Cherche professeur particulier, très patient pas trop sévère.

Jules Mooreheadavatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1851-jules-bringing-peace-to-the-wMessages : 138 Points : 83
Pseudo : Selt
Avatar : Lili Reinhart
Crédits : Selt
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus: Bélier
Informations supplémentaires:
Sujet: Cherche professeur particulier, très patient pas trop sévère.  | Mer 11 Juil - 10:14
"Ok ma grande, c'est pas le moment prendre la poudre de cheminette". Après avoir pris une grande inspiration, Jules lève le poing. Elle hésite encore un dernier instant avant de toquer à la grande porte de bois dressée devant elle.  Elle est rentrée dans cette salle de classe des dizaines de fois déjà, mais être seule face à Mr De Vald, c'est une première plus qu'intimidante. Il est absolument impossible qu'en accédant à sa requête il y a quelques semaines, le professeur se soit rendu compte de l'ampleur de la tache qui l'attendait. Jules n'est pas mauvaise en sortilèges et enchantements. Non, elle est nulle. Toute magie semble quitter son corps quand elle s'empare de sa baguette, ou du moins tout contrôle de sa magie. Jusque là, elle n'a jamais obtenu de résultats satisfaisant à ses examens dans les matières pratiques et ça ne la dérangeait pas tant que ça jusqu'à ce qu'elle entende parler des Salamenders. Entendons-nous : Jules a toujours su qu'elle était une femme de l'ombre, une chercheuse, une théoricienne, mais elle n'a pas l'impression qu'un groupe de justiciers aient besoin d'une personne comme elle. Elle est persuadée que même si elle arrive à les contacter, ils vont la rejeter en ricanant. Alors si jusqu'à maintenant elle acceptait d'être médiocre en sortilèges, cette fois-ci il est temps d'agir et de devenir forte, de devenir la personne qu'elle rêve d'être.

La porte s'ouvre, dévoilant la même salle de classe que d'habitude. C'est logique, mais c'est aussi rassurant. "Bon, ça ne sera peut-être pas si mal". Mr De Vald est là, quelques mètres plus loin, baguette en main, l'air accueillant. "Comment..? Ah oui, bien sûr..." Jules a beau se rendre compte que c'est tout à fait normal qu'il soit capable d'utiliser la magie pour ouvrir une porte,elle a tellement gardé ses habitudes de moldue à cause de sa faiblesse en sortilèges, qu'un rien lui paraît infaisable.

Bonjour monsieur, merci de prendre le temps de faire quelques séances avec moi, j'espère ne pas vous décevoir.

Elle dit ça, mais elle sait qu'elle va le décevoir. En tout cas, elle est déjà déçue d'elle-même. En secret, elle espère qu'il n'attend pas grand-chose d'elle et qu'il va lui donner des exercices ridicules, parce que si il commence à lui demander de réaliser des sorts de niveau universitaire, elle n'y arrivera jamais.

Après un moment d'hésitation supplémentaire, Jules s'avance et referme la porte derrière elle. Elle ne sait pas trop comment ça va se passer, alors elle reste là, immobile et mal à l'aise. Sa baguette est comme toujours accrochée à sa ceinture et elle ne sait pas si elle doit la sortir ou non et elle n'a pas pu s’empêcher d'apporter des livres au cas où alors elle son sac commence à peser lourd sur son épaule. "Dis quelque chose Jules, allez, trouve un truc intelligent à dire...". Elle esquisse un sourire gêné, mais reste silencieuse. Heureusement que De Vald est connu pour son énergie communicative, parce qu'elle a bien besoin d'un coup de pouce.
Démétrius De Valdavatar
• Professeur •
http://www.catharsis-rpg.com/t1841-deme-le-gentil-francais-et-saMessages : 114 Points : 0
Pseudo : Holly
Avatar : Sam Claflin
Crédits : Myself
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les Demeures Aménagées aux Salines
Patronus: Un ours énorme
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Cherche professeur particulier, très patient pas trop sévère.  | Jeu 12 Juil - 6:48

Des cours particuliers, pour une élève particulière.

Jamais encore Démétrius De Vald n'avait refusé d'apporter son aide à un élève. De tout temps et même lorsqu'il en était lui-même un, le français eut toujours soutenu ses camarades dans sa matière fétiche : les Sortilèges. Il est passionné, très talentueux et chaque jour n'est pour lui que l'occasion de perfectionner ses connaissances et capacités sur le sujet. Depuis la transition qu'il connut entre l'enfance moldue et l'enfance sorcière, jamais il ne lâcha sa baguette ! Perfectionniste pour lui-même et complètement amoureux de la Magie, Démétrius considère clairement le maniement des enchantements et sorts comme un art. Son huitième art, comme il aime l'appeler ! Ce fut donc tout à fait normal pour le professeur d'accepter de donner des cours à une élève dans le besoin.
Le cas Moorehead était assez intéressant : bonne élève, studieuse, travailleuse, attentive... mais qui malgré tout cela, connaissait de réelles difficultés en terme de sortilèges ! Alors, lorsqu'elle vint à lui ce jour-là dans son bureau, il n'eut aucun doute quant à ses possibilités d'évolution en la matière et il trépignait déjà par avance des cours qu'il allait lui donner.

Le fameux jour arriva et Démétrius, pour une raison inconnue au bataillon, semblait vouloir mettre de l'ordre dans la classe, comme une sorte de marionnette désarticulée. De ses mains et de ses bras, il tentait en vain de donner un aspect organisé au lieu de ses cours mais c'étiat chose vaine, évidemment. Alors, tandis qu'il s'agenouillait pour ramasser un emballage de friandise enchantée qui traînait au sol, un son parvint à ses oreilles. Cet enchantement annonçait la présence de quelqu'une à la porte et d'un mouvement expert, il ouvrit la porte avec sa baguette, sans même regarder dans la direction de cette dernière.

« Entrez donc ! » Brailla t-il depuis le dessous du bureau, avant de se redresser en tout hâte, n'étant pas sûr que la jeune élève l'ait distinctement entendu derrière ce bloc de bois massif.

Elle était dans l'ouverture de la grande porte, stoïque et visiblement paralysée par des craintes muettes. Démé' eut le réflexe d'adopter un sourire bienveillant et une posture tout à fait de circonstance, la baguette en main et les bras ouverts comme un Christ tout à coup ressuscité : en aucun cas une tenue de circonstance, du coup.

« Bonjour monsieur, merci de prendre le temps de faire quelques séances avec moi, j'espère ne pas vous décevoir.

Elle s'avança enfin, referma la porte derrière elle mais ne se décidait toujours pas à progresser vers son professeur. Démétrius se mordit la lèvre, interloqué. Qu'elle est timide cette élève ! Il l'observa et ne put que constater la charge sur son dos, le professeur lança un sort et dégagea le dos ainsi que les épaules de la jeune femme, ôtant son sac qui attérit contre le bureau juste en face de lui, comme un subtil message : "approche" !

- Mais vous ne me décevrez pas, Jules. Dit-il avec un sourire franc et montrant le bureau près de lui d'un bras protecteur. Venez, approchez, n'ayez pas peur ! Je suis ici pour vous et rien que pour vous ! »

Elle est mignonne...
Il ne put retenir cette réflexion tandis que la sorcière tardait à prendre une décision quant à la traversée de la classe assez grande, il fallait l'avouer. Il souhaitait vraiment l'aider, la rassurer et peut-être parvenir à améliorer son niveau en sorts. Qu'attendait-elle ? Avait-elle peur de lui ? Le constat précédent à propos de la jeune femme fut une sorte de réflexe qui pendant un temps, rendit invisible l'anxiété visible de son élève : elle craignait de ne point y arriver et cela n'arriverait pas sous son aile, Démétrius en était certain !
Pando


I PUT A SPELL ON YOU
Et toc ! Remonte ton slibard, Lothard !

Jules Mooreheadavatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1851-jules-bringing-peace-to-the-wMessages : 138 Points : 83
Pseudo : Selt
Avatar : Lili Reinhart
Crédits : Selt
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus: Bélier
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Cherche professeur particulier, très patient pas trop sévère.  | Dim 22 Juil - 8:03
Jules retient un léger sursaut quand son sac quitte ses épaule pour venir se poser près du bureau qui semble être prévu pour elle. Elle avance jusqu'à son professeur d'un pas circonspect, toujours un peu prostrée. "De quoi j'ai peur d'abord? C'est vraiment ridicule." Elle essaye de relever un peu le menton et tente un petit sourire.

"Merci beaucoup en tous cas, j'ai vraiment pris du retard sur les autres et je commençais à penser que c'était irrémédiable."

Elle se mort la lèvre en se rappelant qu'elle a déjà remercié monsieur de Vald. Elle ne veut pas qu'il pense qu'elle lui lèche les bottes pour améliorer sa note. Non, Jules veut vraiment s'améliorer, elle veut devenir plus capable, plus forte. Jusque là, elle n'a pu s’entraîner que seule ou avec des camarades et ses connaissances théoriques n'ont pas suffit à pallier son manque de contrôle. Elle est persuadée que c'est lié avant tout à son manque de confiance en elle, en tout cas il lui semble avoir lu quelque chose comme ça dans un livre. Tendue, Jules a les jambes en cotons et la gorge sèche. L'attitude du professeur se veut amicale et rassurante, mais elle sait que malgré tous ses efforts, elle ne se détendra pas avant d'entrer dans le vif du sujet. Ne sachant pas vraiment si elle veut qu'elle s'asseye ou non, elle reste debout et entreprend de lui expliquer son problème.

"En fait, je connais les sorts, j'ai lu tous les livres au programme à Poudlard et ici, mais je n'arrive a lancer correctement que les plus simples. Je ne sais pas pourquoi, pourtant j'ai vraiment l'impression de tout faire comme il faut."

Si il y a bien un type d'ouvrages dont Jules ne raffole pas, ce sont les livres de sorts. Elle n'a pas cherché à en apprendre plus en lisant tout ce qu'elle pouvait trouver à la bibliothèque en la matière parce qu'elle sentait bien que le problème ne venait pas de là."Remarque je pourrais postuler dans une boutique de farces et attrapes, mes sorts ratés leurs serviraient surement.". Elle ne peut pas oublier la fois ou sa tentative d'Aguamenti a résulté en un pathétique filet d'eau soumis à la gravité, ni la pièce exiguë dans laquelle elle s'était retrouvée bloquée parce que son Alohomora avait complétement bloqué la serrure. Elle a fini par découvrir au fil des années que plus elle réfléchissait avant de lancer un sort, plus elle stressait et plus elle avait de chance de le rater. Ainsi, dans des cas de défense, elle a réussi par réflexe à sortir des Stupefix et même un sort de confusion une fois. Le problème, c'est que réfléchir à tout, tout le temps, souvent de façon exagérée, c'est ce qui la caractérise. Comment s'améliorer si pour ça il faut se renier? Et est-ce que dans ce cas c'est vraiment une amélioration? "Tu pars encore trop loin Jules."
Démétrius De Valdavatar
• Professeur •
http://www.catharsis-rpg.com/t1841-deme-le-gentil-francais-et-saMessages : 114 Points : 0
Pseudo : Holly
Avatar : Sam Claflin
Crédits : Myself
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les Demeures Aménagées aux Salines
Patronus: Un ours énorme
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Cherche professeur particulier, très patient pas trop sévère.  | Dim 22 Juil - 18:30

Des cours particuliers, pour une élève particulière.

Qu'elle semble stressée...
La frêle élève du jour était visiblement troublée face à cette situation. Démétrius avait connu de jeunes sorciers en difficulté tout comme elle mais il n'était point sûr d'avoir déjà prêté main forte à un apprenti si anxieux.

« Merci beaucoup en tous cas, j'ai vraiment pris du retard sur les autres et je commençais à penser que c'était irrémédiable. Osa t-elle après s'être enfin approchée de son professeur et de fait, du bureau qui l'attendait. En fait, je connais les sorts, j'ai lu tous les livres au programme à Poudlard et ici, mais je n'arrive à lancer correctement que les plus simples. Je ne sais pas pourquoi, pourtant j'ai vraiment l'impression de tout faire comme il faut.
- Mh...
Elle a clairement besoin de moi, mais qu'elle s'assied d'abord ! Je vous l'ai dit, je suis là pour vous aider. Installez-vous confortablement Mademoiselle. Il pointait la chaise prédestinée de son index, d'une manière à la fois spontanée et nonchalante : mais n'est-ce pas la description parfaite dudit professeur ? Lorsque ce fut fait, il repris la parole, mains plaquées contre son propre bureau et fixant son élève dans les yeux. Lancer un sort n'est pas seulement une gestuelle de baguette doublé d'une énonciation distincte, Mademoiselle. Il s'agit de ressentir le sort. Sa voix devint plus suave, la passion dans ses yeux également, comme à chaque fois que le français parlait de Magie. Il ne put retenir un sourire, toisant soudainement l'entièreté de la salle de classe comme revivant de précédents sortilèges. La baguette doit être non seulement la prolongation de votre bras mais aussi celle de votre âme. Le sorcier doit avoir confiance en sa propre magie. S'il connait des doutes quant à ses capacités, ses chances de réussite ou tout bonnement à son propos, il y a de grands risques pour que le sortilège ne foire... Alors, se pourrait-il que vous ayez des doutes sur vos compétences sorcières, Mademoiselle Moorehead ? »

Il ne savait rien d'elle, il ne se doutait pas non plus de ses origines moldues et dieu sait que cela aurait créé un lien direct entre le professeur et sa disciple. Démétrius connaissait que trop bien l'apprentissage de la Magie lorsque l'on demeurait né-moldu et que tout à coup, la sorcellerie entrait dans sa vie. Si la jeune femme souffrait de ses difficultés en terme de sortilèges, que pouvait dire Démétrius lui-même de ses erreurs continuelles en Potions ou de son incapacité à regarder un autre voler sur un balai ? Il n'avait pas pour ambition de faire de Jules la meilleure de ses élèves mais bien de l'encourager à croire en elle. La belle semblait perdue, tourmentée de ne pas réussir. Il s'approchait alors, prenant la chaise à côté de la sienne et s'installant juste en face d'elle, au même bureau. Les jambes de part et d'autre de son assise, les coudes contre la table et la moue amusée, il ne put se retenir.

« Comment une fille aussi volontaire, passionnée, pourrait-elle bien échouer dans ma matière ? Mh ? » Démétrius souriait, le regard pétillant.

Pando


I PUT A SPELL ON YOU
Et toc ! Remonte ton slibard, Lothard !

Jules Mooreheadavatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1851-jules-bringing-peace-to-the-wMessages : 138 Points : 83
Pseudo : Selt
Avatar : Lili Reinhart
Crédits : Selt
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus: Bélier
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Cherche professeur particulier, très patient pas trop sévère.  | Jeu 26 Juil - 11:43
Jules s'assied enfin, obéissant à la demande de son professeur. Cette position la rassure : elle est désormais l'élève attentive, qui prend des notes sur ce que dit son professeur. D'ailleurs c'est vrai ça, elle a besoin d'écrire ce qu'elle va entendre, juste pour être bien certaine de tout imprimer. Elle se penche vers son sac et récupère un crayon et son carnet. Après avoir été élevée dans une famille moldue, Jules ne s'est jamais vraiment habituée aux plumes. Quoiqu'une plume à papote lui servirait énormément quand elle retranscrit ce qu'elle lit pour rassembler toutes les informations. En cherchant une page vierge, elle écoute les explication de Monsieur de Vald avec attention. Elle sait bien qu'il faut croire en sa magie, se lier avec sa baguette et ne faire plus qu'un avec elle pour réussir les sorts, mais elle n'arrive pas à l'appliquer. Les paroles du professeur font écho à ses connaissances, mais comme toujours elle a du mal à les appréhender réellement, à les appliquer à sa propre pratique. C'est facile pour lui, ça se voit. Il aime la magie des sortilèges et en a fait sa force, son métier, probablement sa passion. Son aisance l'intimide, elle lui rappelle le chemin qu'il lui reste à parcourir avant d'être une vraie sorcière. Parce que oui, pour le moment elle a plus l'impression d'être un échec ambulant, ou une cracmolle particulièrement douée (même si elle sait bien que ça n'existe pas). Quand il lui demande si elle doute de ses capacités, elle rit intérieurement, un rire qui sonne faux. A l'extérieur, elle hausse les épaules, la bouche légèrement entrouverte avec un air désolé. Oh elle a compris la question, mais ça lui coûte trop d'admettre ce qu'elle pense d'elle-même.

Finalement, Jules n'a rien écrit. Elle s'est contentée de faire tourner son crayon entre ses doigts pendant le discours du professeur. Elle n'a pas besoin de noter ce qu'elle sait déjà. De Vals s'assied juste en face d'elle et elle se redresse sans même y penser, par réflexe et pose le crayon. Il recommence à la mettre mal à l'aise, pourtant elle est certaine que parce qu'il est fondamentalement différent d'elle, il est celui qui sera le plus à même de l'aider.

"J'espère que vous avez raison monsieur, de toute façon je compte bien réussir!"

Enfin un peu d'assurance dans sa voix et enfin un sourire. Jules sort sa baguette et la pose entre eux, se doutant bien qu'elle en aura bientôt besoin. De plus, on dit que les baguettes reflètent l’âme et le pouvoir de leur sorcier, alors peut-être qu'il fait partie de ceux qui s’intéressent à leurs composants et en tirent des conclusions.

"Je suis prête, par quoi on commence?"

Elle est très curieuse de voir comment il va se débrouiller pour l’amener à s'améliorer. Jusque là les cours n'ont été pour elle qu'une répétition d'échecs démoralisants, mais en tête à tête avec un mentor, ça sera probablement différent.
Contenu sponsorisé
• Plus d'informations •
Sujet: Re: Cherche professeur particulier, très patient pas trop sévère.  | 
Cherche professeur particulier, très patient pas trop sévère.
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours particulier ? [Libre]
» Cherche partenaire ... particulier. [ Tomas ]
» Ça doit être chiant d'être BG
» Garde du corps particulier cherche employeur aisé.
» Un soin très particulier [Pv Ella Nicholson]
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: