PARVATI ◊ To all the light we cannot see

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Parvati Patilavatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1836-parvati-to-all-the-light-we-cMessages : 70 Points : 0
Pseudo : Barling
Avatar : Lindsey Morgan
Crédits : IrishCraziness
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: En colocation avec sa meilleure amie Lavender dans une des résidences du centre ville d'Atlantis
Patronus: Tigre du Bengal
Informations supplémentaires:
Sujet: PARVATI ◊ To all the light we cannot see | Jeu 28 Juin - 15:01
Parvati Patil
Informations civiles
Nom : Patil, plus qu'un simple nom, des origines, une histoire. Une fierté.
Prénom(s) : Parvati, la fille des montagnes. En hommage à la déesse mère.
Date de naissance : 9 décembre 1979, alors que le soleil se levait sur les maisons enneigées.
Âge actuel : 21 ans, la majorité universelle, que ce soit chez les sorciers ou les moldus.
Origines : Anglaise aux origines indiennes, elle et sa sœur jumelle forment la première génération à naître sur le sol britannique.
Métier, cursus : Parcours astronomie et divination, en deuxième année, une évidence pour celle qui comprend le langage des boules de cristal et peut manier les cartes de tarot les yeux fermés.
Alignement politique : Progressiste convaincue. Tellement convaincue qu'elle a infiltré les chasseurs de moldus dans l'espoir de les faire tomber.
Informations Magiques
Statut de sang : Puisqu'au Royaume Uni ce n'est pas la caste qui compte mais bien le sang, les Patil ont du se faire à leur nouveau statut de sang-pur. Si les parents sont conscients de faire partie d'une certaine élite, Parvati, elle, est plus réservée sur la question.
Baguette : La baguette qui a choisi Parvati fait 27,3 cm, elle est souple, en bois de tilleul argenté et contient en son cœur une tige de dictame.
Préjugés : Très peu. Parvati est surtout curieuse des moldus et de leurs modes de vie. Au fonds, les sorciers et moldus ne sont pas si différents, ils ne sont juste pas nés avec les mêmes aptitudes.
Patronus : Ses origines ne la quittent jamais vraiment, Parvati, et quand son patronus apparait il prend la forme d'un tigre du Bengal.
Épouvantard : Pendant un temps il s'agissait d'une momie, mais le temps et la guerre ont fait leurs œuvres et désormais Parvati voit les corps sans vie de ceux qu'elle aime : sa sœur jumelle, Padma, ses parents et sa meilleure amie, Lavander.
Miroir du Riséd : Un monde où elle n'a plus besoin de se battre, où elle peut être heureuse auprès de ses proches et pratiquer les arts divinatoires loin des préjugés. La guerre lui a fait ouvrir les yeux, désormais elle aimerait pouvoir les fermer sans se sentir menacée.
Ancienne école/maison : Gryffondor a été sa maison pendant sept ans.

Descriptions
Caractère de votre personnage

Solaire ◊ Ce qui différencie les deux jumelles Patil c'est bien leurs caractères. Elles sont semblables en tout point et à la fois tellement différentes. Là où Padma est discrète et posée, Parvati se révèle sociable et souriante. Si Padma est la lune, Parvati est le soleil dans tout son éclat. Elle est curieuse de tout, et surtout des autres, elle aime rencontrer de nouvelles personnes et lier de nouvelles amitiés lui est souvent facile tant elle est avenante, agréable et généreuse. Elle n'a aucune difficulté à aller vers les autres, mais n'accorde pas pour autant sa confiance à n'importe qui. Ses amis, ses véritables amis, restent peu nombreux et elle est envers eux d'une fidélité sans faille.

Maturité & indépendance ◊ Elle a grandit Parvati, elle est loin désormais la gamine qui gloussait en cours et qui passait toutes ses soirées à échanger des secrets et potins avec sa meilleure amie. La guerre a eu de nombreuses répercutions, mais surtout elle l'a forcé à grandir, sûrement un peu trop vite. Elle sait maintenant que le monde n'est pas que futilité, qu'il y a plus important que l'image et qu'elle ne peut pas continuer à vivre simplement en commentant tout ce qu'il se passe autour d'elle. Elle n'est plus qu'une simple spectatrice, Parvati, ça fait longtemps qu'elle a cessé de l'être. Sa bravoure et son courage, elle a décidé de les accepter sans conditions, d'abord en rejoignant l'armée de Dumbledore par deux fois, puis en combattant lors de la Bataille de Poudlard et désormais en infiltrant les chasseurs de moldus. Elle ne veut pas vivre dans un monde où certains n'ont pas leur place, alors elle se bat pour ses convictions et pour les autres.

Mais pas trop ◊ Le monde est dur. Elle était encore étudiante à Poudlard quand elle l'a compris. Et si elle a décidé d'agir pour en faire un endroit meilleur, elle a aussi besoin de s'accorder des pauses. Alors elle rêve, Parvati, elle aime imaginer ce que la vie pourrait être dans d'autres circonstances, elle s'autorise parfois à se bercer de douces illusions avant de devoir faire faire à la réalité. Elle aime à retourner dans ce monde qu'elle chérissait tant lorsqu'elle était plus jeune, fait de commérage, de moqueries et d'anecdotes croustillantes, ça lui donne l'impression de tout savoir, de tout contrôler. Ce n'est qu'une illusion, elle le sait bien, mais ça ne peut pas lui faire de mal et, qui sait, un jour ces informations futiles pourraient se révéler importantes.

Ouverturee d'esprit ◊ Nombreux étaient les élèves de Poudlard qui ne voyaient en Parvati qu'une gamine superficielle qui n'accordait d'importance qu'aux commérages. Ils avaient tort. Malgré son penchant pour les conversations légères, Parvati a toujours été une sorcière intelligente qui se démarque par son ouverture d'esprit. A l'époque ça se traduisait par des goûts absolument hétéroclites qui allaient des potins, aux discussions philosophiques avec ses amis, et un désintérêt totale pour les histoires de sang si chères aux familles de sang-pur. Désormais cela s'exprime par son point de vue complètement ouvert envers les moldus

Manipulation ◊ Parvati n'a jamais vu d'un mauvais œil son penchant pour les potins, en revanche il ne lui a pas fallu longtemps pour comprendre qu'à cause de ça nombreux étaient les élèves qui la sous-estimaient et qu'elle pouvait s'en servir à son avantage. Elle a appris à cacher ses intentions sous ses airs futiles, à glisser des mensonges dans des conversations légères. Elle ne s'était pas imaginée manipulatrice, Parvati, pourtant elle se révèle plutôt douée pour ça.

Exigence ◊ De tous les élèves qu'elle a pu fréquenté par le passé, rares sont ceux qui savent à quel point Parvati se montre exigeante avec elle-même. Pourtant, c'est bel et bien le cas. Elle n'est pas la fille frivole que ses camarades voulaient bien voir, au contraire Parvati réalise toujours ce qu'elle entreprend avec le plus grand des soins. Certains disent entêtée ou exigeante, elle se dit méticuleuse, le travail mal fait ce n'est pas pour elle, ce n'est pas digne d'elle et elle est capable de recommencer indéfiniment ce qu'elle fait pour que ce soit parfait à ses yeux. Sa patience est alors sans limites. Cette ténacité traduit souvent son appréhension de ne pas être à la hauteur et se transforme parfois en anxiété, mais elle aime à croire que cela veut aussi, et surtout, dire qu'elle ne s'avoue jamais vaincue, quelque soit l'adversité en face d'elle. Elle demande beaucoup d'elle même, Parvati. Cadette des jumelles Patil, elle a grandit avec sa copie parfaite, et si elle aime sa soeur Padma d'un amour infini, ça a aussi fait grandir en elle un fort besoin de se démarquer.

Autres informations
Deuxième née des jumelles Patil ◊ Elle est fière de ses origines indiennes et n'hésite pas à porter le Bindi lors de grandes occasions ◊ Elle a été très perturbée en voyant que sa soeur et elle n'étaient pas réparties dans la même maison, c'est son amitié avec Lavander qui lui a permis de vivre cette séparation avec apaisement ◊ Au départ elle s'est intéressée à la divination parce que personne n'y prêtait attention à Poudlard et que c'était son moyen de se différencier. Elle a finalement eu un coup de foudre pour cette matière et depuis que le Pr. Trelawney lui a annoncé qu'elle avait le potentiel pour développer des dons de voyance elle cherche à développer son art ◊ Elle s'est engagée de son plein gré dans la Bataille de Poudlard mais en est ressorti avec de nombreux traumatismes qui ont mis des années à s’atténuer. Aujourd'hui encore il lui arrive de rêver du champ de bataille et ressent un profond malaise à la vue du sang ◊ Elle a peur de l'orage qui lui rappelle le fracas des combats ◊ Elle est assez curieuse de la manière dont les moldus vivent sans magie ◊ Elle chante très mal ◊ Elle aime prendre soin d'elle et elle l'assume parfaitement, faire du sport jusqu'à l'épuisement rentre dans cette catégorie

Réputation
Sa réputation de Poudlard lui colle encore parfois à la peau. Celle d'une fille superficielle qui ne jure que par les commérages et les moqueries. Celle d'une gamine qui glousse avec sa meilleure amie dans un coin de l'école et qui observe les autres élèves comme si elle savait des choses qu'eux ignorent. Certains la voient encore comme ça, Parvati. Pourtant elle a grandi, si elle a gardé un certain goût pour les conversation frivoles, elle a surtout muri. La gamine qu'elle était à laissé place à une jeune femme plus posée et déterminée. Malgré cette nouvelle maturité elle reste une sorcière souriante et à l'écoute, celle avait qui l'on aime discuter. Et tout ça, certains commencent enfin à le voir.

Rêves & Ambitions
D'un point de vue global, Parvati aspire à un monde où elle n'aurait plus peur. Un monde où chacun serait accepté et où elle n'aurait pas à se battre pour ses convictions. A ses yeux, les sorciers et les moldus peuvent vivre mains dans la mains et elle aimerait que tout le monde le voit.
D'un point de vue plus personnel, Parvati rêve de développer son art de divination. Le professeur Trelawney lui a un jour assuré qu'elle avait les capacités pour faire une excellente voyante et ces paroles l'ont profondément marqué. Elle veut en apprendre toujours plus sur les arts divinatoires, percer leurs secrets pour pouvoir un jour les maîtriser complètement. Bien sûr, elle espère qu'un jour les sorciers reconnaitront cet art pour ce qu'il est vraiment, qu'ils verront son potentiel et ses richesses. Elle aimerait pouvoir l'aider à lui faire retrouver son prestige.


Opinions Politiques
Quel est le ressenti de votre personnage vis à vis de la mixité ?
Parvati est persuadée qu'une collaboration entre les sorciers et les moldus serait ce qu'il y a de mieux pour leurs deux sociétés. Elle voudrait que la méfiance soit mise de coté pour qu'ils puissent enfin s'accepter, ils ont tant à apprendre les un des autres.

Que pense-t-il des groupuscules extrémistes sorciers et moldus, tels que Magic is Might et Gloriam ?
Quel que soit le point de vue qu'ils défendent, ils sont un danger. Les extrêmes ne sont jamais bons. Parvati est d'avis qu'il ne faut ni vouloir détruire les moldus, ni les mettre sur un piédestal. Et l'inverse est également vrai pour les sorciers. Ces groupes extrémistes doivent être arrêtés.

La technomagie: bonne ou mauvaise idée ? Pourquoi ?
Bonne, mais dans une certaine mesure. La technomagie peut être merveilleuse, elle l'a déjà démontré en permettant la création de nouveaux vaccins ou d'inventions qui bénéficient aux sociétés à la fois moldues et sorcières. Mais comme toute nouvelle forme de magie ou de technologie elle doit être manipulée avec soin et dans des buts louables uniquement. Le pouvoir est trop facilement corrompu, alors même si Parvati est convaincue du bien fondé de la technomagie, elle sait aussi qu'elle doit être considérée avec beaucoup de précautions.


Biographie

1er septembre 1991

Du bout des doigts, Parvati jouait machinalement avec sa natte. Autour d’elle, ses toutes nouvelles camarades de maison s’affairaient avec de grands bruits et des gestes à la fois maladroits et exagérés. Les conversations, d’abord hésitantes, n’avaient pas tardé à envahir le dortoir et les rires rebondissaient désormais avec aisance sur les murs en pierres de la pièce. La timidité n’avait été de mise qu’un instant et cela faisait un moment qu’elle s’était envolée depuis longtemps. C’était même comme si elle n’avait jamais existé. Les sorcières étaient heureuses d’être enfin à Poudlard et ne cherchaient pas un instant à masquer leur allégresse. Tout le château pouvait peut-être en profiter, et c’était tant mieux. Parvati aurait dû partager la joie des autres élèves, elle le savait et une part d’elle avait envie de se mêler à la discussion, de profiter de ses instants pour les graver à jamais dans sa mémoire. Elle rêvait de Poudlard depuis si longtemps. Pourtant elle restait la tête obstinément baissée dans le plus grand des silences. Aujourd’hui était un jour important pour elle, elle en était bien consciente, mais elle ne parvenait pas à en profiter. Parce qu’une partie d’elle n’était pas là. Une partie d’elle se trouvait à l’autre bout du château, dans une autre tour et la distance qui les séparait lui semblait soudainement immense. Elle avait été séparée de sa sœur, la moitié d’elle-même, sa jumelle. Padma.

Dans sa toute puissance, le choixpeau magique avait réparti Padma chez les Serdaigles avant de l’envoyer elle chez les Gryffondor. Il l’avait séparé de sa sœur jumelle, comment était-ce possible ? Comment avait-il pu oser faire ça ? Sans un mot, la nouvelle lionne renifla pour repousser ses larmes. Ça avait toujours été Padma et elle. Padma et Parvati. Parvati et Padma. Elle ne parvenait pas à imaginer qu’il puisse en être autrement. Padma était plus que sa sœur, elle était sa jumelle, la moitié de son cœur. Elle était celle qui la comprenait d’un regard, celle qui anticipait toutes ses envies et besoin, celle qui la connaissait par cœur. Parvati ne pouvait pas imaginer son existence sans sa jumelle à ses côtés, à chaque fois qu’elles parlaient de Poudlard elles se voyaient en parcourir les couloirs côte à côte, porter les mêmes couleurs et évoluer main dans la main. C’était ensemble qu’elles auraient dû vivre leurs années au sein du château, personne n’en avait jamais douté, à tel point que la possibilité qu’elles se retrouvent dans des maisons différentes même n’avait jamais été évoquée. Mais le choixpeau avait fait son œuvre et Parvati vivait ce choix comme une déchirure. Avec toute l’animation qui avait suivi la cérémonie de répartition, la petite lionne n’avait pas encore eu l’occasion de parler avec sa jumelle. C’était perturbant pour elle de ne plus pouvoir voir sa sœur quand bon lui semblait, elles avaient déjà été séparées, mais là c’était différent. La part rationnelle d’elle lui répétait qu’elles n’étaient pas condamnées à ne plus se voir, que rien ne les empêcherait de passer du temps ensemble, mais la simple idée de ne plus avoir qu’à franchir la simple porte qui séparait sa chambre de celle de Padma lui était insupportable.

Pourtant c’était bien Parvati qui s’efforçait depuis quelques années de se démarquer de sa sœur. Leur relation était toujours aussi fusionnelle et son amour pour Padma n’avait pas faiblit un seul instant, mais la sorcière avait fini par comprendre que si elle ne faisait rien les autres ne les verraient plus que comme les jumelles Patil et non pas comme deux personnes propres. Elle aimait sa sœur Parvati, mais elle ne pouvait pas sacrifier sa personnalité au nom de leur ressemblance. C’était ce que les autres voulaient voir, pas ce que elles désiraient. Alors elle avait commencé à s’émanciper un peu, à refuser de porter les mêmes vêtements au même moment, une manie que leur mère appréciait tout particulièrement mais qui devenait gênante avec les années. Elle avait cultivé sa différence et avait appris à s’aimer pour qui elle était, et non plus simplement parce qu’elle était la moitié d’un tout. Si physiquement sa sœur et elle étaient semblables en tout point, la réalité était bien différente dès qu’il s’agissait de leur personnalité. Là où Padma se montrait posée et discrète, Parvati se révélait vive et espiègle. Elles étaient les deux faces d’une même pièce, Parvati n’en avait jamais douté, mais pouvoir le montrer au monde, l’affirmer comme un privilège, avait été libérateur. Alors que les autres voulaient les voir identiques, elles étaient en fait complémentaires. Et c’était bien mieux ainsi. Dans leurs similitudes, leurs différences faisaient leurs forces, et les jumelles Patil avaient vite retenues la leçon. Elles avaient profité de leurs différences pour grandir de façon liée, mais aussi indépendante. Au fond, Parvati aurait peut-être dû se douter que le choixpeau déciderait de les placer dans des maisons différentes. Padma avait parfaitement sa place chez les studieux Serdaigles tandis que Parvati ne parvenait pas à s’imaginer dans cette maison. Tout le monde affirmait que le choixpeau ne faisait jamais d’erreur, pourtant la Gryffondor ne pouvait s’empêcher de se dire que sans son envie de se démarquer, elle n’aurait peut-être pas été séparée de sa sœur. Elle voulait être sa propre personne, mais elle devait admettre que sans Padma elle se sentait perdue.

Autour d’elle, l’agitation des rouge et or avait fini par se calmer un peu, l’excitation des premiers instants avait laissé place au temps de la découverte. Du dortoir, mais aussi de ses camarades, les jeunes lionnes avaient commencé à se regrouper pour apprendre à se connaitre. Elles allaient passer les sept prochaines années ensemble, alors autant devenir amies dès maintenant. Encore une fois Parvati ne bougea pas, c’était Padma qu’elle voulait, avec elle a ses côtés elle se serait sentie la force de s’ouvrir aux autres. Ce ne fut que quand elle sentit son matelas s’affaisser qu’elle releva la tête, surprise et curieuse. Face à elle, Parvati découvrit une petite blonde aux yeux bleus pétillants qui lui adressait un grand sourire encourageant. « Salut, moi c’est Lavander. »

7 octobre 1993

Avec un grand sourire, Parvati détacha son regard de la trappe encore fermée au plafond et croisa les prunelles brillantes de sa meilleure amie, Lavander. La blonde était animée par les mêmes émotions qu’elle, elle le savait, un subtil mélange d’excitation et de curiosité, le tout accompagné d’un sentiment grandissant de fierté. Elles avaient été choisies. Alors que le garçon qui avait survécu à Voldemort était dans leur classe, alors que l’élève la plus brillante de leur génération s’asseyait à leurs côtés, c’était elles qui avaient été désignées par la professeure Trelawney pour la rejoindre en dehors des cours. Parvati savait très bien l’image que les autres avaient d’elle, malgré les rumeurs elle était loin d’être idiote et ne se faisait pas d’illusions. Son goût prononcé pour les conversations futiles et les rires qui s’échappaient fréquemment de ses lèvres avaient rapidement poussé ses camarades à la classer dans la catégorie des sorcières superficielles. Avoir sa sœur jumelle chez les érudits de Serdaigle penchait aussi dans la balance. Après avoir été comparées pour leurs similitudes, Padma et elle étaient désormais remarquées pour leurs différences. Et ce qui ressortait chez Parvati c’était son caractère léger et son insouciance. Alors il était facile pour les autres élèves de la croire superficielle. Une part d’elle l’était, elle ne le nierait pas, il n’y avait aucun mal à ça après tout, mais si c’était tout ce que les autres voulaient bien voir d’elle, alors tant pis pour eux. Cela faisait un moment qu’elle avait décidé de ne plus prêter autant d’attention à l’avis des autres.

Aujourd’hui en particulier était un jour où ce que pensaient les autres élèves lui importait particulièrement peu. La veille, Parvati avait assisté à son premier cours de divination et ça avait été comme une révélation pour elle. Elle devait l’avouer, au début elle s’était inscrite à ce cours surtout parce que personne ne le prenait au sérieux, c’était sa manière de se démarquer. Elle voulait s’intéresser à une matière singulière et nébuleuse à laquelle seulement quelques initiés pouvaient prétendre maîtriser. Les cours de divination étaient sous-estimés, tout comme elle. Bien sûr, elle avait été heureuse de voir que Lavander partageait son avis et souhaitait se plonger dans le domaine obscur de la clairvoyance. Lavander était sa complice de toujours, elles partageaient tout. Dès les premiers instants, Parvati avait voulu aimer ce cours, et le résultat avait été bien au-delà de ses espérances. Ça avait été un coup de foudre. Instantané et évident. Elle était faite pour ça. Quand les autres élèves restaient perplexes, elle avait l’impression que la fumée contenue dans les boules de cristal lui parlait, que les feuilles de thé murmuraient à son oreille et que les cartes de tarot avaient des secrets à lui confier. Entendre la professeure Trelawney lui affirmer que ce n’était qu’une question de temps avant que son talent dans les arts divinatoires ne se révèle à elle avait été l’apothéose de sa journée. Sans s’en douter, Parvati avait trouvé sa vocation.

C’était avec une joie qu’elles n’avaient pas cherché à contenir que Lavander et Parvati avaient reçues un hibou de la part du professeur Trelawney. Celle-ci les avait invitées à lui rendre visite dans sa salle de classe, en dehors des heures de cours, pour discuter des arts occultes et de la manière dont elles pouvaient les appréhender. Parvati s’était sentie spéciale, l’enseignante avait su voir en elle bien mieux que la plupart des élèves. Malgré son comportement parfois déroutant, elle ne s’était pas arrêté à l’image que la lionne pouvait donner d’elle, elle avait même vu du potentiel en elle. Parvati se sentait privilégiée, pouvoir passer un moment avec une sorcière qui maitrisait l’art de la divination était une chance. Et elle était encore plus heureuse de pouvoir partager ces instants avec Lavander. Dans un grincement, la trappe qui menait à la salle de divination s’ouvrit et une échelle en bois en descendit. Parvati adressa un nouveau sourire à sa meilleure amie avant d’en agripper le premier barreau.

2 mai 1998

Agenouillée sur le sol poussiéreux de ce qui avait été son école, Parvati contemplait en silence ses mains tachées de sang. Elle sentait des silhouettes évoluer autour d’elle, mais elle ne bougeait pas, statue de pierre au milieu du chaos. Les cris de la bataille s’étaient éteints, mais le silence étourdissant qui régnait sur Poudlard était encore bien pire. Au milieu des gémissements de douleurs et des pleurs, Parvati pouvait entendre les propres battements de son cœur affolé. Il lui semblait qu’il ne se calmerait jamais. Mais elle ne bougeait toujours pas, trop hypnotisée par le liquide vermeil qui tâchait ses mains, et certainement un peu tout son corps si elle prenait la peine de l’examiner. Devant ses yeux, les derniers mois et les instants qu’elle venait de vivre se mélangeaient déjà dans des flashs impitoyables. Le banquet de rentrée morne où la moitié des élèves de l’école s’étaient révélés absents. Les lueurs de folies dans le regard des Carrow tandis qu’ils forçaient les élèves à pratiquer des sortilèges interdits sur leurs camarades. La peur qui régnait parmi ses camarades alors que ceux d’origines moldus disparaissent ou s'enfuyaient du jour au lendemain. La reconstruction de l’AD sous l’impulsion de Ginny, Luna et Neville, à laquelle Parvati avait pris part, la peur au ventre mais avec une détermination intacte. Elle se revoyait, baguette à la main, attendant en tremblant que la bataille éclate. Lavander et Padma à ses côtés tandis qu’elle regardait les mangemorts approcher de leur école dans une marche funèbre inexorable. Et puis tout s’était accéléré. Tout s’était mélangé. Les premiers sortilèges lancés, les cris et les corps qui rencontraient le sol. Même si tout venait seulement de prendre fin, Parvati avait du mal à assimiler ce qu’elle venait de vivre. Elle se revoyait installer des pièges dans les couloirs de l’école pour ralentir la progression des mangemorts. Elle se revoyait faire face à Travers et prendre conscience qu’à la première occasion il n’hésiterait pas à la tuer. Pour la première fois, elle s’était battue pour sa vie, et elle en portait les stigmates, physiques et psychologiques.

Une main se posa sur son épaule, la faisant sursauter violement. Ce ne fut qu’à ce moment qu’elle reprit contact avec la réalité. Lentement, elle leva son visage ravagé par les larmes et les traces de sang pour découvrir le visage pâle et fatigué de sa sœur jumelle. L’état dans lequel Padma se trouvait fut un électrochoc mais elle s’efforça de passer outre, sa sœur était en vie, c’était tout ce qui comptait. Elle était persuadée qu’une part d’elle aurait sentit si sa jumelle avait été tuée, mais la voir en chair et en os était tout de même rassurant. Oubliant la douleur qui pulsait dans chacun de ses membres, la lionne se jeta dans les bras de sa moitié, la serrant contre elle avec l’énergie du désespoir. Au milieu du chaos, la présence de Padma lui faisait l’effet d’un baume apaisant, avec sa jumelle, Parvati avait l’impression que rien ne pouvait lui arriver. Sa sœur lui confia que leurs parents n’avaient pas souhaité prendre part aux combats, depuis leur départ d’Inde ils préféraient faire profil bas et conserver une position neutre qu’ils considéraient comme plus sûre. Parvati était soulagée de voir que sa famille allait bien, mais elle savait que sa sœur et elle avaient été à l’encontre des souhaits de leurs géniteurs en participants à la bataille. Elles allaient devoir leur rendre des comptes, mais pour le moment la rouge avait d’autres priorités.

Avec une appréhension grandissante, Parvati interrogea sa sœur sur ses camarades. Le nom de Lavander fut le premier à franchir ses lèvres, elles avaient été séparées pendant la bataille et l’inquiétude rongeait déjà l’indienne. Si Padma avait pu la retrouver aussi facilement, il aurait dû en être de même pour Lavander. En voyant l’expression de sa sœur, le cœur de Parvati manqua un battement. Oubliant la douleur qui gênait ses mouvements, la lionne se précipita vers l’endroit qu’elle lui avait désigné. Lavander gisait au sol, couverte de sang et pâle comme la mort. Incapable de prononcer un mot, Parvati se laissa tomber aux côtés de sa meilleure amie. Des sorciers s’occupaient déjà d’elle, mais elle ne parvenait pas à détacher son regard des plaies béantes qui marquaient son cou et ses épaules. Ce n’était pas possible, pas Lavander. Pas elle. Sous le choc, Parvati n’avait toujours pas réalisé qu’ils avaient remporté la bataille contre Voldemort. Quand elle regardait autour d’elle, elle avait plutôt l’impression qu’ils avaient perdu.

13 décembre 1999

Devant la porte en bois à l’aspect miteux, Parvati leva le poing pour frapper mais arrêta son mouvement au dernier moment. Elle se trouvait devant un des repères utilisés par les groupes de chasseurs de moldus. Cela faisait plusieurs semaines maintenant qu’elle jouait avec le feu mais aujourd’hui c’était différent. Aujourd’hui elle s’apprêtait à franchir le point de non-retour. Ce n’était pas la première fois qu’elle empruntait des chemins dangereux. Dès ses quinze ans elle avait commencé à se battre contre un système injuste en rejoignant l’Armée de Dumbledore, puis à nouveau lorsque deux ans plus tard elle avait pris part à une rébellion au sein de Poudlard contre le régime des Carrow. Face au règne de la terreur elle n’était jamais restée sans rien faire, Parvati, elle avait été jusqu’à participer à la guerre pour défendre ses idées et sa liberté. Mais jusque-là, tout ce qu’elle avait fait, elle ne l’avait pas fait seule. Elle avait toujours eut Padma et Lavander à ses côtés pour la soutenir et la rassurer. Aujourd’hui tout était différent, mais le danger, lui, restait bien réel. Dès qu’elle avait entendu parler des groupes extrémistes anti-moldus et anti-sorciers, l’ancienne Gryffondor avait su qu’elle ne pourrait pas rester les bras croisés sans rien faire. La menace de Voldemort n’était plus, mais d’autres l’avaient remplacé, c’était un cercle vicieux qui ne connaissait pas de fin. L’équilibre et la paix étaient fragiles, et elle ne pouvait pas se contenter de regarder tout exploser une nouvelle fois. Elle devait agir. Quand l’existence d’un groupe de chasseurs de moldus était parvenue à ses oreilles, Parvati avait compris qu’elle tenait là une occasion de sauvegarder son monde. Elle avait fait jouer ses connexions discrètement, pour une fois son statut de sang-pur s’était révélé utile. Elle n’avait jamais porté une quelconque attention à la pureté de son sang, c’était ce genre de pensée qui avait mené à la guerre, mais cette fois-ci elle comptait bien l’utiliser comme un bouclier pour arriver à ses fins. Ça et son tout nouveau talent pour duper les autres.

Ce n’était pas le manque de motivation qui avait arrêté le geste de Parvati, ça elle en avait à revendre, c’était la culpabilité. Si Padma était au courant de ce qu’elle s’apprêtait à faire, ce n’était pas le cas de Lavander et l’indienne s’en voulait énormément. Depuis qu’elle connaissait Lavander, elle ne lui avait jamais rien caché et l’idée de ne rien lui avoir dit sur ses intentions la rongeait. Mais elle n’avait pu s’y résoudre. Pas après avoir failli perdre sa meilleure amie lors de la bataille de Poudlard. Pas alors qu’elle luttait toujours contre sa nouvelle nature de demi-louve. C’était d’un commun accord que les deux Gryffondors avaient décidé de participer à la bataille, mais Parvati ne pouvait s’empêcher de se dire que sans elle pour encourager la blonde à prendre les armes, elle aurait peut-être décidé de rester dans un endroit sûr et alors rien ne serait arrivé. L’idée qu’elle aurait pu perdre sa plus précieuse amie avait frappé Parvati de plein fouet et elle ne voulait plus que Lavander se mette en danger par sa faute. Elle ne se le pardonnerait pas. Alors elle avait gardé le silence et ça la bouffait de l’intérieur. Mais Lavander avait déjà tellement de choses à régler, Parvati ne voulait pas lui rajouter des soucis en plus. Depuis que son état de semi-lycanthropie s’était révélé, l’indienne faisait de son mieux pour l’aider, elle avait beaucoup lu sur les loup-garou pour pouvoir épauler sa meilleure amie mais surtout elle avait appris à reconnaitre les signes inhérents à sa nouvelle nature. Parvati s’était toujours enorgueilli de partager avec Lavander une amitié sans secrets, et ça l’aidait beaucoup à être le soutient dont la blonde avait besoin. Malheureusement, ça voulait aussi dire qu’elle était la première à briser cette promesse informulée en cachant des choses à sa meilleure amie. Mais elle agissait pour son bien, Parvati avait toujours agi pour le bien des autres et Lavander -ainsi que Padma- passaient en premières. Avoir des secrets était loin de plaire à l’ancienne rouge, mais il le fallait.

Parvati tentait de s’en convaincre du mieux possible. Elle avait toujours été là pour Lavander, et son infiltration chez les chasseurs de moldus ne changerait rien. Depuis leur entrée à Poudlard, depuis les premiers instants de leur amitié, elles avaient fait des plans pour le futur et aujourd’hui, malgré les circonstances qu’elles n’auraient jamais pu imaginer, elles allaient les réaliser. Leurs années à Poudlard avaient pris fin mais la nouvelle de l’ouverture d’une université mêlant sorciers et moldus avait été annoncée quelques jours auparavant. Parvati avait sauté sur l’occasion et elle avait été heureuse de voir que Lavander la suivait dans ce nouvel élan. Retrouver une vie étudiante classique ne pourrait que lui faire du bien, Parvati en était persuadée. Et puis, elles ne seraient pas seules, elles seraient ensembles. Lentement, elle prit une profonde inspiration et, avant de pouvoir changer d’avis, elle abattit son poing sur la porte en bois. Désormais il était trop tard pour faire demi-tour.



À propos du joueur...
Prénom ou pseudo : Barling, vous pouvez aussi m'appeler Amélie  Coeur 3
Âge : 26 ans depuis 1 jour de moins que Lavander  Lexie
Célébrité sur votre avatar : Lindsey Morgan la magnifique (oui je suis la relou qui demande des suggestions et prend finalement la célébrité de base  Huhu )
De quelle manière avez-vous trouvé le forum ? Sur un top-site je crois.
Avez-vous lu le topic dédié aux nouveaux joueurs (ici) ? OUI ! Parce que je suis grave au taquet  Unchained mais ça va pas m'empêcher d'avoir des questions fufu

Signature du Règlement
Pour connaître les règles du forum, pour les respecter et ainsi pour vous garantir une bonne expérience de jeu avec nous, nous vous demandons de lire le règlement en suivant ce lien et d'inscrire ici votre engagement à le suivre.
Je m'engage à suivre le règlement de Catharsis et à accepter les conséquences qui résulteront du non-respect de ce dernier, s'il y a lieu. J'inscrirai ici mon pseudo pour prouver cet engagement :
Parvati Patil
Emilia Clickerlyavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t140-emilia-les-animaux-sontMessages : 2903 Points : 182
Pseudo : Ama
Avatar : Emily Blunt
Crédits : Ama
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis
Patronus: Un appaloosa léopard
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: PARVATI ◊ To all the light we cannot see | Jeu 28 Juin - 15:08
Rebienvenue Coeur




PROUD MEMBER OF ::
 
Draco Malfoyavatar
• Sorcier •
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t21-draco-choking-on-my-pridMessages : 509 Points : 51
Pseudo : Angie / Batgirl
Avatar : Lucky Blue Smith
Crédits : ANESIDORA & endlesslove
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les tours d'or blanc dans la Ville Haute
Patronus: Inexistant, impossible à invoquer.
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: PARVATI ◊ To all the light we cannot see | Jeu 28 Juin - 15:26
Happy Emo Boo Coeur 3 Licorne BG tu peux être reloue comme tu veux tqt BG BG BG


Sorry about the bony elbows, sorry we lived here, sorry about the scene at the bottom of the stairwell and how i ruined everything by saying it out loud. especially that, but i should have known.
he was a miracle of moving parts, a study in survival
Siobhan Kvelgenavatar
• Professeur •
http://www.catharsis-rpg.com/t145-siobhan-kvelgen-soyez-lMessages : 874 Points : 750
Pseudo : Kvelgen
Avatar : Katheryn Winnick
Crédits : Astra pour la signa
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: L'Enclave Résidentielle sorcière, à l'Est - Second manoir
Patronus: Un loup arctique
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: PARVATI ◊ To all the light we cannot see | Jeu 28 Juin - 15:32
Bienvenue à toi Supplice

Hâte de lire ta fiche <3




Seiðkona
Kvervandi Liv av kvar ein død, død av kvart eit liv. Hjulet syng om ringar, ikkje linjar | Life from every death, death from every life. The wheel sings of rings, not lines.

Parvati Patilavatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1836-parvati-to-all-the-light-we-cMessages : 70 Points : 0
Pseudo : Barling
Avatar : Lindsey Morgan
Crédits : IrishCraziness
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: En colocation avec sa meilleure amie Lavender dans une des résidences du centre ville d'Atlantis
Patronus: Tigre du Bengal
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: PARVATI ◊ To all the light we cannot see | Jeu 28 Juin - 17:03
Merci beaucoup les choux Coeur
Vous êtes beau, vous me faites rêver j'ai hâte de découvrir tous vos personnages

Je peux faire la relou, ça c'est cool Pervy 2
Dites, si j'ai des questions, je peux m'adresser à qui ? Lexie
(j'en ai pas encore mais ça ne saurait tarder Huhu)
Draco Malfoyavatar
• Sorcier •
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t21-draco-choking-on-my-pridMessages : 509 Points : 51
Pseudo : Angie / Batgirl
Avatar : Lucky Blue Smith
Crédits : ANESIDORA & endlesslove
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les tours d'or blanc dans la Ville Haute
Patronus: Inexistant, impossible à invoquer.
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: PARVATI ◊ To all the light we cannot see | Jeu 28 Juin - 18:14
@Parvati Patil sur le prédef, c'est à moi ! Pervy si tes questions sont plus générales, hésite pas à les poser sur le discord Coeur


Sorry about the bony elbows, sorry we lived here, sorry about the scene at the bottom of the stairwell and how i ruined everything by saying it out loud. especially that, but i should have known.
he was a miracle of moving parts, a study in survival
Sebastian M. O'Connoravatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t998-sebastian-m-connor-s-il-y-a-enMessages : 1113 Points : 60
Pseudo : Flow
Avatar : Bradley James
Crédits : signature : buckaroo
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis
Patronus: S'il pouvait en faire un, un Setter irlandais rouge
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: PARVATI ◊ To all the light we cannot see | Jeu 28 Juin - 18:25
Bienvenue officiellement aussi par ici, j'ai hâte qu'on fasse plein de liens avec tous mes personnages ! Huhu Coeur



    Les amoureux deviendront diamants
    Plus jamais je n'aurai peur de ces étranges lueurs qui apparaissent quelquefois quand je lui ouvre mon cœur. Quand les soleils s'éteignent entre deux corps amants, c'est le bonheur qui saigne, un lys entre les dents. + buckaroo.

Ariane D. Rosieravatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t167-ariane-rosier-toujours-Messages : 172 Points : 0
Pseudo : Oror
Avatar : Eva Green
Crédits : Nemesis
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis - Enclave sorcière
Patronus: Faucon Pelerin
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: PARVATI ◊ To all the light we cannot see | Ven 29 Juin - 4:41
La bienvenue à toi !! Angel


Now it's time
to vengeance
These violent delights have violent ends


Spoiler:
 
Isaac N. Montgomeryavatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1422-things-you-own-end-up-owning-Messages : 571 Points : 0
Pseudo : Lulu
Avatar : Andrew Garfield
Crédits : iconscuzbored
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Rue Flamel, aux Faubourgs à Atlantis.
Patronus: Un renard.
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: PARVATI ◊ To all the light we cannot see | Ven 29 Juin - 10:04
Bienvenue ici Sunglasses 2
Parvati Patilavatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1836-parvati-to-all-the-light-we-cMessages : 70 Points : 0
Pseudo : Barling
Avatar : Lindsey Morgan
Crédits : IrishCraziness
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: En colocation avec sa meilleure amie Lavender dans une des résidences du centre ville d'Atlantis
Patronus: Tigre du Bengal
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: PARVATI ◊ To all the light we cannot see | Ven 29 Juin - 17:17
Merci beaucoup vous tous ! Calin 3

@Draco Malfoy parfait merci ! Je commence a avoir des questions alors je vais te faire un petit mp de ce pas Ouioui

@Sebastian M. O'Connor Owiiii des liens Love 2

Je suis partante pour des liens avec tout le monde, j'en veux tout plein Coeur 2 Coeur 2



- To all the light we cannot see -
Irvin Fowleravatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t564-irvin-fowlerMessages : 869 Points : 72
Pseudo : Isou, BreizhClafoutis
Avatar : Georges Mackay
Crédits : Internet et BRO le magnifique pour le badge
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Quartiers Résidentiels des Faubourgs, partie traditionnelle, en colocation avec Torvi Von Wrangel et une petite Hobbite fraîchement née
Patronus: Une corneille, s'il savait en produire.
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: PARVATI ◊ To all the light we cannot see | Ven 29 Juin - 20:33
Bienvenue à toi Brille (cet avatar est juste magnifique) Pile Ballons



Matthew Hamiltonavatar
• Étudiant Moldu •
http://www.catharsis-rpg.com/t1677-matthew-hamilton-here-i-amMessages : 169 Points : 75
Pseudo : Lau
Avatar : Tom Holland
Crédits : Martyr
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: PARVATI ◊ To all the light we cannot see | Sam 30 Juin - 5:20
Bienvenue sur cath ! Très bon choix de perso et d'avatar hihi !! Pineapple



   
   
Tu seras viril mon kid. Je ne veux voir aucune larme glisser sur cette gueule héroïque et ce corps tout sculpté pour atteindre des sommets fantastiques, que seule une rêverie pourrait surpasser.
Ollie V. Debenhamavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1187-ollie-v-debenhamMessages : 942 Points : 42
Pseudo : Marinc
Avatar : Emma Stone
Crédits : mechanical heart (bazzart) & solosands (bazzart)
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis - Faubourg
Patronus: Un chinchilla
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: PARVATI ◊ To all the light we cannot see | Sam 30 Juin - 5:43
Bienvenue sur caaaaaaths ~ Impatiente de voir ce que ça va donner BG BG



Debenham ☩
« And even when the answer's "no" or when my money's running low. The dusty broom and wand glow are all I need and it's another day of sun. »

Ella Kvelgenavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 313 Points : 465
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Bazzart
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: PARVATI ◊ To all the light we cannot see | Sam 30 Juin - 6:14
Bienvenue ! Cerise

Ca fait plaiz de voir des persos du canon joués, j'ai hâte de voir ce que ça va donner, tout pareil que les autres !


The soft and cold embrace of death comin' for ya

by Wiise
Invité
Invité
• Plus d'informations •
Sujet: Re: PARVATI ◊ To all the light we cannot see | Sam 30 Juin - 7:33
Superbe Parvati Pineapple
Bienvenuuuue !
Contenu sponsorisé
• Plus d'informations •
Sujet: Re: PARVATI ◊ To all the light we cannot see | 
PARVATI ◊ To all the light we cannot see
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Editeur light libre
» the light of aerendil
» Parvati Patil ( en construction)
» Lucky Light
» Moon Light [Pouffy]
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: