Sea, seal & highlands ❖ PV : Kalis D. M. Antoy

Blake MacLeodavatar
• Sorcier •
Messages : 162 Points : 0
Pseudo : Lunastra
Avatar : Colin Morgan
Crédits : (c) bright star & old money. (Sign')
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Quartier résidentiel des Faubourgs
Patronus: Léopard de mer
Informations supplémentaires:
Sujet: Sea, seal & highlands ❖ PV : Kalis D. M. Antoy | Ven 28 Sep - 16:30


Sea, seal & highlands
Kalis & Blake

« Juste smile and wave, boys. Smile and wave. »
Pour un bourreau de travail tel que Blake, prendre quelques jours de congé apparaît aussi salutaire que contraignant. Bien sûr il ferme l'animalerie plusieurs jours dans l'année. Mais qui a dit qu'il en profitait pour se reposer ? L'immense majorité du temps, ce n'est pas le cas. L'animagus en profite pour fureter dans les fonds marins, croquer les côtes sur ces carnets de dessins, reporter scrupuleusement tout élément étranger qui s'introduirait dans un environnement qu'il connaît déjà comme sa poche. Ces semaines de congé, il en exploite la moindre seconde pour étoffer ses recherches.
Ou bien, lorsque le temps en mer est trop mauvais même pour lui, c'est auprès des granians du clan qu'on le trouve. Malgré le nombre important de MacLeod présents sur le domaine, il y a toujours quelque chose à faire pour qui ne saurait supporter de rester désœuvré... Tout comme il y aura toujours un fainéant notoire pour refiler avec joie ses corvées à quelqu'un de plus volontaire. Ainsi en va la nature de notre sorcier, il lui faut en permanence avoir quelque chose entre les mains. Sans quoi il a tôt fait de tourner en rond, s'ennuyer comme un rat mort, ce qui le met de mauvaise humeur, et finit donc par le rendre particulièrement irritable. Et un Blake MacLeod irritable est à peu près aussi aimable qu'un dragon auquel on viendrait de marcher sur la queue.

Cependant ! Aujourd'hui, bien que la météo soit ravissante et qu'il y ait effectivement de quoi s'occuper à Dunvegan, l'esprit de l'écossais est occupé par tout autre chose. Son impatience, il a bien du mal à la brider. Les doigts agiles -quoiqu'un peu abîmées par le sel de l'océan et autres joyeusetés- parcourent la crinière de Pixie Dust. Celle-ci jette de temps à autres un regard en coin à son maître, qu'elle accompagne parfois d'un renâclement discret, mais néanmoins très clair. Non, elle n'apprécie guère de se faire tresser les crins. Elle ne l'a jamais vraiment aimé, d'ailleurs. Cela implique de rester immobile de longues et interminables minutes, ce dont elle est rarement capable. Tout comme son cavalier, la jument a un côté hyperactif. Toujours à agiter les ailes, tricoter des gambettes, ou bien même à aller enquiquiner la colonie de phoques voisine.
Seulement voilà, Pixie est bien aimable, ceci dit sa patience a ses limites. Des limites qui viennent d'être outrepassées. L'une de ses ailes se déploie. Les fesses de Blake heurtent le sol de la stalle tandis qu'un grognement échappe à celui-ci.

- Là, t'abuses... ! maugrée-t-il d'un air courroucé. Je te laisse comme ça si tu veux, hein. Avec les tresses à moitié faites, tu ressembles à rien, juste pour te le signaler.

Des paroles qui laissent la granian de marbre. Les ailes à nouveau soigneusement rangées contre ses flancs, elle s'ébroue tout en passant sans aucune gêne par dessus le MacLeod pour mieux sortir des écuries et rejoindre l'extérieur, où elle compte se venger en brouter rageusement l'herbe tendre de cette belle journée de printemps.

- Blake, Blake, Blaaaaaake ! L'intéressé arque un sourcil alors qu'il se relève et s'époussette d'une main. La mauvaise humeur de son grand cousin n'a pas l'air de rebuter la gamine, en tout cas, puisqu'elle s'agrippe à la manche de son aîné pour essayer de l'entraîner avec elle. Est-ce bien utile de dire que ce n'est pas vraiment concluant ?
- Quoi encore ?
- Y a ton invité qui est arrivé, faut que t'y ailles !
- Ah ! Bon, je me change et j'y vais.
- Bah c'est à dire qu'il est avec Peter, en fait...
- … Okay, j'y vais tout de suite.

En moins de temps qu'il n'en faut pour le dire, la porte s'ouvre sur un Blake passablement débraillé, des brins de paille dans sa crinière ébène, la barbe quelque peu embrouillée, dégageant cette odeur caractéristique qui colle aux chevaux. Ses yeux se posent sur Kalis et ses lèvres du McLeod s'ourlent d'un sourire l'espace d'un instant... Avant qu'un air plus sombre n'investisse son visage quand ses iris glissent sur son cousin. D'ailleurs, ce dernier est tellement absorbé par ce qu'il raconte qu'il n'a même pas remarqué cette nouvelle entrée.

- Merci, Peter. T'es bien aimable d'avoir tenu compagnie à notre invité, mais maintenant va donc faire la perruche avec quelqu'un d'autre. Sans ménagement voici donc le malheureux Peter, surnommé la pipelette, éconduit hors de la salle et l'huis claqué au nez. L'animagus laisse échapper un soupir, puis reporte son attention sur son ami. Désolé, j'espère qu'il ne t'a pas trop assommé avec ses histoires. A chaque fois qu'il les raconte, sa version change... Bref ! Je suis content de te voir.

Malgré l'écart d'âge relativement conséquent qui devrait les séparer, les deux sorciers s'entendent bien. Très bien, même. Depuis deux ans qu'ils se connaissent, Blake a appris à apprécier la présence du jeune homme pour ce qu'il peut lui apporter, et lui espère juste que Kalis ne donne pas dans le vide, qu'en retour lui-même y trouve son compte.
(c) DΛNDELION


I can hold the weight of worlds
If that’s what you need. Be your everything. I can do it, I can do it, I'll get through it... But I’m only human, and I bleed when I fall down. I’m only human, and I crash and I break down. Your words in my head, knives in my heart. You build me up and then I fall apart. 'Cause I’m only human.
Kalis D.M Antoyavatar
• Étudiant Sorcier •
Messages : 44 Points : 0
Pseudo : Kal'
Avatar : Dylan Jordan
Crédits : //
• Plus d'informations •
Sujet: Re: Sea, seal & highlands ❖ PV : Kalis D. M. Antoy | Lun 22 Oct - 19:16
SEA, SEAL & HIGHLANDS.
Ft. Blake.


"La meilleur façon de résister à la tentation, c'est d'y céder."

Diable ce que l'inspiration manquait dans la vie de Kalis en ce moment. Et l'inspiration, il l'a trouvait dans chaque chose belle de la vie - dans chaque chose qui à ses yeux, valait la peine d'être regardé. Le noble, la douceur, la beauté, même quand les autres n'en voyaient pas. Lui en voyait partout. Le jeune homme avait passé une grande partie de sa journée à tournoyer autour de l'idée qu'il finirait bien par la retrouver en faisant les cent pas dans sa piaule. Jusqu'à ce qu'il se dise qu'il ne pourrait trouver de conclusions satisfaisantes en restant entre quatre murs. C'est ainsi qu'il trouva son chemin vers la demeure d'un homme, oui d'un homme, qui à maintes reprises dans le passé, avait su l'inspirer. Non pas forcément, ou uniquement pour ce qu'il était, mais pour ce qu'il lui faisait.

Blake et lui, ce n'était rien de si extraordinaire. Mais c'était doux et pur. Les rapports qu'il entretenait avec cet homme avaient le mérite d'être beaux. Beaux, mais douloureux, et dans un sens, c'est ce qui expliquait que Kalis trouvait une réelle satisfaction dans leur relation. Il savait que ce n'était qu'une question de temps avant que son.. ami ? , se rende compte d'une vérité qu'il n'avait pas forcément envie de connaître, ou de savoir tout simplement. Sa vérité à lui. Kalis n'avait pas l'habitude de se cacher quand il était sincère et honnête avec quelqu'un comme Blake. Cette fois ci, c'était différent parce que ce qu'il cachait ne semblait pas avoir eu d'importance jusqu'à un certain temps.

Ces derniers temps, c'était peu de dire que Kalis l'avait fui, car d'une certaine manière, il avait détesté le faire. La même question le taraudait. Que se passerait-il si Blake découvrait un jour qu'il faisait parti du sacre ? Il n'osait pas y penser. Et aujourd'hui, son premier réflexe avait été de lui rendre visite. Quelle ironie. A peine fut il arrivé que le gamin dut se résoudre à supporter, de bon coeur malgré, le fameux cousin de son hôte. Les mains dans les poches, il l'écoute sans rien dire. Ses pensées sont cependant tournées un peu ailleurs. Il pense à Blake.

Ce n'est que quelques minutes plus tard, bien après que Peter ait eu le temps de lui faire avaler tout un tas de sornettes qu'il a à peine écouté, que Blake daigne enfin pointer le bout de son nez. Un sourire né à la commissure de ses lèvres, Kalis suit du regard le cousin qui disparaît sous les ordres de Blake. Une fois seul avec lui, il redevient le docile petit enfant qu'il a apprit à être avec. C'est un rôle qu'il semble assez apprécier. D'une voix douce, il lui répond sur le même ton.

- Ne t'en fais pas. C'est rien.

Ses iris couleur saphir dérivent bien rapidement sur la crinière de son hôte. Les cheveux en bataille, quelques brindilles dans les cheveux... sexy. En se rendant compte qu'il le dévore des yeux, Kalis mord violemment sa lèvre un court instant avant de se racler la gorge. Il ôte une de ses mains de sa poche et la tend pour lui retirer ses p*tains de brindilles. Faut vraiment pas que Blake se rende compte qu'après la semi-journée qu'il vient de passer, il est heureux de le voir.

- Ça te donne un petit air sauvage les machins dans les cheveux, ma-mais désolé, ça me perturbe.

Sur ces mots, il détourne le regard en déglutissant naturellement. Pourquoi diable faut il qu'il soit comme ça seulement quand il décide de l'être ? Les circonstances font que Blake a sans doute bien plus l'étoffe d'un chef face à lui, qui est caché, et qu'il aime cette idée de ne pas pouvoir toujours tout contrôler.


tag: name | words: xxx | notes: i love you!
robb stark



Kalis Dylann Max Antoy
Sea, seal & highlands ❖ PV : Kalis D. M. Antoy
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation de Kalis Antoy (Finie)
» Kalis Antoy
» Présentation de Kalis Antoy [Validée]
» Bien choisir son armure evasion
» 1er entrainement de Nuage de Ciel[pv Nuage de Ciel]
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: