer d’air. De renouer avec mes racines et qui je suis… le chasser. Il me manque, mais j’aimerais l’avoir près de moi, et non pas voir des restes de son fantôme sans prévenir. Je ne sais pas comment je peux passer à autre chose et regarder vers mon futur en étant hantée de la sorte. Alors je pars. Les hiboux ne voyagent pas aussi loin. Je serai totalement isolée du reste du monde, avec simplement ma grand-mère, et moi-même…

Non daté
De longs mois ont passé. Je crois que je suis prête.
J’ai essayé beaucoup de choses. Médecine chinoise par les plantes. Méditation. Astrologie. Acupunture. Mais à chaque fois que je croyais avoir fait un pas en avant, il revient… mais je crois que je me suis faite à l’idée. J’ai fait la paix avec moi-même et j’ai accepté que je devrai sans doute vivre avec ce semblant de souvenirs hantant mon esprit pour le restant de mes jours.
J’apprends à le contrôler dans une certaine mesure. Si je ne veux pas qu’il apparaisse, si je suis apaisée et concentrée, alors il n’apparaît pas. Il est beaucoup plus présent lors de mes jours de fatigue physique ou émotionnelle. J’ai eu une fièvre, un soir. Je l’ai senti me tenir la main en me racontant les mêmes anecdotes sur la vie dans la salle commune de Poufsouffle que j’ai entendues des centaines de fois.
Je ne suis pas sûre de savoir pourquoi je le vois. Mais j’ai décidé de vivre avec. Il est temps pour moi de rentrer à la maison.

Été 1999
Je suis rentrée.
Mère m’a immédiatement bondi à la figure pour m’annoncer la nouvelle, de cette université mêlant magie et technologies moldues pour permettre aux sorciers de poursuivre leurs études après Poudlard. Je crois que Père et Mère s’attendaient à ce que je m’y inscrive pour devenir une Médicomage célèbre, mais ce n’est pas ce que je veux.
J’ai beaucoup réfléchi, et seulement deux options me semblaient possibles. J’ai retourné la situation dans tous les sens. Il m’a aidée, aussi. C’est sans doute un simple fruit de ma propre imagination et réflexion, mais il a raison. Je ne suis pas sûre de pouvoir remonter sur un balai dans penser à Poudlard et tout ce qu’il s’est passé.
Orion brillait dans le ciel, cette nuit-là...

Qui êtes-vous hors du jeu ?
Prénom ou pseudo : Melody.
Âge : 24.
Célébrité sur votre avatar : Ju JingYi.
De quelle manière avez-vous trouvé le forum ? Si vous saviez  Huhu
Avez-vous lu le topic dédié aux nouveaux joueurs (ici) ? Non Stare

Signature du règlement
Pour connaître les règles du forum, pour les respecter et ainsi pour vous garantir une bonne expérience de jeu avec nous, nous vous demandons de lire le règlement en suivant ce lien et d'inscrire ici votre engagement à le suivre.
Je m'engage à suivre le règlement de Catharsis et à accepter les conséquences qui résulteront du non-respect de ce dernier, s'il y a lieu. J'inscrirai ici mon pseudo pour prouver cet engagement :
Cho Chang

_________________
Le Choixpeau Magiqueavatar
MessageSujet: Re: cho + baby the stars shine bright   Jeu 22 Déc - 14:00

Bienvenue à l'Université Paracelse d'Atlantis !

Tu es dès à présent validé, le jeu se trouve désormais à portée de main !

Il te reste néanmoins quelques formalités importantes à finaliser afin de te garantir une évolution sans accroc dans l’univers de Catharsis.
Tout d’abord, pense à aller réserver ton avatar dans le bottin, à compléter le recensement de Catharsis et à signaler ton nouveau personnage dans registre des comptes multiples si nécessaire. Il est aussi utile de te créer un journal de bord pour garder le fil de tes aventures, ainsi qu’une fiche de liens pour décrire tes relations avec les autres.
Enfin, une boîte aux lettres permettra de te contacter facilement IRP, et une demande de logement signalera ton arrivée à tes voisins ! Si tu le souhaites, tu peux également postuler pour un job d'étudiant ou pour jouer au Quidditch.

Bon jeu !

ps : t bonne
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MARLENE MOIRA HAYWORTH ♦ I used to shine bright like that diamond until that day.
» Il Kwon ▲shine bright like a diamond.
» [#5]Shine bright like a...sun ?! [Terminé]
» ♛ shine bright like a diamond. (naomi)
» kathie ✜ shine bright like a diamond

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Hors-Jeu - Personnages :: Présentation des Personnages :: Étudiants à l'Université :: Fiches validées - Étudiants-
Sauter vers:  
Désactiver les particules