It's sound crazy, we're not on the same way ◊ Alistair

Taylor J. Fawleyavatar
• Professeur •
http://www.catharsis-rpg.com/t1770-taylor-j-fawley-l-enfant-reveMessages : 125 Points : 0
Pseudo : Marie / LittleJuice
Avatar : Chris Wood
Crédits : MITTWOCH
• Plus d'informations •
Sujet: It's sound crazy, we're not on the same way ◊ Alistair | Mar 19 Juin - 6:50

Alistair & Taylor
It's sound crazy, we're not on the same way


Encore une journée qui ne sert à rien. Une de plus à ajouter à cette liste qui te paraît déjà interminable. Ce que tu as entrepris, c’est totalement fou, pour ne pas dire complètement con. Ce que tu ne cesses de te demander c’est pourquoi. Pourquoi est-ce que ça a autant d’importance pour toi de connaître cette vérité qui n’en est pas vraiment une. Tout est faux. Rien n’est vrai et tu le sais pertinemment. En trente ans, on t’aurait forcément parlé de cette homme qu’il te faudrait qualifier de cousin. Cet homme qui fait soit disant parti de ta famille mais que jamais tu n’as vu. Cet homme qui est différent, qui n’est pas digne des Fawley. N’importe qui te dira que tu es bien trop dur et pourtant, tu sais que tu es seulement réaliste. Tu le penses tout ça, tu estimes que non, cet homme, cet Alistair comme certain l’ont appelé ne peut pas être de ta famille. Tu es sans doutes trop catégorique, un peu trop radical et pourtant, c’est comme ça que tu as grandi. Tu as été élevé dans l’élitisme. La pureté du sang avant tout et aujourd’hui encore, il est évident que ça se ressent dans ta manière d’être. Tu ne fais jamais semblant, tu fais ce que tu juges juste et pour ça, on t’apprécie ou non, ça n’a guère d’importance en réalité. Toi, Taylor Fawley, fils unique, tu vis pour la pureté du sang, tu vis pour un monde où les déchets n’existeraient pas et par déchets, tu entends ceux qui n’auraient pas le sang bleu. Ce n’est pas le genre de pensées qui plait généralement, une des raisons pour lesquelles tu ne les exposent généralement pas clairement. Tu te contentes de penser les choses, de toiser les gens et de les juger d’un simple regard. C’est tellement facile de faire ça, c’est tellement toi aussi que le jeu n’en est même plus amusant. Et pourtant, tu continues. Jamais tu ne cesses parce que tu sais qu’un jour, ta cause aura raison du reste du monde, c’est évident. Tu baisses ton regard sur ton verre, fais tourner le liquide ambré, le regard fixe. En réalité, tu es ailleurs, tu es dans tes pensées et venir ici ce soir, ce n’était peut-être pas une idée de génie mais ça te fait du bien aussi. Accoudé au bar, tu te perds une nouvelle fois dans tes pensées à imaginer ce que tu ferais si tu rencontrais ce prétendu cousin qui pour toi n’existe pas. Tu pourrais en faire des choses sans doutes, la plus évidente serait de le tuer, libérer ce monde d’un tel fardeau ne pourrait faire de mal à personne. Mais tu te connais, tu sais que la curiosité l’emporterait sur tout le reste et bien que tu le détestes sans savoir si oui ou non il existe réellement, tu ne peux t’empêcher de te poser des questions. A commencer par la plus évidente. Pourquoi ? Oui Pourquoi une telle monstruosité existerait ? Pourquoi la sélection naturelle n’a pas fait son travail en se débarrassant d’une telle anomalie de la nature ? C’est quelque chose que tu ne comprends pas, ça t’échappe et c’est bien à cette pensée que tu te permets de lâcher un rire couvert par le désagréable son de cette musique bien trop forte. Alors certes, tu veux savoir si oui ou non il existe, tu veux comprendre ce que ta famille cache et pourtant, tu n’es pas pressé pour ça. La voilà la raison de ta présence dans ce lieu qu’en temps normal, tu ne fréquenterais pas. Tu veux oublier pour une soirée tes tourments, ne relevant la tête sur la tête sur la personne venant de prendre place à tes côtés que lorsqu’elle ouvre la bouche pour commander. Et ton regard se fige, ton sourire n’existe plus parce que face à toi, tu as l’impression de les voir. Eux, tes cousins.

AVENGEDINCHAINS


Don't
look behind you
to move forward
Alistair Fawleyavatar
• Moldu •
http://www.catharsis-rpg.com/t1235-alistair-you-can-call-me-susaMessages : 532 Points : 79
Pseudo : Callipyge
Avatar : Andrew Scott
Crédits : Avatar : Nuit Parisienne | Signature : QUIET RIOT.
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Habitat Troglodyte — Demeure #2
Patronus: /
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: It's sound crazy, we're not on the same way ◊ Alistair | Dim 8 Juil - 14:32
Atlantease Club - 22 Janvier 2001.

Le liquide transparent avait filé entre mes veines à une vitesse ahurissante. A peine le garrot enlevé, j'avais senti les effets de cette nouvelle drogue qui ne circulait pas encore sur le marché, la plaque rouge sur mon bras ne me démangeait déjà plus. Les scientifique de l'hôpital d'Atlantis me l'avait refilé, en test, contre un rash bizarre qu'ils m'avaient refilé sans scrupule. En quatre jour de prise quotidienne, j'avais eu quelques vertiges, la bouche pâteuse... Mais ils craignaient les hallucinations à cause du taux d'opiacé relativement élevé. Rien jusqu'ici. Rien hors de l'ordinaire. J'avais cru voir des choses étranges, absurdes, mais sûrement de simple impressions, comme celle d'une scène de déjà vu qui nous fait lever un sourcil.

La fiole de 25ml vidée dans le bras, je mets ma veste et pars en direction de l'Atlantease pour finir ma soirée en compagnie de visions plus belles encore que la forme ronde et familière d'un buisson semblable à un édredon duveteux, là où la route ne devrait dévoiler que des murs. Il est tout juste 22h, je n'ai rien mangé, et sans m'en être rendu compte je suis déjà au comptoir à demander un vodka martini, comme James Bond, mais à la cuiller et pas au shaker parce que : « C'est absurde, au shaker, la vodka et le martini ça se mélange bien, pas vrai ? ». Le serveur hausse les yeux et murmure une râlerie comme quoi je n'ai pas à lui apprendre son travail. Il a visiblement autant d'humour qu'un de ces abrutis de sorciers lorsqu'ils sont bâillonnés au fond des égouts et qu'on leur dit qu'ils feraient bien d'espérer un peu de magie pour les sortir de là...

Je ne peux pas m'empêcher de faire un mouvement de recul du bar en attendant que mon verre ne soit servi, puis de me pencher vers l'homme à côté de moi. Après tout, c'est lui qui me regarde bizarrement depuis tout à l'heure, ce n'est pas comme si j'étais en train de m’immiscer...  « Avouez...  C'est un con ? Tsss. Je suis sûre que c'est un... Serdaigle. Pas drôle. Vraiment pas drôle. ». Dans un geste lent, comme tiré par un bras invisible depuis le noyau de la terre, je passe ma main dans mes cheveux. C'est celui qui révèle une plaque rouge au creux de l'avant-bras, mais comme dit, elle ne me démange déjà plus. De l'extérieur, j'ai l'air fatigué, exténué même. Les yeux rouges et le bord des lèvres asséché. En voilà un autre, d'effet secondaire de ce traitement. Je bois au moins 7 litres par jour, et seuls deux sont de l'eau.

Le serveur me tend enfin mon verre, et en voulant m'éloigner du bar pour aller m'asseoir au loin, je me retourne vers l'homme que j'avais apostrophé. Son visage, ses traits, ils sont encore plus familiers que ce buisson-oreillers croisé hier soir. Ils me perturbent, mais je suis bien incapable d'avoir l'esprit clair pour m'en souvenir. Si je savais. Si je savais... Ce pauvre garçon serait déjà au sol, le cure-dent dans mon verre planté dans sa carotide, et j'en savourerais toujours l'olive. A la place, faute de souvenirs trop clairs, je me contente de lui parler une nouvelle fois, naïf.  « On se connait ? J'ai l'impression de vous avoir déjà vu. ». Des traits familiers. Tu parles.

Ma Némésis.


STEALIN' STONES & BREAKIN' BONES
Do you know what nemesis means? A righteous infliction of retribution manifested by an appropriate agent, personified in this case by a 'orrible cunt, me.

It's sound crazy, we're not on the same way ◊ Alistair
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]
» Crazy Minds
» 03. Redhead, you konw you're driving me crazy right ?
» - Gallery of a crazy newbie -
» crazy sufferin style - 31 janvier/21h05
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: