Bienvenue sur Catharsis,
A Tale of Muggles and Wizards
Constellations ON/OFF
Catharsis
A Tale of Muggles and Wizards

Catharsis :: Le Monde :: Royaume-Uni :: île de Rùm
 

 The stuborn owl with the letter

Aller en bas 
AuteurMessage
Arthur RoscoeArthur Roscoe
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2062-arthur-roscoeMessages : 57 Points : 220
Pseudo : Jack
Avatar : Matthew-mcconaughey
Crédits : Angel Dust
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Quartiers Résidentiels des Faubourgs, rue de la licorne.
Patronus: Loup
Informations diverses:
MessageSujet: The stuborn owl with the letter   The stuborn owl with the letter EmptyVen 21 Sep - 6:37

The stuborn owl with the letter The_st10
Spoiler:
 

Arthur tenait le crup la tête renversée entre son bras et son corps calé entre ses jambes, de sa main libre il tentait de faire avaler à l'animal la potion qu'il lui fallait sous les yeux de sa jeune maitresse. L'animal ne se laissait pas faire et refusait de prendre son médicament, il gigotait dans tous les sens en grognant.

"J'ai fait boire leur potion à plus gros que toi, ne crois pas que tu m'impressionnes !" Dit le vétérimage à voix haute voix tandis qu'il commençait à vouloir lui desserrer les dents par l'arrière de la mâchoire.

Cela l'amusait toujours autant de voir comment les chiens pouvaient parfois être têtu dans leur bêtise. Si la créature avait été amenée chez lui ce jour là, par une petite fille accompagné de sa grand-mère, c'est que par mégarde elle avait avalé un exercice de potion de sa jeune maîtresse qui pouvait se révéler dangereux pour lui s'il n'était pas pris en charge assez rapidement. Les crups étaient connus pour manger n'importe quoi...
L'animal grogna un peu plus fort, mais il sentait qu'il perdait la bataille et commença à abandonner. Arthur sourit et s'apprêta à verser sa potion, quand des cliquetis sur la fenêtre de son salon se firent entendre. Il soupira de cette interruption pour voir de quoi il s'agissait : un gros hiboux était planté là une lettre en bec. Quand il remarqua qu'il avait réussi à attirer l'attention du maître des lieux il gonfla son plumage et hulula.

"Ah... Quelques secondes j'arrive !"

Le médecin se repencha vers son patient qui couina qu'on ne l'ait pas oublié. Mais sa maitresse demanda :

"Vous voulez que je m'en occupe pendant que vous finissez avec Toby ?"
"Non, merci Lisa. Je m'en occupe dès que j'ai fini."

Un gros CLANK sur la vitre marqua la protestation de l'oiseau. Cette fois-ci Arthur se redressa avec surprise pour s'exclamer.

"HEY !"

Il n'en fallut pas plus pour le crup pour s'enfuir de sa prise et partir se réfugier dans un coin de la pièce. Le vétérimage n'était pas content, l'oiseau semblait vouloir casser sa vitre pour rentrer.

"On dirait bien que je suis tombé sur l'oiseau le plus fleur de nave de tout Atlantis..."
"Ca veut dire quoi fleur de nave ?"
"Hum... Souffla Arthur gêné. Borné... ?"

Abandonnant temporairement de donner le médicament au chien, il alla ouvrir au hiboux qui voleta aussitôt à l'intérieur de la pièce à côté du bureau. L'homme vint lui ôter la lettre du bec et regarda l'expéditeur. Avant finalement de déposer le papier sur le bureau sans l'ouvrir de suite. L'oiseau hulula de protestation.

"Je dois finir mon travail, je la lirai juste après, arrête de râler ."

Il alla récupérer le crup qui avait beau se mettre le plus en boule possible, il ne parvenait pas à se fondre avec le décor. Abattu il suivit son médecin en couinant pour prendre enfin sa potion. Mais entre le hiboux et le canidé difficile de savoir qui était le plus bruyant. Alors quand il eut fini de verser le liquide dans la gueule de Toby il plaça sans crier gare le flacon vide dans le bec du hibou qui se tut aussitôt de surprise. Il sourit à la jeune fille qui était ravi de voir que son ami allait mieux et qui repartit avec sa grand-mère qui l'attendait dehors, le crup bondissant à l'extérieur dès que la porte fut ouverte.

Et enfin le sorcier s'en retourna au courrier qu'il avait reçu, le volatile le dévisageant de ses grand yeux oranges, très mécontent de la manière dont il était traité. Déchirant l'ouverture, Arthur pris le temps de lire ce qui y était écrit. Il comprit rapidement pourquoi le hibou le harcelait depuis son arrivée... Il écrivit une courte lettre de réponse positive qu'il donna à l'animal. Celui-ci le pris entre ses griffes et parti aussi vite qu'il était venu sans demander son reste. Emportant avec lui le flacon vide qu'il avait dans le bec...
Le sorcier prépara très vite un sac avec le matériel nécessaire et parti aussitôt de chez lui, accompagné par son propre chien. Direction l'île de rûm. Il n'avait jamais eut l'occasion d'y mettre les pieds depuis sa récente arrivée, c'était une occasion en or et il savait qu'il serait d'un grand secours pour la mission qu'on lui avait confié. Il se hâta d'aller prendre un bateau rapidement.

Quand il eut posé pied à terre il attendit la personne qui l'avait contacté pour le guider en ces lieux.
Rain KvelgenRain Kvelgen
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1539-rain-kvelgen-your-eyes-tell-mMessages : 205 Points : 191
Pseudo : CookieStorm
Avatar : Emilia Clarke
Crédits : CookieStorm
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre ville
Patronus: Léopard des neiges
Informations diverses:
MessageSujet: Re: The stuborn owl with the letter   The stuborn owl with the letter EmptyJeu 11 Oct - 20:07

Depuis plus d’une vingtaine de minutes, Rain s’affairait autour d’une jeune Sombral qui avait du mal à supporter les contractions et autres signes d’une naissance à venir.  Et Salima la regardait lancer son troisième sortilège d’allégresse depuis l’autre côté de la barrière qui délimitait l’enclos où l’animal avait été isolé depuis quelques jours, la naissance pouvait, selon sa patronne survenir à n’importe quel moment. Et là, c’était le moment. Salima ne voyait pas les Sombrals. Ce soir, ça pourrait coûter cher.  La finlandaise tentait d’approcher avec d’infinies précautions l’animal et l’espace d’un instant, Salima se dit que c’était gagné, qu’avec sa main sur son encolure, la dragonologiste pourrait aider le Sombral à se calmer. Peine perdue. L’animal battait des ailes fort que Rain fut contrainte à fuir sous sa forme animale, le ventre à terre pour ne pas se faire blesser par l’équidé furieux.

Rain pestait contre “Rubeus Hagrid et ses idées de merde”.  Elle en était arrivée à lui reprocher Mercure en Rétrograde que ce que la jeune zoomage redoutait: le travail s’accelérait et la jeune mère se coucha sur le flanc. Rain pu approcher et introduire un bras dans l’orifice.

Le poulain se présente mal! Fais venir un vétérinaire. je vais jamais m’en sortir seule!”

La jument  tentait d’éloigner Rain à coups de sabots. Rain s’était relevée et regardait la scène avec désespoir. Charlie n’était pas là. Il était parti donner un coup de main en Roumanie, concernant elle ne savait plus trop quelle urgence, mais surtout, les naissances auxquelles la dragonologiste était habituée, c’était des éclosions d’oeufs! Pas des bébés gluants qui sortent des bidous des mamans animaux! Ou alors des tout petits modèles! Genre son chat ou des fléreurs. Au moins pour eux, elle pouvait se transformer en “Grominet” et les calmer en jouant les félins réconfortants… Avec cette petite là, Rain n’avait même pas cette carte là dans la manche. Salima patouna l’épaule de la finlandaise avec douceur: ça irait.

Une fois la lettre envoyée, quand Salima revint, Rain était agenouillée près de la tête de la Sombral. Elle lui caressait l’encolure en murmurant des paroles réconfortantes. Elle ne pouvait rien faire d’autre.

La réponse tardait trop au goût de Salima. Elle descendit sur l’embarcadère pour se tenir prête à recevoir le magivétérinaire.

Quand il arriva, Salima retint de justesse un “C’est pas trop tôt”.

Bienvenue à Rùm! Moi, c’est Salima. Je vais vous conduire à Rain. Depuis mon courrier, la situation n’a pas évolué. Le petit est coincé et Rain n’ose pas faire quoi que ce soit.

Comme elle comprenait la finlandaise. Si elle faisait pire que mieux, des animaux allaient mourir. Et elle n’était pas équipée pour faire une césarienne.
Ils marchèrent entre les bâtiments de la réserve puis, après  un pré où paressaient des moutons, ils arrivèrent devant l’enclos. Rain n’avait pas bougé d’un pouce, trop inquiète pour oser s’éloigner ne serait - ce qu’une minute.

Ah! vous voilà!

Aucun d’eux ne pouvait savoir à quel point Rain était soulagée de les voir arriver. Jusqu’à présent, elle se voyait déjà en train d’informer Hagrid du décès de deux des animaux qu’il lui avait confié. Bien sûr, c’était des choses qui arrivaient, parce qu’il n’y avait aucune garantie sur la vie, mais elle voulait à tout prix éviter un accident. Elle reprit des couleurs en voyant l’homme approcher, Salima à côté de lui.  Elle se leva, prête à suivre les directives qu’on lui donnera pour aider le sombral.

SI je puis vous aider, n’hésitez pas!


The stuborn owl with the letter Xjif
Arthur RoscoeArthur Roscoe
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2062-arthur-roscoeMessages : 57 Points : 220
Pseudo : Jack
Avatar : Matthew-mcconaughey
Crédits : Angel Dust
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Quartiers Résidentiels des Faubourgs, rue de la licorne.
Patronus: Loup
Informations diverses:
MessageSujet: Re: The stuborn owl with the letter   The stuborn owl with the letter EmptyMar 20 Nov - 4:50

Arthur salua poliment Salima en lui serrant la main, de façon très professionnel. A peine était-il sorti du bateau qu'il sentit encore plus l'urgence de la situation quand on ne le fit pas trainer sur place. Il emboita le pas au même rythme, ne voulant pas faire perdre son temps aux personnes qui l'avaient demandé.

"Merci d'être venue me chercher. Ca me permettra d'y être sans me perdre en direction. Pouvez-vous me dire depuis combien de temps exactement  cela traine ?"

Il cherchait à avoir le maximum d'informations qu'on pouvait lui donner. Quitte à essayer de tout condenser il pouvait au moins demander à Salima ce qu'il en était pour savoir quel opération effectuer quand ils arriveraient. Quand il comprit que la jument ne se laissait pas approcher, il regretta un moment d'avoir emmener son chien. Rapidement il tourna la tête vers Titus qui couina en lui donnant un regard curieux, voulant comprendre son maître.

"Reste en arrière mon vieux. Je sais que je peux compter sur toi."

Sans même broncher le mastif du tibet pris un pas plus lent pour trainer quelques mètres en arrières des sorciers. Ce n'était pas comme si c'était la première fois que cela se produisait avec le vétérinaire. C'était évident que certaines créatures se sentaient menacés par la présence d'un tel animal ! Et le toutou le savait, il profiterait de son maître plus tard.
Quand le petit groupe arriva enfin Arthur eut un pincement au coeur de voir Rain dans un état d'inquiétude si élevée, quand bien même il en effleurait à peine le niveau. La jument devait vraiment avoir trainé ça en longueur et il pouvait parfaitement comprendre la peine de se sentir désemparé face à une telle situation. A peine eut-il fait un pas pour aller la saluer à son tour qu'elle se redressa, focalisée sur la situation. Il remit la politesse à plus tard et calqua son comportement sur le sien.

"Oui, vous le pouvez. J'ai besoin de savoir un maximum sur l'état de la sombral. Notamment depuis combien de temps elle se trouve dans cet état, si c'est la première fois qu'elle met bas..."

Se disant le vétérimage commença doucement à s'approcher de l'animal, une main devant lui pour lui laisser l'occasion de sentir son odeur et de le connaitre. Titus c'était posté sur une colline plus éloignée et observait sagement de loin. Mais à peine eut-il fait quelque pas, que la tête basse la sombral essaya de lui niaker la paume. Arthur eut le temps de réagir en entendant les quelques claquements préventifs du cheval et fit un bond en arrière et repliant son bras pour éviter la douloureuse morsure. Cela s'annonçait vraiment compliqué.  Il fallait qu'il puisse l'approcher pour tâter son ventre  et peut-être aider le petit à se repositionner.

"Elle vous connait sans doute plus que moi. Dit-il à l'intention de Rain. Venez m'accompagner qu'elle ne me perçoive pas comme une menace vu que je lui suis inconnue..."

Il avisa les lieux, ils étaient dehors en plein jour, pleine nature... La jument devait vraiment se sentir inconfortable. Il fallait lui préparer un box bien matelassé de paille et sombre pour qu'elle puisse s'installer à son aise... Il allait falloir la déplacer, mais ce n'était peut-être pas si mal.

"Il faudrait qu'on parvienne à lui mettre un licol une fois calmée et la faire marcher. Ca va l'aider à apaiser ses contractions. Elle nous laissera sans doute plus faire. En il faut l’amener à son box ou bien lui en préparer un. Elle ne peut pas pouliner comme ça. J'imagine très bien les reproches qu'elle doit nous faire sans qu'on la comprenne ! Qu'on mérite bien la niak qu'elle nous donne pour le piètre confort qu'on lui offre dans un moment pareil."

Comme à son habitude, une petite touche d'humour parmi ces sujets sérieux, cela aidait toujours à détendre l'atmosphère. Arthur ignorait si le caractère de Rain s'y prêtait, il le verrait bien assez vite de toute manière. Et il saurait rattraper cela, en attendant, il faisait son travail de son mieux.
Rain KvelgenRain Kvelgen
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1539-rain-kvelgen-your-eyes-tell-mMessages : 205 Points : 191
Pseudo : CookieStorm
Avatar : Emilia Clarke
Crédits : CookieStorm
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre ville
Patronus: Léopard des neiges
Informations diverses:
MessageSujet: Re: The stuborn owl with the letter   The stuborn owl with the letter EmptyDim 20 Jan - 10:06

Depuis ce matin. Elle est dans cet état depuis quelques heures. De ce qu'on sait, c'est la première fois qu'elle va pouliner.

La dragonologiste se trouvai véritablement peinée de l'état de la pauvre créature en train de souffrir inutilement.

Pour la pauvre Sombral, Rain devait puer le prédateur à pleins nasaux. L'odeur des dragons et celle du léopard lui conféraient une aura que les équidés n''appréciaient pas trop en temps normal, mais qu'ils toléraient puisqu'elle leur apportait nourriture et de quoi se désaltérer.

Je ne suis pas très proche de ces animaux... mais on peut tenter le coup...

Plus précisément, Rain espérait que la sombral ne tente pas de la tuer. il fallait qu'elle se débarrasse de l'odeur de dragon sur elle.

Elle invoqua l'un des hoodies que son frère avait laissé à la réserve au début où il travaillait avec elle pour tout ce qui était administratif et qu'elle ne pouvait pas s'en charger, trop prise dans les soins aux dragons.

Je suis dragonologiste. Mon odeur doit la pertuber.

La finlandaise enfonçait des portes ouverte avec cette phrase. Son élevage était connu dans les parages. Les rares jours d'ouverture au public, victimes de leur succès avaient forcé la jeune femme à faire des listes d'attentes.

On a pas d'écuries ici. On a quelques étables pour les moutons, mais c'est tout. J'ai tenté plusieurs de faire rentrer les sombrals dans une étable juste pour eux, mais ils finissaient toujours par préférer la forêt.

Rain ne forçait jamais un animal à faire quelque chose avec lequel il n'était pas totalement à l'aise. Si ça marchait pour son chat, les niffleurs, les dragons... ça fonctionnerait pour un équidé. Les sombrals n'avaient jamais passé plus d'une demi heure dans l'étable, même au plus fort de l'hiver, même sous la pluie battante ou les orages... Ils  s'obstinaient à rester à l'abri des arbres. Ils savent ce qui est le mieux pour eux. En tous cas, la finlandaise leur gardait l'endroit accueillant, pour le jour où l'un d'entre eux aurait envie d'y aller. Elle n'y croyait pas, cependant, tout pouvait arriver.

Salima en profita pour intervenir: elle se chargerai de faire un coin tranquille pour la future mère.

Rain invoqua une longue corde fine et résistante. L'une des cordes dont elle se servait avec les braconniers. Elle en avait suspendu plus d'un par les pieds en attendant que Léandre ne vienne ramasser le criminel.
Elle repassa sous la barrière d'un geste franc et fluide. maintenant qu'Arthur était avec elle et qu'ils avaient un plan d'action, elle ne se laisserait plus impressionner par un canasson ailé.
la finlandaise s'approchait avec une confiance emprunte de prudence: pas de geste brusques, pas d'agressivité, aucune trace d'impatience. Elle appelait même la sombral en la couvrant de petits mots doux en finnois, la main tendue, ouverte: tout irait bien. Si elle les laissait prendre soin d'elle et de son bébé, ça irait. de son autre main, elle tendait la corde dans son dos au vétérinaire. Moins l'animal voyait la corde, moins elle risquait de se rebiffer.

La brune laissait la future maman venir à elle. Brusquer l'animal, c'était prendre le risque de l'effrayer et qu'elle s'enfuie ou pire: se blesse.

Au bout de quelques instants qui lui parurent trop long, la jument autorisa les deux humains à être reniflés et à ce qu'on lui touche le museau. C'était gagné.

Docteur, je pense qu'on peut tenter le licol


The stuborn owl with the letter Xjif
Arthur RoscoeArthur Roscoe
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t2062-arthur-roscoeMessages : 57 Points : 220
Pseudo : Jack
Avatar : Matthew-mcconaughey
Crédits : Angel Dust
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Quartiers Résidentiels des Faubourgs, rue de la licorne.
Patronus: Loup
Informations diverses:
MessageSujet: Re: The stuborn owl with the letter   The stuborn owl with the letter EmptyMar 26 Mar - 6:32

"- Depuis ce matin. Elle est dans cet état depuis quelques heures. De ce qu'on sait, c'est la première fois qu'elle va pouliner.
- Très bien, très bien." Souffla Arthur en réfléchissant suite à cette information.

La jument ne devait pas comprendre ce qui lui arrivait. Elle avait mal sans savoir d'où cela venait et, forcément, elle cherchait à s'en protéger. Il était difficile pour un animal de rester calme, ni de ne pas se montrer agressif et surtout de lui demander d'être coopératif alors que l'origine de la douleur étant inconnu on pouvait représenter pour lui la cause ou un danger supplémentaire. Jongler avec cet état de fait et la vie du poulain qui ne pouvait attendre pour sortir était souvent un quitte ou double. Les créatures domestiquées étaient souvent bien plus facile à aider.

Le sorcier laissa faire Rain. Même si elle n'était pas proche des sombrals qui vivaient ici, au moins elle n'était pas une inconnue et cela devait probablement suffire. Et il trouva excellent l'idée qu'elle eut à prendre une odeur plus familière lorsqu'elle invoqua son hoodie.

" -Je suis dragonologiste. Mon odeur doit la pertuber. "

Arthur faillit vaciller.

Il eut un geste brusque de la jambe, alors qu'il penchait dangereusement en avant, pour se rattraper et se tenir debout. Ses lèvres remuèrent, mais il ne parvenait pas à prononcer, à répéter ce mot interdit, que son esprit interprêtait autrement pour ne pas qu'il lâche dans un moment pareil.
Il n'avait rien entendu, il fallait qu'il fasse comme si. Dramatologie. Oui voilà, elle avait dit probablement cela.

"-On a pas d'écuries ici. On a quelques étables pour les moutons, mais c'est tout. J'ai tenté plusieurs de faire rentrer les sombrals dans une étable juste pour eux, mais ils finissaient toujours par préférer la forêt. "

Les moutons devaient être élevés pour leur laine. Oui, oui. Pour rien d'autre. Pas pour finir dans l'estomac d'un drago... D'un dramatologue. Arthur tentait de contenir ses tremblements. Il fallait qu'il se focalise sur l'urgence de la situation.
Pas d'étable n'est-ce pas ? Mais la forêt. C'était une bonne idée.

"- D-dans ce cas faisons la marcher jusqu'au sous-bois, c'est son environnement elle se sentira mieux." Le son de sa voix était brusquement bien moins assuré qu'à son arrivée.

Le lieu de vie des sombrals, bien sûr. Il ne pouvait en être autrement. Il ne devait pas laisser cette autre idée trotter dans sa tête comme quoi de gigantesques reptiles vivaient dans cette zone. Il aurait été au courant depuis un certain temps, tout de même, il était bien vétérimage, non ?

Il prit une grande inspiration pour ignorer ses craintes et se contenta d'observer Rain dans sa tentative d'approcher l'animal. La tension était palpable, mais l'action fut couronnée de succès. La sombral huma finalement leurs mains. Arthur eut un grand soulagement, il caressa l'encolure de la bête avec une extrême douceur. Difficile de savoir qui cela rassurait le plus par cette action.
Prit dans ses pensées il faillit ne pas apercevoir la corde qu'on lui tendait. Il était le mieux placé pour lui passer la corde autour de la tête. Il fallait certes se montrer prudent quand a ne pas trop la montrer - car ces animaux étaient loin d'être bêtes - mais ne pas la prendre trop par surprise, sinon ça pouvait être catastrophique. Il attrapa le bout de la corde en la faisant longer son bras, pour le présenter ainsi sans menace quelconque et commença à la placer autour de la sombral. L'animal fut étrangement calme.

"- Bravo, nous allons pouvoir faire quelque chose maintenant. P-Par où se trouve le bois, nous allons l'y diriger. Si vous n'y voyez pas d'inconvénient."

Titus de son côté c'était mis à renifler le sol avec entrain. Il avait découvert bon nombre d'odeurs nouvelles en ces lieux et ça l'intriguait. Heureusement son maître ne lui portait pas attention sinon cela aurait augmenter fortement sa suspicion quand à la peur gutturale naissante qu'il ressentait.
Cependant le sorcier ne put résister à la question qui le taraudait, sans prononcer le mot qui le bloquait il demanda :

"- Vous exercez ici même ?"

Inconsciemment il n'avait qu'une seule envie, celle de se sauver dans la forêt pour sauver la vie qu'il était venu aider et surtout se mettre à l'abri sans que personne ne veuille les dévorer ou bien même les rôtir.
Contenu sponsorisé
Plus d'informations
MessageSujet: Re: The stuborn owl with the letter   The stuborn owl with the letter Empty

 
The stuborn owl with the letter
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Letter to UN Secretary General and toGovernments with MINUSTAH Forces in Haiti:
» YVON NEPTUNE GEN LE PA T TRAYI-LET A JAMES FOLEY 23 DAWOUT 2004
» Love Letter Version Kelkalhor
» her letter touched me in my heart ¶ KALIXTE & GIA

Réponse Rapide


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: