[Mini-Event] Bienvenue dans le IIIème Millénaire

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Animaavatar
• PNJ •
Messages : 97 Points : 125
Pseudo : .
Avatar : .
Crédits : .
• Plus d'informations •
Sujet: [Mini-Event] Bienvenue dans le IIIème Millénaire | Lun 28 Mai - 23:18
Mini-Event
Bienvenue dans le IIIème Millénaire

Les flyers pour la grande soirée de la nouvelle année avaient été distribués un peu partout dans l'UPA. Depuis mi-décembre, on ne passait plus une porte sans voir une affiche, on n'entendait plus un bruit de couloir ne mentionnant pas le nouvel an. C'en était presque à nous faire oublier la présence des agents de sécurité suite aux menaces de MiM. Presque. Car certains déjà redoutaient que la soirée ne fasse trop de débordements, mais la Doyenne avait été claire : « La soirée de la Nouvelle Année nous offrirait une pause, un moment de partage avec tous les étudiants et leurs proches, qui seront également invités. MiM ne sera plus mentionné, ils ne gagneront pas, ils n'auront pas nos peurs et nos doutes. ».

Le Grand Amphithéâtre avait donc été totalement transformé. Quelques étudiants s'étaient portés volontaires pour aider à la mise en place de la soirée. Décorations, choix des musiques, commandes auprès d'un traiteur, réception des caisses de boissons - alcoolisées ou non... Tout cela avait pris plusieurs jours, mais tout était parfait.

Chaque étudiant avait reçu une invitation pour lui et pour un ou deux accompagnants hors-UPA, maximum. Des contrôles seront effectués aux entrées, fouilles de sac et carte d'identité seront à prévoir, mais les agents de sécurité avaient reçu comme consigne d'être courtois et conciliants.
Le thème de la soirée n'était pas obligatoire, chacun pouvait décider de le suivre ou non, mais la Doyenne avait espéré apaiser quelques peu les esprits par ce choix : Technologies et habitudes moldues.

Ainsi, la salle était remplie de télévisions qui diffusaient de vieux films ou émissions de télé, d'ordinateurs, tout était illuminé à l’électricité, le traiteur était moldu et cuisait ses plats dans un vrai four, et surtout... Magie interdite. Des petits casiers magiques à l'entrée, dont l'utilisation était obligatoire - y compris pour les organisateurs, seule la sécurité gardait l'opportunité d’utiliser la magie -, avaient été disposés pour que chaque sorciers puissent mettre leurs baguettes de côté. Bien à l'abri, elles seraient récupérées au départ de leur propriétaire uniquement car ils ne s'ouvraient qu'avec les empruntes digitales des utilisateurs.

Enfin, la soirée pouvait commencer, et déjà, les Backstreet Boys résonnent dans les hauts parleurs qui grésillent.


HRP


Pour fêter la nouvelle année 2001, voici un tout petit mini-event auto-géré ! Cela veut dire pas d'intervention de la Narration de prévue en dehors d'un prochain lancement de feux d'artifices, pas de date de fin d'event, nous verrons cela tous ensemble selon le dynamisme du sujet et votre investissement IRP ! Vous êtes libres d'imaginer ce que vous souhaitez du moment que ça reste logique vis à vis du contexte posé.

Vous pouvez répondre dans l'ordre que vous voulez, attention simplement à bien prendre en compte les réponses de chacun et n'exclure personne Coeur Vous pouvez également ouvrir de petits sujets privés annexes, rien ne vous empêche durant la soirée d'aller vagabonder ailleurs !
Pas de limite de mots pour cet évent auto-géré, nous vous demandons seulement de mettre en fin de message un résumé de votre post avec les actions de votre personnage en spoiler.

Attention cependant ; suite aux menaces de MiM à l'encontre de l'UPA, la sécurité est toujours au niveau maximal. Des fouilles ont lieu aux entrées des bâtiments et des agents de sécurité patrouillent un peu partout, alors gare à vous ! Nous comptons sur votre bon sens pour ne pas l'oublier, et en cas de question à ce sujet, nous sommes évidemment disponibles pour vous renseigner !

Amusez-vous bien, ne buvez pas trop, et joyeux 21ème siècle  Omg 3
Jonathan Rowleavatar
• Professeur •
http://www.catharsis-rpg.com/t1251-jonathan-rowle-la-guerre-c-esMessages : 763 Points : 143
Pseudo : Flow
Avatar : David Tennant
Crédits : signature : Schyzophrenia (bazzart) avatar : white rabbit
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Résidences du centre-ville
Patronus: Un python royal
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [Mini-Event] Bienvenue dans le IIIème Millénaire | Mer 30 Mai - 8:52

Bienvenue dans le IIIème millénaire
Mini-Event
Lorsqu’on m’avait fait part de cette fête du Nouvel An, à l’UPA, j’avais tout de suite refusé d’y participer. Ce n’était pas de mon âge : voir mes élèves finir complétement torchés, à se galocher dans les recoins sombres de l’amphithéâtre, et, pour les moins chanceux, à se faire rejeter par leurs cibles, n’était pas l’idée que je me faisais d’une soirée réussie. Mais Annie avait été invitée à fêter la nouvelle année dans la famille de l’une de ses camarades de classe, et, bien sûr, j’avais accepté qu’elle s’y rende, totalement conscient que je n’étais probablement pas la meilleure personne pour passer un bon moment de célébration. Plutôt que de passer la soirée seul, à me morfondre, j’avais fini par accepter de répondre présent aux multiples hiboux que nous avait envoyé la doyenne de l’université, qui pressaient les professeurs de venir superviser la fête. J’avais soupiré, j’avais accepté de dénouer ma cravate et d’essayer d’ôter l’air sévère que j’affichais constamment sur mon visage, et je m’étais trainé jusqu’à l’université en trainant les pieds, regrettant déjà ma décision.

Ils avaient mis le paquet sur la sécurité, et c’était bien normal. Avec le climat tendu qui régnait à Atlantis, couplé avec les événements de ces derniers mois et les flyers des groupuscules extrémistes qui voletaient un peu partout, il était attendu de craindre des débordements, voir pire, lors d’une fête de ce genre. Je me pliais bien volonté aux consignes, sachant parfaitement qu’elles étaient nécessaires, déposait ma baguette magique dans un casier prévu à cet effet (de toute façon, pour ce qu’elle me servait, habituellement), et parti directement rejoindre les autres professeurs, qui allaient officier en tant que chaperons. La soirée commencerait dans seulement quelques minutes, et il fallait que nous nous coordonnions.

Après une rapide réunion, où l’on nous donnait quelques consignes, comme de faire attention aux élèves qui auraient emmenés de l’alcool extérieur à celui proposé, notamment des mélanges d’alcool très forts, qui faisaient des ravages sur la jeunesse d’aujourd’hui, ainsi que, bien sûr, à diverses drogues illégales, nous nous dispersâmes à travers la salle. Je restai près du buffet. On m’avait bien fait comprendre que je n’étais pas forcément la personne qui donnait le plus envie de faire la fête du lot, et de me planter en plein milieu de la piste de danse n’était pas forcément une bonne idée. Par contre, j’étais parfait pour repousser n’importe qui voulant corser le punch, d’autant plus que je ne buvais pas d’alcool.

Que la fête commence, me disais-je en soupirant quelque peu, alors que les premiers étudiants pénétraient dans la salle en criant, visiblement enchantés à l’idée de célébrer la nouvelle année tous ensemble. Je pouvais déjà sentir une migraine commencer à pointer le bout de son nez.

Résumé:
 


there's no peace in quiet
Just footsteps on the stairs, Whispers in the silence Remind me you're not there.
Eden M. Ivyavatar
• Professeur •
http://www.catharsis-rpg.com/t1513-eden-mia-ivy-revenante#36053Messages : 382 Points : 43
Pseudo : Marie la pas jolie.
Avatar : Candice Accola
Crédits : Bazzart
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Southampton / Atlantis
Patronus: Inconnu - Pas assez puissante
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [Mini-Event] Bienvenue dans le IIIème Millénaire | Sam 2 Juin - 19:06
Bienvenue dans le IIIème millénaire  

feat. Eden Ivy & vous ?



Lorsqu'on avait fait quérir Eden à la soirée du nouvel an pour s'occuper de chaperonner les élèves, cette dernière n'avait poussé qu'un faible soupir. A vrai dire, même si hormis ses parents et sœur- peu de monde ne lui fêterait - elle avait prévu autre chose que de surveiller les étudiants qui passeraient certainement la majorité de leur temps à décuver. Vingt-neuf ans. Déjà. Tel un étau sur le temps qui passait, qui lui rappelait qu'elle était étais plus près de la cinquantaine que du jour de sa naissance. Passant une main leste et manucurée sur son visage, Eden s'assura une fois de plus que sa baguette était rangée à un endroit où à peu de gens - c'est à dire personne - ne pourrait la voir.

Même si il avait été clairement expliqué que la magie était interdite, il était hors de question que la jeune femme surtout avec les derniers événements, ne se rende où que ce soit sans sa baguette, encore moins qu'elle ne dépose son arme dans son casier - elle l'avait dissimulé sous sa nuisette en dentelle -. Parce qu'honnêtement, même si les représentants moldus ou sorciers criaient sur tous les toits qu'il n'y avait pas de quoi s'en faire, Eden ricanait. Ce n'est pas parce que Voldemort ne faisait plus parti de ce monde que tout danger était révolu. Les têtes tombaient déjà avant l'arrivée de ce mage fou.

Décidant qu'il n'était pas question qu'elle se charge du rôle de vigile ou de fouineur de sac à l'entrée, la professeur s'exila dans un coin de la pièce marbrée, là où elle pourrait voir sans être vue. Elle avait lancé un signe de tête, Jonathan Rowle qui avait l'air aussi enchanté qu'elle de faire parti de cette soirée. Si elle n'avait pas arrêté la cigarette depuis quelques temps, Eden en aurait volontiers enfournée une entre ses lèvres teintées de rouge. Baissant la tête vers sa tenue, elle se demanda si elle n'en avait pas trop fait. Ses cheveux étaient ramenés dans un chignon tenu par deux baguettes chinoises entièrement noires tandis que sa robe bleue foncée descendait jusqu'à ses fines chevilles. Cependant, une ouverture à sa cuisse gauche laissait voir sa jambe peu bronzée. Après tout, ce n'était qu'une soirée d'étudiants galvanisés même si elle se rappelait en avoir été une il n'y a pas si longtemps de cela.

D'ailleurs, elle s'était refusée ce bal quand elle apprenait encore sous la tutelle de l'UPA les potions : elle ne sortait pour ainsi dire jamais. Des restes peut-être de la personnalité Serdaigle qui lui collait à la peau parce qu'il fallait le rappeler : tout Serdaigle ne passe pas son temps plongé dans les livres même si ce tableau correspondait beaucoup à la descendante des Ivy. Mais des pas la firent se rattacher à la réalité : ils commençaient à arriver.


made by guerlain for bazzart


IRL:
 


Keith R. Campbellavatar
• Professeur •
• Professeur •
http://www.catharsis-rpg.com/t20-keith-r-campbell-as-soonMessages : 670 Points : 39
Pseudo : Uneraell / Line
Avatar : Jackson Rathbone
Crédits : Melody, Niniel
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les Salines
Patronus:
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [Mini-Event] Bienvenue dans le IIIème Millénaire | Lun 4 Juin - 17:00
Contrairement à nombre de ses collègues, Keith n’avait pas rechigné à accepter l’invitation à se rendre à la soirée de Nouvel An, pas plus qu’il ne lui avait fallu de seconde réflexion avant d’accepter de garder un œil sur les étudiants. Il considérait de telles apparitions comme liées à la tâche d’enseignement pour laquelle il avait postulé, et il était désormais de notoriété publique que le professeur d’ingénierie n’était pas très talentueux quand il s’agissait de tracer une ligne bien nette entre lui et ses protégés. Sa seule qualité de chaperon, cependant, tenait essentiellement à son refus bien ancré de consommer de l’alcool – sauf à une rare exception.

De plus, l’automatier était curieux. Intrigué, même, par le thème de cette soirée et les découvertes qu’il pourrait y faire. Ni la technologie, ni les inventions moldues ne le fascinaient vraiment, il avait même une certaine forme de mépris pour la plupart d’entre elles – le plastique particulièrement. Pourtant, quelques rencontres et réflexions récentes lui avaient fait comprendre qu’il était peut être temps de revoir sa copie. Keith avait donc fait un pacte avec lui-même pour cette soirée ; s’y présenter avec un esprit ouvert, détendu. Il s’était fait la promesse de tenter – seulement de tenter – de laisser ses préjugés, en compagnie de sa baguette, dan le casier à l’entrée.

Une fois entré, après une démonstration rare de patience et de tolérance vis-à-vis des mesures de sécurité, Keith se dirigea droit à l’opposé du bar, le regard virevoltant d’écran en écran, caressant les objets inconnus d’un œil interrogateur et hautain. Les mains enfoncées dans les poches de son costume noir, le visage légèrement dans l’ombre de son chapeau, il déambulait dans la salle, comme perdu et sans but, accordant rarement un demi-sourire amical à l’un de ses étudiants ou collègues qu’il tenait en assez haute estime pour qu’ils ne subissent le filtre des éléments qui ne méritaient pas son attention.

Une partie non négligeable de ses pensées se trouvaient ailleurs cependant, loin de cette salle, loin de l’université même. Perdues dans quelques rebondissements récents et le tourbillon émotionnel qui en avait suivi, et ne se calmait toujours pas vraiment. Il finit, étonné, par interrompre son vagabondage à deux mètres d’un ordinateur autour duquel se concertait deux étudiants, apparemment tracassés de savoir si une certaine chose pourrait y tourner. La tête légèrement inclinée, une lueur de frustration dans le regard, Keith les écoutait, bras croisés, sans plus savoir vraiment ce qu’il faisait là.


Absente jusqu'au 25 août minimum


PASSION


EXPRESSION

Poppy Irvineavatar
• Étudiant Sorcier •
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t356-poppy-who-in-the-world-Messages : 2196 Points : 186
Pseudo : Callipyge
Avatar : Lily-Rose Depp
Crédits : Avatar : Morphine | Signature : EXORDIUM.
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Résidence Universitaire des Faubourgs, Bat. 3
Patronus: Un écureuil roux ; elle a longtemps eu un petit singe Capucin, qui était le patronus de Tomás qu'elle avait accaparé, mais elle a enfin retrouvé le sien.
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [Mini-Event] Bienvenue dans le IIIème Millénaire | Mer 6 Juin - 19:47
Amphithéâtre de l'UPA - 31 Décembre 2000.

Elle avait longtemps hésité. Poppy aime attirer l'attention sur elle, toujours, mais il y a des limites que même elle ne franchit pas toujours. Seulement, participer à la fête lui ferait du bien, lui permettrait de fuir quelque peu ses sentiments en pagaille et cette période festive qui la rendait toujours aussi tumultueuse que la mer d'Ecosse qu'elle côtoyait étant petite. Alors en passant devant une affichette placardée sur un mur, dans le courant du dans le mois de Décembre, elle l'avait arrachée et avait de suite appelé sa mère. Le thème de la soirée, forcément, l'inspirait. Elle avait besoin de l'âme créatrice d'Isla pour mettre en forme ses envies, et une après-midi papote avec sa mère lui ferait sûrement beaucoup de bien.

Elles s'étaient vues quatre jour consécutifs pour arriver à finir cette création. Et maintenant, seule dans sa petite chambre, Poppy hésitait toujours devant son miroir, incapable de savoir si elle devait aller au bout de son idée ou simplement se rendre à la soirée sans plus d'effort. Mais vraiment, quelle personne digne des valeurs qu'elle défend ne sauterai pas sur l'occasion pour mettre en avant la culture moldue et sa technologie ?
Ainsi, l'étudiante, en plus du projet secret réalisé avec l'aide de sa mère, avait fait une petite bague en bois, enchantée, dont extrémité en résine s'ouvrait et disait à la façon d'une beuglante énervée "Nul ! T'es pas dans le thème !". Elle avait trouvé marrant de balancer cette petite phrase toute faite à quiconque se moquerait d'elle, ou quiconque dirait du mal des moldus cette nuit-là. Elle s'était en un sens inspirée de l'oiseau délicat offert par Keith, pour trouver les bonnes runes et les bons enchantements.

Toujours est-il que enfin, Poppy arrive dans l'amphithéâtre. Elle hésite une dernière fois puis pousse enfin la lourde porte qui laisse un rayon lumineux venir se refléter sur sa robe. Sa superbe robe, son petit projet spécial moldu. Poppy était on ne plus brillante, ce soir, car elle avait eu l'idée avec Isla, de coudre une bonne cinquantaine de CDs sur une petite robe courte basique. A la manière d'une boule à facette, elle attirait et renvoyait la lumière mais aussi les regards, tantôt confus ou amusés. Pas peu fière de son idée pour célébrer les habitudes et technologies moldus, elle était même contente de constater que la musique avait aussi une place de choix dans la soirée, car tous les tubes du moment passaient dans de gros haut-parleurs.

Se sentant soudainement seule dans cette grande pièce sous quelques regards toujours amusés, Poppy s'approche doucement de Jonathan qui avait une place plus que stratégique. «  Waah, Monsieur Rowle... Je m'attendais pas à vous voir ici ! Annie est chez son amie, pas vrai ? Elle n'a pas arrêtée de me dire qu'elle avait hâte tout le mois de décembre... ». Puis doucement sa main se penche vers un petit four, tandis que ses yeux, eux, se perdent sur Keith qui se trouve à l'autre bout de la pièce. Elle ne l'avait pas remarqué. Elle esquisse un sourire, rougit, puis bien vite redonne toute son attention à Jonathan, croulant sous un sentiment de timidité dont elle n'avait pas l'habitude.

Spoiler:
 



KEEP YOUR TEMPER
Poppy glousse en #FF3333

 
Jonathan Rowleavatar
• Professeur •
http://www.catharsis-rpg.com/t1251-jonathan-rowle-la-guerre-c-esMessages : 763 Points : 143
Pseudo : Flow
Avatar : David Tennant
Crédits : signature : Schyzophrenia (bazzart) avatar : white rabbit
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Résidences du centre-ville
Patronus: Un python royal
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [Mini-Event] Bienvenue dans le IIIème Millénaire | Dim 10 Juin - 16:06

Bienvenue dans le IIIème millénaire
Mini-Event
Je n’avais aucune idée de quelle musique pouvait passer dans les baffles, mais vu le thème de la soirée, je me doutais qu’il s’agissait d’un morceau moldu, l’un de ceux qu’Annie me tannait sans cesse pour que je lui offre un CD alors que la plupart des paroles étaient totalement inappropriées pour une enfant de 8 ans. Les premiers étudiants commençaient à festoyer, certains investissant déjà les télévisions où étaient reliées des consoles de jeux, dont les écrans bariolés projetaient des camaïeux de lumière en se reflétant sur la boule à facette qui décorait la piste de danse. Moi, je restais à mon poste, figé comme une statue, jetant simplement quelques regards furieux à des élèves un peu trop enthousiastes, qui menaçaient de renverser la moitié du punch sur la table des boissons. Je pouvais voir un peu plus loin, ma jeune collègue professeur de potions, Eden, dont la jeunesse égalait le talent, ainsi que ce cher Mr Campbell, une connaissance du temps du Ministère. J'étais bien sûr affectif dans cette expression de tendresse, étant donné que j’avais toujours soupçonné cet homme d’être un sympathisant du Seigneur des Ténèbres : sans preuve, néanmoins, je ne pouvais rien affirmer, et j’avais passé l’âge de jouer les détectives privés en enquêtant sur un de mes collègues. Je me contentais donc de l’ignorer lorsque je le croisais dans les couloirs, sachant pertinemment qu’il n’était pas, et de loin, le seul coupable à être libre, tout comme il y avait des dizaines d’innocents enfermés, ou pire. Le monde est injuste, et il en sera toujours ainsi.

Mais mon attention fut accaparée, tout à coup, par une jeune fille impossible à manquer, vu sa tenue rutilante. Poppy Irvine, babysitter d’Annie, une étudiante que je n’avais pas la chance d’avoir comme élève mais qui restait brillante et pleine d’esprit. J’étais rassuré de savoir que je confiais ma nièce, chaque soir, à une personne comme elle, qui la stimulerait et qui ne se contenterait pas de la coller devant la télé, à regarder des dessins animés. Elle était rayonnante pour ce nouvel an, dans une robe certes excentrique, mais qui collait parfaitement avec le thème de la soirée, et je ne doutais pas qu’elle l’avait fait elle même. Pour la première fois de la soirée, je ne forçais pas de sourire en la voyant, j’étais réellement content de la voir, même si je me doutais que ses salutations n’étaient que de la politesse. C’était normal, quelle jeune personne dans son état normal voudrait passer la fête avec un vieux croûton comme moi ? Roulez jeunesse, qu’elle aille s’amuser, pendant que je continuerais à lancer des Avada du regard à tout élève qui manquerait au règlement.

« -Bonsoir, Mlle Irvine. Jolie tenue, dis-je sans sarcasme, même, avec une pointe de tendresse dans la voix. J’ai été recruté de force par l’université pour jouer les chaperons, c’est vrai que ce genre de fête n’est pas vraiment ma tasse de thé. En effet, Annie est chez sa petite camarade. Je ne sais pas si vous avez reçu mon hibou, avec le dessin qu’elle vous a fait pour Noël ? Avec les fêtes, c’est fréquent qu’ils se perdent.

Annie y avait passé du temps. Un magnifique dessin entièrement fait à la pastel, représentant Poppy, chevauchant une licorne, et armée d’une sorte de pistolet laser pour combattre de terribles aliens, qui étaient des créatures violettes et jaunes dont la bouche crachait des flammes. Ma nièce avait définitivement une grande imagination. Alors que nous bavardions, je ne remarquais pas le trouble de la blonde, d’autant plus que mon attention fut perturbée par un groupe de joyeux lurons qui s’approchait un peu trop près de moi à mon goût. J’espérais qu’ils ne viendraient pas perturber la table des boissons, ne voulant pas avoir à m’occuper de petits imbéciles déjà alcoolisés alors que le décompte de la nouvelle année n’était pas avant plusieurs heures. Mes yeux se recentrèrent sur Poppy, mais je restais sur le qui-vive.

-J’espère que vous avez passé un bon réveillon en famille, d’ailleurs ! Puis je secouais la tête, me rappelant que la jeune fille ne voulait probablement pas passer la fête entière à m’écouter déblatérer des banalités. Enfin, prenez un verre, Mlle, et filez vous amuser, je me doute que vous devez rejoindre des amis ! »

Un sourire. J’espérais qu’elle passerait une bonne soirée, meilleure que la mienne, en tout cas. Après tout, elle le méritait.

Résumé:
 


there's no peace in quiet
Just footsteps on the stairs, Whispers in the silence Remind me you're not there.
Poppy Irvineavatar
• Étudiant Sorcier •
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t356-poppy-who-in-the-world-Messages : 2196 Points : 186
Pseudo : Callipyge
Avatar : Lily-Rose Depp
Crédits : Avatar : Morphine | Signature : EXORDIUM.
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Résidence Universitaire des Faubourgs, Bat. 3
Patronus: Un écureuil roux ; elle a longtemps eu un petit singe Capucin, qui était le patronus de Tomás qu'elle avait accaparé, mais elle a enfin retrouvé le sien.
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [Mini-Event] Bienvenue dans le IIIème Millénaire | Lun 9 Juil - 16:49
Amphithéâtre de l'UPA - 31 Décembre 2000.

Du coin de la salle qui commençait sérieusement à se remplir, Poppy ne peut s'empêcher de laisser perdre ses yeux en direction de son professeur. A la fois pour attiser sa curiosité légendaire mais aussi pour entrer dans le jeu de la jeune fille libre et indépendante, loin de tous ces questionnements qui pourtant bouillonnent dans sa tête. Beaucoup trop de fierté, sûrement. Elle se concentre donc plutôt sur ce que lui dit Jonathan et sourie à son compliment en mimant une petite révérence.

Elle appréciait plutôt bien l'ancien Auror, aussi intrigant que cela puisse être pour elle. Son calme et ses valeurs douces de respect devaient lui laissaient croire que le soir de la Grande Bataille, d'une certaine façon, il avait dû faire de son mieux. Elle pouvait tout juste commencer à le concevoir, que tout n'était pas de leurs faute. Ou du moins, pas de la sienne. Oui, surtout cela. Alors elle hochait la tête tout en se servant un verre de sa main non directrice, un bien difficile combat qu'elle s'imposait car autrement elle devrait marcher sur les pieds de M. Rowle. « Oh, oui, je l'ai vu... J'ai adoré, haha ! Il est déjà sur mon frigo. ».

A la question suivante, qui vint naturellement, Poppy mima un visage nuancé. Elle n'aimait toujours pas plus les fêtes cette année et avait bien trop de mal à profiter de l'esprit de noël ; elle qui pourtant pouvait parfois être comparée à des lutins tout le reste de l'année. Et pourtant, cette fois-ci, les fêtes n'avaient pas non plus étaient catastrophiques... « Hm, ça a été. Et vous ? ». Le verre enfin plein, la jeune fille le monte à hauteur de son front comme pour montrer à son employeur qu'ils sont sur la même longueur d'ondes. « Oh, pas spécialement ! Je viens surtout montrer ma robe, et puis voir qui est venu ! Mais je repasserai ! Je vais pas vous laisser là vous ennuyer tout seul. »

Elle ponctua sa phrase d'un petit clin d’œil et porta sa boisson aux lèvres avant de déjà tourner le dos, et commencer à se fondre dans la masse en se déhanchant lentement mais sûrement sur les tubes des Backstreet Boys.

Spoiler:
 



KEEP YOUR TEMPER
Poppy glousse en #FF3333

 
Animaavatar
• PNJ •
Messages : 97 Points : 125
Pseudo : .
Avatar : .
Crédits : .
• Plus d'informations •
Sujet: Re: [Mini-Event] Bienvenue dans le IIIème Millénaire | Mer 22 Aoû - 14:48
Mini-Event
Bienvenue dans le IIIème Millénaire

Entre deux musiques, la voix suave de la Doyenne se fait entendre. A vingt-trois heures, tous les invités sont conviés à sortir sur le parvis devant l’amphithéâtre principal et profiter du feu d’artifice qui sera lancé entre pyrotechniciens agréés et magie depuis le Stade de Quidditch à 23h15. Quelques cris et un peu d’agitation font suite à l’annonce, et déjà les premiers curieux sortent sous le vent froid et cassant.

Vingt-trois heures arrivent, lentement mais sûrement. Jonchée d’adolescents et jeunes adultes, la piste de danse avait du mal à se remplir. Les chaises sur les côtés, autour des bars où boissons et petites douceurs se chevauchent, elles, ne manquent pas de popularité. Pourtant, c’est Who Let the Dogs Out qui sonne dans les grands haut-parleurs, sur son rythme entêtant et dansant.
Autour de la piste, on pouvait voir les différents membres du personnel qui donnaient un coup de main à l’organisation de la soirée. Ce sont d’ailleurs eux qui, à 23h pétantes, commencent à faire passer le mot entre les étudiants et leurs invités, vite, rendez-vous dehors.

23h17. Le parvis s’est rempli tandis que certains frileux sont restés à l’intérieur du bâtiment qui permet de voir une bonne partie du spectacle à travers les fenêtres. Encore quelques secondes, et ça y est, les premières étincelles s’élèvent et embrasent la nuit. Tantôt classique tantôt montrant des formes mouvantes grâce à la magie, ce sont à la fois des dragons et des pluies féériques qui illuminent le ciel. Derrière, en fond, la musique se fait doucement entendre pour donner un rythme aux détonations des feux.

Puis soudain, le silence. La musique s’est coupée, le ciel ne laisse que quelques traînées de fumée. Et le noir du ciel vient se faire dévorer par une immense vague rouge vive. Dans les hauts parleurs, c’est la voix déguisée d’un homme, grave, qui prend la parole. « Le monde vous menace, mais n’ayez pas peur, même si vous ne faites pas attention, nous, nous ferons attention à vous. » et la vague se fait alors piétiner par une gigantesque salamandre, tout aussi rouge. Elle est à présent victorieuse, et les feux plus classiques reprennent derrière elle, dont il ne reste que la fumée d’une forme reptilienne qui s’efface.


HRP

Au vu du manque de participations, nous passons l'event en micro-gestion ! Anima postera donc, selon votre investissement, pour faire évoluer les choses. Si l'event n'obtient pas de réponse d'ici le lundi 27 août, nous nous occuperons de clore le sujet pour nous concentrer sur le reste de l'intrigue du forum !
Sa survie dépend donc de vous Eyes

Les informations énoncées en premier post restent valables.
En cas de questions n'hésitez pas à contacter le staff !
Ella Kvelgenavatar
• Sorcier •
En ligne
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 313 Points : 465
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Bazzart
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [Mini-Event] Bienvenue dans le IIIème Millénaire | Ven 24 Aoû - 13:19
C’était que maintenant qu’elle arrivait ? Sans doute que c’était la première réaction muette de ses collègues du staff de l’université, ou même la vôtre, chers lecteurs. Eh, n’empêche qu’elle était là, finalement ! Et puis vous savez ce qu’on dit, garder le meilleur pour la fin, tout ça… Bref. A la base, elle avait vraiment pas envie de venir. Ca lui disait trop rien cette grande fête, pleine de gens, de bruit, d’agitation. Puis bon, elle était payée pour surveiller la  pousse des plantes, comme disait Milo. Pas pour jouer les chaperons rouges à une soirée ! Cela dit, ça avait peut-être rien à voir avec le rouge. Du moins, elle savait pas encore que ça avait tout à voir avec cette foutue couleur-là. En fait, ce qui lui avait fait changer d’avis, c’était la curiosité ; elle aurait pensé qu’à quasi 23h, les baffles crèveraient la tranquillité nocturne. Fallait croire que non, c’était plutôt calme. Après tout, c’était p’t’être moins envahissant que ce qu’elle avait imaginé.

Presque arrivée à l’entrée, la blonde se fit arrêter par la sécurité. « - Mademoiselle, si vous portez une baguette, vous devez la déposer dans les casiers auprès de ma collègue. ». Interloquée, un sourcil se dressa sur son front, comme un chat qui fait le gros dos. C’était quoi cette blague pourrie de Nouvel An ? D’un rire quand même pas très assuré, elle répondit : « - Enorme, j’ai presque faillit y croire. Maintenant j’aimerais rentrer, j’suis du staff de l’université, elle tapota son badge argenté tressé de lierres, donc j’pense que si y a le moindre souci, mieux vaut que j’garde ma baguette non ? ». Elle avait espéré que la carte de l’altruisme passerait ; en vain. L’armoire à glace qu’était son interlocuteur s’esclaffa «  - Mais si y a un problème, c’est nous que ça regarde ! C’est pour ça qu’on est là. ». Bon, il commençait vraiment à chatouiller sa patience, et pas au bon endroit. Avec une étincelle agressive dans le regard, elle conclua : « - Mon gros, la seule personne que je crois assez pour protéger ma vie, c’est moi-même. Allez, j’me casse. ».

Quel putain d’abruti, sérieux, même un Lutin de Cornouailles avait plus de chance contre un terroriste extrémiste ! La suffisance, qu’est-ce-que ça pouvait la foutre en boule. Pourtant, elle avait un peu fait la même chose en se targuant d’être la seule personne capable de se protéger elle-même. Mais eh ; dans la vie, y a des moments où c’est chacun pour soi. Alors qu’elle repartait en direction du grand portail de l’université, la voix de la Doyenne résonna dans l’air ; tiens, elle racontait quoi, la vieille chouette qui lui servait de patronne ? Non pas qu’elle manifestait un quelconque manque de respect. Juste que les chouettes ça allait bien aux personnes dont les années tiraient vers la fin. Les mains enfoncées dans les poches et la baguette dans sa manche, la Kvelgen écouta le discours depuis dehors. Un feu d’artifice hein ? Jamais vu, du moins, pas qu’elle se souvienne.

Lorsque les premiers éclatèrent dans le ciel, elle ne put retenir un mouvement pour les éviter, comme si ça allait lui tomber sur la tête. Y avait pas à dire, c’était impressionnant. Et puis vous faisiez la même chose quand vous étiez gamins, vous moquez pas, je vous vois ! Pendant une fraction de seconde, pendant que ses yeux en prenaient plein la vue, elle se dit que c’était fou que les moldus puissent faire ce genre de trucs sans magie. Impressionnant, donc. Et puis, le silence ; pesant, avec le son encore des dernières fusées colorées aux oreilles. Et c’est une énorme vague qui surgit ; rouge, rouge comme l’annonce funeste, rouge comme du sang, rouge comme… Cette affiche sur le panneau d’affichage. Par réflexe, la sorcière tire discrètement sa baguette et son regard perçant commence à balayer l’assemblée avant qu’une voix étrange ne l’arrête :

« Le monde vous menace, mais n’ayez pas peur, même si vous ne faites pas attention, nous, nous ferons attention à vous. ».

Vraiment ? Mais elle n’eut pas le temps de répondre à sa propre question ; une gigantesque salamandre, étincelante dans la nuit, piétina la grande vague apocalyptique. Une salamandre… De mémoire et de ce qu’elle se souvenait de ses cours de Soins aux Créatures Magiques, ces bestioles vivaient dans le feu. D’où le rouge, ce rouge qui tâchait la pupille, ce rouge qui promettait la Justice. En reculant pour mieux contempler la grande bête, elle écrasa allégrement le pied de quelqu’un, une petite blonde toute frêle qu’elle connaissait pas.

« - P’tain désolée. Faut croire qu’on va devoir faire un minimum attention quand même. » blagua-t-elle en reprenant les paroles de l’énigmatique message.

Résumé:
 


The soft and cold embrace of death comin' for ya

by Wiise
Poppy Irvineavatar
• Étudiant Sorcier •
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t356-poppy-who-in-the-world-Messages : 2196 Points : 186
Pseudo : Callipyge
Avatar : Lily-Rose Depp
Crédits : Avatar : Morphine | Signature : EXORDIUM.
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Résidence Universitaire des Faubourgs, Bat. 3
Patronus: Un écureuil roux ; elle a longtemps eu un petit singe Capucin, qui était le patronus de Tomás qu'elle avait accaparé, mais elle a enfin retrouvé le sien.
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [Mini-Event] Bienvenue dans le IIIème Millénaire | Dim 26 Aoû - 11:40
Amphithéâtre de l'UPA - 31 Décembre 2000.

De groupe de groupe, de personnes en personnes, Poppy se balade dans la salle. Tantôt joyeuse, tantôt perturbée en voyant Keith dans un bout de coin sombre, elle essayait tant bien que mal de profiter de sa soirée et s'amuser avec les quelques camarades qu'elle retrouvait sur la piste. Elle en était à son troisième verre quand la Doyenne fit son intervention, et c'est dans une euphorie douce mais mal maîtrisée qu'elle agrippe le bras du premier collègue venu pour le tirer dehors. « Ouh, viens, viens ! On va voir depuis devant la fac, ça va être trop cool. J'adore les feux d'artifices ! ». Et elle ne serait pas déçue, tout juste un peu trop seule car lâchement et rapidement abandonnée par le gugusse qu'elle avait emmené avec elle sans lui demander son avis. Mais sous les lumières multicolores, les boum des feux, tout lui semblait plus calme.

C'était étonnant, d'ailleurs. Pas de stress, pas de peur, ni liée aux bruits qui pouvaient pourtant rappeler bien des choses, ni face à sa solitude nouvelle, sous le vent frais de ce dernier soir de décembre. Tout allait bien. Parfaitement. Poppy resserrait son emprise sur son verre vide, elle l'agrippait des deux mains tandis qu'un sourire se dessinait sur son visage levé au ciel devant ce qui ressemblaient à des palmiers crépitants qui se reflètent dans sa robe. Pourtant, le verre lui échappe des mains quand le silence lourd et long menace. La Salamandre rouge et l'annonce lui font froid dans le dos. Elle regarde à gauche, puis à droite, pas un seul visage qu'elle connaît ne semblent se dessiner, et elle reste seule dans ce doute planant ne sachant pas si elle doit se méfier et craindre pour sa propre survie. Oh, comme elle aimerait avoir sa baguette, là. Sa baguette et peut-être autre chose, n'importe quoi, un petit quelque chose pour la rassurer...

P’tain désolée. Sa panique naissante fait qu'elle n'avait pas même ressenti ce pied qui l'écrase ; et alors que Poppy voudrait le lui faire savoir, elle remarque la baguette dans les mains face aux siennes. « WOW ! T'as une baguette, parfait. Cache-le ! Je. Euh... On fait quoi ? C'est quoi ce truc ? Pourquoi cet espèce de lézard ? ». Poppy recouvre la baguette de sa petite main, la repoussant vers le manteau, poche ou tout endroit pouvant la cacher, proche d'Ella. Elle se sent soudainement comme dépendante et, de fait, vient agripper l'épaule de sa sauveuse en attendant ses directives, encore quelque peu trop sous l'emprise de l'alcool qui la rendait joyeuse, mais petit à petit disparaît.

Spoiler:
 



KEEP YOUR TEMPER
Poppy glousse en #FF3333

 
Jonathan Rowleavatar
• Professeur •
http://www.catharsis-rpg.com/t1251-jonathan-rowle-la-guerre-c-esMessages : 763 Points : 143
Pseudo : Flow
Avatar : David Tennant
Crédits : signature : Schyzophrenia (bazzart) avatar : white rabbit
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Résidences du centre-ville
Patronus: Un python royal
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [Mini-Event] Bienvenue dans le IIIème Millénaire | Dim 26 Aoû - 17:13


Bienvenue dans le IIIème millénaire

- Mini-Event -


"Here comes the rain again, falling from the stars. Drenched in my pain again, becoming who we are, as my memory rests. But never forgets what I lost." Wake me up when September ends - Green Day
La grande différence entre une guerre moldue et sorcière, c’est le bruit. A chaque fois que j’allume la télévision, je peux voir les reportages sur les conflits agitant notre monde, la guerre civile au Libéria, les émeutes en Palestine… Et toujours, le bruit des bombes, des fusils, des mitrailleuses, est si assourdissant qu’il est impossible d’entendre quoi que ce soit d’autre. Chez les sorciers, tout est bien plus silencieux. Seuls les cris des lanceurs de sortilèges se superposent aux hurlements déchirants des blessés : et sur le champ de bataille, les litanies des mourants deviennent un chant si lugubre, si funeste, qu’il aurait pu rendre fou n’importe quel homme sensé. Par conséquent, les grands bruits n’ont jamais déclenchés une crise chez moi, alors que je sais parfaitement qu’un pot d’échappement de voiture qui a des ratés, ou un portière qui se claque, peut provoquer chez un soldat moldu de bien violentes réactions : ce qui était le plus dangereux pour moi, c’était la lumière. Les sorts provoquaient des étincelles magnifiquement mortelles ; les camaïeux de teintes volaient dans les airs, remplissant le ciel de verts, rouges, violets, qui auraient pu être magnifiques, si seulement ils n’étaient pas si dangereux.

Lorsque la voix de la doyenne retentit dans la salle, je ne réagis pas tout de suite à la nouvelle. J’ai assisté à des dizaines de feux d’artifices, dans ma vie. Un homme comme moi ne devrait pas être effrayé par une chose pareille, pas vrai ? Pas alors que j’ai vu la mort de mes propres yeux, et que je l’ai défié avec pour seule défense un bout de bois, et la volonté de survivre. Et pourtant. Un frisson remonta le long de ma colonne vertébrale. Je déglutis. Comment faire pour échapper à mes obligations ? Je savais que j’aurai du être plus attentif, lors de la réunion d’information. Quelle bêtise de ma part.

Mais je ne pouvais pas reculer, alors que mes collègues, un à un, accompagnaient des petits groupes à l’extérieur, pour être sûrs de ne pas perdre de vue les plus alcoolisés de nos étudiants. Peut-être que tout ira bien. Peut-être que mes vieux démons resteront cachés dans leur boîte à malice. Je me mentais à moi-même, mais je n’avais pas d’autres alternatives, pas alors que j’avais donné ma parole pour chaperonner cette soirée.

Les premières étincelles ne me firent rien d’autre qu’augmenter légèrement mon rythme cardiaque. Une fine pellicule de sueur se forma sur mon front : j’étais plus terrifié à l’idée d’avoir peur, que réellement touché par ce que je voyais. Une inspiration, une expiration. Mon regard balayait la foule d’étudiant, pour éviter d’avoir à fixer trop longtemps le ciel, qui se parait tantôt de doré, tantôt de bleu vif, tantôt de vert criard. Il ne fallait pas que je pense au fait que ces salves ressemblaient à l’éclair qui était sorti de ma baguette, lorsque j’ai abattu mon propre frère de sang froid. Au moins, pas trop longtemps, ou j’allais sombrer, je le savais parfaitement : mais le cerveau humain a cette mystérieuse particularité de vouloir remettre sous la lumière ce qu’on aurait préféré oublier, de ne pas pouvoir s’ôter de la tête ce qu’on voudrait omettre.

Lorsque les nuages se teintèrent de rouge, je crus tout d’abord que c’était une réaction de mon esprit malade. Je perdais les pédales, ça y était. Mais en entendant la voix, je compris que la raison était toute autre : le mal était quand même fait. Le carmin délicat se transforma en marre de sang. La fumée me rappelait les ruines dévastées du champ de bataille, et le brouhaha des étudiants se changeait, petit à petit, en cette plainte sépulcrale dont je parlais plus tôt, celle qui accompagnait les agonisants, qui pouvaient sentir leur dernière heure arriver sans pouvoir rien faire pour l’en empêcher.

Je commençais à hyperventiler. Le monde tournait autour de moi, il me fallait de l’air, je me noyais dans ma propre oxygène. Sans prendre garde, voulant m’écarter de cette foule de joyeux fêtards, changés en fantômes par ma propre conscience malade, je bousculai de nombreux étudiants, sans pouvoir m’excuser. J’aurai dû me préoccuper de cette histoire de salamandre, qui me rappelait, de plus, celle que j’avais pu apercevoir lors de mon entrevue avec Matt, dans la mine de sel d’Atlantis : mais j’étais bien trop occupé à essayer de mettre un pas devant l’autre. Mon salut ne pouvait se trouver que dans la fuite.

Je ne vis pas la pierre, bien entendu. Le monde était flou autour de moi, tout tournait et retournait, se changeant en des flashs du passé que j’aurai aimé pouvoir oublier. Je trébuchais donc sur le caillou, tombant de tout mon long, sans réussir à arrêter ma chute avec mes mains. Je ne sentais pas la douleur, bien qu’un liquide pourpre caractéristique commença à couler de mon crâne. A terre, seul, je ne savais plus où j’étais, qui j’étais. Ma respiration désordonnée laissait échapper des sanglots de terreur.

Mes vieux démons n’étaient pas restés dans leur boîte.
code by lizzou — img/gifs by TUMBLR — 837 WORDS.


Résumé:
 


there's no peace in quiet
Just footsteps on the stairs, Whispers in the silence Remind me you're not there.
Ella Kvelgenavatar
• Sorcier •
En ligne
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-Messages : 313 Points : 465
Pseudo : M
Avatar : Léa Seydoux
Crédits : Bazzart
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Tour d'Or Blanc, colocation avec Charlotte Moore, Atlantis
Patronus: Diable de Tasmanie
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [Mini-Event] Bienvenue dans le IIIème Millénaire | Dim 2 Sep - 11:47
Ouhla, voilà que la victime de sa maladresse devenait subitement un koala qui s’agrippait à elle. Pendant un bref instant, Ella repensa à l’Australie, son boulot au zoo ; sérieux, personne savait la poigne que possédait ce petit marsupial avant d’en avoir eu un accroché à soi. Un petit koala déboussolé et… Imbibé d’alcool, à en croire la faible odeur dans son haleine. A aucun moment elle disait qu’elle puait de la bouche hein, juste que boire de l’alcool, ça se sent. Même sur une petite chose délicate comme elle. Cela dit, sa remarque sur sa baguette était loin d’être idiote ; la sorcière rengaina son instrument de magie, à l’abri des regards de la sécurité déjà bien affolée par la tournure du feu d’artifice. C’était pas le moment de se faire remarquer. Ses rétines avaient encore en mémoire les étincelles rouges.

« - J’sais pas, mais j’ai déjà vu ce genre de truc… C’pas la première fois qu’un signe aussi distinguable est repéré à Atlantis. Ce symbole du feu, de la résistance… Ça voulait forcément dire quelque chose. Elle reporta son attention sur la jeune femme, en essayant de la soutenir tant bien que mal. Bon, j’pense qu’il est temps de rentrer non ? J’connais quelqu’un qui va bien dormir. » lança-t-elle en riant.

Pendant un bref instant, son regard s’accrocha à celui de l’inconnue avachie sur elle. Son visage avait quelque chose de doux, même avec un cerveau bombé de liqueur. Malgré elle, un sourire se dessina sur ses lèvres ; une manifestation sans grande importance, mais spontanée. Là où elle se voulait bienveillante et rassurante, y avait p’t’être un poil d’ambiguité. Allez, le but c’était de la ramener chez elle, loin de toute l’agitation. Pourtant, Kvelgen, t’étais loin du chemin du retour. Alors qu’elles marchaient vers la sortie, un homme s’effondra sous leurs yeux. Et avec la foule qui se dissipait sans forcément faire gaffe, il risquait de prendre cher. Putain, Thor, pourquoi tu la mettais au défi sans arrêt ? Après cette réflexion à mi-chemin entre la prière et la plainte, Ella s’adressa à la demoiselle :

« - Eh on peut pas le laisser ici, c’est le bordel… »

Et surtout, c’était hors de question de tirer sa baguette. Ouais ça lui faciliterait franchement la vie, au lieu de se trimballer 70 kilos de chair et d’os, mais elle avait pas le choix. Elle avait beau bosser ici, faire partie du staff, ça lui donnait pas le droit de déroger aux règles. Preuve en était la superbe prise de tête avec cet abruti de la sécurité un peu plus tôt. Putain, à quoi ça servait d’avoir des pouvoirs si c’était pour pas s’en servir ? Quel merdier, elle aurait vraiment jamais dû se pointer à cette foutue soirée. Cela dit, en se rapprochant, elle se rendit compte qu’il était bien conscient, yeux grands ouverts et tout. Mais visiblement paumé.

« - M’sieur, vous m’entendez ? Faudrait que vous vous déplaciez sur l’côté, ce serait plus safe. »

L’homme ne semblait pas vraiment capter, mais elle lui laissa le temps de réagir. Mais bon, au moins, ça voulait dire qu’il était pas trop amoché. Et c’était plutôt rassurant. D’ailleurs son visage lui disait vaguement quelque chose ; elle l’avait sans doute déjà croisé à l’université. C’était un adulte, p’t’être un prof… Pour sa défense, cette fac était immense et elle était là depuis pas longtemps. Donc forcément, elle avait pas tout le monde en mémoire, pas encore. La jeune femme eut un regard en direction de la petite blonde ; ça commençait à faire beaucoup, deux personnes sous son aile.

Résumé:
 


The soft and cold embrace of death comin' for ya

by Wiise
Animaavatar
• PNJ •
Messages : 97 Points : 125
Pseudo : .
Avatar : .
Crédits : .
• Plus d'informations •
Sujet: Re: [Mini-Event] Bienvenue dans le IIIème Millénaire | Dim 2 Sep - 23:39
Mini-Event
Bienvenue dans le IIIème Millénaire

L'incompréhension plane. Pas de signe de panique ou de peur, mais de nombreuses questions quant à cette salamandre s'envolent dans les airs, parfois tuées sous des réponses futiles. On s'en fout, non ? Ou bien, ça doit juste être un effet dramatique pour nous rappeler que l'Université est en sécurité maximale. Car oui, les vigiles autour du campus ne se voyaient plus dans la nuit, avec leur costume noir de jais, mais ils étaient bien là depuis plusieurs semaines. Il n'y avait pas eu de nouvelles tentatives de Magic is Might depuis. Pas d'informations. Personne ne savait vraiment si une enquête avait été ouverte, ou du moins personne ne communiquait à ce sujet. Et pourtant, entre les autres silhouettes sombres, un homme à la cravate grise plutôt que blanche, commence à avancer.

Sur le parvis, Jonathan est encore à terre, blessé à la tête. Aidé par les deux jeunes filles, elles peuvent tout juste percevoir une ombre qui doucement s'approche d'elles. C'est un des membres de la sécurité, Iain selon l'étiquette sur sa poitrine, mais avant qu'il ne puisse parler, mettre en garde, le reflet brillant d'une lame de couteau vient scintiller dans les yeux des jeunes femmes. L'homme à la cravate grise est là et il s'approche, menaçant. « Vous êtes en danger. » lance le gorille de la sécurité. Pas plus d'explications, seul son bras qui se pose sur l'épaule d'Ella et la repousse derrière lui, comme pour la protéger. « Les Sang-Pur... Vous ne trouvez pas ça abominable vous, ce terme. Pur... Comme si nous on était de la chair pourrie. On vous aura tous, de toute façon, vous disparaîtrez ! »

Vous n'avez pas le temps de le voir bouger, dans cette pénombre, pas de le temps de réagir. Et après tout, vous n'avez pas votre baguette, n'est-ce pas ? Livrés à vous mêmes, avec vos réflexes pour seule arme.
Il arrive.
Il cogne en plein visage le pauvre Iain, puis bondit sur Ella. Elle trébuche, repoussant Poppy au passage d'un coup de genou involontaire. Et le couteau se lève près de sa tempe tandis que l'assaillant est sur elle, bloquant ses moindres gestes.
Le temps se tord et se tend, il dure infiniment. La lame qui s'abaisse est comme au ralentie, vous laissant mariner dans votre peur et votre crainte. Mais ce qui est sûr, c'est qu'elle arrive.

Heureusement, Iain est de nouveau sur pieds. Ses réflexes sont particulièrement aiguisés pour un agent de sécurité, et le voilà déjà qui saisit le couteau, repousse l'assaillant. Il sort une matraque de sa ceinture. Un coup, puis deux. Sur les pommettes ou encore la mâchoire, de quoi assommer quelque peu le combattant qui se retrouve maîtrisé, dont la main lâche l'arme blanche aux pieds de Jonathan.

Sauvés...? Oui, vous êtes sauvés. Mais par qui, et surtout, pourquoi ?

HRP

Vous ne connaissez ni Iain, ni l'homme qui vous a attaqué.

Chaque participant à l'évent (y compris les nouveaux qui arriveraient) peut lancer un Dé du Hasard à la suite de ce post, avant sa réponse RP, pour voir s'il remarque un détail important Eyes Pour tout dé lancé, vous recevrez un MP.
Selon cette réponse par MP, à vous par la suite d'éditer votre message de lancé de dé pour y mettre votre réponse RP !

En cas de questions n'hésitez pas à contacter le staff !
Poppy Irvineavatar
• Étudiant Sorcier •
• Étudiant Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t356-poppy-who-in-the-world-Messages : 2196 Points : 186
Pseudo : Callipyge
Avatar : Lily-Rose Depp
Crédits : Avatar : Morphine | Signature : EXORDIUM.
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Résidence Universitaire des Faubourgs, Bat. 3
Patronus: Un écureuil roux ; elle a longtemps eu un petit singe Capucin, qui était le patronus de Tomás qu'elle avait accaparé, mais elle a enfin retrouvé le sien.
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [Mini-Event] Bienvenue dans le IIIème Millénaire | Lun 3 Sep - 10:09
Amphithéâtre de l'UPA - 31 Décembre 2000.

Sa tête tourne un petit peu, faisant danser les ombres des feuilles des arbres et les dernières lumières loin dans le ciel. C'est l'euphorie qui se dissipe, et laisse place à cet espèce de sentiment d'avoir fait une erreur, de ne pas avoir su se maîtriser. Ella apparait alors comme un véritable couteau-suisse : à la fois suffisamment rassurante et ayant les connaissances nécessaires pour apaiser la soudaine psychose de Poppy, et à la fois assez rentre-dedans pour qu'une mimique honteuse vienne se dessiner sur la bouche de l'étudiante. La lumière rouge, l'animal au sang froid dans le ciel, tout ça, petit à petit, n'a plus réellement d'importance. Elle a trouvé quelqu'un de confiance pour rentrer chez elle, et c'est ce qu lui importe, ce sur quoi elle se focalise lorsqu'elle baisse la tête et se focalise sur comment mettre un pied devant l'autre sans manquer de trébucher.

Elle continue alors de s'agripper comme un petit animal, oubliant tout le reste autour d'elle. C'est pour ça qu'elle ne voit pas Ella qui s'arrête et montre l'homme en face d'elle, abattu par terre. Poppy reste en retrait, en regardant Ella au sol essayer d'aider son prochain. Sûrement un mec qui a trop bu, dont les lumières ont perturbées la vision, n'est-ce pas ? Sûrement un abruti de plus. Mais sa curiosité la force quand même à regarder, ne serait-ce qu'un peu. Et ce n'est que là, à cet instant où ses yeux croisent les siens, qu'elle reconnait ces traits. « Oh non ! Jonathan ! ». L'alcool est totalement redescendu, ce fut expéditif. Elle se précipite à ses côtés, poussant presque Ella pour s'approcher davantage et dépose la main sur le front de l'ancien Auror - comme si elle y connaissait quelque chose à la médecine, alors qu'elle ne fait que copier sa mère qui a ce réflexe si moldu lorsque Poppy se sent malade. « C'est M. Rowle ! C'est mon employeur. Jonathan vous allez bien ? ».

A peine le temps de réfléchir à quoi faire qu'un gorille vient les interpeler. Mais la petite blonde n'en a que faire, la voilà déjà en tain de détacher un des nombreux CD-Rom de sa robe brillante pour l'utiliser comme éventail et faire un peu de vent sur le visage de Jonathan. Elle se sent bien inutile, mais réalise que ce serait sûrement pareil même si elle avait sa baguette. « Hey, tu connais pas un sort qui pourrait l'aid- » et boum, c'est le coup de genou qui vient heurter son bras qui l'interpelle, car Poppy n'avait rien suivi. En se retrouvant poussée sur le côté, à moitié sur son flanc comme un vulgaire animal mis de côté, elle voit enfin la lame briller menacer sérieusement celle qui l'avait auparavant aidée. Rien, Poppy ne comprend rien, et c'est dans un geste sans espoir qu'elle commence à détacher d'autres CD pour les lancer sur leur agresseur, comme s'ils se transformaient alors en terrible shuriken dignes des films asiatiques, le tout surmonté de plusieurs cris qu'elle maîtrise que trop mal.

Quand tout s'arrête, quand le vigile les sauve enfin, Poppy se laisse totalement choir sur le sol, épuisée. Qu'est-ce que c'était que cette soirée... Elle n'avait rien vu, rien compris, et quand soudain elle se relève, tout ce qu'elle trouve à dire c'est « C'était pas la téquila, hein... C'était bien réel tout ce qui vient de se passer ?... tout le monde va bien ? », accompagné d'un geste de remerciement au vigile, rien de plus. Elle ne voulait plus comprendre, juste rentrer chez elle.

Spoiler:
 



KEEP YOUR TEMPER
Poppy glousse en #FF3333

 
Catharsisavatar
• PNJ •
Messages : 1507 Points : 125
Pseudo : Ton pire cauchermar
Avatar : --
Crédits : Melody
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: [Mini-Event] Bienvenue dans le IIIème Millénaire | Lun 3 Sep - 10:09
Le membre 'Poppy Irvine' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé du hasard' :

Résultat : 5
Contenu sponsorisé
• Plus d'informations •
Sujet: Re: [Mini-Event] Bienvenue dans le IIIème Millénaire | 
[Mini-Event] Bienvenue dans le IIIème Millénaire
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 40k Dust Contest, courses de motos au 41e Millénaire...
» Bienvenue dans ma boutique!
» {40k]En décembre au 41ème millénaire il n'y a que la guerre
» Bienvenue dans ton nouveau chez toi! [Privé Calendina Nakori et Sora Kujo]
» Bienvenue dans la cour des grands ~
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: