When the curiosity is stronger than the reason <ft. Aedan C. Wester

Sylver A. Westeravatar
• Sorcier •
Messages : 59 Points : 19
Pseudo : Mister T
Avatar : Greg Nawrat
Crédits : Trophyeyes
• Plus d'informations •
Sujet: When the curiosity is stronger than the reason <ft. Aedan C. Wester | Dim 12 Aoû - 5:04


When the curiosity is stronger than the reason
Sylver & Aedan

« When the curiosity is stronger than the reason. You can well wake up, I shall find for what I came to look. »
Cette nuit était une nuit plutôt mouvementée pour Sylver. Comme à son habitude, il ne dort pas. Il a du mal à se reposer la nuit. D’habitude, le jeune sorcier passe la nuit dans sa boutique qu’il transforme d’un coup de baguette magique en salon de tatouage. Pourtant, ce soir, il n’avait pas fait comme d’habitude. Il avait tout de même tatoué une cliente habituelle pour ensuite fermer la boutique pour rentrer chez lui. En ouvrant la porte, il ne fut pas étonné de voir la maison plongée dans la pénombre. Son petit frère comme sa petite sœur étaient des couches tôt. Il était la bête noire de la famille, celui qui était à part et ça lui allait bien comme ça. Il avait été dans la cuisine pour se prendre une bière et était ensuite venu s’affaler dans le canapé. Il ne voulait pas s’emmerder avec tous ces trucs de moldus donc autant dire que la télévision, il ne l’alluma pas. Non, c’était pas pour lui tout ça. Et puis, il espérait trouver le sommeil pour pouvoir se reposer un peu.

Une fois sa bière terminée, il alla prendre une douche rapide pour effacer les stigmates d’une dure journée de labeur. Il se foutait bien de faire du bruit mais il fit tout de même attention pour sa petite sœur. Il se rendit jusqu’à sa chambre, simplement vêtu d’une serviette. En passant devant la chambre de son frère Aedan, une petite pointe de curiosité fit son apparition. Depuis qu’il avait réussi à trouver sa petite cachette dans la demeure familiale et qu’il avait pu lire les écrits de son petit con de frère, il y avait toujours cette petite voix qui lui disait de recommencer pour espérer trouver des petites choses compromettantes à utiliser contre son frère. Il l’aimait son petit frère mais d’un amour vache et destructeur. Il aimait le faire souffrir, s’en servir comme un sac de boxe, le malmener, lui faire du mal. C’était sa façon à lui de lui montrer son amour.

Malgré qu’il soit quasiment à poil, cette petite voix fut bien trop forte et le voilà donc en train de tourner la poignée de la porte d’Aedan pour y entrer. Il était sûrement dans cette pièce en train de dormir, mais le jeune sorcier s’en foutait royalement. Il se devait de trouver cette nouvelle cachette. Il se doutait bien que cette fois-ci la cachette ne serait très certainement pas une lame de parquet. Mais malgré tout, il finirait bien par trouver. Il avait pris sa baguette pour y voir un peu mieux à l’aide d’un Lumos. Syl’ s’était avancé instinctivement vers le bureau de son jeune frère pour voir s’il n’y avait pas un tiroir fermé à clefs ou bien un tiroir sans fond. Bref, il était motivé à l’idée de trouver les pages manuscrites d’Aedan. Quand bien même le jeune homme se réveillerait, il lui ferait très vite fermer sa bouche à coup de baguette ou autre d’ailleurs. Même s’il grandissait et qu’il devenait plus fort, Sylver avait encore le dessus et il l’aurait toujours. Il suffisait de faire apparaître un petit feu et le tour était joué…
(c) DΛNDELION
Aedan C. Westeravatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t212-aedan-c-westerMessages : 185 Points : 0
Pseudo : Kal. A
Avatar : Jake Cooper
Crédits : cranberry
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: When the curiosity is stronger than the reason <ft. Aedan C. Wester | Jeu 16 Aoû - 14:15
When the curiosity is stronger than the reason.
Ft. Sylver Wester.

 
Mars 2001. Vers 00h00/01h00.

Toute la journée, Aedan avait pataugé dans la boue. C'était un calvaire ces nuits sans sommeil, ces heures qui durent une éternité, cette chaleur alors qu'on est en plein mars. Il ne lui avait semblé n'avoir pas ouvert les yeux depuis l'aube, étant resté dans une sorte de sommeil profond, alors qu'en réalité, il était bel et bien réveillé. Il avait épuisé deux pots d'encre en restant le nez plongé sur ses parchemins jusqu'au crépuscule, épuisant également deux bougies dont la cire avait imprégné son matelas. Il ne s'en était pas rendu compte, parce que quand il écrivait, c'est comme s'il s'en allait sans bouger.

Son esprit se faisait la malle, et quand la fatigue ou la faim le titillaient, elles étaient comme la pointe d'une aiguille venant piquer sa peau. Il rouvrait les yeux, et se rendait compte d'où il était, replongeant dans un cauchemar sans fin, dont il n'avait plus si peur que ça. L'habitude l'avait entrainé à résister à ses démons, et il lui arrivait par moment que son corps se perdait lui aussi, et réagissait comme un animal. Aedan se considérait comme un être étrange, c'était un fait. De temps à autre, il le vivait bien.

Le soir venu, il n'avait pas avalé une miette de pain, et était parti s'étendre comme une masse dans son lit, dans le but de se reposer, puis de repartir écrire dehors. Il déambulait dans ces rues comme un fantôme. le sommeil l'avait gagné plus rapidement que prévu. A plusieurs reprises, il s'était réveillé, les jambes enroulés dans ses draps, en sueur, les cheveux dans les yeux. Il s'était rendormi aussitôt. Tard dans la nuit, alors que son sommeil était lourd, une lumière le ramena à la réalité. Elle était assez forte, cette lumière.
Le matin ?

Il se redressa, la tête en vrac, en apercevant dans l'ombre, une silhouette qui s'avançait dans sa chambre. Sa baguette était au pied de son lit. Quand il réussit à l'atteindre, le contact entre le bois du manche et ses doigts lui fit rapidement ouvrir les yeux.
Son frère.
Cette idée que son frangin ai sagement attendu pour se faufiler comme une fuite dans sa piaule le rendit fou. Il voulut hausser le ton, mais il était encore bien trop endormi ou trop remontée de cette dure journée pour qu'elle paraisse vraiment convaincante:

- B*rdel Sylver, sors de ma chambre.

Il s'extirpa du mieux qu'il put de ses draps envahissants, et les deux pieds sur le sol, leva sa baguette à sa hauteur. Aedan savait pertinemment ce que son frère cherchait : les embrouilles, et ses écrits. Un sentiment de panique l'envahit quand il se rendit compte que les seuls qu'il avait sorti aujourd'hui étaient planqués sous sa couette, ayant oublié de les ranger. Corps et âme, il n'allait pas le laisser faire.

Il n'était pas non plus complètement idiot et savait que son frangin était bien plus expérimenté que lui en duel. Espérons qu'ils n'aient pas à en arriver jusque là. Aedan l'avait toujours soupçonné de s'y intéresser dans un but bien précis, et il se doutait lequel. C'est un cauchemar cet homme. Parfois, il se demandait s'il ne ferait pas mieux de lui balancer sa façon de penser: A quoi bon cacher ce qu'il pensait très fortement de la disparition de ses deux parents à Sylver ? Tous les secrets sont fait pour être révélés.


tag: name | words: xxx | notes: i love you!
robb stark



Aedan C. Wester
Sylver A. Westeravatar
• Sorcier •
Messages : 59 Points : 19
Pseudo : Mister T
Avatar : Greg Nawrat
Crédits : Trophyeyes
• Plus d'informations •
Sujet: Re: When the curiosity is stronger than the reason <ft. Aedan C. Wester | Mer 22 Aoû - 4:15


When the curiosity is stronger than the reason
Sylver & Aedan

« When the curiosity is stronger than the reason. You can well wake up, I shall find for what I came to look. »
Comme dit l’adage, la curiosité est un vilain défaut et ce vilain défaut, Sylver le possède. C’était une véritable fouine, le sorcier en était conscient et à dire vrai, il s’en foutait royalement de ce que pouvait penser les autres. Il avait besoin de trouver les nouveaux écrits de son frère pour savoir ce qu’il pensait, pour savoir s’il avait des doutes sur la disparition de leur père ou bien si tout ce qu’il allait pouvoir lire n’était que banalités. Il avait donc pris le chemin de la chambre de son cadet de frère en quête de vérité. Il avait ouvert discrètement, il avait fait le moins de bruit possible. Il espérait ne pas être découvert et quand bien même Aedan se réveillait, le sorcier s’en fichait pas mal, il se jouerait de lui, peut-être même qu’il finirait par le faire souffrir un peu pour égayer sa nuit. Mais en tout cas, il n’allait pas faire demi-tour. Non, il y avait un enjeu bien trop important pour qu’il décide de prendre la fuite. Il avait besoin d’y voir et il avait donc naturellement utilisé sa baguette pour pouvoir y voir plus clair. Malheureusement pour lui, il n’eut pas le temps de fouiller bien longtemps puisque son petit frère émergea bien rapidement. Il n’avait pas le sommeil lourd le petit ce qui était bien dommage pour Syl’. Le petit avait pris la parole, ordonnant à son grand frère de quitter sa chambre. Cette phrase eut le don de faire émerger un rire sarcastique chez Sylver. Depuis quand Aedan avait les couilles de lui tenir tête, depuis quand osait-il lui dire de partir ? C’était quelque chose d’inconcevable mais surtout de tellement pathétique que s’en était risible.

En plus d’avoir eu le cran de lui donner des ordres, il s’était levé avec sa baguette en main. Il était prêt à répondre si son grand-frère voulait en découdre. Sylver s’avança vers lui d’un pas décidé. Il n’avait pas peur de cette brindille, non, il savait parfaitement qu’il aurait le dessus. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il avait pris la décision de rien tenter pour l’instant. D’une part, ce serait gâcher son énergie, d’autre part parce qu’il savait parfaitement quoi faire pour le réduire au silence. Il continuait de rire, un rire démoniaque qui faisait froid dans le dos. Mais le sorcier était comme ça, il aimait se jouer des autres, faire peur était une délectation pour lui et il savait pertinemment que son petit frère avait peur de lui. Il pouvait très bien se prendre pour un grand et décider de lui tenir tête, ça ne fonctionnerait pas. Bien au contraire, ça ne ferait qu’énerver encore plus Syl’ qui finirait par devenir méchant.

- Depuis quand tu me parles sur ce ton microbe ? Tu te sens pousser des ailes ? Ou bien t’as retrouvé tes couilles. Tu crois vraiment que je vais partir comme ça. Tu te fourres le doigt dans l’oeil. Ne me cherche pas trop par contre, parce que tu sais très bien comment ça va se terminer... Comme d’habitude ça se terminera avec des larmes et peut-être même des cris et on sait très bien lequel de nous deux sera dans cette position... Hein petit ?

Il continua d’avancer légèrement. Il avait un sourire sadique sur la bouche. Il attendait de voir la réaction de son petit frère, prêt à agir en conséquences...
(c) DΛNDELION

Aedan C. Westeravatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t212-aedan-c-westerMessages : 185 Points : 0
Pseudo : Kal. A
Avatar : Jake Cooper
Crédits : cranberry
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: When the curiosity is stronger than the reason <ft. Aedan C. Wester | Mar 28 Aoû - 14:20
When the curiosity is stronger than the reason.
Ft. Sylver Wester.

 
Mars 2001. Vers 00h00/01h00.

Des ailes ? S'il en avait, il se serait déjà barré. Inutile de jouer sur la note de l'humour, in n'était définitivement pas dans le même mood, quoi que son frère parlait plutôt sur le ton du sarcasme que sur celui de la rigolade. Il n'abaissa pas sa baguette, ni sa garde. Les larmes, qu'évoquaient Sylver, n'était pas objectivement causées par lui. Leur relation le détruisait à petit feu, mais d'un feu si doux qu'il s'en rendait à peine compte. En vérité, elles étaient plutôt du à sa situation de tous les jours. Une succession d'heures et de minutes toutes identiques, autour d'un seul et même pot : la routine. La routine tueuse, la routine ennuyeuse, qu'il n'arrivait plus à supporter.

Dans sa vie, Aedan avait besoin d'extravagance, d'adrénaline et de danger. Dans un sens, il était servit. Vivre avec Sylver représentait une menace en lui même. Seulement, quand son existence devenait trop morne, il s'en lassait. La lassitude, c'est une certaine forme d'indifférence, à ses yeux bien plus cruelle que le manque ou l'ignorance. Il ne voit plus aucun intérêt à rien. Dormir, manger, se lever, toutes ces choses banales, sont devenues futiles. La gorge nouée, il se força à répliquer sèchement à son frère:

- Je ne vais pas pleurer pour toi, Sylver.

Cet acharnement de la part de son grand frère était habituel, mais à chaque fois qu'il arrivait comme une ombre dans sa piaule, et qu'il avait en tête de le réduire à l'état de miettes, ou de microbes, ses démons refaisaient surface. Aedan se lassait de ça. C'était dans ces moments là qu'il aimerait bien lui balancer sa version sur la disparition de son père à la gueule. Mais il ne pouvait pas créer l'apocalypse avant le moment propice, et savoir ça, c'était la pire douleur qui rongeait son coeur.

Il n'avait aucun doute sur les talents de son frère en duel. Il était parfaitement au courant que Sylver était bien plus expérimenté que lui en la matière, et qu'il ne pouvait se résigner à l'attaquer trop rapidement. Sa main tremblait de rage et de peur. Jouer la carte du dialogue et de la compréhension, voilà ce qu'il faisait toujours avant de s'engager sur le champ de bataille. Juste histoire de gagner du temps.

- Qu'est ce que tu veux ? , lâcha t-il d'un ton rude. De l'argent ? T'en as.

Ses écrits. De simples parchemins couverts d'encres, moindres aux yeux des autres, mais semblant souvent être un trésor inestimable aux yeux de Sylver. Au diable la compassion. Aedan avait déjà bien du mal à accepter le fossé qui s'était creusé entre eux, ainsi que la guerre qui persistait entre deux frères. Ce n'était pas comme ça, et il ne pouvait pas se reprocher de n'être que trop prudent.

D'un regard furtif, il vérifia que ses papiers étaient toujours à leur place. Là, cachés sous un pan de la couette. Il déglutit doucement : Quand Sylver voulait quelque chose, il finissait toujours par l'avoir. Presque toujours. Il fallait qu'il trouve un moyen de l'éloigner. Il tourna sa baguette de façon à pouvoir effectuer un mouvement plus ample et plus rapide du poignet, si Sylver subvenait à l'attaquer par surprise. Typique, chez cet homme.

- T'as personne d'autre à emmerder, sérieusement ? , soupira t-il.

tag: name | words: xxx | notes: i love you!
robb stark



Aedan C. Wester
Sylver A. Westeravatar
• Sorcier •
Messages : 59 Points : 19
Pseudo : Mister T
Avatar : Greg Nawrat
Crédits : Trophyeyes
• Plus d'informations •
Sujet: Re: When the curiosity is stronger than the reason <ft. Aedan C. Wester | Dim 16 Sep - 6:24


When the curiosity is stronger than the reason
Sylver & Aedan

« When the curiosity is stronger than the reason. You can well wake up, I shall find for what I came to look. »
Sylver se délectait de ce genre d’altercation. Il aimait se jouer de son petit frère, lui faire peur, le harceler. Tout ceci était tout bonnement jouissif pour lui. C’était sa manière à lui de lui montrer qu’il l’aimait et qu’il le considérait comme un membre de la famille. Bien sûr, c’était le seul à subir ce genre de châtiment. La petite sœur avait plus de chance. Mais peut-être que s’il ne cherchait pas à répondre, à se rebeller et bien peut-être que le jeune sorcier ne le chercherait pas à tout bout de champ. Et puis, il aurait dû dormir profondément et non pas se réveiller. S’il avait continué à dormir et bien ils ne seraient pas en train de se prendre la tête. Bon, ce serait mentir si Sylver disait qu’il était déçu du réveil de son petit frère. Oh que non, il aime tellement le rabaisser, l’intimider qu’il en fût ravi. Surtout qu’Aedan faisait de son mieux pour se montrer fort et combatif. Pourtant, Syl’ savait pertinemment que ce n’était qu’une façade et surtout, il savait qu’il aurait le dessus sur lui puisqu’il était bien meilleur en duel que son frère. Le jeune sorcier n’avait pu s’empêcher de rire face à la remarque de ce petit gars chétif en face de lui. Il n’allait pas pleurer pour lui et bien cela ne dépendait que de lui. Ce rire était tonitruant et sarcastique.

- Tu sais bien que ça ne dépend que de toi ptit frère. Si tu fais la forte tête, ça finira comme d’habitude tu le sais bien.

Sylver n’avait pas peur, il n’était pas sur ses gardes bien au contraire, il était calme. Il était droit dans ses bottes, les pieds encrés au sol. Il attendait de voir si Aedan allait tenter quelque chose ou bien s’il allait se rendre. Il espérait qu’il continuerait de faire la forte tête pour pouvoir l’intimider encore un peu. Le petit bonhomme en face de lui continua son interrogatoire en lui demandant ce qu’il voulait, émettant l’idée que ce soit de l’argent, même si au fond, il en avait déjà. Ce n’était pas ce que souhaitait Syl’, l’argent, il s’en foutait. Et puis, il savait pertinemment que son frère n’en avait pas. Et puis, il en avait assez. Bon d’accord, si on connaît bien Sylver, on sait très bien qu’il n’y a jamais assez d’argent… Mais à quoi bon chercher de l’argent dans la chambre de quelqu’un de fauché ?

- Tu sais très bien ce que je cherche ! Et c’est clairement pas du fric puisque t’en as pas.

Le grand frère vit rapidement le regard d’Aedan. Il vérifiait quelque chose. Sylver en était persuadé, il vérifiait où se trouvait les écrits qu’il avait pu produire. Il savait donc où chercher à présent. Il écouta attentivement la dernière phrase de son frère tout en rigolant. Il ne jugea d’ailleurs pas bon de répondre. S’avançant d’un pas sûr vers le lit de son petit frère pour vérifier s’il ne se trompait pas et si son intuition était la bonne…
(c) DΛNDELION

Aedan C. Westeravatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t212-aedan-c-westerMessages : 185 Points : 0
Pseudo : Kal. A
Avatar : Jake Cooper
Crédits : cranberry
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: When the curiosity is stronger than the reason <ft. Aedan C. Wester | Sam 29 Sep - 9:28
When the curiosity is stronger than the reason.
Ft. Sylver Wester.

 
Mars 2001. Vers 00h00/01h00.

Si Sylver cessait de suivre l'odeur de l'or et de la puissance, peut être pourrait il changer un jour de disque. C'gars là avait le mérite d'être ultra intelligent mais Aedan ne voyait en lui qu'un aveuglement fort et éloquent d'un profond mal être. Malheureusement pour lui, il ne connaissait que trop bien Sylver pour savoir que ce mal ne lui apparaissait pas comme un poids mais bien comme une force. Les répliques de son grand frère n'étaient plus si blessantes - parce qu'avec l'habitude, Aedan avait apprit à tout encaisser et à n'y prêter que peu d'attention.

Les deux frangins étaient sur la même ligne droite mais la seule différence, c'est que Sylver n'avait pas l'air de vouloir patienter pour mettre au clair ce qu'il pensait de lui. Cette histoire avait survécu trop longtemps dans l'ombre, et c'était le coeur d''Ae qui lâchait prise quand il fallut prendre des décisions importantes, qui ne menaient généralement à rien. Pour finir, il avait la nette impression que Sylver avait deviné tout son petit jeu, sans qu'il ne lui ait rien dit. C'était le bon moment, alors ?


- Y a plus rien qui dépend d'moi, lâcha t-il dans un sanglot mélangé à un rire au ton presque plaintif.  J'en ai ras-le-bol de te servir de punching ball, Sylver.

Un pas sur le côté suffit à arrêter son frère dans son élan - et Aedan, qui avait également vu clair dans son jeu, prit la décision de commencer à ne plus se cacher. S'il n'avait pas le courage de lui balancer sa vérité, ce qu'il pensait, ce qu'il pensait savoir, alors il allait faire ça à sa manière, tout en douceur. Encore fallait il qu'il ne fasse aucune erreur. Mais Aedan, c'était différent. Qu'importe le nombre d'erreurs qu'il allait faire, il réussirait probablement si tel est son objectif.

Il posa ses deux mains sur le torse de son frère, sans pour autant lâcher sa baguette, et le poussa gentiment en arrière. C'était une manière de l'inciter à ne pas le provoquer, bien que cela puisse paraître stupide. Il avait confiance en sa propre détermination et n'avait pas peur de ce que Sylver pouvait lui faire.

- S'teuplaît, ça me rend fou. Déblaye avant que j'perde patience.

Ces quelques mots lui firent l'effet d'une claque, même si c'était lui qui les avait prononcé. Il voyait qu'il était capable de lui tenir tête, même sans tenir sa baguette pointée sur lui. Pire encore que le niveau de duel de son adversaire, le regard et les mots. Aedan voulait faire les choses - et les faire bien. Il voulait clore cette histoire en restant lui même.

tag: name | words: xxx | notes: i love you!
robb stark



Aedan C. Wester
Contenu sponsorisé
• Plus d'informations •
Sujet: Re: When the curiosity is stronger than the reason <ft. Aedan C. Wester | 
When the curiosity is stronger than the reason <ft. Aedan C. Wester
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» give me a reason to trust you ★ ft. marcus.
» what didn't kill us made us stronger.
» what doesn't kill you makes you stronger
» The reason [PV CHASE]
» USA humiliates Toyota internationally for no reason
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: