Bienvenue sur Catharsis,
A Tale of Muggles and Wizards
Constellations ON/OFF
Catharsis
A Tale of Muggles and Wizards

Catharsis :: Atlantis & Manadh :: Manadh
 

 [INTRIGUE] Chapitre 5 - L'Exposition MacLean

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Narrateuravatar
PNJ
PNJ
Messages : 209 Points : 164
Pseudo : --
Avatar : --
Crédits : Catharsis.
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: [INTRIGUE] Chapitre 5 - L'Exposition MacLean   Jeu 20 Déc - 13:28

Intrigue - Chapitre 5 - Bienvenue à l'Exposition MacLean!


Depuis l’annonce de l’exposition MacLean, une tendre excitation avait envahi la ville d’Atlantis. Tous ceux qui s’étaient installés dans la seule ville de Manadh avaient, au moins une fois, entendu parler de ce clan, désormais presque disparu, et de son influence durable sur l’île. Durable, du moins, c’était ce que prétendaient les historiens et les rares promeneurs qui avaient poussés leurs treks assez loin dans le profondeurs de l’île pour poser les yeux sur la ruine de leur ancienne demeure. Si quelques adolescents prétendaient de temps en temps avoir exploré le château, peu les prenaient au sérieux, car même s’en approcher à moins de quelques dizaines de mètres était une épreuve. Pourtant, la plupart des visiteurs furent surpris de découvrir, alors qu’ils remontaient les sentiers en direction de la ruine, que les historiens de l’UPA les dirigeaient en contre-bas de la colline, jusqu’au pied d’une falaise d’où le château était à peine visible.

Une énorme banderole annonçant l’entrée de l’exposition ornait une large fracture dans la roche, assez large pour laisser passer deux humains de front. L’exposition était gratuite et annoncée pour durer au moins un mois, grâce au financement conjoint du Département de la Mixité et de la Coopération et de l’administration locale d’Atlantis. Une petite dizaine de curieux se pressait déjà au pied de la falaise et l’enthousiasme était palpable.

« C’est avec grand plaisir que les Départements d’Histoire et d’Artisanat Magique de l’Université Paracelse d’Atlantis vous invite à visiter l’exposition MacLean ! Cette exposition est le fruit du travail acharné de nos départements depuis la fondation de l’Université pour présenter au public tout un pan de l’histoire moldue et magique jusqu’à présent inconnu du public. Je me retiendrai de faire un grand discours, et vais vous laisser découvrir la magie du clan et de sa vie à partir du 16e siècle. De nombreuses reliques présentées datent cependant de bien avant cette époque car les MacLean étaient eux-mêmes déjà férus d'histoire ! Le sous-sols du château sont plutôt étroits et nous avons choisi de préserver la plupart de ces reliques dans ce lieu qui porte encore tant de secrets, plutôt que de les placer dans un de nos bâtiments modernes. Nous espérons que cela vous permettra aussi de plonger profondément dans l'atmosphère prenante de leur vie de collectionneurs et chasseurs de magie...» Le ton de la Doyenne se fait mystérieux et quelques regards tantôt fascinés, tantôt surpris s'échangent dans l'assistance. « Malheureusement, cela signifie également que le nombre de personnes qui peuvent entrer dans l’exposition au même moment est limité. Nous aimerions d’ores et déjà vous présenter nos excuses pour l’attente ! »

L’entrée dans l’exposition fait presque froid dans le dos, insérée ainsi dans la roche brute, mais rapidement, des lumières tamisées accueillent l’œil du visiteur. L’exposition est composée de quatre salles reliées par des couloirs. La première salle se trouve quelques mètres seulement après l’entrée et présente divers objets du quotidien datés du 8e au 17e siècle. Poteries, objets en métal côtoient ainsi quelques armes ainsi que d’étranges objets apparemment magiques qui cliquettent doucement. Deux couloirs quittent cette première salle. Celui de gauche mène à la petite caverne destinée à l’art, là aussi on y retrouve des œuvres datées entre le 8e et le 17e siècle, entre poteries peintes de scène de guerre et peintures sur toiles. Dans le fond, à l’opposée du couloir venant de l’entrée, une large fresque représente une sorte de cérémonie. Le couloir de droite lui, mène à la reconstitution d’une bibliothèque. Les hautes étagères de bois brut et le tapis tressé sui couvre le sol étouffent les bruits dans cette salle. Si la plupart des livres sont protégés dans des coffres de verre, certains peuvent être manipulés et plusieurs parchemins et tablettes de pierre datant d’époques diverses sont affichés aux parois.  La salle du fond est la plus grande, et dotée d’une large voûte naturelle, elle évoque vaguement l’impression qu’a pu faire la Grande Salle aux anciens de Poudlard. Elle est dédiée aux objets magiques confectionnés par le clan MacLean. Une dizaine d’objets, tous les plus étranges les uns que les autres sont placés le long des parois courbes de la caverne, permettant aux visiteurs de se déplacer tout autour des piédestal. Au centre de la pièce, légèrement plus haut que les autres est placée une sphère de cuivre d’environ 40cm de diamètre dont s’élève un chant étouffé. Tous ont entendu parler de cette sphère étrange et de la fascination qu’elle exerce sur les historiens, car les rumeurs disent que nul n’est encore parvenu à percer son secret.

HRP

- Tous les participants à l’intrigue font partie du premier groupe de visiteurs découvrant l’exposition.
- Les salles ont été décrites de manière limitée afin de ne pas produire un premier post trop long. Cependant, vous pouvez poster des questions en HRP à la suite de chacun de vos posts pour obtenir plus d’informations sur ce que vous voyez. S’il s’agit de quelque chose d’évident, et que tous les personnages peuvent remarquer, le narrateur passera fournir les informations supplémentaires.
- Évidemment, de nombreuses choses intéressantes ne sont pas placées au regard de tous… Il va falloir que votre personnage s’y intéresse en RP pour faire cracher ses secrets au Narrateur…
- Le Narrateur viendra clôturer le tour chaque jeudi soir (entre 18h et minuit). Si vous êtes en train de rédiger votre RP à ce moment, merci d’en informer le staff afin que nous puissions nous organiser et ne pas vous couper l’herbe sous le pied (Essayez cependant de finir vos posts du tour pour jeudi 20h heure française).
- Le Narrateur pourra intervenir en cours de tour en fonction de vos questions… et de vos actions.
- Le Quartier Général des Joueurs se trouve ici, vous pouvez y échanger vos idées, vos réflexions et vous coordonner si c’est nécessaire. Merci de privilégier le QG pour vos discussions plutôt que Discord afin que tous puissent suivre les échanges.

- Pas de limite de mot, pensez simplement qu'il s'agit d'un RP groupé ainsi il dépend du bon sens de chacun de ne pas faire trop ou trop peu !
Merci également de préciser un résumé de vos actions en spoiler en fin de RP afin d'aider tout le monde à retenir l'essentiel Coeur

Schéma de la disposition des salles:
 
Derek Knightavatar
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t866-derek-knight-if-you-donMessages : 1067 Points : 375
Pseudo : Flow
Avatar : Aidan Turner
Crédits : signature : XynPapple
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les tours d'or blanc dans la Ville Haute
Patronus: Un raton-laveur
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 5 - L'Exposition MacLean   Jeu 20 Déc - 14:52

L'exposition MacLean

- Intrigue -


"Well you can't hold me, I'm too slippery, I do no sleeping, I get lonely. You can touch me if you want to, I got poison, I just might bite you. Lie in circles on the sunlight, shine like diamonds on a dark night. Ain't no mercy in my smiling, only fangs and sweet beguiling." Snake Song - Isobel Campbell& Mark Lanegan
Un bon cambrioleur est un cambrioleur préparé. Cet adage, il l’avait appris dès son plus jeune âge, alors qu’il caracolait dans les rues de San Francisco avec la bande de Mitch et qu’il avait dû apprendre, à la dure, que le vol devait être planifié pour se dérouler sans accroc. S’il ne portait pas réellement de stigmates de sa vie de criminel, mis à part le coup de couteau donné par son mentor, cela ne l’empêchait pas de se rappeler de chaque blessure, de chaque course poursuite, et il se nourrissait de ces souvenirs pour affuter chacun de ses plans. Il ne laissait jamais rien au hasard, le Sacramento.

Ce jour là ne serait pas différent des autres.

Car lorsqu’il avait appris qu’Atlantis abriterait cette exposition sur un vieux clan écossais, et que de nombreux objets magiques de valeur s’y trouveraient sûrement, il avait su qu’il se devait d’être de la partie. Les acheteurs ne manqueraient pas : et si c’était évidemment risqué que de vouloir voler ces artefacts au nez et à la barbe de l’équipe de sécurité embauchée par l’université, il voulait continuer à étendre son influence et sa légende. On ne fait pas d’omelette sans casser d’œufs. Joueur de poker invétéré, il savait qu’il fallait miser pour pouvoir remporter le gros lot, et il réfléchirait soigneusement avant d’abattre ses cartes sur la table. Observateur avant tout, il se muerait parmi les ombres avant de ne serait-ce que songer à poser ses doigts sur un objet intéressant.

Il s’était donc mêlé aux simples visiteurs, avec toute la bonhommie dont il était capable, ses longs cheveux bouclés voletant dans l’air encore frais d’Ecosse en cette après-midi de juin, tandis qu’il marchait tranquillement jusqu’au lieu de l’exposition. Le gentleman était, comme à son habitude, tiré à quatre épingles dans la plus pure mode sorcière, avec des vêtements que des moldus auraient probablement qualifiés de surannés, mais qui étaient quand même suffisamment décontractés pour qu’il ne tranche pas parmi la foule. C’était le secret, quand on était en reconnaissance. Etre banal à en pleurer, si commun qu’on pouvait vous regarder droit dans les yeux qu’on ne vous remarquerait même pas : et s’il était difficile de passer à côté de l’aura magnétique de Derek, il faisait de son mieux pour devenir un anonyme parmi les anonymes.  

Il était dans le premier groupe pour pouvoir, au besoin, revenir plus tard, pourquoi pas avec un peu d’aide de la part d’une fiole de Polynectar : il aviserait, selon la situation. Chaland, il découvrit les premières salles en feignant un intérêt historique, lui qui avait déjà parcouru les plus grands musées du monde, attendant patiemment le moment où il aurait sous les yeux les pièces qui l’intéressaient réellement. Il s’arrêta un peu plus longuement devant les peintures, avide collectionneur d’œuvres picturales, et admira les traits de pinceaux de ces artistes oubliés. Il savait apprécier le beau, bien plus, selon ses dires, que la plèbe qui se gaussait devant les œuvres populaires et la télévision moldue.

La large fresque, en particulier, retint son attention, et il passa de longues minutes à l’observer, essayant de comprendre la cérémonie qu’elle représentait, l’américain qu’il était n’étant pas forcément des plus connaisseurs quant aux rites celtiques. Mais il n’était pas là pour le plaisir, et ne pouvait pas rester éternellement à déchiffrer les mystères de ces œuvres d’un temps jadis : lorsqu’il arriva enfin dans la salle la plus importante, la lueur dans ses yeux changea du tout au tout.

Un trésor. Il n’y avait pas d’autres mots que celui-là. Car le criminel savait que toutes ces trouvailles s’arracheraient sur le marché noir, et qu’il allait gagner une petite fortune s’il réussissait son coup : ce n’était pas forcément l’argent qui l’attirait le plus, mais c’était toujours appréciable que de pouvoir mener un train de vie à la hauteur de l’homme qu’il était. Ce qui l’intéressait réellement, c’était l’idée de pouvoir réaliser un coup aussi médiatique, qui pourrait le propulser sur le devant de la scène, enfin, pas lui, bien sûr, mais son pendant hors-la-loi. Sacramento était un nom craint par les Aurors et recherché par les polices mondiales, mais qui était encore relativement inconnu par le grand public, et ce coup pourrait tout changer. Il pouvait devenir la légende qu’il avait toujours rêvé d'être.

S’il s’intéressait aux objets magiques, son attention se focalisa sur des petites choses auxquels de simples visiteurs ne s’intéresseraient pas. La sécurité, en premier lieu : s’il y avait des caméras de surveillance, des gardes, des angles morts, des dispositifs particuliers. Son regard glissait entre chaque piédestal pour calculer les distances et repérer les potentielles sorties, sans que personne ne puisse remarquer son petit manège, car comme d’habitude, on lui aurait donné le bon Dieu sans confession. Ce cher Derek Knight, si agréable, si allègre. Ne venait-il pas de laisser galamment passer une jeune femme devant lui, pour qu’elle puisse mieux observer un artefact ? Quel gentilhomme, vraiment.

Et il continuait son travail, jubilant intérieurement, se concentrant sur sa tâche, et pensant déjà à sa future victoire. Celle qui le mènerait à son apogée. Qui le différencierait définitivement des moutons, de cet "autre" si banal, si pathétique face à sa grandeur.

Il accomplissait son destin.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 874 WORDS.



Résumé:
 

Questions HRP pour le Narrateur:
 


ALL MONSTERS
ARE HUMANS
Matt Clickerlyavatar
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1635-matt-clickerly-you-don-t-knowMessages : 164 Points : 440
Pseudo : Arthur
Avatar : Matt Damon
Crédits : Bibi
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Faubourgs | Centre-Ville
Patronus: Loup gris
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 5 - L'Exposition MacLean   Jeu 20 Déc - 19:28

Cela lui ferait du bien. Depuis plusieurs mois qu’il avait réussi à infiltrer Magic Is Might et à s’imposer comme un de ses hommes de main absolument indispensables, il était loin d’avoir obtenu les résultats auxquels il s’attendait lorsqu’il s’est lancé dans l’aventure. Il stagnait. Certes, il avait réussi à se construire un bon réseau d’informateurs au sein de la ville, ainsi qu’à accumuler certaines informations importantes sur l’organisation. Il s’étonnait même à s’être habitué au train de vie qu’il menait. Malheureusement, il avait été obligé de se détacher moralement de ses actions. Cela lui posait un dilemme moral au début, mais en se détachant il arrivait à mener les horribles actions qu’on lui demandait. Il était infiltré et il ferait tout pour conserver cette couverture jusqu’à ce que les chasseurs de moldus soient tous derrière les murs d’Azkaban. Aussi difficile que soit sa situation, il l’avait choisie et il devait s’y tenir, pour le bien de tous. Suivant les conseils de John, il avait commencé à consulter une psy à Londres pour l’aider avec ses angoisses et ses dilemmes moraux. Toutefois, il avait fini par arrêter de la voir pour diverses raisons, notamment parce qu’il avait fait de gros progrès et allait mieux, et aussi pour lui éviter le dilemme professionnel de ne pas contacter les autorités compétentes vis-à-vis du danger qu’il représentait pour lui-même et surtout pour autrui.

Cela lui ferait du bien. Il avait entendu parler de cette exposition qu’avait montée les professionnels de l’université d’Atlantis sur l’histoire de l’île de Manadh, et plus particulièrement sur l’histoire tournant autour du clan MacLean. Un peu de culture, ça lui changerait des virées dans le quartier des profondeurs, des « leçons » à donner, des règlements de compte, des éliminations, bref de son quotidien violent, de sa double-vie, de l’espionnage. Bref, cela lui ferait probablement du bien de souffler une soirée tout se cultivant sur la richesse historique de Manadh. Lui qui aimait bien l’Histoire, notamment celle de l’Écosse, pour ce que cela permettait d’apprendre d’où l’on vient, il serait bien servi.

Toutefois, ce n’était pas parce qu’il s’accordait une soirée plus détendue qu’il devait intégralement se relâcher. Il devait rester sur ses gardes et prendre toutes les précautions habituelles. Malheureusement, la sécurité à l’entrée de l’exposition l’empêcherait très certainement de pouvoir passer avec son couteau. Sa baguette sera sa seule arme pour se défendre en cas de soucis. Quoiqu’il en était, ne pas attirer l’attention sur lui serait primordial. Il devra absolument se fondre dans la foule, passer inaperçu aux yeux de ceux qui le chercheraient. Le risque de tomber sur quelqu’un qu’il connaissait et qui le croyait mort n’était pas nul non plus et il allait devoir se prémunir de ça. Pour cela, une fois sa tenue enfilée – un jean foncé, un T-shirt noir et une veste légère noire – il s’attaqua à la partie la plus discriminante et qui permettrait de le reconnaître : son visage. Il mit des lunettes et se fit pousser une moustache. Finalement, il sortit un précieux outil de camouflage qu’il avait récupéré auprès d’agents moldus : des lentilles pour changer la couleur de ses yeux. D’un marron foncé, ils allaient devenir vert. Enfin, comme dernière touche, il passa autour du cou une fine écharpe blanche en tissu. Ce look devait paraître banal aux yeux des gens qui seraient présents, et c’était sa façon de se camoufler en amateur d’art.

Après avoir religieusement écouté le discours de la doyenne de l’université, il pénétra dans l’exposition. Les objets exposés étaient vraiment très intéressants pour ceux qui souhaitaient en savoir plus sur la façon de vivre d’autrefois. Matt s’attarda quelques instants sur les objets de la première pièce, observant les objets et les armes correspondant aux descriptions qu’il lisait. Puis il prit le couloir de droite et se retrouva dans une sorte de bibliothèque aménagée pour l’occasion. Il s’approcha des parchemins et des tablettes de pierre accrochés aux murs et s’y attarda plus particulièrement.
Résumé:
 

Question HRP pour le Narrateur:
 
Léandre Rosieravatar
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t25-leandre-rosier-la-haine-Messages : 2476 Points : 679
Pseudo : Bruleciel
Avatar : Gaspard Freak Ulliel
Crédits : Melody (avatar), Ariane (signature)
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Entre le manoir Rosier en Ecosse et la Roseraie en Angleterre.
Patronus: Un Lion. Avec ses bons et ses mauvais côtés.
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 5 - L'Exposition MacLean   Ven 21 Déc - 14:24


L’exposition lui semblait être une bonne idée. Non pas pour une question de mixité (il ne fallait pas se fourvoyer sur le sujet, on parlait de Léandre après tout. Il n’appréciait pas spécialement les apanages moldus). Mais plutôt pour se changer les idées compte tenu des derniers événements qui secouaient sa vie personnelle. L’excursion française, quelques jours auparavant, lui ayant pas mal bousculé les neurones. Un peu trop à son goût – et ne parlons pas de celui d’Adrasteia – pour l’aristocrate supposément Sang-Pur qu’il était. Et puis, l’occasion s’avérait également trop belle pour ne pas profiter d’un tendre moment en famille.

Loin des intérêts – doux et remerciés déjà de nombreuses fois – de ses ainées. Des caresses morales agréables quoique lourdes sur le long terme. Envahissantes. Et à en juger les innombrables regards exténués de son épouse, la proposition de sortie lui plaisait davantage que d’observer Sibylle dorloter une énième fois (de trop) leur bambin.

Alors, certes, il y avait-là de la culture non-sorcière. Inutile et sans intérêt aux yeux de l’ancien Auror. Mais il y avait aussi des reliquats magiques que sa curiosité se piquait de découvrir et de conter à Calypso. N’était-il pas un délicieux raconteur, par ailleurs ? Il voulait le croire, toujours aveuglé par cet orgueil sordide qui le caractérisait.

La petite blonde de quelques mois au creux de ses bras, aussi précieuse que le plus rare des trésors, il s’avança dans la foule. Celle des quelques chanceux qui s’engouffraient à l’intérieur de l’exposition. Même si son regard ne s’en assurait pas, Léandre devina les doigts d’Adrasteia pressés contre son bras. Un léger sourire vint illuminer son visage d’ordinaire plus maussade (ces derniers temps, du moins) qu’agréable. « Voyons, madame Rosier. Ne vous pressez pas tant, nous aurons tout le temps de faire découvrir les créations de nos aïeux sorciers à Caly. N’est-ce pas Caly ? Papa va pouvoir raconter de nouvelles histoires. »

Et les grands yeux bleus de sa guerrière en devenir, curieux de tout, lui tirèrent une satisfaction visible. Double, considérant la nouvelle grossesse de l’indomptable dont ils n’avaient pas encore annoncé l’écho. « Là, tournons à gauche. » Pourquoi perdre du temps à laisser faire la nature alors qu’il pouvait légèrement influencer la chose ? La patience n’avait jamais été son fort, de toute façon. Augmenter le potentiel de fertilité de sa compagne ne lui avait posé aucun cas de conscience … Jusqu’à aujourd’hui. « Regardez, ma reine, ce sont des œuvres d’art. Vous vous y connaissez bien mieux que moi. Cherchons-en une qui soit animée, pour Caly. »

Résumé:
 

Question HRP pour le Narrateur:
 



Controverses

Spoiler:
 
Milo Pierceavatar
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t799-milo-x-there-are-no-misMessages : 302 Points : 164
Pseudo : Marinc / Mymy
Avatar : Zachary Levi
Crédits : cranberry
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis, demeure résidentielle.
Patronus: Requin-Baleine
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 5 - L'Exposition MacLean   Ven 21 Déc - 15:44



► Atlantis - Juin
Exploration.
Grace & Milo & Co

C’était une journée de début d’été comme une autre. La seule différence palpable cette fois-ci, c’était que Milo avait pu se poser une petite journée de repos bien méritée. Ca faisait plusieurs mois qu’il travaillait d’arrache-pied à la boutique, y passant parfois des soirées entières pour répondre aux demandes toujours croissantes de ses clients. Cela faisait maintenant un an que le magasin tournait bien : la faute – pouvait-on parler de faute ?- à Sebastian O’Connor, qui lui avait fait une pub d’enfer durant la période estivale de l’année passée. Mais aujourd’hui, il était hors de question de mettre le nez dans le bois de ses balais : aujourd’hui, c’était une journée qu’il comptait passer avec sa dulcinée.

Et c’était ainsi que la Française et l’italien s’étaient rendu un peu hors de la ville, où une exposition devait avoir lieu. Un vieux clan magique qui faisait apparemment parti des vieux meubles d’Atlantis. Milo n’avait pas trop connaissance du sujet, mais ça promettait tout de même d’être intéressant. Si le géant avait été plutôt bon élève dans nombres de matières, l’histoire de la magie lui avait toujours paru soporifique. Il ne boudait cependant pas une bonne expédition et il savait qu’en plus de cela, cela ferait plaisir à Grace.

Ils étaient dans l’attente, parmi les autres visiteurs. Milo s’amusait de voir la tronche de certains sorciers et moldus qui traînaient par là. Certains ne semblaient avoir aucune décence quant à leur présentation et ça l’amusait au plus haut point, il en profitait pour partager ce petit moment avec Grace, s’amusant d’un rien comme il en avait l’habitude. C’était un éternel enfant.

Bientôt, ils se mirent en marche et la main de Grace dans la sienne, il la laissa passer devant pour s’engouffrer dans le premier couloir : disons qu’il ne faisait pas vraiment confiance à sa grande taille dans le coin. Il sourit en s’approchant d’une des vitrines, observe avec un certain engouement les objets exposés. Bien évidemment, son intérêt se porte tout naturelle sur les objets aux apparences les plus étranges.

Il se tourne vers Grace, un sourire aux lèvres. « Tu penses que ça servait à quoi ? » Même lui en avait aucune idée. Il cherchait du regard une petite note d’explication, essayant de comprendre ce qu’il en était de ces étranges découvertes.

#ff3333
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




Résumé:
 

Questions HRP pour le narrateur:
 


 
I tell people, "You can do this." And they write back and say, "You were right. I can do this. And now I believe I can do anything."
Narrateuravatar
PNJ
PNJ
Messages : 209 Points : 164
Pseudo : --
Avatar : --
Crédits : Catharsis.
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 5 - L'Exposition MacLean   Sam 22 Déc - 14:25

Bienvenue à l'Exposition MacLean ! - Informations du Narrateur


Faute de frappe dans le premier post ; il s’agit d’oeuvres du 8e au 17e siècle et non pas 176e ! Vous pouvez également utiliser le dé du hasard (Options « lancer de dé » et choisir « dé du hasard ») pour obtenir des informations qui demandent plus d’efforts, ou pour tenter des actions… particulières !

Les réponses aux questions ci-dessous sont des informations visibles / percevables par tous les participants :

Derek :
La fresque principale de la salle de gauche est un dyptique moldu. La première partie de l’oeuvre présente un groupe de sorciers, tous vêtus du même uniforme pourpre, placé en arc de cercles autour d’un sorcier, la baguette levée en direction d’un énorme loup gris qui lui arrive à la taille. Le décor de la scène est plongé dans l’ombre, derrière les sorciers et le loup, on distingue cependant de grandes bibliothèques ou armoires. La seconde partie de la fresque présente la même scène, mais les visages fermés et inquiets des sorciers de l’assistance sont maintenant parsemé de sourires, certains applaudissent. Le sorcier du centre a maintenant la baguette baissée et il fait face à un gros poney poilu.

A l’entrée de l’exposition, le regard vif détaillant les visiteurs comptés par les chercheurs de l’UPA, se tient un garde de sécurité en uniforme de la police magique. Dans la salle principale, celle du fond, patrouille un gobelin à l’oeil patibulaire. Un œil assuré peut deviner, au dessus de chaque porte des discrètes caméras moldues qui clignotent étrangement.

Matt :
Certains parchemins et tablettes sont presque illisibles (surtout parmi les plus vieux), d’autres sont parfaitement intelligibles. On retrouve des runes, du vieux anglais, du vieux gaélique, du vieux anglais. Le texte le plus récent date du 17e siècle et tous demandent donc un certain effort de concentration pour les déchiffrer.

Léandre :
La plupart des peintures sont moldues, certaines sont cependant sorcières, particulièrement dans la pièce destinée à l’art. Elles sont toutes muettes jusqu’à présents et regardent les visiteurs avec hauteur ; la plupart n’ont pas l’air ravies d’être là.

Milo :
La magie ambiante est présente, mais assez diffuse, pas plus importante que n’importe où ailleurs à Atlantis. Si Milo s’est un jour perdu dans la salle-sur-demande pour planquer un objet, il peut trouver que certains objets ressemblent à ce qu’il a pu voir à Poudlard. Si non, il ne trouve rien de reconnaissable.

Les réponses aux questions ci-dessous sont des informations uniquement disponibles par les personnages qui les ont demandées (mais elles peuvent être partagés par le RP, évidemment ! ) :

-


Compte des Points : 0 Points

Historique:
-
Adrasteia N. Rosieravatar
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t283-adrasteia-n-raventhroneMessages : 1482 Points : 444
Pseudo : Mie
Avatar : Zhenya Katava
Crédits : Mie
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus: Euplecte à longue queue.
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 5 - L'Exposition MacLean   Sam 22 Déc - 18:50

xxx.
xxx.1 548 mots
Chapitre 5

03 juin 2001
D
e ses lèvres pincées, la Slave écoutait distraitement l’introduction qui avait fait office d’un accueil relativement candide. Et si la proposition d’une petite sortie avait semblé résonnée comme une bénédiction, à bien y repenser, elle devait avouer que l’idée lui semblait maintenant somme tout précaire. Et si quelque chose d’horrible se produisait encore ? Et si Gloriam faisait des siennes encore ? Et s’il se révélait d’être témoins d’étrangetés comme il s’était produit à la célébration de Beltane, encore ? « Et si ils se faisaient encore chasseurs de… » avait-elle commencé, d’un murmure qui s’était laissé mourir au bout de ses lèvres tandis que le dernier fils s’élançait dans ses propres rêveries en s’adressant au petit chat qui de ses yeux curieux, avait pour toute réponse quelques pleurs d’un inconfort auquel elle se laissait malheureusement envahir toutes les cinq minutes. Ses lèvres pincées s’étaient maintenant ourlées, d’une grimace qui avait pourtant rapidement pris des traits plus doux, simplement parce que son époux avait vite fait, bien fait d’en poursuivre ses bavarderies. De ses promesses de braveries, qu’il berçait par une habitude si aisément acquise depuis quatre mois déjà. Et c’était ainsi que le chiffre trois avait pris bien des valeurs à leurs yeux. Comme s’il était question d’une concordance, parce que tout c’était consolidé un trois de juin, tout révélé un trois de mars, pour qu’ils soient trois.

Bientôt quatre, au plus grand plaisir d’un roi de trois, un roi de cœur avide et vorace depuis qu’ils avaient été ce trois, un trois d’aujourd’hui, un an déjà de ce trois unis. « Mais oui mon p’tit chat, comme toujours, papa il raconte n’importe quoi ! Dis-lui ! Fâche-toi et puis dis-lui ; Papa tu racontes que des … ouh … non, reste polie … » avait-elle finalement gloussée, pressant d’avantage ses doigts contre son tyran des merveilles chez qui elle venait subtilement cacher le bout de son nez derrière l’épaule pour en feindre une honte certaine qu’elle pouvait à peine dissimuler de ses yeux plissés de malices. « Oui vous avez bien raison papa, particulièrement pour ce qui est du dix-septième et du dix-huitième siècle. Quoi qu’ils n’aient pas mentionné ce dernier. Ce qui est fascinant pour les peintures des années 1600, c’est de constater les prémisses du ténébrisme. Mais plutôt … Ah ! »

Et d’une nouvelle glousserie, la Slave s’était précipitée de ses petits pas, venant faire obstacle au fier père du jour, petit index bien dressé d’une droiture sinueuse par la pratique obsessive des mélodies mélancoliques pianotée sur des touches d’ivoires fanées. « Attend, mon roi ! Ce que nous cherchons, bel amour… je… j’ai oublié. Satanée cervelle de … AH ! Des fresques qui pourraient dépeindre des… animaux… ? Des vieilles légendes… je ne sais pas, tout ça… Beltane… AH TATIANA MA SOURIS IL FAUT L’ATTENDRE… oh Padon mon ptit chat… oh oui maman aussi elle raconte que des bêtises hein ? Oh oui… Il faudra… ouvrir toute ta tête Léandre… j’ai l’impression que nous n’aurons pas la chance de pouvoir revoir ces archives de sitôt, alors … toute ta magnifique mémoire… au travail monsieur Rosier ! DES CARTES-.. des cartes du ciel … des j’ai encore oublié… oh j’ai la tête toute embrumée par ta faute encore Léandre Clarence Rosier. Sois damné. »





Résumer:
 

Questions pour le narrateur:
 


Gonna love you until it hurts,
just to get you I'm doing whatever works, that'll bring you to your knees, praise Jesus, hallelujah. I'ma make you beg for it, plead for it, I want you to fiend for it, wake up and dream for it, 'Til it got you gasping for air and you lean forward. If it's yours and you want it, I want it, promise I need that. 'Till I'm everywhere that you be at, I can't fall back or quit, cause this is fatal attraction, so I take it all or I don't want a shit
Ella Kvelgenavatar
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 362 Points : 238
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Bazzart - Astra
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 5 - L'Exposition MacLean   Dim 23 Déc - 7:27

Ella remonta ses cheveux en un chignon fouillis. Le soleil tapait gentiment dans son dos, du moins, assez pour faire perler la transpiration dans sa nuque. D’un revers de la main, elle essuya son front humide. Sexy hein. Elle écouta le discours de la doyenne, simple et efficace, expliquant un peu le choix de l’endroit et ce qu’on allait y trouver. Ouais, rien de plus que ce que les flyers et le journal avaient déjà dit. Enfin, elle avait fait la bonne élève, attendant sagement qu’on lui dise de rentrer. Quand elle termina son blabla, la blonde eut une désagréable sensation de déjà-vu, comme disaient les grenouilles. Des étincelles rouges éclatèrent sous ses paupières, rappelant cette soirée quasiment fatale du Nouvel An à l’université. D’un mouvement de tête presque imperceptible, elle dégagea ce mauvais souvenir de son esprit. C’était vraiment pas le moment.

En pénétrant dans la grotte, elle eut l’impression de passer dans une autre dimension. D’avoir traversé l’espace et le temps, pour atterrir dans une salle présentant les armes du clan. D’abord émerveillée, son regard intrigué se posa sur un set de poignards finement ouvragés. Impressionnant, comment ils pouvaient faire des trucs si bien foutus à l’époque, sans magie ? Et un éclair d’argent fendit la tranquillité de son esprit ; l’homme, le poignard si près de son œil. Un vertige la saisit et elle fit quelques pas en arrière. Concentre-toi, respire, expire, respire, expire. Calme. Il va rien se passer ici, t’es en sécurité.

Son regard vague parvient à capter une silhouette familière ; le Milo en personne ! Heureuse d’avoir un rocher auquel s'agripper dans cette tempête d’angoisse générée par son cerveau, elle se dirigea vers lui avec un grand sourire, toujours préoccupée. Elle avait l’impression que ces flashs étranges allaient surgir à tout instant, juste comme ça. Juste pour lui pourrir la vie.

« - Eh Milo ! Salut, alors, t’as trouvé quoi de beau ? »

Elle jeta un coup d’œil par-dessus son épaule et reconnu quelqu’un d’autre ; Grace Hamilton, l’étudiante qu’elle avait rencontrée après un coup de sang à l’université. Elles s’étaient pas croisées depuis ça. Enfin, si ; à la manifestation pour que la populace foute la paix aux loup-garou. Mais la Kvelgen avait fait gaffe. Elle l’avait esquivé avec une telle finesse qu’on aurait pu lui donner un diplôme de ninja. Sérieux, c’était quoi la probabilité de la retrouver ici ? Bon, elle pouvait pas rester comme ça, à la dévisager bêtement. Paraît que c’était pas très poli.

« - Tiens, salut. Je pensais pas croiser autant de têtes connues ! »

Quelle réflexion débile. Manadh était pas une métropole immense, mais une île où tout le monde finissait par se connaître et se rencontrer. C’était tout ce qu’elle avait trouver à dire, pour l’instant.


Résumé:
 


Dé du Hasard:
 


warden
I'm both the tree and the lightening that strikes it.
Catharsisavatar
PNJ
PNJ
Messages : 1598 Points : 820
Pseudo : Ton pire cauchermar
Avatar : --
Crédits : Melody
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 5 - L'Exposition MacLean   Dim 23 Déc - 7:27

Le membre 'Ella Kvelgen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du hasard' :

Résultat : 8
Grace Hamiltonavatar
Moldu
Moldu
En ligne
http://www.catharsis-rpg.com/t1344-grace-hamilton-here-s-to-the-Messages : 810 Points : 240
Pseudo : Flow
Avatar : Katharine McPhee
Crédits : avatar : yourdesigndiary (bazzart) ; signature : Rogers (PRD)
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Résidences du centre-ville
Patronus: Si elle pouvait en former un, ce serait un chinchilla.
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 5 - L'Exposition MacLean   Dim 23 Déc - 10:25

L'exposition MacLean

- Intrigue -


"Back to the streets where we began, feeling as good as lovers can, you know. Well, now we're feeling so good, pickin' up things we shouldn't read, it looks like the end of history as we know. It's just the end of the world." Nine in the afternoon - Panic! At the Disco
C’était le cœur léger que Grace s’était engagé, ce jour là, sur le chemin qui la mènerait vers l’exposition MacLean. Après tout, que demander de plus alors que les jours se réchauffaient sur l’île écossaise, que son cabinet marchait bien, et qu’elle avait un certain Milo Pierce à ses côtés ? Certes, son frère était toujours malade, mais depuis qu’il avait retrouvé l’usage de ses jambes et qu’il s’était installé à Atlantis, il était redevenu le Matthew d’avant, qui riait et faisait des blagues sans passer son temps à se lamenter sur son sort, et elle ne pouvait pas en être plus heureuse. Si la vie n’était pas parfaite (après tout, la vie politique tumultueuse de la ville et les derniers événements de Mai ne pouvaient que jeter une ombre marquée sur les existences pourtant si hétéroclites des Atlantes), elle s’en rapprochait fortement, et elle avait accepté avec joie la proposition de son petit ami que d’aller jeter un œil à cet événement qui promettait d’être fort intéressant.

Après tout, la petite moldue ne s’y connaissait pas vraiment en histoire écossaise, et encore moins la sorcière : élevée en France, elle avait passé sa scolarité dans une école primaire et un collège tout à fait banal à Rennes avant de déménager à Londres à ses 15 ans, et ce n’était vraiment pas la priorité de ses professeurs que de lui enseigner l’histoire des clans et des cairns. Ceci étant dit, Grace était toujours ravie d’apprendre de nouvelles choses, d’autant plus en bonne compagnie, alors elle ne pouvait s’empêcher de sourire alors qu’elle plaisantait doucement avec Milo en attendant son tour pour pénétrer dans l’exposition, se moquant gentiment de la couleur pour le moins exotique d’un chapeau qui appartenait à une dame d’un certain âge, un peu plus loin.

Quand enfin, ils pénétrèrent dans la sorte de caverne aménagée pour l’événement, la kinésithérapeute ne put s’empêcher de s’extasier devant la diversité des œuvres exposées, et en imaginant les techniques de ces artistes d’un autre temps qui délivraient leurs âmes sur des toiles ou dans des poteries délicatement ouvragées. Elle était comme une petite boule de bonheur, la Hamilton, une fée qui respirait la bonne humeur et qui s’enthousiasmait même sur les choses les plus simples de la vie. Arrivé dans la pièce principale, elle s’attarda pendant de longues minutes devant cette sphère si énigmatique, dont elle n’avait jamais entendu parler avant aujourd’hui mais qui semblait être le clou de l’exposition : si on en croyait le petit écriteau sur le côté, les scientifiques n’avaient jamais réussi à percer le mystère de son chant. Joueuse et mélomane à ses heures, la moldue s’amusa à chantonner en retour, essayant de reproduire la mélodie qui pouvait se faire entendre lorsqu’on tendait l’oreille et qui s’élevait de l’intérieur même de la boule de cuivre, sans se soucier des regards interrogateurs des autres visiteurs autour d’elle. Rigolant d’elle-même, elle arrêta après quelques minutes son petit manège qui, s’il était peut-être un peu ridicule, l’avait amusé, et reprit sa route.

Alors qu’elle faisait un petit coucou de la main à un bébé dans les bras de son père, qui regardait par dessus l’épaule de l’homme avec les grands yeux curieux d’un enfant émerveillé, s’éloignant par ce fait quelques instants de son aimé, elle put entendre la voix d’Ella interpeller Milo, et elle se rapprocha de lui en sautillant.

Son visage s’éclaira en reconnaissant la jeune femme, qu’elle avait appris à apprécier en devisant sur les sombres activités des groupuscules extrémistes de la ville, et elle la salua avec véhémence, en glissant sa main dans celle du vendeur de balai, entremêlant leurs doigts :

« -Tiens, bonjour Ella, ça me fait plaisir de te voir ! Je ne savais pas que vous vous connaissiez, tous les deux. »

Elle était si petite à côté de l’américain et regardait la Kvelgen de ses grands yeux de biche avec une expression des plus enthousiaste, tout en continuant de regarder tout autour d’elle, appréciant l’exposition. C’était ce qu’elle aimait le plus au monde, après tout : être entourée de gens qu’elle aimait pour partager des expériences. Et si elle ne connaissait pas encore très bien Ella, elle était persuadée que c’était une bonne personne qui pourrait se faire une place bien plus importante dans sa vie, surtout si c’était une connaissance de Milo. Un étranger était un ami qu’on n’avait pas encore rencontré après tout, pas vrai ?
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 737 WORDS.

Résumé:
 

Questions HRP:
 


Rewrite the stars
Rafe W. Everettavatar
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1845-rafe-w-everettMessages : 62 Points : 72
Pseudo : Oror
Avatar : Tom Hiddleston
Crédits : teardrop - Dvaelin - tumblr
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les salines
Patronus: Un Ratel ; un peu hargneux mais adorable
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 5 - L'Exposition MacLean   Lun 24 Déc - 7:33

Château McLean - 3 Juin 2001
Mystère, mystère...
C'est avec le dérangeant souvenir de la très étrange nuit du 1er mai que le jeune homme, en la toujours charmante compagnie de son assistante préférée, se rend à l'exposition du clan McLean. Un terrible frisson le parcours alors qu'ils approchent des ruines abritant l'exposition, mais il ne sait pas vraiment si c'est un frisson d'excitation ou de méfiance. Bien que... Peu après, il arrive à s'avouer qu'il n'aime pas vraiment cet endroit. Et malgré son pull et Odin niché dans son cou, il est tout frissonnant en écoutant le discours d'introduction. Alors que le discours s'achève, il se penche sur son assistante pour lui glisser quelques mots.

R - Ça fait un peu froid dans le dos non ?

Il grimace et se redresse, proposant son bras à la jeune femme, en parfait gentleman. En attendant de pouvoir entrer à la suite des autres avec le premier groupe de visiteur, il jette un œil à la ronde pour observer les visages, pour la grande majorité inconnu. L'un d'eux cependant attire son attention et lui arrache un sourire et lui fait un peu oublier de son impression mauvaise de départ. Une fois de plus, il se penche pour souffler quelques mots à son assistante en privée, retenant Odin de son autre main pour qu'il ne dégringole pas de son épaule.

R - Regarde qui nous voilà ! Sacré farceur...

Mais en même temps, il n'est pas étonné de voir Derek ici. Tous les contrats sont bons à prendre ou presque et ici, c'est une véritable mine d'or pour lui. Un sourire en coin sur le visage, il entraîne Mery à l'intérieur, bien que se tendant un peu en pénétrant dans la roche. Oui.. Il n'aime vraiment pas beaucoup ça...

Rafe s'attarde dans la première salle avec ses compagnons de visites, jetant un regard mi curieux mi sceptique au couple venu avec un tout jeune bambin. Odin suit le regard de son maître en frissonnant -il a une sainte horreur des cris de bambins, pourvu que celui-ci reste calme- et se pelotonne plus encore dans son col. Son attention s'attarde en premier lieu sur les objets cliquetants, les objets non magique n'ayant que peu d'attrait pour lui. Une irrésistible envie de tendre la baguette pour effleurer de son extrémité le prend et il se crispe un peu pour retenir son geste, interrogeant tout de même sa chère assistante.

R - Tu crois qu'on peut toucher ? J'aimerais bien toucher pour voir ce que ça fait...

Il jette un regard furtif à la ronde et se penche un peu, retenant Odin de la main, pour voir les objets bizarres d'un peu plus près...

Peu importe la vitesse de la lumière, les ténèbres seront toujours devant elle, à l'attendre... -Terry Pratchet
Pando


Résumé:
 

Questions au narrateur:
 


Rafe
I'm not the only traveler,
who has not repaid his debt...
Merilyn K. Milburnavatar
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1893-merilyn-k-la-chance-c-est-quoMessages : 26 Points : 88
Pseudo : Marinc
Avatar : Felicia Day
Crédits : Shiya
Plus d'informations
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 5 - L'Exposition MacLean   Mer 26 Déc - 12:33



► Manadh
High hopes to not die
Rafe & Merilyn & co

SQuelle était l’idée qui nous avait traversé l’esprit de se rendre dans une exposition ? C’était pas vraiment notre tasse de thé , en général, les trucs d’art. Avec ma chance caractéristique, un des bidules allait se réveiller après une sieste de plus d’un siècle et nous exploser à la tronche. Et par nous, j’entendais plutôt moi. Rafe se cacherait derrière moi, comme l’aimant à emmerdes que j’étais. Mais bon, on est était devant l’expo donc c’était pas comme si on pouvait faire demi-tour, enfin si. On pouvait toujours faire demi-tour, mais Merlin savait que mon patron pouvait se montrer curieux. J’avoue tout, j’étais assez distraite durant le speech de … je ne sais même pas qui, et je regardais plutôt à droite à et à gauche des visages que je pouvais reconnaître. Sait-on jamais en cas de pépins.

« N’en parlons pas. Même pas sure qu’avec une telle installation y’a des sorties de secours prévues. »Je ricanais un peu jaune dans ma barbe. J’espérais clairement que personne n’aurait besoin de sorties de secours. Surtout pas nous. Je prenais le bras de ce cher Rafe et le laissait nous entraîner vers l’entrée de l’exposition. C’était une curieuse exposition, en tout cas c’était le premier sentiment qui me frappa en rentrant dans la première salle. Viellot, ce fut la deuxième chose qui me traversa l’esprit. Mais chaque objet semblait avoir une histoire qui lui était bien propre.

Rafe se pencha vers moi et je tournais mon regard dans la même direction que le sien. Au loin, une silhouette loin de nous être inconnue se dressait. Un client –parfois- et un ami de Rafe surtout. Je me souvenais encore de la déculotté que ces deux-là m’avait mise au poker, quelques mois auparavant. Un sourire entendu à Rafe. « Pas étonnant de le croiser par ici. » Il fallait bien faire tourner les affaires. « Il devrait s'y plaire vu la richesse des salles. » Voix basse et mesurée, il était hors de question de vendre la mèche ici. Je détendais un peu mes épaules, me penchant vers l’une des vitrines qui se présentait à mon regard. En me retournant, mon regard se posait vaguement sur une autre silhouette qui me semblait toute aussi familière. Et après une rapide réflexion, je me rappelais de notre excursion dans les serres de l’université. Je me penchais vers la vitrine, écoutant Rafe d’une oreille distraite. « Retiens tes hippogriffes. » Je tapotais rapidement sa main pour la baisser. « Je suis pas sûre que les toucher va nous aider en quoique ce soit. » Je souris avant de me tourner vers le reste de la pièce.

Je profite de saisir Odin, le glissant dans mes bras en murmurant à Rafe. « Et il serait bon de faire profil bas, y’a la gardienne des serres de la fois dernière dans le coin. » Il valait mieux éviter de tenter le diable avec celle-ci dans le coin. Mais connaissant Rafe, ça n’allait pas être de la tarte de le retenir.

#496fab

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




Résumé:
 
Questions:
 



BAD LUCK's PIECES
ANAPHORE
Poppy Irvineavatar
StaffÉtudiant Sorcier
StaffÉtudiant Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t356-poppy-who-in-the-world-Messages : 2329 Points : 219
Pseudo : Callipyge
Avatar : Lily-Rose Depp
Crédits : Avatar : Melo | Signature : EXORDIUM.
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Résidence Universitaire des Faubourgs, Bat. 3
Patronus: Un écureuil roux ; elle a longtemps eu un petit singe Capucin, qui était le patronus de Tomás qu'elle avait accaparé, mais elle a enfin retrouvé le sien.
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 5 - L'Exposition MacLean   Jeu 27 Déc - 11:07

Exposition MacLean - 3 Juin 2001.

Au pied de la falaise, l’air délicatement frais faisait danser les cheveux blonds de Poppy. L’entrée de la fracture rocheuse, flanquée de cette longue banderole, donnait un aspect étrange au lieu. Tantôt intouchable par son caractère historique, tantôt aussi faux qu’un artifice réussi sous les grandes lettres qui donnaient le titre de l’exposition.
C’était un de ses professeurs d’enchantement qui lui avait longuement suggéré d’aller voir l’exposition dès qu’elle ouvrirait, car Poppy avait ces yeux toujours illuminés devant les objets magiques, comme si elle redécouvrait la magie à chaque nouveau regard. Elle avait sautillé sur sa chaise à la simple idée de découvrir des objets inédits, encore inconnus. Du jamais vu.

Elle boutonne donc son petit gilet en laine et prend son hoverboard sous son bras avant d’entrer dans la caverne et de laisser ses jambes la guider. Selon la présentation du lieu, c’est la toute dernière salle qui l’intéresse surtout. Les autres, elle les survole des yeux, sourit devant les tableaux timides, et reste quelque peu émerveillée face aux nombreux livres poussiéreux de la bibliothèque. En traversant les salles avec une certaine hâte, l’ingénieure fait des petits signes de tête aux visages qu’elle connaît jusqu’à ce que, au creux de ses yeux, la silhouette - de plus en plus familière dernièrement - d’Adra se dessine, non loin de celle de son adorable fille. Poppy plisse le nez, prend un air mutin et commence à gazouiller devant le bébé - en s’efforçant de ne pas jeter un seul regard envers Léandre - avant de ponctuer d’un court « Je reviens ! » lui permettant de s’éclipser et retourner à son but initial. Elle ne veut pas paraître pressée, mais au fond, elle serait presque prête à transplaner dans la bonne salle instantanément tant elle est impatiente.

Quand enfin elle découvre la salle des objets magiques, avec cette étrange sphère en son centre, on peut littéralement voir le bonheur se frayer un chemin entre ses joues. Elle commence alors son tour, minutieusement, d’objets en objets, de droite à gauche, et ne rate pas un seul cartel expliquant de quand datent ces merveilles et à quoi ils servent. Les mains dans sa poche, elle ne peut pas s’empêcher de tripoter son petit scrutoscope, attendant de voir si quelque chose allait se passe au fur et à mesure que les nouveaux objets se présentaient sous ses yeux.


Résumé:
 

Questions HRP:
 



KEEP YOUR TEMPER
Poppy glousse en #FF3333

 
Narrateuravatar
PNJ
PNJ
Messages : 209 Points : 164
Pseudo : --
Avatar : --
Crédits : Catharsis.
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 5 - L'Exposition MacLean   Jeu 27 Déc - 16:03

Intrigue - Chapitre 5 - Bienvenue à l'Exposition MacLean!

Les regards se promènent et s’arrêtent sur les objets, vibrants d’histoire et de couleurs chatoyantes. La sphère attire plus particulièrement l’attention, évidemment, mais il est difficile de dire si c’est à cause des reflets ondulants sur sa couleur cuivre, ou si c’est à cause de l’aura de mystère dont les historiens l’ont entourée au fil de leurs infructueuses recherches pour découvrir ce qu’elle dissimule.

Elle vibre doucement dans la salle du fond, murmurant son chant sans que l’on ne parvienne à comprendre ce qu’elle chuchote. Puis, l’instant d’après, ses murmures sont noyés dans des bruits aigus, rapides et perçant – des cloches.

La lumière s’éteint brusquement, plongeant l’exposition dans une brève pénombre. Après un petit instant de flottement, une gerbe de lumière dorée jaillit de la sphère. Rapidement, la lumière se projette sur les murs, formant une cage, baignant l’exposition des couleurs d’une aurore saturée. La porte d’entrée se referme automatiquement, scellant les visiteurs à l’intérieur de l’exposition.

« Une intrusion a été détectée » annonce une voix féminine éthérée. Ses mots se réverbèrent partout, donnant à tous l’impression que la femme se tient juste à côté d’eux. « La collection sera détruite si la menace n’est pas éliminée dans les deux prochaines heures. »

Ceux qui observaient jusque là les poteries se retrouvent dévisagés par un gobelin grincheux, et des éclats de voix paniqués commencent à parvenir de l’extérieur alors qu’un sablier apparaît au-dessus de la sphère dans la pièce du fond, appuyant les propos de la femme éthérée par son écoulement lent, mais inexorable.

Deux heures.

HRP

Même si vous n'avez pas encore participé, il est tout à fait possible de rejoindre l'intrigue même après la fermeture de l'exposition ! Jouez comme si vous étiez présent avant que la porte ne se referme.

Les questions HRP pour le narrateur sont seulement pour des questions visuelles, c'est à dire "si je regarde ceci, qu'est-ce que je vois". Si vous voulez de véritables indices ou les interprétations de ce que vous voyez, il faut chercher IRP ! BG Indiquez nous dans votre RP "mon personnage s'intéresse à telle chose" et on vous répondra en fonction.

Réponses aux questions


Réponses disponibles pour tous

Adrasteia
Questions 1 & 2 : cherche IRP et tu verras bien BG
Question 3 : c'est possible, à toi de tenter IRP !

Rafe
Question 1 : On peut voir un rapeltout, une enveloppe rouge une lavette à vaisselle magique, quelques outils qui fonctionnent de manière autonome (aiguilles à tricoter, plumeaux, etc.) et une horloge qui montre la localisation de certains MacLean. Les aiguilles sont toutes sur “Mort”. Une carte semble montrer les contours de l'île, mais elle est en grande partie effacée. Il est quand même possible de discerner que quelque chose bouge sur cette carte. On note également la présence d'un balai, bien qu'il soit impossible de savoir s'il s'agit d'un objet magique ou non à première vue.

Merilyn
Non, pas spécifiquement. Sauf si elle trouve personnellement que certains des PJ sont chelous. Eyes

Poppy
Question 2 : Les objets appartiennent soit à l'UPA, soit à l'administration d'Atlantis ou au Département de la Mixité, et ils ont tous été trouvés au cours de recherches sur Manadh et dans les anciens lieux de villégiature connus des MacLean. Certains ont été rachetés à des collectionneurs moldus.

Réponses à partager IRP
Grace
Le chant est composé d'un murmure assez inintelligible formé de voyelles avec différentes intonations. Même en le reproduisant, Grace n'y comprend rien. En revanche, lorsque la voix s'élève dans la salle, Grace fait immédiatement le lien entre le chant de la sphère et le timbre de la voix de la femme éthérée.

Rafe
Question 2 : Il réagit vivement lorsque la salle se ferme, mais sinon ne semble pas plus perturbé que ça. Il est possible qu'il réagisse différemment selon les salles où il se trouve ou les objets qui sont proches de lui.

Poppy
Question 1 : le scrutoscope ne réagit à rien.

Compte des points : 20 points

Historique :
+20 (initiative)

Cet événement est basé sur le principe des jeux d'évasion (escape games). Pour résoudre le puzzle et réussir à vous évader, vous devrez cumuler des points et franchir les seuils qui vous permettront d'obtenir des indices. La collaboration, l'activité, l'initiative, la curiosité, la manipulation d'objets et l'exploration seront récompensés.

Ella Kvelgenavatar
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 362 Points : 238
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Bazzart - Astra
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations diverses:
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 5 - L'Exposition MacLean   Ven 28 Déc - 4:56

Alors qu’elle allait répondre, histoire de pas rester bêtement muette, le regard d’Ella se posa sur leurs mains jointes. Silencieusement, elle interrogea ce geste, d’un haussement de sourcils surpris. Un gros point d’interrogation serait apparu au-dessus de sa tête que ça aurait eu le même effet. Pourtant Milo lui avait dit qu’il était avec quelqu’un… Mais sans précision. C’était une façon bizarre de le découvrir, et c’était encore plus bizarre que ça lui paraisse bizarre. Faisant mine d’avoir mal au crâne, la blonde se détourna quelque peu du couple et se massa les tempes. Allez Kvelgen, c’est rien, pourquoi tu réagis comme une conne ? Ca faisait pas sens, tout ça. Dire que t’avais prévu de passer un bon moment, c’est carrément raté. Peut-être qu’il valait mieux rentrer.

« - Hey euh… Désolée mais je crois que j’vais y aller, j’me sens fatiguée, la chaleur… Elle avait du mal à aligner les mots, à se trouver convaincante. A plus, vous me raconterez ! »

Tu te le raconteras toute seule, Kvelgen. Des signaux sonores retentirent dans la caverne, se répandant en échos inquiétants. Et la voix posa le diagnostic ; un intrus. Un putain d’intrus. Au loin, Ella avait vu l’entrée se refermer avec force, scellant la seule issue connue. Quelque chose se tordit intérieurement ; son diaphragme. Non, c’était une grosse blague – une blague de merde, mais c’était pas vrai. Putain non, non, non, pas encore… Sa respiration devint lourde, sifflante, et elle se laissa couler contre un pan de la paroi de pierre fraîche. Deux heures pour sortir. Deux heures avant de mourir. Au moins, c’était clair.

En croisant le regard du gobelin avec son badge estampillé « sécurité », la sorcière bondit sur lui. Subitement, la vue d’un agent l’avait ragaillardie. Et puis c’était vraiment pas le moment de se laisser embarquer par une crise d’angoisse, fallait bouger.

« - Eh ! Vous bossez ici vous, c’est quoi ce délire d’intrus ? En quoi le système différencie un intrus d’un visiteur ? Et bordel, doit bien y avoir une issue de secours ici ! »

Bon, okay, elle était pas tout à fait calme. Avec des mouvements agités et brusques, Ella commença à tâter la paroi rocheuse, laissant des traces sur la paume de ses mains. C’était impossible qu’il y ai pas de sortie prévue, quelque chose en cas de problème… Tout ça était impossible.

Résumé:
 


warden
I'm both the tree and the lightening that strikes it.
Contenu sponsorisé
Plus d'informations
MessageSujet: Re: [INTRIGUE] Chapitre 5 - L'Exposition MacLean   

 
[INTRIGUE] Chapitre 5 - L'Exposition MacLean
Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Intrigue chapitre 4 : Le laboratoire
» Résumé de l'intrigue
» Exposition Manet
» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party

Réponse Rapide


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: