[EVENT] → Fire is catching

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Narrateuravatar
• PNJ •
Messages : 185 Points : 38
Pseudo : --
Avatar : --
Crédits : Catharsis.
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations supplémentaires:
Sujet: [EVENT] → Fire is catching | Lun 16 Juil - 16:48
12 Février 2001
Un Dragon à Atlantis

13h15.

Les rues d'Atlantis grouillent de monde. Certains font leurs achats de Saint-Valentin, d'autres sont en train de déjeuner ou de prendre un thé à la terrasse d'un café. L'air est frais, mais doux : il n'y a ni vent, ni pluie, en dépit de la menace des nuages cotonneux qui surplombent la ville.

C'est sans doute à cause de ces nuages que les habitants ne remarquent pas l'ombre immense qui dissimule la lueur du soleil. Il faut plusieurs dizaines de secondes pour que quelqu'un lève enfin la tête, et que le premier cri ne retentisse.

« DRAGON ! »

Ses écailles sombres luisent à la lueur du jour ; il se tient légèrement courbé, et paraît être désorienté. Il ne cesse de balayer la ville du regard, comme s'il était à la recherche de quelque chose : sa queue en forme de flèche, à l'échine réhaussée de pointes brillantes, bat doucement derrière lui, interrogative.

Un dragon s'est perché sur le sommet du clocher d'Atlantis, ses ailes battant paresseusement. Il semble calme, pour l'instant - mais les cris de panique et les mouvements de foule commencent à l'agiter.

Partie HRP

Il s'agit d'un mini-event jouable du Breakfast Chronicles ! Il durera 10 jours, soit jusqu'au vendredi 27 juillet inclus.

Le dragon n'est pas neutralisable par vos personnages. Il le deviendra peut être selon vos actions. Le narrateur interviendra une nouvelle fois jeudi 19 juillet en soirée.

En cas de question, vous pouvez contacter Draco ou Poppy !
Ella Kvelgenavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 322 Points : 57
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Bazzart - Astra
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Lun 16 Juil - 18:04
« - Bon, bah une bonne chose de faite hein ! » lança-t-elle joyeusement derrière son épaule.

Sa colocataire suivait, portant la moitié des courses qui venaient tout juste d’être faites. C’était ça de moins sur la to-do list, comme on disait. Elles plaisantaient sans vraiment faire attention à ce qui se passait aux alentours. Pourtant, elles auraient dû. Peut-être que c’est pour ça, qu’elles ont pas capté tout de suite. Ni les regards inquiets, ni les conversations coupées, ni les gestes figés. Non, c’est que lorsque l’alerte fut donnée qu’elles réalisèrent.

« - DRAGON ! »

La Kvelgen virevolta de droite à gauche, de gauche à droite, cherchant partout de son regard l’immense bête, sans vraiment y croire. Mais comment ça, un dragon ? Sérieux, il fumait quoi comme mélange ce type ? Sceptique, jusqu’à preuve du… Et depuis quand le clocher avait des écailles ? Une cuirasse noire, qui tapissait la pierre blanche, qui occultait même la grosse cloche au centre. Sans qu’elle s’en rende compte, ses sacs quittèrent ses bras pour rejoindre le sol, par la force des choses, et de la gravité. Gravité qui se lisait aussi sur son visage ; sa bouche entre-ouverte et son regard vague. On disait quoi déjà ? Ah oui ; sceptique jusqu’à preuve du contraire. Bien ; cet énorme Noir des Hébrides ferait l’affaire.

Avec force, presque brutalement, elle empoigna Charlotte pour la forcer à se baisser derrière une file de voiture garées dans la rue. Surtout, rester hors de sa vue. C’était ça qu’ils disaient non, les ancêtres Kvelgen ? Putain, elle en savait rien. Jamais elle avait étudié tout ça. Son héritage à elle, c’était la botanique, merde ! On pouvait pas tout faire, ni tout savoir ; et là, elle savait vraiment que dalle. A part que les dragons étaient souvent agressifs lorsqu’ils se sentaient menacés. Et il y avait de forte chances que cet amas mouvant créé par les gens affolés sois menaçant. Du moins, ça ferait assez vite monter la moutarde au nez d’un dragon. Le soufre au museau ? Vous avez compris.

« - Charlotte, faut rester cachées, lui intima-t-elle en sortant sa baguette. Je sais qui appeler, mais j’vais avoir besoin de toi. S’il essaye de nous attaquer, coup de menton vers le clocher, préviens-moi. J’nous protégerai. Elle appuya un regard qui se voulait rassurant. Ca va aller. »

Elle se le disait plutôt à elle ou à sa coloc ? Bonne question. En tout cas, fallait se concentrer maintenant. Un souvenir heureux, un truc plein de joie et de bonheur… Ouais, elle le tenait ; le jour où elle a su qu’elle rejoindrait les Foudroyeurs de Thundelarra. Sa belle carrière encore neuve, ses deux jambes encore fonctionnelles, son rêve qui se réalise… Y avait pas mieux. Une lueur timide, blanche, enfla progressivement pour devenir argentée. La forme incertaine se dessina progressivement, pour représenter un petit Diable de Tasmanie. Son patronus.

« - Rain, un dragon a débarqué dans le centre-ville d’Atlantis. J’crois que c’est un Noir des Hébrides, j’suis pas sûre. Il est sur le clocher. Fais vite. Ella. »

Le messager fila dans les airs, dans une recherche effrénée de son destinataire. La sorcière, elle, poussa un soupir soulagé. Mais pas trop quand même hein, rien n’était assuré pour l’instant. Et si ce géant ailé décidait d’attaquer, ce serait clairement pas la même limonade. Ah ça, on aurait un joli barbecue. Parlant de ça, ses yeux se posèrent sur les sacs qu’elle avait lâchés ; des morceaux de viande encore saignants dépassaient à peine. Rapidement, elle les ramena jusqu’à elle avec un Accio délicatement lancé. La situation était assez merdique comme ça pour pas rajouter des difficultés. L’espace d’un instant, l’idée de devenir vegan lui traversa l’esprit.


Résumé:
 


warden
When the night comes, I pity those who are afraid to blow the candle, stare into the black abyss, offer a drop of their soul to the darkest forces of earth and beyond, for I am not afraid and I know the abyss will stare right back at me
Eden M. Ivyavatar
• Professeur •
http://www.catharsis-rpg.com/t1513-eden-mia-ivy-revenante#36053Messages : 383 Points : 10
Pseudo : Marie la pas jolie.
Avatar : Candice Accola
Crédits : Bazzart
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Southampton / Atlantis
Patronus: Inconnu - Pas assez puissante
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Lun 16 Juil - 20:30
Fire is catching

feat. Eden Ivy & vous ?



Elle s'était posée par là au final plus par hasard que par habitude. Elle s'était laissée flâner dans les marchés en cette matinée assez fraîche, une douce écharpe autour du cou. Ses cheveux blonds rassemblés dans un chignon sur sa tête lui donnait un air peut-être un brin trop stricte - pour changer tiens ! - alors qu'elle avala une gorgée de son thé vert. Au grand damn du reste de la population anglaise, la descendante des Ivy n'était pas une énorme fan d'Earl Grey. Elle avait une préférence pour les thés plus naturels.

C'était rare qu'elle se laisse aller à se détentre ainsi. Surtout depuis la mort de ses parents à vrai dire. Elle se contentait souvent de se concentrer sur son boulot et sur la bouteille ambrée dans le tiroir de sa table basse vernie même si elle avait du mal à admettre ce dernier point. Il faudrait qu'elle se sociabilise plus tout de même. Elle allait finir vieille fille.

Elle se pencha pour sortir un livre de son sac mais soudain, un cri perçant lui fit relever la tête si vite qu'elle se cogna la tête contre le bord de la table avec une puissance inouie. Si forte apparament qu'elle tomba inconsciente sous la table en question. Son chignon, d'un coup ne semblait plus aussi net.


made by guerlain for bazzart


IRP:
 


Rafe W. Everettavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1845-rafe-w-everettMessages : 43 Points : 0
Pseudo : Oror
Avatar : Tom Hiddleston
Crédits : teardrop
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les salines
Patronus: Un Ratel ; un peu hargneux mais adorable
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Mar 17 Juil - 15:24
Voilà un moment désormais que Rafe avait posé ses valises à Atlantis. Il avait eu droit à quelques beaux jours pour découvrir la ville, mais voilà un petit moment que le soleil restait obstinément caché derrière une masse nuageuse. Et c'était fort désagréable... Mais il devait faire avec. Après tout, l'ensemble des îles au nord de l'Europe n'étaient pas connu pour leur météo paradisiaque... Cependant, malgré le temps qui se gâtait, il avait pu faire le tour de son nouvel environnement -ou presque, certaines zones de l'île lui restaient encore obscures- et prit quelques habitudes... C'est ainsi que, souvent, il prenait son déjeuner en terrasse de la place du marché, appréciant le fourmillement de cette zone. Il restait impressionner par cette cordiale entente entre sorciers et non-maj et l'observait avec un amusement sans fin, jour après jour...

Ce jour là, en ce nuageux jour de février, il était en terrasse d'un café, journal ouvert, en train de parcourir des yeux un article fort intéressant, quand un cri retentit un peu plus loin. Un mot, qui éveilla ses sens et lui arracha un frisson dont il n'arrivait jamais à définir l'effet -agréable ou de terreur ?-  « DRAGON ! » Aussitôt, son regard chercha des yeux la bête en question, alors que son journal tombait doucement sur ses genoux. Sans même s'en rendre compte, il se levait, émerveillé par le dragon qui s'était posé sur le clocher. Il était absolument magnifique... Ses ailes magistrales battant paresseusement l'air... Ses serres acérées enfoncé dans le bâtiment... Les quelques rayons de soleil épars tombant avec éclat sur ses écailles... Il était véritablement magnifique... En tout cas, c'est ce que Rafe ne pouvait que constater... Et pour un braconnier comme lui, c'était un véritable défi... Mais un défi bien trop grand pour lui tout seul... Et avec un tel public.

L'agitation croissante autour de lui l'arracha à sa contemplation du gros reptile ailé, et il jeta des coups d'yeux autour de lui, pour voir comment la foule se dispersait. A priori, les gens avaient assez de bon sens pour s'éloigner de la scène, mais c'était sans compter sur la malchance -ou alors la faiblesse ?- de certains. Une jeune femme était allongé sur le sol à quelques tables de lui. Et pas bien loin de la ligne de mire du dragon, qui commençait à montrer des signes d'agacement. Rafe siffla un juron entre ses dents et en même temps qu'il slalomait entre les table, sorti sa baguette. Si le cracheur de feu décidait de faire usage de ses talents et de s'offrir un petit casse croûte avant de poursuivre sa route, mieux valait pouvoir s'en protéger... Autant lui que la demoiselle. Et comme elle était dans l'incapacité flagrante de le faire, il fallait bien que quelqu'un se dévoue !

Baguette en main, gardant un œil sur le dragon, il posa un genou à terre et commença à donner de petites claques sur les joues de la jeune femme, essayant de la faire revenir à elle. Si elle pouvait ne serait-ce que reprendre conscience, se serait une bonne chose. Après, advienne que pourra... « Mademoiselle ! Hey ! Mademoiselle ! On se réveille ! » A nouveau, un juron passa la barrière de ses dents en un sifflement murmurant, alors qu'il relevait un instant les yeux sur le dragon. Tant qu'il restait à sa place, tout irait bien... Ou du moins, c'est ce qu'il espérait fortement... « Mademoiselle ! Je vous en prie... Réveillez-vous... »

Résumé:
 


Rafe Wyatt Everett
A la découverte d'un autre monde, d'un autre univers... Et ses richesses. Surtout ses richesses... ▬ Life is simple ; make choices & never look back
Rain Kvelgenavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1539-rain-kvelgen-your-eyes-tell-mMessages : 192 Points : 40
Pseudo : CookieStorm
Avatar : Emilia Clarke
Crédits : CookieStorm
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Centre ville
Patronus: Léopard des neiges
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Mar 17 Juil - 18:51
Ce jour là, Rain ne s’était pas rendue à la réserve. Elle avait booké tous ses rendez vous avec ses divers fournisseurs et “bienfaiteurs” financiers. Elle avait bien prit le temps de choisir des endroits différents pour les recevoir. Toujours des lieux publics, comme ça, si elle voulait les étriper, elle devrait vraiment se retenir.  La jeune femme était rentrée chez elle pour  le déjeuner. Elle rêvait de pâtes au cheddar. Et il est de notoriété publique que seul le cheddar peut réconforter après une matinée morose en compagnie d’hommes en costumes.

Elle venait de terminer de manger, et elle glandait dans son canapé en grattouillant distraitement son chat, une revue de dragonologie sur les genoux. Le patronus d’Elle la surprit. Déjà par sa forme: les diables de Tasmanie: c’est adorable. Ensuite par son contenu: Un dragon en plein centre ville? Un dragon. Un Noir des Hébrides en plus. Si tel était véritablement le cas, la Dragonologiste n’avait pas le temps de se changer. Quelqu’un voudrait jouer au héros, ou bien les passants effraieront le pauvre animal qui n’avait rien demandé à personne et qui s’était sans doute tout simplement égaré. Ce serait donc une Rain en mode “Madame” (robe et talons) qui se présenterait devant l’animal. Elle ne répondit pas au Patronus. Elle transplana directement à l’endroit indiqué par Ella.



Une fois au milieu de la place, au cœur de la foule qui s’agitait, Rain  leva les yeux vers la silhouette noire du dragon. En effet, il s’agissait bien d’un joli Noir des Hébrides. Elle ne s’en sortirait pas toute seule. C’était pas possible. Elle invoqua son patronus et l’envoya à Charlie avec quelques mots: “ Noir des Hébrides, Clocher centre ville. Emrys. Viens vite.”

Première étape: Calmer la foule.

“Restez calme. Allez doucement vous mettre à l’abri. Il ne fera rien tant qu’il ne nous percevra pas comme une menace.”

La voix de Rain, parfaitement audible, sans être magiquement amplifiée restait calme et claire. Assez autoritaire pour se faire obéir (si les dieux le voulaient), assez douce pour ne pas causer d’agitation chez le dragon. Elle n’avait pas détaché ses yeux de la créature majestueuse. Qui sait comment elle pouvait réagir à un mouvement de foule, déjà que le pauvre bébé semblait désorienté.


résumé:
 



Invité
Invité
• Plus d'informations •
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Mer 18 Juil - 7:29
Elle avait d’abord hésité. L’idée était grotesque. Du moins, elle lui apparaissait fichtrement assez étrange pour décontenancer tout le monde. Sauf si elle se prenait trop la tête à ce sujet. Peut-être qu’ils ne diraient rien, finalement. Peut-être qu’elle s’inquiétait de manière complétement exagérée. Ce n’était rien qu’une envie que l’on pouvait dissocier des festivités du moment.

Il n’y avait rien de farfelu, pas vrai ? A vouloir lui offrir un cadeau alors qu’ils ne s’aimaient pas.

D’un geste gracile, elle lissa le bord de sa cape. Sa silhouette avait changé, depuis la naissance de la petite. La courbe de son ventre s’était délitée ; amenuisée progressivement. Sous les étoffes, il restait bien des traces visibles de sa grossesse désormais passée, mais rien qui ne soit encore aisé à distinguer dans l’amas des vêtements portés.

Alors qu’elle poursuivait son chemin, la boutique de ses souhaits en tête, il lui sembla apercevoir une tignasse blonde au loin. Oh, ne serait-ce pas la dou- DRAGON ! Sa première réaction se trouva être le sursaut. Un léger bond d’incompréhension et de surprise sous le coup de l’annonce. Avait-elle bien entendu ? Du regard, elle chercha la source de cet emportement.

La Suédoise le vit, alors. Superbe. Majestueux. Terrifiant. Suffisamment pour pousser ses pas à reculer. Fuir était une option sérieuse. Se mettre à couvert, tout autant. Elle voulut réagir en ce sens lorsque l’éclat blond revint à ses pensées. Eden ! Les lèvres sérieusement mordues par l’inquiétude, Torvi fila à travers la foule agitée – quoi qu’elle discernât, au-dessus du brouhaha général, une voix claire et limpide qui souhaitait tous les apaiser – pour retrouver la trace de sa collègue.

Elle ne tarda pas à la repérer. Allongée sur le sol. Un homme à ses côtés. Elle n’avait pas une seconde à perdre : tout en avalant sa salive, elle se précipita vers Eden. Réveillez-vous. « Pardon ! » Torvi s’immobilisa brutalement à proximité de l’inconnu, ne lui laissant pas le temps de réagir. « Il faut … La position de sécurité. Elle s’est évanouie ? » Tout en veillant à ne pas empiéter sur les tentatives de l’homme, la sorcière exécuta les gestes qu’elle connaissait désormais par cœur. Se concentrant sur son amie pour ne pas être gênée davantage par la situation aux alentours. « Elle s’appelle Eden. »

Tout en essayant de faire la conversation, Torvi vint tourner la tête de sa collègue sur le côté. « Elle doit … Respirer. C’est plus facile sur le côté. » De son autre main, elle s’efforça de relever les jambes de la blonde vers l’homme. « Prenez, s’il vous plaît et … Je vous … En prie ? Protégez-nous, monsieur. Je vais m’occuper d’elle. » Ces quelques gestes effectués, elle se pencha sur le visage et la tête d’Eden pour l’ausculter avec les connaissances en sa possession.


Résumé:
 
Finn W. Bowmanavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t708-finn-w-bowman-keep-my-gMessages : 1813 Points : 142
Pseudo : Flow
Avatar : Herman Tømmeraas
Crédits : mon talent immense
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les Salines
Patronus: un Mustang
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Mer 18 Juil - 12:58
Fire is catching

- Event -


Il n'est pas prudent d'écarter de ses calculs un dragon vivant, quand on est près de lui.” J.R.R Tolkien  
Tout allait bien à Atlantis. Le ciel était relativement bleu pour un 12 février : il n'y avait que peu de nuages, et une brise agréable venait enrouler d'air frais les quelques fous qui auraient osés sortir les épaules nues, voyant le soleil haut dans le ciel. La ville grouillait, comme à son habitude, et chaque habitant, insectes dans une gigantesque fourmilière de vie, vaquait à son occupation sans se douter ce qui allait bientôt avoir lieu, un événement qui allait assurément déranger leurs petites vies tranquilles.

Finn était de ceux là. Il était rentré dans la ville écossaise depuis seulement quelques jours, et n'avait prévenu personne. Non pas qu'il y aurait grand monde à prévenir, mais passons : il faisait relativement profil bas, car il savait parfaitement que son père avait prévenu qui de droit sur sa petite escapade avec tous ses dossiers confidentiels, et il était bien trop beau gosse pour se faire massacrer le visage par une troupe de Sang Purs en colère. Son retour n'avait rien d’anodin. Trois mois maintenant qu'il arpentait le globe, qu'il avait repris le contrôle de son propre destin en faisant, au passage, un pied de nez gigantesque à son géniteur et bourreau depuis tant d’années. Trois mois durant lesquels il avait peu à peu réappris ce que c'était de vivre, et non plus simplement trainer sa carcasse desséchée sans savoir s'il rassemblerait suffisamment de courage pour enfin en finir ; trois mois où il ne s'était certainement pas assagi, où il était fièrement resté ce Finn Bowman désinvolte et sans langue de bois qui s’était tapé une bonne partie de la population Atlante, mais trois mois également où il avait limité sa consommation de drogues dures, trois mois où il n'avait eu personne à qui répondre, trois mois où il n'avait pas eu besoin d'apprendre des textes de lois obscures applicables à un métier auquel il ne croyait pas. Trois moi durant lesquels il avait enfin pu respirer un peu, pour revenir bien plus fort.

Il avait pris ses précautions. Humphrey Bowman n'aurait pas laissé son fils le menacer, lui et ses clients, sans représailles, mais Finn avait bien fait attention de lui faire savoir que des copies des dossiers existaient, qu'ils étaient en sécurité à l'autre bout du monde, et que s'il devait lui arriver quoi que ce soit, des ordres avaient été donné pour que tout soit envoyé dans les plus grandes agences de presse du monde. Sacré Holly. La petite moldue avait tout de suite accepté cette mission de la plus haute importance, coincée quelque part dans un coin reculé du Cambodge. Quant à l’argent, il était de toute façon intraçable, et Finn avait déjà une petite idée de comment il allait l'investir. Il avait rendez-vous, demain, avec son banquier pour savoir si racheter l'Atlantease était envisageable, une idée qu'il avait eu lors de son court, mais intense séjour à Ibiza.

Toujours était-il qu'il marchait dans les rues d'Atlantis, plus serein qu’il ne l'avait jamais été, comme si un poids avait quitté ses épaules. Il fallait, bien sûr,  qu'un putain de dragon vienne tout gâcher. Au départ, lorsqu’il entendit le cri d'alerte, il pensa à une blague. Ça ne pouvait pas être autre chose, pas vrai ? La cité était censée être protégé contre ce genre d'incidents, dignes d’un de ces films d'action Hollywoodien dont Finn n'avait jamais entendu parler, mais dont Holly n’arrêtait pas de lui rabâcher les oreilles. Mais il leva la tête vers le ciel, vit la bête si immense qu'elle semblait englober le ciel à elle toute seule, et il frémit à l’idée de se faire rôtir par l'un de ses jets de flamme. Preuve qu'il avait changé, puisqu'il y avait de cela quelques semaines encore, il aurait accueilli la nouvelle de quitter ce bas monde par le feu les bras ouverts. Non pas qu'il voulait réellement mourir, sinon, il aurait fait une autre tentative de suicide depuis bien longtemps, mais simplement pour en finir avec cette vie qu'il n’avait pas choisi, dans laquelle il était bloqué, plus profondément que dans n’importe quel sable mouvant.

Ce dragon, quelque part, semblait être l'ombre d'une existence passée qui planait autour de lui, et qui menaçait de l'engloutir : mais il n'allait pas se laisser faire, foi de Bowman. Ses ancêtres avaient beau être des enfoirés d'avocats qui avaient pour seule ambition de se faire le plus de fric possible sur le dos du malheur des autres, on ne pouvait pas leur enlever leur incroyable pugnacité. Quand un Bowman attaque, sa mâchoire ne lâche pas à moins de l'abattre. Finn sortit sa baguette. Il n'hésiterait pas à laisser s'échapper sa magie, bien plus puissante que la moyenne, si jamais ce monstre ailé ne ferait mine ne serait-ce que de s'approcher de sa nouvelle chemise Calvin Klein. Il colla son dos contre un panneau publicitaire, qui vantait les mérites d'un nouveau shampoing au lait de Chartier, retenant inconsciemment son souffle pour ne pas se faire repérer. Un patronus passa à quelques centimètres de lui, le frôlant de son petit museau, et Finn se demanda si quelqu’un essayait de prévenir sa famille de rester chez eux, de ne pas venir en centre-ville. Un pincement au cœur. Est-ce qu'il aurait la chance de pouvoir nouer des liens aussi fort avec quelqu'un, un jour ?

Dans tous les cas, il était prêt. Peu importe ce qui pourrait bien arriver, il n’était pas arrivé jusque là pour se faire bêtement avoir par une bête ailée. Et lorsqu'il entendit la voix de Rain, il se tint d'autant plus en alerte, puisqu'il était à peu près sûr que ses recommandations ne seraient ni écoutées, ni suivies : la peur a cet effet étrange sur l'être humain, qu'il redevient cette proie chassée par les loups durant des milliers d'années et ne suit plus sa raison, mais son seul instinct. La panique allait céder, il pouvait la sentir arriver comme une vague lors d'un tsunami.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 991 WORDS.


Résumé:
 


Tame my hunger, Numb my skin
In the crowd alone, and every second passing reminds me I’m not whole. Bright lights and city sounds are ringing like a drone, unknown. Oh, glazed eyes, empty hearts, buying happy from shopping carts. Nothing but time to kill, sipping life from bottles.
Tatiana L. Voronkovaavatar
• Moldu •
• Moldu •
http://www.catharsis-rpg.com/t1678-tatiana-l-voronkova-y-know-soMessages : 222 Points : 13
Pseudo : Alda/Sha
Avatar : Amelia Zadro
Crédits : Elenwë Galerie
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Appart’ d’Adra qu’elle squatte, tmtc wsh
Patronus: I wish
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Mer 18 Juil - 19:46


FIRE IS CATCHING
ft. Vous ?
Nous pourrions discuter pendant plusieurs lignes de ce que faisait Tatiana avant de découvrir le dragon au centre-ville. Nous pourrions nous attarder sur le pourquoi de son escapade au coeur d’Atlantis, analyser ses gestes, ses allées et venues. Nous pourrions nous étendre sur la difficulté qu’elle a éprouvé à trouver cette fichue glace au caramel salé qu’Adrasteia réclamait avec insistance depuis le début de la journée. Nous pourrions même émettre une parenthèse quant au fait que la future mère n’avait à ce jour encore jamais réclamé un tel parfum de dessert, mais dont elle vantait les vertues comme si elle en consommait à répétition. Nous pourrions observer le visage agacé de la violoniste, qui serrait contre elle son nouveau manteau dispendieux que sa soeur avait insisté à lui faire porter. Nous pourrions dire un tas de choses sur la journée de merde de Tatiana. Mais, hey. Il y a un dragon au centre-ville.

Elle le l’avait pas aperçu tout de suite. Il avait fallu que quelqu’un hurle, qu’une autre perde connaissance, et que l’anarchie s’en suive. Et, enfin, elle avait daigné lever la tête comme l’avait fait la foule. Et elle l’avait vu. Cette bête, ce monstre, perchée sur son clocher, semblait étonnamment calme pour une créature à l’apparence si imposante. Mais ses yeux, malgré la distance, fixaient la foule d’un regard explicitement dérangé. Il observait les agitations des passants apeurés, remuait à chaque cris. Visiblement, il n’aimait pas le remous des habitants, et quiconque avec un minimum de jugeote se serait caché calmement. Or, Tatiana n’avait pas de jugeote ; du moins, pas lorsqu'il était question de magie et de tout ce qui s’y colle. Alors, la voilà à pousser un hurlement, les yeux rivés sur la bête, et et à s’enfuir en jurant à gorge déployée. À son poignet, le sac contenant la glace de Adrasteia s’agitait au fil de ses pas rapides, se cognant au passage contre ses mollets en mouvement.

Elle trouva un mur derrière lequel prendre refuge, et s’y précipita en haletant. Ses cheveux bouclés se mêlaient de plus en plus à chaque foulée, et le vent de janvier commençait à rosir ses joues. Mais la fumée de ses exaltations n’avait rien à voir à côté des véritables nuages qui sortaient des narines du dragon. Tout en le fixant, elle parvint enfin à rejoindre son havre de briques, contre lequel elle se laissa tomber. Son corps frêle n’avait point l’habitude des activités physiques spontanées, et l’adrénaline n’était pas suffisante pour la faire tenir. Elle leva les yeux vers le ciel, puis vers la bête, avant de les faire rouler vers le sol. La tête appuyée contre le mur froid, elle reprenait doucement son souffle alors qu’elle aperçut derrière une voiture à quelques mètres d’elle une silhouette familière. « Ella ? lança-t-elle. » Il n’y eut aucune réponse. La jeune femme semblait occupée à parler à la deuxième personne cachée à ses côtés. « Hey ! Ella ! » Elle se releva, saisit son sac de plastique et se mit à courir vers la seule possibilité d’espoir qu’elle pouvait trouver dans cette situation grotesque.

Rien de tout ça ne devrait arriver. Rien de tout ça ne devrait avoir lieu. Rien de tout ça ne devrait exister. Stupide magie.

Résumé:
 

code by bat'phanie


i’m a sunflower
a little funny ; if i were a rose maybe you’d pick me.
Narrateuravatar
• PNJ •
Messages : 185 Points : 38
Pseudo : --
Avatar : --
Crédits : Catharsis.
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Jeu 19 Juil - 18:11
12 Février 2001
Un Dragon à Atlantis



Les yeux du dragon semblent suivre la forme argenté du Patronus d’@Ella Kvelgen. Il agite sa tête dans sa direction, et semble hésiter à le suivre, battant des ailes un peu plus rapidement. La voix de sa cousine, @Rain Kvelgen, n’attire pas son attention : il plisse les yeux, s’agite, regarde à droite et à gauche.

Le dragon a l’air perdu, et sa frustration ne fait que s’amplifier à chaque minute qui s’écoule.

Il recommence à regarder partout autour de lui, détruisant au passage les tuiles du clocher alors qu’il en fait le tour. Des morceaux s’écrasent au sol, mais il ne s’en préoccupe pas : son attention paraît s’être fixée sur la façade d’un des cafés, recouverte de lierre vivace et de fleurs, probablement magiques pour être écloses à cette saison. Il étire ses ailes dans l’ambition évidente de se rapprocher du café – mais des cris l’arrêtent.

La tension qui s’était lentement tissée dans l’air, telle une toile poisseuse, était désormais insoutenable.

Paniqué par les cris répétés de @Tatiana L. Voronkova et les mouvements de foule, le dragon crache des flammes pour la première fois, embrasant la toiture d’un bistrot.

Ses ailes se déploient, et il atterrit sur le toit du café qu’il regardait, projetant des débris partout autour de lui – il est à cran, et le bruit répété des tranplanages ne fait que l’agacer.

Des bruits de voix lui parviennent – « Reculez ! Ministère de la Magie, n’intervenez pas ! » – mais il n'y prête pas attention : il tente d’enfoncer ses griffes plus profondément encore dans le béton, creusant dans le lierre et les fleurs qui recouvrent désormais ses pattes et poussant des petits animaux à s'en échapper. Sans doute parce que le café sur lequel il s’est perché menace de s'écrouler.

Partie HRP

Les premiers représentants du Ministère viennent d’arriver. Ils sont au nombre de 5 et semblent vouloir d’abord évacuer la population avant de faire quoi que ce soit.

Le dragon est un Noir des Hébrides.

Le dragon n'est toujours pas neutralisable par vos personnages. Il le deviendra peut-être selon vos actions. Le narrateur interviendra une nouvelle fois dimanche 22 juillet en soirée.

En cas de question, vous pouvez contacter Draco ou Poppy !
Charlie Weasleyavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1538-charlie-weasley-not-all-thoseMessages : 174 Points : 0
Pseudo : Miss_Karma/Sophie
Avatar : Dave Beamish
Crédits : CookieStorm
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Enclave résidentielle sorcière
Patronus: Un léopard des neiges
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Jeu 19 Juil - 22:01
Quand le Patronus de Rain se manifesta dans le bureau, Charlie n'y prêta d'abord aucune attention, plongé qu'il était dans la lecture d'un passionnant article sur les ressemblances génétiques entre les dragons de Komodo et les Opaloeils des Antipodes, appuyant l'hypothèse que ces deux espèces sont passées par un processus de spéciation il y avait de cela des milliers d'années. Charlie était toujours fasciné de voir le pas de géant que les recherches magicoscientifiques avaient fait en combinant les connaissances sorcières et moldues.

Mais bien vite, il dut interrompre sa lecture, car la voix pressante de Rain s'éleva dans la pièce. Relevant la tête, ses yeux croisèrent les prunelles félines du léopard des neiges. Il y avait urgence.

« Emrys! » appela-t-il en sortant du bureau, son balai dans une main, une caisse vide magiquement agrandie dans l'autre. « Aide-moi à mettre deux moutons et à les mettre dans cette caisse. Il y a un dragon au centre-ville d'Atlantis. »

Les moutons attrapés, les deux hommes transplanèrent près du clocher. Un seul regard aux ailes de chauve-souris lui permit d'identifier le reptile. Sur l'île de Rùm, une petite horde y habitait, regroupant les derniers rescapés des dragons dont le clan MacFusty avaient eu la garde, avant que le dernier descendant ne succombe à l'appât du gain. Un Noir des Hébrides...

Il n'y avait dès lors que deux explications possibles à sa présence en plein centre-ville d'Atlantis : une migration spontanée. Ou une cause humaine.

Charlie parcourut la foule du regard, mais les cinq sorciers en uniforme du Ministère lui sautèrent aux yeux. Ils ne seraient pas trop de 8 (en comptant Emrys et Rain) pour guider ce dragon hors des zones habitées. Et peut-être même jusqu'à Rùm, pour rejoindre ses congénères. Un nouvel individu ne serait pas de trop pour renouveler le pool génétique de l'espèce. Charlie s'approcha d'une des représentants du Ministère.

« Bonjour! Je m'appelle Charlie Weasley. Je suis dragonologiste à la réserve faunique de l'île de Rùm. Mon expertise et celle de mes collègues Ms. Kvelgen et Mr Bowen pourront certainement vous être utiles. Nous avons d'ailleurs apporté deux moutons pour distraire le Noir des Hébrides. »

Le bétail n'était peut-être pas la nourriture préférée des Noirs des Hébrides, mais au moins, cela lui semblerait plus appétissant qu'un être humain. Mais la première étape était de mettre la population à l'abri. Ou du moins libérer un cercle de 9 m de rayon autour du dragon, dans le cas où celui-ci se décide à cracher à nouveau ses flammes de toute sa puissance.

résumé:
 


Ella Kvelgenavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 322 Points : 57
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Bazzart - Astra
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Ven 20 Juil - 4:20
Quel bordel. Comment c’était même possible qu’une telle situation existe en vrai ? Parce que bon, ça faisait plus rêve d’enfant de 5 ans. Et Ella se l’imaginait très bien, à bafouiller qu’il avait rêvé qu’un gros dragon crachait du feu sur Atlantis. Remarque, hauts les coeurs ; le lézard n’avait pas encore fait tâté de son souffle ardent. Mentalement, elle croisait tous les doigts possibles pour que son imagination n’ai pas proféré quelque prédiction. Putain, manquerait plus que ça. Et pourtant, serait-ce vraiment étonnant de la part d’un Noir des Hébrides affolé et loin de chez lui ? Dans le déni, elle vous dirait que oui.

En voyant sa cousine débarquer, la Kvelgen se détendit un peu. Par contre elle arqua un sourcil en la détaillant ; sérieusement, venir gérer un dragon en talons et en robe ? Décidément, Rain avait un goût pour le défi assez décalé. Elle savait pas si c’était fait exprès ou si elle avait juste quitté son chez elle comme ça, dans la précipitation d’une urgence bien farfelue. Mais bon, ça lui ressemblait bien aussi. Histoire de pas la distraire, elle ne l’interpella pas, la laissant faire son job. Sa détente fut quand même amoindrie par l’idée qu’elle aurait simplement pu se péter une cheville si un talon aiguille décidait de louper un pavé de la place du centre-ville.

Une nouvelle silhouette se dessina dans son sillage, juste à côté de Charlotte, planquée derrière un grand panneau publicitaire. Un mec, qu’elle avait jamais vu ici. Sans doute un étudiant, comme il avait pas l’air bien vieux. Leurs regards se croisèrent un instant et Ella lui offrit un sourire ; un sourire compatissant, qui voulait dire courage. Elle notifia la baguette dans sa main. Sorcier, ce qui signifiait qu’il était capable de se protéger dans le cas où Monsieur – ou Madame – Crache-Le-Feu déciderait de réchauffer l’ambiance.

Une voix familière lui fit tourner la tête ; Anya ! L’une des demoiselles d’honneur au mariage d’Adrasteia. Et si sa mémoire était bonne, elle était aussi non-magicienne. Elle les rejoignit rapidement. Intérieurement, Ella lâcha un gros soupir et tourna son regard vers le ciel couvert ; Thor, tu m’as prise pour Morrigan ? Genre j’peux protéger à moi toute seule deux nanas ! Une fois sa prière silencieuse effectuée, elle voulu s’adresser à la petite, mais un roulement grave, comme si un orage avait hurlé, l’interrompit. Et merde.

Les flammes léchaient le toit d’un bistrot, menaçant d’étendre leur voracité aux immeubles voisins. Et oui, tout est concentré et collé dans un centre-ville, que c’est pratique. En plus, l’énorme bête s’était envolée sur le toit fleuri du café d’en face, sur la gauche. Il était assez loin pour ne pas paniquer, mais bien trop près pour que ce soit sans danger. Le sang de la sorcière ne fit qu’un tour, et je crois qu’elle n’avait jamais serré si fort sa baguette de toute sa vie. Sauf peut-être pendant la Coupe de Quidditch, quand l’armée des ténèbres leur avait fait un coucou. Avec une détermination dans son regard, elle donna ses instructions aux filles :

« - Ecoutez, faut rester calmes surtout. Ne pas s’agiter, ne pas crier. On va faire lentement le tour de la voiture, pour essayer de se cacher un peu plus. Et elle s’exécutèrent, se suivant doucement, jusqu’à être sur l’autre flanc de l’engin. Bon, maintenant faut être discrètes, mais j’vais essayer de vous protéger. Le toit qui soutenait la tonne d’écailles craqua violemment. Et aussi d’filer un coup d’main parce que ces abrutis semblent pas se bouger. » cracha-t-elle en regardant un Auror pas bien loin.

Tranquillement, la jeune femme se redressa et pointa sa baguette sur un des piliers largement fissurés du toit qui menaçait de s’effondrer sous la créature ailée. Et sur des gens paniqués qui essayaient encore de sortir. Respire, va falloir agir vite.

« - Amplificatum ! Le pilier grossit d’au moins quatre fois sa taille initiale, soutenant davantage de surface du toit branlant. Reparo ! Les zébrures brisés se refermèrent, mais ne tardèrent pas à se reformer. Eh vous là ! Oui oui, elle alpaguait littéralement un agent du Ministère. En veillant à ne pas élever trop la voix ; engueuler quelqu'un en chuchotant à moitié, ça divisait automatiquement la crédibilité par deux. Le toit va tomber sur la tronche des gens, au lieu de gueuler que vous êtes Auror, vous voulez pas genre agir ? J’sais pas moi, renforcer le toit, transplaner à l’intérieur du café pour évacuer les gens, balancer des Aguamenti sur le feu. C’est pas les solutions qui manquent hein ! »

Et puis elle se rabaissa derrière la voiture qui faisait office d’abri, souriant à ses petites protégées, pas peu fière non plus d’être intervenue.

Résumé:
 


warden
When the night comes, I pity those who are afraid to blow the candle, stare into the black abyss, offer a drop of their soul to the darkest forces of earth and beyond, for I am not afraid and I know the abyss will stare right back at me
Alistair Fawleyavatar
• Moldu •
http://www.catharsis-rpg.com/t1235-alistair-you-can-call-me-susaMessages : 646 Points : 0
Pseudo : Callipyge
Avatar : Andrew Scott
Crédits : Avatar : / | Signature : QUIET RIOT.
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Habitat Troglodyte — Demeure #2
Patronus: /
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Ven 20 Juil - 5:24
Place du marché - 12 Février 2001.

Le hasard fait parfois si bien les choses. Pour un membre de Gloriam, se retrouver sur un terrain de ce genre, en train de tomber en ruines à cause de la magie, c'est un bonheur. Un moyen de prouver enfin à quel point la magie peut être une abomination. Et pourtant... Je n'en ferais rien. J'avais mis plusieurs minutes à comprendre, pour tout dire. Plusieurs secondes à réaliser cela. Le reste du temps, qui faisait gronder les murs et trembler les plafonds... J'avais paniqué. Et je paniquais toujours. L'instinct primaire et grégaire de l'humain en fuite, celui de la jungle. Comme toujours, je me sens si faible d'être moldu lorsque ce genre de situation se produit. Ca me donne envie de vomir.

Dehors, on voyait l'agitation, ces abrutis d'Aurors qui essayaient de contrôler le problème. Et quel problème d'ailleurs ? Parce que dans le café trop insonorisé, tout ce qu'on entendait, c'était l'effondrement du bâtiment dans lequel on se trouvait et les hurlements des clients qui courraient en direction de la sortie. Lorsqu'un cri et la vue de quelques flammes nous est parvenus, un homme dans le café à lancé le mot Dragon dans l'air, sûr de lui, ce qui n'a pas aidé à la panique. On a vu le proprio se barrer par la porte de derrière, seul, et la verrouiller derrière lui, une putain de pourriture. Alors pour sortir, il a fallu prendre les grands moyens. J'avais poussé une femme pour passer devant elle, sans trop me soucier des répercussions, mais une énorme brique vint briser mon chemin et manquer de me faire tomber. J'ai beau jurer contre ce morceau de pierre, ça ne me fait pas courir plus vite.

Après quelques minutes à nous battre, j'arrive finalement à sortir de là, avec Logan au bout de mon bras. Je l'avais presque oublié, Logan. Il fait partie de Gloriam, il est jeune mais il a une force que je n'ai pas : il n'a plus peur. Depuis le début il a ce regard ahuri, presque satisfait. Il a bien trouvé son compte dans l'organisation, il voit toujours avec deux coups d'avance. Moi, je sens mon cœur qui bat et manque de sortir de ma poitrine. Je le cache, évidemment, car ma réputation est en jeu, mais je n'ai qu'une envie et c'est de me barrer en Irlande.

Une fois dehors, on a ce réflexe normal de nous retourner pour voir ce qui trônait au-dessus du café où on était tranquillement en train de planifier une attaque. Le mec à l'intérieur avait bien vu, cette chose, c'est un dragon. Immense. Je chancelle presque en reculant pour continuer de nous éloigner, Logan est fasciné, il tire sur mon bras pour qu'on reste un peu dans le coin et fini par me murmurer : Al, on doit jouer le jeu, on doit trouver quelqu'un et dire que tout ça c'est la faute du gêne magique. Je ne dis rien, mais putain, non, on doit se barrer, pauvre con.

En continuant de reculer à l'aveugle, je ne maîtrise pas grand chose alors je finis enfin par me retourner pour chercher une sortie. A la place je trouve un visage connu, un visage que j'aurais préféré ne pas trouver ici. Elle est bien trop jeune pour être jetée dans ce genre de conneries, Tatiana ne devrait pas être là, même si je sais qu'elle a sûrement vécu aussi longtemps que moi, dans le fond. Alors je lâche Logan en lui faisant un signe de tête vers la jeune fille, proche des agents du Ministère, une aubaine de faire d'une pierre deux coups, mais encore une fois, je n'en profiterais que trop peu. « EH ! Qu'est-ce que tu fais là toi, tu devrais pas rester ici. » je lance à Tatiana, avant de me retourner vers les Aurors. « Et vous là... Ca vous dérange pas de nous regarder sortir de là sans rien faire ?! Y'a encore des gens là-dessous, le proprio est un con qui s'est barré par la porte de derrière, faites votre job putain ! ». Je crache aux pieds du mec que j'avais interpelé avant de me rapprocher de la gamine. J'arrive toujours pas à comprendre pourquoi j'ai ce besoin de protection avec elle, elle se débrouille bien mieux que moi, pourtant. Alors je dépose doucement une première main sur son épaule avant de lui demander « Ca va ? T'es pas blessée ? ». Je sens le sang qui circule dans tout mon corps palpiter au rythme de mon cœur qui n'en peut plus. Si je ne me barre pas d'ici vite fait, clairement, je ne vais pas tenir... Mais je n'arrive même plus à parler pour suggérer l'idée à Tatiana.

Spoiler:
 


STEALIN' STONES & BREAKIN' BONES
You're always gonna have problems lifting a body in one piece. Apparently the best thing to do is cut up a corpse into six pieces and pile it all together.

Eden M. Ivyavatar
• Professeur •
http://www.catharsis-rpg.com/t1513-eden-mia-ivy-revenante#36053Messages : 383 Points : 10
Pseudo : Marie la pas jolie.
Avatar : Candice Accola
Crédits : Bazzart
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Southampton / Atlantis
Patronus: Inconnu - Pas assez puissante
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Ven 20 Juil - 10:26
Fire is catching  

feat. Eden Ivy & vous ?



Elle se sentait affreusement dans les vapes. Pour être honnête, elle avait l'impression qu'un marteau piqueur lui défonçait les oreilles. A moins que ce soit les neurones. Elle ne savait plus trop où situer tout cela pour le moment. Elle dû prendre un moment pour ouvrir les yeux et s'y reprit à plusieurs fois. Cependant, les cris autour d'elle la firent se dépêcher davantage. Elle discerna deux silhouettes au-dessus de son corps. Un homme, qui semblait franchement...magnifique. Eden aurait pu avouer si son état avait été autre que son côté bisexuel se réveillait comme un lion dans sa poitrine. Mais c'était la deuxième silhouette qui lui semblait familière. Tentant de reconnaître la femme aux cheveux noires, elle fit enfin le lien. Torvi ! Reportant son attention sur son amie, elle demanda :

-Torvi ? Qu'est-ce qu'il se passe ? Depuis combien de temps je...

Portant une main à la bosse qui se formait sur sa tête, Eden jeta un regard autour d'elle. A quelques mètres d'elle, sur le toit d'un café se trouvait...Non...Impossible. Un dragon ? Sérieusement ? Il était tout simplement magnifique, dangereux également bien-sûr. Gigantesque. Il avait des écaillles d'un noir obsidien et des yeux aussi rouges que des rubis. Mais...Comment avait-il pu arriver jusqu'ici ?

-Oh mon dieu. Il faut faire évacuer la place. Absolument. Merci beaucoup Torvi, merci.

Elle tenta de se lever malgré les vertiges qui l'assaillirent. Remarquant à nouveau l'homme à ses côté, elle continua :

-Je ne peux que vous remercier également Monsieur. J'ai toujours une manie de termier dans les plus mauvaises situations. Merci à vous deux encore une fois.

Prenant son sac, elle rechercha une potion de Pimentine qu'elle avala en quelques secondes puis, se tournant vers ses acolytes, elle déclara :

-Il faut absolument faire quelque chose pour mettre les personnes à l'abri et voir s'il y a des blessés. Torvi, je pense que tes talents vont nous être utiles. Avec ce que ce dragon a foutu comme pagaille, il va y avoir du boulot. Je pense qu'on ne peut rien faire pour le calmer, ce n'est pas de notre ressort. Il faut faire en sorte de ne pas attirer son attention.


made by guerlain for bazzart


HRP:
 


Charlotte Mooreavatar
• Étudiant Moldu •
Messages : 34 Points : 19
Pseudo : Cha
Avatar : Adelaide Kane
Crédits : bella ciao (bazzart)
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Ven 20 Juil - 17:22
Elle peinait, ses bras trop frêles pour soutenir avec joie ces sacs jusqu'à la montagne d'or blanc qui leur servait de demeure, sans se plaindre intérieurement de ne pas simplement faire flotter la tripotée de victuailles qui allaient bientôt garnir leur frigo. Toutefois, elle était contente. La coloc se passait bien. Elle apprenait plein de trucs auprès d'Ella, qui n'hésitait pas à l'envoyer bouler quand elle était crevée. Parfois dans son lit elle se morfondait, se disant qu'en tant que Moldue dans ce monde d'individus extraordinaires elle serait condamnée au statut d'enfant maladroite toute sa vie. Puis elle se rappelait ses objectifs et se prenait à rêver de ses capacités, lorsqu'elle parviendrait, avec ses collègues, à trouver la recette technologique de la magie. Elle s'endormait, satisfaite, bavant sur l'oreiller comme une gosse.

Comme une gosse. C'était un peu comme ça qu'elle était, face à chaque nouvelle créature magique qu'elle rencontrait. Emerveillée, des étoiles dans les yeux, voulant adopter cette charmante bestiole, observer pendant des heures cet escargot qui change de couleur... Mais voilà certaines de ces mignonnes créatures se révélaient redoutables et farouches. Un peu comme ce qu'on dit des animaux en Australie. Tiens, il fallait qu'elle fasse cette remarque à Ella.
Ça, c'est ce qu'elle se disait y'a deux jours. Quand quelqu'un a hurlé « DRAGON » au milieu de la ville, elle n'y a pas pensé. Pas tout de suite – que voulez-vous, n'est pas sain d'esprit qui veut, et personne n'est maître de ses pensées.

Donc là, elle était comme une gosse. Comme un petit bébé terrifié devant l'ombre du chat qui fait le dos rond dans la lumière projetée du téléviseur, alors qu'on est censé dormir, la porte ouverte parce qu'on craint la nuit. Elle tremblait, elle était paralysée. Et en même temps, tout ça ne paraissait pas vraiment réel. Son instinct de survie, certainement, lui hurlait qu'elle rêvait pour qu'elle ne se mette pas à paniquer et se mettre elle, les carottes, les œufs et tout le reste en danger de méchoui instantané.
Elle sentit la poigne ferme de sa colocataire l'attirer à elle et, de bonne volonté, se cacha avec elle derrière les voitures. Elle cligna des yeux, bégaya. « Ella, faut faire quelque chose, c'est... pas normal, non ? C'est normal ? C'est dangereux non ? P... pourquoi c'est là tout seul ? » Elle fouilla dans ses poches, à la recherche de sa magie à elle. Son Nokia 3210. « Je... J'ai toujours le répertoire de la fac dans mon sac, je peux appeler le service des biologistes, tu crois ? » Sa voix était fichtrement précipitée, pas sûr que la blonde ait compris un traitre mot.

Mais elle lui disait de se concentrer sur la bête, pendant qu'elle se chargeait d'appeler la bonne personne. Foutus magiciens, toujours une carte d'avance dans la manche. Elle hocha la tête mais regarda néanmoins Ella bouger son bout de bois favori... et parler à un truc invisible. Ok, peut-être qu'elle s'en servait comme micro. Ce n'était pas le moment de se poser des questions inutiles. Regarder le dragon. Etrangement, alors qu'Ella parlait dans le vide, Charlotte ressentait comme une douceur au creux de ses veines. Une once de courage et d'espoir vint la gagner.
L'arrivée de la spécialiste n'eut pas immédiatement d'effet – bordel, se fait-on jamais au transplanage de ces gens ? Et apparemment, elle ne connaissait pas personnellement l'énorme bête – d'où venait-elle donc ? Une autre fille courra vers elles. Ella semblait la connaître – Cha esquissa un sourire, au moins elles étaient pas seules. Vu l'inquiétude de celle-ci et le ton de la coloc, elle ne devait pas bien pratiquer l'art de la baguette non plus.
Puis les choses accélérèrent. Le dragon bougea. Des gens arrivèrent – des officiels, pour le coup, la situation serait certainement bien vite réglée. Le dragon cracha sa bile chatoyante et le pilier... « Le café... Le café, Ella, les gens sont pas au courant... » murmura-t-elle, les yeux rivés sur les tuiles de la toiture nouvellement menacée. Et la colère de son amie éclata – elle avait bien raison ! Tous ces gens munis de pouvoirs autour d'une place, et ce n'était pas possible de gérer un animal qui crache du feu ? Surtout que deux spécialistes – dont un avec deux moutons, il avait dû repérer le plan méchoui dans les pensées de Charlotte – étaient présents. Merde.
Tremblotante, pitoyable, elle tenta à nouveau : « Je... je peux appeler les pompiers et prévenir l'hôpital au cas où... » Le Nokia 3210 dans sa main ou la preuve de l'impuissance par Charlotte Moore, 2001, écran en noir et vert dégueulasse de pixels.
Résumé:
 
Rafe W. Everettavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1845-rafe-w-everettMessages : 43 Points : 0
Pseudo : Oror
Avatar : Tom Hiddleston
Crédits : teardrop
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les salines
Patronus: Un Ratel ; un peu hargneux mais adorable
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | Sam 21 Juil - 8:37
« Pardon ! » Avec un bref sursaut, le braconnier releva les yeux sur la nouvelle venue, soupirant mentalement de soulagement face à cette apparition divine. « Il faut … La position de sécurité. Elle s’est évanouie ? » « Oui, mais je ne sais pas si c'est à cause du dragon où d'autre chose... Je n'ai pas vu ce moment là. » Trop obnubilé qu'il l'était par le superbe spécimen ailé qui s'agitait gentiment au dessus de leur tête. « Elle s’appelle Eden. » Il hocha de la tête, pour signifié à la jeune femme qu'il avait comprit, lui laissant également toute la place dont elle avait besoin. Elle avait l'air de savoir ce qu'elle faisait elle, contrairement à lui, et il n'allait surtout pas la contredire là dessus. Il fardait sans cesse un oeil sur le dragon et profita de ne plus s'occuper de la prénommée -et fort agréable à regarder- Eden pour user de sa baguette le plus lentement possible et renverser une table entre le dragon et eux. Pitoyable barrage certes, mais qui bouchait un peu la vue du reptile, ce qui était toujours utile, surtout qu'il commençait à gentiment s'agiter en voyant passer un patronus messager et à entendre les cris des passants effrayés.

« Elle doit … Respirer. C’est plus facile sur le côté. » Encore une fois il acquiesça en revenant vers les jeunes femmes. A tout y réfléchir, elle n'avait pas l'air de parler très bien anglais la nouvelle venue, mais c'était tout à fait compréhensible. « Prenez, s’il vous plaît et … Je vous … En prie ? Protégez-nous, monsieur. Je vais m’occuper d’elle. » « Ça, je peux le faire. Ne vous faites aucun soucis. » Il suivit les demandes de la jeune femme, maintenant les jambes d'Eden, tout en restant prêt à agir. Mais ce qu'il vit le fascina autant qu'il lui glaça l'échine...

Le feu destructeur ne tarda pas à sortir du dragon pour illuminer joyeusement le toit d'un café non loin d'eux avant de prendre son envol pour atterrir avec fracas sur un toit -Dieux merci, pas le leur. Une foule de petits débris ne tarda pas à les atteindre, mais en un coup de baguette et un murmure, la barrière protectrice les enveloppa, les empêchant d'être atteint. Les claquements caractéristiques des arrivées en transplanage résonnèrent dans l'air et très vite, une voix retentit au dessus de la foule. « Reculez ! Ministère de la Magie, n’intervenez pas ! » Enfin des renforts ! Ou pas. C'est avec un certain scepticisme qu'il observa la foule s'agiter plus encore. Heureusement, des gens qui semblaient plus s'y connaître en terme de dragon firent leur apparition, armés de mouton. Cette vision arracha un sourire à Rafe, qui le garda en baissant les yeux sur Eden qui revenait enfin à elle.

Elle sembla un peu perdu au départ mais heureusement, elle reprit assez vite ses esprits et ne se retrouva pas complètement paniquée face à la vision du dragon, ce qui rassura Rafe. Sans doute l'aurait-il assommé si elle s'était mise à hurler... « Je ne peux que vous remercier également Monsieur. J'ai toujours une manie de terminer dans les plus mauvaises situations. Merci à vous deux encore une fois. » « Mais c'est avec plaisir ! » Il sourit, presque joyeusement malgré la situation. Mais il se voulait rassurant et il était complètement maître de ses gestes et de son esprit alors comment mieux l'exprimer ? Il semblait que sur la place, pas mal de gens perdaient leur sang froid, aux cris qu'il entendait. La situation était en train de méchamment dégénéré...

« Il faut absolument faire quelque chose pour mettre les personnes à l'abri et voir s'il y a des blessés. Torvi, je pense que tes talents vont nous être utiles. Avec ce que ce dragon a foutu comme pagaille, il va y avoir du boulot. Je pense qu'on ne peut rien faire pour le calmer, ce n'est pas de notre ressort. Il faut faire en sorte de ne pas attirer son attention. » « Ne pas attirer son attention risque d'être compliqué, il est sensible au bruit. Les transplanages répété de tout à l'heure quand les Aurors sont arrivé l'ont assez agacé... Mais je suis d'accord, il faut évacuer ce café... » Il jeta un œil aux autres, repérant les tentatives de réparation du café, un peu vaine. Certaines personnes sortirent saine et sauve, ce qui était une bonne chose. Le garçon reposa son attention sur les filles et reprit doucement, mais avec détermination. « Je vais transplaner dans le café pour en faire le tour et voir ce qu'il y a. Si certains sont dans les vappes, je ferais des allers retours en les déposant... Plus loin. Essyaez de vous occuper des gens sur la place ? Si le dragon vous repère et semble vouloir vous manger toute crue, balancez un patronus en l'air, qu'il détourne son attention et suive le patronus plutôt que vous. Mais ne l'attaquez pas, au risque de le piquer à vif et qu'il fasse un nouveau barbecue... » Il sourit à nouveau, désignant le fond de la place, plus safe que le reste. « On se retrouve par là bas dans quelques minutes ? »

Rafe regardes les filles, attendant sagement leur accord quelques secondes, histoire de voir aussi si elles avaient des questions, avant de disparaître dans un claquement caractéristique. Il ne tarda pas à réapparaître à l'intérieur du café, où se trouvait encore quelques personnes terrifiées. « Il faut sortir d'ici, le bâtiment va s'effondrer. Allez dans le calme et filez, quittez la place. Mais dans le calme ! Je vous en prie. Si vous ne pouvez pas bouger, manifestez vous ! Que je vous embarque plus loin... » Des craquements sourds au dessus de sa tête le fit grimacer, mais peu importe. Il poursuivit sa fouille de la grande salle intérieure, allant aussi dans les cuisines, exhortant les gens encore là à sortir dans le calme, lui même gardant le sien pour montrer l'exemple. Il espérait seulement que cela fonctionnerait... Et avant que le bâtiment ne s'écroule si possible...

Résumé:
 


Rafe Wyatt Everett
A la découverte d'un autre monde, d'un autre univers... Et ses richesses. Surtout ses richesses... ▬ Life is simple ; make choices & never look back
Contenu sponsorisé
• Plus d'informations •
Sujet: Re: [EVENT] → Fire is catching | 
[EVENT] → Fire is catching
Page 1 sur 3
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fire is catching and of we burn, you burn With us...
» [EVENT] On fire ~ LIBRE (couloirs)
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Recherche open : Fire & Shadow
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: