Vassili Aleksandrovitch Sterenko - You're not my brother

Vassili A. Sterenkoavatar
• Étudiant Moldu •
http://www.catharsis-rpg.com/t1721-vassili-aleksandrovitch-stereMessages : 58 Points : 0
Pseudo : Sevy
Avatar : Serguei Sergueievitch Bodrov
Crédits : Listal
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations supplémentaires:
Sujet: Vassili Aleksandrovitch Sterenko - You're not my brother | Lun 7 Mai - 4:09
Vassili Aleksandrovitch Sterenko
Informations civiles
Nom : Sterenko.
Prénom(s) : Vassili Aleksandrovitch
Date de naissance : 3 mars 1979
Âge actuel : 21 ans
Métier/études : Formation aux métiers de la justice à l'UPA
Alignement politique : Je suis le produit d'une famille de sorciers. Le produit de ces conservatismes, de ce mépris pour les non-magiciens, de cette morgue. Mais je ne suis pas un sorcier. Et j'ai à mon tour vécu leur haine, leur mépris, leur morgue. Partout, les sorciers tentent d'imposer leur domination, inégaux par nature du reste de la société. Les discours de cohabitation invitent à courber l'échine face à eux. Mais moi qui les connaît bien, moi, je sais bien ce qu'il faut faire. Les briser. "By any means necessary."
Lieu de résidence : Résidence universitaire des faubourgs
Informations Magiques
Origines : J'ai vécu mon enfance à Kharkov, au Nord-Est de l'Ukraine. Oh, j'en garde bien quelques souvenirs. Mais c'est Léningrad - Piter, on dit maintenant - qui m'a forgée. C'est sur son champ de mars que j'ai eu mes premières cuites, c'est le long de ses canaux que j'ai traîné ma mélancolie, lorsque les nuits s'allongent, et c'est à Dumskaya que j'ai morflé le plus. Mais je l'avais cherché.
La magie en un mot : Un mot. Ouais, un foutu mot, qui me hante, me harcèle, me torture, comme un fil de fer incandescent qui transpercerait mon crâne. On me l'a jeté tant de fois au visage, ce mot, et à chaque fois, je l’accueillais avec hargne, rage, haine, colère, désespoir... Cracmol. Ouais, j'en suis un. Le gosse maudit, celui qu'on aurait préférer voir dévorer par une harpie. Mais Baba Yaga n'est plus de ce monde ; moi si.
Signe astrologique : Poisson
Épouvantard : Il y a des peurs sottes. La mienne est la noyade. Se voir mourir, voir l’air, ces bulles d’air, fuir vos poumons, et l’eau sale entrer dans votre gorge, alors que le poids de vos habits vous tirent toujours plus profondément vers le bas, loin de la surface… Je ne souhaite pas rencontrer d’épouvantard s’il prend cette forme-là.
Miroir du Riséd :Des désirs. Il faut bien en avoir. Une façon de s’approprier notre côté bestial et de l’élever sur un piédestal de prétention. C’est une façon de nier nos craintes animales, la peur de mourir, d’être blessé, exclu de la meute. Voyez, mon reflet prend forme. Je marche, dans la rue, et tous ces magiciens me respectent. On me salue. On me donne du monsieur. Les grandes huiles s’inclinent. On me regarde, moi. Moi, vous comprenez ? Pas de pitié, pas de crainte… Ce n’est pas le cracmol qui attire leur attention, mais un être entier, un individu, qu’il faut prendre en compte, qui a sa volonté propre… Oh, tout ça est encore flou, et le Riséd n’y peut rien. Je reviens de loin.
Animal de compagnie : Aucun

Descriptions
Caractère de votre personnage
Vous avez déjà vu une bestiole en sale état, blessée, sans le moindre échappatoire possible ? Ce genre de bête, il ne faut pas l’approcher. Sa blessure la rend hargneuse, agressive, et elle viendra mordre la moindre main tendue.

Être un cracmol, c’est une sale blessure. Du genre purulent, si vous voulez continuer dans la métaphore. Du genre qui ne cicatrise pas, qui ne cicatrisera jamais. Alors oui, je suis amer. Je mords. Oh, pas littéralement, rassurez-vous. Du moins tant que vous n’êtes pas à portée de mes dents.

Je sais me montrer sec, violent, renfermé, dominateur. Tu me causes, je ne te réponds pas. Tu me barres le chemin, je te bouscule. Tu me touches… Je sais frapper, et plutôt bien, te fie pas aux apparences.

Surtout si t'es magicien, d'ailleurs. J'aime pas ceux de ta race. Ils m'en ont fait bavé. Ils m'ont torturé, tu sais. Alors si à mon tour je t'agresse... rassure-toi. C'est pas personnel.

Je peux quand même me montrer de bonne humeur, à l'occasion. Rire à gorge déployée, plaisanter, de manière plus ou moins élégante… Vous avez remarquez mes blagues sur mon agressivité ? Vous mordre, quelle idée.

Pour certains, je peux être fiable, appliqué, déterminé, fidèle. Mais si tu vois que je commence à froncer les sourcils, et que mon regard se perd dans le vide, ou que ma mâchoire ne se crispe… détale. Surtout qu’à l’occasion, la sale bête peux tout aussi bien être lâche, traîtresse, sournoise. On peut m'influencer, voire me manipuler. Que voulez-vous, à force, on adopte la petitesse de sa condition.


Informations importantes
Un peu brusque, agressif, sec, cassant, fuyant, lâche. Ca, vous l'aurez bien déviné, non ? Alors ayez ça en tête si vous souhaitez m'aborder, parce que je vous aurais prévenu.

Dans la folie des années 1990, nous avions tous abandonné l'enseignement de l'allemand pour l'anglais. Mais même après un an sur le sol britannique, je ne le parle pas encore parfaitement. Des expressions russes me viennent spontanément, et puis surtout, je garde bien mon accent d'origine.

Goûts
Vous savez. Quand on se pose sur la plage de la forteresse Pierre-et-Paul, au pied des murailles, juste devant les brises lames rongés par l’humidité… On sent presque l’air salin du golfe de Finlande. Posez-vous là, sous la lumière pâle des nuits de juin, avec des harengs fumés, une bouteille de vodka. Quelques clopes. Et puis le baladeur CD qui vous crache les tubes de Victor Tsoï dans les oreilles, jusqu’à en devenir presque sourd. C’est des pratiques de moldu, hein ? Mais quand t’es en marge du petit monde sorcier, et que seuls quelques gopniki paumés te tolèrent de temps en temps, t’apprends à apprécier. Le monde peut sombrer, tu t’en fous. Tu te contentes de zoner, dans ton pull en laine, avec ton nouveau jean, et tu respires l’air de la ville qui crève et déborde de vie de partout. Voilà. Vous avez une petite idée de ce que j'aime.

Rêves & Ambitions
J'ai mis les pieds à Manadh en étranger. Et là, dans ce temple de la soi-disant collaboration entre sorciers et moldus, j'ai été confronté à la haine et aux agressions. Alors désormais, je veux m'investir dans un grand projet. Faire payer ces enfoirés de magiciens.


Liens du personnage
Charlotte Moore
Arrivée comme une fleur...
Rencontre impromptue dans les salines.

RP en cours -  Nobody likes having salt rubbed into their wounds


Ella Kvelgen
De l'électricité dans l'air
Ella, tu vas payer. La gardienne des serres est tombée sur Vassili après qu'il se soit battu avec un sang-pur. Leur rencontre devait être mauvaise. Elle fut désastreuse. Le cracmol, frappé par la foudre sous commande de la sorcière, brisé par ses menaces de nettoyer sa mémoire, nourrit envers elle une lâche rancœur. S'il en trouve le moyen, il va la faire payer, il se vengera. Le tout est de ne pas se faire avoir.

RP fini - Dies Irae


Aillas Flint
Partenaire particulier cherche partenaire particulier
Aillas Flint souhaite faire de Vassili Aleksandrovitch son informateur. Rencontre au Scottish Inn.

RP en cours : Let's make a deal


Emrys Bowen
Tu vas mourir
Tu vas mourir. Je le jure. J'en fais le serment. Toi qui m'a torturé, toi qui m'a soumis au sortilège doloris. Sorcier au sang-pur, fier de ta race, graine de mage noir, sympathisant de Magic is Might, sûrement. Je voulais t'humilier, avant de te connaître. Depuis notre rencontre, j'ai fait le serment de te tuer.

RP fini : Haters gonna hate


Maggie S. Thompson
Même résidence étudiante, et alors ?
On habite la même résidence étudiante. Cela suffit-il pour sympathiser ? En tout cas, braquer une baguette sur moi n'aidera pas, ça je peux te l'assurer.

RP en cours - I think we're alone now


Kathleen Kearney
Deux étudiants en droit
Deux étudiants en droits, une année d'étude d'écart, et quoi d'autre ? On verra bien.

RP en cours - Wizards are overrated


Irvin Fowler
Va chier, tocard
Il y a une chose que j'apprécie chez toi, Irvin. Ta sœur.

En plus vas-y, il aurait pu se passer quelque chose, j'en suis sûr, je suis sûr qu'elle était intéressée. Il fallait que tu t'en mêles, hein, avec tes grands airs ? Et puis qu'elle se sente obligée de prendre ta défense.

T'en fais pas. Si je peux pas draguer ta sœur, sois certain que je peux te nuire. Et je saisirai le moindre prétexte pour ça.


Derek Knight
Une ombre menaçante
Je ne te connais pas, Derek. Comment le pourrais-je ?

Et pourtant. Pourtant je sais bien que cette menace pèse sur moi. Une menace floue, indistincte. Mes parents m'ont avoué à mi-mots qu'ils avaient reçu un petit coup de main pour me faire entrer sur le territoire britannique. Parce que je ne suis pas un sorcier, vous voyez. Mais qui ? Pourquoi ? Cela, je l'ignore toujours.


Finn W. Bowman
Pun-friends
Le manuel revenait doctement sur l'attentat de la coupe d'Europe de Quidditch. Et là, juste sous la date, ce commentaire, écrit à l'encre noire : today was the bomb.

J'ai bien fait de récupérer ton livre, Finn. Tu ne me connais pas. Mais moi, si. T'es là, assis de moi, à chaque cours. A chaque fois que je tourne une page, l'un de tes mots apparaît. Cynisme implacable, plaisanteries désabusées. Tu es ce sourire sardonique qui apparaît sur mes lèvres lorsque je te lis.

Manquerait plus qu'à boire des coups ensemble, nan ?


Tatiana L. Voronkova
You're just like me
Deux gamins qui jouent ensemble sur la promenade de Yalta. Tu te souviens, Anya, des chats que l'on essayait d'attraper, dans les rues de la station balnéaire de Crimée ? Et l'eau, l'eau bleue de la Mer Noire... On était si jeunes.

Et puis il y a eu Tchernobyl.

Et te revoilà. A Manadh. C'est si improbable de te revoir. Surtout que... nous sommes devenus si similaires. Deux cracmols, russes, échoués là... Et liés par une même haine de la magie. Même si toi, toi tu me parais bien plus sûre de toi, sûre de tes opinions, et bien plus réfléchie que moi lorsqu'il s'agit d'en parler. Comme si tu les avais patiemment travaillées.


Alistair Fawley
Mentor et à raison
Déchet répugnant, carcasse ambulante, lie des bas-fonds. T'es tout ça, Alistair. Et t'es même pire encore. Jamais, jamais je ne m'acquoquinerait avec les tiens. Tu ne t'es pas contenté d'être cracmol, hein, il a fallu que tu rampes toujours plus loin dans la fange ?

Pourquoi. Pourquoi a-t-il fallu que ce soit ta main qui attrape la mienne ? Je voulais juste arranger la façade des Breakfast Chronicles. Ce torchon de propagande.

Et puis pourquoi faut-il que tu aies toujours raison aussi ? Hein ? Il y a quelque chose d'insidieux en toi. Tu n'es qu'un ver, un ver qui me ronge encore et encore. Et à chaque fois, je reviens vers toi. Boire avec toi. Parler. Et t'écouter.

Où est-ce que tu m'entraînes...


Prénom et Nom du personnage
Nature du lien
Votre texte.


Je recherche...
Des étudiant·e·s en droit

Des sympathisant·e·s ou membres de Gloriam

Eden M. Ivyavatar
• Professeur •
http://www.catharsis-rpg.com/t1513-eden-mia-ivy-revenante#36053Messages : 383 Points : 10
Pseudo : Marie la pas jolie.
Avatar : Candice Accola
Crédits : Bazzart
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Southampton / Atlantis
Patronus: Inconnu - Pas assez puissante
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Vassili Aleksandrovitch Sterenko - You're not my brother | Mar 8 Mai - 5:29
*roule ici* Je veux un lien. PARCE QUE C'EST NOTRE PROJET. Même pour les apolitiques Omg 3


Finn W. Bowmanavatar
• Sorcier •
http://www.catharsis-rpg.com/t708-finn-w-bowman-keep-my-gMessages : 1813 Points : 142
Pseudo : Flow
Avatar : Herman Tømmeraas
Crédits : mon talent immense
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence: Les Salines
Patronus: un Mustang
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Vassili Aleksandrovitch Sterenko - You're not my brother | Mar 8 Mai - 17:36
OH TOI. Comme Charlotte, je dois me remettre à jour dans ma vie avant que je vienne t'alpaguer avec tous mes comptes et mes idées qui rodent dans ma petite tête, mais... SOON Evil Angie


Tame my hunger, Numb my skin
In the crowd alone, and every second passing reminds me I’m not whole. Bright lights and city sounds are ringing like a drone, unknown. Oh, glazed eyes, empty hearts, buying happy from shopping carts. Nothing but time to kill, sipping life from bottles.
Vassili A. Sterenkoavatar
• Étudiant Moldu •
http://www.catharsis-rpg.com/t1721-vassili-aleksandrovitch-stereMessages : 58 Points : 0
Pseudo : Sevy
Avatar : Serguei Sergueievitch Bodrov
Crédits : Listal
• Plus d'informations •
Feuille de personnage
Lieu de résidence:
Patronus:
Informations supplémentaires:
Sujet: Re: Vassili Aleksandrovitch Sterenko - You're not my brother | Mer 9 Mai - 3:13
Coucou vous deux Brille

Eden j'ai pas d'idée qui me vient direct en tête, mais je t'envoie un MP pour qu'on tempête de cervelle tout ça ! Brille

Et d'accour Finn Brille Tu as beaucouuuuuuup trop de multi, du coup je suis un peu paumé, mais je te laisse proposer qui serait le plus pertinent Big smile (Même si vu que le Finn a le même âge et fait les mêmes études et m'a tout l'air d'être un type absolument insupportable et abruti, ça me dirait bien Baseball bat )
Sylver A. Westeravatar
• Sorcier •
Messages : 59 Points : 19
Pseudo : Mister T
Avatar : Greg Nawrat
Crédits : Trophyeyes
• Plus d'informations •
Sujet: Re: Vassili Aleksandrovitch Sterenko - You're not my brother | Sam 11 Aoû - 5:38
Mouahaha entre dark men on va se comprendre je pense :D
Contenu sponsorisé
• Plus d'informations •
Sujet: Re: Vassili Aleksandrovitch Sterenko - You're not my brother | 
Vassili Aleksandrovitch Sterenko - You're not my brother
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [FB 1623] Big brother is watching you
» Maximilien - Big brother is watching you.
» (F/RESERVE) Ebba Zingmark - Like brother and sister
» (m) JULIAN MORRIS ∞ Hey brother, do you still believe in love I wonder ?
» BROTHER BEAR ✗ ❝ koda, i did something very wrong ❞ (kenai)
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: