Call me and come back. Ft Caleb Ollivander

Aedan C. Westeravatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t212-aedan-c-westerMessages : 174 Points : 97
Pseudo : Kal. A
Avatar : Jake Cooper
Crédits : cranberry
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations supplémentaires:
Sujet: Call me and come back. Ft Caleb Ollivander | Lun 30 Juil - 10:38
Call me and come back.
Ft. Caleb Ollivander

Janvier 2001. 16h.

La journée avait été longue. Entre deux écrits, et une bonne dizaine de café depuis le levé du jour, sans blaguer, Aedan avait passé ses heures à zieuter le plafond de sa chambre comme s'il s'agissait de quelque chose de profondément intéressant. Les pas de son frère qui faisaient les cents pas dans la sienne avaient maintes fois troublé ses pensées, et dans un sens, il avait testé sa capacité à rester concentré sur elles plutôt que sur les bruits alentours. C'était une sorte de rituel que lui même ne pouvait comprendre. Aedan avait constamment besoin, inconsciemment certes, de s'assurer qu'il ne perdait pas le nord. Il fallait toujours qu'il donne tant de lui même pour rester propre, et quand on le salissait, il voyait ses Espoirs qui s'éteignaient aussi lentement qu'un souffle viendrait éteindre la mèche d'une bougie.

Sa vie était une sale dégradation dont il en était simplement le spectateur, la plupart du temps. L'absence de pas mal de ses proches, et le fait de s'être retranché dans les Ombres avec l'espérance de ne pas s'y noyer l'avait clairement changé. C'était le revers de la médaille. Il redevenait la bête qu'il craignait à l'époque où l'amour, de ses flèches, l'avait piqué. Quand il se sentait protégé, Aedan pouvait oublier quel genre de démons vivaient au fond de lui. D'ailleurs, il se déchargeait même d'un poids, comme laissant aux autres ce qu'il traînait derrière lui comme de l'acier, le temps de se rappeler que même malgré les pires tempêtes, il n'avait jamais failli. En ce moment, ces tempêtes revenaient; et malgré lui, il sentait une certaine forme d'acceptation. Il devait les accepter, après tout, étaient elles pires que toutes les autres ?

Sa soeur lui répétait bien qu'il ferait mieux de sortir voir des gens, mais alors qui pourrait il bien voir ? C'était une question rhétorique. Il connaissait la réponse. Il pouvait voir des tas de gens, mais la vérité, c'est que dans ces ombres là, il se sentait bien autre part. Plus personne ne l'intéressait. Plus personne, jusqu'à ce qu'il retrouve un semblant d'intérêt pour eux quand il eut ouïe dire que son très cher Caleb était de retour à Atlantis. D'abord, il avait beugué, parce que le destin pouvait bien y être pour quelque chose, mais était ce vrai ? Il s'était empressé d'attraper parchemin, encre et plume pour lui écrire. Il avait sa lettre d'une traite.

Voilà qu'aux alentours de seize heures, ce jour-là, il s'était ramené en avance, quel miracle, devant le café indiqué. Aedan avait fait l'effort d'être convenablement habillé, délaissant son vieux jogging et son tee-shirt trop grand pour une chemise blanche comme neige et un pantalon pas plus foncé. En attendant celui qui l'avait protégé par le passé, de multiples dangers si le mot n'était pas trop exagéré, il s'amusa tout bonnement à sautiller sur les briques du sol, les comptant dans sa tête. Lui même ne comprenait pas un comportement comme celui ci qu'il pouvait bien avoir dans ces moments de perdition.

Aedan se perdait,
et d'ailleurs, il ne faisait que ça.
Pourtant dans sa tête, son chemin était tracé.
tag: name | words: xxx | notes: i love you!
robb stark



Aedan C. Wester
Caleb Ollivanderavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1889-caleb-ollivander-cherry-blossMessages : 186 Points : 366
Pseudo : Magneion
Avatar : Armie Hammer
Crédits : Rain / Florissonne
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre-ville, en coloc avec Milo
Patronus: Un héron
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Call me and come back. Ft Caleb Ollivander | Lun 30 Juil - 11:42


Call Me & Come Back
Caleb & Aedan

« You pick me up and take me home again, head out the window again. We're hollow like the bottles that we drain. » 400 Lux - Lorde
Le retour lui avait collé le vertige. Il y avait tant de paperasse à faire, de choses à déplacer, d’histoires à rattraper… Caleb était parti si longtemps qu’il n’arrivait pas à se sentir chez lui au Royaume-Uni, que ce soit à Londres ou à Atlantis. Il était hébergé par sa sœur à la capitale, utilisant massivement les portoloins publics pour se rendre sur l’île où il comptait s’installer. C’était beaucoup trop cher en ville, et puis Atlantis avait une atmosphère bien à elle, avec sa mixité si particulière. Les rares fois où il y avait mis les pieds, ces derniers jours, il avait apprécié le lieu. Après, y vivre, c’était une autre paire de manches.

Une lettre n’avait pas tardé à arriver, et lire le nom de l’expéditeur avait fait sourire Caleb. Il était de ces personnes qui lui avaient manqué, assez pour qu’il pense de temps en temps à leur envoyer des missives. Courtes et laconiques, qui ne remplaceraient jamais le fait d’être là, présent à leurs côtés, mais bon. Caleb avait été un homme bien occupé à Tokyo, et si ses pensées avaient souvent été tournées vers l’Europe, il n’avait eu que très peu de temps pour se poser et écrire.

L’avantage d’être rentré, c’était qu’il n’y avait qu’à fixer un rendez-vous pour repartir dans son adolescence. Il la regrettait un peu, elle et son insouciance, son manque total de responsabilités, sa stupidité naïve. Ses émotions exacerbées aussi, cette impression que demain n’existait pas ou était trop flou et que tout, absolument tout, était une question de vie ou de mort. Bon. Pour celles et ceux qui avaient vécu le retour de Voldemort, c’était sûrement le cas. Maintenant qu’il y pensait, encore, Caleb s’en voulait de ne pas être revenu à ce moment-là.

Habillé d’une lourde robe de sorcier bleu foncé qu’il portait par-dessus un pantalon tout simple et une chemise couleur moutarde qui se mariait pas mal avec, Caleb arriva pile à l’heure convenue, surpris d’y trouver Aedan l’attendant déjà, sautillant sur les pavés. Il n’avait pas beaucoup changé, ou du moins, correspondait à l’idée que Caleb se faisait de son ami maintenant qu’il était plus âgé. Avec un sourire, il s’avança jusqu’à être tout près de lui… et ouvrit ses bras :

— Aedan !

L’embrassade fut courte mais suffisante à Caleb pour avoir l’impression de retrouver totalement son ami.

— Alors, ça va ? Qu’est-ce que tu deviens ?

Il espérait que tout s’était bien passé pour lui pendant son absence : il n’avait toujours souhaité que le meilleur pour Ae’, et ce même s’il le principal intéressé n’était pas toujours de cet avis.

— Viens, on va se prendre un café. Ou autre chose.

Il faisait assez froid pour qu’ils penchent plutôt pour une bonne boisson chaude qu’autre chose : Caleb avait fini par apprécier le café pendant ses voyages, même s’il n’était pas toujours facile d’en trouver un bon. Restait à voir si à Atlantis il serait correct.

L’endroit n’était pas bondé ni bruyant, ce qui leur permettait de discuter sans avoir à trop élever la voix. Son café commandé, Caleb glissa dans un court silence : il avait envie d’entendre les histoires d’Aedan avant de raconter les siennes.
(c) DΛNDELION


«Te ni ireta mono ga kiete yuki ataeta mono dake ga nokoru no nara Boku wa ai suru hito no kokoro ni yasashii kimochi wo nokoshita»
FLORISSONE
Aedan C. Westeravatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t212-aedan-c-westerMessages : 174 Points : 97
Pseudo : Kal. A
Avatar : Jake Cooper
Crédits : cranberry
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Call me and come back. Ft Caleb Ollivander | Lun 6 Aoû - 14:12
Call me and come back.
Ft. Caleb Ollivander
 
Janvier 2001. 16h.

Une voix, cette voix, paraissant si lointaine, alors que non, elle n'était pas si loin que ça, parvint à briser les pensées d'Aedan, et par la même occasion, à emballer son coeur. Son pied gauche, se posa sur un ultime pavé, et puis ses yeux se relevèrent sur Caleb. Comme les rayons du soleil qui doucement s'infiltreraient au travers des rideaux de soies un bon matin, Aedan sembla reprendre de ses couleurs, et un sourire naquit même sur ses lèvres. 

- Caleb. 

Sa voix n'était qu'un murmure, mais il répondit avec entrain à l'accolade de son ami. Ca faisait un bon bout de temps, et alors le temps, qu'est ce qu'il pouvait bien le détester par moment. Bien sûr, les banalités étaient d'usage. Mais avait il seulement les réponses à ses questions ? Ses yeux fuyent l'homme un court instant, avant qu'il n'accepte enfin de le regarder. 

- Je ne deviens pas grand chose. Tu me connais. Je suis la plume dans la tempête quand je suis calme, et la tempête quand ce n'est pas le cas. Tu m'as manqué.

Un café. Il sentait déjà la bonne odeur d'un cappuccino glissé entre ses mains. Il avait besoin de ça, d'un peu de chaleur, dans un monde et un corps si glacial. Caleb, lui, semblait en pleine forme, et Aedan ne pouvait que l'envier. Il racla sa gorge, comme s'il voulait soudain changer de sujet. Dans un sens, c'était le cas. Dans un autre, il sentait qu'il avait envie de tout lâcher. S'ôter d'un poids. Ecrire ses peines, c'était une bonne chose, mais au fond, elles restaient collées au fond de son âme comme des herbes sèches, et des fruits en train de pourrir. 

Maintenant que Caleb était là, son esprit criait. vas-y Ae, balance. Souviens toi de qui est cet homme. Qui t'as toujours protégé. Maintenant face à lui, il prit une inspiration, et pu l'avoir dans les yeux.

- C'est assez compliqué.. j'ai sans arrêt l'impression que ma vie est un éternel cercle vicieux, dans lequel je me complais tout en voulant en sortir , dit il de sa voix brisée d'adolescent. J'en sais rien. Parfois, et même souvent, je me dis que je ne suis pas fait pour être ici. D'ailleurs, j'en suis persuadé.

Il balaya la foule de la rue, d'un regard furtif en secouant doucement la tête. Au fond de ses yeux brillait l'ombre d'un choc, comme si soudain, il n'était rien d'autre qu'un extraterrestre se rendant compte de l'endroit dans lequel il était tombé. Ce n'était rien d'autre que la cause d'un énorme carnage, qui subsistait depuis des années déjà.

Son frère, puis sa soeur, puis ce criminel, Derek. Puis Finn. Puis tant d'autres. Qu'était il réellement, autre qu'un gamin en perdition, passant ses heures à refouler ses larmes, et à espérer, espérer, encore et encore, voir une lueur au bout du long chemin de sa vie ? Il n'en voyait pas le bout. Il se raccrochait à des bouts d'Espoirs, comme une mère, s'accrocherait à son fils. Il se concentra sur son café.

- Ca t'es déjà arrivé d'être perdu au point que tu n'oses même plus avancer ?

Il avait conscience que lui balancer de telles paroles, une véritable averse de mauvaises nouvelles, n'était sans doute pas ce que Caleb attendait à son retour. Sans doute pensait il qu'il allait retrouver un Aedan plus adulte, meilleur, plus heureux. Le destin joue ses tours. Les humains le regardent faire.
tag: name | words: xxx | notes: i love you!
robb stark



Aedan C. Wester
Caleb Ollivanderavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1889-caleb-ollivander-cherry-blossMessages : 186 Points : 366
Pseudo : Magneion
Avatar : Armie Hammer
Crédits : Rain / Florissonne
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre-ville, en coloc avec Milo
Patronus: Un héron
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Call me and come back. Ft Caleb Ollivander | Mar 7 Aoû - 7:37


Call Me & Come Back
Caleb & Aedan

« You pick me up and take me home again, head out the window again. We're hollow like the bottles that we drain. » 400 Lux - Lorde
Les salutations banales, c’était bien aussi. Caleb avait besoin de cette impression de normalité, d’un échange détendu presque uniquement pour la forme, avant que le temps passé ailleurs ne vienne le frapper au visage. Aedan lui disait qu’il n’y avait pas grand-chose de changé pour lui, mais son ami en doutait : il était parti trop longtemps pour qu’Aedan soit resté immobile en arrière-plan pendant tout ce temps.

— Tu m’as manqué aussi.

Cette simple phrase pouvait paraître dérisoire, un peu sèche même, mais elle était la simple expression du sentiment de Caleb. Jamais il n’avait quitté l’Angleterre à cause des gens qu’il fréquentait : il n’avait même jamais eu le sentiment de partir, mais celui d’arriver. Il voulait voir le monde, et le Japon l’avait passionné… mais quand il y avait mis les pieds, il n’avait pas prévu de revenir si tard sur sa terre natale. Et s’il avait pu prendre avec lui ses amis, il l’aurait fait. C’est juste que l’appel de l’inconnu était plus fort… Jamais Caleb n’avait sciemment voulu abandonner les siens.

Pourtant, maintenant qu’il était face à Aedan, la culpabilité grandissait. Il n’y avait qu’en revenant qu’on se rendait compte de tout ce qu’on avait laissé derrière soi. Ce que son ami lui avoua bien vite ne fut pas pour le rassurer non plus : il n’avait pas l’air au mieux de sa forme. Dire que pendant 7 ans, Caleb n’avait pas pu être là pour lui. Hmpf, l’égoïsme n’est pas toujours là où on le pense.

— C’est toujours compliqué de trouver sa place… Y a quelque chose en particulier qui te donne cette impression, ou… ?

L’ancien Gryffondor tentait comme il pouvait d’apporter un peu de réconfort à Aedan, à défaut de pouvoir lui donner des réponses ou de faire totalement disparaître son mal-être. Les choses n’avaient pas l’air d’avoir beaucoup changé pour Ae, effectivement. Caleb s’était éloigné, et en revenant s’était lamenté sur toutes les choses qu’il avait loupées : la tragédie de cet état d’esprit était de voir que la seule chose qui l’avait ‘attendu’, c’était la noirceur des pensées d’Aedan.

Assis bien au chaud dans le café, leurs commandes passées, Caleb laissa son regard bleuté parcourir le paysage. Il se sentait comme fondu dans la masse, passant inaperçu, alors que pendant sept ans il avait vécu dans un endroit autrement plus bondé qu’Atlantis. Il fallait dire qu’avec sa taille et son physique, il ne pouvait passer inaperçu à Tokyo, même s’il le souhaitait. L’habitude d’avoir les regards fixés sur lui avait laissé des traces, et désormais qu’il était tout à fait dans la norme (sauf peut-être pour sa taille, toujours), il se sentait quasi-transparent.

Les cafés arrivèrent, quelques gouttes de réconfort dans un monde qui semblait les balloter d’une chose à l’autre sans aucune douceur : Caleb goûta le sien qu’il trouva un peu trop fort, sans pour autant en faire la remarque tout haut. Il y avait assez de négativité dans l’air pour qu’il ne veuille pas en rajouter une couche. Plus Caleb regardait Aedan, plus il s’en voulait d’être parti si loin et si longtemps.

— Si. Bien sûr… Je…

Il y avait bien ce moment précis dont il avait du mal à parler, cette honte qu’il cachait au fond de lui. Il rechignait même pas à l’exprimer à haute voix, sachant qu’il y aurait toujours quelqu’un pour lui dire que non, c’était pas grave, et qu’il n’avait rien à se reprocher. Mais non, Caleb chérissait cette honte, l’exposait comme un trophée, parce qu’il avait besoin qu’on lui rappelle qu’il avait failli à tous ses principes en n’osant pas rentrer à Londres quand il l’avait fallu.

— J’ai vécu à l’étranger, je pense comprendre ton sentiment… même si les raisons sont bien différentes, je pense.

Il soupira et détourna le regard pour le perdre un peu sur la place qu’on voyait derrière les fenêtres, le froid qu’on devinait, et les gens, tant de gens qui passaient, anonymes.
(c) DΛNDELION


«Te ni ireta mono ga kiete yuki ataeta mono dake ga nokoru no nara Boku wa ai suru hito no kokoro ni yasashii kimochi wo nokoshita»
FLORISSONE
Aedan C. Westeravatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t212-aedan-c-westerMessages : 174 Points : 97
Pseudo : Kal. A
Avatar : Jake Cooper
Crédits : cranberry
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Call me and come back. Ft Caleb Ollivander | Mar 7 Aoû - 8:55
Call me and come back.
Ft. Caleb Ollivander

Janvier 2001. 16h.

Parfois, quand le temps séparait les gens, il les rendait également inconnu l'un pour l'autre au moment des retrouvailles. Seulement, Caleb c'était différent parce que dans un sens, ils ne s'étaient jamais réellement quitté. D'ailleurs, leurs échanges épistolaires les avaient sans doute rapproché. La contrainte de la distance était toujours une sorte de challenge, mettant au défi de savoir si deux personnes s'aimaient au point de rester en contact.

- Non, j'en sais rien. Tout en fait. Je ne sais même pas quoi te dire, c'est tellement le bordel. Mais..

Le jeune homme ne pouvait se résigner à rester ainsi, comme une plume au milieu du brouillard. Ce n'était pas lui. Ce n'était pas l'Aedan que les gens avaient pu éventuellement apprécier dans le passé. Celui qui murmurait des mots d'Espoirs à l'oreille des gens, celui qui ne tombait jamais. Parfois, il fermait les yeux et s'imaginait lui même, plus jeune. Il aimerait dire désolé à ce Aedan qu'il était.

- Je donne tout de moi même pour être celui que je veux être. Au fond, je ne sais moi même pas qui je suis. Je perds des gens, sans même savoir pourquoi, ni comment...

Il but d'un trait la moitié de son café avant de le reposer doucement sur la table. Le liquide brûlant glissa au fond de sa gorge. Il se sentit tout de suite très bien. Ca, c'était Aedan. Le funambule, qui marche sur un fil invisible, tantôt droit, tantôt de travers.
Il adressa un sourire chaleureux à Caleb.

- Oublions ça. Raconte moi un peu le Japon. Ca s'est bien passé ?

Il dévisagea l'homme qui lui faisait face, et se rappela à quel point eux deux pouvaient être liés, d'une certaine manière, par un lien bien différent de l'amour ou même de l'amitié. A défaut d'être mis en retrait par son véritable grand frère, qui ne le considérait comme rien qu'un misérable cloporte inexistant, Caleb avait le mérite de le "remplacer". Il était un peu comme un confident, à qui il pourrait tout dire.

tag: name | words: xxx | notes: i love you!
robb stark



Aedan C. Wester
Caleb Ollivanderavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1889-caleb-ollivander-cherry-blossMessages : 186 Points : 366
Pseudo : Magneion
Avatar : Armie Hammer
Crédits : Rain / Florissonne
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre-ville, en coloc avec Milo
Patronus: Un héron
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Call me and come back. Ft Caleb Ollivander | Jeu 9 Aoû - 13:03


Call Me & Come Back
Caleb & Aedan

« You pick me up and take me home again, head out the window again. We're hollow like the bottles that we drain. » 400 Lux - Lorde
Dans leur cas, le temps n’avait érodé que la surface de leur amitié : Caleb n’avait jamais oublié son protégé, celui qu’il considérait comme son petit frère, et qu’il n’avait pu aider pendant toutes ces années passées à l’autre bout du monde. La correspondance permettait de garder un lien, certes, mais il ne pouvait remplacer le fait d’être présent physiquement. Au moins cela avait changé : Caleb était si déstabilisé dans sa vie qu’il accueillait ce changement positif les bras ouverts. Maintenant, il pouvait essayer de faire quelque chose, d’où ses questions pour tenter d’en savoir plus sur l’état mental d’Aedan. Bon, lui-même n’était pas sûr, mais ce n’était pas grave. Il suffisait parfois d’avoir quelqu’un avec qui parler pour que les choses s’améliorent, même un peu.

— Je vois… T’inquiète pas, ça arrive.

Le bordel… Comme si la vie de qui que ce soit était vraiment parfaitement rangée. Il y avait toujours de la poussière sous le tapis, voir des cadavres dans le placard. Tout était une question de degré, et de moyens mis en place pour ranger tout ça. Caleb ne pouvait pas dire que tout lui plaisait dans sa vie actuellement, mais il ne désespérait pas : ça allait fatalement s’améliorer.

Ce n’était pas forcément le cas pour Aedan, qui semblait enlisé bien plus profondément dans ses problèmes que Caleb. Ce dernier hocha la tête, se demandant quelle chose intelligente il pourrait dire ensuite. Il n’en avait aucune idée. Bon après, Caleb et les trucs intelligents, c’était pas toujours ça… Pas étonnant qu’il ait un travail manuel.

— Je suis là, moi au moins, tu ne m’as pas perdu.

Piètre consolation, sûrement, mais Caleb comptait vraiment être là pour Aedan maintenant. Il n’allait pas bouger d’Atlantis avant un moment, alors il était persuadé qu’il pourrait faire quelque chose pour son ami.

Il aurait pu ne pas être mécontent que la conversation change de direction, seulement il n’était pas sûr que parler du Japon ne fut pas douloureux. Il s’empressa de répondre à Ae, cela dit, le but étant de gagner du temps pour ne pas tout de suite aborder le cœur du souci.

— Oui oui, bien sûr.

C’était peut-être ça, le problème en fait. Ça s’était bien passé, très bien passé même… Et Caleb culpabilisait. Encore.

— Je… J’étais bien, j’avais mon boulot… Des amis aussi.

Maintenant qu’il y pensait, c’était eux qu’il abandonnait en étant désormais à Atlantis. Il était arrivé en Europe avec précipitation, si bien qu’il avait dû expliquer après coup ce qu’il se passait à ses contacts japonais. Il soupira en détournant le regard, avant d’arborer un petit sourire bien peu assuré.

— À vrai dire, ça me manque déjà, tu sais. Si je pouvais t’y emmener, tu verrais… Je suis sûr que ça te plairait !

Seulement, il ne roulait pas sur les Gallions, et il serait forcé de rester un moment sur l’île, de trouver un travail, sans oublier qu’il passait régulièrement à Londres pour voir comment son père se portait, et comment sa petite sœur se débrouillait avec la boutique.
(c) DΛNDELION


«Te ni ireta mono ga kiete yuki ataeta mono dake ga nokoru no nara Boku wa ai suru hito no kokoro ni yasashii kimochi wo nokoshita»
FLORISSONE
Aedan C. Westeravatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t212-aedan-c-westerMessages : 174 Points : 97
Pseudo : Kal. A
Avatar : Jake Cooper
Crédits : cranberry
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Call me and come back. Ft Caleb Ollivander | Aujourd'hui à 10:23
Call me and come back.
Ft. Caleb Ollivander

Janvier 2001. 16h.

Aedan recevait si peu d'aide, et il y avait si peu de mains qui se tendaient vers lui que quand quelqu'un acceptait de porter avec lui le poids de ses maux, son coeur était directement touché. Le retour de Caleb semblait être un signe du destin, et l'avoir en face de lui, c'était comme avoir l'impression de rêver tout en étant réveillé. Dans le passé, l'homme avait su le protéger et s'en rappeler le rassurait. Il ne pouvait pas être tombé trop bas non plus depuis tout ce temps. Quoi que...

Les yeux de Caleb reflétaient un clair manque. Le mal du pays ? Pour avoir vécu autant de temps au Japon, il avait peut être finalement trouvé sa place là bas. revenir à Atlantis devait être un dépaysement total. Aedan compatissait même s'il ne pouvait pas affirmer qu'il lui ressemblait sur ce point là. Certes, il aimait voyager. Mais lui ne voulait pas voyager pour apprendre d'autres, il voulait voyager pour partir. Il voulait vivre comme un sauvage, courir dans ses forets, sans rien. Se nourrir, comme un animal, dormir à même le sol, ne plus parler, ne serait-ce que pour s'adresser à la terre. Dans un sens, il voulait oublier l'espèce à laquelle il appartenait.

Mais qui pourrait l'y amener ?

La proposition de Caleb est alléchante, mais il rit doucement avant de baisser la tête. Si les contraintes n'étaient pas présentes, ou simplement pas aussi imposantes, il lui aurait proposé de partir maintenant. il ne pouvait cependant pas tout fuir. En moins de deux, il finit son café et s'affale sur sa chaise, en relevant d'abord le menton pour considérer Caleb, et étudier de plus près sa proposition. Il finit par sourire en coin (vaut mieux en rire qu'en pleurer), et secouer doucement la tête. Ses sourcils se haussent.

- Tu sais très bien que c'est compliqué. Qu'est ce que tu veux que je dise à mon frère ?

Il ignorait si Caleb se souvenait de Sylver. Aedan se sentit obligé d'évoquer le sujet, pour se rassurer, et pour établir les faits. Non, Sylv' n'avait pas changé. C'était même une catastrophe. Plus les jours passaient, plus les heures déroulaient, et plus Aedan se sentait s'éloigner de son but. Un but vers lequel il marchait sans vraiment y penser.
Voilà maintenant des années que son père avait mystérieusement disparu, et plus encore, que sa mère était décédée. Sylver restait muet sur l'histoire, mais les voix dans la tête d'Ae étaient très bavardes.

- Tu le connais, soupira t-il. Si je m'éloigne deux nuits de la maison, il va me tomber dessus. C'est un calvaire...
tag: name | words: xxx | notes: i love you!
robb stark



Aedan C. Wester
Contenu sponsorisé
• Plus d'informations •
Sujet: Re: Call me and come back. Ft Caleb Ollivander | 
Call me and come back. Ft Caleb Ollivander
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Mrs. Ollivander's
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» When everything goes wrong, call Superman.[with Chase Turner]
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: