Bienvenue sur Catharsis,
A Tale of Muggles and Wizards
Constellations ON/OFF
Catharsis
A Tale of Muggles and Wizards
Catharsis :: Fiches & Scénarios
 

 Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invitéavatar
Invité
Plus d'informations
MessageSujet: Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on   Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on EmptyLun 6 Aoû - 19:18

Blake MacLeod
Informations civiles
Nom : MacLeod, un patronyme fort connu en Ecosse et plus particulièrement sur l'île de Skye où la famille -le clan- vit depuis une éternité semble-t-il. Aujourd'hui encore c'est une famille nombreuse qui gratifie Blake d'une pléthore de cousins en tout genre.
Prénom(s) : Blake, en toute simplicité. Pas de second ou troisième prénom, ses parents n'en ont pas vu l'utilité.
Date de naissance : 6 janvier 1967, au château de Dunvegan.
Âge actuel : 34 ans, et toutes ses dents. Même si la plupart des gens sont disposés à le rajeunir, le temps étant plutôt clément avec lui.
Origines : Fier écossais pure souche issu d'un clan aussi ancien qu'influent, Blake baigne depuis toujours dans l'amour et le respect des traditions écossaises. L'île de Skye est son foyer, qu'il défendra bec et ongles jusqu'à son dernier souffle si nécessaire, tout comme les quelques familles qui sont restées attachées aux MacLeod malgré les siècles qui ont passé. L'île de Skye reste une terre sauvage solidement agrippée à ses vieilles coutumes.
Métier, cursus : Propriétaire et gérant du Granian's Lair, une boutique fournissant aux sorciers de tout horizon leurs plus fidèles compagnons à plumes, poils ou même écailles ; ainsi que le matériel et les précieux conseils nécessaires à leur bien être. Il l'a reprise il y a peu, l'une de ses tantes étant la précédente propriétaire. A noter qu'il est également l'hériter de la branche sorcière du clan MacLeod, même si c'est une information qu'il tente de taire autant que possible.
Tout naturellement, Blake a suivi la même voie que son oncle dans la branche du soin aux créatures magiques durant ses études, avec un enthousiasme débordant par ailleurs, ayant passé son enfance au contact de plusieurs granians dont sa famille paternelle fait l'élevage aujourd'hui encore.
Alignement politique : Progressiste. L'immense curiosité de son sorcier de père et l'inégalable ouverture d'esprit de sa moldue de mère ont façonné un esprit doté d'une capacité d'adaption conséquente, qui ne peut que se ravir de voir le monde au sein duquel il évolue changer. En bien, l'espère-t-il.
Informations Magiques
Statut de sang : Sang-mêlé, ce qui ne l'a jamais dérangé. Pour cela encore aurait-il fallu qu'il comprenne en quoi ce pourrait être une tare. Pour parler en termes un peu crus, ce sont les croisements qui renforcent une espèce, alors à quoi bon vouloir aller contre la nature ?
Baguette : 31 centimètres, taillée dans le bois d'un acajou avec un coeur d'épine de Monstre du Fleuve Blanc. Relativement souple, c'est une baguette aux teintes chaudes et fidèle à son propriétaire. Blake en prend le plus grand soin depuis qu'il l'a eue entre les mains pour la première fois, l'année de ses onze ans.
Préjugés : Même s'il est très tolérant, il garde certains a priori sur les familles de sang-pur qui ont été étroitement liées aux Mangemorts. Il aimerait bien arriver à ne pas les mettre tous dans le même panier, mais cela reste compliqué. De même, Blake n'accorde aucune confiance aux gens qui aiment les insectes et plus particulièrement les araignées - pire encore, les acromentules. Faut être dérangé !
Patronus : Silhouette imposante mais gracile qui nage avec élégance dans les airs, c'est un léopard de mer qui darde ses crocs à l'encontre des détraqueurs. Blake ne parvient à le matérialiser que depuis trois ou quatre ans, et étant animagus depuis plus longtemps que cela, sa forme n'a donc pas été une surprise.
Épouvantard : Face à Blake, cette agaçante créature adopte une apparence pervertie, noircie, de son géniteur pour mieux l'accabler de reproches et le couvrir d'insultes fleuries.
Miroir du Riséd : Il se voit nager sous son apparence de léopard de mer en compagnie de sirènes, avec lesquelles il a de toute évidence tissé des liens étroits. Parfois, une silhouette floue, sans visage, l'accompagne.
Ancienne école/maison : A l'écharpe jaune et noire que parfois il porte encore avec la fierté d'un paon, on le devine sans peine issu de Poufsouffle, à Poudlard. Son père fut d'ailleurs très fier d'apprendre la nouvelle, quand bien même lui-même avait été réparti à Serdaigle.

Descriptions
Caractère de votre personnage
◄ Loyal ► Jamais il ne vous abandonnera, jamais. S'il met longtemps à accorder pleinement sa confiance et son affection à quelqu'un, une fois que c'est fait il n'y a rien qu'il ne fera pas pour ladite personne. Au point qu'il pourra s'oublier lui-même. ◄ Sarcastique ► Certains prétendent que c'est la marque d'un esprit vif et intelligent. Alors peut-être, mais en attendant quand il ouvre la bouche 90% du temps il arrive à vexer, agacer ou blesser quelqu'un. Sans même forcément s'en rendre compte. Quand on commence à le côtoyer un peu, on comprend vite que c'est seulement sa façon d'être. Encore faut-il parvenir à le supporter au quotidien. ◄ Curieux ► Beaucoup trop pour son propre bien. Une curiosité bien placée est on ne peut plus saine, certes. Mais lui fourre son nez partout, à la moindre occasion. Qu'on lui cache quelque chose l'insupporte. Blake veut tout comprendre, tout savoir, parfois même au détriment de l'intimité de ses pairs. Difficile d'avoir une vie privée quand il est dans les parages... Pourtant, en de rares occasions il comprend que pour une fois, il doit laisser passer et ne pas chercher plus loin. C'est rare, mais cela arrive. ◄ Rude ► Brute de décoffrage, c'est une expression qui lui colle à la peau. Que ce soit dans sa façon de s'exprimer ou dans son comportement, il n'a pas toujours conscience de la force qu'il emploie et des conséquences qui l'accompagnent. La diplomatie, le tact ? Inconnus au bataillon. A quoi bon enrober ses mots de miel alors que la vérité qui se cache en dessous reste amère ? Il préfère autant être honnête de A à Z, c'est moins hypocrite. ◄ Franc ► Il y a cependant cela de rassurant avec Blake : il ne vous mentira jamais, pas même pour vous protéger. Selon lui les mensonges n'engendrent jamais rien de bon. Alors oui, l'honnêteté peut faire mal, très mal. Mais au moins avec lui vous savez à quoi vous en tenir. S'il vous aime, vous le saurez. S'il ne vous aime pas, vous le sentirez passer. ◄ Soigneux ► Faire les choses bien et du premier coup est un point d'honneur pour ce sorcier bourreau de travail. Blake concentre toute son attention sur la tâche qu'il accomplit, occultant tout le reste. Le temps nécessaire, il chassera de son esprit tout ce qui est superflu et risquerait de lui faire prendre de précieuses minutes ou pire, de lui faire commettre une erreur. Il a d'ailleurs du mal à concevoir qu'on puisse faire preuve d'inattention. ◄ Passionné ► Quand il aime quelque chose ou quelqu'un, c'est de toute son âme. Même s'il est d'une nature plutôt tranquille il ne faut pas le sous-estimer pour autant car il s'avère capable de vous coller une bonne droite si vous le froissez suffisamment. Il pourrait parler pendant des heures des sujets qui le passionnent. ◄ Altruiste ► Blake est de nature généreuse et compatissante, même s'il n'en a pas toujours l'air. Quand il étudiait à Poudlard il n'était pas rare de le voir venir en aide à ses cadets en difficultés avec leurs devoirs ou même d'intervenir en faveur d'élèves chahutés par d'autres. Ce qui lui a valu de se retrouver souvent en retenue d'ailleurs, vu qu'il n'a jamais hésité à en venir aux mains. Devenu adulte, son altruisme se manifeste plus épisodiquement, mais n'en demeure pas moins vivace. ◄ Téméraire ► Grandir entouré d'une nature sauvage, de chevaux ailés, et d'une tripotée de cousins aventureux, on ne peut pas dire que cela aide à s'assagir. Très tôt Blake a voulu tout tester, tout tenter. Même les manoeuvres les plus dangereuses. On peut noter chez ce sorcier une sévère propension à ne pas savoir rester sur la terre ferme. Quand il ne plonge pas tête la première dans les eaux agitées de la côte, c'est sur le dos d'un granian que vous le trouverez, à tutoyer les nuages. Fait amusant, Blake a très peur de monter sur un balai, alors qu'il n'hésite pas un seul instant à grimper sur sa monture ailée. Un bout de bois on ne peut pas lui faire confiance, qu'il dit. ◄ Tolérant ► Sa grande et hétéroclite famille lui a très tôt appris à ne jamais juger quoique ce soit au premier regard. Peu importe ce à quoi on affaire, il faut faire l'effort d'essayer de comprendre ce qui se trouve devant nous. ◄ Attentionné ► Blake est capable d'une douceur surprenante avec certaines personnes ou créatures. Sans rien dire, il retiendra soigneusement ce vous aimez, pour mieux vous surprendre plus tard en vous en offrant. De même il y a une part de lui qui réclame une certaine attention, mais qu'il ne laisse jamais s'exprimer librement. Il a trop peur d'être jugé, considéré comme faible, et préfère donc la passer sous silence. ◄ Fermé ► Pas taciturne, juste fermé. S'ouvrir, partager ses secrets et exposer ses blessures n'est pas quelque chose qu'il apprécie particulièrement. Il craint beaucoup trop qu'on se serve de ses insécurités pour les retourner contre lui. ◄ Exhubérant ► Très bavard tant que le sujet reste léger, Blake n'est jamais le dernier pour discuter ou même plaisanter. On lui reconnaît d'ailleurs un sens de l'humour assez particulier, pas au goût de tout le monde. Ses proches savent que pour plonger avec lui il vaut mieux avoir le coeur solidement accroché, car il lui arrive souvent de disparaître au détour de rochers pour mieux surgir quelques minutes plus tard comme un diable hors de sa boîte, gueule grande ouverte à quelques centimètres de leur visage. Vous pensez être à l'abri sur terre ? Certainement pas ! Il trouvera toujours le moyen de vous faire tourner en bourrique, soyez en sûrs. ◄ Protecteur ► Servir de bouclier pour les autres ne l'a jamais dérangé, au contraire. A vrai dire, en tant que MacLeod il a été élevé dans cette perspective. Il aime se sentir utile, savoir qu'il a un rôle à jouer qui dépasse sa seule personne. A savoir que Blake s'avère tout aussi protecteur avec les humains que les créatures qu'il a sous sa garde.

Autres informations
Plusieurs cicatrices marquent sa peau à divers endroits, témoins silencieux de sa nature casse-cou et de son amour pour les animaux qui pourraient vous prendre pour leur petit-déjeuner.
Accro aux pâtisseries en tout genre, son pêché mignon reste le chocolat qu'il pourrait manger jusqu'à s'en rendre malade.
Ayant gardé de très mauvais souvenirs des moqueries qu'on lui assénait à Poudlard liées à son physique, il porte une certaine attention à son apparence ; notamment à ses cheveux et sa barbe qu'il tâche de garder bien coupés et taillés aussi souvent qu'il le peut. Il entretient également son corps, aujourd'hui plus que satisfait de son allure.
Les balais l'effraient presque autant que les acromentules, vous ne le verrez jamais poser ses fesses dessus ! Sur un balai, pas une acromentule. Après chacun fait ce qu'il veut, mais tout de même.
Aussi étonnant que cela puisse paraître, quand il est seul dans sa boutique Blake aime danser et fredonner en travaillant. Enfin, "danser" est un bien grand mot... Il est bien plus adroit sous l'eau, en tant que léopard de mer, où là effectivement il exécute de véritables ballets subaquatiques emplis d'élégance.
Une petite faiblesse qu'il n'avouera jamais devant témoin est son affection pour les histoires d'amour en tout genre. Qu'elles soient sous forme de littérature, film, ou même chanson, il adore. Un secret qu'il cache bien.

Réputation
Blake est connu pour être un gentil ronchon. On sait qu'il aboie beaucoup mais ne mord qu'en derniers recours, tout comme il est de notoriété publique qu'on ne peut pas faire plus honnête et digne de confiance que lui. Par contre il a souvent tendance à effrayer les personnes plus jeunes et/ou impressionnables, qui n'ont pas le recul nécessaire pour comprendre que sa rudesse cache un caractère plus tendre.

Rêves & Ambitions
Son rêve serait de parvenir à gagner la confiance des peuples marins, sirènes et tritons. Il reste persuadé que c'est possible, et la quasi totalité de ses efforts sont dirigés dans cette direction.
Son recueil des créatures sous-marines est également l'une de ses priorités. Doucement il commence à envisager la possibilité d'essayer de le faire publier, même s'il doute que cela se fera un jour.
Sinon Blake voudrait simplement être à la hauteur de prendre la relève de son père à la tête de la branche sorcière du clan MacLeod, ce qui est loin d'être une mince affaire. C'est une immense responsabilité qui le rend nerveux, l'effraie parfois, car il sait que le jour où son géniteur lui passera les rênes, il devra freiner le rythme de ses sorties en mer. Rien que d'y penser il se sent déjà amputé d'une partie de son âme. C'est un sacrifice auquel il consentira pourtant, aussi douloureux puisse-t-il être.


Opinions Politiques
Quel est le ressenti de votre personnage vis à vis de la mixité ?
A ses yeux, c'est une suite logique et une chance aussi bien pour les sorciers que les moldus. Partager ses connaissances avec son prochain, tenter d'améliorer ce qui peut l'être, n'est-ce pas là le plus louable des buts ? Blake ne craint pas que la culture sorcière s'efface devant celle moldue, il reste persuadé que c'est impossible. Peut-être est-ce de la naïveté. Mais depuis des siècles, les MacLeod parviennent à maintenir un équilibre parfait entre ceux pratiquant la magie et ceux qui en sont incapables. Alors pourquoi le reste du monde en serait incapable ?

Que pense-t-il des groupuscules extrémistes sorciers et moldus, tels que Magic is Might et Gloriam ?
Même s'il comprend leurs motivations -attention, il n'approuve pas, pas plus qu'il ne cautionne, il comprend d'un point de vue purement objectif- Blake ne parvient pas à excuser leur comportement. Pour lui c'est de la bêtise pure et dure, et même pire : un refus stupide de laisser le monde évoluer. Et si cette opinion vient d'un écossais fermement accroché à ses traditions datant du Moyen-Âge, ce n'est clairement pas un compliment. Vouloir s'agripper au passé n'est pas une bonne chose, ce ne l'est jamais. Les conséquences engendrées par ce genre de groupuscules peuvent s'avérer catastrophiques, et il espère juste que ces sottises prendront fin avant qu'il ne soit trop tard.

La technomagie: bonne ou mauvaise idée ? Pourquoi ?
Même si mélanger ces deux éléments pratiquement à l'opposé l'un de l'autre lui semblait au début saugrenu, Blake reconnaît aujourd'hui que c'est une bonne initiative. Ce qui limite l'un n'est pas un souci pour l'autre, ce qui permet d'aller plus loin qu'en restant sagement de son côté. Alors pourquoi s'en priver ?


Biographie
Sous l'océan

En ce début d'année 1975, Blake fête ses huit ans. Et il est difficile à canaliser. Le petit garçon sautille partout dans les couloirs, hurlant à qui veut bien l'entendre que lui, il va au cinéma. C'est la première fois qu'il va mettre les pieds dans un lieu pareil, et cette perspective le rend tellement euphorique qu'il en casse les oreilles de l'intégralité de sa famille.
Eric, son père, finit par l'attraper sous les bras pour le soulever de terre avec un léger rire. C'est un homme taillé comme un ours, à l'épaisse crinière d'un roux flamboyant dont son fils n'a hélas pas hérité. En revanche, il a ses yeux céruléens. Et peu ou prou le même caractère enjoué.

- Eh, on se calme, moineau ! Tu vas finir par rendre chèvre tes cousins.
- Désolé, mais je veux tellement y aller !
- Non, vraiment ? pouffe-t-il en le reposant. Tu sais ce que tu vas voir, au moins ?
- Euh... Un truc qui parle de la mer, je crois... Maman m'a dit, mais je sais plus trop. Y aura de la magie dedans, tu crois ?
- Je peux pas savoir à ta place, eh. Et tu sais, pas besoin de magie pour que quelque chose soit bien !

Au pied des escaliers, Fae appelle son fils tout en arrangeant sa chevelure ébène qu'elle a toujours un peu de mal à dompter. Ni une ni deux, le garçonnet dévale les marches pour venir lui prendre la main et se diriger vers la porte. Accoudé au garde-fou de la coursive qui fait tout le tour du hall d'entrée, Eric adresse une dernière recommandation à sa progéniture :

- Ne fais pas tourner ta mère en bourrique, sois sage! Et rappelle-toi...
- On parle pas de magie devant les moldus, je sais. A ce soir, papa !

~°~°~°~

Ah, ce film il en parlera pendant des semaines et des semaines ! Mais surtout, il fera naître chez l'enfant une véritable passion pour les fonds marins. Enchanté par la beauté des couleurs et cette multitude de petites créatures que le dessin animé dépeignaient, Blake a senti comme un déclic en son for intérieur. Ce monde-là, cet univers à la fois si proche et si loin du sien, il fera tout pour y appartenir un jour. Au moins un tout petit peu. Il se rêve déjà nager avec des raies de la même envergure que les chevaux volants de la famille, et cette seule idée lui arrache un sourire.
L'enfant a beau savoir que le cinéma n'a rien de magique, pour lui ce jour-là, c'était le cas. De cette première expérience on ne peut plus positive, il gardera également une affection particulière pour les films ainsi qu'une bonne opinion des technologies moldues. Sans magie, ils sont capables de véritables prouesses. Ne jamais les sous-estimer, voilà ce qu'il en retiendra.

Le jugement du Choixpeau Magique

C'est avec une moue bougonne et un peu déçue que le garçon quitte le tabouret pour rejoindre ses tout nouveaux camarades de Maison, sous les étendards jaunes et noirs. Pourquoi le Choixpeau ne l'a pas envoyé à Serdaigle, comme son père ? Il en rêvait de cette répartition, il voulait prouver à sa famille que lui aussi était capable de devenir un brillant sorcier. Mieux encore, il aspirait à exceller dans ses études. Mais non. Voilà que ce vieux bout de tissu miteux l'envoyait chez les blaireaux. Rien que l'animal en disait long, tiens...

Pourtant, c'est avec surprise que la semaine suivante Blake reçoit un courrier de ses parents encensant la Maison où il a atterri. Alors évidemment, sa mère n'y connaît pas grand chose et tout ce qu'elle peut dire est qu'elle est heureuse de le voir rallier la Maison où sa sœur aînée a étudié, mais son père... A le lire, Eric n'aurait pas pu être plus fier de son fils. Une totale incompréhension pour le jeune sorcier, dont la curiosité se trouve piquée au vif.
A dater de la réception de cette lettre, Blake a fait des efforts pour s'intégrer, pour en apprendre plus. Rapidement, Poufsouffle s'est imposé comme une seconde famille. S'il ne se lie pas sincèrement avec beaucoup de monde, il apprécie plus ou moins tous ses camarades et fait de son mieux pour adoucir son mauvais caractère.
Après tout, il est là pour sept longues années, non ?

La fin du secret ?

1981. Une année qu'il gardera probablement en mémoire jusqu'à la fin de son existence. Celui dont on ne doit pas prononcer le nom n'est plus qu'un mauvais souvenir, comme un cauchemar qui s'effiloche avec les premiers rayons du soleil. Le monde des sorciers peut finalement souffler tout comme retrouver une vie normale...
Mais pour combien de temps ? Les rumeurs commencent déjà courir, parvenant même jusqu'aux oreilles des élèves de Poudlard. Les plus jeunes n'en ont pas grand chose à faire, mais pour leurs aînés la situation est déjà un peu plus préoccupante. Pour sa part, Blake éprouve des sentiments mitigés, ce qui le conduit à un mutisme auquel ses plus proches amis ne sont guère habitués.

- A quoi tu penses, encore ?

Les paupières de l'adolescent papillonnent l'espace d'une seconde, peinant à s'extirper du fil de ses pensées. En face de lui Anna le dévisage d'un air un peu perplexe. Ne pas entendre Blake MacLeod exprimer son avis sur un sujet quel qu'il soit, ce n'est pas ordinaire. L'écossais ramène ses jambes sous lui avec un soupir las pour mieux s'installer dans le fauteuil qu'il occupe. Leur petit groupe, comme souvent, s'est calé dans un coin un peu isolé de leur salle commune pour pouvoir discuter en paix.

- Qu'est-ce que tu veux que je dise ? J'en sais pas plus que vous. Mon père veut rien me dire, et en fait je suis pas sûr qu'il soit au courant de quoique ce soit de plus.
- Mais... Il est Auror ! C'est pas rien, tout de même. Le Ministère leur dit rien, aux Aurors ?
- Bah là c'est pas une question de mages noirs qui essaient de conquérir le monde comme des méchants de dessin animé, hein... A cette remarque, l'un de ses amis lui adresse une grimace contrariée et un peu outrée. Oups, trop tôt pour ce genre de plaisanteries. Blake s'excuse rapidement d'un hochement de tête avant de reprendre. Donc, non, il doit pas en savoir plus que nous. Et puis je vais encore pas me faire des copains, mais honnêtement... Qu'est-ce que ça peut faire si les moldus apprennent l'existence de la magie ? J'ai presque envie de dire tant mieux ! Si vous voulez mon avis, on a tout à gagner à s'ouvrir les uns aux autres.
- Un jour, MacLeod, on va te retrouver brûlé vif par un Serpentard dans un recoin sombre de Poudlard, tu le sais ça ?

Des éclats de rire suivent presque immédiatement tandis que Blake lance l'une de ses chaussures sur son camarade, un grand sourire accroché aux lèvres. Un geste donc aucun ne s'offusque, accoutumés qu'ils sont au comportement souvent un peu brute de leur comparse. Il est à prendre comme ça, bourrin sur les bords, mais adorable au fond.

Apprend à voler de tes propres ailes

La main du jeune homme passe avec délicatesse sur le chanfrein de la jument inerte. L'émotion lui noue la gorge. Ses émotions sont confuses, hiératiques, mais malgré tout quelques larmes trouvent leur chemin le long de ses joues. Ces animaux, il ne les connaît pas tous aussi bien qu'il le voudrait. Sa scolarité à Poudlard était très chronophage et ne lui a jamais vraiment laissé le temps de se familiariser avec tous les chevaux ailés que son oncle élève sur le domaine familial. Mais elle... Elle, oh oui il la connaît. Enfin, connaissait. C'est sur son dos qu'il a appris à voler, qu'il a pris goût aux acrobaties en tout genre, et c'est même en sa compagnie qu'il a fait certaines de ses plus mémorables bêtises. Alors la voir s'éteindre comme cela est un véritable déchirement pour le sorcier.

Ses prunelles embuées glissent vers la petite silhouette emmitouflée dans une épaisse couverture et nichée entre les bras de son oncle. La pouliche qui vient à peine de voir le jour ne s'agite pas beaucoup, comme engourdie. Ce qui n'est pas surprenant avec le froid mordant de ce début d'automne. Les saisons sont rudes dans les Highlands, et tout particulièrement sur le côte de Skye.
Après avoir gratifié la disparue d'une dernière caresse, Blake se lève pour venir s'asseoir près de son aîné et lâche d'une voix qu'il tente de faire aussi assurée que possible :

- Passe-la moi. Je vais m'occuper d'elle.
- Tu veux dire là sur le moment, ou bien... Devant le regard déterminé de son neveu, Dorian sait qu'il n'a pas besoin d'aller plus loin. Il lui met donc en douceur le nouveau-né dans les bras. D'accord, alors tu sais quoi, considère que c'est mon cadeau pour l'obtention de ton diplôme. Prouve-moi que tu as bien appris tes leçons et prend soin d'elle. Si tu as le moindre souci, n'oublie pas que je ne suis jamais bien loin.

~°~°~°~

- Pix', arrête ça tout de suite espèce de teigne emplumée ! La pouliche aujourd'hui âgée d'un peu plus de deux ans bondit de côté avec un hennissement mécontent, le plumage ébouriffé. Pour sa part Blake maugrée tout en reportant son attention sur les phoques au milieu desquels il se trouve. La colonie a pris l'habitude de recevoir les visites de cet humain sans doute un peu givré pour aimer passer autant de temps en leur compagnie, et ne s'en formalise donc plus vraiment. Excepté quand la granian surexcitée accompagne son propriétaire. La dénommée Pixie Dust -Blake lui-même se demande quelle mouche l'a piqué le jour où l'a baptisée si vous voulez tout savoir- prend un malin plaisir à jouer avec ses lointains, très lointains, cousins marins. Elle leur donne de légers coups de dents, les pousse du sabot ou leur souffle dans les oreilles, avant de détaler pour éviter de se prendre un coup de crocs ou de se faire sermonner par le MacLeod.

Après un dernier bandage qui finira par se détacher tout seul, le jeune homme se redresse, un air satisfait sur le visage. Ce n'était qu'une petite blessure superficielle, mais ces phoques il les aime beaucoup trop pour les laisser se débrouiller par eux-mêmes dans certains cas.
D'ailleurs, cela fait quelques temps qu'une idée folle commence à prendre forme. Depuis toujours, son rêve est de pouvoir parcourir les fonds marins sans devoir subir les contraintes liées à son anatomie humaine. Ne pas avoir à remonter toutes les trente secondes pour reprendre son souffle, progresser avec aisance entre les courants, ne plus craindre de se retrouver désarmé devant un animal hostile... Ce serait l'idéal. Car au stade où il en est dans son étude des fonds marins, il stagne, hélas. Même avec la magie de son côté aller plus loin nécessiterait du matériel moldu qu'il n'a guère envie de tester. Combinaison, bouteilles d'air, palmes... Certes tout ce fatras est utile, mais ce n'est qu'une solution temporaire. Qui n'est pas franchement plus pratique, selon lui tout du moins. Alors oui, la perspective de devenir animagus est très alléchante. Il lui faudra juste trouver le courage de demander de l'aide à son râleur de cousin, expert en métamorphose et animagus de son état. Après tout, quoi de mieux qu'un métamorphe pour enseigner cet art délicat ?

Retour du cauchemar

Son père a beau faire de son mieux pour afficher une mine sereine, Blake sait que ce n'est pas le cas. Derrière les sourires forcés et le ton posé de sa voix, il sait déceler l'inquiétude et parfois même, la peur. En presque trente ans de vie, jamais le sorcier n'a vu son paternel exprimer une telle crainte. Celle-ci finit donc naturellement par alimenter la sienne, lui tordant désagréablement les entrailles. A chaque fois que Eric quitte le château, son fils tremble de ne pas le voir revenir. Les partisans du Seigneur des Ténèbres se font de plus en plus nombreux, et souvent le clan MacLeod frémit à l'idée que les bonnes âmes restantes finissent submergées.
Par chance, il semblerait que les Mangemorts ne portent pas grand intérêt à une bande d'écossais vivant recluse dans leur coin des Highlands. Pour le moment. Mais les adultes de la famille restent aux aguets, juste au cas où. Les granians ne sortent plus beaucoup de leurs écuries, leurs propriétaires craignant de les voir disparaître.

Les seuls moments où Blake se sent bien, où il n'a pas l'impression d'avoir une épée de Damoclès au dessus de la tête, c'est lorsqu'il se glisse dans la peau d'un léopard de mer pour fendre les flots. Sous la surface tout devient plus facile. Sous ses latitudes il n'y a pas plus gros que lui et donc aucune menace potentielle, surtout que la colonie de phoques voisine l'a définitivement adopté. La mer est son refuge, un lieu où il est en sécurité. Au milieu des poissons et des forêts de kelp, il se sent à sa place. Quel Mangemort viendrait le chercher là, hein ? Le seul souci, c'est qu'il ne peut pas inviter sa famille à partager son havre de paix...

A la guerre comme à la guerre

Les sorts et maléfices se croisent dans une multitude d'explosions de couleurs. La cacophonie des cris et des rugissements de colère ajoute à la confusion de la scène. La poussière et les gravats volent en tout sens, au sol les cadavres s'accumulent, et les rangs des sorciers se dispersent au fur et à mesure que le chaos s'impose.
L'angoisse vissée au cœur, Blake réalise qu'il a perdu son père de vue. Poudlard lui donne l'impression d'agoniser, il voit d'autres Aurors chuter, et lui ne sait plus où se trouve son paternel. Le cauchemar total. Pourtant, jamais il ne regrettera d'avoir lourdement insisté pour venir. A trente-un, il n'est plus un enfant depuis longtemps et sait très bien se défendre par lui-même. Et puis juste au cas où, il a promis à son père que si les choses tournaient mal, il plongerait dans les profondeurs du lac pour s'y dissimuler jusqu'à ce qu'il puisse prendre la fuite ou que les choses se tassent.

Ceci dit il n'a pas eu à le faire. Même Voldemort finalement mort pour de bon (du moins l'espère-t-il), Blake ne se sent pas plus soulagé que cela, sur le coup. Tous ces morts que les survivants pleurent, ces blessés qui geignent dans un coin, cette ambiance de fin de monde qui règne le ronge. Par chance il retrouve son père sain et sauf, quoiqu'un peu amoché. Lui-même a pris quelques méchants coups, mais clairement ils ne font pas partie des gens à plaindre.

Pour sa part Blake se souviendra surtout du sang et des lamentations de cette sinistre bataille. Quand la lassitude le submerge et que la déprime frappe à sa porte, ce sont les yeux vides et les visages blafards des macchabées jonchant le sol qu'il revoit, les hurlements de douleur qui résonnent à ses oreilles. Et pour chasser ces mauvais souvenirs, comme toujours c'est vers la mer qu'il se tourne. Ou à défaut le ciel.


À propos du joueur...
Prénom ou pseudo : Lunastra.
Âge : 27 ans.
Célébrité sur votre avatar : Colin Morgan.
De quelle manière avez-vous trouvé le forum ? Caleb m'a honteusement corropue.
Avez-vous lu le topic dédié aux nouveaux joueurs (ici) ? En toute honnêteté, non parce que je suis une maso qui préfère fouiner partout toute seule.

Signature du Règlement
Pour connaître les règles du forum, pour les respecter et ainsi pour vous garantir une bonne expérience de jeu avec nous, nous vous demandons de lire le règlement en suivant ce lien et d'inscrire ici votre engagement à le suivre.
Je m'engage à suivre le règlement de Catharsis et à accepter les conséquences qui résulteront du non-respect de ce dernier, s'il y a lieu. J'inscrirai ici mon pseudo pour prouver cet engagement :
Blake MacLeod
Caleb OllivanderCaleb Ollivander
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1889-caleb-ollivander-cherry-blossMessages : 288 Points : 411
Pseudo : Magneion
Avatar : Armie Hammer
Crédits : Ectra / Aeariel
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre-ville, en coloc avec Milo
Patronus: Un héron
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on   Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on EmptyMar 7 Aoû - 3:44

BIENVENUE !!!!

J'ai tellement hâte de lire la suite de ta fiche, Blake a l'air tellement choupinou Supplice Je suis aussi très content que tu nous rejoignes Ronde

Hésite pas si t'as des questions, les gens ici sont doux. Brille


Redeemer
Kodoku na kono sekai ha kimi no koe o matte iru
Sonzai o, sono imi o sakebe
Ore ha ima, koko ni iru...
; Redeemer - DEspairsRay - aeairiel.
Finn W. BowmanFinn W. Bowman
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t708-finn-w-bowman-keep-my-gMessages : 2088 Points : 946
Pseudo : Flow
Avatar : Herman Tømmeraas
Crédits : avatar : alittlebitofrain
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les Salines
Patronus: un Mustang
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on   Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on EmptyMar 7 Aoû - 17:37

Je te l'ai déjà dis sur Discord, mais bieeenvenue ici aussi officiellement ! Coucou 2 J'ai hâte de pouvoir RP avec toi (et de faire un lien du tonnerre avec Seb -les autres aussi, mais voilà-), et bon courage pour compléter ta fiche. Cat face Et vouiiii si t'as des questions fais nous signe surtout ! Pineapple


Tame my hunger, Numb my skin
In the crowd alone, and every second passing reminds me I’m not whole. Bright lights and city sounds are ringing like a drone, unknown. Oh, glazed eyes, empty hearts, buying happy from shopping carts. Nothing but time to kill, sipping life from bottles.
Invitéavatar
Invité
Plus d'informations
MessageSujet: Re: Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on   Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on EmptyMer 8 Aoû - 0:22

Bienvenue et bon courage pour la rédaction de tes anecdotes.

Au plaisir de te croiser un peu partout sur le fofo Cheerleading Cheerleading Cheerleading
Aedan C. WesterAedan C. Wester
Étudiant Sorcier
Étudiant Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t212-aedan-c-westerMessages : 215 Points : 245
Pseudo : K.
Avatar : Jake Cooper
Crédits : cranberry
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on   Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on EmptyMer 8 Aoû - 5:59

Bienvenue Supplice
Hâte de rp avec toi !



Aedan C. Wester
Merilyn K. MilburnMerilyn K. Milburn
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1893-merilyn-k-la-chance-c-est-quoMessages : 30 Points : 108
Pseudo : Marinc
Avatar : Felicia Day
Crédits : Shiya
Plus d'informations
MessageSujet: Re: Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on   Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on EmptyMer 8 Aoû - 7:59

Bienvenue toi ~



BAD LUCK's PIECES
ANAPHORE
Invitéavatar
Invité
Plus d'informations
MessageSujet: Re: Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on   Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on EmptyMer 8 Aoû - 11:32

Bienvenue Holding hands
Invitéavatar
Invité
Plus d'informations
MessageSujet: Re: Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on   Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on EmptyMer 8 Aoû - 12:09

Ce que j'ai lu de ta fiche est super pour le moment Brille Brille
J'ai hâte de lire la suite, l'écosse toussa, ça me fait penser à Outlander Coeur
Invitéavatar
Invité
Plus d'informations
MessageSujet: Re: Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on   Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on EmptyMer 8 Aoû - 17:27

Merci à touuus Love 2 J'ai hâte de finir tout ça pour venir rp avec vous, huhu Coeur
Invitéavatar
Invité
Plus d'informations
MessageSujet: Re: Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on   Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on EmptyJeu 9 Aoû - 9:56

La bienvenue à touwaaaaaa ! Supplice J'aime déjà ton personnage, j'adore ta création !
Invitéavatar
Invité
Plus d'informations
MessageSujet: Re: Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on   Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on EmptyJeu 9 Aoû - 10:02

Ton personnage est hyper coool !
Bienvenue par ici et bonne chance pour la fin de ta fiche Huhu
Invitéavatar
Invité
Plus d'informations
MessageSujet: Re: Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on   Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on EmptyJeu 9 Aoû - 13:44

Merci à vous aussiiiii Coeur

Et du coup, voilà mon test rp pour l'animagus Russe



Test RP
Blake & the ocean

« For whatever we lose (like a you or a me), it’s always our self we find in the sea. »
Les rayons du soleil dansent sous la surface de l'eau, jouant entre les branches de kelp qui se balancent paresseusement au grès du courant. La journée est belle sur la côte écossaise. Pour l'instant Blake se contente d'effleurer la surface, profitant de la douceur de ce matin d'été. Les caquètements agacés de quelques mouettes attirent son attention, un peu plus sur la gauche. Un groupe de jeunes phoques vient de les déranger sans même le faire exprès. Ils plongent et remontent successivement en s'aboyant dessus parfois, se frôlent sous l'eau et se mordillent gentiment. De grands bébés à l'estomac bien plein qui en profitent pour se chamailler. C'est vrai que les eaux sont très poissonneuses en ce moment, le sorcier l'a remarqué. Il a scrupuleusement noté son estimation des mouvements de bancs et de leur nombre d'individus. Cette année la colonie de mammifères ne souffrira pas de disette. Pas plus que les oiseaux, qui passeront derrière eux pour finir les assiettes.

De bonne humeur, le MacLeod décide de se joindre aux festivités. Après une profonde inspiration il s'enfonce à quatre-vingt dix degrés vers le fond de la mer. Son ventre clair frôle le sable, en soulevant un petit nuage, avant qu'il n'ondule aussi discrètement que possible vers les phoques. Une lueur malicieuse dans le regard, il attend d'être pile en dessous avant de brutalement remonter en ondulant, gueule grande ouverte. Les animaux se dispersent plus vite qu'une nuée d'oiseaux effrayés. La tête hors de l'eau, Blake laisse échapper quelques sons rauques qui se rapprochent d'un léger rire.
Quand les phoques réalisent qui est l'auteur de cette -mauvaise- plaisanterie, ils reviennent aussitôt vers le sorcier tout en aboyant joyeusement. Ce bipède qui, d'une manière qu'ils ne comprennent pas, arrive à leur ressembler parfois, ils le connaissent bien puisqu'ils le côtoient depuis leur naissance. Ils n'ont donc jamais appris à en avoir peur. Au contraire, son arrivée est synonyme de jeux. Et les revoilà tous sous les vagues, à se taquiner du bout du museau ou à se donner l'accolade de la nageoire.

Au bout d'une bonne demi-heure à jouer en compagnie de ses compagnons à moustaches (là où lui en est privé ce qui lui retire un certain capital sympathie, quelle injustice) Blake leur fausse finalement compagnie pour s'enfoncer plus profondément entre les algues. Une bonne trentaine de minutes d'apnée, voilà qui est largement suffisant pour jouir de la beauté des fonds marins. Tranquillement, il serpente au travers des tiges et des feuilles, ses prunelles sombres fouillant les alentours. Le silence qui règne sous la surface l'apaise comme rien d'autre ne sait le faire. Ici c'est comme si le monde s'arrêtait de tourner ; pour lui c'est même tout un autre univers qui lui ouvre ses portes.

Devenir animagus n'a pas été facile. Des années d'apprentissage qu'il lui a fallu. Au bout de sept longues années d'études et d'entraînement quotidiens, Blake était même à deux doigts d'abandonner. Epuisé aussi bien physiquement qu'émotionnellement, il s'apprêtait à jeter l'éponge. Il se donnait encore un an pour réussir. Un an, puis il capitulerait. La métamorphose est un domaine délicat, il le savait quand il s'est lancé dans cette folle entreprise. Est-ce qu'il s'attendait à ce que soit aussi ardu ? Par Merlin, non ! Son cousin lui-même ne comprenait pas pourquoi il pataugeait à ce point – sans mauvais jeu de mots.
Mais l'instant où Blake a quitté son apparence d'humain pour se glisser dans la peau d'un léopard de mer... L'euphorie l'a gagné. Sous le regard amusé d'Aaron son cadet s'est roulé sur le dos avec un cri de joie strident, agitant frénétiquement les nageoires. Et le bonheur a été total quand l'autre homme lui a mis un miroir sous le mufle. Un léopard de mer. Comment rêver mieux ! C'est pile ce qu'il espérait, à croire que quelqu'un avait entendu ses prières. Grâce à une telle métamorphose, il pourrait enfin progresser dans ses recherches et profiter des joies de la plongée sans se sentir aussi agile qu'un trois tonnes qui tente de manoeuvrer dans le centre-ville d'une vieille cité fortifiée. En fait, aussitôt redevenu humain il a traîné Aaron hors du château pour se rendre sur la plage, où il a pour la première fois testé ses capacités de phoque taille XXL.
Blake aimerait dire qu'il a tout de suite su maîtriser son nouveau corps. Mais non. Bien plus souvent qu'il ne voudra l'admettre, il s'est mangé une paroi ou lamentablement étalé sur le sol. Une fois, il a bien failli réussir à se noyer, même. Ses nageoires caudales se sont entortillées dans du kelp, et sous le coup de la peur il a commencé à paniquer. Heureusement pour lui, l'un des phoques les plus âgés pêchait dans le coin et, le voyant en difficulté, est venue ronger les algues pour le libérer. Oui, il a eu une chance insolente ce jour-là, et il en est bien conscient.
Pour réussir à se mouvoir avec précision, pour que cela devienne naturel, il lui a fallu six ou sept mois. Aujourd'hui l'animagus est fier de ses belles courbes harmonieuses et de ses virages serrés qu'il ne loupe jamais. Pour le seul plaisir, il lui arrive de « danser » entre les courants, louvoyant au milieu des algues, ou bien de courser les poissons qu'il croise de temps en temps. Pêcher comme un véritable léopard de mer est tout à fait grisant, d'ailleurs. L'adrénaline de la poursuite vaut totalement la dépense énergétique nécessaire. Et puis le poisson cru c'est bon pour la santé, non ? En tout cas c'est ce qui se dit. Blake y a pris goût.

Un mouvement vif attire soudain son œil, vers le fond. Poussé par son incommensurable curiosité le léopard de mer par procuration descend fureter plus bas. Ici, ce n'est plus du sable qui recouvre le sol mais des roches poreuses dont la couleur rappelle les éponges, en un peu plus pâle. Des oursins aux couleurs vives, noirs, violets et même carmins, vivent là. Leur piqûre étant très douloureuse, Blake prend garde à s'en tenir le plus éloigné possible. Ceci dit, ce ne sont pas mollusques qui ne bougent pour ainsi dire jamais qui ont pu titiller son intérêt. Lentement il nage donc plus en avant.
Sans même le réaliser le voilà déjà au bord d'une fosse marine. Blake tend le cou pour jeter un œil vers les profondeurs. Un noir d'encre et un froid glacial, c'est tout ce qu'il trouvera s'il s'aventure plus loin. Peut-être des créatures peu recommandables, aussi. Tout en sachant cela, sa témérité le pousserait à vouloir tenter l'aventure. Les abysses représentent une tentation non négligeable. Et s'il était le premier à faire une fabuleuse découverte ? Si, en bravant les ténèbres de l'océan, il dévoilait l'un des nombreux secrets du monde marin ? Pour autant qu'il sache, son espèce -ou non plutôt celle à laquelle il emprunte la forme- est capable de descendre jusqu'à un peu plus de deux cents mètres de profondeur... Mais est-ce bien sage pour autant ?

Finalement la voix de la raison aura le dessus (pour une fois) et le sorcier rebrousse chemin vers la forêt d'algues. Alors qu'il remonte à la surface et laisse échapper un long souffle, il constate que le soleil est bien plus avancé dans le ciel qu'il ne le pensait. Encore une fois il s'est lancé emporter par son envie d'arpenter l'océan sans réellement se soucier du temps qui s'écoule. Avec un soupir il prend donc le chemin du retour, non sans en profiter pour faire des sauts de dauphin. Au delà de l'aspect amusant de la chose, c'est un excellent moyen d'entretenir ses muscles et d'entraîner sa précision. Quand on est capable de choisir un point d'amerrissage, on peut faire tout le reste !

C'est environ une heure plus tard que Blake arrive enfin sur la plage, où il retourne à son apparence originelle en agitant sa crinière détrempée. Sur les galets, pratiquement au pied du château, quelques membres de sa famille profitent du beau temps pour prendre le soleil. Ce n'est que le début de l'été, l'eau est encore un peu trop fraîche pour eux. Avec un grand sourire, l'animagus attrape au vol une petite cousine et lui colle un baiser sur la joue.

- Hi, t'es tout froid ! La fillette oublie cependant bien vite cette déconvenue pour passer à un sujet autrement plus passionnant. Oh dis, tu as vu des sirènes ? Ou des requins ? J'aimerais tellement voir un gros requin, comme celui dans les Dents de la Mer ! Je suis sûre qu'il était gentil en fait, il devait juste avoir très faim. C'est pas gentil de tuer quelqu'un qui avait très faim. Et tu as vu des lutins d'eau ? Hein, t'en as vus ?
- Des lutins d'eau ? Mais qu'est-ce que ton père a été te raconter comme bêtises encore... Bon, va falloir que je t'explique deux ou trois trucs, je crois.
(c) DΛNDELION
Matt ClickerlyMatt Clickerly
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1635-matt-clickerly-you-don-t-knowMessages : 276 Points : 1032
Pseudo : Arthur
Avatar : Matt Damon
Crédits : Bibi
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Faubourgs | Centre-Ville
Patronus: Loup gris
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on   Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on EmptyVen 10 Aoû - 4:45

Bienvenue parmi nous Coeur J'ADORE TON PERSO Pineapple

Il nous faut absolument un lien entre Ecossais et Animagus Brille
Léandre RosierLéandre Rosier
Sorcier
Sorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t25-leandre-rosier-la-haine-Messages : 2542 Points : 1133
Pseudo : Bruleciel
Avatar : Gaspard Fatigué Ulliel
Crédits : Melody (avatar), Ariane (signature)
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Entre le manoir Rosier (Ecosse, Atlantis) et la Roseraie (Angleterre).
Patronus: Autrefois un Lion. Désormais ... ?
Informations diverses:
MessageSujet: Re: Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on   Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on EmptyVen 10 Aoû - 7:18

Animagus Lexie
Bienvenue tout plein !


Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on 1545237060-moon1 Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on 1545237066-moon2 Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on 1545237071-moon3
Craintes avérées, insupportables

Spoiler:
 
Invitéavatar
Invité
Plus d'informations
MessageSujet: Re: Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on   Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on EmptyVen 10 Aoû - 18:06

Je me permets de venir te dire bienvenue officiellement ici ♡
Contenu sponsorisé
Plus d'informations
MessageSujet: Re: Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on   Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on Empty

 
Blake MacLeod ❖ Here, here comes this rising tide so come on
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» F.T. d'Alexander Blake
» (n°16) Rêves et Réalité [PV Jason Blake]
» La séduction est la clé de l'amour. ♔ ft. Blake (terminé)
» Akatsuki Rising
» Start of a rising star : The A-List Wrestler

Réponse Rapide


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers: