Bienvenue sur Catharsis,
A Tale of Muggles and Wizards
Constellations ON/OFF
Catharsis
A Tale of Muggles and Wizards

Catharsis :: Atlantis & Manadh :: Les Salines :: Les demeures aménagées aux Salines
 

 There'll never be enough of us [Calinn]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Finn W. BowmanFinn W. Bowman
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t708-finn-w-bowman-keep-my-gMessages : 2088 Points : 946
Pseudo : Flow
Avatar : Herman Tømmeraas
Crédits : avatar : alittlebitofrain
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les Salines
Patronus: un Mustang
Informations diverses:
MessageSujet: Re: There'll never be enough of us [Calinn]   There'll never be enough of us [Calinn] - Page 2 EmptyDim 17 Mar - 5:49

There'll never be enough of us

- Finn W. Bowman — Caleb Ollivander -


The best and most beautiful things in the world cannot be seen or even touched. They must be felt with the heart.” Helen Keller  
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 913 WORDS.



Tame my hunger, Numb my skin
In the crowd alone, and every second passing reminds me I’m not whole. Bright lights and city sounds are ringing like a drone, unknown. Oh, glazed eyes, empty hearts, buying happy from shopping carts. Nothing but time to kill, sipping life from bottles.
Caleb OllivanderCaleb Ollivander
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1889-caleb-ollivander-cherry-blossMessages : 288 Points : 411
Pseudo : Magneion
Avatar : Armie Hammer
Crédits : Ectra / Aeariel
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre-ville, en coloc avec Milo
Patronus: Un héron
Informations diverses:
MessageSujet: Re: There'll never be enough of us [Calinn]   There'll never be enough of us [Calinn] - Page 2 EmptyLun 18 Mar - 12:35



Redeemer
Kodoku na kono sekai ha kimi no koe o matte iru
Sonzai o, sono imi o sakebe
Ore ha ima, koko ni iru...
; Redeemer - DEspairsRay - aeairiel.
Finn W. BowmanFinn W. Bowman
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t708-finn-w-bowman-keep-my-gMessages : 2088 Points : 946
Pseudo : Flow
Avatar : Herman Tømmeraas
Crédits : avatar : alittlebitofrain
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les Salines
Patronus: un Mustang
Informations diverses:
MessageSujet: Re: There'll never be enough of us [Calinn]   There'll never be enough of us [Calinn] - Page 2 EmptyMar 19 Mar - 14:23


There'll never be enough of us

- Finn W. Bowman — Caleb Ollivander -


The best and most beautiful things in the world cannot be seen or even touched. They must be felt with the heart.” Helen Keller  
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 875 WORDS.



Tame my hunger, Numb my skin
In the crowd alone, and every second passing reminds me I’m not whole. Bright lights and city sounds are ringing like a drone, unknown. Oh, glazed eyes, empty hearts, buying happy from shopping carts. Nothing but time to kill, sipping life from bottles.
Caleb OllivanderCaleb Ollivander
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1889-caleb-ollivander-cherry-blossMessages : 288 Points : 411
Pseudo : Magneion
Avatar : Armie Hammer
Crédits : Ectra / Aeariel
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre-ville, en coloc avec Milo
Patronus: Un héron
Informations diverses:
MessageSujet: Re: There'll never be enough of us [Calinn]   There'll never be enough of us [Calinn] - Page 2 EmptyLun 25 Mar - 14:53



Redeemer
Kodoku na kono sekai ha kimi no koe o matte iru
Sonzai o, sono imi o sakebe
Ore ha ima, koko ni iru...
; Redeemer - DEspairsRay - aeairiel.
Finn W. BowmanFinn W. Bowman
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t708-finn-w-bowman-keep-my-gMessages : 2088 Points : 946
Pseudo : Flow
Avatar : Herman Tømmeraas
Crédits : avatar : alittlebitofrain
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les Salines
Patronus: un Mustang
Informations diverses:
MessageSujet: Re: There'll never be enough of us [Calinn]   There'll never be enough of us [Calinn] - Page 2 EmptyJeu 28 Mar - 13:15


There'll never be enough of us

- Finn W. Bowman — Caleb Ollivander -


The best and most beautiful things in the world cannot be seen or even touched. They must be felt with the heart.” Helen Keller  
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 864 WORDS.



Tame my hunger, Numb my skin
In the crowd alone, and every second passing reminds me I’m not whole. Bright lights and city sounds are ringing like a drone, unknown. Oh, glazed eyes, empty hearts, buying happy from shopping carts. Nothing but time to kill, sipping life from bottles.
Caleb OllivanderCaleb Ollivander
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1889-caleb-ollivander-cherry-blossMessages : 288 Points : 411
Pseudo : Magneion
Avatar : Armie Hammer
Crédits : Ectra / Aeariel
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre-ville, en coloc avec Milo
Patronus: Un héron
Informations diverses:
MessageSujet: Re: There'll never be enough of us [Calinn]   There'll never be enough of us [Calinn] - Page 2 EmptyVen 26 Avr - 14:29



Redeemer
Kodoku na kono sekai ha kimi no koe o matte iru
Sonzai o, sono imi o sakebe
Ore ha ima, koko ni iru...
; Redeemer - DEspairsRay - aeairiel.
Finn W. BowmanFinn W. Bowman
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t708-finn-w-bowman-keep-my-gMessages : 2088 Points : 946
Pseudo : Flow
Avatar : Herman Tømmeraas
Crédits : avatar : alittlebitofrain
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les Salines
Patronus: un Mustang
Informations diverses:
MessageSujet: Re: There'll never be enough of us [Calinn]   There'll never be enough of us [Calinn] - Page 2 EmptySam 4 Mai - 4:43

There'll never be enough of us

- Finn W. Bowman — Caleb Ollivander -


The best and most beautiful things in the world cannot be seen or even touched. They must be felt with the heart.” Helen Keller  
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 995 WORDS.



Tame my hunger, Numb my skin
In the crowd alone, and every second passing reminds me I’m not whole. Bright lights and city sounds are ringing like a drone, unknown. Oh, glazed eyes, empty hearts, buying happy from shopping carts. Nothing but time to kill, sipping life from bottles.
Caleb OllivanderCaleb Ollivander
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1889-caleb-ollivander-cherry-blossMessages : 288 Points : 411
Pseudo : Magneion
Avatar : Armie Hammer
Crédits : Ectra / Aeariel
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre-ville, en coloc avec Milo
Patronus: Un héron
Informations diverses:
MessageSujet: Re: There'll never be enough of us [Calinn]   There'll never be enough of us [Calinn] - Page 2 EmptyJeu 30 Mai - 14:14



Redeemer
Kodoku na kono sekai ha kimi no koe o matte iru
Sonzai o, sono imi o sakebe
Ore ha ima, koko ni iru...
; Redeemer - DEspairsRay - aeairiel.
Finn W. BowmanFinn W. Bowman
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t708-finn-w-bowman-keep-my-gMessages : 2088 Points : 946
Pseudo : Flow
Avatar : Herman Tømmeraas
Crédits : avatar : alittlebitofrain
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les Salines
Patronus: un Mustang
Informations diverses:
MessageSujet: Re: There'll never be enough of us [Calinn]   There'll never be enough of us [Calinn] - Page 2 EmptyVen 7 Juin - 15:34


There'll never be enough of us

- Finn W. Bowman — Caleb Ollivander -


The best and most beautiful things in the world cannot be seen or even touched. They must be felt with the heart.” Helen Keller  
Il y a des gens qui ne s’excusent jamais, d’autres, parfois un peu trop. Dans le mot de trois petites syllabes qu’est “désolé”, il se cache un abandon de soi-même, la maturité d’avouer que l’on s’est trompé et l’espérance, même infime, que le futur ne changera pas irrémédiablement à cause de son erreur. Finn ne s’excuse pas souvent : ce n’est pas une question d’égo mal placé, ou d’une fierté qui ne mériterait même pas d’être effleurée, c’est seulement l’assurance incontestée que ses actes n’ont pas véritablement de valeur. Ce qu’il fait n’a pas d’importance, puisque lui-même ne compte pas réellement. Si cette façon de penser peut aisément passer pour de l’égoïsme, et c’en est probablement, quelque part, elle s’explique par son parcours et son vécu, et se doit d’être pris pour ce qu’elle est. La réaction automatique d’un animal blessé, qui se protège des dangers du monde extérieur.

C’est peut-être la raison pour laquelle il ne comprend pas vraiment les excuses que prononce Caleb à son égard. Pourquoi diable est-il désolé ? Il n’y a eu aucune promesse brisée, aucun accord fané. Certes, il n’a pas pu aller au bout de leur… échange, mais ce n’est ni la première, ni la dernière fois qu’il se heurte à un problème de cet acabit. Il hausse doucement les épaules, sans réellement répondre, levant un sourcil interrogatif en direction de l’Ollivander. Il passe outre, pour mieux se concentrer sur son cocktail, avant d’en verser un pour son amant, sans réellement lui demander s’il en veut un. Au pire, il ne sera jamais perdu.

Il ricane doucement en entendant Caleb s’exclamer près de lui ce que d’autres aurait chuchotés à son oreille. S’il y a bien une chose qu’on ne peut enlever à Finn, c’est qu’il assume totalement son mode de vie, que beaucoup qualifieraient de déviant. Il se souvient de son enfance, de ses cours de catéchisme, d’un prêtre qui lui verse un peu d’eau bénite sur le front en murmurant des paroles en latin. Qui aurait pu penser que le fils Bowman, celui qui jouait du piano et qui lisait des grands auteurs en suivant les enseignements de son précepteur, se vautrerait à ce point dans la dépravation, la puberté venue ? En apparence, il avait tout du fils modèle, et il l’était, en réalité. Mais derrière les portes closes du luxueux appartement londonien, son père lui ôtait sa petite veste de velours pour mieux le punir d’exister, et c’est ce qui l’a dévié du droit chemin, un coup à la fois. Il hait le fait que son père ait eu tant d’influence sur lui. Il déteste le fait d’avoir conscience que c’est l’abus qu’il a subit qui a fait de lui ce qu’il est aujourd’hui. Peu importe le chemin parcouru, Humphrey Bowman sera toujours comme son ombre, à le suivre de par les traumatismes qu’il a créé.

« - Ça va, je suis encore loin d’être le Prince de Machiavel, t’as pas trop de soucis à avoir, dit-il d’un ton narquois.

L’atmosphère dans la pièce change. Le temps des ébats est fini, et la gêne qui s’était installée au début de leur échange commence à refaire surface. Il n’est plus dans son élément, le Finn. Il se sent tout à coup inutile, lourdaud, presque. Il sait asséner insultes ou phrases de drague sans conséquences, mais… avoir une réelle conversation ? C’est loin d’être dans ses cordes. C’est probablement la raison pour laquelle il n’a jamais écouté Holly, peu importe le nombre de fois où elle l’a supplié d’aller parler à un thérapeute. Que lui dire ? Et surtout, comment ? Caleb semble prendre les devants, et il l’en remercie silencieusement, avant que le sens de la question ne parvienne à son cerveau. Ce qui l’a fait… devenir ainsi ? Il suppose débauché, il suppose détaché, il suppose, somme toute, toutes les facettes de sa personnalité qu’il a tant de mal à supporter, et pourtant, qui font qu’il est lui et pas un autre. Bien sûr qu’il connaît la réponse, mais le patron de l’Atlantease n’est pas sûr que le Sang-pur soit prêt à entendre la vérité. Et puis quoi, se lancer dans une longue diatribe racontant l’histoire de sa triste petite vie de gamin riche battu par son paternel ? Merlin, des tas de gens vivent des existences bien plus difficiles encore, et ils n’en ressortent pas aussi détraqués que lui. Il ne va pas s’abaisser à prouver à quel point il est pitoyable, surtout pas à ce gars bien trop beau et bien trop propre sur lui. Non pas qu’il voit Caleb comme un être parfait et sans faille, loin de là : mais quiconque n’est pas lui est forcément supérieur, en moralité, en caractère, en qualités qui forment un être humain.

- Oh, tu sais. Rien de bien original, un connard pour père, une servante qui remplaçait plus ou moins ma mère, on met ça dans un flacon, et paf, ça fait une potion magique. Bien sûr qu’il va tourner ça sur le ton de l’humour, répondre sans réellement répondre. Mais Caleb connaît les marques qui ont détruit la peau de son dos, et il sera aisé de faire un lien de cause à effet. Après, je suppose que, comme tout le monde, j’ai fais des choix, qui ont emmenés d’autres choix, et ça a fait ce que je suis. C’est le principe même de ce qui fait un être humain, non ? "En me choisissant, je choisis l’homme."

C’est tout le paradoxe de Finn : un instant, il cite Sartre, l’autre, il prend une gorgée de whisky comme si c’était de l’eau. Mais il n’a pas invité Caleb ici pour débattre des méandres sordides de l’existentialisme, il veut avant tout apprendre à le connaître, et pas le faire fuir en montrant à quel point sa vision du monde est pessimiste. Reste à trouver comment orienter la conversation en ce sens, sans paraître trop… abrupt.

- Au fait, ça marche bien à ton restaurant ? »

C’est ce que font les gens normaux, après tout, parler du travail, demander des nouvelles. Faire semblant, jusqu’à y arriver : Finn doit adopter cette philosophie, s’il veut réussir à démêler les fils de ce qu’il commence à ressentir pour Caleb (à sa manière, bien sûr).
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 1046 WORDS.



Tame my hunger, Numb my skin
In the crowd alone, and every second passing reminds me I’m not whole. Bright lights and city sounds are ringing like a drone, unknown. Oh, glazed eyes, empty hearts, buying happy from shopping carts. Nothing but time to kill, sipping life from bottles.
Contenu sponsorisé
Plus d'informations
MessageSujet: Re: There'll never be enough of us [Calinn]   There'll never be enough of us [Calinn] - Page 2 Empty

 
There'll never be enough of us [Calinn]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Réponse Rapide


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: