Bienvenue sur Catharsis,
A Tale of Muggles and Wizards
Constellations ON/OFF
Catharsis
A Tale of Muggles and Wizards

Catharsis :: Hors-Jeu - Personnages :: Présentation des Personnages :: Résidents d'Atlantis・Autres :: Fiches validées - Résidents d'Atlantis・Autres
 

 Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Cirice T. PodmoreCirice T. Podmore
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2225-cirice-theodora-podmore-can-yMessages : 100 Points : 380
Pseudo : M
Avatar : Jenna Louise Coleman
Crédits : Bazzart
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Habitations Troglodytes, Ville-Haute
Patronus: Papillon
Informations diverses:
MessageSujet: Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?    Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?  EmptyMer 2 Jan - 11:22

Cirice Theodora Podmore
Informations civiles
Nom : Podmore. Elle ne le sait que trop bien. On entend distinctement les mots français « peau de mort ». On pourrait croire à une coïncidence ; ses ancêtres étaient français, chasseurs de sorcières sans pitié, et avaient pour habitude d’écorcher leurs victimes et de pendre les corps aux entrées des villages, comme un avertissement. Glamour, non ? Honteuse de son héritage, Cirice cherche à le cacher, à le dissimuler au profit d’une autre vie, d’un futur doré. C’était comme si elle était née au mauvais endroit, pas très loin de ce qu’elle a toujours voulu, et de ce qu’elle aura. Après tout, Podmore et Prendergast ont une lettre en commun.
Prénom(s) : Cirice, un prénom qui sonne ancien, qui a l’air de venir du fond des âges. Peut-être une référence à la légendaire Circé, maîtresse des poisons, reine des métamorphoses, distille sa destinée dans cette femme éprise d’ambition. Pourtant, elles sont à des centaines d’années l’une de l’autre ; mais peut-être que la vie, d’une façon ironiquement perverse, trouve le moyen de se répéter malgré le temps, malgré les lois de l’univers. Theodora est un prénom plus commun. C’est son père qui l’a choisi, en hommage au prénom de sa propre mère et pour la similitude avec le prénom de son épouse.
Date de naissance : 26 février 1971. Une fille du froid.
Âge actuel : 30 ans
Origines : Irlandaise, mêlée aux ancêtres français de son père.
Occupation : Langue de Plomb, salle des Cerveaux, département des Mystères
Alignement politique :
A la fois très tranché et assez flou, sa façon d’envisager la politique est en reconstruction. Cirice a toujours cru au concept d’élite sorcière, ce dont elle était profondément persuadée jusqu’à l’Année des Ténèbres ; elle s’aperçoit alors que tous les sorciers ne sont pas synonymes de grandeur ni de puissance. Pour clarifier les choses, elle se positionne davantage du côté conservateur, tout en gardant un œil attentif sur les progressistes.

Toutefois, Cirice demeure assez discrète quant à ses idées et conceptions politiques. Comme la tendance actuelle est plutôt à la pro-mixité, elle voudrait éviter d’être stigmatisée pour avoir un avis différent de la majorité. Eux qui prônent la tolérance à tue-tête, elle n’est pas si sûre qu’ils seraient accueillants avec elle.
Informations Magiques
Statut de sang : Faut-il vraiment l’écrire ? Bon… Sang-Mélée, puisque son père n’a pas été capable de faire mieux que ça. Les Podmore se sont fait passer pour une famille au sang pur jusqu’à ce que les agents du Ministère à la botte du Seigneur des Ténèbres s’intéressent à leur arbre généalogique. Ils ont déniché un Né-Moldu dans la lignée, son arrière grand-père paternel pour être précis, faisant tomber la famille en disgrâce. Du moins, aux yeux de Cirice.
Baguette : Bois de sapin et ventricule de dragon, 26cm, rigide
Patronus : Un papillon, symbole de métamorphose en quelque chose de plus beau, de plus grand. Pourtant éphémère et fragile, cet insecte se qualifie par le large panel de couleurs qu'il peut offrir au monde.
Épouvantard : Le grand arbre généalogique de sa famille, qui s’arrête sous son nom, sans descendance, sans avenir – son nom s’effrite et disparaît totalement.
Miroir du Rised : Un trône immense, sculpté avec finesse, sur lequel sont posés des papiers d’identité. Si vous êtes attentifs, vous pouvez lire « Cirice Theodora Prendergast ».
Ancienne école/maison : Je vous le fait en rimes, juste parce que la forme c’est important : « Ce n’est qu’un sifflement dans la nuit, une ombre parmi les coups de minuit. Ses écailles en ont fait frémir plus d’un, puissants crocs et mortel venin. Ceux dont on cause font claquer les mâchoires, il s’agit forcément de la maison Serpentard. ». Mais en vrai, elle a fait frémir personne.
Idées Préconçues :
Cirice est persuadée depuis toujours que le statut du sang a une valeur. Pas dans le sens primaire, hiérarchique qui insinue la soumission, mais plus comme un laisser-passer qui facilite la vie. Elle est convaincue que si elle était née dans une famille de sang pur, elle aurait automatiquement gagné le respect et la reconnaissance de la communauté sorcière.

Elle a énormément de difficulté à percevoir les sorciers et les moldus comme un seul peuple ; pour elle, ils seront toujours distinguables et différents. Ce serait monstrueusement hypocrite de prétendre le contraire ; un sorcier est capable de faire tout ce qu’un moldu fait, alors que l’inverse n’est pas forcément vrai à ses yeux. Il ne s’agit pas de les rabaisser ; mais on ne peut pas apprendre à couper du bois à un Botruc, c’est contre nature.

Cirice voue une jalousie froide à ses cousins Ghrystal et Aldabella Prendergast, surtout cette dernière, d’un an son aînée. Elle les trouve indignes de leur rang social, ingrats de la vie qui leur a été offerte sans qu’ils aient à se battre pour l’avoir. Secrètement, elle a toujours pensé que c’était elle qui méritait de porter le nom de Prendergast, qu’elle serait à la hauteur des exigences et qu’elle saurait hériter des responsabilités. Au lieu de ça, elle n’est qu’une cousine éloignée, maison vassale des Prendergast. Au fond, elle sait qu’elle mérite plus, qu’elle est destinée à de plus grands projets et elle est prête à tous les sacrifices pour y parvenir.

Descriptions
Caractère & Informations
Froide – C’est souvent la première impression qu’elle fait, ce qui n’est pas forcément la vérité.

Distante – C’est plus prudent pour elle de mettre les autres à une distance raisonnable. Chacun sa protection.

Observatrice – Elle ne laisse pas beaucoup de place au hasard et aime passer son environnement au peigne fin pour faire ses propres déductions.

Ambitieuse – D’aucun y ajoutent une connotation négative ; pas elle. C’est peut-être sa plus grande qualité.

Envieuse – Si les autres y ont droit, aucune raison qu’elle en soit privée. Sauf qu’elle n’est pas du genre à prendre, mais plutôt à s’approprier.

Vantarde – Pour peu qu’on lui pose des questions sur son métier, par exemple. A ne pas confondre avec le fait d’être ostentatoire.

Timide – En réalité, c’est plus juste que de la qualifier de froide.

Organisée – Elle aime que les choses soient prévues et claires, ça ne laisse pas ou peu de place au doute.

Calme – Il est rare qu’elle perde son sang-froid. Du moins, pas de manière visible.

Réfléchie – A défaut d’agir sans réfléchir, elle préfère savoir à quoi s’en tenir.

Discrète – C’est quelqu’un qui passe inaperçu, la plupart du temps.

Curieuse – Le savoir est une denrée d’une richesse infinie et inépuisable qu’elle ne cesse d’exploiter.

Sensible – Même si elle n’est pas très expansive, elle n’en reste pas moins humaine.

Renfermée – Elle n’est pas du genre à se plaindre de ses problèmes au premier venu et a tendance à tout régler toute seule.

Déterminée – Quand elle a un objectif en tête, il est presque impossible de l’en détourner.

Opinions sur la Mixité
Commençons par le début. La levée du Secret fut un réel choc pour elle ; jamais elle n’aurait pu envisager qu’un jour, moldus et sorciers pourraient vivre juxtaposés, démasqués. C’est comme ça qu’elle a été élevée, il faut le savoir. Elle se souvient s’être sentie à découvert le jour où cela a été annoncé. Pour elle, le Secret était synonyme de sécurité et de confort. Elle a été assez réticente à s’intéresser au style de vie moldu.

Sa méfiance s’est peu à peu estompée, surtout lorsqu’elle a découvert qu’elle ne supportait pas du tout le transplanage. Impossible pour Cirice de passer son permis, ni même de suivre des cours ; à chaque tentative, elle était désartibulée en plus d’être nauséeuse pendant plusieurs heures. C’est grâce à son oncle qu’elle a découvert la moto ; engin moldu aussi vif qu’un Ethonan. Elle s’est alors surprise à remercier l’inventeur d’une telle machine d’avoir eu cette idée, tout moldu soit-il.

Concernant la technomagie, elle trouve ça intriguant et effrayant. Peut-être que dans certains domaines, ça peut s’avérer utile, comme la médecine ou la médicomagie. Mais son esprit dérive vite sur des fantasmes bien plus inquiétants ; si une guerre éclate entre les deux peuples, qui aura raison de l’autre ? Dans sa conception de la technomagie, Cirice a du mal à voir le bénéfice concret d’une telle alliance. Ses appréhensions pessimistes sont, pour elle, capables de renverser complètement la tendance actuelle et de balayer tout et tout le monde sans aucune distinction.
Réputation
A Poudlard, elle était invisible. Enfin, c’est comme ça qu’elle l’a vécu et qu’elle s’en rappelle. Si on devait résumer, ça donnerait à peu près ça ; « bonne élève, solitaire, préfète sans autorité ». Pourtant c’était pas faute d’essayer de s’intégrer, de passer l’éponge pour s’attirer l’attention d’élèves populaires traînants après le couvre-feu. Cirice a toujours voulu faire partie des gens dis « populaires » ; ceux qu’on admirait, qu’on enviait, qu’on imitait. Sans succès.

Mais son ambition fut payante sur le plan professionnel. Avec des ASPICs excellents en poche – sauf en potions, botanique et soin aux créatures magiques – elle a pu intégrer un stage de professionnalisation au Ministère de la Magie. Toutes les personnes avec qui elle avait collaboré vous le diront, Miss Podmore était une collègue ponctuelle, sérieuse, consciencieuse même. Le genre d’employée modèle qui gravit rapidement les échelons ; ce qu’elle a fait, étonnant plus d’un sorcier lorsqu’elle fut admise au Département des Mystères.

Une question demeure cependant ; qui connaît vraiment Cirice ? Très discrète sur sa vie privée, elle n’en parle jamais, ne partage pas grand-chose. Encore faudrait-il que quelqu’un s’y intéresse. Mais certains curieux murmurent que c’est étrange qu’une jeune femme comme elle ne soit pas mariée, qu’elle passe autant de temps à travailler. Une réputation mystérieuse qu’elle se traîne malgré elle, se demandant bien en quoi tout ça pouvait intéresser les autres. Après tout, c’était bien son problème.

Justement, sur un plan plus personnel, elle supporte difficilement de devoir revenir auprès de sa famille pour les occasions diverses. La famille Podmore a une réputation assez mitigée au sein du domaine Prendergast ; les autres maisons vassales ont pris leurs distances depuis l’exécution de Francis Podmore, son père. D’autres jalousent un prétendu lien privilégié que les Podmore entretiendraient avec Oswald Prendergast, dirigeant du domaine. Après tout, ça n’est que justice ; Cirice est la petite-fille de Marigold Prendergast, elle a au moins le droit à ça.

Biographie

Septembre 1981 – Pale pink:
 

Décembre 1983 – Black:
 

Décembre 1984 – Blue:
 

Janvier 1986 – Dark red:
 


Septembre 1988 – Blurred amethyst:
 

Mars 1990 – Rainbow:
 

Septembre 1994 – Golden:
 

Février 1997, Année des Ténèbres – Grey:
 


Mai 1999 – Green:
 

À propos du joueur...
Prénom ou pseudo : M
Âge : Bitches don’t age dear
Célébrité sur votre avatar : Jenna Louise Coleman le bb
De quelle manière avez-vous trouvé le forum ? En allant aux truffes :|
Avez-vous lu le topic dédié aux nouveaux joueurs (ici) ? Il est disponible en livre audio version ASMR ?

Signature du Règlement
Pour connaître les règles du forum, pour les respecter et ainsi pour vous garantir une bonne expérience de jeu avec nous, nous vous demandons de lire le règlement en suivant ce lien et d'inscrire ici votre engagement à le suivre.
Je m'engage à suivre le règlement de Catharsis et à accepter les conséquences qui résulteront du non-respect de ce dernier, s'il y a lieu. J'inscrirai ici mon pseudo pour prouver cet engagement :
Cirice Theodora Podmore
Cirice T. PodmoreCirice T. Podmore
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2225-cirice-theodora-podmore-can-yMessages : 100 Points : 380
Pseudo : M
Avatar : Jenna Louise Coleman
Crédits : Bazzart
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Habitations Troglodytes, Ville-Haute
Patronus: Papillon
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?    Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?  EmptyMer 2 Jan - 11:27


Demande de pouvoir spécial : Métamorphomagie

17 décembre 1975

Il faisait vraiment trop froid ! C’était ça, ce dont elle se souvenait le plus. Toute ensommeillée, c’est une toute petite Cirice qui fut tirée de son lit avant l’aube. La pellicule grisâtre se dégradait progressivement dans les tons compris entre le bleu et l’orange dans le ciel. Lui aussi, était encore endormi, se dit-elle en frottant ses lourdes paupières. Elle traînait son doudou dans sa petite main, une espèce de chat usé et rapiécé. Elle le posa à côté d’elle sur la table de la cuisine, comme elle avait l’habitude de le faire tous les matins. Sauf que son bol n’était pas là. Sans réfléchir, son regard perdu examina les environs, et elle regarda même sous sa chaise. On savait jamais. Empressée, toute en noir, sa mère traversa la pièce.

« - Cirice ! Sa voix était aigue, elle faisait mal aux oreilles. La petite brune sursauta sur sa chaise. Qu’est-ce-que tu fais, tu… ! Dorothea s’arrêta. Une grande inspiration, et elle s’accroupit près de sa fille, hébétée. Cirice, ma chérie, maman a besoin que tu l’écoutes. Aujourd’hui, tu sais, on doit aller à la colline des Soupirs. Je t’ai expliqué… - Maman, pourquoi t’as les yeux tout rouges ? T’es malade ? Elle posa sa main sur son front, soucieuse. Gentiment, sa mère enleva sa main et reprit : - Non, non ma Cirice. S’il te plaît, viens avec moi, on va s’habiller. »

« - Regarde maman comme je suis bien nhabillée ! Il est où papa ? J’veux lui montrer ! »

La petite fille fit un tour sur elle-même, faisant s’élever brièvement son jupon noir. Elle n’eut pas le temps de démarrer sa cavale pour tenter de trouver son père dans la maison, sa mère la retint avec une poigne qui appelait au calme. Avec de grands yeux plein de questions, Cirice s’immobilisa et attendit. Dorothea plaça un serre-tête en velours noir dans les cheveux foncés de sa fille, avant de voiler ses yeux d’un fin tissu noir. On aurait presque dit un nuage. Cirice trouvait tout ça très triste, tout ce noir partout. Elle aurait trouvé ça plus mieux de mettre son serre-tête rouge. Mais Maman a dit qu’elle pouvait pas. Pas aujourd’hui.

Un corbeau coassa au loin tout le long du trajet jusqu’à la colline. Elle n’aimait pas les corbeaux ; c’était des bestioles énormes et méchantes, qui rôdaient autour des cimetières. Une créature si proche de la Mort ne pouvait pas être gentille, ça non. En plus ils faisaient peur avec leurs gros becs pointus… Et tout le monde était habillé comme eux, sur la colline. Quelques personnes attendaient, pas beaucoup, peut-être trois ? Moins que les doigts de la main, en tout cas. Son étincelle de bonne humeur fut soufflée quand elle croisa l’imposant regard d’Oswald Prendergast, le patriarche. Du haut de ses quatre ans, elle savait prononcer parfaitement ce nom si compliqué pour l’articulation d’un enfant. Maman le lui avait appris très tôt, au cas où, pour être sûr de bien faire les choses. C’était une chose importante à savoir, et la petite fille l’avait rapidement compris.

Brrr il faisait trop froid. Et le soleil s’était enfin levé – il avait mis plus de temps qu’elle à sortir de son lit de nuages. Les rayons dorés jouaient à cache-cache dans les branches dénudées des feuillus ; un magnifique matin d’hiver. Cirice se pressa contre sa mère, qui tenait un mouchoir sur ses lèvres, silencieuse. Presque comme si elle s’interdisait de parler. Peut-être qu’elle aussi, elle avait froid et ça la faisait pleurer ? Elle redoubla l’intensité de son étreinte, parce qu’une maman qui pleure, ça faisait pleurer aussi. Sur le sentier en bas de la colline, parsemé d’herbe aux reflets d’argent, un petit groupe arrivait lentement. Mais c’était…

« - Papa ! Papa ! »

Cirice s’élança vers son père, trop vive pour que Dorothea puisse la retenir. De ses petites jambes, elle courut jusqu’à lui et il s’accroupit pour recevoir l’étreinte de sa fille. Il n’avait pas de manteau ; pourtant, il faisait trop froid !

« - Papa il faut un manteau, tu vas avoir le rhume… - Non ma chérie, t’en fais pas, ça va aller. Il se plaça bien en face d’elle. Cirice, écoute-moi. Tu vas me promettre une chose ; veille sur maman et sois fière de toi. Tu promets à papa ? - Ben oui mais… - Bien. Va rejoindre maman alors. »

Son ton était sec et ses yeux ne riaient pas. Comme quand il était fâché. Mais elle savait qu’elle n’avait rien fait de mal… Ou le savait-elle ? Sans trop comprendre, elle rejoignit sa mère qui serra l’épaule de sa fille et donna un baiser à son mari quand il arriva à sa hauteur. C’est là qu’elle vit que ses mains étaient fermement attachées dans son dos. L’incompréhension qui régnait dans son cœur se transforma alors en inquiétude incertaine. Le grand Prendergast prononça quelques mots pendant que des monsieurs avec une cagoule mettaient une corde autour du cou de son père. Qu’est-ce-que c’était que ce jeu ? C’était pas drôle du tout ! Mais une sorte de crainte naissante paralysait sa langue. C’était comme si on lui avait volé ses mots.

« - Maman ça veut dire quoi « une trahison » ? »

Pour toute réponse, elle n’eut que le craquement sec des os au bout de la branche. Cirice se raidit, regardant bien en face l’effroyable spectacle de la Mort. Les jambes de Francis Podmore convulsèrent, cherchant un appui pour dégager ses voies respiratoires. Et puis plus rien. Il a arrêté de bouger, comme les poissons qui se font remonter sur la berge par les pêcheurs. Après ça, elle se rappelle que de l’odeur infâme d’excréments. Et du grand Prendergast qui passa devant Dorothea en lui jetant un regard. Croque-mitaine.

Quelques heures plus tard, Cirice était enfermée dans sa chambre. Elle n’avait pas pleuré, elle n’avait rien dit du tout. Sa langue était toujours figée, sa voix toujours bloquée à l’intérieur. Pourtant, ça lui tirait fort dans le ventre, comme si elle allait dégobiller sur le plancher. Mais rien ne sortit. Sans qu’elle ne s’en rende compte, la racine de ses cheveux vira au gris clair, presque blanc, et se propagea sur toute la longueur. Dorothea poussa un cri d’étonnement en entrant dans sa chambre, et la tartine de confiture de framboise tomba face contre terre.

« - Cirice ! Ca va ? Qu’est-ce-que tu as fait à tes cheveux ? »

Ce fut au tour de la petite fille de couiner de surprise devant le miroir. Elle les toucha plusieurs fois et les tira même – aïeuh ! – c’était bien les siens, pas de doute.  Maman allait la gronder, c’était pas normal… Elle crut avoir fait une bêtise et éclata en sanglots. Avec une douceur toute maternelle, sa mère la rassura et lui refit même une tartine à la confiture de framboise. Chic alors ! Mais au premier croc, l’odeur fétide lui remonta aux narines, comme si elle s’était cachée là exprès. Elle ne voulut pas finir, et ne fut pas plus convaincue au dîner une fois le soir tombé. Mais elle ne demanda pas pourquoi papa n’était pas là, avec elles. Elle savait que papa était resté accroché à l’arbre, sur la colline. Et qu’il n’en descendrait plus jamais, jamais, jamais.

18 janvier 1976


Un mois avait passé, et janvier était encore plus froid que décembre. Dorothea brossait avec soin les cheveux blanchit de sa fille, et lui fit deux petites tresses. Après l’avoir habillée, elle s’installa devant elle en soutenant son regard avec un air sérieux :

« - Tu te rappelles ce qu’on fait aujourd’hui ? – Euh oui euh… Un monsieur vient ! – Oui, et il fait quoi ce monsieur ? – Il soigne les gens ? répondit-elle, hésitante. – C’est ça, et toi tu vas être une grande fille, il faudra lui dire si tu as mal quelque part, comment tu te sens… Il te posera des questions et il faudra répondre avec la vérité, rien que la vérité ! – Mais tu seras là maman ? – Oui mon cœur, je serai toujours là. »

Le médicomage se présenta dans l’après-midi et déposa son chapeau dans l’entrée. Cirice grimaça quand elle vit qu’il avait pris la place de l’ancien chapeau de son père. Ça se faisait pas, ça. Le grand bonhomme en blouse blanche lui serra la main. Elle était froide, même s’il avait l’air gentil.

« - Bonjour. Comment tu t’appelles ? – Cirice. Il lui sourit chaleureusement. - Moi c’est Henry. On va faire quelques exercices, rien qui ne fera mal, d’accord ? C’est pour savoir si tu es en bonne santé. – D’accord. – Ta maman m’a dit que tu avais les cheveux bruns avant. Depuis quand ils sont blancs ? – Depuis qu’on a tué papa. Le médecin ne semblait pas être surpris de cette révélation. – D’accord. Est-ce-que tu peux regarder cette image et me dire ce que tu ressens ? »

Il lui donna une grande image mouvante d’une portée de chatons qui jouaient ensemble et qui miaulaient gaiement. Trop mignons les p’tits chats ! Cirice eut un rire timide, témoignant de son amusement. Elle aurait même voulu jouer avec eux. Elle en oublia la question du docteur. Tout doucement, la racine de ses cheveux vira au rose vif. Mais maman voulait pas d’animal à la maison. La couleur s’estompa pour redevenir immaculée. Interloquée, Dorothea pris à part le médicomage, inquiète :

« - Je ne comprends pas… Qu’est-ce qu’elle a ? L’homme eut un rire avant de poser une main rassurante sur son bras. – Rien de bien méchant, madame ; votre petite fille a hérité du don de Métamorphomagie de votre mari. Et je crois qu’elle aime les chats, aussi. »

Evanore A. BlavatskyEvanore A. Blavatsky
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2224-evanore-a-blavatsky-history-hMessages : 151 Points : 478
Pseudo : Sha / Anya
Avatar : Felicity Jones
Crédits : Mélo / Bazzart
Plus d'informations
MessageSujet: Re: Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?    Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?  EmptyMer 2 Jan - 11:31

Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?  Gorgeous-gif-6
Matt ClickerlyMatt Clickerly
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1635-matt-clickerly-you-don-t-knowMessages : 387 Points : 1268
Pseudo : Arthur
Avatar : Matt Damon
Crédits : Bibi
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Faubourgs | Centre-Ville
Patronus: Loup gris
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?    Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?  EmptyMer 2 Jan - 11:37

Rebienvenue, j'ai hâte de voir ce personnage en action Coeur Et je reviendrai vite te quémander un lien avec mon futur DC :|
Derek KnightDerek Knight
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t866-derek-knight-if-you-donMessages : 1186 Points : 757
Pseudo : Flow
Avatar : Aidan Turner
Crédits : signature : XynPapple
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les tours d'or blanc dans la Ville Haute
Patronus: Un raton-laveur
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?    Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?  EmptyMer 2 Jan - 11:58

Rebienvenue toi ! Coeur J'ai hâte qu'on puisse RP tout plein avec ce nouveau personnage !


ALL MONSTERS
ARE HUMANS
Invitéavatar
Invité
Plus d'informations
MessageSujet: Re: Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?    Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?  EmptyMer 2 Jan - 12:09

Oh, toi. Même année même maison. Encore une fois, c'est ton destin, TU PEUX PAS M'ECHAP- Rebienvenue Hehe
Oswald PrendergastOswald Prendergast
Sorcier
Sorcier
Messages : 8 Points : 40
Pseudo : Mork
Avatar : Jeff Bridges
Crédits : Shany a composé l’ensemble
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?    Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?  EmptyMer 2 Jan - 21:39

J'ai si hâte de gâcher Noël avec ta petite Grinch :)


† It’s the family name that lives on. It’s all that lives on. Not your honor, not your personal glory, family.
Alistair FawleyAlistair Fawley
StaffMoldu
StaffMoldu
http://www.catharsis-rpg.com/t1235-alistair-you-can-call-me-susaMessages : 735 Points : 285
Pseudo : Callipyge
Avatar : Andrew Scott
Crédits : Avatar : Dandelion | Signature : QUIET RIOT.
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Habitat Troglodyte — Demeure #2
Patronus: /
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?    Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?  EmptyVen 4 Jan - 14:17

Omagad, elle est si mignonne Jenna Coleman, ce perso ne peut être que si doux Supplice
Rebienvenue avec ce compte !


STEALIN' STONES & BREAKIN' BONES
Do you know what "nemesis" means? A righteous infliction of retribution manifested by an appropriate agent. Personified in this case by an 'orrible cunt... me.

Cirice T. PodmoreCirice T. Podmore
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2225-cirice-theodora-podmore-can-yMessages : 100 Points : 380
Pseudo : M
Avatar : Jenna Louise Coleman
Crédits : Bazzart
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Habitations Troglodytes, Ville-Haute
Patronus: Papillon
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?    Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?  EmptySam 5 Jan - 17:17

Merci à tous Sunglasses

PLUS QUE DEUX ANECDOTES WOUW. Omg


metamorphosis
☽O☾
Keith R. CampbellKeith R. Campbell
StaffProfesseur
StaffProfesseur
http://www.catharsis-rpg.com/t20-keith-r-campbell-as-soonMessages : 796 Points : 389
Pseudo : Uneraell / Line
Avatar : Jackson Rathbone
Crédits : Melody, Niniel
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les Salines
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?    Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?  EmptyDim 6 Jan - 13:26

Rebienvenuuue !
Shawn FaradayShawn Faraday
Professeur
Professeur
http://www.catharsis-rpg.com/t1994-shawn-faraday-the-leaves-are-Messages : 194 Points : 290
Pseudo : Magneion
Avatar : Tom Hardy
Crédits : AvengedinChains
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les Salines
Patronus: Un ours
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?    Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?  EmptyLun 7 Jan - 8:03

Re-bienvenue o/ ! (Langue de plomb, safépeur)


«Run into a new maze, open up your minds and soon we'll all be drop dead cynical»
FLORISSONE
Cirice T. PodmoreCirice T. Podmore
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2225-cirice-theodora-podmore-can-yMessages : 100 Points : 380
Pseudo : M
Avatar : Jenna Louise Coleman
Crédits : Bazzart
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Habitations Troglodytes, Ville-Haute
Patronus: Papillon
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?    Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?  EmptyDim 13 Jan - 6:29

Encore une fois, merci à tous Eyes

Promis Cirice fais pas si peur que ça eheh.

J'ai l'honneur d'annoncer que j'ai fini ma fiche, ptn, on y est arrivé ! Sunglasses


metamorphosis
☽O☾
Le Choixpeau MagiqueLe Choixpeau Magique
PNJ
PNJ
Messages : 239 Points : 288
Pseudo : --
Avatar : --
Crédits : Catharsis.
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?    Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?  EmptyMer 16 Jan - 15:39

Bienvenue, cher habitant !
Tu es dès à présent validé, le jeu se trouve désormais à portée de main !

Il te reste néanmoins quelques formalités importantes à finaliser afin de te garantir une évolution sans accroc dans l’univers de Catharsis.
Tout d’abord, pense à aller réserver ton avatar dans le bottin, à compléter le recensement de Catharsis et à signaler ton nouveau personnage dans registre des comptes multiples si nécessaire. Il est aussi utile de te créer un journal de bord pour garder le fil de tes aventures, ainsi qu’une fiche de liens pour décrire tes relations avec les autres.
Enfin, une boîte aux lettres permettra de te contacter facilement IRP, et une demande de logement signalera ton arrivée à tes voisins ! Enfin, il est utile de faire référencer ton activité professionnelle dans le registre des métiers, où tu pourras également proposer des jobs aux étudiants si tu as besoin de petites mains. Dernière chose, n'oublie pas de nous rejoindre sur le serveur Discord qui regroupe les membres de Catharsis pour discuter avec la communauté !

Bon jeu !
Contenu sponsorisé
Plus d'informations
MessageSujet: Re: Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?    Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?  Empty

 
Cirice Theodora Podmore - Can you hear the rumble that's calling ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Royal Rumble 2017
» N.W.O. Royal Rumble - 27 Janvier 2013 (Résultats)
» (winnie) and you're gonna hear me roar.
» ¤ LMDC Royal Rumble Card ¤
» Elliot D. Panabaker ⏏ Hear me Roar ⏏ Terminée

Réponse Rapide


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: