A celebration of the moments to come ~ RP de groupe

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Grace Hamiltonavatar
• Moldu •
http://www.catharsis-rpg.com/t1344-grace-hamilton-here-s-to-the-Messages : 739 Points : 0
Pseudo : Flow
Avatar : Katharine McPhee
Crédits : avatar : Juice (bazzart) ; signature : Rogers (PRD)
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Résidences du centre-ville
Patronus: Si elle pouvait en former un, ce serait un chinchilla.
Informations supplémentaires:
Sujet: A celebration of the moments to come ~ RP de groupe | Lun 18 Juin - 18:48


A celebration of the moments to come

- Grace Hamilton — Milo Pierce — Matthew Hamilton — Irvin Fowler — Torvi Von Wrangel — Emilia Clickerly -


"La véritable intimité est celle qui permet de rêver ensemble avec des rêves différents." Jacques Salomé
Il avait été difficile de faire le trajet en tramway, depuis le Centre-ville où habitait Grace, jusqu'à la maison de Torvi et Irvin, située dans les Faubourgs de la ville : pas forcément à cause du long trajet, mais plutôt, des innombrables tupperwares de nourriture, plats à gratin et autres saladiers, qui contenaient assez de victuailles pour nourrir un régiment qu'elle avait apporté. Heureusement, Matthew avait accepté de lui prêter main forte, faisant un gros détour dans son propre trajet pour lui donner un coup de main, et il s'en mordait probablement les doigts, à présent, alors que la fratrie gravissait péniblement la côte qui se trouvait devant la petite demeure de banlieue, essayant de ne pas foutre par terre le dur labeur de la kinésithérapeute.

Ce n'était pas qu'elle avait peur de mourir de faim à cette soirée, loin de là, elle ne doutait pas qu'Irvin et Torvi étaient des hôtes tout à fait attentifs qui savaient comment recevoir leurs invités. Au départ, elle avait décidé de préparer un plateau de fromages typiquement français, qui raviraient l’ensemble des convives. Et puis elle avait pensé au fait que tout le monde n'était probablement pas aussi dingue de fromages qu'elle, c'était même hautement probable (son amour pour le chèvre, notamment, n'avait pas de limites), et qu'il fallait donc qu'elle prévoit autre chose. Elle avait alors préparé une quiche au saumon, l'une de ses spécialités, qui faisait consensus à chaque fois qu'elle la servait à la dégustation. C'était une très bonne idée, mais s'il y avait des personnes allergiques aux produits de la mer ? Ainsi, désireuse de contenter le plus de monde possible et laissant, comme à son habitude, son instinct de mère poule s'exprimer, elle avait finir par préparer pas moins d'une dizaine de plats différents et éclectiques, avant de se rendre compte que c'était beaucoup trop et qu'elle allait vraiment passer pour une folle, surtout auprès de Torvi, qu'elle connaissait assez peu. Tant pis, de toute façon, maintenant, tout était cuit et emballé, et Grace n’allait certainement pas laisser tous ces mets être gaspillés parce qu’elle avait peur de se faire une réputation de névrosée culinaire.

De toute façon, son esprit était suffisamment occupé à calculer toutes les possibilités que cette soirée se transforme en une fête totalement désastreuse. La dernière fois que Matthew avait rencontré Irvin, il avait fini à l’hôpital, à défaut de passer par la case prison, et elle ne savait pas trop comment ça allait se dérouler, entre ces deux là, mais ce n’était pas ce qui l’inquiétait le plus. Et si son frère et Milo ne s’entendaient pas ? Et si Charlie, qu’elle avait invité et qui viendrait d’ailleurs avec son amie Aldabella, s’alliait avec Matthew pour concocter un plan diabolique pour bousiller son couple ? Grace ne savait pas pourquoi ils feraient ça, elle savait bien qu’ils ne voulaient que son bonheur, tous les deux, et elle l’était définitivement, entre les bras de Milo, mais la française ne pouvait pas s’empêcher de se dire que, fatalement, quelque chose allait clocher.
La kinésithérapeute se tourna vers son frère, quelques pas avant d’arriver à la porte d’entrée, lui soufflant une énième fois :

« -C’est pas trop lourd ? T’as pas trop mal aux jambes ? Je peux prendre un autre plat, si tu veux.

C’était hautement improbable qu’elle y arrive, vu la montagne de nourriture qu’elle portait déjà à bout de bras, et qui était pratiquement plus haute que son mètre soixante, mais, même si son frère n’avait plus besoin d’évoluer en béquilles, depuis son dernier séjour chez les médicomages urgentistes, elle ne pouvait s’empêcher de s’inquiéter.

Avec la précision et la délicatesse d’un funambule marchant sur son fil, elle pressa sa main contre la sonnette de la maison d’Irvin et Torvi, ne pouvant pas libérer un doigt pour réellement appuyer sur le bouton. Un bruit, ainsi qu’un signal lumineux, retentit, et même si la jeune femme était vraiment excitée à l’idée de passer la soirée avec tous ceux qu’elle aimait, pour fêter dignement le passage en l’an 2001, elle ne put s’empêcher de déglutir, priant que son frère n’allait pas trop sortir de dossiers sur elle, comme il s’amusait parfois à le faire. Elle jeta un coup d’œil à Matthew, lui lançant une œillade un peu inquiète, comme pour lui signifier de se tenir à carreaux, mais la porte s’ouvrit avant qu’elle n’ait le temps de prononcer la moindre menace à son encontre.

-Bonne année, bonne santé ! » s’écria, par réflexe, la française, à la personne qui avait les si gracieusement accueilli, sans pouvoir réellement voir de qui il s’agissait, sa vision obstruée par les tupperwares.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 775 WORDS.



Rewrite the stars
Matthew Hamiltonavatar
• Étudiant Moldu •
http://www.catharsis-rpg.com/t1677-matthew-hamilton-here-i-amMessages : 174 Points : 20
Pseudo : Lau
Avatar : Tom Holland
Crédits : Martyr
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: A celebration of the moments to come ~ RP de groupe | Mar 19 Juin - 3:28
Depuis mon arrivée à Atlantis, j'ai passé beaucoup de temps avec Grace. C'est pour cela que je suis venu ici d'ailleurs. Alors lorsque mes amis londoniens m'ont proposé de me joindre à eux pour fêter le passage à l'an 2001, j'ai décliné l'invitation, préférant encore et toujours la compagnie de ma soeur. Et puis... cette soirée m'intriguait : j'allais enfin pouvoir rencontrer le petit ami de ma soeur : Milo Pierce. Je suis conscient qu'il me faudra dissiper quelque gêne, d'autant plus que la soirée a lieu chez Irvin et sa colocataire Torvi que je ne connais que mentionnée par Grace. Je suis conscient que malgré ma lettre d'excuse, Milo et Irvin ne doivent pas me porter dans leur coeur et surtout ce dernier doit être un peu méfiant quant à ma personne, c'est une chose que je peux aisément comprendre. Passons en revue les autres invités : Emilia Clickerly, par exemple, est une personne que je vais découvrir ce soir, il y aura aussi Charlie, le premier amoureux de Grace. Nous nous entendons bien, mais je ne l'ai pas vu depuis longtemps, alors nous verrons bien comment les choses vont se passer.

Cet après-midi, j'ai reçu un coup de fil stressé de Grace qui me demandait de faire un détour afin de me rendre chez elle avant la fête car elle s'est encore sentie investie du devoir de nourrir la population entière de Manadh... J'ai un peu ri au téléphone, mais mon esprit n'était pas assez puissant pour imaginer la quantité astronomique de nourriture qu'a préparé ma soeur en l'espace d'une journée... Pour ma part, j'ai prévu une bouteille de champagne parce qu'aucun français ne saurait passer un nouvel an sans champagne ! Autant dire que je me suis félicité de n'avoir prévu qu'une bouteille lorsque j'ai retrouvé Grace et qu'elle a commencé à charger mes bras de plats diverses et bien trop nombreux... Ma soeur ne serait plus digne d'elle si elle ne cherchait pas à couver et à nourrir chaque être terrestre !

Nous avons donc entrepris un pénible périple, durant lequel il m'est arrivé une ou deux fois de pester devant la charge inconcevable que nous portions, j'ai aussi dû utiliser mon adresse afin d'éviter à ma soeur maladroite de perdre une ou deux préparation en route... Je n'ose imaginer ce que nous aurions dû faire si j'avais encore eu ma béquille, bien heureusement ce n'est plus le cas ! Cela dit, mes jambes sont encore faibles malgré un travail de rééducation important. Je suis donc bien heureux d'arriver au bout de la côte, devant la maison que partagent Irvin et Torvi.

- Tout va bien, ne t'en fais pas !

Il me faut rassurer ma soeur sur mon état alors qu'elle sonne à la porte comme elle peut. La sonnerie retentit, sourde derrière la porte, ainsi qu'un flash lumineux prévu pour prévenir le jeune sorcier de notre arrivée. Une personne vient ouvrir au bout de quelques minutes, mais impossible pour moi de voir s'il s'agit de l'inconnu plus si inconnu que cela qu'est Irvin, de sa colocataire ou d'une tierce personne puisque Grace et ses milliers de tupperware occultent ma vision.

- Bonsoir, qui que vous soyez ! lance-je à la cantonnade, curieux des événements à venir.



   
   
Tu seras viril mon kid. Je ne veux voir aucune larme glisser sur cette gueule héroïque et ce corps tout sculpté pour atteindre des sommets fantastiques, que seule une rêverie pourrait surpasser.
Irvin Fowleravatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t564-irvin-fowlerMessages : 873 Points : 0
Pseudo : Isou, BreizhClafoutis
Avatar : Georges Mackay
Crédits : Internet et BRO le magnifique pour le badge
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Quartiers Résidentiels des Faubourgs, partie traditionnelle, en colocation avec Torvi Von Wrangel et une petite Hobbite fraîchement née
Patronus: Une corneille, s'il savait en produire.
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: A celebration of the moments to come ~ RP de groupe | Mar 19 Juin - 10:26
Milo, Matilda et moi avons passé la journée à préparer la fête. Torvi a participé bien sûr, contre notre gré, bien que Matilda ait tenté de la faire asseoir avec une version sans alcool de son (très bon) cocktail. Nous ne voulions pas la surmener, elle qui bouge le moins possible, si proche du terme. Cette journée vient parfaitement clore une parfaite semaine de vacances, si paisible que les difficultés de l’année écoulée me semblent appartenir à une autre vie. Noël en famille m’a fait beaucoup de bien, la perspective de la naissance du bébé, toute proche maintenant, nous a rapprochés d’une nouvelle façon. Torvi a rencontré toute ma famille qui s’est empressé de lui donner des conseils, ou des cadeaux pour le petit à naître. Ma grand-mère a même tricoté toute une série de petits bonnets qui attend patiemment dans un tiroir de la chambre que nous avons enfin finie d’aménager dans l’ancien petit grenier de la maison.

Je me sens bien, mieux que jamais depuis un an. Passer la journée à rire avec Milo et Matilda m’a ramené au temps de Poudlard où l’Italien et moi étions inséparables (et ma soeur toujours dans nos pattes), et je suis de meilleure humeur que depuis de très, très longs mois. De plus, malgré la présence de plusieurs inconnus ce soir, je connais assez de gens parmi les invités pour ne pas être forcé de trop sociabiliser, et cette perspective est très réjouissante. J’ai délaissé avec un peu de regret mon pull de Noël (Milo, Matilda et moi faisons un concours de pulls moches depuis quelques années, c’est devenu un rituel auquel mom s’est jointe récemment, le résultat est aussi drôle que dangereux pour les rétines) pour une chemise à la sobriété plus appropriée.

La maison aussi est sur son 31. Torvi étant trop proche d’accoucher pour transplaner, nous avons passé les fêtes en famille à Atlantis et la maison a donc été décorée dans le plus pur style anglais et sorcier. Dans l’entrée, les petites cloches au-dessus de la porte tintent en chantant une chanson de Noël (je ne l’entends plus mais j’en garde le souvenir) ; des petites sorcières coiffées de chapeaux de père noël moldu volent entre les pièces, des bonhommes de neige miniatures accrochés aux plafonds jettent de la poudreuses sur toutes les têtes à leur portée et des bougies or et argent flottent un peu partout ; dans le salon, le sapin trône, encore entièrement décoré, agitant ses branches de temps en temps pour dégager son surplus de neige et agiter les petites cloches à son sommet. Et partout, des flocons de neige articifiels, des guirlandes colorées et l'odeur de cannelle et de gingembre des gâteaux de Noël. De la neige tombe même du plafond du salon avant de s'évanouir dans les airs à quelques centimètres au dessus des têtes (enchantement dont je suis particulièrement fier).

Tout est presque prêt, et j’installe des plats sur la table basse du salon quand mon alarme sonore se met à clignoter. Matilda s’élance vers la porte.

- Par la barbe de Merlin !

Attiré par son cri, je déboule dans l’entrée.

- Un tupperware géant me parle !

Je me retiens de toutes mes forces d’éclater de rire et m’approche, droit et solennel, de la montagne de boîtes dans l’encadrement de la porte, d’où dépassent seulement une main et une petite paire de jambes, seules preuves du caractère humain de la forme devant nous.

- Tu devrais lui dire la traditionnelle salutation des tupperware, pour ne pas le vexer.

Ma soeur acquiesce gravement et, les mains jointes, s’incline.

- Nous te remercions, ô tupperware sacré, pour la nourriture que tu nous apportes dans ton enveloppe de plastique. Sache que tes offrandes seront très appréciées.

- Je crois que les moldus terminent par amen.

- Amen !

J’éclate de rire cette fois et elle aussi, satisfaite de sa blague. Puis je m’avance en sortant ma baguette et tente de voir, par dessus les boîtes, le visage de notre mystérieux livreur.

- Merci et bonne année à toi aussi Grace ! Je vais t’aider.

D’un coup de baguette, je fais léviter les boîtes et tout en reculant dans l’entrée, les envoie se poser sur le peu d’espace encore libre de la table de la cuisine. Je connais la générosité de la française, mais tant de préparation fait toujours son effet - et puis que serait une fête sans de la nourriture pour nourrir tout le quartier ? Au vu du nombre de bouteilles que Matilda a ramené, la nourriture ne sera pas de trop. J’invite Grace à entrer et ma soeur profite que la française ait une main libre pour la lui serrer.

- Bonsoir, moi c’est Matilda ! La soeur d’Irvin.

Je souris à Grace.

- Merci beaucoup. On va avoir de quoi manger pendant une semaine avec tout ce qu’on à déjà préparé.

Mon sourire s’estompe en voyant le visage du second porteur de boîtes, que Matilda délivre à son tour de son chargement.

- Bonsoir.

Un court silence s’installe.

- Ta jambe a l’air d’aller mieux.

Matilda, bien au courant de l’histoire au magasin de Milo, nous observe l’un et l’autre. Une seconde ; puis elle s’élance vers Matthew avec un grand sourire et une main tendue.

- Du champagne ! Super idée ! On manquait de choses à boire. Soi-disant que les femmes enceintes ne doivent pas boire, quelle idée. Les gens sont trop sérieux de nos jours.

Dit-elle, qui a déjà préparé des mojitos pour tout le monde et un saladier de punch si profond qu’il pourrait irriguer tout le quartier. Je souris à Grace, désabusé.



Invité
Invité
• Plus d'informations •
Sujet: Re: A celebration of the moments to come ~ RP de groupe | Mar 19 Juin - 13:04
Du bout des doigts, Torvi avait délicatement tiré sur le tissu de sa robe. Lui laissant entrevoir, entre les ondulations colorées de l’étoffe, la courbe désormais très précise de son ventre. Très ronde, aussi, surtout. Autant que pouvait l’être celle du dénommé Santa Claus. Pour des raisons très différentes, cependant : mais au moins tous deux apportaient un peu de bonheur à leurs proches.
Une nouvelle fois, ses mains ajustèrent la tenue choisie pour l’occasion. Vérifiant, sur le reflet que lui renvoyait le miroir, qu’elle ressemblait à quelque chose. Qu’elle était présentable. Dans le thème ? Elle l’espérait, sincèrement, pour pouvoir se fondre plus facilement dans la masse. Après tout, ça faisait bien des années qu’elle n’avait pas fêté le nouvel an.

Jamais le temps. Jamais la sécurité suffisante. Ce n’était plus le cas maintenant.

En quelques gestes graciles, la Suédoise fit glisser le peigne dans sa chevelure d’ébène. Ils étaient bien assez lisses. Ils lui donnaient même cette apparence désuète – et faussée, quelque part – de petite créature bien sage. Un sourire amusé naquit alors sur ses lèvres, de plus en plus prononcé au fur et à mesure que les idées faisaient leur cheminement. Elle pouvait bien se permettre de déroger à cette règle, ce soir.

Elle serait bien mère, l’an prochain. L’an prochain, déjà. Quelques jours. Quelques semaines, en vérité. Tout ce sérieux devenait presque gênant, à force. Mais pouvait-elle réellement se le reprocher ? Au moins le temps d’une soirée. Au moins le temps de rendre hommage à l’agréable cocktail de Matilda.

Délaissant le peigne, la sorcière se saisit de sa baguette pour enchanter la petite couronne au-dessus de sa tête. Un petit rien de sortilège. Pas fatiguant pour un sou. Pas dangereux pour une pacotille non plus. Petit à petit, la tiare en carton mordoré s’agrémenta de petites paillettes. Elles flottaient joyeusement autour du splendide « 2001 ».

Finalement, c’était une décoration qui ne valait trois fois rien. Mais ça l’amusait. Peut-être que ça la rendait jolie, aussi, un peu ? Joliment futuriste. D’un pas lent, elle s’extirpa de la salle d’eau. C’est à cet instant que la sonnette retentit. Du monde, enfin ! Bercée par la bonne ambiance générale, Torvi gagna l’entrée avec un large sourire. Matilda et Irvin y étaient déjà, prêts à accueillir leurs précieux invités. Soi-disant que les femmes enceintes ne doivent pas boire, quelle idée. La remarque la fit glousser de cet éclat léger caractéristique un court moment. Les gens sont trop sérieux de nos jours. « Je suis d’accord. Il y a trop de sérieux. »

Préférant rester en retrait, de peur de bloquer le passage, elle agita néanmoins sa main en guise de salutation. « Bonsoir, pardon, je suis … Impolie. Vous allez bien ? » Son regard se perdit un instant dans la direction de la file des boites en lévitation vers la cuisine. « Oh, c’est … Beaucoup ? Merci ! C’est très adorable. Nous allons bien manger ! » L’accent roula encore dans ses mots. Mais elle avait l’habitude, désormais. Ses proches aussi.

Et maintenant qu’elle pouvait observer, de haut en bas, Grace et … Oh ? Oh. Matilda s’en occupait déjà. « Oh, Grace ? Tu es si belle ! Je te montre le salon ? C’est magnifique ! »
Emilia Clickerlyavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t140-emilia-les-animaux-sontMessages : 2953 Points : 2
Pseudo : Ama
Avatar : Emily Blunt
Crédits : Ama
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis
Patronus: Un appaloosa léopard
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: A celebration of the moments to come ~ RP de groupe | Mar 19 Juin - 13:32
L'invitation d'Irvin m'avait touché et je le soupçonnais de garder un œil sur moi pour ne pas que je reste seule pendant les fêtes. Il était adorable de prendre ainsi soin de moi.
J'étais intimidée par cette soirée. Hormis Milo que j'avais déjà croisé et Matilda, tous les autres invités m'étaient inconnus.

Je ne connaissais pas leur goût alors je décidais de cuisiner des "mince pies" version vegan et d'offrir à chacun des petites statuettes animalières que j'avais sculptées. Malheureusement, je n'avais pas eu le temps de les peindre. Sur chacune d'elle, j'avais gravé une rune de protection. Un sortilège très simple mais qui me tenait à cœur vu les événements dangereux que nous vivions sur cette île.

Pour avoir l'esprit tranquille, j'avais confié Cookie aux bons soins de ma mère et de mon beau-père. Ne sachant pas si je pouvais venir avec mon familier et ne voulant pas déranger, j'avais fait ce choix pour qu'il ne reste pas seul.

Ayant décidé de ne plus cacher ma grossesse, je portais une robe verte émeraude qui soulignait mes nouvelles rondeurs. Je choisis une cape bien chaude et une gigantesque écharpe car j'avais décidé de me rendre à pied chez Torvi et Irvin. Transplaner, je n'osais plus le faire de peur que ma magie me joue encore des tours.

Marcher me fit du bien et j'aimais la froideur de l'hiver. Nous habitions dans le même quartier alors le trajet ne fut pas très long. Arrivée sur le seuil de leur maison, je vis une jeune femme et un jeune homme entrer et une multitude de plats léviter. Par Circé, ma contribution était bien trop mince ! Je m'approchais de la porte. Mon regard azur se posa sur Irvin et sa sœur. Je m'exclamais d'une voix chantante :


- Bonsoir tout le monde !

J'entrais et j'abordais le jeune homme le plus proche (Matthew) pour me présenter d'une voix douce :

- Emilia mais, tout le monde m'appelle Emi. Je suis une amie d'Irvin et de Matilda. Je portais le paquet contenant les tartelettes traditionnelles anglaises, attendant le moment où je pourrais le donner à Irvin.



PROUD MEMBER OF ::
 
Milo Pierceavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t799-milo-x-there-are-no-misMessages : 293 Points : 40
Pseudo : Marinc / Mymy
Avatar : Zachary Levi
Crédits : cranberry
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis, demeure résidentielle.
Patronus: Requin-Baleine
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: A celebration of the moments to come ~ RP de groupe | Mer 20 Juin - 7:19


► Chez Irvin et Torvi - 31 décembre 2000
and happy new year!
Grace, Matt, Irvin, Mathilda, Torvi, Emilia, Charlie, Alda & Milo

Les fêtes de fin d’année passaient toujours à une vitesse folle. Il avait passé quelques jours chez ses parents et sa famille à Chicago. Sa mère avait été particulièrement chiante cette fois-ci : elle voulait à tout prix rencontrer Grace, mais Milo ne voulait pas imposer sa Mama Italienne à sa petite copine, pas pour le moment. Vu comment elle pouvait être insistante, il savait très bien qu’elle ne la lâcherait pas d’une semelle avant de tout savoir sur sa vie personnelle et professionnelle. Milo avait réussi à coupé court à toutes les questions et il était rentré le 26 décembre dans la soirée. Ce n’était pas comme si le voyage était particulièrement long, mais c’était assez éprouvant et fatiguant.

Il avaient ensuite fêté Noël avec Grace. Leur premier Noël. Il lui avait réalisé un bol à laine en bois qu’il avait gravé d’une phrase en elfique. Il avait été terriblement heureux de voir que ça lui plaisait – et pire, que c’était elle qui lui avait traduis la phrase sans le savoir, puisqu’il l’avait demandé sur un forum. Ça les avait fait beaucoup rire et ils avaient passé une soirée tous les deux, juste en amoureux. Et ça leur avait fais du bien. Milo n’avait pas passé beaucoup de temps chez lui ses dernières semaines, rentrant tard ou allant jusqu’à dormir à sa boutique devant la masse de travail qu’il avait à réaliser pour les fêtes de fin d’année. C’était enfin leur petit souffle à tous les deux.

Évidemment, ils avaient aussi fêté noël avec la famille d’Irvin, allant jusqu’à faire ce terrible, mais pas moins sérieux, concours de pull moche. Une tradition ancestrale.

Il était arrivé dans l’après-midi à la maison de Torvi et Irvin, il leur avait filé un coup de main pour tout installer et avait réalisé son terrible, mais délicieux tiramisu. Il n’était pas en parti italien pour rien. Il tenait sa recette de sa mère, qui la tenait elle-même de sa mère, et ainsi de suite. Il la gardait jalousement : le jour où il la transmettrait, ça sera à sa descendance, à personne d’autre. Il était en train d’arranger une dernière fois la table quand la porte sonna. Il savait qu’ils attendaient plusieurs personnes ce soir-là et il tendit l’oreille.

Mathilda semblait de bonne humeur – ça ne changeait pas, cette enfant était perturbée. Ils avaient fait les pires conneries à trois à Poudlard. À parier que si Milo n’avait pas été un aussi bon élève, il aurait passé ses soirées en retenue. Il ne put que rire à leur connerie et s’amena lui aussi, passant sa tête depuis la cuisine pour voir qui arrivait. Son sourire s’agrandit en voyant Grace. Oui, il l’avait vu hier au soir, et alors ? Il laissa un peu d’espace, évita les tupperwares volants qu’Irvin envoyait en direction de la cuisine. Il s’appuya contre le mur croisant les bras, souriant à Torvi qui descendait de la salle d’eau. C’est que le bébé était pour bientôt, ils comptaient la ménager un peu ce soir.

Tout le monde était incroyablement ponctuel, c’était beau à voir. Franchement d’habitude y’en avait toujours un qui arrivait avec au moins quarante minutes de retard et ça ne semblait pas être le cas aujourd’hui.

Le couloir semblait presque devenir trop petit et Milo eut un sourire. Il attendit que Grace s’approche, tiré par une Torvi qui avait l’air impatiente et il l’attrapa doucement, posant un baiser sur sa tempe. Milo n’était pas un grand démonstratif, il préférait les petites attentions. « Bonjour vous. » Il lui fait un sourire doux. « Tu aurais dû me dire que tu étais chargé, je serais venu vous aider. » Il savait très bien comment elle pouvait être, à vouloir tout faire toute seule. Parfois ça lui faisait lever les yeux au ciel, avec un petit sourire quand même. « Et Torvi a raison, tu es ravissante. » Ce n’était pas comme si c’était nouveau, n’est ce pas ? Il lui offrit un autre de ses sourires avant de se tourner vers ce Matthew.

Milo lui en voulait un peu, mais vu que c’était le frère de Grace et qu’il savait très bien qu’il comptait beaucoup pour elle, il n’allait pas enfoncer le clou un peu plus. Non à la place, il lui ferait croire qu’il était en effet un putain de chef mafieux italo-américain et qu’il pouvait finir dans son four à pizza un jour. « Bonsoir, Matthew, c’est ça ? » Il lui tend sa main, tente un petit sourire. Sois poli Milo, c’est le frère de ta petite amie, ne jette pas de l’huile sur le feu. « Je suis content de pouvoir enfin te rencontrer. » Pour enfin mettre un visage sur le nom du petit con qui fouille mes tiroirs. Non, ça garde le pour toi. Ne fais pas de peine à Grace, ça se trouve, le gamin a un bon fond.

Il regarde le couloir qui commence à s’engorger de personne. Il invite doucement Grace à avancer devant, la faisant passer devant lui pour accueillir et dire bonjour à Emilia qui est arrivé juste après eux. « Emilia ! Ça fait un bail ? Comment ça va ? »

#ff3333
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




 
I tell people, "You can do this." And they write back and say, "You were right. I can do this. And now I believe I can do anything."
Grace Hamiltonavatar
• Moldu •
http://www.catharsis-rpg.com/t1344-grace-hamilton-here-s-to-the-Messages : 739 Points : 0
Pseudo : Flow
Avatar : Katharine McPhee
Crédits : avatar : Juice (bazzart) ; signature : Rogers (PRD)
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Résidences du centre-ville
Patronus: Si elle pouvait en former un, ce serait un chinchilla.
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: A celebration of the moments to come ~ RP de groupe | Jeu 21 Juin - 17:58
A celebration of the moments to come

- Grace Hamilton — Milo Pierce — Matthew Hamilton — Irvin Fowler — Torvi Von Wrangel — Emilia Clickerly -


"La véritable intimité est celle qui permet de rêver ensemble avec des rêves différents." Jacques Salomé
Tant de monde, rassemblé dans un petit espace comme l’entrée de la maisonnée – mais que des gens que Grace appréciait sincèrement, alors elle n'était qu'une petite boule de joie montée sur ressort. Il ne manquait plus que Charlie à l'appel, et la bande serait au complet : mais ne pouvait-elle pas le voir arriver, par la porte encore ouverte, accompagné d'une jeune femme qui ne pouvait être qu'Aldabella, dont il lui parlait bien souvent ces derniers temps ? Pendant que ces deux là, comme les nouveaux venus, saluaient le reste de l’assemblée,  à peine eut-elle le temps de souhaiter la bonne année à Irvin et sa sœur (qui la débarrassèrent, bien aimablement, de tous ses tupperwares d’un coup de baguette magique) une main saisit celle de la française, une poignée douce, sincère, enjouée : celle de Torvi. La future maman était rayonnante et très en beauté, et son compliment ravit le cœur de Grace.

« -Je pourrais dire la même chose de toi, Torvi ! dit-elle d'un ton enjoué. Ouvre moi le chemin, oui, j'ai hâte de voir ça !

Et elle le pensait sincèrement, mais alors qu'elle allait continuer de discuter sereinement avec la suédoise et la suivre vers le salon, un bras la saisit par la taille, rattaché à un corps dont la vision doubla instantanément son sourire. Milo. D'accord, elle l'avait vu la veille, mais ça n'empêchait pas de pouvoir être contente de le voir, non ? Il avait cette capacité inouïe à la rendre parfaitement apaisée, de par sa simple présence. Probablement que son frère allait se moquer gentiment de son air amouraché, mais elle ne s'en souciait guère : elle lui rendrait bien au cours de la soirée, de toute façon, et elle ne doutait pas que ce serait aussi le cas de Charlie, jamais dernier pour se chamailler affectueusement avec le plus jeune des Hamilton.

-Bonjour, répondit-elle à son cher et tendre en français, se fondant dans ses bras, humant doucement son parfum si masculin qui la rendait folle. Alors, pour la nourriture, ce n'était… pas prévu du tout. Je pensais y passer quoi, une demi-heure ? Trois quart d'heure, peut-être, mais quand j'ai regardé l'horloge de ma cuisine, il était trop heure plus tard. Je crois sincèrement qu'un sorcier malveillant m'a jeté un sort, ajouta la kinésithérapeute en plaisantant légèrement. De toute façon, Matt' est venu à ma rescousse.

Son regard se fit inquiet, sans qu’elle ne puisse l’en empêcher, alors que Milo salua son petit frère. Etait-ce son imagination qui lui jouait des tours, ou il n’était pas aussi… chaleureux que d’habitude ? Il lui en voulait probablement encore pour cette histoire, survenue à la boutique, et quelque part, elle le comprenait : la kinésithérapeute avait copieusement engueulé Matthew lorsque c’était arrivé, mais… enfin, elle avait l’habitude. Combien de fois avait-elle dû le sortir d’un mauvais pas, dans lequel il s’était lui-même fourré ? C’était aussi comme ça qu’elle l’aimait, parfaitement imparfait, son petit diable personnel, son si malin, et si crétin, petit frère. Probablement la personne la plus importante pour elle, dans ce vaste monde, et elle ne pourrait jamais imaginer, ne serait-ce que l'espace d'un seul instant, un futur tangible avec un homme qui n’aurait pas son approbation. Son cœur se serra. Faites que tout se passe bien, Dieu, Vishnu, Grand Ordre des Reptiliens, qui que ce soit qui se trouve là-haut, se dit-elle intérieurement, blaguant avec elle-même pour se détendre. Grace secoua la tête. Tout devait bien se passer. Tout se passerait bien. Elle fit un bisou sur la joue à Charlie, l’escaladant à moitié pour arriver jusqu’à son visage, avant de serrer dans ses bras Aldabella : elle ne la connaissait pas vraiment, mais, les amis de son meilleur ami étaient ses amis, tel était son credo. Elle répondit également à la salutation générale d’Emilia, avant de suivre Torvi jusqu’au salon.

A la minute même où elle posa les yeux sur la décoration de Noël de la maison, elle se sentit redevenir une enfant. Tout n’était qu’émerveillement : pour une jeune femme dépourvue de pouvoirs magiques, comme elle, tout ce décorum représentait un miracle. C’était si beau, si coloré, si vivant. Un bonhomme de neige lui lança une petite boule, qui éclata à quelques centimètres de sa peau, dans un tourbillon de poudreuse, et elle éclata d’un rire chaleureux, absolument charmée par ce spectacle enchanteur.

-Mais… Mais c’est magique ! s’exclama Grace, par réflexe, sans vraiment se rendre compte de sa naïveté, dans l’évidence qu’elle prononçait. Oh, Torvi, c’est… je n’ai jamais rien vu d’aussi joli de ma vie ! »

Elle leva le bras vers l’une des sorcières qui virevoltait au dessus de sa tête, mais elle était trop petite pour l’atteindre, alors, comme une enfant trop excitée, elle entreprit de la poursuivre tout autour de la pièce, émerveillée par ce qu’elle était en train de vivre.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 814 WORDS.



Rewrite the stars
Matthew Hamiltonavatar
• Étudiant Moldu •
http://www.catharsis-rpg.com/t1677-matthew-hamilton-here-i-amMessages : 174 Points : 20
Pseudo : Lau
Avatar : Tom Holland
Crédits : Martyr
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: A celebration of the moments to come ~ RP de groupe | Sam 23 Juin - 18:17
C'est qu'il y en a du monde dans cette maisonnette charmante ! Notamment des sorciers bien aimables qui nous débarrassent de la nourriture qu'a concocté ma chère soeur. Je ne peux pas encore apercevoir de qui il s'agit, mais la voix est familière. Je me crispe un peu car je sais que des instants gênants sont à venir puisque je vais retrouver le sorcier que j'ai enquiquiné il y a de ça quelques semaines et la cause même de l'enquiquinement.

Il semble être accompagné d'une jeune fille et parle avec elle plein d'entrain, prononçant une prière de remerciement aux tupperwares. Cet homme possède donc la faculté d'humour ? Incroyable mais vrai, voilà qui est intéressant. Nous entrons finalement dans la maison d'Irvin et Torvi et je me retrouve nez à nez donc avec lui. Les salutations sont froides et tendues, sympathique.

- Bonsoir. Oui, merci elle va mieux. Tu as l'air d'aller bien aussi.

C'est un peu gênant et je ne sais que faire pour remédier à cette situation. Je pense que le temps fera son travail, et qu'il finira par réaliser que je ne suis pas qu'un petit abruti de fouineur, non ? si ? Une petite tornade s'abat alors sur moi en la personne de Matilda.

- Ah mais tu sais, il paraît quand même que ce n'est pas très recommandé ! Mais, ça en fera plus pour les personnes qui ne couvent pas des mini-humains !

Je sens que cette fille va me plaire !

- Tu dois être Matilda, la soeur d'Irvin c'est ça ?

Oui, Grace m'a brieffé. Je ne connais pas beaucoup de personnes à cette soirée alors j'ai eu le droit à des cours de rattrapage en quelque sorte.

Finalement, le moment tant redouté/espéré/attendu arrive quand je vois un homme assez géant s'approcher de ma soeurette et l'embrasser. Je comprends alors qu'il doit s'agir de Milo, le fameux... Finalement, il se tourne vers moi alors que j'essaie de me donner une consistance, un air assuré, hésitant entre les bras croisés ou les mains dans les poches. Bon il me tend la main, donc cela résout mon problème.

- Bonsoir Milo, content de te rencontrer aussi.

En chair et en os. L'homme me toise un peu et je sens... que ça va pas être de la tarte avec lui. Heureusement, nous sommes interrompus par l'arrivée d'une femme brune, qui semble être enceinte comme Torvi, voire plus... Il doit donc s'agir... d'Emilia ! Bingo, c'est ainsi que la salue le mafieux de copain de ma soeur, Milo. Très douce, elle s'adresse gentiment à moi alors que je m'extirpe de l'entrée de la maison pour échapper aux regards inquisiteurs des deux sorciers...

- Enchanté ! Moi c'est Matthew, le frère de Grace donc ! Tu as apporté quelque chose à priori ! Dis-je en avisant le paquet qu'elle tient dans ses mains.

Je m'avance vers la salle à manger, désireux de venir en aide à Emilia.

- Eh ! Emilia a un paquet, où peut-elle le dépos...

Je m'arrête net le souffle coupé par le spectacle qui se déroule sous mes yeux. A ce moment précis, je comprends qu'être moldu est une chance car cela me permet de découvrir cette féerie pour la première fois et d'être réellement subjugué par l'univers magique. Devant les yeux ahuris de ma soeur et moi-même. J'ai à peine le temps d'embrasser la scène du regard qu'un petit bonhomme de neige vient me lancer une boule enchantée sur le haut du crâne. Le sapin de Noël, opulent de décoration, s'agite alors pour se débarasser de la neige magique qui le recouvre tandis que Grace poursuit une petite sorcière qui virevolte au-dessus de nous.

- Wah.

Ce sont les seuls mots qui me viennent devant un tel enchantement. Je suis tiré de mon ahurissement par Charlie et son invitée, Aldabella. Après les avoir salués, il se dirige vers d'autres invités et je lui adresse un clin d'oeil complice. Finalement, je me retourne à nouveau vers la pièce magique et j'en oublie totalement ce que je voulais demander en venant dans ce lieu. Je préfère aller examiner de plus près la neige qui recouvre le sapin, me demandant comment cela est possible, alors que la réponse est tout autour de moi : la magie.



   
   
Tu seras viril mon kid. Je ne veux voir aucune larme glisser sur cette gueule héroïque et ce corps tout sculpté pour atteindre des sommets fantastiques, que seule une rêverie pourrait surpasser.
Irvin Fowleravatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t564-irvin-fowlerMessages : 873 Points : 0
Pseudo : Isou, BreizhClafoutis
Avatar : Georges Mackay
Crédits : Internet et BRO le magnifique pour le badge
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Quartiers Résidentiels des Faubourgs, partie traditionnelle, en colocation avec Torvi Von Wrangel et une petite Hobbite fraîchement née
Patronus: Une corneille, s'il savait en produire.
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: A celebration of the moments to come ~ RP de groupe | Ven 29 Juin - 14:26
Torvi arrive à son tour, toujours calme et digne – elle sera certainement la plus calme et digne à la fin de la soirée. Je souris à la vue de la petite couronne sur sa tête, touche d’une fantaisie qu'elle s'autorise rarement.

- Tu es très belle aussi, Torvi.

J’acquiesce aux remarques sur la quantité de nourriture qui envahit la cuisine. Les odeurs des plats de Grace défilent sous mon nez à mesure que je les dirige vers la table et j'ai envie d'y goûter sans attendre ; un miracle, pour moi qui me suis nourri (plus ou moins régulièrement) uniquement par pure nécessité depuis ma maladie. Puis vient le moment gênant ; plus pour Matthew que pour moi, même s’il le cache bien. La froideur qui tombe soudain sur l'entrée n'a rien à envier à la température extérieure.

- Je vais bien, merci.

Nouveau silence. Heureusement, ma sœur prend le relais et fond sur l'apprenti espion pour le saluer et briser la glace avec ses blagues intarissables. J’en profite pour m'éloigner, croisant le regard suspicieux de Milo qui arrive à son tour. Ni lui ni moi ne voulons faire de la peine à Grace, alors nous saurons être polis avec son petit frère - seulement poli, qu'on ne me demande pas plus. La voix de Milo est aussi cordiale que son regard est sévère et avec sa taille de géant, il est plutôt impressionnant : parfait, le message est passé. Mais Matilda semble bien s'entendre avec Matthew, par Merlin, ; si ces deux là deviennent amis, Atlantis est en péril.

- Matilda, c’est moi ! Je suis déjà célèbre ici ? lance cette dernière avec un air espiègle.

Tout en finissant d’empiler les boîtes dans la cuisine à la manière d’un tetris géant, je lance un coup d’oeil à Milo et Grace. Leur réserve est attendrissante, et je suis sincèrement content de voir leur histoire continuer son chemin, tant ils semblent se correspondre et se compléter si naturellement. Alors que la Française s’éloigne, Matilda s’approche de Milo, ses yeux fixés sur Grace.

- Elle est vraiment jolie, espèce de chanceux, tu l’as bien choisie. Je suis un peu jalouse.

Elle s’élance alors pour attraper le bras de Grace au moment où celle-ci passe la porte du salon, avec un dernier regard rusé pour l’Italien. Ces deux-là ont un long passé de fausses rivalités en tout genre - j’espère que la patience de Grace sera inversement proportionnelle à l’épuisement du punch, ou la soirée risque d’être bien animée.

La maison se remplit encore et je salue le dénommé Charlie ainsi que son amie, des complets inconnus que Grace a tenu à convier à la soirée. Les nouvelles têtes m’inspirent toujours une petite gêne : la socialisation forcée n’est définitivement pas au nombre de mes qualité. Mais je ferai un effort, ils m’ont l’air tout à fait sympathiques, et je compte de toute façon sur les autres pour compenser mon introversion naturelle.

La dernière arrivée, bien connue, m’arrache un grand sourire. J’avais craint qu’Emilia refuse l’invitation, ne connaissant personne d’autre ce soir que Matilda et moi, mais elle est venue, finalement, et je lui adresse un grand sourire en m’avançant vers elle. Matthew m’a devancé, saisissant son plat pour foncer vers le salon.

- Par ici, le plat !

Je lance un accio et le plat vole de ses mains aux miennes.

- Ça a l’air très bon, qu’est-ce que c’est ? Viens, je vais prendre ta cape.

J’accroche le vêtement à la patère et pointe la silhouette de l'étudiant.

- C’est lui, le frère de Grace dont je t’ai parlé.

Je lève les yeux au ciel, pas besoin d’en dire plus, la vétérimage connaît déjà toute l’histoire.

- Tu vas bien ?


Dans le salon, Matilda rit doucement en voyant l’enthousiasme de Grace et Matthew.

- C’est la première fois que vous voyez un Noël sorcier ? C’est vrai qu’on a bien bossé, ajoute-elle avec un clin d’oeil pour Torvi.

Elle s’approche tranquillement du sapin que Matthew est en train d’observer puis, tout aussi négligemment, forme une boule de neige artificielle, avant de s’éloigner de quelques pas. Boule de neige qui vole soudain, accomplissant un magnifique arc-de-cercle avant de s’écraser dans le dos de l’étudiant - si la fausse neige ne mouille pas, le froid, lui, n’est pas artificiel.

- Ça, c’est pour avoir malmené mon frère
, justifie-t-elle, mi-sévère mi-rieuse.



Invité
Invité
• Plus d'informations •
Sujet: Re: A celebration of the moments to come ~ RP de groupe | Sam 30 Juin - 8:47
Finalement, tout ce monde lui plaisait. Toute cette gaieté amenée indocilement au pas de leur porte. Il lui semblait, vraiment, que ça faisait bien une éternité qu’elle n’avait pas partagé ce genre d’occasion. Que les vestes ne s’étaient pas pressées les unes contre les autres en une multitude de sons veloutés. Et les odeurs. Les odeurs !

La sorcière fronça légèrement le nez, plus par amusement que par contestation. Tant elle discernait des choses intéressantes dans ce flot d’effluves diverses. Et d’autres moins, évidemment : mais elle n’avait pas le cœur à se plaindre pour l’heure. Il lui importait davantage de profiter de la soirée avec ses proches et ses invités. La même chose de toi. « Merci ! Ce soir c’est … Mieux que les autres jours. Je fais l’effort. Comme ça je suis jolie et tout le monde aussi. » Ouvre-moi le chemin. « Oui ! C’est si excitant ! »

Tu es très belle, aussi, Torvi. Les mots d’Irvin lui tirèrent un deuxième gloussement. Après tout, n’était-il pas agréable d’être flatté de la sorte ? Elle détourna bien sagement la tête pour en dissimuler le sourire qui n’en finissait plus de grandir sur ses lèvres. Pour en cacher le contentement qui lui ravissait le cœur.

Alors qu’elle s’était approchée de Grace, l’expression joyeuse et attentive, Milo s’était brièvement interposé. Accaparant, un petit instant, trois fois rien, la proximité de celle qui faisait visiblement battre son cœur. Tu es ravissante. La Suédoise acquiesça une nouvelle fois, très assurée quant à sa perception des choses. Grace était sublime, aucun doute possible sur ce fait.

Vers l’entrée, de nouvelles silhouettes s’agglutinaient. Torvi leva une main rapide vers elles, en guise de salutation. Puis elle poursuivit son mouvement avec la Française, toutes deux vite rattrapées par Matilda. C’est magique !  « Oui ! Vraiment ! Magique, je crois que c’est le mot. » Elle-même guettait, maintenant, l’ensemble de ces petits enchantements.

Magique. Comme toutes ces fêtes du passé. Comme toutes ces célébrations d’autrefois. Lorsqu’elle était jeune. Si jeune. C’est vrai qu’on a bien bossé. « C’est très vrai. » Elle inclina le menton vers Matilda, visiblement ravie. Oh, Torvi. Son regard délaissa les innombrables décorations pour se poser sur le visage de Grace. Rien vu d’aussi joli de ma vie ! « Oh ! Je suis fière, alors. Je veux que tu… Nous ! Nous voulons que tu sois heureuse. D’accord ? Une nouvelle année avec beaucoup de magie et beaucoup d’amour. »

En parallèle de ces quelques phrases, elle porta une main précieuse à la courbe de son propre ventre. « C’est important, pour la suite. »
Emilia Clickerlyavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t140-emilia-les-animaux-sontMessages : 2953 Points : 2
Pseudo : Ama
Avatar : Emily Blunt
Crédits : Ama
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis
Patronus: Un appaloosa léopard
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: A celebration of the moments to come ~ RP de groupe | Lun 2 Juil - 13:56
Mon regard azur se posa sur les présents et je reconnus le "couple" (Aldabella et Charlie) qui était présent au mariage de Léo. Je les saluais poliment avant de sourire à Grace. Milo vint vers moi pour me demander comment j'allais.

Heu, hormis le meurtre de mon mari, ses assassins qui étaient toujours en liberté et l'enquête des aurors qui ne donnait rien, heu que répondre ? Je fis taire ma franchise pour ne pas plomber la soirée et je choisis de dire simplement d'une voix douce :


- Ça va, je te remercie. Je suis ravie de passer cette soirée en votre compagnie.

Je ne mentais pas. Rencontrer de nouvelles personnes me permettrait de ne pas trop penser à Matt. Museler ma souffrance pour une nuit était le défi que je m'étais imposé. Je regardais le meilleur ami d'Irvin rejoindre sa moitié. Comme ils étaient mignons !

Le jeune homme que j'abordais était celui qui portait le prénom de mon aimé. Irvin m'avait parlé de lui et j'esquissais juste un petit sourire avant de rétorquer :


- Enchantée Matthew.

Il était encore trop tôt pour que je le taquine même si j'espérais qu'il m'offre un aperçu de ses talents d'improvisateur. Mal à l'aise avec mon paquet qui m'encombrait, je ne savais pas trop quoi en faire. Heureusement, le dénommé "Matthew" me le prit d'autorité avant de remonter le couloir pour rejoindre le salon.

Irvin lança un sortilège pour bien lui rappeler qu'il était l'hôte qui recevait. Petite vengeance pour lui montrer qu'il était sur son territoire et qu'il en était le patron.

Le plat vola jusqu'à ses mains. Je retirais ma gigantesque écharpe avant de dégrafer ma cape que l'ancien serdaigle prit galamment pour l'accrocher sur une patère. Je venais de dévoiler aux présents ma grossesse. Avais-je bien fait ? N'allaient-ils pas me poser des questions sur le père ? Par le string de Circée, j'espérais bien que non...

De l'index, Irvin me désigna le gentleman cambrioleur pour me confirmer qu'il était bien celui que je pensais.


-  Des "mince pies"! Je sais bien que ça manque d'originalité mais un nouvel an, sans ces tartelettes, était inenvisageable pour moi. Version végan, tu t'en doutes. Puis, j'ajoutais dans un souffle : - Je m'en doutais.. Il est pas mal le petit comédien.

A sa question sincère, je répondis avec franchise :

- C'est très dur mais.... Parlons d'autre chose, tu veux bien ? Merci de m'avoir invité. Milo et sa chère et tendre sont adorables ! Tu me présentes Torvi ? Je suis si impatiente de la connaître.

Nous nous marchâmes jusqu'au salon. J'éclatais de rire quand je vis Matilda faire une farce bon enfant au frère de Grace. Leur décoration était fabuleuse. Je m'exclamais :

- Waouhhhhh ! C'est magnifique ! Non, ce n'est pas le bon mot. Féerique sonne bien mieux ! Vous nous avez gâté.

Mon regard azur se posa sur Grace qui était si spontanée. Offrant son visage et son regard émerveillé à tout le monde. Elle me donna presque envie de faire pareil. Mais, non... Je posais juste ma main sur mon ventre pour sentir les deux êtres qui grandissaient tranquillement. Je leur murmurais : - Mes amours, je vous promets que votre premier Noël sera merveilleux.



PROUD MEMBER OF ::
 
Milo Pierceavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t799-milo-x-there-are-no-misMessages : 293 Points : 40
Pseudo : Marinc / Mymy
Avatar : Zachary Levi
Crédits : cranberry
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Atlantis, demeure résidentielle.
Patronus: Requin-Baleine
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: A celebration of the moments to come ~ RP de groupe | Mar 3 Juil - 17:28


► Chez Irvin et Torvi - 31 décembre 2000
and happy new year!
Grace, Matt, Irvin, Mathilda, Torvi, Emilia, Charlie, Alda & Milo

Ca allait être une sacrée soirée, à ne pas en douter. Milo eut un sourire à ses explications. Elle était terrible, il se doutait bien qu’elle avait paniqué à l’idée de ne pas assez en faire. C’était Grace, il l’aimait comme ça, dans ses excès et sa douceur et son envie de bien faire. Il eut un rire, passa doucement sa main dans ses cheveux en replaçant l’une de ses mèches derrière son oreille. « Tu es incorrigible. » Un dernier sourire et la voilà qui partait avec Torvi et Mathilda vers le salon.

Peut-être que Milo apprendrait à apprécier le jeune freluquet. Avec du temps et beaucoup de patience, sûrement. En attendant, Milo se méfiait, il ne voulait pas vraiment le retrouver à fouiner dans sa vie privée. Au pire, le géant avait toujours sa baguette sur lui. Une petite aile de poulet qui se transformer en souris, ou à la rigueur un petit sort qui lui ferait pousser des oreilles d’âne, discret, indolore. Fun. Comment ça, c’était une mauvaise idée de faire ça à son beau-frère ? Il allait retenir ses envies de vengeance, pour l’instant. Il le laissa partir après une présentation plus que formelle, se dirigeant vers l’arrière du cortège.

Si Grace était incorrigible, ce n’était rien face à Mathilda. Il eut un sourire. « Que veux-tu, j’ai dû faire quelque chose d’extraordinaire dans une vie antérieure. » Il regarde Grace qui s’éloigne avec un sourire. « Et elle n’est pas seulement jolie, Tilly. » Il avait pris un faux air de reproche avec la jeune fille, levant presque son doigt. Il les avait laissé partir après une petite tape sur l’épaule de Mathilda. « Et garde tes mains dans tes poches, jeune fille. » Il eut un rire avant de s’en retourner vers les nouveaux venus. Il allait probablement regretter cette phrase de trop, connaissant la répartie de ce qu’il considérait comme une petite sœur. Elle était connue pour ne pas tenir sa langue dans sa poche – dans tous les sens du terme.


« Et nous sommes ravis que tu es accepté l’invitation. » Il sourit à Emilia, la laisse passer devant et accueille les deux suivant : Charlie -l’ex de Grace, dont Milo s’était pas mal méfié aussi et sa … Compagne probablement qu’était Alda. Il ferma la porte derrière eux, puisqu’ils étaient au complet. Il essaya du mieux qu’il put à pousser tout le monde vers le salon souriant en entendant au loin sa bien-aimé et leurs convives s’émerveiller. Il remonta tranquillement le couloir en souriant, c’était vrai que niveau déco, ils avaient tout défoncés cette année.

« Bon, ce n'est pas tout, mais je crois que les gosiers sont un peu trop sec par ici. » Il était parti chercher le champagne au frais, le champagne de Matt venant d’y être déposé. Il laissa à Mathilda la gestion des cocktails sans alcool. Une bouteille suffirait pour l’instant, non ? Il se dirigea vers la table du salon. « On garde ta bouteille pour plus tard, Matt ? Comme ça, elle sera bien fraîche. » Il disposa les coupes devant lui avec un sourire, avant de saisir sa baguette dans sa poche arrière. Dirigeant la bouteille loin des têtes – même si visait Matt le tentait vraiment, il sabra la bouteille d’une étincelle de son bout de bois favoris, venant verser les premières coupes.

#ff3333
CODE BY ÐVÆLING // groover par une licorne




 
I tell people, "You can do this." And they write back and say, "You were right. I can do this. And now I believe I can do anything."
Grace Hamiltonavatar
• Moldu •
http://www.catharsis-rpg.com/t1344-grace-hamilton-here-s-to-the-Messages : 739 Points : 0
Pseudo : Flow
Avatar : Katharine McPhee
Crédits : avatar : Juice (bazzart) ; signature : Rogers (PRD)
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Résidences du centre-ville
Patronus: Si elle pouvait en former un, ce serait un chinchilla.
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: A celebration of the moments to come ~ RP de groupe | Jeu 5 Juil - 13:12
A celebration of the moments to come

- Grace Hamilton — Milo Pierce — Matthew Hamilton — Irvin Fowler — Torvi Von Wrangel — Emilia Clickerly -


"La véritable intimité est celle qui permet de rêver ensemble avec des rêves différents." Jacques Salomé
Dans ce décor absolument enchanteur, la jeune française, qui n'avait jamais passé les fêtes dans un foyer totalement sorcier, retombait en enfance. La fanatique du Seigneur des Anneaux et d'univers fantasmagoriques en elle était absolument émerveillée par les particules qui volaient dans les airs, les personnages qui prenaient vie, la neige qui semblait devenir, tour à tour, poussière de fée et étincelles de bonheur ; et elle pouvait s'imaginer, pendant quelques instants, à la place de ces héroïnes de romans qu'elle aimait tant, puisqu’elle touchait du doigt leur univers surnaturel.

Grace laissa échapper un petit rire lorsque Matilda lança, taquine, une boule de neige en plein dans le dos de son frère, et probablement que si elle ne redoutait pas de déclencher une troisième guerre mondiale  dans le salon d'Irvin et Torvi (ce qui ne serait pas vraiment poli), elle l'aurait probablement rejoint dans son attaque. C'était ce que faisaient les frères et sœurs, après tout, ne jamais passer à côté d’une occasion d’embêter l’autre. Charlie, lui, semblait vouloir attiser les flammes de la vendetta chez le cavalier, puisqu'il commença à se moquer allègrement de lui, comme ils avaient l'habitude de le faire, tous les deux, et cela acheva Grace qui éclata d’un rire sonore. Entre deux gloussements de joie, la française se fit la réflexion que Matilda semblait être aussi extravertie que Matthew, tandis que son caractère était assez semblable, quelque part, à celui d'Irvin. Il s’était bien trouvé, ce joli petit monde, quand on y réfléchissait bien.
Lorsqu’elle se calma suffisamment, Grace en profita pour se glisser parmi les autres convives, qui se saluaient et commençaient à discuter tous plus ou moins calmement, et tourna son attention vers Emilia, qui caressait son bombement avec un grand sourire.

« -C'est pour quand ? demanda-t-elle en regardant le petit être qui poussait dans le ventre de la vétérinaire. Il faudra que tu me passes ton adresse, j'ai tricoté tellement de bonnets, de chaussettes et de petits pulls pour le bébé de Torvi qu'elle n’aura jamais la place de tout stocker, alors vous pourrez sûrement vous partager tout ça ! Quelle est ta couleur préférée, d’ailleurs : Emilia, c’est ça ? Je pourrais te faire quelque chose totalement à ton goût, comme ça.

Un sourire. La kinésithérapeute rayonnait, auprès des gens qu’elle aimait, et d’autres qui, elle en était sûre, n’étaient que des amis qu’elle n’avait pas encore découvert. La vétérinaire était une de ceux là, et elle était bien décidé à faire sa connaissance, autant qu’elle le pouvait.

Milo, cependant, la coupa dans sa franche discussion en sabrant le champagne, mais elle n’allait certainement pas lui en tenir vigueur : au contraire, elle s’exclama en levant les bras au ciel, alors que le bouchon était extirpé méthodiquement par sa baguette magique, dans un bruit caractéristique. Que la fête commence, pas vrai ? La petite moldue saisit une des coupes fraîchement remplies par son cher et tendre, pour la passer à Aldabella, avant de distribuer méthodiquement chaque verre dans lequel Milo avait versé du champagne, à part, bien sûr, aux personnes enceintes. Quand elle fut assurée que tout le monde avait bien été servi, elle leva sa propre coupe de pétillant, puis elle le leva aussi haut qu’elle le pouvait (à peu près à la taille de Milo, à côté d’elle, en fait), avant de dire, haut et fort :

-A nous ! Aux naissances à venir, d'abord, et à toutes ces petites personnes qu'on va pouvoir connaitre et chouchouter ! A l’année écoulée, pas forcément la plus facile, mais qui nous a apporté son lot de surprises et de joie, et qui fut celle qui nous a conduit ici, tous ensemble, aujourd’hui ! Et à l’année prochaine, aussi, bien sûr, qu’elle nous apporte du bonheur, de la santé, et tout ce qui est cher à votre cœur ! »

Elle avait tant de conviction dans sa voix, tant d’aplomb, qu’elle semblait prête à aller botter le cul de Dieu lui-même pour qu’il n’apporte que du beau temps dans la vie de chaque personne présente ici.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 676 WORDS.



Rewrite the stars
Matthew Hamiltonavatar
• Étudiant Moldu •
http://www.catharsis-rpg.com/t1677-matthew-hamilton-here-i-amMessages : 174 Points : 20
Pseudo : Lau
Avatar : Tom Holland
Crédits : Martyr
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: A celebration of the moments to come ~ RP de groupe | Sam 21 Juil - 5:09
Aujourd'hui, je peux toucher du doigt la magie des fêtes de fin d'années sorcières, leur aura magique et les mille et uns enchantements qui viennent égayer ces moments précieux. Des instants uniques et chéris déjà pour la réunion avec des êtres chers qu'ils permettent, voire les rencontres nouvelles, prémisses d'amitiés et de relations sympathiques au demeurant.

Je me perds dans la contemplation du décor du sapin de Noël alors que ma soeur discute avec les convives qu'elle connait. Je suis nouveau dans cette assemblée, mais néanmoins précédé par ma réputation, sans aucun doute à en juger par les regards en coin des uns et des autres. Je suis encore désolé du bazar que j'ai foutu dans la boutique de Milo mais il est temps de passer à autre chose, non ? Visiblement pas, à en juger par l'attaque perfide de Matilda. Une boule de neige s'écrase dans mon dos et je me retourne en riant. Elle ne perd rien pour attendre la petite !

- C'est de bonne guerre... Mais tu vas voir ce que tu vas voir !!

Et pour couronner le tout, Charlie se moque allègrement de moi et ses rires sont rejoints par ceux de Grace. Mais je ne m'attache pas à ces trahisons et forme moi aussi une boule de neige artificielle et la lance sur la jeune fille. Elle atterri sur son épaule droite et je pars me cacher derrière Charlie et sa copine pour ne pas qu'elle puisse m'atteindre, me servant de mon ami comme d'un rempart contre ses attaques mesquines.

- Oui, oui, elle n'est pas encore assez fraîche je pense !

Heureusement, Milo créé une diversion opportune en sortant une bouteille de champagne et en la sabrant magistralement et magiquement ! N'étant jamais contre une petite coupe, je rejoins l'attroupement qui se forme autour de lui et saisis la coupe que l'on me tend, alors que Grace prononce un petit discours mignon et touchant dont elle a le secret. Elle est quand même géniale ma soeur. Je lève mon verre et dis en français :

-Santé !

Puis j'avale une gorgée de champagne, qui n'est franchement pas mauvais, même si celui que j'ai ramené doit être bien meilleur. Cette soirée s'annonce franchement sympathique.

- On fait la paix ? demande-je à Matilda, conscient que je pourrais tout aussi bien poser la même question à Irvin et Milo. Mais je suis encore un peu gêné avec eux, alors que la jeune fille m'a l'air plutôt marrante et quelque chose me dit que l'on pourrait bien s'entendre.




   
   
Tu seras viril mon kid. Je ne veux voir aucune larme glisser sur cette gueule héroïque et ce corps tout sculpté pour atteindre des sommets fantastiques, que seule une rêverie pourrait surpasser.
Irvin Fowleravatar
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t564-irvin-fowlerMessages : 873 Points : 0
Pseudo : Isou, BreizhClafoutis
Avatar : Georges Mackay
Crédits : Internet et BRO le magnifique pour le badge
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Quartiers Résidentiels des Faubourgs, partie traditionnelle, en colocation avec Torvi Von Wrangel et une petite Hobbite fraîchement née
Patronus: Une corneille, s'il savait en produire.
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: A celebration of the moments to come ~ RP de groupe | Dim 22 Juil - 12:24
HRP:
 
- Que veux-tu, j’ai dû faire quelque chose d’extraordinaire dans une vie antérieure.

Matilda lance un regard légèrement étonné mais soudain radouci.

- Ne dis pas ça, t’es trop modeste. Je suis sûr elle doit penser la même chose. Même moi, je peux voir que tu es un bon parti.

Elle lui sourit sans aucune malice cette fois, avant de lui tapoter le bras, sincèrement contente de le voir avec une nouvelle petite amie, lui qu’elle considère presque comme un second grand frère. J’envie un peu Milo ; le célibat nous a pesé à tous les deux, mais le mien risque fort de s’éterniser avec l’arrivée prochaine du bébé. C’est un risque, que j’ai pris sciemment, mais qui me pèse parfois. Ajoutons à cela ma surdité et je suis certain d’être placé très bas sur l’échelle de l’homme idéal. Ca ne m’empêche pas d’être sincèrement heureux pour mon ami, mais la complicité telle que celle entre lui et Grace, leur relation, tout cela me manque. Tant pis, j’aurai largement à penser quand le bébé sera parmi nous. C’est ma priorité, maintenant.

- Je suis d’accord avec la demoiselle, dis-je.

Ma soeur hoche la tête d’un air convaincu et file vers Torvi et Grace.

- Et garde tes mains dans tes poches, jeune fille.

Le visage de ladite jeune fille se peint à nouveau de malice et elle tire la langue à Milo en guise de réponse, avec un léger plissement d’yeux qui indique que sa vengeance viendra à point, et disparaît dans le salon au bras de Grace. Je ris en même temps que l’Italien et soupire en souriant. Incorrigible. Les gens ont parfois du mal à croire que Matilda est ma soeur - on se demande pourquoi.

Puis vient Emilia, avec son regard préoccupé et son ventre de plus en plus rond, elle aussi. Je serais très heureux pour elle si sa situation n’était pas si douloureuse. Elle attend des jumeaux, en plus, seule maintenant que Matt a disparu. Mom et mummy ont déjà promis de l’aider et j’essaierai moi aussi.

Je balaye sa phrase d’un hochement de tête.

- En ce qui me concerne, c’est bon et ça se mange, donc je suis satisfait. On n’a pas besoin d’être original à tout prix.

Je suis son regard posé sur Matthew.

- Et bien je te le laisse volontiers.

Alors que les autres s’éloignent vers le salon, nous laissant seuls dans l’entrée, elle ose être sincère. Je suis franchement démuni devant sa tristesse : est-ce que je pourrais trouver une seule chose utile à dire, quand on a perdu un mari avant d’apprendre qu’on devra élever seule ses enfants ? Je presse doucement son épaule.

- Je suis content que tu sois venue, j’espère que ça te changera un peu les idées. Viens, je vais te la présenter.

Mon regard se perd sur la porte du salon.

- Ils vont très bien ensemble non ? Grace est vraiment gentille, je l’apprécie beaucoup. Elle est assez calme pour compenser le côté un peu… ado de Milo, parfois.

Nous arrivons donc bons derniers dans le salon, empli d’un léger brouhaha de discussion - je tourne légèrement la molette de réglage de mes implants pour pouvoir mieux entendre les personnes directement autour de moi. Ce nouveau réglage, bricolé par Milo et moi, est d’une aide inestimable au quotidien : il diminue le volume des conversations ambiantes et j’ai ainsi moins besoin de me concentrer pour comprendre les gens qui m’adressent la parole. L’inconvénient à noter est que j’entends, forcément, moins bien ce qui se passe à une portée un peu plus longue, mais c’est cela ou me perdre dans un fouillis de discussions et de bruits difficiles à démêler dès que ma concentration faiblit. Et si quelqu’un décide de mettre de la musique, je n’aurai pas à me replier dans la cuisine pour ne pas avoir à rester mutique le reste de la soirée. Plutôt pratique.

Grace saute presque sur Emilia alors que nous poussons la porte et je la lui laisse, posant mon regard sur Matilda… dont l’épaule est couverte de neige. Et Matthew émerge soudain de derrière Charlie, comme un tireur en embuscade. Par Merlin, je les quitte deux minutes des yeux et ils trouvent déjà moyen de faire n’importe quoi avec le décor - note à moi-même, essayer de limiter leur consommation d’alcool.

Ma résolution est aussitôt mise à mal : Milo sabre d’un geste vif et décidé la première bouteille de champagne de la soirée. Je le soupçonne de vouloir impressionner Grace - Milo a toujours eu le goût du spectacle - et son effet est réussi. Je sers une coupe de cocktail sans alcool à Torvi et Emilia avant de me joindre aux autres.

Le discours de Grace est touchant, juste mais amère à mes oreilles. J’ai du mal à sourire mais me force en croisant son regard si enthousiaste, pas question de gâcher la fête avec mes états d’âmes. Je dois lui donner raison, je ne connaissais pas la moitié des personnes ici il y a encore quelques mois. Est-ce que cela compense tout ce que j’ai enduré cette année ? Un tel calcul serait stupide mais je ne peux pas m’empêcher d’y songer.

Matthew dit quelque chose d’incompréhensible, en français j’imagine, et je lève ma coupe avec les autres. Plutôt bon, ce champagne. Je bois une gorgée et me tourne vers Emilia.

- Viens, je vais te présenter Torvi. Nous nous approchons de ma colocataire. Torvi, c’est Emilia, je t’ai parlé d’elle, tu te souviens ? Elle est vétérimage. C’est une presque vieille amie de la famille maintenant, si on peut dire ça. Torvi est infirmière à l’UPA maintenant, dis-je en m’adressant à Emi, et elle fait de très bons plats. Vous devriez vous entendre là-dessus.  


Matilda lance un regard faussement suspicieux à Matthew, le jaugeant de son regard pour déterminer s’il est, oui ou non, digne de son pardon. Puis elle tend la main en souriant, sincère à nouveau.

- J’accepte la trêve entre nos deux nations, monsieur Hamilton.

Elle lâche ensuite sa main et jette un regard circulaire dans la pièce.

- C’est un peu étrange, je ne connais personne ici, à part mon frère, Milo et Emi. Charlie est un ami à toi c’est ça ? T’es aussi étudiant à l’UPA ? Ta soeur a l’air très sympa, je n’ai entendu que du bien d’elle jusqu’à maintenant, j’étais curieuse de la rencontrer.



Contenu sponsorisé
• Plus d'informations •
Sujet: Re: A celebration of the moments to come ~ RP de groupe | 
A celebration of the moments to come ~ RP de groupe
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Moments difficiles pour nos vieillards!
» Moments, citations et dialogues mémorables
» c'est dans des moments comme ça qu'on voudrait être tout petit # winthrop (fini)
» [24/06/11] Vidéo des meilleurs moments de l'E3 2011
» Il n'y a pas d'amis, que des moments d'amitié... J. Renard
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: