Zoltan Chervena Burya - Le chat à 6 vies

Zoltan C. Buryaavatar
• Sorcier •
Messages : 15 Points : 0
Pseudo : AKarius
Avatar : Ben Barnes
Crédits : internet
• Plus d'informations •
Sujet: Zoltan Chervena Burya - Le chat à 6 vies | Mar 26 Juin - 16:57
Zoltan Chervena Burya
Informations civiles
Nom : Chervena Burya. Un nom purement Bulgare
Prénom(s) : Zoltan
Date de naissance : 11 novembre 1970
Âge actuel : 30 ans
Origines : Bulgarie, même s’il n’y a jamais vraiment vécu
Métier, cursus : Illustrateur peu reconnu.
Alignement politique : Il se dit Progressiste mais pour un monde entièrement sorcier. Il vit au travers des moldus mais il sait qu’ils sont voués à disparaître pour le monde meilleur. Le monde magique ne se serait pas caché aussi longtemps sinon. Il est un chien fou de Magic is Might
Informations Magiques
Statut de sang :  Sang Pur, mélange politique entre la famille Flint et la famille Chervena Burya.
Baguette : Voulant redonner toute sa noblesse à sa famille, Lioran, le père de Zoltan, fit appel à un vieil ami à lui… On l’appelle le collectionneur, car sa passion consiste à voler la baguette de son concurrent quand il remporte son duel de sorcier. Sa collection venant des quatre coins du monde, Zoltan put choisir parmi des baguettes très exotiques. Même si plusieurs baguettes avaient réagi une se fit remarquer. Une baguette en pin, avec un cœur de crin de Sombral. Zoltan ne se sentait pas particulièrement à l’aise avec cette baguette, mais son père l’encouragea à prendre celle-ci en la voyant parmi les autres. Elle lui semblait assez puissante pour développer les capacités de Zoltan. Ce dernier lia à jamais cette baguette de 32 centimètres, assez souple à l’image de son père de par son caractère, ce qui fut un calvaire pour lui pendant son adolescence. Maintenant encore, même s’il ne s’en sépare pas, il a une relation très étrange avec sa baguette. Un mélange entre amour et haine qui reste parfois assez incontrôlable.
Préjugés :Persuadé de sa supériorité par rapport au monde, et que sa vision est plus exacte, car concertée par ses multiples personnalités, il croit que la seule solution pour atteindre un nouveau monde stable est de détruire tous les moldus. Même s’ils ont réussi, autant que leurs pauvres esprits le permettaient, de créer toute sorte d’objets pour compenser leurs lacunes, les moldus représentent une menace, et se doivent d’être exterminés à jamais. Mais pour cela il faut accepter d’être un monstre. Car le monde a besoin d’un monstre pour être purifié. Et personne d’autre n’a l’audace de le faire…
Patronus : C’est un scorpion. Mais pour autant il ne là jamais fait apparaitre. Il semble que trop peu de souvenirs joyeux existent en lui pour être invoqués convenablement. Ou peux être ne veut-il pas s’en souvenir ?
Épouvantard : Sa plus grande peur est sans doute simplement son père. Traumatisé à jamais et même si depuis il est mort, la simple vision de son visage le tétanise d’effroi.
Miroir du Riséd : Assis sur un trône dans l’ombre. Autour de lui le monde magique a pris l’entièreté de la place. Il se trouve aussi avec 5 autres trônes vides, mais au design unique rappelant ses personnalités.
Ancienne école/maison : Zoltan a passé le plus clair de son temps à Durmstang. Ce qui avait pour avantage d’être éloigné de sa famille. Et même s’il ne vivait pas bien le froid et qu’il restait souvent seul, il considère l’école comme sa véritable maison.

Descriptions
Caractère de votre personnage
Discret – S’il y a bien un trait de caractère, qui définit Zoltan est son côté discret. Qu’importe la personnalité, il n’est jamais très bavard, ne relance que peu les conversations et préfère qu’on ne le remarque pas. Il peut rester des heures à côté de personnes qui discutent sans jamais rien dire se faisant totalement oublier. Sombre – La deuxième chose qui marque chez lui c’est sa noirceur. Il ne sourit que très rarement, il ne semble jamais réagir avec frénésie, mais avec une froideur contrôlée assez dérangeante. Calculateur – Il semble souvent réfléchir. Comme s’il analysait constamment ce qui l’entourait. En réalité, il se concentre plus sur tout ce que sa tête lui dit plutôt que ce qui l’entoure. Malgré cela il arrive à comprendre comment les gens agissent et réagissent à force de les observer. Ambitieux – On lui a rappelé son échec toute sa vie, ce qui a construit chez lui un besoin de faire ses preuves en permanence. Cela traduit par ses ambitions de grandeur démesurées, mais pouvant se donner toujours à fond pour. Fou – Même si ce n’est pas, à proprement parler, un trait de caractère, c’est impossible de parler de Zoltan sans parler de son problème de personnalité. Il souffre d’une dissociation de personnalité en 5 personnes différentes qu’il fait littéralement vivre. Ils sont aux noms de : Elena, Viktor, Isis, Ethan et Monsieur Doodle. Il peut donc lui arriver de basculer complètement dans des crises de folies où il se met à s’engueuler avec lui-même voire même de changer de visage pour se parler tout seul même s’il s’isolera toujours pour le faire. Cruel – La justice n’existe pas. Elle doit se faire. Et si elle doit se faire par le sacrifice d’autres injustices alors c’est que telle devrait être le monde. Sadique – Sans être un de ses traits principaux, il est incontestable qu’il possède un certain sadisme. Il soulage souvent sa rage par le meurtre et même s’il ne montre pas qu’il prend du plaisir à ça, il est indéniable qu’il justifie ses pratiques. Menteur – Zoltan pourrait être la définition même du menteur. Il ment sur tout et surtout sur lui. Mais il fait très attention et évite toutes contradictions. Il n’a pas confiance aux autres et préfère leur raconter une vie inexistante que leur parler de lui et souffrir davantage. Égoïste – Si Zoltan a bien un défaut pour écraser les autres c’est bien celui-là. Il se fout complètement des conséquences de ses actes sur les autres et ne pense qu’à ses propres désirs. [/url]


Autres informations
Aussi étrange que cela puisse paraître, Zoltan a toujours aimé le des-sin. Il sait qu’il n’est pas très doué, en tout cas pas assez pour son père, mais c’est le seul moyen qu’il ait trouvé pour exprimer ce qu’il ressent.
Il aime désespérément sa sœur même s’il sait que, comme beaucoup d’autres membres de sa fa-mille, elle le considère comme une erreur et cherche à l’éliminer. Elle avait dans le temps la patience de le comprendre, mais la mort de leur père lui a fait comprendre que Zoltan était un danger à éliminer.
Il déteste le changement de couleur de ses cheveux. Pour lui c’est un véritable handicap comme un moyen trop évident de connaitre ça vrai nature. Malgré cela il apprécie trop ses cheveux naturels pour se résigner à les couper.

Réputation
Zoltan : Rares sont ceux qui ont connu Zoltan sous sa vraie (véritable) forme mais les quelques membres de sa famille qui acceptent de le voir connaissent ses troubles psychologiques ainsi que ce qui s’est passer en Bulgarie. Il a donc une très mauvaise réputation car déclaré comme sombre, dangereux, fou. Il est (fortement) recommandé de ne jamais vraiment l’approcher.

Monsieur Doodle : Il est le persécuteur de Zoltan. C’est celui qui lui fait peur, celui qu’il craint,mais surtout celui qui a engrangé sa violence, sa rage mais aussi son goût pour le meurtre. Il ne le laisse que très rarement libre car les rares fois où il lui a laissé le(s) plein(s) pouvoir(s) (contrôle), il ne se souvient pas de ce qui c’est passé. Il est violent, sûr de lui et sadique. C’est tout ce que Zoltan en sait vraiment.


Isis : Elle est le souffre-douleur de Zoltan. Douce et gentille, timide et apeurée, elle craint le monde extérieur et se fait souvent malmener par ses autres personnalités. Zoltan lui-même en abuse par moments. Trop inoffensive et naïve pour ce monde, Zoltan ne lui laisse quasiment jamais la place, de peur qu’elle se laisse malmener par des personnes extérieures.


Elena : Elle représente le côté Artistique de Zoltan. C’est une des personnalités que Zoltan maîtrise le mieux car c’est une forte copie de sa sœur. La jouant avec aisance, c’est elle qui se fait passer pour une moldue en journée. Elle reste assez réservée, même si elle est plus loquace et plus souriante que les autres personnalités de Zoltan.


Ethan : C’est le côté aventureux de Zoltan. Celui qui a le goût du risque, du danger mais aussi son côté conquérant et avare. Il s’impose souvent dans les discutions et pousse souvent Zoltan à des décisions dangereuses. Malgré cela c’est une des personnalités que Zoltan préfère, comme le frère qu’il n’a jamais eu.


Viktor : C’est la part sentimentale de Zoltan. Il semble si … joyeux, si positif… comme l’opposé direct de Zoltan. C’est pour cela qu’il ne l’écoute que très rarement. Il véhicule des idées joviales, il est joueur, dragueur, et semble tellement insouciant et sûr de lui que ça en est repoussant. Il reste malgré tout très sensible aux problèmes des autres et essaye d’amener Zoltan sur une vie meilleure.
Rêves & Ambitions
Réussir à créer une paix durable est mon seul objectif. Prouver au monde que je ne suis pas fou et que ma vision du monde est plus juste que celle des autres. Énormément d’objectifs que je travaille essentiellement seul, ne faisant confiance à personnes pour l’aider, de peur de souffrir plus que je n’ai déjà souffert.

Opinions Politiques
Quel est le ressenti de votre personnage vis à vis de la mixité ?
La mixité n’est là que pour faire bonne figure. Faire croire au monde que tout peut être beau. Rassurer les gens comme pour mieux les manipuler… Mais moi je voie le monde … Moi je comprends le monde… et cette mixité se doit de disparaître… car c’est le seul chemin qui existe. Quand quelqu’un vous montre la lune, l’idiot regarde la lune. La personne intelligente regarde la personne qui nous montre la lune. Car personne ne nous montre la lune sans raison.

Que pense-t-il des rumeurs de groupuscules extrémistes sorciers et moldus, tels que Magic is Might et Gloriam ?
Magic is might sont les seuls à voir le monde comme moi… Mais trop faibles pour prendre des décisions réelles. Ils parlent de grands plans et de belles morales mais personne n’est aussi actif que moi. Et pour ce qui est d’un groupuscule moldu… Ils en seraient capables mais ne pourront jamais tous nous avoir… Nous avons un avantage considérable par rapport a eu. Notre magie est innée. Pas leur technologie.

La technomagie: bonne ou mauvaise idée ? Pourquoi ?
Bonne idée aussi surprenant que cela puisse être. Car après tout il n’y a pas de mauvaise méthode… Il n’y a que de mauvaise intention. Donc toute avancée est intéressante. Et celle-ci en fait partie.


Biographie


  • La Naissance d’Isis …


  • Plus qu’une anecdote c’est une mise en contexte réelle qui permettra d’expliquer beaucoup de choses par la suite au travers de cette histoire. Voyez-vous, il existe des personnes dans ce monde qui, désespérées de ne pas réussir leur vie aussi bien qu’elles le voudraient, font tout reposer sur leurs enfants. Lioran, le père de Zoltan, a toujours été ainsi. Il fallait que ses enfants réussissent, qu’importe le prix. Et même si la mère de Zoltan, aussi douce et bien élevée soit elle, était contre les pratiques de Lioran, force est de constater qu’une fois en Hongrie, loin du reste des Flints, Lioran était d’autant plus dangereux pour elle que pour leurs enfants. Alors les protestations disparurent lentement, et les sanglots firent leur apparition. Puis les remontrances devinrent plus dures. Et c’est ainsi que commença la peur de Zoltan pour son père. Oh ! Il n’avait rien de criminel le jour de la naissance d’Isis… Manger les gâteaux qu’on lui avait interdit de manger. Mais c’en était trop pour Lioran. Si les cris ne suffisaient plus, alors seuls les coups éduqueraient correctement ce garçon. Et on peut dire qu’il y prit goût facilement. La fois suivante se fut la même, dans une volonté certaine à toujours se monter plus dangereux. Zoltan en fut marqué à vie de ce jour-là. Et c’est sans réelle volonté de sa part qu’il lui fallait quelqu’un pour accueillir sa tristesse et sa souffrance. Toute cette souffrance en lui, pour qu’à jamais ce ne soit plus lui qui souffre, mais cette autre personne. Isis était née à l’aube de ses 7 ans.

  • La Naissance d’Ethan …


  • Une année s’était déjà déroulée dans l’enfer de ma vie. C’est à cette période que j’ai commencé à me renfermer seul pour parler avec Isis. J’ai commencé à l’apprivoiser… Puis très vite je me suis rendu compte qu’elle était faible… Très faible… J’ai donc commencé à passer ma colère sur elle lorsque nous étions seul. Et autant dire que cette solitude, j’en ai pâti pendant longtemps. Oh bien sûr j’avais Elena, mais aussi étrange que cela puisse paraître, Père la favorisait grandement par rap-port à moi. Et même si cette préférence me rendait fou de jalousie, cela me conduisit à jouer seul, préfèrent être loin des autres, là où personne ne me jugerait… Où je serais enfin en paix.

    Mais s’il existe une justice dans ce monde alors il faut lui laisser le temps de s’installer car elle est capricieuse. C’est en m’enfonçant près de la forêt qui déclare la fin des terres des Chervena Burya, qu’un soir, je me retrouvai nez-à-nez avec un sanglier. Sous les conseils avisés d’Isis, j’essayai d’en faire mon ami. Malheureusement, apprivoiser un animal sauvage de la sorte était peine perdue, et il ne fut pas longtemps pour que l’animal se mette à me charger.

    Je courus pour ma survie, et même si l’animal s’arrêta assez rapidement, je restai persuadé d’être poursuivi. M’enfonçant dans une forêt que je ne connaissais pas, je me perdis rapidement. Tout semblait si ressemblant et le stress de ne jamais retrouver mon chemin me prit rapidement. C’était quelques heures après, voyant la nuit tombée, que mes parents se mirent à me chercher. Par chance, j’étais désespéré et je m’étais arrêté de bouger. Ils me retrouvèrent essoufflé, fatigué, en larmes, et persuadé que ma mort serait imminente. Père ne se priva pas pour autant de me rappeler à l’ordre. Une fois de plus, comme le jour de la création d’Isis je sentis mon esprit craquer sous les coups. Un nouvel interdit que je devais rejeter de mes principes. Le goût du risque, le goût de l’aventure. Plus jamais je ne voulais de cela. Mais Isis ne pouvait pas contenir cet interdit en elle. C’est ainsi qu’Ethan fit son entrée dans mon esprit. Bien plus joueurs qu’Isis, c’est lui qui me com-prend le mieux. Ce qui me conduira souvent à prendre des réactions un peu impulsives, même si ce sont rarement les meilleurs choix.

  • Premier voyage au Ministère de la magie


  • Les premières plaintes, les premières agonies qui n’en finissaient plus. Sans grandes surprises ma mère ne les supportait plus … Mais elle ne pouvait se résoudre à nous laisser derrière elle. Alors elle chercha. Nuit après nuit, semaines après semaines. Mais seules les personnes assez qualifiées pouvaient assurer la séparation de notre famille pour une cause aussi grave. Car oui, la fuite n’était pas une option. Il lui fallait une protection pour elle comme pour nous. Mais elle était si loin de tout… Et il contrôlait tellement tout… Sortir de ses serres semblait infaisable. C’est pour cela qu’elle tenta le tout pour le tout. Elle demanda la protection du Ministère de la magie pour elle, sa fille et moi. Malheureusement, les démarche sont plus compliquées qu’il n’y parait, et Lioran avait le bras long au sein du Ministère. Mon père ne se laissa pas faire. Les témoignages de mes parents divergents donc, la décision fut prise d’interroger seuls à seuls les enfants de la famille pour connaître quelle serait la meilleure décision à prendre. Elena ne pouvant croire que son père soit aussi monstrueux préféra ne rien dire. Quant à moi … Disons qu’Isis avait si peur des représailles, qu’elle n’en espérer pas une protection quelconque… Et elle a su me le faire comprendre… Alors je ne dis rien non plus. Il avait gagné. Une fois de plus. Une fois de trop …

  • Réaction au retour de Voldemort


  • Par chance, ou par malheur pour d’autres, nous arrivâmes assez rapidement, ma sœur et moi, à l’âge où nous devions aller à l’école. Et fort heureusement nous étions situés loin du Manoir … Très loin. Assez loin pour que ma mère puisse échapper à mon père sans que nous ne risquions de représailles. C’était sûrement la meilleure chose. Malgré cela, Durmstrang était … Difficile pour moi. Je n’ai jamais été quelqu’un de très sociable, et la solitude de mon enfance me conduisait à un isolement presque forcé. Enfin … Avec Ethan et Isis je n’étais pas vraiment seul… Donc quand on nous annonça le retour de Voldemort … Je n’avais pas vraiment peur. Après tout pourquoi s’intéresser à quelqu’un comme moi ? J’étais très mauvais élève, de sang-pur d’une famille dont le déclin n’était plus à prouver. Et autant dire que s’il pouvait assurer la suprématie magique sur le monde moldu et éviter par la même occasion des conflits inutile alors son retour aurait été utiles. Malheureusement ce ne fut pas le cas…

  • La naissance de Mr Doodle


  • Il y a des événements qu’on ne peut oublier. La naissance de Doodle est sans aucun doute la plus marquante de ma vie. Mon père était têtu et buté… Dans le fond, je ne sais pas pourquoi il s’acharnait autant sur ma mère. C'est vrai, pourquoi continuer à la pourchasser ? Pourquoi l’empêcher de vivre à un tel niveau ? Il la traquait jour et nuit, et même si elle savait qu'elle serait protégée si elle arrivait jusqu'en Angleterre, elle savait aussi que sa folie pourrait l’amener à faire du mal à ses frère et sœurs. Elle se condamna donc à fuir, pour l'éloigner du reste du monde et éviter que la rage de Lioran en coûte à des personnes pour lesquelles elle tenait. Quand elle finit par revenir jusqu’à moi au manoir, je compris à quel point elle s'était retrouvée dos au mur. Ma pauvre mère qui avait toujours été si aimante, la voilà persécutée, jours après jours, nuits après nuits. Alors quand il força la porte pour entrer, il me projeta contre le mur en me laissant à demi conscient, et il frappa ma mère avec une telle violence que je pouvais presque entendre ses os craquer dans les sanglots de l’atrocité qui se présentait sous mes yeux. J’eus comme un déclic. La peur se transforma en colère, la colère se transforma en rage, et cette rage se transforma en Mon-sieur Doodle.  Et c’est sous cette apparence monstrueuse voir démoniaque, tout droit sorti de mes plus profonds cauchemars, que le dernier des sorts interdits fut prononcé.
    Plus jamais rien ne serait pareil…

  • La naissance d’Elena et Viktor


  • Mère ne survit pas… La naissance de Doodle et la puissance du sort m’a conduit à un évanouisse-ment d’épuisement. Elle resta là … Agonisant aux pieds de son mari mort et de son fils inconscient à cause la monstruosité qu’il avait commise. Mais aucun drame n’arrive seul. Quand je repris mes esprits, je compris ce qui venait de se passer. Et surtout dans quelle merde je n’étais mis… Des centaines de sentiments me traversaient en cet instant et même si Isis m’implorait de partir, je ne m’en sentais pas capable. Il me fallut plusieurs heures pour me remettre de toutes ces émotions. Mais je n’avais plus d’échappatoires… La fuite était ma seule option. Notre famille allait me traquer… Voire faire du mal à Elena… Elena… Je devais la prévenir ! On fuirait ensemble rejoindre les Flint à Atlantis… Oui je devais l’appeler, lui expliquer ! Qu’elle me rejoigne, et que je la protège ! C’est mon devoir ! C’est ce que font les gens qui s’aiment…

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Elle … me chasse ?......................................................

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Non …. Non c’est impossible … Non elle ne peut pas me jeter la fautes … J’ai fait ça pour mère … J’ai fait ça pour nous ! …. On pouvait enfin être heureux…. NON ! …. Pourquoi ! …. Qu’est-ce qui ne va pas chez moi ? …. DITES-LE-MOI ! ETHAN, ISIS ! Ne me laissez pas seul…

    -          Tu es pathétique… Un connard de sentimentaliste amoureux de sa sœur… Quelle perte de temps… La seule chose qui fera de toi un homme c’est le pouvoir ! Tu peux changer les choses… Mais débarrasse-toi de toute cette merde et laisse-moi faire ! Après tout … Tu es seul maintenant…

    Oui … je dois être plus fort … Je ne dois plus me laisser faire… Plus jamais…

  • Premier Pas à Atlantis …


  • Les premiers pas dans une nouvelle ville, pourtant il n’y a pas d’erreurs possibles. Si j’en suis là c’est parce que j’ai échoué… Échoué en succombant à ma rage… En tuant sauvagement mon père plutôt que de m’opposer à lui… Si j’avais eu le courage j’aurais pu sauver maman… Si j’en suis là c’est parce que j’ai été faible… Non … Parce que j’ai été trahi… Trahi par ma sœur qui n’a jamais voulu voir la réalité en face. Qui, en plus, s’est persuadée que j’étais responsable de la mort de Mère… Mais je ne peux pas lui en vouloir …

    Le temps semble si différent ici… Loin du froid du continent, loin des erreurs d’avant… Et pourtant, chaque pas dans cette cité me rappelle un peu plus mes échecs. Comment ai-je pu en arriver là ? On aurait pu régler ça autrement… J’aurais pu, si je n’avais pas été si faible ! Maman et Elena se-raient toujours avec moi… Cette ville est une protection pour moi … Autant qu’une prison. Mais je ne serais plus seul …

    ---------------------------------------------------------------------------------------

    Jamais je ne pardonnerais tes actes. Jamais je n’accepterais tes larmes. Seules, tes blessures purifieront, ton âme. Ton corps et ton visage, ne seront jamais ton passé. Tes peurs, tes faiblesses, ton cœur, sont à jamais ma puissance.

    ---------------------------------------------------------------------------------------

  • Le premier film au cinéma


  • Les années ont passés depuis tout ça… J’ai pris l’identité d’Elena pour me fondre parmi les moldus d’Atlantis… Personne ne le sait et même si les Flint ne m’ont pas rejeté, on ne peut pas dire que je voulais me rapprocher d’eux… J’avais assez de problèmes avec ma famille du côté paternel pour en souffrir à nouveau… Sans parler de ma sœur qui me chercherait sûrement de ce côté-là. Alors qu’elle ne se chercherait jamais elle-même… Surtout chez les moldus… Mais bon, qui dit vivre parmi les moldus dit vivre comme un moldu… C’est ainsi que j’ai découvert le cinéma. Autant le dire … Ce n’est pas passionnant… Mais c’est amusant de voir comment ils ont réussi à trouver un moyen de perdre leurs temps à regarder d’autres gens vivres des choses plutôt que de les vivres eux-mêmes… Oh ! ça a aussi un côté divertissant, comme les légendes, mais on sent bien que ça ne stimule pas leurs intellects. En soit, c’est plutôt une bonne chose. Il me suffira d’être bête pour leur ressembler.


    Demande de Pouvoir : Métamorphe

    « Zoltan … Tu sais très bien que je suis la … Je suis presque chez moi ici … C’est tout ce que tu as offert à ton vieil ami ? Le seul qui prend de vraies décisions. Celui qui n’hésite pas, contrairement aux autres incapables.Tu as peur de moi car tu me sais plus puissant … Tu sanglotes déjà car tu sais qu’un jour tu ne tiendras plus …

    Réveille donc ce bon vieux Doodle… »


    Je me réveillai en sursaut. Quelle heure ?22h30. Bordel ! S’il continue à me détruire mes nuits de la sorte, je ne tiendrais pas longtemps.
    « Ça va Zoltan ? » demanda doucement Isis dans mon esprit.»
    « Nan. Doodle est une horreur dès que l’on ferme les yeux… »
    « Tu sais … S’il est ainsi c’est par ce qu’il souffre … Personne n’est méchant par plaisir. »
    « Tu es trop naïve Isis… Tu es malheureusement la seule apte à souffrir ici-bas et tu le sais très bien… Je sais que tu nous cherches des points communs, mais tu sais très bien que nous n’en avons pas. »
    Délicatement et sans que je ne m’en rende vraiment compte, elle vint me caresser la joue comme pour essayer de me réconforter… Comme si la plus grande souffrance en moi pouvait me réconforter…
    « Tu devrais laisser ta place … Les autres ont plus l’habitude de Doodle… »
    Leur laisser la place ? Et pourquoi pas abandonner pendant que j’y suis ? La teinte de mes cheveux devint écarlate… Elle ne comprenait définitivement rien…
    « Il en est hors de question Isis… Si je vous laisse trop prendre de place je risque de disparaître… »
    « Alors laisse-moi ta place. Juste moi ? Tu sais que j’ai toujours été là pour toi … »
    La colère mélangée à la fatigue de l’instant me prit. On aurait dit qu’elle ne possédait pas de cerveau… Et qu’Elle n’apprenait que d’une seule manière. Enragé de ses dires, je pris un couteau à portée de main afin de m’entailler tout le long de la main droite. Il ne lui fallut pas 2 secondes pour qu’elle hurle de douleur. Je serais les dents quelque peu frénétiquement.

    « Regarde comme une simple coupure te rend faible. Tu canalises toute notre douleur. Si je te laissais ma place, Doodle ferait de toi tout ce qu’il voudrait. Alors maintenant retourne te coucher avec les autres ! »

    La jeune demoiselle disparut de mon esprit en larmes. Enfin un peu de calme. Au fond de moi je n’aime pas la faire souffrir de la sorte. Mais après tout, qui mérite d’être autant maltraitée qu’elle ? Alors que je me bandais la main lentement, je pouvais sentir couler le long de mes joues les larmes de sa tristesse. Même endormie au plus profond de mon esprit elle arrive encore à m’affaiblir. Quelle chieuse ! N’arrivant plus à dormir après cette histoire, je m’allumai une cigarette et commença à bouger dans les rues d’Atlantis. Ce côté-là de la ville était tellement insalubre. Les moldus sont des gens tellement prévisibles…
    Habituellement je préfère laisser Elena se balader dans les rues mais je ne voulais pas la réveiller pour si peu… Alors, un vêtement à capuche sur la tête, une cigarette allumée dans l’autre, je restai dans les allées les moins éclairées de la ville… Je ne voulais pas me faire repérer.

    Malheureusement, parfois le destin nous rattrape, et c’est ainsi qu’un homme en me voyant s’imagina qu’il était de bon ton de venir m’agresser.
    « - Eh ! T’as pas du feu ? »
    « - Non vraiment pas», répondis-je simplement pour éviter toute embrouille de soirée
    - Mec t’as une clope allumée et tu me dis que t’as pas d’feu ? T’es qu’un connard ! »

    Je continuai d’avancer sans faire attention à ce qu’il disait. Qu’il s’énerve si bon lui semble… J’étais là pour me calmer après tout.
    « - C’est ça va ! Fuis ! Ta sœur j’la baise ! »

    A ces mots je m’arrêtai net. Elena. Mes cheveux prirent une teinte rouge sang alors qu’un grand sourire se dessina sur mon visage. Me retournant vers lui d’un pas ferme j’ajoutai
    « Toi tu ne sais pas à quel point je dois te remercier… »
    Le caïd ricana en me voyant changer de caractère de la sorte. Grave erreur. Je transformai ma main par celle de mon cauchemar intérieur avant de venir le prendre par le cou et le plaquer au mur.
    « Ce qui est bien avec vous les moldus, c’est que vous ne vous rendez même pas compte de ce que vous dites. »
    Sans aucune pitié ni aucune hésitation, je transperçai l’œil gauche de ce connard avec mon grand sourire aux lèvres avec le couteau qui avait fait pleurer Isis tantôt dans la soirée. Le jeune homme hurla à la mort ce qui satisfit d’autant plus le côté sadique de ma personnalité.
    « Comme ça tu pleureras moins… »
    Puis dans un geste fluide je ressortis le couteau pour faire tailler à nouveau de bas en haut au niveau du menton, l’embrochant comme un vulgaire morceau de viande. Doodle rigola de plus belle.
    « Bonne nuit mon petit… »
    Ajoutais-je comme extrême onction à cet homme, retirant la lame de son corps et le laissant agoniser au sol, comme pour le laisser avec ses confrères : les déchets.
    Marchant plus vite pour ne plus attirer l’attention je rangeai le couteau dans une poche intérieure de ma veste. Enfin je me sentais vivants. Enfin je me sentais complet. Enfin j’avais une fois de plus laisser la main à Doodle, et il me prouva qu’il ne gâcherait plus aucune seconde de la vie que je lui accordais dans le but d’assouvir sa rage intérieure. Mais un constat était sûr… J’étais enfin calmé.

    ---------------------------------------------

    Aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours préféré la nuit au jour. Peut-être parce que je n’ai plus vraiment besoin de me cacher dans ce genre de moment, ou peut-être simplement parce que c’est ce qui se rapprochait le plus pour moi à la liberté. Après tout, plus personnes ne s’intéressait à moi pendant la nuit … Je suis invisible pour tous et c’est finalement ce que je préfère… Malheureusement ça fait bien longtemps que je ne suis plus seul. Et c’est pourtant dans ce genre de moment, posé sur un toit, à profiter du calme, que j’aimerais que tout soit plus calme.
    - Non t’aimerais que ce soit plus calme parce que t’as encore tué un inconnu pour calmer Doodle… Et que tu sais très bien que tu devrais essayer de déguiser le meurtre plutôt que de rester là à fumer.
    Mes cheveux se teintèrent en vert. Il avait raison dans le fond mais j’aurais préféré qu’il reste endormi… Même si quand ils voient Doodle se rendormir ils savent vite que quelque chose s’est passé.
    - Je ne t’ai pas demandé ton avis Ethan… Retourne jouer avec les autres !
    - Parce que tu crois sérieusement qu’on ne regarde pas ce que tu fais ? On partage le même corps je te fais dire ! Et même si ça a apaiséDoodle, les autres n’aiment pas te voir aussi calme.
    - La ferme ! Je ne vous ai rien demandé ! Je contrôle la situation.
    Mon visage se déformant sous l’influence d’Ethan, j’essayais tant bien que mal de résister donnant un corps aussi imparfait que monstrueux
    - Tu ne contrôles rien du tout Zoltan. Tu n’as jamais rien contrôlé dans ces moments. T’as jamais aimé le risque.
    - Je n’en ai rien à foutre de tes histoires de risque, bordel !
    Le doux visage blond et triste d’Isis se dessina comme pour régler notre affrontement avec Ethan.
    - Les gars calmez-vous … On n’avancera jamais comme ça sinon …[/color]
    Je tirai sa chevelure blonde sans aucune hésitation pour lui rappeler qui dirige ce bateau.
    - On ne t’as pas sonné ! Le jour où je voudrais perdre mon temps je reviendrais te parler !
    La chevelure blonde d’Isis devint presque rouge sang, me rappelant les quelques atrocités que je venais de commettre.
    - Ne t’’énerves pas contre Isis Zoltan… Elle veut juste aider… Et puis …
    - Pourquoi je ne m’énerverais pas contre Isis ? Hein ? Vas-y, dit-le moi ! Toi qui semble si intelligente !
    Prenant complètement le dessus, Elena fit apparaître son corps si parfait.
    - Tu sais très bien qu’elle n’est là que pour ton bien… Et que sans elle tu ne serais plus rien…
    Non … Elle allait trop loin…
    Reprenant ma forme initiale, à la différence que mes cheveux avaient pris une teinte rouge, je finis par crier.
    - JE VOULAIS JUSTE ÊTRE SEUL MERDE ! VOUS ME DÉTRUISEZ LA VIE BORDEL !
    Un silence un peu gêné, mais pas des plus déplaisants, resta en suspend avant que mon sourire ne se déforma. Il en était tellement étiré que c’en était à la limite du physiquement impossible.
    - C’est précisément mon but…
    Doodle s’était réveillé à nouveau… Une fois de plus la nuit allait être longue…
    Oui, j’ai toujours aimé la nuit. Car il n’y a que pendant que les gens dorment et que leurs cauchemars deviennent une réalité



    À propos du joueur...
    Prénom ou pseudo : Akarius
    Âge : 23 ans
    Célébrité sur votre avatar : Ben Barnes
    De quelle manière avez-vous trouvé le forum ? Sous le conseil des Flint ! :D
    Avez-vous lu le topic dédié aux nouveaux joueurs (ici) ? Oui !

    Signature du Règlement
    Pour connaître les règles du forum, pour les respecter et ainsi pour vous garantir une bonne expérience de jeu avec nous, nous vous demandons de lire le règlement en suivant ce lien et d'inscrire ici votre engagement à le suivre.
    Je m'engage à suivre le règlement de Catharsis et à accepter les conséquences qui résulteront du non-respect de ce dernier, s'il y a lieu. J'inscrirai ici mon pseudo pour prouver cet engagement :
    Zoltan C. Burya
    Emrys Bowenavatar
    • Sorcier •
    http://www.catharsis-rpg.com/t1544p15-emrys-bowen-incandescence?Messages : 391 Points : 0
    Pseudo : Lau
    Avatar : Ezra Miller
    Crédits : Schizophrenic
    • Plus d'informations •
    Feuille de personnage
    Lieu de résidence:
    Patronus: Un faucon
    Informations supplémentaires:
    Sujet: Re: Zoltan Chervena Burya - Le chat à 6 vies | Mar 26 Juin - 17:25
    Bienvenue pour de vrai ici, c'est super intéressant comme personnage(s) !!!!!!!! Pineapple


    All that I have is a river
    The water sustains me without even trying, the water can't drown me, I'm done with my dying.


    Zoltan C. Buryaavatar
    • Sorcier •
    Messages : 15 Points : 0
    Pseudo : AKarius
    Avatar : Ben Barnes
    Crédits : internet
    • Plus d'informations •
    Sujet: Re: Zoltan Chervena Burya - Le chat à 6 vies | Mar 26 Juin - 17:26
    Merci :D ça me fait plaisir de voir que l'idée plait :D
    Jonathan Rowleavatar
    • Professeur •
    http://www.catharsis-rpg.com/t1251-jonathan-rowle-la-guerre-c-esMessages : 773 Points : 6
    Pseudo : Flow
    Avatar : David Tennant
    Crédits : signature : Schyzophrenia (bazzart) avatar : white rabbit
    • Plus d'informations •
    Feuille de personnage
    Lieu de résidence: Résidences du centre-ville
    Patronus: Un python royal
    Informations supplémentaires:
    Sujet: Re: Zoltan Chervena Burya - Le chat à 6 vies | Mar 26 Juin - 17:37
    Hey Zoltan, du coup, bienvenue tout plein officiellement ! Coeur


    there's no peace in quiet
    Just footsteps on the stairs, Whispers in the silence Remind me you're not there.
    Adrasteia N. Rosieravatar
    • Sorcier •
    http://www.catharsis-rpg.com/t283-adrasteia-n-raventhroneMessages : 1384 Points : 28
    Pseudo : Mie
    Avatar : Zhenya Katava
    Crédits : Mie
    • Plus d'informations •
    Feuille de personnage
    Lieu de résidence:
    Patronus: Euplecte à longue queue.
    Informations supplémentaires:
    Sujet: Re: Zoltan Chervena Burya - Le chat à 6 vies | Mar 26 Juin - 22:21
    Bienviendu! Je jure solonnellement que mes intentions sont de lire cette fichette. Mais comme j'ai une mémoire de chocovrenouille faudra me secouer le rappel tout éventuellement quand je.. D'ici deux semaines ...my bad. La vie et la mort. Je suis chargée.


    Gonna love you until it hurts,
    just to get you I'm doing whatever works, that'll bring you to your knees, praise Jesus, hallelujah. I'ma make you beg for it, plead for it, I want you to fiend for it, wake up and dream for it, 'Til it got you gasping for air and you lean forward. If it's yours and you want it, I want it, promise I need that. 'Till I'm everywhere that you be at, I can't fall back or quit, cause this is fatal attraction, so I take it all or I don't want a shit
    Emilia Clickerlyavatar
    • Sorcier •
    http://www.catharsis-rpg.com/t140-emilia-les-animaux-sontMessages : 2965 Points : 14
    Pseudo : Ama
    Avatar : Emily Blunt
    Crédits : Ama
    • Plus d'informations •
    Feuille de personnage
    Lieu de résidence: Atlantis
    Patronus: Un appaloosa léopard
    Informations supplémentaires:
    Sujet: Re: Zoltan Chervena Burya - Le chat à 6 vies | Mer 27 Juin - 14:40
    Banana Bienvenue Bourrés



    PROUD MEMBER OF ::
     
    Poppy Irvineavatar
    • Étudiant Sorcier •
    • Étudiant Sorcier •
    http://www.catharsis-rpg.com/t356-poppy-who-in-the-world-Messages : 2225 Points : 14
    Pseudo : Callipyge
    Avatar : Lily-Rose Depp
    Crédits : Avatar : Morphine | Signature : EXORDIUM.
    • Plus d'informations •
    Feuille de personnage
    Lieu de résidence: Résidence Universitaire des Faubourgs, Bat. 3
    Patronus: Un écureuil roux ; elle a longtemps eu un petit singe Capucin, qui était le patronus de Tomás qu'elle avait accaparé, mais elle a enfin retrouvé le sien.
    Informations supplémentaires:
    Sujet: Re: Zoltan Chervena Burya - Le chat à 6 vies | Jeu 28 Juin - 12:36
    Bienvenue pour de bon !
    Il ne reste plus qu'à lire tout ça Huhu



    KEEP YOUR TEMPER
    Poppy glousse en #FF3333

     
    Ariane D. Rosieravatar
    • Sorcier •
    http://www.catharsis-rpg.com/t167-ariane-rosier-toujours-Messages : 176 Points : 18
    Pseudo : Oror
    Avatar : Eva Green
    Crédits : Nemesis
    • Plus d'informations •
    Feuille de personnage
    Lieu de résidence: Atlantis - Enclave sorcière
    Patronus: Faucon Pelerin
    Informations supplémentaires:
    Sujet: Re: Zoltan Chervena Burya - Le chat à 6 vies | Ven 29 Juin - 4:55
    Oooh... Dis donc... Sacré personnage ! Intéressant tout ça ! ^^
    La bienvenue à toi ! Angel


    Now it's time
    to vengeance
    These violent delights have violent ends


    Spoiler:
     
    Irvin Fowleravatar
    • Étudiant Sorcier •
    http://www.catharsis-rpg.com/t564-irvin-fowlerMessages : 873 Points : 0
    Pseudo : Isou, BreizhClafoutis
    Avatar : Georges Mackay
    Crédits : Internet et BRO le magnifique pour le badge
    • Plus d'informations •
    Feuille de personnage
    Lieu de résidence: Quartiers Résidentiels des Faubourgs, partie traditionnelle, en colocation avec Torvi Von Wrangel et une petite Hobbite fraîchement née
    Patronus: Une corneille, s'il savait en produire.
    Informations supplémentaires:
    Sujet: Re: Zoltan Chervena Burya - Le chat à 6 vies | Ven 29 Juin - 20:36
    Bonne reviendu parmi nous Cat face Holding hands



    Invité
    Invité
    • Plus d'informations •
    Sujet: Re: Zoltan Chervena Burya - Le chat à 6 vies | Sam 30 Juin - 7:38
    Magic is Might ... Je valide Shany Ça va être topissime.
    Bienvenuuuuuue tout plein !
    Aedan C. Westeravatar
    • Étudiant Sorcier •
    http://www.catharsis-rpg.com/t212-aedan-c-westerMessages : 188 Points : 25
    Pseudo : Kal. A
    Avatar : Jake Cooper
    Crédits : cranberry
    • Plus d'informations •
    Feuille de personnage
    Lieu de résidence:
    Patronus:
    Informations supplémentaires:
    Sujet: Re: Zoltan Chervena Burya - Le chat à 6 vies | Lun 2 Juil - 21:43
    Bienvenuuuue Blush



    Aedan C. Wester
    Zoltan C. Buryaavatar
    • Sorcier •
    Messages : 15 Points : 0
    Pseudo : AKarius
    Avatar : Ben Barnes
    Crédits : internet
    • Plus d'informations •
    Sujet: Re: Zoltan Chervena Burya - Le chat à 6 vies | Jeu 5 Juil - 10:09
    Merci a tous :D ca fait chaud au coeur :)
    Zoltan C. Buryaavatar
    • Sorcier •
    Messages : 15 Points : 0
    Pseudo : AKarius
    Avatar : Ben Barnes
    Crédits : internet
    • Plus d'informations •
    Sujet: Re: Zoltan Chervena Burya - Le chat à 6 vies | Dim 8 Juil - 9:32
    Je up ma fiche maintenant que je l'ai modifier :3
    Lyrold de Bekerleyavatar
    • Professeur •
    http://www.catharsis-rpg.com/t1739-lyrold-de-bekerley-un-petit-lMessages : 551 Points : 0
    Pseudo : Lost
    Avatar : Torrance Coombs
    Crédits : Angeldust
    • Plus d'informations •
    Feuille de personnage
    Lieu de résidence: Les Faubourgs, Atlantis
    Patronus: un lion
    Informations supplémentaires:
    Sujet: Re: Zoltan Chervena Burya - Le chat à 6 vies | Dim 8 Juil - 10:25
    Bienvenue officiellement à toi ! Unchained
    Le Choixpeau Magiqueavatar
    • PNJ •
    Messages : 193 Points : 6
    Pseudo : --
    Avatar : --
    Crédits : Catharsis.
    • Plus d'informations •
    Sujet: Re: Zoltan Chervena Burya - Le chat à 6 vies | Dim 15 Juil - 8:30

    Bienvenue, cher habitant !

    Tu es dès à présent validé, le jeu se trouve désormais à portée de main !

    Il te reste néanmoins quelques formalités importantes à finaliser afin de te garantir une évolution sans accroc dans l’univers de Catharsis.
    Tout d’abord, pense à aller réserver ton avatar dans le bottin, à compléter le recensement de Catharsis et à signaler ton nouveau personnage dans registre des comptes multiples si nécessaire. Il est aussi utile de te créer un journal de bord pour garder le fil de tes aventures, ainsi qu’une fiche de liens pour décrire tes relations avec les autres.
    Enfin, une boîte aux lettres permettra de te contacter facilement IRP, et une demande de logement signalera ton arrivée à tes voisins ! Enfin, il est utile de faire référencer ton activité professionnelle dans le registre des métiers, où tu pourras également proposer des jobs aux étudiants si tu as besoin de petites mains. Dernière chose, n'oublie pas de nous rejoindre sur le serveur Discord qui regroupe les membres de Catharsis pour discuter avec la communauté !

    Bon jeu !

    Contenu sponsorisé
    • Plus d'informations •
    Sujet: Re: Zoltan Chervena Burya - Le chat à 6 vies | 
    Zoltan Chervena Burya - Le chat à 6 vies
    Page 1 sur 1
     Sujets similaires
    -
    » Lya •• « La femme, comme le chat, a neuf vies. »
    » Igor le chat, roman jeunesse
    » Activer le chat
    » Invitation au Chat
    » Chat a gogo
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    Sauter vers: