Bouncy lil' things

Neville Longbottomavatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1997-neville-archibal-longbottom-mMessages : 31 Points : 0
Pseudo : M
Avatar : Max Irons
Crédits : Bazzart
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Ville-Haute, Habitats Troglodytes, colocation avec Luna Lovegood
Patronus: Inconnu
Informations supplémentaires:
Sujet: Bouncy lil' things | Jeu 13 Sep - 8:49
Neville s’étira de tout son long entre les paquets de nourriture pour animaux. Son soupir satisfait en disait long ; la fin de la journée arrivait, il allait bientôt raccrocher son tablier. Mais encore ça allait ; il avait eu cours que jusqu’à 11h. Il avait même eu le temps de faire une petite sieste avant de se pointer au Granian’s Lair. Ca faisait un moment qu’il avait pris le rythme, mais Longbottom pensait toujours avec tendresse à son lit quand la journée tirait sur la fin. Dormir, c’était un des plaisirs simples de la vie. Du moins, lui, ça lui suffisait en se levant de se dire qu’il finirait forcément là le soir, au creux de sa couette douillette. Que voulez-vous, il lui en fallait peu pour être heureux. Tout en se motivant à continuer son rangement dans la réserve, il fredonna un air entendu à la radio ce matin. Aucune idée de ce que c’était ; mais c’était coincé dans sa tête depuis un moment. Paraissait qu’il fallait la chanter jusqu’au bout, la faire sortir pour s’en débarrasser une bonne fois pour toutes. Essayons.

Enfin ! Son inventaire hebdomadaire était à jour. Par contre, fallait qu’il s’occupe de commander d’autres croquettes pour les boursoufs. Bon, il en restait assez pour tenir encore une bonne dizaine de jours, mais quand même. Neville aimait faire les choses bien ; et la rigueur qu’il s’imposait l’empêchait de trop s’éparpiller. Pourtant, vous le savez comme moi, il avait pas mal tendance à se disperser. C’était pas sa faute, il était comme ça. Soulagé d’avoir passé cette étape, c’est d’un pas léger qu’il sortit pour aller passer un coup de fil à leur fournisseur. Peut-être que c’était déjà fermé, mais bon, ça valait le coup de tenter. Au pire, il laisserait un message vocal ; maintenant il maîtrisait ça, et il était pas peu fier. Alors qu’il décrochait le combiné, un couinement caractéristique lui fit lever le nez. Une petite boule de poil violette bondissait sur le comptoir ; un boursouf. Il leva un sourcil.

« - Mais qu’est-ce-que tu fais là toi ? Il reposa le téléphone et invita la petite créature au creux de sa main. Allez, tu retournes chez toi ! »

Mais il ne parvint pas à avancer vers les cages. Le sol normalement de bois, était couvert de touffes dans les tons roses et violets ; son regard hagard se posa en réflexe sur les cages. Les trois portes étaient grandes ouvertes ; oh non. Oh putain de non. Sentant la panique monter, il se força à souffler bruyamment pour évacuer le stress. Qu’est-ce-que j’fais ? Ah, attends, Blake ! Faut aller voir Blake, Blake saura quoi faire. En montant les marches quatre à quatre, il tambourina sur la porte du bureau de son boss. Au moins, le message à caractère urgent était clair dans sa façon de toquer. Quand il reçut l’invitation à entrer, il ouvrit grand la porte qui claqua sur le mur de derrière.

« - Blake ! Il s’était figé avec le petit boursouf dans la main, visiblement heureux d’être embarqué dans cette aventure. Les… Son doigt pointa la boule poils violette qu’il tenait et son regard passa de son patron à elle. Euh, les boursoufs, ils sont partis de leurs cages. »

Bien joué, on pouvait pas faire plus clair. Notez comme il a utilisé le terme « partis » ; comme si c’était eux qui avaient décidé, avec leurs petites pattes, de crocheter la serrure de la cage et de s’en aller pour visiter les alentours. Vous l’aurez deviné, ça c’était pas passé comme ça. Il était quasiment sûr qu’il avait mal refermé après les avoir nourri. Quasiment. Le problème quand on fait une connerie, surtout dans son cas, c’est que c’était des actes manqués.


like a dandelion
I felt out of place, until now. 'Cause when I look into your eyes, I can see I'm doing right •• ALASKA

Blake MacLeodavatar
• Sorcier •
Messages : 162 Points : 0
Pseudo : Lunastra
Avatar : Colin Morgan
Crédits : (c) bright star & old money. (Sign')
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Quartier résidentiel des Faubourgs
Patronus: Léopard de mer
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Bouncy lil' things | Ven 28 Sep - 17:24


BOUNCY LIL' THINGS
Neville & Blake

« I knew it was going to be fun. »
Le son d'une plume grattant le papier presque frénétiquement est la seule chose qui se fait entendre dans le bureau. Une odeur de vieux parchemin y règne depuis toujours, émanant des centaines de dossiers qui s'entassent dans les étagères, soigneusement ordonnés. Rien ne dépasse, pas un feuillet, pas une pochette. L'organisation est l'un des maîtres mots de l'actuel propriétaire des lieux, après tout. A croire qu'il ne vit que pour l'amour du travail bien fait.

La feuille passe du plan de travail au sommet de la pile déjà importante de paperasse qui grimpe et grimpe depuis le début de la matinée. Ce mont de chiffres et de lettres, Blake pourrait se l'épargner, il le sait. Mais c'est une vieille habitude qu'il tient de sa tante, celle-la même qui lui a enseigné tout ce qu'il y avait à savoir pour reprendre son commerce. Et puis il aime beaucoup trop écrire avec son porte-plume, tant pis si on lui colle sur le dos une réputation de vieux avant l'heure ! Eh, tout ce qui est ancien n'est pas forcément bon à jeter, d'ailleurs.

Soudain des coups résonnent sur la porte et la plume dérape. Une superbe estafilade d'encre noire entache à présent un relevé de comptes jusque là parfaitement net. Puis voilà que l'huis s'ouvre si brutalement qu'il vient cogner le mur. Le courant d'air créé fait chuter la tour de papier. C'est d'un air dépité que le MacLeod fixe les feuilles voleter presque négligemment vers le sol. Oh, il pourrait s'énerver. Se mettre à tempêter. Mais à quoi bon ? Surtout qu'avec Neville, cela serait plutôt contre-productif. Non, mieux vaut conserver son calme.
Les prunelles céruléennes de Blake glissent donc du carnage de paperasse vers son apprenti... Qui tient un boursouf dans sa main, et qui semble bien paniqué. L'apprenti, pas le boursouf. Suivez un peu. Vient rapidement la stupeur, et le haussement de sourcil caractéristique de l'ancien Poufsouffle.

- Pardon ? Ils sont... partis de leurs cages? Prendre une profonde inspiration, rester serein. Zen, tout va bien. Ce ne sont que des boursoufs, pas des dragons. Les lunettes retirées de son nez et rangées sur un coin de bureau, l'animagus se lève finalement. Bon, allons rattraper ces Dalton en puissance. Espérons juste que ce ne soit pas une bande de Joe, sinon on a pas fini, moi je te le dis. Enfin, du moment qu'ils n'essaient pas de creuser un tunnel dans le sol de la boutique...

Les escaliers descendus, Blake tombe sur une véritable marée de nuances de rose et de violet poussant des petits couinements parfaitement adorables... Mais en l'occurrence assez agaçants. Mais le comble du ridicule, c'est Archimède. Avec le plus grand soin, le hibou attrape un par un les boursoufs pour les ramener à leur place... Sans réaliser que le temps qu'il en rentre un, les autres se sont fait la malle. Son sorcier lève les yeux au ciel, sans parvenir à retenir un petit rire.

- Tu sais, Neville, quand j'ai accepté que tu sois apprenti ici, j'avais la conviction qu'au moins on ne s'ennuierait. Par Merlin, je pouvais pas être plus dans le vrai ! Ne panique pas comme ça la prochaine fois, franchement c'est trois fois rien. Enfin, d'accord ça va nous prendre trois heures pour rattraper ces bestioles, mais ça pourrait être plus grave. J'ai déjà fait pire... Ah mais Archi, arrête ! Tu vois bien que ça sert à rien, idiot emplumé !

Le grand duc se fige, un boursouf se balançant joyeusement accroché au bec du rapace. Celui-ci décoche un regard vexé à Blake, lâche la petite créature, puis part s'installer sur son étagère fétiche, le plumage gonflé et la tête rentrée pour bien appuyer son mécontentement.

- Bah boude, tiens. soupire-t-il, les mains déjà pleines de boules de poils pelucheuses.
(c) DΛNDELION


I can hold the weight of worlds
If that’s what you need. Be your everything. I can do it, I can do it, I'll get through it... But I’m only human, and I bleed when I fall down. I’m only human, and I crash and I break down. Your words in my head, knives in my heart. You build me up and then I fall apart. 'Cause I’m only human.
Neville Longbottomavatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1997-neville-archibal-longbottom-mMessages : 31 Points : 0
Pseudo : M
Avatar : Max Irons
Crédits : Bazzart
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Ville-Haute, Habitats Troglodytes, colocation avec Luna Lovegood
Patronus: Inconnu
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Bouncy lil' things | Sam 20 Oct - 13:44
Tout penaud, Neville suivit son patron au rez-de-chaussée, là où la fête poilue se passait. Clairement, ils avaient l’air ravis de se dégourdir les pattes. Pourtant les cages étaient loin d’être étroites, et ils étaient répartis raisonnablement. Du moins, Longbottom trouvait qu’ils étaient bien traités, bien nourris, et surtout bien en liberté, là. Grande perche qu’il était, c’est le nez vers le sol qu’il progressait dans la pièce, en prenant soin d’éviter les petites boules colorées. Archimède, le grand hibou, le fit sursauter ; il lui était passé à quelques plumes près. En plus, il avait un boursouflet dans le bec ! Manquerait plus qu’il les boulotte et n’en fasse qu’une pelotte d’os et de fourrure… Mais son inquiétude fut vite dissipée. L’oiseau voulait simplement aider les deux hommes dans leur tâche. Comme quoi, l’instinct n’est pas forcément le premier réflexe. Fascinant, le comportement animal.

Le petit boursouf violet qu’il avait dans les mains s’agitait joyeusement, et poussait des couinements qui ressemblaient presque à une petite chanson. Ou alors, il se riait de la situation et était bien content de profiter d’une petite ballade. Bien sûr c’était mignon tout plein… Mais il avait aussi envie de finir sa journée. Alors, au boulot ! Il déposa la petite bestiole dans sa cage, qui ne manqua pas d’émettre des sortes de grognements. C’était clairement une manifestation de mécontentement, et Neville prit un air désolé :

« - Désolé petit, mais j’dois m’occuper de tes copains aussi ! »

Il lui tourna le dos, comme si il voulait rien entendre. Bon, tant pis, c’était comme ça. On faisait pas toujours ce qu’on voulait dans la vie. De ses grandes mains, il réunit cinq boursouflets pour les remettre dans leurs cages. Et le geste se répéta plusieurs fois, les allers-retours de Blake et Neville donnaient presque le tournis aux créatures qui les observaient, encourageant leurs congénères à filer se cacher. Ils avaient affaire à une vraie mutinerie ! Alors qu’il pensait avoir rattrapé les derniers fuyards, un couinement presque comme un rire moqueur lui fit lever la tête vers de hautes étagères. Le dernier boursouf, d’une teinte rose pastel, se dandinait fièrement, hors de portée directe des deux sorciers. Posant les poings sur ses hanches, le brun déclara :

« - Je crois que y en a un qui fait de la résistance. »

Avec un sourire amusé, il sortit sa baguette et incanta un Wingardium Leviosa pour faire descendre la créature jusqu’à lui. Flottant dans les airs, il se demandait bien ce qu’il lui arrivait ; lui qui avait réussi à escalader tout là-haut sans se faire attraper, voilà qu’il était maîtrisé en moins de temps qu’il en fallait pour dire Fizwizbiz. Quelle vie ! Longbottom le déposa auprès des autres, et tous semblaient contents et frustrés de ce moment de liberté qui avait été si court. Peut-être qu’ils étaient tous retournés dans leurs cages, en attendant, y avait eu des dégâts. Notamment des petits excréments, ou bien du matériel renversé et éparpillé. Retenant un soupir las, le jeune étudiant nettoya le sol d’un coup de baguette. Il avait l’habitude de devoir réparer les bêtises de Mortimer à la maison, donc il maîtrisait bien les sorts de nettoyage. Si le chat avait été là, il aurait sans doute été moins patient qu’Archimède avec les petites boules de poils… Gêné, il se tortilla les doigts devant Blake.

« - Encore désolé hein, j’ferai attention. »


like a dandelion
I felt out of place, until now. 'Cause when I look into your eyes, I can see I'm doing right •• ALASKA

Contenu sponsorisé
• Plus d'informations •
Sujet: Re: Bouncy lil' things | 
Bouncy lil' things
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» eurydice&basile ❝ all these little things ❞
» Flavia Albina ¤ Real things in the darkness seem no realer than dreams...
» Help seems to always come late when it comes at all. We are in deep trouble
» Le Patronat Haitien aux Travailleurs “C’est à Prendre ou à Laisser”
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: