Rage Hangover

Caleb Ollivanderavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1889-caleb-ollivander-cherry-blossMessages : 261 Points : 0
Pseudo : Magneion
Avatar : Armie Hammer
Crédits : Ectra / Aeariel
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre-ville, en coloc avec Milo
Patronus: Un héron
Informations supplémentaires:
Sujet: Rage Hangover  | Lun 13 Aoû - 11:27


Rage Hangover
Caleb & Rain

« People often claim to hunger for truth, but seldom like the taste when it's served up. » GRRM - A Clash of Kings
Embrumée et interminable, la nuit avait été longue pour Caleb. Il s’était tourné et retourné dans son lit sans savoir quoi faire pour réussir à dormir, essayant de faire taire un cerveau qui s’échinait à lui faire revivre cette pénible journée, encore et encore. Il avait revu le sourire narquois de Finn, ses yeux brillants et moqueurs, avant de devenir simplement désillusionnés et rageux ensuite. Caleb n’arrivait pas à effacer les mots que Finn lui avait balancé à la figure, simple miroir de ses propres jugements et insultes. Sans estimer qu’il avait mérité tout ce qui lui était arrivé, Caleb savait qu’il avait été trop loin à plusieurs reprises. Si seulement Finn avait eu le bon sens de ne pas venir le traquer jusque devant la porte de service de son lieu de travail…

Le matin était arrivé, et avec lui une nouvelle journée à devoir faire comme si rien ne s’était passé. Caleb était en état de bosser, physiquement, et savait qu’une fois qu’il serait concentré sur sa tâche, tout ira bien, mais en attendant… Il fallait encore se sortit du lit et réussir à quitter son appartement. Se forçant comme il le put, Caleb avança mécaniquement jusqu’à la douche et s’habilla comme s’il n’était pas trop là. La fatigue était grande, si bien que si Milo était encore présent quand il quitta leur appart, il ne l’avait pas vraiment remarqué.

D’habitude, Caleb ne partait pas si tôt. Paradoxalement, c’est de savoir qu’il allait passer la journée exténué qui l’avait poussé hors du lit : il devrait sûrement prendre le temps d’aller acheter de quoi aller mieux à l’apothicaire du coin. Il y rechignait : il préférait toujours utiliser des moyens les plus naturels (et donc ni magiques ni scientifiques) pour se soigner, à savoir la bouffe. Mais même son carré de chocolat n’avait pas fait effet alors il fallait se rendre à l’évidence : il avait besoin d’un petit coup de pouce sur ce coup-là.

C’est avec des cernes qui se confondaient avec la commissure de ses lèvres que Caleb entra dans la Pharmapothicairerie : il ne faudrait pas un devin pour savoir ce qu’il venait faire là. Il regarda un peu autour de lui avant d’avancer vers le comptoir, à peine conscient de ce qu’il se passait autour de lui. C’est aussi pour ça qu’il ne remarqua pas son ancienne camarade de Gryffondor, du moins pas tout de suite.
(c) DΛNDELION


Redeemer
Kodoku na kono sekai ha kimi no koe o matte iru
Sonzai o, sono imi o sakebe
Ore ha ima, koko ni iru...
; Redeemer - DEspairsRay - aeairiel.
Rain Kvelgenavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1539-rain-kvelgen-your-eyes-tell-mMessages : 195 Points : 17
Pseudo : CookieStorm
Avatar : Emilia Clarke
Crédits : CookieStorm
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre ville
Patronus: Léopard des neiges
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Rage Hangover  | Mar 14 Aoû - 13:06
En arrivant à la Pharmapothicairie, Rain eu une hésitation avant de toucher la poignée de la porte. En bonne potionniste qui se respecte, la jeune femme préférait concocter ses potions elle même. Mais sa commande n'arrivait pas et elle avait vraiment besoin de ces ingrédients où ils manqueraient de potion cicatrisante. Les bébés dragons devenaient joueurs à ce stade de leur croissance, et leurs petites griffounettes acérées traversaient parfois le cuir des vestes des dragonologistes. Rain, pas plus tard que la veille avait utilisé une bonne quantité de cette potion après que Rosie lui ait grimpé sur le dos pour jouer. Encore heureux que les Opaloeil se sont pas venimeux. Dans quelques jours, elle en rigolerait, pour le moment, elle irait bien se poser au sauna pour laisser la chaleur apaiser ses muscles encore raidis.

Elle entra donc dans la boutique. Elle éternua, le nez agressé par l'odeur de médicaments moldus. Comment pouvaient ils prendre ces trucs en toute confiance? La finlandaise se réfugia dans son écharpe et s'avança jusqu'au comptoir, sortit la liste de ce qu'il lui fallait de son sac à main et attendit son tour.

Un employé lui fit signe d'avancer sur le comptoir d'à côté et prit en charge sa commande. Il la reconnu à cause de l'incident avec le dragon... Et insista pour qu'elle lui parle un peu de l'animal.

Bah, c'est une femelle, elle s'adapte bien au groupe de la réserve. Son poids est normal pour un animal de son âge et sexe. On lui cherche un nom, si vous avez une idée... On l'ajoutera à la liste...

La dragonologiste ne rentrerai pas dans les détails… Ce n’était pas la peine de faire un rapport détaillé, l’animal ne semblait pas l’intéresser vraiment et il sembla même un peu déçu de savoir que le dragon se portait comme un charme.


Après avoir regardé sa liste avec le même air que le pianiste novice regarde une partition de Rachmaninov pour la première fois, et un "ça va prendre un moment, mademoiselle. Vous êtes certaine que vous ne voulez pas nos potions prêtes à l'emploi". Il lui demanda de sortir de la file, d'attendre un peu sur le côté et disparu dans l'arrière boutique sous le regard blasé de la dragonologiste.

De son bout isolé de comptoir, elle observa la boutique et un peu sans le vouloir, la clientèle mal réveillée qui y passait avant de filer au boulot.
Elle remarqua avec un peu de retard une haute silhouette qui lui semblait familière: Caleb. Elle n'était pas très sûre d'elle, mais elle se dit que ça valait la peine de tenter le coup. Au pire, elle s'excuserait platement et retournerait dans son coin à fixer le parquet avec autant de dignité qu’on le pouvait dans ce genre de situation.

Elle s'approcha donc du jeune homme de manière frontale pour ne pas le surprendre, un sourire timide sur le visage.

"Bonjour!"

Il était immense... et elle... si peti... NON, c'était lui qui était trop grand. déjà à Poudlard, c'était comme ça. Il dépassait la majorité des gens de la tête et des épaules.

Et maintenant, elle ne savait plus top par quel bout attaquer ce morceau bien trop gros pour elle. Elle prit une grande inspiration en se disant que si elle pouvait gérer des dragons pas contents, elle pouvait gérer du small talk dans un lieu public.

"Vous me faites penser à quelqu'un qui était à Poudlard en même temps que moi... Vous êtes bien Caleb Olivander?"

Elle espérait vraiment qu'elle dise oui. Au moins elle ne passerait pas pour une idiote devant la poignée de personnes présentes. Tout son langage corporel devait hurler son malaise à présent... Oh mais quelle idée... Vitun vittu...

j'ai failli oublier... je suis Rain, Rain Kvelgen...


Caleb Ollivanderavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1889-caleb-ollivander-cherry-blossMessages : 261 Points : 0
Pseudo : Magneion
Avatar : Armie Hammer
Crédits : Ectra / Aeariel
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre-ville, en coloc avec Milo
Patronus: Un héron
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Rage Hangover  | Mar 14 Aoû - 17:01


Rage Hangover
Caleb & Rain

« People often claim to hunger for truth, but seldom like the taste when it's served up. » GRRM - A Clash of Kings
Caleb était bien trop préoccupé et fatigué pour écouter la conversation qui s’amorçait au comptoir : il avait bien essayé de tendre l’oreille en entendant parler de dragons (il paraît qu’il y en avait dans le coin ces derniers temps, pas très rassurant tout ça), mais il avait bien vite abandonné. Ses deux derniers neurones étaient trop occupés à se battre pour tenter de ne plus penser à Finn. Peine perdue. Plus il essayait de se le sortir de la tête, plus il y restait ancré. Quelque chose dans son regard l’avait interpellé, quelque chose se tapissant sous la surface, prêt à bondir pour le chopper à la gorge.

Il fronça les sourcils et se frotta le nez pour tenter de se concentrer sur la réalité, plutôt que de se perdre en circonvolutions mentales sans fin. Cela fonctionna relativement bien, assez pour qu’il revienne tout à fait à lui quand la jeune femme qui était devant lui dans la file l’approcha. Et le salua.

Il aurait pu être surpris, si seulement il n’était pas revenu en Angleterre depuis deux mois et qu’il ne croisait pas d’anciennes connaissances à tous les coins de rue. Au premier abord, cette femme ne faisait pas exception. Jusqu’à ce qu’il tilte. Bien sûr ! Il se souvenait d’elle, des longues soirées dans la salle commune et des bons coups de batte… Par politesse, il la laissa finir, mais le sourire qu’il arborait ne pouvait mentir : il l’avait reconnue dès la première seconde.

— Bien sûr, Rain. Comment j’aurais pu t’oublier ? Toi, ta musique et ta batte, n’est-ce pas ?

Il sourit doucement à la jeune femme, la devinant pas forcément à l’aise dans cette situation. D’après ses souvenirs, être sociable n’était pas son fort, et il ne voulait pas aggraver son malaise. C’est en partie pour cela qu’il ne se jeta pas sur elle pour la câliner, quand bien même il en avait envie. Il n’osa pas non plus lui tendre la main, de peur qu’elle ne se sente forcée au contact physique.

— Alors, depuis tout ce temps, que deviens-tu ? Je n’étais pas vraiment dans les parages, je n’ai pas pu suivre tout ce qu’il y avait à suivre…

Oui, parce que la vie de Rain avait été quelque chose que Caleb aurait voulu suivre. Elle faisait partie de cette vie qu’il avait laissé derrière lui en allant parcourir le monde, et qu’il retrouvait avec grand plaisir.

— C’est cool de te voir, en tous cas. Tu es ravissante.

Un autre sourire vint éclairer son visage, sincère et bienveillant. Pour une fois, le passé n’allait pas lui sauter dessus toute griffe dehors… À moins qu’il ait fait une bêtise avec elle et qu’il ne s’en souvienne pas ?
(c) DΛNDELION


Redeemer
Kodoku na kono sekai ha kimi no koe o matte iru
Sonzai o, sono imi o sakebe
Ore ha ima, koko ni iru...
; Redeemer - DEspairsRay - aeairiel.
Rain Kvelgenavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1539-rain-kvelgen-your-eyes-tell-mMessages : 195 Points : 17
Pseudo : CookieStorm
Avatar : Emilia Clarke
Crédits : CookieStorm
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre ville
Patronus: Léopard des neiges
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Rage Hangover  | Lun 20 Aoû - 4:42
La pression retomba aussi brusquement qu'elle était montée. Elle s'était pas trompée et en plus il la reconnaissait. Le soulagement. Elle n'aurait pas à retourner bien gentiment dans son coin, comme un chien retourne tristement dans sa niche quand il a fait un bêtise. Sans qu'elle ne s'en rende vraiment compte, elle affichait un large sourire presque niais.Rain se sentait un peu bête d’avoir stressé pour rien du tout.

Ah, oui… La musique, elle ignorait quel souvenir il en gardait avec le temps. Certains s’en plaignaient, d’autres disaient qu’ils n’avaient pas su apprécier à l’époque… Pour le violoncelle... Elle ne comptait plus (sans la moindre honte) les fois où elle avait dépassé les "heures autorisées" par Alda pour jouer, parfois, bien après l'heure du coucher des premières et deuxièmes années. Rain, à l'époque s'entraînait au minimum deux heures par jour en semaine, et ça pouvait monter jusqu'à 5 le week end, même en ayant entraînement de Quidditch et ses devoirs... Même si pour les devoirs, il y avait le cours du Professeur Binns. Elle rattrapait sur les notes de Charlie et Ethan, immunisés à la voix monotone du fantôme.

La batte n'a pas servi tant que ça!

Rain eu un petit sourire en coin. Elle était presque gênée qu'il se souvienne de ce détail. Bon... si... la batte avait quand même servi un peu en dehors du terrain de quidditch, mais les rares fois où Rain s'en était servie dans une opération punitive, c'était juste pour fracasser les jambes de ses petits camarades. Fallait pas laisser de traces trop visibles. La plupart du temps, la batte n’était que pour impressionner. Rain Kvelgen par elle même, ne faisait pas peur: petit gabarit, voix de soprano, qui passait plus de temps le nez dans les bouquins qu’autre chose… Mais redoutable au quidditch.

Ca ne la rajeunissait pas tout ça... Vraiment pas. Même si Poudlard en lui même ne lui manquait pas, elle y avait passé les années les moins prise de tête de sa vie.heureusement que ça se stabilisait un peu, enfin... que sa relation avec Charlie devenait moins floue et plus respirable.

Professionnellement, je suis dragonologiste. Je suis aussi la gérante de la réserve faunique de l'Île de Rùm. On est spécialisés dans les dragons, on a d'autres créatures, plus petites et moins flamboyantes, mais c'est principalement parce que les gens nous les rapportent. Sur le plan personnel, c'est un peu plus compliqué à expliquer.

Elle aurait besoin d'un bon demi litre de café pour expliquer un peu la situation avec Charlie. Quand on y pensait 5 minutes, il y avait de quoi plomber un peu la journée de tout le monde. Pis, Rain n'avait pas spécialement envie de parler de ça en public, devant des inconnus, ou juste des gens qui l'avaient vue en train de faire son boulot entourée des abrutis du ministère qui n'avaient pas été foutus de lancer un simple stupefix. Si elle réfléchissait trop à ce début de mois, Rain finirait par mettre le feu à quelque chose juste pour se calmer un peu les nerfs.


Il vallait mieux reporter la conversation sur Caleb. Il devait forcément avoir des petites choses bien sympa à raconter. Du moins, elle l’espérait. Elle espérait vraiment que ce qu’il aurait à lui dire ne se rapporterait pas à Poudlard et à la bataille contre Voldemort. Il y avait eu assez de sang et de morts dans les trois dernières générations de sorciers. Bien sûr, elle avait apprit pour son papa, quand les mangemorts l’avaient capturé et retenu prisonniers. De son bout de Finlande déprimant, elle n’avait pu faire que suivre les événements, impuissante malgré elle, dans la presse. Aujourd’hui, elle espérait sincèrement que les choses avaient prit une tournure moins tragique .


C'est gentil! T'es tout beau toi aussi. Ca fait tellement plaisir de te voir! Qu’est ce que tu deviens?


Caleb Ollivanderavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1889-caleb-ollivander-cherry-blossMessages : 261 Points : 0
Pseudo : Magneion
Avatar : Armie Hammer
Crédits : Ectra / Aeariel
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre-ville, en coloc avec Milo
Patronus: Un héron
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Rage Hangover  | Ven 24 Aoû - 5:20


Rage Hangover
Caleb & Rain

« People often claim to hunger for truth, but seldom like the taste when it's served up. » GRRM - A Clash of Kings
Effectivement, quand on y pensait, la batte de Rain avait plutôt eu un effet dissuasif : il avait été bien rare qu’elle s’en serve contre quelqu’un, bien heureusement. Caleb n’était pas sûr qu’il en aurait gardé un bon souvenir si elle avait été une réelle tortionnaire. Lui-même n’avait pas été parfait et avait plus souvent été du côté bully de la force, mais n’avait jamais été trop loin. Du moins, il ne le pensait pas. Il sourit doucement à celle qui avait été (et il l’espérait, était toujours) son amie, n’insistant pas trop là-dessus en voyant son air gêné.

Alors la discussion changea de sujet, pour porter sur la première chose qu’on demande en rencontrant quelqu’un que l’on n’a pas vu depuis longtemps : ce qu’il ou elle faisait dans la vie. La réponse de Rain fut plutôt impressionnante. Caleb ne cacha pas son admiration face au métier on ne peut plus honorable de son amie. En comparaison, le sien paraissait dérisoire et inutile. Quant à leurs vies personnelles, elles semblaient toutes les deux compliquées au-delà de toute compréhension possible. Caleb eut un petit sourire de compassion pour Rain.

— Il faudra que j’aille voir ta réserve alors, même si j’avoue que les dragons me font peur… Il faut vraiment être courageux pour faire ce que tu fais, je pense.

Le courage était l’apanage des Gryffondors, disait-on, mais on avait dû oublier Caleb le jour de la distribution. Il n’avait pas honte de dire qu’il préférait de loin regarder le Quidditch qu’y jouer, ou de voir les dragons de loin, ou genre dans les bouquins. Pas dans le ciel comme ce fut le cas le mois dernier hein. Fort heureusement d’ailleurs, Caleb n’avait pas assisté à cela de ses propres yeux. Son orgueil en aurait sûrement pris un coup et de façon durable.

C’est ça qui était fascinant avec Rain : c’était un petit bout de femme, menue et mignonne (Caleb avait beau préférer les hommes, il n’était pas aveugle) mais qui avait assez de caractère et de poigne pour diriger une réserve draconologique. La classe internationale, clairement. Alors quand elle lui demanda ce que lui faisait, Caleb n’en mena pas bien large.

— Oh merci ! Bah pas grand-chose, j’ai pas mal voyagé et là je suis revenu… Je suis cuisinier.

Paie ton boulot carrément pas sorcier, bien loin de ses amis qui étaient peut-être devenus aurors, médicomages ou joueurs professionnels de Quidditch… Reste que c’était ce qui lui plaisait et le seul métier qu’il voulait jamais faire. Rester des heures dans une cuisine à chercher le bon dosage pour une sauce ou faire et refaire sans cesse une pâte pour être sûr d’avoir exactement la texture voulue… Jamais il ne s’en lasserait. Il était né pour ça.

— Je travaille dans un restau de la Ville Haute, mais je compte bien en ouvrir un, un jour.

Le sourire qui vint éclairer son visage était celui d’un enfant qui évoquait son prochain cadeau de Noël. C’était vraiment son rêve, ce qui justifiait de son existence sur Terre.  
(c) DΛNDELION


Redeemer
Kodoku na kono sekai ha kimi no koe o matte iru
Sonzai o, sono imi o sakebe
Ore ha ima, koko ni iru...
; Redeemer - DEspairsRay - aeairiel.
Rain Kvelgenavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1539-rain-kvelgen-your-eyes-tell-mMessages : 195 Points : 17
Pseudo : CookieStorm
Avatar : Emilia Clarke
Crédits : CookieStorm
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre ville
Patronus: Léopard des neiges
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Rage Hangover  | Ven 7 Sep - 18:59
Rain affichait un immense sourire. Ce serait avec joie. la réserve n'était pas encore ouverte au public, et elle doutait qu'elle ouvre plusieurs jours par semaines dans un futur proche ou éloigné. Son but premier était de faire de la conservation de dragons, pas d'être propriétaire d'un zoo ou les gens viendraient regarder ses mastodontes en famille en laissant leur progéniture courir partout en hurlant, et au final stresser les dragons. Elle préférait ses dragons détendus du museau et pas trop perturbés par l'activité humaine.

Avec grand plaisir! Du moment que tu nous préviens un peu avant, tu viens quand tu veux!

Pour le coup, elle ne demanderai pas à Léandre de vérifier le casier judiciaire de Caleb. Elle le connaissait depuis qu'il avait onze ans.. Elle voulait conserver un minimum de foi en l'humanité. Ca passerait par ne pas imaginer Caleb en voleur d'oeuf de dragon ou en saigneur. Elle devait vraiment arrêter de psychoter.

Ils sont pas si effrayant que ça quand on sait comment les amadouer. Le courage, je sais pas, mais la passion, ça, il en faut des tonnes.

Certains des clients lui lancèrent un regard en coin. Les dragons sont, de l'avis d'expert de Newt Scamander de redoutables créatures féroces... Pour Rain, elles sont surtout mal comprises et peu étudiées. En fait, les dragons sont fascinants, attachants et pas plus dangereux qu'un autre animal quand on le respecte et qu'on lui laisse son espace. D'ailleurs et c'était un peu triste de penser ainsi, mais si les dragons étaient des créatures si cruelles que ça, aucun humain ne pourrait les capturer afin de les exploiter pour leur viande, leur cuir, leur sang. Ni même les garder captifs dans des structures comme celles de Rain où ils étaient chouchoutés, et où tout était fait pour qu'ils s'épanouissent et se reproduisent dans la joie et la bonne humeur afin de faire remonter le nombre d'individus dans les populations mondiales de dragons

Sans déconner!

Les yeux de la finlandaise se remplirent d'étoiles. Aux yeux de celle qui avait fini première de leur promotion en potions, (elle avait même choisi de continuer en 6eme et 7eme année alors que tout le reste de ses camarades Gryffondors avaient été heureux de pouvoir se débarrasser des cours avec Rogue), la cuisine passait pour un art qui lui serait à jamais inaccessible. Même avec toute la bonne volonté du monde.

C'est génial! Je pourrais tellement pas. Tu travailles dans quel restaurant?

Elle admirait ceux qui s'épanouissaient dans les métiers au service des autres. surtout dans un domaine aussi difficile que la cuisine.

Ce que je cuisine est tout juste mangeable.

*là encore, un petit sourire gêné se dessina sur les lèvres de la jeune femme. Elle était plus spécialisée dans la commande à emporter que dans le fait maison. Elle n'avait pas beaucoup de temps à passer dans la cuisine, sans compter que l'ancienne gryffondor avait abandonné l'idée de devenir une bonne cuisinière durant sa deuxième année en Finlande. Tout espoir l'avait quittée quand elle avait essayé de faire un gratin et qu'elle s'était retrouvée avec un plat carbonisé sur le dessus et froid au centre...*

D'où est ce que tu reviens?


Caleb Ollivanderavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1889-caleb-ollivander-cherry-blossMessages : 261 Points : 0
Pseudo : Magneion
Avatar : Armie Hammer
Crédits : Ectra / Aeariel
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre-ville, en coloc avec Milo
Patronus: Un héron
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Rage Hangover  | Ven 14 Sep - 14:14


Rage Hangover
Caleb & Rain

« People often claim to hunger for truth, but seldom like the taste when it's served up. » GRRM - A Clash of Kings
Est-ce que Caleb avait vraiment envie de voir des dragons ? C’était là la question : il avait parlé peut-être un peu vite, se disant que Rain devait avoir l’habitude du public… La façon dont elle lui répondit lui donna l’idée que ce n’était pas le cas. Se sentant pris au dépourvu, ayant franchi une ligne invisible, Caleb écarquilla les yeux et secoua légèrement la tête :

— Oh, mais ne t’embête pas pour moi… Je pensais que c’était ouvert à tout le monde, je ne vais pas te déranger, toi et tes dragons…

Trouillard ? Sûrement un peu oui. Elle avait beau le rassurer en lui expliquant qu’il y avait une manière de s’y prendre, Caleb restait sur son idée que les dragons ça mangeait des trucs genre des gens, et que c’était jamais une bonne idée d’être trop près d’eux. Si c’était comme les chiens, ils pouvaient sentir la peur et ça ne le rassurait pas. C’était un cercle vicieux d’anxiété, à peine contré par le fait que les dragons restaient des créatures majestueuses et magnifiques. Même Caleb ne pouvait pas dire le contraire. C’était beau un dragon oui, mais de loin.

— Et tu as l’air passionnée, c’est bien. Si seulement tout le monde pouvait vivre de sa passion, n’est-ce pas ?

Sur ce plan, Rain et lui étaient chanceux. Même s’il ne bossait pas dans son propre restaurant, Caleb cuisinait et c’était tout ce qui comptait, en réalité. Il n’aurait pas supporté d’exercer un métier qui l’ennuyait, et ce même s’il était doué dedans. Il y avait un équilibre à avoir dans le choix de son travail, et Caleb se savait chanceux de l’avoir trouvé. Il était heureux que ce soit également le cas pour Rain.

Apparemment, la cuisine c’était vachement impressionnant pour quelqu’un qui côtoyait des machines à (littéralement) péter le feu toute la journée. Caleb ne put réprimer un rire en voyant la lueur dans les prunelles de Rain. Elle était si adorable ! Il aurait presque pu en tomber amoureux, mais non, ç’aurait été tellement contre-nature, n’est-ce pas ?

Il lui donna le nom de son restaurant, sûrement l’un des plus chers de la ville, et pourtant pas forcément le meilleur. Caleb préférait la cuisine simple et copieuse à quelque chose de trop snob, mais en attendant, il n’avait pas trop le choix. Il fallait bien se faire un nom, et manger au passage, alors ce restau ferait l’affaire, s’était-il dit.

— Tout le monde peut cuisiner, il suffit d’avoir le bon professeur. Si tu veux, je t’offre un cours de super débutant.

Cela ferait une chouette soirée en plus, deux amis autour d’un fourneau, peut-être plus s’ils décidaient de rameuter un peu autour d’eux. Ce serait bien le genre de Caleb, mais Rain voudrait peut-être plus de calme ? Peu importe, rien n’était fait de toute façon.

Tout était rose et mignon, et puis il fallut que Rain pose la question. Caleb ne lui en voulait pas car il était bien normal de s’y intéresser, mais il redoutait déjà ses accès de joie et d’admiration : il voulait tant retourner au Japon que cela lui faisait mal rien que d’y songer.

— J’ai vécu sept ans à Tokyo, après avoir tourné un peu…

Son regard se fit lointain, pensif, et son sourire perdit un peu de son éclat. Si seulement il pouvait quitter Atlantis et repartir direct… ! Surtout maintenant qu'il savait que Finn n'y était plus.
(c) DΛNDELION


Redeemer
Kodoku na kono sekai ha kimi no koe o matte iru
Sonzai o, sono imi o sakebe
Ore ha ima, koko ni iru...
; Redeemer - DEspairsRay - aeairiel.
Rain Kvelgenavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1539-rain-kvelgen-your-eyes-tell-mMessages : 195 Points : 17
Pseudo : CookieStorm
Avatar : Emilia Clarke
Crédits : CookieStorm
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre ville
Patronus: Léopard des neiges
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Rage Hangover  | Mar 18 Sep - 6:29
Les déranger! Quelle idée! Les deux dragonologistes seraient ravis d'avoir un peu de compagnie venant de l'extérieur.

Avec Charlie, on veut habituer nos dragons à être en contact avec des humains autre que nous en douceur.

Ils voulaient faire les choses bien et en douceur. C'était le mieux pour les dragons et pour eux. L'exploitation était encore jeune et ils voulaient se donner le temps de lancer proprement leurs différents projets d'études et de conservation. Sans compter que le passé difficile de certains mastodontes rendait certaines tâches plus compliquées.

Nos plus vieux pensionnaires ont été maltraités par les humains. Ils doivent réapprendre à ne plus voir les hommes comme des menaces. Alors on accepte les visites, du moment que les gens qui demandent à venir chez nous sont sérieux et calmes.

Tu verras à quel point ils sont intelligents et beaux. Très loin des monstres grilleurs d'humains que les livres décrivent généralement.


Si les dragons prennaient les hommes pour des collations de 4h, ça ferait longtemps que Rain serait morte. Ou bien elle n'aurai jamais choisi cette carrière s'il avait véritablement été impossible de bâtir une relation de confiance avec eux. Elle pouvait voir cette confiance grandir de jour en jour entre elle et les trois Boutefeu. Peut être que d'ici la fin de l'année, elle pourrait autoriser Charlie à entrer dans leur enclos avec elle.

Rain avait hâte de voir ses dragons les plus sociaux aptes à recevoir des groupes de plus de 3 personnes. Elle avait hâte de recommencer à parler de son travail à des gens. Elle voulait retrouver ce public, comme elle en avait l'habitude en Finlande, quand elle travaillait encore dans un élevage à but éducatif. Cependant, elle savait aussi que ça ne serait pas possible avec ses dragons. Dans le meilleur des cas, les gens pourraient visiter l'exploiration seulement une journée par semaine et en petits comités.

J'ai toujours eu envie de le tester! Faudra que j'y traine mon frangin une fois.

Charlie ne se sentirait certainement pas à son aise dans un tel endroit. Déjà quand il était venu chez ses parents à la lointaine époque où Rain leur adressait encore la parole. Et puis, il considèrerait certainement qu'aller dîner là bas serait comme gâcher de l'argent inutilement. Autant qu'elle y aille avec Jonne.

Je dis pas non pour le cours particulier! Ca ne me ferait vraiment pas de mal.

Elle se mordit la lèvre inférieure... Oh que oui, elle en avait besoin de ce cours. Au moins pour sauver l'honneur et arrêeter de commander toutes les semaines de quoi se sustenter. parce que bon, à part faire cuire des pâtes et rajouter de la sauce par dessus, Rain n'était bonne à rien niveau cuisine salée.

Et puis il parlait de Tokyo avec une certaine nostalgie. Alors elle même en tant qu'expatriée autant par choix que par la force des choses, ne pouvait que comprendre.

Cette ville te manque. Mon pays me manque aussi...

Pourtant, elle savait qu'elle n'y retournerait pas de si tôt. être retenue contre son gré à cause de décisions diplomatiques qui refusaient de prendre en compte sa double nationalité et, que par conséquent, elle avait le droit de partir se battre contre Voldemort. Le gouvernement l'avait enchainée et l'idée de fouler à nouveau le sol de sa patrie lui était trop douloureuse pour envisager de revoir les Gardiens de la Gare du Nord.


Caleb Ollivanderavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1889-caleb-ollivander-cherry-blossMessages : 261 Points : 0
Pseudo : Magneion
Avatar : Armie Hammer
Crédits : Ectra / Aeariel
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre-ville, en coloc avec Milo
Patronus: Un héron
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Rage Hangover  | Jeu 27 Sep - 14:13


Rage Hangover
Caleb & Rain

« People often claim to hunger for truth, but seldom like the taste when it's served up. » GRRM - A Clash of Kings
Il avait encore parlé trop vite, et la bienséance voudrait qu’il revienne bientôt vers Rain pour aller voir ses petits (et adorables, il n’en doutait pas un seul instant) monstres. Caleb était tout de même trop bon samaritain pour refuser, tout comme le fait de s’esquiver comme le lâche qu’il était aurait trop entaché son image de chevalier blanc.

— Je vois, c’est une bonne idée ! Écoute je me débrouillerais pour trouver le temps pour venir vous voir.

Un sourire éclaira le visage de Caleb alors que Rain lui faisait encore un peu de publicité. Son point de vue sur les dragons était intéressant, en ce sens qu’il était bien plus savant et du coup, plus mesuré. Apparemment, tous les dragons ne mangeaient pas les gens au barbecue, c’était bon à savoir si Caleb allait les voir à la réserve. Le souvenir qu’il avait de la jeune femme devant elle lui donnait assez confiance pour qu’il saute réellement le pas et se déplace, ne serait-ce que par politesse. Par curiosité aussi, car quoi qu’on en dise, les dragons, ça restait cool.

Bien plus que de bosser dans un restaurant aux recettes datées, mais ça, les gens ne s’en rendaient pas spécialement compte. Il ne voulait pas freiner l’entrain de Rain, alors il sourit et hocha la tête face à son enthousiasme.

— Vous êtes les bienvenus !

Pour le coup, Caleb serait plus enclin à faire des cours particuliers, même si pour ça il devait revoir les bases et surtout réussir à les enseigner à quelqu’un qui n’y connaissait pas grand-chose. Il y avait un gouffre entre savoir quelque chose et savoir le transmettre, il avait quelques profs et cuistots en tête pour l’exemple là.

— Hésite pas à m’envoyer une lettre quand t’auras le temps !

Quant à Tokyo… Sa nostalgie résonna étrangement dans la conversation, mais cela l’étonna seulement parce qu’il n’avait pas tilté que Rain était Finlandaise. Il le savait oui, mais ça ne lui paraissait plus le point le plus saillant de son identité, et ce depuis longtemps. Pour le coup, s’il s’en était souvenu, il aurait peut-être fait attention.

— Oh, mais ça n’a sûrement rien à voir. Je veux dire, je ne suis pas Japonais…

Il n’a même jamais voulu l’être, contrairement à nombre d’Occidentaux résidant là-bas qu’il avait pu côtoyer. Il ne les avait jamais jugé pour cela, mais avait trop à cœur son identité d’Anglais un peu paumé. Quoi qu’il fasse, il restait Anglais, avec ses grands yeux bleus et ses cheveux châtain clair… Et puis, il y avait des aspects de la culture nipponne qui lui plaisaient moins. C’est juste que Tokyo était devenu son chez lui, et qu’il en avait été arraché bien trop violemment et trop rapidement.

— Enfin, on n’a pas tous le choix ou l’occasion de voyager… Je me considère chanceux d’avoir pu le faire, déjà.

Derrière eux, l’apothicaire (le pharmapoticaire?) semblait s’impatienter, mais Caleb faisait semblant de ne pas le voir. Tout pour prolonger cette petite discussion si agréable, même s’il savait qu’elle serait sûrement bien courte.
(c) DΛNDELION


Redeemer
Kodoku na kono sekai ha kimi no koe o matte iru
Sonzai o, sono imi o sakebe
Ore ha ima, koko ni iru...
; Redeemer - DEspairsRay - aeairiel.
Contenu sponsorisé
• Plus d'informations •
Sujet: Re: Rage Hangover  | 
Rage Hangover
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Will day of rage in Saudi Arabia send oil prices up to $200 per barrel?
» 06. [Freeman's] Cure for Hangover...
» Rage pics ! Fun pics ! lol
» Rage sur la route 24
» La Rage Au Coeur [Erïka Davidoff & William Cage]
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: