Bienvenue sur Catharsis,
A Tale of Muggles and Wizards
Signaler un RP libre
-50%
Le deal à ne pas rater :
– 50% sur les baskets Nike Air Max Dia
60 € 120 €
Voir le deal

Catharsis :: Hors-Jeu - Personnages :: Personnages prédéfinis & scénarios :: Scénarios des membres :: Scénarios pris
 

 (M) Caleb Ollivander (Armie Hammer) - PRIS

Aller en bas 
AuteurMessage
Finn W. BowmanFinn W. Bowman
ModoSorcier
ModoSorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t708-finn-w-bowman-keep-my-gMessages : 2556 Points : 4216
Pseudo : Flow
Avatar : Herman Tømmeraas
Crédits : avatar : mistborn signature : solosands
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les Salines
Patronus: un Mustang
Informations diverses:
MessageSujet: (M) Caleb Ollivander (Armie Hammer) - PRIS   (M) Caleb Ollivander (Armie Hammer) - PRIS EmptyVen 15 Juin - 13:16

Caleb Ollivander
Nom : Il porte fièrement le nom d'Ollivander, et, suivant la tradition, il doit devenir un fabriquant de baguette magique, comme son père et son grand-père avant lui. Cependant, ça ne correspond pas vraiment à son plan de vie.
Prénom(s) : En réalité, son prénom n'est pas Caleb : il s'agit de son second prénom, qu'il utilise quotidiennement car il lui correspond bien plus. Sa famille a décidé de l'appeler Gauvain, comme le chevalier de la Table Ronde, et surtout, suivant la tradition que tous les fils Ollivander doivent avoir des prénoms commençant par G. (Le prénom peut changer, mais il faut absolument qu'il commence par G. Son deuxième prénom est "libre", dans le sens où je ne suis pas forcément contre un autre nom que Caleb, mais j'aimerai être consultée avant.)
Date de naissance : La date exacte est libre : il est né en 1975.
Âge actuel : 25 ans. Sa famille lui dit souvent qu'il devrait grandir un peu, maintenant que c'est un adulte, mais en réalité, il est plutôt mature : simplement, ses rêves ne correspondent pas forcément avec l'idée que se font les Ollivanders de quelqu'un de respectable et posé.
Études/métier : Chef cuisinier. Il n'a pas suivi d'études, c'est une passion qu'il a développé en travaillant auprès de chefs du monde entier, notamment asiatiques. Il voudrait ouvrir son propre restaurant de sushis, étant tombé amoureux de la cuisine nippone.
Alignement politique : Ce n'est pas qu'il n'aime pas les moldus, c'est qu'il n'en connait pas vraiment. Alors forcément, il n'est pas des plus... tolérant envers eux, posant parfois des questions un peu bêtes du genre "mais... comment vous faites sans baguette magique ?". La pureté du sang n'a, en revanche, pas d'importance pour lui, surtout quand on connait l'histoire de sa famille. En fait, il est plus neutre que réellement traditionaliste.
Origines : 100% anglais. Elevé à Londres, ayant passé pratiquement toute son enfance sur le Chemin de Traverse, dans la boutique familiale, il se considère néanmoins comme "japonais d'adoption" depuis qu'il y a passé les 7 dernières années. C'est également un sang-mêlé, puisque Gervaise Ollivander, le grand-père de Caleb, a terni le sang de la famille en épousant une née-moldue.
Avatar suggéré : Armie Hammer, ou, éventuellement, Dan Stevens.

Descriptions
Informations sur le personnage
Caleb est le premier né de Garrick Ollivander, le célèbre fabriquant de baguette magique, et il était destiné à reprendre l'affaire familiale, comme son père, son grand-père, et tous ses ancêtres, l'ont fait avant lui. Depuis tout petit, on lui a martelé cette simple et basique vérité, et il ne trainait jamais loin des jambes de son père, dans la boutique du Chemin de Traverse, regardant avec plus ou moins d'intérêt des sorciers de tous horizons se faire choisir par leurs baguettes.

A Poudlard, il se fit répartir chez les Gryffondor, et, s'il avait des notes correctes, il était loin d'être un élève brillant, à part peut-être en potions et en botanique. Difficile de réellement se motiver à travailler, lorsqu'on sait que, quoi qu'on fasse, son destin est tout tracé, pas vrai ? En réalité, Caleb ne se voyait pas du tout reprendre l'affaire familiale, mais, sachant à quel point c'était important pour ses parents, il se taisait, se demandant comment il allait bien faire pour se sortir de ce pétrin. C'est durant ses années à l'école qu'il se rendit compte, également, de son attraction pour les hommes, et si sa mère fut quelque peu chagrinée de savoir qu'elle n'aurait pas de petits enfants (en tout cas, de biologiques), sa famille était suffisamment ouverte d'esprit pour ne pas le rejeter. La société sorcière est plus à cheval sur la pureté du sang, que sur l'orientation sexuelle.

A 17 ans, ses ASPIC en poche, qu'il réussit de justesse, avec des notes très moyennes, il dut enfin confronter son père, qui désirait qu'il commence tout de suite son apprentissage auprès de lui. Il commençait à se faire vieux, après tout, et plus vite Caleb s'y mettrait, plus vite il était sûr de pouvoir lui confier les rennes de la boutique, lorsqu'il serait trop âgé pour continuer à travailler. Sauf que... voilà. Lui, s'enfermer dans un amas poussiéreux de baguette magique et les faire s'agiter devant le nez de morveux, ce n'était pas l'idée qu'il se faisait du bonheur. Son père prit la nouvelle difficilement. Il aimait son fils, et ne voulait que son bonheur, mais il ne savait que faire, ne pouvant pas imaginer une seule seconde, confier l'affaire familial à un étranger. La discussion fut vive, mais la décision de Caleb était prise, et, une fois qu'il savait ce qu'il voulait (ou plutôt, en l'occurence, ce qu'il ne voulait pas), impossible de lui faire entendre raison : alors, ils finirent par baisser les bras, plus tristes et déçus que réellement fâchés.

Si Caleb savait ne pas vouloir devenir fabriquant de baguettes magiques, il ne savait pas ce qu'il voulait faire de sa vie, alors, il décida de prendre une année sabbatique pour parcourir le monde. Il commença par visiter l'Australie, puis la Nouvelle-Zélande, avant d'aller en Chine, et au Japon. C'est en goûtant les plats traditionnels de chacune de ces contrées, et en voyant à quel point la nourriture était un élément fédérateur dans la vie des gens et leur apportait de la joie, qu'il s'intéressa à l'idée de devenir chef cuisinier. Il apprit chacune des recettes qu'il dégustait, auprès de vieilles femmes recroquevillées, qui parlaient à peine anglais, et d'autres de la bouche de chefs étoilés. Ce fut au Japon, cependant, qu'il découvrit la cuisine qui lui correspondait le mieux. Son année sabbatique se transforma en 7 années, passées à se perfectionner dans la préparation de sushis, de sobas, de takoyakis, et de tous ces plats qui font saliver petits et grands. Il acquit une petite célébrité au Japon, comme étant "le Chef Occidental", les nippons n'étant pas habitué à ce que des étrangers maitrisent à ce point leur cuisine.

Le seul moment où il pensa réellement à revenir en Angleterre fut en juillet 1996. Avec la Guerre, la boutique familiale était fermée, et ses parents l'avaient pressés de rester à l'abri, au Japon. Le plan était d'ailleurs qu'eux et Alicia viendraient le rejoindre, pour échapper à la menace du Seigneur des Ténèbres, mais rien ne marcha comme prévu. Garrick Ollivander se fit enlever par Voldemort, alors qu'ils préparaient leurs valises, et se fit torturer pour obtenir des informations sur la Baguette de Sureau. Caleb voulut revenir sur le champ pour soutenir sa famille, dès qu'il apprit la nouvelle, mais sa mère l'en empêcha. Elle ne voulait pas mettre son ainé en danger, pas quand son mari était, probablement, voué à une mort certaine. Alicia le rejoignit, comme prévu, à Tokyo, et ils essayèrent de noyer leur inquiétude dans la visite de la ville, les attractions pour touriste, les bons petits plats. Ça ne marcha pas vraiment, mais au moins, ils étaient ensemble pour traverser cette épreuve. Lorsque leur père fut libéré par Dobby, et emmené à la Chaumière aux Coquillages pour se remettre de la torture qu'il avait subit, les frères et soeurs vinrent lui rendre visite. Ce que Caleb vit... les sévices qu'avaient enduré son père, à quel point il était maigre et souffrant... Cela lui retourna l'estomac. Comment tourner la page, comment repartir au Japon, comme si de rien n'était ? Ce fut son père lui-même qui le convainquit de retourner dans la péninsule nippone, en lui disant que, s'il aurait préféré le voir reprendre la boutique, il voulait avant tout qu'il soit heureux, et, alors que la voix de son père, faible, souffrante, lui soufflait ces quelques mots, Caleb pleura. De soulagement, de joie, il ne savait plus vraiment pourquoi, mais il était bien décidé à tout faire pour que son père soit fier de lui.

En décembre 2000, sa soeur, âgée de 18 ans, vint lui rendre visite à Tokyo. D'habitude, c'était lui qui venait passer les fêtes en famille, mais cette année, il lui manquait un peu... de liquidités pour s'y rendre, et ne voulant pas demander d'argent à sa famille (surtout, sachant à quel point ils étaient déçu de ses choix de vie, malgré les années passées), il préféra inventer un concours de cuisine imaginaire, qui lui prenait tout son temps. Il mit sa soeur dans la confidence, parfait exemple d'une fratrie qui se serre les coudes, et celle-ci décida de venir lui rendre visite, pour ne pas qu'il passe Noël tout seul. Elle resta deux semaines, et lui, ne vit rien venir. Bien sûr, sa soeur sortait pas mal en boîte de nuit, c'était de son âge, et puis, elle se lâchait un peu, maintenant qu'elle avait enfin 18 ans et qu'elle était loin de ses parents. Mais Caleb n'aurait jamais cru qu'elle rencontrerait quelqu'un comme Finn Bowman.

C'était l'archétype du mec hyper beau, qui le sait, et qui en joue pour arriver à ses fins, peu importe les conséquences. Un anglais, venu au Japon pour il ne savait quelles raisons, mais surtout, se taper le plus de meufs possibles. Il coucha avec sa petite soeur, si innocente (il n'en avait pas la certitude, mais peut-être même avait-il prit sa virginité, qui sait) à peu près tous les soirs de son voyage, et commença une "relation" avec elle. En tout cas, c'est ce qu'Alicia croyait : Finn n'était pas vraiment sur la même longueur d'onde, et la considérait comme un plan cul, et rien d'autre. Lorsque la veille de son départ, Alicia revint à son appartement en pleurs, le sang de Caleb ne fit qu'un tour. Il se rendit au club où Finn avait l'habitude de retrouver sa soeur, pour le confronter.

Cela ne se passa pas... exactement comme prévu. Finn ne fut absolument pas impressionné par son attitude de mâle alpha, et, au contraire, se mit... à le draguer. Et qu'est-ce qu'il était beau, ce mec. Qu'est-ce qu'il était nonchalant dans son attitude, dans sa façon d'être, qu'est-ce qu'il sentait la luxure et l'interdit. Caleb en est encore honteux aujourd'hui, mais il faillit bien craquer, se laissant simplement embrasser fougueusement, avant que Finn ne parte en l'abandonnant, lui aussi. Un flash dans sa vie, un baiser dont il pense encore lorsqu'il est seul chez lui, dans la chaleur de ses draps et dans l'émoi de ses plaisirs solitaires. Il cacha bien entendu cette information à sa soeur, il ne voulait pas lui faire de peine, et de toute façon, Finn n'était qu'un connard qui ne méritait pas son attention. Il ne voulait pas s'avouer à lui-même, pourtant, que sa silhouette était dans chacun de ses rêves, se contentant de se marteler à lui-même. "Non. Tu le hais. Tu dois le haïr."

Quelques jours après le retour de sa soeur à Londres, celle-ci lui fit parvenir une lettre. Leur père était malade. C'était grave, apparemment, et il devait rentrer au plus vite. Associé à la lettre se trouvait un Portoloin, et pas plus d'explications, mais Caleb n'hésita pas une seule seconde. L'instant d'après, il se retrouvait dans la maison familiale, au chevet de son père. Il passa le mois de janvier à le remplacer à la boutique, profondément malheureux de son sort, loin de sa cuisine, mais il fit ce sacrifice pour son père. Pour sa famille. Lorsque son père fut stabilisé, celui-ci put reprendre le travail, bien qu'il devait, selon ses médicomages, se ménager. Alicia, qui avait toujours rêvé de travailler à la boutique, fut l'excuse parfaite pour Caleb de se sortir de là : avec elle pour l'aider, Garrick pouvait se débrouiller tout seul.

Cependant, le jeune homme décida de ne pas retourner au Japon, au cas où la condition de son père ne dégénère encore : son plan était simple, trouver un bail commercial sur Londres, pour pouvoir ouvrir son restaurant. L'immobilier étant... ce qu'il était, dans la capitale anglaise, il finit par trouver une alternative, un emplacement sympathique à Atlantis. Avec les portails, il était facile pour lui de faire le trajet rapidement...
Traits de caractère
Il est un peu trop immature, un peu trop sûr de lui, un peu trop inconscient de la réalité de la vie. Ce n'est pas sa faute, après tout, il a toujours vécu dans un cocon, protégé des difficultés de la vie par sa famille. Il n'empêche que cette confiance en lui ne l'a pas rendu arrogant, et qu'il est même, parfois, un peu trop gentil pour son propre bien. Un peu rêveur, il fait mille et un plans sur la comète, totalement irréalistes et il en a conscience, quelque part, mais ça ne l'empêche pas de les formuler. A l'écoute des autres, il est proche de sa famille, même s'il est bien souvent en conflit avec ses parents. Il n'hésite pas à se défendre, ainsi que ceux qu'il considère ne pas pouvoir le faire pour eux-même, allant parfois même jusqu'à l'indiscrétion. S'il n'est pas des plus doué pour s'exprimer devant un grand groupe de personnes, ou celui vers qui on se tourne lorsqu'on a des ennuis, il reste un ami fidèle et a toujours des bonnes intentions, même s'il peut être un peu maladroit. C'est un créatif, un tendre, qui aime s'amuser, et n'a pas d'à priori sur les gens en les rencontrant. Il est aussi incroyablement têtu, et lorsqu'il a une idée en tête, impossible de le faire changer d'avis.

Chronologie
1975 : naissance à Londres
1982 : naissance d'Alicia, sa soeur
septembre 1986 : entrée à Poudlard, chez les Gryffondor
juin 1994 : Caleb quitte Poudlard, ses ASPIC en poche
août 1994 : départ pour l'Australie
avril 1995 : arrivée au Japon
juillet 1996 : enlèvement de son père par Voldemort
décembre 2000 : Alicia vient visiter pour la première fois son frère à Tokyo. Elle tombe sous le charme de Finn, avant de se faire briser le coeur.
janvier 2001 : Le père de Caleb tombe malade, et il est obligé de rentrer au Royaume-Uni. A la fin du mois, il prend le bail commercial d'un petit restaurant à Atlantis.


Liens pré-définis
Alicia Ollivander (PNJ)
Petite soeur
Alicia et Caleb se sont toujours entendus, aussi bien que deux frères et soeurs peuvent s'entendre. Ils s'aiment, il se détestent, ils se chamaillent, ils s'entraident. La base de la famille, pas vrai ? A la différence de Caleb, Alicia a toujours été très intéressée par l'entreprise familiale, et elle aimerait reprendre la boutique, lorsque leur père prendra sa retraite. A à peine 18 ans, cependant, ses parents tendent à ne pas la prendre réellement au sérieux, d'autant plus que, dans la tradition des Ollivanders, le fils est censé reprendre le flambeau, certainement pas la fille.


Finn W. Bowman
Un enfoiré... pas vrai ?
Il a brisé le coeur de sa soeur, lui faisant croire (en tout cas, selon elle) qu'elle était plus qu'un plan cul. Sauf que lorsque Caleb est venu le confronter à ce sujet, la situation a dérapé. Ils échangèrent un baiser, inoubliable, passionné, érotique, et aujourd'hui, le cuisinier n'arrive pas à l'oublier. Il devrait le détester, alors, pourquoi il n'arrive pas à le sortir de sa tête ?...


Milo Pierce
Tuteur à Poudlard
Milo avait un an de plus que Caleb, à Poudlard, et il était certainement plus doué que lui en Charmes et en Métamorphose. Le gryffondor devint son tuteur dans ces matières, pour éviter qu'il n'ait à redoubler ou qu'il rate ses BUSES et ses ASPIC. Ils s'entendaient bien, tous les deux, et une amitié se noua entre les deux jeunes garçons, continuant même après leur sortie de l'école, puisque Milo commença à travailler sur le Chemin de Traverse, où se trouve la boutique d'Ollivanders.


Emrys Bowen
Stalker
Emrys, à Poudlard, était bien plus jeune que lui, mais, étrangement... il n'était jamais bien loin. Toujours à lui poser des questions sur la Baguette de Sureau, à le harceler dans les couloirs, lui disant qu'il dissimulait des informations... Cela devenait vraiment lassant, ses amis allant jusqu'à dire qu'Emrys était son stalker personnel, le taquinant gentiment.


Sebastian M. O'Connor
Ex petit-ami
Caleb rencontra Sebastian alors qu'il venait disputer un match au Japon, en 1995. C'était déjà une star du Quidditch, tout nouveau membre de l'équipe nationale d'Irlande, et Caleb n'aurait jamais pensé qu'il était gay, vu la réputation que lui dépeignait les journaux. Caleb et Sebastian passèrent plusieurs mois ensemble, l'irlandais se déplaçant, dès qu'il le pouvait, au Japon, mais la distance finit par tuer leur relation, en plus du secret permanent que Sebastian imposait à leur relation, n'étant pas sorti du placard. Ils se quittèrent en assez bon terme, d'un commun accord, bien que cela soit toujours un peu étrange pour Caleb de voir la tête de son ex pratiquement tous les jours, en lisant les journaux.


Personnage joué
Créé par Finn W. Bowman



Strange beauty ☩
Oh how can I explain the colossal loss I feel? It's left me gasping at the wheel. Oh it comes in waves, or a single tear, like the sea washes towards the lonely pier.
Draco MalfoyDraco Malfoy
StaffSorcier
StaffSorcier
https://www.catharsis-rpg.com/t21-draco-choking-on-my-pridMessages : 959 Points : 1963
Pseudo : Angie / Batgirl
Avatar : Lucky Blue Smith
Crédits : cosmic light & endlesslove
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les tours d'or blanc dans la Ville Haute
Patronus: Inexistant, impossible à invoquer.
Informations diverses:
MessageSujet: Re: (M) Caleb Ollivander (Armie Hammer) - PRIS   (M) Caleb Ollivander (Armie Hammer) - PRIS EmptySam 30 Juin - 8:14

Scénario validé et mis en jeu


    monsters are made, not born

    Inside your head the sound of glass, a car crash sound as the trucks roll over and explode in slow motion. Hello darling, sorry about that. Sorry about the bony elbows, sorry we lived here, sorry about the scene at the bottom of the stairwell and how I ruined everything by saying it out loud. Especially that, but I should have known.
Finn W. BowmanFinn W. Bowman
ModoSorcier
ModoSorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t708-finn-w-bowman-keep-my-gMessages : 2556 Points : 4216
Pseudo : Flow
Avatar : Herman Tømmeraas
Crédits : avatar : mistborn signature : solosands
Plus d'informations
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les Salines
Patronus: un Mustang
Informations diverses:
MessageSujet: Re: (M) Caleb Ollivander (Armie Hammer) - PRIS   (M) Caleb Ollivander (Armie Hammer) - PRIS EmptyDim 5 Aoû - 3:20

Du coup il est joué, maintenant, les filles Coeur



Strange beauty ☩
Oh how can I explain the colossal loss I feel? It's left me gasping at the wheel. Oh it comes in waves, or a single tear, like the sea washes towards the lonely pier.
Contenu sponsorisé
Plus d'informations
MessageSujet: Re: (M) Caleb Ollivander (Armie Hammer) - PRIS   (M) Caleb Ollivander (Armie Hammer) - PRIS Empty

 
(M) Caleb Ollivander (Armie Hammer) - PRIS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Réponse Rapide


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser