[EVENT] → Fire is catching

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Jules Mooreheadavatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1851-jules-bringing-peace-to-the-wMessages : 139 Points : 0
Pseudo : Selt
Avatar : Lili Reinhart
Crédits : Selt
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus: Bélier
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Dim 22 Juil - 8:48
Jules fouille son sac à la recherche de monnaie. Elle veut boire une bierraubeurre pour se réconforter de cette journée déprimante. quelle idée aussi d'aller faire des emplettes deux jours avant la St Valentin? Si elle était de mauvaise foi, elle dirait que c'est juste une fête commerciale, mais elle aimerait trop être à la place des amoureux excités à l'idée de s'offrir des cadeaux pour ça. "DRAGON!". Elle lève la tête, plus à cause du ton paniqué de celui qui a crié qu'autre chose. "Mince alors.". La fascination laisse rapidement place à l'effroi et elle recule par réflexe, terrifiée à l'idée que l'énorme bête perchée à la pointe du clocher la prenne pour cible. Son talon heurte le rebord d'un trottoir et elle s'étale par terre, incapable de se relever. Elle ne s'est pas fait très mal, mais l'adrénaline causée par la chute a achevé de la faire céder à la peur. Elle reste là, impuissante, immobile et tremblant comme une feuille jusqu'à ce qu'un patronus passe tout près d'elle. La force positive de la petite bestiole de lumière la rassure assez pour qu'elle observe ce qu'il se passe autour d'elle. Tout le monde essaye soit de se cacher, soit de fuir. Elle n'ose pas regarder le dragon, comme si ça pouvait attirer son attention ou quelque chose du genre. Elle se recroqueville derrière une voiture et continue de surveiller les alentours. Pas loin d'elle, Finn a l'air prêt à toute éventualité, mais il est hors de question qu'elle compte sur lui pour la défendre à moins que vraiment sa vie en dépende. Un peu plus loin encore, un petit groupe s'est formé, caché aussi derrière une voiture. La femme qui semble les gérer à 'air très compétente, mais Jules a trop peur pour se déplacer autant.

Enfin, des gens transplanent vers la place ça veut dire que les autorité compétentes sont présentes. Après avoir attendu ça pendant des minutes qui lui ont paru des heures, Jules se détend un peu. Mais le répit est de courte durée puisque le dragon change de perchoir et détruit au passage un café. La tension monte d'un cran et on entend des cris et des appels à l'aide. Jules voudrait vraiment agir, mais elle ne serait pas plus utile qu'un moldu et de toute façon son corps ne répond plus vraiment. Elle n'a pas pu retenir un cri de surprise et maintenant elle ne peut plus détacher son regard de la créature. Elle le reconnait maintenant, elle l'a vu dans des livres. Est-ce qu'il est très dangereux? Pas moyen de s'en souvenir. Son visage est déformé par la peur et elle ne peut pas s’empêcher de pleurer, en silence, une main sur la bouche. Elle voit du coin de l’œil que le groupe de femmes qu'elle a vu plus tôt s'est déplacé pour moins faire face au dragon et que l'une d'entre elle participe activement pour limiter les dégâts et aider les agents du ministère. Jules se retrouve dans la même situation que quelques années plus tôt quand des Mangemorts l'ont attaquée, mais cette fois-là, un inconnu l'avait aidée et les adversaires ne faisaient pas mille fois sa taille.


Résumé:
 
Rain Kvelgenavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1539-rain-kvelgen-your-eyes-tell-mMessages : 192 Points : 40
Pseudo : CookieStorm
Avatar : Emilia Clarke
Crédits : CookieStorm
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre ville
Patronus: Léopard des neiges
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Dim 22 Juil - 13:03
L'agitation de la foule communiquée au dragon amène la finlandaise à fermer les yeux une seconde, la déception et la fatigue qu'elle ressent envers l'humanité à cet instant présent est sans bornes. Les dragons ne sont pas si dangereux que ça. Sinon elle aurait déjà perdu la moitié de ses membres, voire même la vie... Le nombre de fois ou Kubilai s'était montré menaçant et agressif...

"Ministère de la Magie?"

Cette fois ci Rain ferme les yeux de frustration pure. Vitun vittu...

La dragonologiste se retourne vers les nouveaux arrivants. Elle détestait ce genre d'interventions. Leur mission, dans ce genre de cas était rarement d'aider la bestiole à repartir vivre sa vie de dragon sauvage. Si elle pouvait faire en sorte que cette fois, ce soit différent...

Comme si Thor exauçait ses prières avant même qu'elle ne les formule, la finlandaise senti le poids dans son ventre s'alléger un peu: Charlie, accompagné d'Emrys, venait d'arriver et avant même de la rejoindre, il se chargeait des Aurors. Cet homme était véritablement une bénédiction. Il avait même apporté de quoi distraire le dragon! Soulagée, elle effaça toute trace de dégoût de son visage et s'élança à sa suite, vers les employés du Ministère. Elle tendit la main à celui qui venait de parler.

Bonjour, Rain Kvelgen. Je suis arrivée il y a quelques instants. Jusqu'à ce que tout ce petit monde se mette à paniquer, l'animal montrait des signes de désorientation.

Les dragons n'attaquent pas l'homme sans provocation. Malgré leur taille, ils ne nous voient pas comme des proies naturelles.


Contrairement à la légende, le dragon est plutôt placide et calme tant qu'on le laisse vivre sa vie de dragon et qu'on ne le dérange pas. Les milieux urbains n'étant pas un endroit pour ce genre d'animal, il était bien évident qu'il était stressé et que l'agitation humaine n'arrangeait rien.

ET BIEN ENTENDU ce crétin de dragon avait décidé de foutre un bordel monumental pile quand elle tentait de tempérer les ardeurs ministérielles. Le son caractéristique d'un jet de flamme, ponctua sa dernière phrase... La Finlandaise tenta un regard plein de consternation vers Charlie et Emrys.


Finn W. Bowmanavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t708-finn-w-bowman-keep-my-gMessages : 1813 Points : 142
Pseudo : Flow
Avatar : Herman Tømmeraas
Crédits : mon talent immense
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les Salines
Patronus: un Mustang
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Dim 22 Juil - 16:04

Fire is catching

- Event -


Il n'est pas prudent d'écarter de ses calculs un dragon vivant, quand on est près de lui.” J.R.R Tolkien  
Derrière son panneau publicitaire, patient, Finn attendait. Quoi donc, pourriez-vous légitimement demander : en réalité, il ne savait pas lui-même. La situation était tellement surréaliste, qu’il se retrouvait désemparé, comme un enfant confronté à des forces qui le dépassait, et c’était le cas, quelque part. Un dragon se trouvait à une centaine de mètres de lui à peine, en train de détruire consciencieusement le toit d’un café devant lequel il passait pratiquement tous les jours. Il se revoyait à Poudlard, lorsque le tournoi des Trois Sorciers eut lieu, il était alors en 5ème année, et la taille minuscule de Potter, et tous les autres, face au mastodonte… Il n’aurait pu faire de lui qu’une bouchée, et celui-ci n’était pas en reste.

Que pouvait-il faire à part serrer sa baguette et s’accrocher à sa vie ? Aller prévenir les gens dans le café, et ainsi risquer sa propre existence pour quelques inconnus qu’il n’avait jamais rencontré de sa vie ? Il pouvait voir des Aurors arriver, et des civils s’agiter, réveillant une jeune femme assommée, se précipitant dans les bâtiments, agissant en véritable héros alors que lui continuait de se faire le plus petit possible. Son regard fut attiré par un éclat blond, à quelque mètres de lui : c’était une chevelure, qui appartenait vraisemblablement à une jeune fille. Elle cria, morte de peur, et le dragon redoubla d’effort dans sa destruction, provoqué par le bruit. Elle tourna son visage vers lui, mais… rien. Enfin, elle lui disait quelque chose. Peut-être l’avait-elle déjà croisé quelque part ? Une habituée de l’Atlantease ? Ou dans les couloirs de l’UPA peut-être, l’âge correspondait probablement. Il n’en savait rien, de toute façon, il était tout sauf physionomiste. Elle était mignonne, cependant, et peut-être que dans d’autres circonstances, il aurait plaqué sur ses lèvres un sourire enjôleur et qu’il se serait approché d’elle pour lui murmurer des cochonneries à l’oreille. Mais ce n’était pas le moment, clairement.

Tandis que des dragonologistes commençaient à parlementer avec les forces de l’ordre, entendait-il un peu plus loin, par bribes, au milieu du vacarme, qu’un groupe de jeunes femmes étaient ensemble, accroupies derrière des voitures, bien vite rejoint par deux hommes (dont l’un qu’il connaissait, au moins de vue, puisqu’il s’agissait d’un de ces moldus avec lequel il s’était retrouvé bloqué dans le passé) et que la blessée était secourue, la blondinette, elle, restait seule. Elle tremblait, la petiote, elle flanchait, elle était terrorisée, ça se voyait dans ses yeux, dans sa posture de proie. Un flash passa devant les yeux de Finn. Elle lui faisait penser à Holly, quelque part. Si elle était dans cette situation, probablement qu’elle réagirait de la même manière.

Alors, mut par un instinct qu’il ignorait posséder, Finn commença à se faufiler entre des débris, pour se glisser près du véhicule derrière lequel se trouvait la jeune fille. Alors qu’il se rapprochait, ses traits se faisaient de plus en plus familier, mais il n’arrivait toujours pas à mettre le doigt dessus. Peut-être s’étaient-ils connus à Poudlard ? Ou l’avait-il seulement croisé dans la rue, son joli minois étant resté gravé dans sa mémoire ? Impossible de se souvenir, mais ça ne faisait rien. De toute façon, ça n’avait pas d’importance, pas vrai, pas lorsque la situation était aussi critique ?

Enfin, il arriva près d’elle, et se plaqua contre la voiture, essayant d’échapper, le plus possible, à la vue du dragon. Levant sa baguette, il s’apprêta à lancer un sortilège de protection, pour éviter qu’ils ne se reçoivent des débris en attendant de pouvoir être évacués, mais il préféra demander, du ton qu’il essaya le plus chaleureux possible (et pour Finn, c’était beaucoup, déjà, de simplement essayer) :

« -Euh, ça va, vous n’êtes pas blessée ?

Il prononça ensuite sa formule, d’une voix assurée, la main ferme sur sa baguette. Preasidum Facere. Un bouclier puissant, bien plus qu’un simple Protego, qu’il hésita de coupler avec un Fianto Duri : mais de toute façon, cela n’aurait aucun effet sur les flammes, si la bête se décidait à les rôtir, en plus de manger un toit de café (drôle de régime pour un dragon). Alors, en essayant de garder une voix apaisante, comprenant que la blonde était en état de choc, il demanda :

-Vous êtes sorcière ? Vous pouvez vous préparer à lancer un Aguamenti, au cas où ? »

Il ne savait pas grand chose sur les dragons, et certainement pas si un simple jet d’eau pouvait éteindre leurs flammes, mais c’était tout ce qu’il pouvait faire, de toute façon, et bien plus que ce que l’ex Serpentard aurait fait usuellement. Sauver quelqu’un. C’était nouveau ça. Probablement que cette petite escapade autour du monde l’avait changé, en mieux.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 785 WORDS.


Résumé:
 


Tame my hunger, Numb my skin
In the crowd alone, and every second passing reminds me I’m not whole. Bright lights and city sounds are ringing like a drone, unknown. Oh, glazed eyes, empty hearts, buying happy from shopping carts. Nothing but time to kill, sipping life from bottles.
Démétrius De Valdavatar
• Professeur •
http://www.catharsis-rpg.com/t1841-deme-le-gentil-francais-et-saMessages : 119 Points : 17
Pseudo : Holly
Avatar : Sam Claflin
Crédits : Myself
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les Demeures Aménagées aux Salines
Patronus: Un ours énorme
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Lun 23 Juil - 0:48

NON ! PAS DRACARYS ! NON !

Point de recherche quelconque en ce mois de Saint-Valentin pour le professeur de Sortilèges et Enchantements de l'UPA. Point de stress quant à un potentiel rendez-vous à ne pas gâcher et point de demoiselle à combler. Cependant, la ferveur en ville était telle que Démétrius se mit à regretter sa solitude romantique, comme si l'attitude environnante lui intimait de suivre le mouvement. Assis à une terrasse, buvant un excellent macchiato, il toisait en silence les membres de la gente masculine qui s'affairaient quant à l'achat du cadeau. Quel stress pour une seule journée ! Ses pensées zigzaguaient entre l'amusement et l'agacement, ses yeux fixés sur les entrées et sorties des boutiques lorsqu'il se rendit compte qu'il n'avait plus rien dans sa tasse, les lèvres sur cette dernière qui restait sans réponse liquide. Il fit la moue puis se leva afin d'entrer dans le café pour ramener son auge pour ensuite aller faire un tour dans les toilettes afin de répondre à ses besoins naturels.

Pour une raison X, il n'entendit pas l'alerte au dehors bien qu'ayant eu l'impression que la foule extérieure était devenue un peu plus bruyante. C'est alors que les murs se mirent à trembler au moment où Démétrius tira la chasse.

« Woh ! Je sais que j'y suis allé un peu fort, mais là tout de même... »

Ce trait d'humour sans aucun auditoire fut rapidement absorbé par de vives chutes de briques et de pierres provenant du toit. Il sortit sa baguette d'une main experte, la porta à ses lèvres tout en se lavant extrêmement vite les mains au lavabo assez intact pour convenir à cet usage en l'instant, le tout en fixant le plafond clairsemé tout à coup. Il ne put donc pas remarquer sa blessure à la joue, provoquée par un éclat certainement et clairement refletée dans le miroir indemne. Celui-ci, vivement ébranlé, laissait s'annoncer des lueurs grises aveuglantes qui par moment semblaient valser au rythme de mouvements massifs. On dirait une queue... UNE QUEUE ?!

En trombe, Démétrius tenta de sortir des toilettes à l'aide de ses mains libres, lorsqu'il se souvint avoir sa baguette entre les lèvres. Grognant contre lui même, il la reprit à pleine paume pour lancer un sort assez puissant pour ouvrir la porte avec force. Sans mal, il quittait enfin sa prison de porcelaine et découvrit l'horreur alentour. Nul doute qu'une créature énorme pèse sur le toit du café. En baissant les yeux, il découvrit Rafe qui semblait clairement étonné de voir cet homme débarquer aussi soudainement des toilettes malgré le chaos au dehors.

« Pas le temps d'expliquer ! HOMENUM REVELIO ! »

Avec ce sort, toute autre présence humaine serait dévoilée. Il fallait maintenir le bâtiment au maximum afin d'éviter une catastrophe extérieure. Le professeur de sortilèges semblait examiner la toiture, comme cherchant une solution. Quand finalement il lui vint une idée, il s'adressa de nouveau à Rafe :

« Je vais tenter de protéger le bâtiment de sous les pattes de ce, de la... enfin de la chose sur le toit ! Sortez ! » Contrairement à ce que l'on pouvait penser, Démétrius était totalement sûr de ce qu'il faisait mais l'humour demeurait comme un bouclier lors de grandes batailles comme celle-ci. Une fois dehors, il tendit sa baguette depuis l'arrière de feuillages taillés en haie vers lesquels il s'était précipité et lança un vif :

« PROTEGO HORIBILLIS ! » Pointant le toit mais assez loin des pattes du dragon, tout juste plus haut que le taille d'un homme et souhaitant protéger la plus grande partie du bâtiment pour éviter qu'il ne s'écroule totalement dans la rue. De sorte que, le sort de protection empêche l'effondrement total et protège les personnes à l'intérieur ET à l'extérieur.

C'est à ce moment précis qu'il remarqua la présence d'hommes du Ministère de la Magie. Maintenant pour autant son sort, les bras levés. L'un tenant la baguette avec fermeté et concentration, l'autre comme maintenant le charme actif, d'une paume de main ouverte. Nul n'interrompait un sort de Démétrius De Vald !

Résumé:
 

Pando
Tatiana L. Voronkovaavatar
• Moldu •
• Moldu •
http://www.catharsis-rpg.com/t1678-tatiana-l-voronkova-y-know-soMessages : 222 Points : 13
Pseudo : Alda/Sha
Avatar : Amelia Zadro
Crédits : Elenwë Galerie
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Appart’ d’Adra qu’elle squatte, tmtc wsh
Patronus: I wish
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Lun 23 Juil - 1:00


FIRE IS CATCHING
FT. Atlantis en entier  
Quel bordel. Quel foutu bordel. Ils étaient dans la merde, et jusqu’au cou, qui plus est. À peine avait-elle eu fini de hurler à pleins poumons et de rejoindre Ella qui, visiblement, faisait de son mieux pour protéger les deux jeunes femmes sans magie, que Tatiana sentit une chaleur soudaine la submerger. Énervé par les cris et les agitations des pauvres passants, le dragon s’était mis à cracher son venin de flammes à travers le ciel du centre-ville. Il battait de ses ailes immenses, agitant l’air troublé d’une Atlantis déconcertée, et prit de l’altitude en s’éloignant du clocher. La Slave suivit sa trajectoire des yeux, se cramponnant de plus en plus contre la voiture à chaque nouveau mouvement de la bête. Il était gigantesque, gargantuesque. Imposant, immense et... implorant. S’il y avait de l’animosité dans son regard, elle était surtout peinte d’un désarroi flagrant ; un trouble mêlé de terreur, comme celui d’un enfant qui égare sa mère pour la première fois au supermarché. Dans ses yeux, elle crut lire autre chose que de la bestialité. L’animal, aussi intimidant qu’il pouvait paraître, semblait simplement chercher refuge.

Aux côtés d’Anya, la demoiselle qu’elle ne connaissait pas interrogea quant à la possibilité de prévenir les autorités. La Slave balaya l’air de la main avant de répondre. « Inutile, fit-elle d’une voix basse, comme si elle avait enfin compris qu’il était sage de baisser le ton. Les pompiers peuvent rien faire. Sauf lui faire encore plus peur, peut-être. Il a très peur. Ses yeux ; il a peur. » Elle releva la tête vers le dragon, qui avait planté ses griffes dans le toit fragile du café. « Et y a déjà des pros, ajouta-t-elle en pointant Rain et les agents du ministère du menton. » En effet, les Aurors aux torses bombés de fierté s’animaient sur la place du marché, sans vraiment pourtant sembler savoir comment agir.

Près d’elles, d’autres individus semblaient s’animer. C’est lorsque les pas se rapprochèrent qu’Anya reconnu la silhouette d’Alistair, qu’elle avait rencontré quelques jours plus tôt. Et lui aussi sembla la reconnaitre, puisqu’il lui lança fortement qu’elle ne devrait pas se trouver là. Instinctivement, elle lui répondu d’un « Chuuut, moins fort! », avant de lui faire signe de s’abaisser à ses côtés. Près de lui se trouvait un jeune homme qu’elle avait déjà croisé au QG, sans vraiment n’y avoir jamais porté une grande attention. Et aujourd’hui ne ferait pas exception à cet intérêt inexistant. « J’voulais juste de la glace. Foutu caramel salé. C’est Adra, à cause du bébé. » « Adra? fit soudainement l’inconnu. Comme Adrasteia? C’est pas la sorcière avec qui on raconte que tu traines toujours? La Raventhrone? » Anya détourna la tête et siffla entre ses dents: Rosier.

De l’autre côté de la voiture, Ella crut justicieux d’engueuler l’un des représentants gouvernementaux, et Alistair renchérit ses propos avant de s’effondrer au sol. Il sembla ignorer la remarque désobligeante de son camarade et ne fit que poser une main douce sur l’épaule frêle et tremblante de Tatiana, lui demandant si elle était blessée. Elle releva les yeux vers lui et lui offrit un petit sourire qu’elle voulu convainquant. « Non, pas mal. Juste peur. » Et à nouveau, elle releva les yeux vers le dragon. Il avait simplement besoin d’être apaisé. D’être calmé. Et ainsi, peut-être, pourrait-il être maitrisé. Il n’avait besoin que d’un coup de main. Et soudain, elle y pensa. À ce petit flacon d’arsenic, caché au creu de la doublure de son sac de cuir. La dose était mortelle pour l’homme, mais peut-être saurait-elle endormir le dragon... ou du moins, l'alourdir. Peut-être que si elle versait le contenu sur le morceau de viande que traînait Ella, et que cette dernière l'envoyait magiquement à l’animal, alors il serait possible de… Non. Pour ça, il faudrait convaincre la sorcière de se lancer dans le danger, et lui expliquer pourquoi elle gardait du putain d’arsenic dans une poche cachée de son sac. Il faudrait répondre aux questions, toutes les questions. Et il était hors de question d’inclure Al dans une telle merde. Al… Al qu’elle ne connaissait, mais qui pourtant lui semblait déjà tellement proche. Peut-être était-ce dû à leur passé semblable, à leurs épreuves uniques qu’ils avaient partagés à distance ou à tout autre phénomène, mais elle sentait une étrange connexion entre eux. Ce genre de lien inexplicable dont on ne veut pas nécessairement, mais qui existe. Tout simplement.

Elle se tourna à nouveau vers lui. Sa main, toujours sur l’épaule de Tatiana, tremblait à son tour. De vue, on aurait simplement cru que les soubresauts de la jeune fille faisaient vibrer la main de l’homme, mais elle pouvait sentir la terreur qui agitait ses membres. « Alistair ? Hey… fit-elle doucement. C’est ok. Ça va aller. Regarde pas le dragon. Regarde juste moi. Je fais peur, moi, dis ? » À leurs côtés, Logan continuaient de maugréer qu’ils devraient utiliser cette occasion pour agrandir leurs rangs. Dans sa tête, Tatiana continua à peaufiner son plan qui ne verrait jamais le jour. Près d’eux, Charlotte continuait de s’inquiéter, et Ella continuait de la rassurer. Dans la rue, les habitants continuaient à paniquer, et les Aurors continuaient à être inutilement incompétents. Mais Anya, celle qui écoutait pour une fois ce que lui chuchotait son coeur, savait qu’ils faisaient tous exactement ce qu’il se devait pour améliorer la situation générale : rien.

Résumé:
 
code by bat'phanie


i’m a sunflower
a little funny ; if i were a rose maybe you’d pick me.
Narrateuravatar
• PNJ •
Messages : 185 Points : 38
Pseudo : --
Avatar : --
Crédits : Catharsis.
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Lun 23 Juil - 18:18
12 Février 2001
Un Dragon à Atlantis


Le Noir des Hébrides semble avoir attrapé quelque chose (probablement un petit animal qui était jusque-là dissimulé dans le lierre) dans sa patte avant droite qu’il regardait curieusement ; pour l’instant, son attention lui est dirigée, et il ignore consciencieusement les sorciers qui tentent de consolider le café sur lequel il s’est perché.


Près de la fontaine principale, l’Auror le plus proche de @Charlie Weasley est occupé à diriger les foules paniquées vers des endroits plus sûrs à l’aide de flèches qu’il traçait en l’air, juste assez grandes pour être remarquées mais pas assez pour attirer l’œil du dragon. Il arrête quelques instants de faire la circulation pour écouter les propositions de Charlie et hoche la tête à la remarque de @Rain Kvelgen.

« Parfait » répond l’Auror. Il est proche de la cinquantaine, et sa moustache grisonnante tressaute légèrement lorsqu’il parle. « Restez dans le coin, on va commencer à tenter de le neutraliser dès que la place sera évacuée »


Plus proche du café qui menaçait de s’écrouler, une Auror aux cheveux noirs attachés en une longue queue de cheval est occupée à aider des enfants à sortir du labyrinthe de chaises et de tables renversées qui s’est formé dans la panique. Elle ne se retourne que lorsque la voix de @Ella Kvelgen finit par s’éteindre et hausse un sourcil avant de jeter un équivalent du ferula d’un mouvement souple du poignet, transperçant les boucliers de @Démétrius de Vald. Des grandes poutres surgissent pour consolider le bâtiment à la manière d’une attelle, et le café, bien que toujours fragile, ne semble plus être à deux doigts de s’écrouler.

« Au lieu de rester à portée de la flamme du dragon, allez-vous-en ou allez aider à éteindre le feu » répondit-elle. Elle jette un coup d’œil circulaire, et remarque la présence de @Jules Moorehead et @Finn W. Bowman. « Il faudrait évacuer s’il vous plaît. Suivez les flèches enchantées et vous serez à l’abris ! »

Cherchant la source du bouclier, l’Auror finit par remarquer Démétrius et Rafe.

« Hey ! Il faut évacuer, vous êtes encore à portée des flammes ! Les poutres devraient tenir, allez-vous en ! »


Un troisième Auror (la trentaine, aux cheveux blonds qui bouclent probablement élégamment sur son crâne mais qui aujourd’hui sont recouverts de suie) se trouve près du café et jette des Aguamenti sur le feu, tentant de maîtriser la braise – l’absence de vent rend la tâche un peu plus aisée, mais le feu demeure difficile à atteindre. L’interjection de @Alistair Fawley le prend un peu par surprise, trop concentré sur les flammes pour remarquer la situation derrière lui.

Le crachat, en revanche, est difficile à manquer.

Les traits serrés, il jette un Bombarda un poil trop puissant, forçant la porte du café à s’ouvrir convenablement. Il reprend ensuite sa tentative d’extinction de l’incendie, rejoint rapidement par un autre Auror et plusieurs sorciers voulant se rendre utile.


Au loin, les pompiers sont en route - mais, par peur d'agiter le dragon, les sirènes ne sont pas allumées. Des équipes mixtes de médicomages et infirmiers viennent d'arriver sur les lieux : pour les mêmes raisons, ils ont transplané à l'écart de la place et viennent à peine d'arriver. Ils se dirigent précautionneusement vers les cafés et divers commerces pour aller aider les victimes, mais n'en ressortent pas.


Le Dragon relève les yeux, finalement. Il a lâché ce qu'il tenait entre ses pattes, et regarde à sa gauche ; quelque chose a attiré son attention, encore une fois. Il étend ses ailes, et décolle sur quelques dizaines de mètres, atterrissant sur une nouvelle toiture. Encore une fois, il agite pensivement sa queue alors qu'il regarde au sol, apparemment fasciné par quelque chose.

La rue est vide, pourtant. Quelques rats sont en train de fuir la scène, mais c'est tout.

Partie HRP

→ Grâce aux efforts des Aurors, la place est désormais évacuée des PNJ. Les seules personnes se trouvant encore sur place sont vos personnages, les Aurors, Logan, et des personnes bloquées dans les cafés qui sont en train d'être aidées par les équipes de secours.
→ Les personnages présents sur la place ne peuvent pas savoir que les pompiers sont en chemin.
→ Le feu commence à être maîtrisé, mais il demeure très vif.
→ Grâce à Ella Kvelgen, Démétrius de Vald et l'Auror, le café sur lequel est perché le dragon ne menace plus de s'écrouler. Toutefois, il demeure fragile et peut être saboté facilement.

Le dragon peut commencer à être neutralisé si votre personnage en a l'expertise nécessaire. Vos personnages peuvent tenter de mettre en place différentes stratégies pour commencer à le neutraliser. Selon vos actions, les PNJ prêteront main forte (ou non, selon comment vous vous êtes comportés Eyes) lors du dernier message du narrateur le samedi 28 juillet en soirée (France).

En cas de question, vous pouvez contacter Draco ou Poppy !
Démétrius De Valdavatar
• Professeur •
http://www.catharsis-rpg.com/t1841-deme-le-gentil-francais-et-saMessages : 119 Points : 17
Pseudo : Holly
Avatar : Sam Claflin
Crédits : Myself
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les Demeures Aménagées aux Salines
Patronus: Un ours énorme
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Lun 23 Juil - 20:35

NON ! PAS DRACARYS ! NON !

Il faut qu'on s'en sorte...

Démétrius était tant concentré sur son sort bouclier, fixant la Bête avec une telle insistance que si ses yeux avaient été faits de rayons lasers alors peut-être le dragon aurait terminé en carpaccio. Mais ce n'est pas ce que souhaitait le professeur, loin de là ! Il fallait trouver une solution pour qu'il n'arrive rien au dragon mais surtout aux habitants d'Atlantis. Conscient de la valeur de ces créatures mystiques et malgré tout en adoration devant elles, il ne pouvait envisager de lui faire du mal. Cependant, si cela devenait inévitable...

Je n'aurai peut-être pas le choix.

Tant concentré donc, qu'il ne remarqua pas l'employée du Ministère qui s'était rapprochée de sa position jusqu'à ce qu'elle ne lance à son tour un sortilège qui eut l'effet de transpercer son précédent bouclier. Des poutres massives semblaient retenir la structure et la précédente protection n'avait plus lieu d'être, cependant le français ne lâcha pas tout de suite. On ne sait jamais.

« Hey ! Il faut évacuer, vous êtes encore à portée des flammes ! Les poutres devraient tenir, allez-vous en ! »

Il n'eut d'autre choix que d'interrompre son Protego Horribillis après avoir tout de même montré une hésitation physique, ayant par plusieurs fois regardé la sorcière puis le dragon, puis la sorcière, puis le dragon pour finalement baisser sa baguette.
Non loin de lui et presque instantanément, Démétrius vit le sorcier en mal de soutien quant aux jets d'Aguamenti. Il s'y précipita pour lui prêter main forte, accompagné par d'autres personnes armées de baguettes. Il n'a rien vu de la scène entre Alistair et l'auror.

« Aguamenti ! » Lançait-il sur sur un flanc du toit un peu plus loin de la scène initiale, passant tout près d'Eden sans pour autant la voir, trop concentré une nouvelle fois sur sa tâche magique.

C'est alors que le dragon sembla être attiré ailleurs, déployant ses ailes et allant se poser sur un autre toit qui allait devenir la nouvelle victime structurale de la créature. Pour autant, Démétrius ne cesserait d'éteindre les flammes que s'il devait apporter son aide ainsi que son expérience dans une tâche plus ardue. Ce n'était pas encore le cas, le dragon ne présentait pas de réel signe de violence.

Mais que regarde ce dragon bon sang ?!
Résumé:
 

Pando
Jules Mooreheadavatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1851-jules-bringing-peace-to-the-wMessages : 139 Points : 0
Pseudo : Selt
Avatar : Lili Reinhart
Crédits : Selt
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus: Bélier
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Mar 24 Juil - 6:26
"Qu'est-ce qu'il fait?". Finn vient de rejoindre Jules derrière la voiture. Elle ne peut pas croire que tout à coup il s’intéresse assez à elle pour venir la rassurer, ça n'aurait pas de sens. Peut-être qu'avec les années il est simplement devenu attentionné. Toujours est-il que même si c'est lui, Jules se sent un peu mieux maintenant qu'elle n'est plus seule. Du moins jusqu'à ce qu'il la vouvoie. "Qu'est-ce qu'il a dit là?". Elle le regarde, interdite, choquée, bouche bée. Il ne se souvient même plus d'elle. "Ah ben tu parles que c'était différent avec toi.". Le cœur serré elle hoche la tête. Elle n'a beau ne plus avoir aucun sentiment pour lui, c'est douloureux de se rendre compte qu'une personne qu'on a aimé ne se souvient plus de notre tête. Elle n'arrivepas à croire qu'elle ait pu tomber amoureuse d'une tête à claque pareille. Une fois qu'il a lancé son sortilège, Jules essuie ses larmes, bien moins apeurée qu'avant, mais toujours perdue et se sentant impuissante.Quand il lui demande si elle est une sorcière, elle se sent un peu bête de ne pas avoir sorti sa baguette plus tôt. Elle hoche la tête à nouveau et dégaine enfin, avec toute la confiance en elle qu'elle peut rassembler. Ses doigts tremblent et même sa connexion avec l'objet magique ne la rassure pas des masses. Elle sait lancer l'Aguamenti, elle l'a déjà fait, mais le résultat n'aurait jamais arrêté un feu de dragon, il aurait a peine éteint un feu de camp."Tu sais le faire, tu sais le faire, tu sais...". Le dragon interromps son monologue intérieur en crachant du feu une nouvelle fois. Elle recule sous l'effet de la surprise et de l'effroi et se retrouve contre Finn. Jules se replace tout aussi vite en balbutiant un : "Pardon.". L'idée d'être si proche de lui lui donne des frissons, mais pas le genre qu'on aime ressentir. Elle ne supporte plus vraiment son contact, même si elle tolère sa présence et est reconnaissante qu'il soit venu lui tenir compagnie. En tous cas, elle ne compte pas lui rappeler qui elle est. Imaginer l'humiliation de lui expliquer d'où ils se connaissent et de devoir lui donner des détails pour que ça lui revienne lui suffit largement.

Une des aurors qui s’occupe de tout ce joyeux bordel les interpelle et leur intime de partir. Jules lève les yeux et repère les flèches enchantées. Elle ne les avait pas encore remarquées, mais maintenant elle ne voit plus qu'elles. Mue par un second souffle et dopée aux hormones après ces longues minutes de stress et de terreur, elle se lève, gardant le dos courbé pour ne pas se faire voir et s'apprête à s'avancer dans la direction indiquée. Avant de faire le moindre pas, elle se tourne vers son compagnon d'infortune, ne sachant pas si il veut rester pour aider maintenant qu'il peut se débarrasser du poids mort qu'elle représente :

"Tu viens Finn?"

"Mais quelle cervelle de troll je te jure!"
. Elle se mort la lèvre comme à chaque fois qu'elle dit une bêtise, mais n'a pas le temps de se rattraper : le dragon décolle. Elle s'accroupit immédiatement, un genou à terre pour se cacher à nouveau tout en étant prête à agir, même si elle n'a aucune idée de ce qu'elle pourrait faire.
Ella Kvelgenavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 322 Points : 57
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Bazzart - Astra
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Mer 25 Juil - 14:20
Malgré les tentatives de tout ce beau monde pour cadrer la situation, Ella avait toujours cette impression de chaos. Rien n’avait l’air d’être géré en dépit du bon sens et des efforts. Un mec se pointa alors, visiblement inquiet de l’état de la p’tite Tatiana. Scanner mémoriel en cours… Négatif. Il lui était inconnu ; mais sa présence déposa une impression étrange dans sa perception. D’où la jeune slave connaissait ce type ? Sérieux, il avait une dégaine d’Inferius ambulant. Bon, elle exagérait peut-être, mais vous verriez ses joues creuses et son regard. Quelque chose de pas serein, de dérangeant voire dérangé. Bof, c’était sans doute qu’une mauvaise première impression… Mais ne dit-on pas que la première impression est la bonne ?

Bref, c’était pas vraiment le moment de tirer des conclusions capillotractées. Surtout sans connaître la personne en question. La p’tite semblait bien s’en sortir ; elle avait même perçu quelques bribes de mots rassurants pour cet homme-zombie. Tant mieux. C’est qu’elle en avait la gamine. A croire que tous les russes savaient distiller leur sang-froid dans des moments plutôt bouillants. Et vu le contexte, la métaphore était plutôt appropriée. De son côté, la Kvelgen reporta son attention sur Charlotte, pas bien vaillante. En même temps, tu m’étonnes. Elle-même en menait pas large non plus, malgré ce qu’elle voulait laisser paraître.

« - Eh, ça va aller Cha, dit-elle en lui prenant l’épaule. En réponse à son coup de gueule, l’Auror présente répliqua. Quelque part, elle avait pas tort la greluche, mais par Thor, comme elle détestait qu’on la remette à sa place. MAIS, c’était pas le moment de se piquer l’égo à base de fierté mal placée. Avec un regard sérieux, elle reprit à l’attention de sa coloc’ : Ecoute, j’pense qu’il vaut mieux que tu suives les gens qui sont évacués, là-bas. C’est trop dangereux là, et ce serait con qu’il t’arrive un truc. Et elle se tourna vers Anya : Eh, j’pense que ce serait bien d’aller vous mettre à l’abri ailleurs, ou même carrément d’évacuer avec les autres. Moi j’vais essayer d’aider comme l’a gentiment demandé Madame-l’Auror. »


Une pointe d’amertume étouffée. Du seum, peut-être ? Fort probable.



Résumé et dés:
 


warden
When the night comes, I pity those who are afraid to blow the candle, stare into the black abyss, offer a drop of their soul to the darkest forces of earth and beyond, for I am not afraid and I know the abyss will stare right back at me
Catharsisavatar
• PNJ •
Messages : 1512 Points : 6
Pseudo : Ton pire cauchermar
Avatar : --
Crédits : Melody
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Mer 25 Juil - 14:20
Le membre 'Ella Kvelgen' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du hasard' :

Résultat : 1
Finn W. Bowmanavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t708-finn-w-bowman-keep-my-gMessages : 1813 Points : 142
Pseudo : Flow
Avatar : Herman Tømmeraas
Crédits : mon talent immense
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les Salines
Patronus: un Mustang
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Sam 28 Juil - 5:18

Fire is catching

- Event -


Il n'est pas prudent d'écarter de ses calculs un dragon vivant, quand on est près de lui.” J.R.R Tolkien  
Finn ne pouvait pas compter le nombre de fois où on lui avait envoyé un verre à la figure, donné une bonne claque, voire, un coup de genou dans un endroit très sensible, simplement parce que sa mémoire lui faisait défaut. Certes, il ne mettait pas beaucoup de bonne volonté à se rappeler avec qui il avait couché, car il considérait la plupart de ses anciens partenaires comme n’étant pas assez importants pour s’encombrer la tête de visages ou de noms, et quelque part, leur colère était justifié : mais il y en avait tellement. Sa peau avait été caressée par d’innombrables mains, son corps gratifié de toutes sortes d’honneur (ou d’horreur, selon les points de vue), alors, il était normal que le pourquoi du comment soit quelque peu flou, pour lui. Tant pis si on le prenait pour un connard fini, c’était peut-être vrai, à une certaine mesure, mais Finn avait suffisamment roulé sa bosse pour savoir que tout ne peut être tout blanc, ou tout noir. Il était une nuance de gris foncé, mais il y avait en lui suffisamment de clarté pour la rédemption –en tout cas, c’est ce qu’il espérerait s’il était croyant.

Le corps de la blonde réagit, au contact avec le sien. Un frisson, mélange subtil de dégoût et d’envie, comme si son cerveau lui intimait de s’éloigner d’une flamme un peu trop vive. Ça ne pouvait vouloir dire qu’une seule chose : il la connaissait bel et bien. Pire, il avait le sentiment qu’il l’avait connu intimement, et pourtant, il était toujours impossible pour lui d’associer ce visage avec autre chose que le dragon, qui crachait son souffle brûlant, inlassable, sur le toit du café non loin. Mais est-ce que ça changeait quelque chose, au final ? L’heure n’était pas à la réflexion, ou même, à la discussion. Le passé devrait attendre, pour préserver un futur incertain, car si Finn et cette jeune fille ne se faisaient pas évacuer rapidement, il était certain que cette satanée bestiole finirait par avoir leur peau.

Leur salut arriva enfin, les Aurors mirent en place ces flèches magiques lumineuses, qu’il avait déjà entraperçu, dans son semi-coma, lorsqu’on le transportait du stade de Quidditch jusqu’au centre médical, lors de l’attentat survenu l’été dernier. Finn avait le don de se mettre dans des situations impossibles, quand on y réfléchissait bien. Entre les bombes artisanales, les soirées d’inauguration où on ne trouvait rien d’autre à faire que de lui lancer un sortilège de l’Imperium, et les virées à travers le temps, peut-être qu’il serait utile d’avoir recours à un exorciste, pour qu’il se débarrasse de cette malchance qui semblait le suivre partout où il allait. C’était un retour de médaille, peut-être. Une vengeance divine pour tous ces gens qu’il avait blessé : et peut-être que la blonde, près de lui, était une de ceux là.

Il contempla l’idée de rester pour aider ceux qui s’escrimaient à porter secours à ces innocents, à l’intérieur du café, ou à neutraliser le dragon. Après tout, il était tout sauf idiot, il ferait un excellent stratège, et il était naturellement doué en magie : mais après tout, sa vie passait avant le reste. Il avait enfin combattu ses démons, et avait retrouvé le goût d’exister, tout simplement, alors il n’allait pas jeter tout ça aux égouts pour un acte d’héroïsme quelconque. Laissons ça aux anciens Gryffondors, s’il vous plait. Et puis, il avait déjà fait sa bonne action de la journée en volant au secours de la jeune fille, qui lui intimait de la rejoindre, et…

Ah, elle se rappelait de son prénom, elle. Bon à savoir. Nombre de ses conquêtes ne le connaissaient même pas, après tout, est-ce que c’était pertinent de le dire, entre deux gémissements langoureux, entre deux bruissements de draps ? Il préférait utiliser sa langue pour d’autres activités. Toujours était-il qu’elle le connaissait, et, s’il n’avait vraiment aucune idée de l’endroit où il avait bien pu la ravir, il se doutait que ça remontait à un certain temps, ou sa mémoire aurait été un tant soit peu plus efficace. Intérieurement, il haussa les épaules. Ça lui reviendrait, quand ça lui reviendrait.

« -J’arrive, dit-il simplement, jetant un énième coup d’œil à la bête sanguinaire.

Mais alors qu’il allait à sa suite, le dragon décolla pour aller se nicher sur un autre toit : si Jules eut le temps de mettre un genou à terre, Finn, en plein mouvement, se fit déséquilibrer par l’air environnant, mis à mal par les ailes imposantes. Il tomba presque au ralenti, tellement il essaya de rétablir son équilibre, mais il finit par atterrir les mains devant lui, protégeant son visage des pierres qui jonchaient le sol. On entendit un craquement, et une vive douleur saisit son poignet. Mais merde, pensa-t-il. Quand c’est pas la jambe, c’est le poignet, c’est une putain de blague. Il n’eut pas le temps de s’apitoyer sur son sort, cependant, il fallait partir, et vite, alors il se releva en utilisant son bras encore valide, sentant une douleur sourde, bien trop habituelle, courir le long de sa main. D’un signe de tête, il montra à la blondinette la flèche magique de l’Auror.

-Par là, dépêche toi, s’écria-t-il en laissant tomber le vouvoiement, après tout, il l’avait probablement vu nue, alors il n’y avait aucune raison à maintenir une politesse de convenance. Reste toujours en mouvement, ou tu seras une cible bien trop facile à attraper ! »

Et il la pressa pour rejoindre un endroit sûr, ne la lâchant pas. Il avait changé, assurément, le Bowman.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 898 WORDS.


Résumé:
 


Tame my hunger, Numb my skin
In the crowd alone, and every second passing reminds me I’m not whole. Bright lights and city sounds are ringing like a drone, unknown. Oh, glazed eyes, empty hearts, buying happy from shopping carts. Nothing but time to kill, sipping life from bottles.
Alistair Fawleyavatar
• Moldu •
http://www.catharsis-rpg.com/t1235-alistair-you-can-call-me-susaMessages : 646 Points : 0
Pseudo : Callipyge
Avatar : Andrew Scott
Crédits : Avatar : / | Signature : QUIET RIOT.
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Habitat Troglodyte — Demeure #2
Patronus: /
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Sam 28 Juil - 5:50
Place du marché - 12 Février 2001.

La petite tape, furtive, contre la nuque de Logan, fut presque instinctive. Cet abruti ne sait jamais se retenir dans les moments où il est évident qu'il vaut mieux fermer sa gueule. Mentionner les Raventhorne était de toute évidence une connerie plus grosse encore que ce dragon, alors je tentais d'y couper court directement à la source. Je crois que je ne voulais simplement pas blesser Tatiana, étonnement.

Le reste, en revanche, est flou. Je me souviens de ma main sur la jeune fille, de Logan qui continue de râler, mais la suite est comme dissimulée au fin fond de mon inconscient. Sciemment oubliée pour ne pas garder de mauvais souvenir de mon ressenti à ce moment là. Tout ce que je vois, maintenant, de ces quelques secondes disparues, c'est de la peur. Le dragon me fait penser à mon père, grand, trop lointain et trop puissant pour que nous, pauvres moldus, puissions faire quoi que ce soit contre lui. J'ai beau jouer le caïd devant lui, il m'a toujours fait profondément peur, lui et sa baguette. Et cette bête aux griffes déjà bien ancrées dans le café où j'étais lui ressemble, comme s'il était venu me chercher par la peau du cou.

Mais c'est la douce voix de Tatiana qui me fait revenir dans la réalité, celle où les Aurors commencent enfin à se bouger un peu, et que je regarde avec un air déterré. Elle est douce Tatiana, c'est rare avec moi, surtout de la part d'une jeune fille de cet âge. Habituellement, les gens autour se méfient, me voient comme un rebut de la société. Mais elle, il y a quelque chose, un jugement absent, une compréhension étonnante. Peut-être même encore plus forte qu'avec Griselda. Alors je lui souris lorsqu'elle me rassure. Elle choisit mal ces moments cette petite, il y a des flammes qui menacent de surgir à droite et à gauche, un dragon qui pourrait bien nous croquer, des Aurors énervés qui pourraient nous coffrer, mais elle choisit quand même de prendre le temps de me dire dans son anglais approximatif de la regarder pour ne plus avoir peur.

Je suis ses conseils, efficaces, et c'est au même moment que la jeune fille qui l'accompagnait vient lui conseiller d'aller s'abriter. Je profite donc de la situation, après avoir déposer un minuscule baiser sur son front, « Écoute ton amie, va te protéger. On vous rejoint très vite avec Logan... Logan ? ». Quand je me suis retournée, Logan n'était plus là. Il disparaît souvent, je le sais, mais il est vraiment trop abruti pour décider que cette situation particulière là est une bonne situation pour se barrer tout seul. Je me lève sur la pointe des pieds, poussant quelque peu Tatiana vers Ella et Charlotte pour qu'elles prennent la poudre d'escampette quand soudain je le vois. Cet abruti a décidé de retourner vers le dragon, vers les Aurors. Il met son plan a exécution, tout seul... Mais quel con ! Je me mets à avancer dans sa direction, en essayant naïvement de ne pas faire trop de bruit. « Logan, tu fous quoi putain ? ». Mais il ne m'entend pas, il est en pleine conversation...

Résumé & dé:
 


STEALIN' STONES & BREAKIN' BONES
You're always gonna have problems lifting a body in one piece. Apparently the best thing to do is cut up a corpse into six pieces and pile it all together.

Catharsisavatar
• PNJ •
Messages : 1512 Points : 6
Pseudo : Ton pire cauchermar
Avatar : --
Crédits : Melody
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Sam 28 Juil - 5:50
Le membre 'Alistair Fawley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du hasard' :

Résultat : 10
Rafe W. Everettavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1845-rafe-w-everettMessages : 43 Points : 0
Pseudo : Oror
Avatar : Tom Hiddleston
Crédits : teardrop
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les salines
Patronus: Un Ratel ; un peu hargneux mais adorable
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Sam 28 Juil - 11:40
« Je vais tenter de protéger le bâtiment de sous les pattes de ce, de la... enfin de la chose sur le toit ! Sortez ! » Rafe eu un instant d'arrêt et d'incompréhension face à cet homme qui avait débarqué de ... -des toilettes ?- nulle part avant de lui couper l'herbe sous le pied en lançant son sort de révélation de présence. Il était presque incrédule, et le serait resté, si un agent du gouvernement magique ne les interpelle. « Hey ! Il faut évacuer, vous êtes encore à portée des flammes ! Les poutres devraient tenir, allez-vous en ! » « C'est bien ce que je comptais faire... » marmonne le mage, prenant la pauvre âme encore sur place et sans défense du café pour transplaner sans se faire prier plus que cela. Il laissait celui qui était sorti de nulle part seul avec lui-même, mais il était persuadé qu'il pourrait s'en sortir...

Une fois son escorte à l'abri, Rafe revint aux abords de la place, et fouilla du regard dans le peu de gens qui restaient pour tenter de retrouver les deux femmes avec qui il était au départ... Eden et ... ? Il ne savait même pas le nom de celle qui était venue à leur rescousse... Enfin, surtout à celle d'Eden à vrai dire. Mais il ne les voit pas. Pas encore en tout cas. La place se vide de ses civils et doucement, les secours prennent le relais. Les infirmiers et médicomages arrivent, d'autres tentent d'éteindre les flammes, civils aguerris comme Aurors en fonction. L’œil à la fois averti et enfantin de Rafe revient néanmoins toujours au dragon. Un Noir des Hébrides... A Atlantis... Il ne pensait pas en voir un d'aussi près un jour. Bien qu'il avait déjà eu affaire à quelques dragons au cours de sa vie de braconnier et explorateur, cela ne restait pas moins exceptionnel. Et il ne pouvait qu'admirer l'animal, obnubilé par... Rien ?

Le sang de Rafe ne fit qu'un tour. Et si l'une des filles de tout à l'heure se trouvait dans la ruelle ? Il ne voyait pas ce que regardait le dragon et il ne voyait pas les filles alors forcément, l'inquiétude l'envahit. Sans trop réfléchir, mais en prenant la peine de concentrer ses idées et ses forces, il invoqua son patronus. Le petit ratel, brillant et hargneux, ne tarda pas à prendre forme. Même si le dragon n'était pas maléfique et que le ratel n'avait aucune raison de l'attaquer, il pourrait avoir le mérite de distraire le dragon, et peut-être même de le faire décoller s'il s'y prenait bien. Garder le patronus sous contrôle lui demanda toute son attention cependant, et même si lui-même était relativement à l'abri car à la limite de la place, il n'en restait pas moins sourd et aveugle à tout autour de lui sauf le dragon...

D'un coup de baguette, il envoya le ratel vers le dragon. Le petit blaireau scintillant fila dans les airs en petits bonds furieux, tournoyant autour de la tête du dragon en allant petit à petit vers le ciel. S'il pouvait ne serait-ce que relever les yeux et suivre un tant soit peu le patronus, peut-être cela laisserait-il aussi assez de temps au reste du monde pour le neutraliser... Peut-être...

Résumé:
 


Rafe Wyatt Everett
A la découverte d'un autre monde, d'un autre univers... Et ses richesses. Surtout ses richesses... ▬ Life is simple ; make choices & never look back
Charlotte Mooreavatar
• Étudiant Moldu •
Messages : 34 Points : 19
Pseudo : Cha
Avatar : Adelaide Kane
Crédits : bella ciao (bazzart)
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Sam 28 Juil - 13:22
Bon, personne semblait intéressé par ses propositions, aussi sensées et bonnes soient-elles. Soit les sorciers présents y avaient déjà pourvu, soit c'était absolument inutile selon eux face à un dragon. De toute façon, comme elle le comprit bien vite, les mages n'avaient qu'à jouer de leur baguette et prononcer une formule pour produire des jets d'eau apaisant les flammes, soutenir un café en instance de s'écrouler en épaississant la charpente... Bref, ils n'avaient besoin de personne. Individuellement, les sorciers avaient tout. Ils n'avaient pas besoin de services publics d'urgence, de socialiser les moyens de production, de spécialiser les compétences en filières efficaces pour que leur société fonctionne. Leur société et ses artisans de base se réduisait à leur seule personne et leur bout de bois.

Elle, pauvre petite moldue, était perdue sur cette place. Ce n'était pas tant qu'elle avait peur de finir comme un marshmallow tombant dans le feu du campement, mais plutôt la douleur lancinante de l'impuissance. Il y avait autour d'elle des gens qui n'étaient pas bien plus âgés et qui pouvaient, par leur habileté, gérer une telle situation.
Bien entendu, elle s'en faisait un monde, et à l'observateur un peu plus mesuré et sensible à ce qui se tramait, il paraissait bien que tous ces surdoués, même comptant parmi eux des spécialistes ou des personnes mandatées par l'autorité publique, maniaient avec élégance l'art du suspense ou pour le moins, hésitaient sérieusement.

Charlotte écouta les mots de sa colocataire et hocha la tête, non sans déception. Oui, elle ne servait à rien ici et c'était insupportable. Oui, il valait mieux qu'elle se mette à l'abri - non pas hors de la portée des sorts ou des flammes, mais hors du champ de l'impossible qui se manifestait à elle plus que jamais.
Alors elle suivit les autres, une boulette d'amertume au creux de sa clavicule roulant et roulant à chaque pas. Elle marchait sans précipitation et au bout de quelques secondes, comme pour vérifier que tout cela n'avait pas été un cauchemar humiliant, elle se retourna. Elle observait d'un peu plus loin l'agitation, entendait les cris, voyait les éclairs des sortilèges, sans trop pouvoir discerner les visages.
Elle restait les bras ballants, fascinée - incapable pour l'instant de mettre des mots sur ce qu'elle ressentait. Il y avait certainement, quand elle caressait des doigts la peau qui recouvrait la vigilante, l'assurance d'un bouleversement. A peine découvrait-elle le monde magique qu'elle en était rejetée.

HRP:
 
Contenu sponsorisé
• Plus d'informations •
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | 
[EVENT] → Fire is catching
Page 2 sur 3
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fire is catching and of we burn, you burn With us...
» [EVENT] On fire ~ LIBRE (couloirs)
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Recherche open : Fire & Shadow
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: