Chercher des preuves || Merilyn chérie !

Rafe W. Everettavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1845-rafe-w-everettMessages : 39 Points : 7
Pseudo : Oror
Avatar : Tom Hiddleston
Crédits : teardrop
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les salines
Patronus: Un Ratel ; un peu hargneux mais adorable
Informations supplémentaires:
Sujet: Chercher des preuves || Merilyn chérie ! | Dim 29 Juil - 12:49
Place du marché - février 2001
Chercher des preuves
R - Tu te rends compte !? Un avertissement ! Ils m'ont donné un avertissement !

Le mage était remonté, certes, mais en partie amusé. Il essayait de prendre un ton indigné mais il n'était pas dupe. Il savait d'avance que son assistante et colocataire serait du même avis que les autorités. Mais son égo en avait prit un coup... Et c'est pour cela qu'il feintait l'indignation. Bon... Certes, après coup, il savait bien que cette idée de patronus était mauvaise. Mais elle aurait pu fonctionner si le dragon n'avait pas soudainement fixé le sol en mode apathique. C'était très étrange... Avait-il été hypnotisé ? Pas en si peu de temps et d'autant plus sans personne pour le faire... Alors peut être était-il sous impero ? Une bête ? De cette taille ? Là encore, il en doutait... D'autant plus qu'il doutait des raisons d'une telle action... Et de la bêtise de celui qui aurait tenter cela, bien plus grande que la sienne...

Voilà quelques jours que le dragon avait rejoint la réserve de l'île de... Quoi déjà ? Peu importe - Le dragon avait rejoint la réserve et tout était bien qui finissait bien. Mery était enfin arrivé à Atlantis et rejoint leur appartement et dès son arrivée, le garçon s'était empressé de tout raconter à son assistante préférée. Dans tous les moindres détails. D'autant plus qu'il avait eu le temps d'observer la bestiole à plusieurs reprises... Cependant, face au comportement très étrange du dragon à la fin de l'événement, il avait tenu à montrer les lieux à Mery pour essayer de comprendre ce qu'il s'était passer. S'il n'y avait rien dans la ruelle, alors qu'est-ce que le dragon regardait ? Il voulait la réponse à cette question. Et il avouait qu'il misait un peu sur la chance insolente de Merilyn, même si elle fonctionnait plutôt quand il fallait lui sauvé la vie. Le reste du temps, elle était plutôt du genre poissarde de haut niveau... S'il devait y avoir des compétitions, elle serait sans doute médaillée d'or à chaque fois... Mais bref...

R - Mais il était magnifique... Un Noir des Hébrides ! Je n'en avais pas vu depuis au moins une décennie...

Avant de la connaître donc et aux débuts de sa carrière en solo. Tout en traversant la place pour aller vers la ruelle en question, il montrait à Mery les différents points d’atterrissage du dragon et ce qu'il avait ravagé plus ou moins. Il lui retraçait toute l'après midi sur place pour qu'elle puisse voir de ses yeux les lieux, imaginer le tout avec plus de clarté... Grands dieux, il allait falloir qu'il investisse dans une pensine à force, même s'il adorait relaté ses "aventures" à son assistante, quand elle n'y avait pas prit part... Ce qui commençait à être bien rare à vrai dire. Il préférait l'avoir toujours sous la main quand il vivait ce genre de chose, même s'il arrivait toujours plus ou moins à s'en sortir.

R - ... Et finalement il s'est perché là haut et il a fixé en bas là dans la ruelle... C'était étrange... C'était pas un comportement normal de dragon. Un dragon ça fixe pas le sol comme... Comme un yorkshire débile qui fixe un mur... Tu vois ce que je veux dire ? J'avoue, si tous étaient comme ça, ils seraient plus facile à attraper mais...

Il haussa des épaules en levant un peu les paumes, indécis. Finalement il sourit, à mi chemin entre amusé et désabusé.

R - Et en plus ils n'ont même pas pu l'immobiliser... Patronus ou pas, ils auraient raté leur coup dans tous les cas... Et après c'est moi qui chope un avertissement ? Raaah... C'est n'importe quoi...

Il glissa les mains dans ses poches et secoua négativement de la tête, doucement. Il finit par tourner la tête vers son assistante, en s'immobilisant dans la ruelle que fixait le dragon, cherchant son regard.

R - Alors pour l'instant ? T'en pense quoi ? Une hypothèse ?

Son regard balaya de nouveau la scène, cherchant la moindre petite chose pouvant lui indiquer que quelque chose avait pu attirer l'oeil d'un dragon...

Peu importe la vitesse de la lumière, les ténèbres seront toujours devant elle, à l'attendre... -Terry Pratchet
Pando


Rafe Wyatt Everett
A la découverte d'un autre monde, d'un autre univers... Et ses richesses. Surtout ses richesses... ▬ Life is simple ; make choices & never look back
Merilyn K. Milburnavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1893-merilyn-k-la-chance-c-est-quoMessages : 18 Points : 33
Pseudo : Marinc
Avatar : Felicia Day
Crédits : Shiya
• Plus d'informations •
Sujet: Re: Chercher des preuves || Merilyn chérie ! | Dim 29 Juil - 15:13


► Une ruelle, place du marché - Février
Sans déconner, Maigret ?
Rafe & Merilyn

C’était mouvementé cette foutue ville. Infoutrement croyable, j’étais à peine arrivée depuis quelques jours que Rafe, mon cher patron, avait déjà trouvé le moyen de se plonger dans les emmerdes jusqu’au cou. Il s’était déjà mis les autorités à dos, c’était pas pensable ! Je soufflais légèrement du nez : il osait encore jouer les indignés. C’était moi l’indigné ! Il allait déjà foutre en l’air nos efforts pour élargir notre clientèle et notre catalogue ! « Rafe, c’était entièrement mérité. Sérieux, tu pouvais au moins m’attendre avant de t’attirer des emmerdes. » Il le savait pourtant, que c’était moi, l’aimant à saloperie, pas lui. Mais bon, le mal était fait n’est ce pas ? Il n’y avait pas de retour en arrière : monsieur avait vu un dragon, monsieur avait foncé tête baissé. Lui tirer les oreilles ne servirait à rien, il savait très bien qu’il avait fait une connerie. Mais bordel, je pouvais même pas le laisser sans surveillance, n’est ce pas ?

Moi qui comptais sur lui pour se tenir à carreau le temps que j’arrive … C’était complètement loupé. J’espérais au moins que ça ne nuirait pas à nos futures affaires : on avait pas fait tout ce putain de chemin chez les colons pour se viander au premier pas posé sur le sol britannique. Non, non, non. C’était hors de question !

Bien évidemment, il avait voulu se rendre sur les lieux du crime. Je ne savais strictement pas ce qu’il voulait y trouver, s’il pensait y trouver quelque chose. Mais une chose était sûre, Rafe avait un bon instinct. Il avait beau paraître insouciant, il savait parfaitement ce qu’il faisait : c’était un braconnier hors pair. Il s’était juste un peu reposer sur ses lauriers en arrivant dans cette ville. Au moins, cette aventure lui aura porter une belle leçon.

« Tu m’étonnes qu’il était beau, il avait plutôt intérêt vu les risques que t’as pris. » Je soupire un peu, je lui souris. Je peux pas lui en vouloir longtemps de toute façon. Vous avez vu sa gueule aussi ? Puis bien sûr qu’elle devait être magnifique cette bête. Bon dieu, j’espérais pouvoir mettre les pieds sur cette foutue réserve : croquer du dragon vivant, ça pouvait rendre quelques choses de magnifique. « Peut-être qu’il était juste con ? » Après tout, ça restait un animal, j’voulais bien croire qu’ils étaient intelligents, mais. « Il était suffisamment déboussolé non ? C’est possible ? » Je le suivais tandis qu’il continuait de me raconter l’histoire en détail. Ca avait eut l’air d’être un joyeux foutoir. L’avantage de la situation, c’est que j’étais un œil neuf : c’était pour ça qu’il avait eu besoin de moi - ou peut être espérait-il un contrôle de mon désastreux karma. Dans tous les cas, mes méninges s’étaient mise en route pour essayer de trouver une clause plausible à cette histoire.

De toute façon, Rafe ne dormirait pas tant qu’il n’aurait pas trouvé quelque chose qui satisfasse sa curiosité. « C’est bon signe pour nous, ça nous facilitera le travail si on a affaire à eux. » Je souris, des incompétents : parfait. C’était la meilleure nouvelle de la journée ! Je marche dans la ruelle, tends mon bras vers ou se poser le dragon, essayant de me projeter la direction de son regard. « Y’a pas un truc qui fait buger les dragons ? Genre t’sais comme l’herbe à chat sur un chat. » Les dragons … Putain, je étais pas incollable sur les bestiaux moi. Je croisais les bras sous ma poitrine, tournant légèrement la tête en observant la ruelle. « Ou peut être y’a eu un reflet qui l’a attiré ? Sérieux j’sais pas. »

Peut être que ce que je dirais lui mettrait la puce à l’oreille, j’en savais foutrement rien.

#496fab

CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne





BAD LUCK's PIECES
ANAPHORE
Catharsisavatar
• PNJ •
Messages : 1482 Points : 116
Pseudo : Ton pire cauchermar
Avatar : --
Crédits : Melody
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Chercher des preuves || Merilyn chérie ! | Dim 29 Juil - 15:13
Le membre 'Merilyn K. Milburn' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du hasard' :

Résultat : 9
Narrateuravatar
• PNJ •
Messages : 175 Points : 36
Pseudo : --
Avatar : --
Crédits : Catharsis.
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Chercher des preuves || Merilyn chérie ! | Ven 3 Aoû - 9:49
Intrigue
Chasse aux indices

La ruelle est silencieuse. Les pavements sont égaux, la faible pluie qui est tombée dans la nuit humidifie faiblement les bacs à fleurs suspendus au rebord d'une fenêtre close.

Rien de particulier n'attire le regard de @Merilyn K. Milburn.
Contenu sponsorisé
• Plus d'informations •
Sujet: Re: Chercher des preuves || Merilyn chérie ! | 
Chercher des preuves || Merilyn chérie !
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fais tes preuves... (PV Pix et Illu')
» [UPTOBOX] Les 6 épreuves de la Mort [DVDRiP]
» A toujours chercher la petite bête on fini toujours par se brûler les ailes [PV Anshu]
» On a arrêté de chercher les monstres sous notre lit quand nous avons réalisé qu'ils étaient à l'intérieur de nous. ✗ caly
» Chercher midi à 14h...
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: