Don't look back in anger [Callo]

Caleb Ollivanderavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1889-caleb-ollivander-cherry-blossMessages : 249 Points : 170
Pseudo : Magneion
Avatar : Armie Hammer
Crédits : Rain / Florissonne
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre-ville, en coloc avec Milo
Patronus: Un héron
Informations supplémentaires:
Sujet: Don't look back in anger [Callo] | Jeu 30 Aoû - 16:18


Don't look back in anger
Milo & Caleb

« My soul slides away, but don't look back in anger I heard you say »
Mais qu’avait-il donc fait ? Pourquoi avait-il cédé si facilement… et pourquoi avec autant de violence ? Il avait un début de réponse en songeant à Jules et à son destin si semblable à celui de sa petite sœur Alicia, mais ça n’expliquait pas tout. Il y avait quelque chose à propos de Finn qui le remuait, qui lui démangeait comme une vieille cicatrice, et sur laquelle il n’arrivait pas à mettre le doigt. Quelque chose qui l’avait poussé, qui l’avait provoqué, jusqu’à le suivre dans son bureau. Caleb refusait de regarder en face ses propres désirs, ce qu’il avait pensé en redessinant les formes de Finn du regard, et tout le flot d’images impures et pleines de luxure qui avaient assailli son esprit.

Maintenant qu’il était sorti de l’Atlantease et qu’il marchait dans l’air froid de la ville, le vent s’engouffrait dans le vide qui lui creusait la poitrine. Il avait été totalement hors de lui, au sens premier du terme. Il avait fait des choses dont il ne s’était jamais senti capable et qu’il aurait préféré ne pas faire de toute façon. Sentir les cicatrices de Finn se dérouler sous ses doigts l’avait violemment rappelé à la réalité, et à présent il réfléchissait. Non… Son cerveau travaillait, mais en vain, dans le vide, comme un bateau peinant à naviguer à contre-courant.

Il arriva chez lui sans vraiment savoir comment il y parvint : il ne se souvenait pas du chemin parcouru, seulement d’avoir atterri dans leur salon à lui et Milo, avachi sur le canapé, les chaussures laissées près de la porte et le manteau accroché de travers. Si tout ceci était un rêve, alors il s’approchait dangereusement du cauchemar, sans toutefois en être totalement un. Caleb planait dans un étrange état d’âme, indescriptible, à la fois plein d’émotions et vide, comme un trou noir qui se serait soudain ouvert à la place de son cœur.

Comment avait-il pu prendre son pied ? Se rabaisser à… ça ? Avec lui en plus… N’avait-il aucun principe, aucun honneur ? Oh comme il se détestait…

Inerte dans le canapé, les yeux regardant le néant, il sentit soudain les larmes monter, au fur et à mesure que sa voix intérieure, la vraie, celle qui avait toujours guidé ses pas jusque là, gagnait en puissance. Il avait été nul, à tous les points de vue, il s’était changé en monstre, et même s’il était facile de tout mettre sur le dos de Finn, il n’avait pas assez de mauvaise foi pour ne pas savoir qu’il était largement responsable.  

Les larmes roulèrent sur ses joues silencieusement pendant quelques secondes seulement : une fois libérées, il n’y avait plus rien à faire. Les sanglots déferlèrent comme une tempête enragée, si bien qu’il ne se rendait même pas compte du bruit qu’il pouvait faire à cette heure avancée de la nuit, alors que Milo dormait sûrement. Il pleurait, parce qu’il s’était senti s’échapper, avait perdu le contrôle, et surtout parce qu’il regrettait tellement d’avoir été si blessant, si violent, avec quelqu’un qui ne le méritait peut-être pas totalement.
(c) DΛNDELION


«Te ni ireta mono ga kiete yuki ataeta mono dake ga nokoru no nara Boku wa ai suru hito no kokoro ni yasashii kimochi wo nokoshita»
FLORISSONE
Milo Pierceavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t799-milo-x-there-are-no-misMessages : 288 Points : 113
Pseudo : Marinc / Mymy
Avatar : Zachary Levi
Crédits : cranberry
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis, demeure résidentielle.
Patronus: Requin-Baleine
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Don't look back in anger [Callo] | Mar 4 Sep - 18:08


► Chez Caleb & Milo
SOS détresse émotionnelle
Caleb & Milo

Il était agité par de sombres desseins cette nuit-là, se tournant et retournant dans ses draps. Piégé dans un cauchemar perpétuel, rêvant à nouveau de ce jour funeste, presque 6 ans auparavant. Au plus la date de l’anniversaire se rapprochait, au plus les souvenirs se faisaient vivaces. C’était une habitude à présent, mais malgré la régularité de ses cauchemars, Milo ne trouvait aucun moyen de les contrer. On lui avait conseillé de tenter les rêves lucides, sans succès véritable. La spirale de son cauchemar le prenait de court, lui faisant perdre ses moyens. Il se réveillait toujours avant l’impact, trempé de sueur, l’estomac au bord des lèvres.

Sa main passe dans ses cheveux, se remettant les idées en place. Sa jambe le démange et il a besoin de bouger, d’aller chercher de quoi boire, de quoi se changer les idées. Un soupire s’échappe de ses lèvres : qu’il aurait aimé que Grace soit là, qu’il se perde dans ses bras et qu’il oublie tout ça, par sa simple présence. Mais il était seul, ses draps étaient froids, trempés par la suée qu’il venait de prendre. Peut-être allait-il devoir changer son lit avant de se recoucher : une chose était certaine, il allait changer de T-shirt avant de se recoucher.

Il se saisit de ses béquilles, sur le côté de sa table de chevet, se relève avec difficulté avant de sautiller jusqu’à la porte de sa chambre.

La lumière passait sous le pas-de-porte et Milo fut intrigué… Son colocataire était toujours debout ? Ses sourcils se froncèrent tandis qu’il ouvrait d’une main la porte avant de se faufiler doucement dans l’entrebaillure, béquille en avant. Et le spectacle qu’il vit fut désolant. Caleb était avachi dans le canapé, penché en avant, des sanglots parvenant aux oreilles de Milo. Ces cauchemars avaient été balayés par son inquiétude.

Il se sentit désemparé. Il n’avait jamais vu son géant colocataire – un comble pour lui qui se trouvait déjà grand – pleurer de telle sorte. Et cela l’inquiéta grandement : ce n’était vraiment pas dans ses habitudes. Il s’approcha du canapé en se raclant doucement la gorge pour lui signaler sa présence, même si le bruit des béquilles l’avait peut-être déjà alarmé. « Caleb ?… » Sa voix était emplie d’inquiétude. Il s’arrêta derrière le canapé. « Ca va ?… Qu’est ce qui s’est passé ? ... » Peut-être venait-il d’apprendre un décès dans sa famille ? Ou il venait de perdre quelqu’un de proche ? … Milo n’en avait aucune sombre idée.

Il avait posé sa béquille sur le dos du canapé et était venu doucement poser sa main sur son épaule pour la serrer. Il ne voulait peut-être pas en parler, mais il voulait au moins lui faire savoir qu’il était là, s’il le souhaitait.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




 
I tell people, "You can do this." And they write back and say, "You were right. I can do this. And now I believe I can do anything."
Caleb Ollivanderavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1889-caleb-ollivander-cherry-blossMessages : 249 Points : 170
Pseudo : Magneion
Avatar : Armie Hammer
Crédits : Rain / Florissonne
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre-ville, en coloc avec Milo
Patronus: Un héron
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Don't look back in anger [Callo] | Jeu 6 Sep - 17:41


Don't look back in anger
Milo & Caleb

« My soul slides away, but don't look back in anger I heard you say »
Il n’était pas question de retenir ses larmes, ce qui n’avait jamais été le genre de Caleb, d’ailleurs. Il s’en voulait pour tellement de choses, des actes dont les souvenirs se mélangeaient, se croisaient et fusionnaient pour n’être plus qu’un état mental global chaotique, un capharnaüm infini, l’équivalent psychique d’un hurlement muet qui s’étirait encore et encore. Au centre de cette tornade émotionnelle il y avait le visage, non, le regard de Finn. Ce qu’il exprimait était si intriguant que Caleb n’arrivait pas à s’ôter cette image de la tête.

Et puis, le reste lui revenait, comme un débris pris dans la tourmente. La brutalité de ses mains, la violence de ses mots… Caleb n’avait plus été Caleb ce soir-là, alors c’est peut-être pour ça qu’il mit un instant avant de réagir à son prénom, prononcé par son colocataire. Il ne l’avait même pas entendu arriver, avec tout ce vacarme, intérieur et extérieur. Il voulait parler, le rassurer, lui dire que ce n’était rien, mais les mots restés bloqués dans sa gorge, menaçant d’emporter avec eux de nouveaux sanglots. C’était un petit garçon d’1m96 qui avait fait une grosse bêtise qui était en train de pleurer toutes les larmes de son corps dans leur canapé.

Quelques minutes passèrent encore, le temps pour le torrent de se calmer, et la tempête de s’éloigner un peu. Caleb renifla, déglutit, puis réussi finalement à aligner quelques mots.

— Je… Pardon… T’es réveillé…

Oui, ses premiers mots étaient d’abord pour Milo, qu’il avait tiré de son lit pour venir jouer les psy improvisés en plein milieu de la nuit. Caleb l’appréciait pour ça, et se sentait rassuré par sa présence, mais d’un autre côté, il ne savait pas quoi lui dire. Il commençait à y réfléchir, parce qu’il savait que ça devait sortir, d’une manière ou d’une autre, mais cette histoire était si stupidement capillotractrée qu’il ne savait pas par quel bout la prendre. Devait-il parler d’Alicia ? De ce qu’il s’était passé au restaurant ? Ou s’en tenir à cette nuit ? À quel moment toute cette merde avait-elle commencée ?
Finalement, les mots sortirent tous seuls, comme des grands, à la surprise de Caleb.

— Est-ce que t’as déjà eu peur de toi-même ? De ce que tu pouvais faire ?

Ça devait arriver au moins une fois à chaque sorcier, mais y’avait quand même des degrés… Caleb essaya de sécher ses larmes comme il le pouvait, ses yeux rougis n’ayant pas tout à fait fini de lui couler sur les joues. Il devait avoir l’air malin comme ça, effrayant même par les questions qu’il posait : nul doute que Milo allait se demander ce qu’avait bien pu faire son colocataire, mais sur le coup le cuisinier n’avait pas trouvé d’autre manière de s’exprimer. C’était déjà bien qu’il ait réussi à faire ne serait-ce qu’une phrase cohérente, vraiment…
(c) DΛNDELION


«Te ni ireta mono ga kiete yuki ataeta mono dake ga nokoru no nara Boku wa ai suru hito no kokoro ni yasashii kimochi wo nokoshita»
FLORISSONE
Milo Pierceavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t799-milo-x-there-are-no-misMessages : 288 Points : 113
Pseudo : Marinc / Mymy
Avatar : Zachary Levi
Crédits : cranberry
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis, demeure résidentielle.
Patronus: Requin-Baleine
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Don't look back in anger [Callo] | Dim 16 Sep - 13:56


► Chez Caleb & Milo
SOS détresse émotionnelle
Caleb & Milo

Milo se sentait un peu impuissant à cet instant-là. Peut-être parce qu’il n’avait jamais vraiment vu craquer Caleb de cette façon. Ce grand gaillard solide, qui paraissait inébranlable, était pourtant bien courbé sur le canapé, pleurant toutes les larmes de son corps. Et ça avait de quoi inquiétait l’autre géant, qui n’avait l’impression de pouvoir rien faire à part tapoter son dos maladroitement, ne sachant pas pourquoi il était dans un tel état. Il essuya son excuse d’un mouvement de main. « J’étais déjà réveillé. » C’était vrai en plus, ce n’était pas comme s’il pouvait lui mentir. Milo avait un assez bon sommeil en général, s’endormant profondément. C’était assez rare qu’il se réveille en pleine nuit et clairement, s’il n’avait pas cauchemardé, il ne se serait probablement pas levé et il aurait encore moins entendu son colocataire dans le salon.

Peur de lui-même ? Bien sûr, enfin … Il parlait a un amputé, la peur de faire quoique ce soit qui pouvait aggraver son cas était un principe de vie. Milo fronça doucement les sourcils, prenant sa béquille. Il sautilla jusqu’à la cuisine, récupérant une boite de mouchoir en papier et une bouteille d’eau qu’il cala sous son bras en revenant vers Caleb. Il posa la boite de mouchoir près de lui, avant de lui tendre la bouteille d’eau, reposant sa béquille et s’adossant au canapé son regard se posant sur lui. « Comme tout le monde je pense, oui. » Il hausse doucement les épaules en l’observant. « Enfin tant que tu penses pas au meurtre, je pense que ça reste … sain ? » Il lui sourit doucement, essayant de trouver un moyen de dérider son colocataire. Peut-être parce que Milo ne sait jamais trop comment gérer les crises de ce genre, alors il cherche à en rire, à s’en dérider complètement… Peut-être que ça allait empirer la situation, peut être que Caleb voulait vraiment tuer quelqu’un. « Tu veux en discuter autour d’un thé ? »

Bizarrement, Milo se sentait maintenant bien trop réveiller. Mais c’était tant mieux dans un sens.
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




 
I tell people, "You can do this." And they write back and say, "You were right. I can do this. And now I believe I can do anything."
Contenu sponsorisé
• Plus d'informations •
Sujet: Re: Don't look back in anger [Callo] | 
Don't look back in anger [Callo]
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Made in Flash Back
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]
» Davy Back Fight !
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: