Bienvenue sur Catharsis

#1Votez
#2Votez
#3Votez
Les questions autour de l’égalité entre sorciers et moldus continuent de faire débat15 novembre 2000 Une nouvelle cellule de travail est créée par le gouvernement mixte britannique afin de trouver des solutions aux problèmes d'égalités entre sorciers et non sorciers... LIRE PLUS
Un super héros à Atlantis ?05-08 Novembre 2000 Des arrestations sont faites grâce aux dossiers d'informations et de surveillances d'un inconnu envoyé à la police... LIRE PLUS
INTERVIEW : Le gène sorcier vu par la science21 novembre 2000 Explications sur les différences entre sorciers et non-sorciers ; des tracts du groupuscules Magic is Might renforce la sécurité à l'UPA... LIRE PLUS

 Wolf sister, where have you been ?
AuteurMessage
Ella KvelgenSorcieravatarSorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-
MessageSujet: Wolf sister, where have you been ?   Lun 30 Avr - 6:18

C’est le cœur noué et l’estomac serré qu’Ella poussa la porte du Holiday’s Coffee. Ou l’inverse. Immédiatement, l’odeur âcre du café fraîchement moulu assaillit ses narines. Son appétit matinal s’aiguisa ; elle saliva un moment, là, debout près de l’entrée. Les tableaux étaient remplis de choix calligraphiés à la perfection, d’une écriture un peu rétro. Y avait une ambiance dans cet endroit, un truc qui éveilla tous ses souvenirs d’Australie. Malgré le rude mois de décembre, une bouffée de chaleur inexistante envahit son corps, reflux mémoriel d’une période bien lointaine maintenant. Putain, c’qu’elle aimerait y être. En fait, elle aimerait être n’importe où plutôt qu’ici. Revenant au présent, la blonde alla s’installer à une table vide ; d’ailleurs, l’endroit était lui-même quasiment vide. Il était tôt, on était en pleine semaine, ceci expliquait cela. Vous l’aurez compris, tout ce baratin futile avait pour unique but de détourner le sentiment qui tentait de l’envahir depuis son réveil ; la nervosité.

Et c’était plus fort qu’elle ; son pied gauche balançait un rythme inconnu dans le vide. Tout son corps hurlait l’appréhension. Après quelques secondes passées sur la chaise dos à la porte, elle se releva pour prendre la place d’en face. C’était mieux de la voir arriver. Plutôt que d’attendre l’angoisse de la pression d’une main sur son épaule ; ou même d’attendre de l’avoir dans son champ de vision. Savoir était plus supportable que l’ignorance. Même si tout était insupportable, à l’instant. Le silence figé de ce café vide, le passage des travailleurs dans la rue, l’aiguille des secondes qui courait sur l’horloge tandis que celle des minutes s’ébranlait à peine. Inconsciemment, elle serrait les mâchoires, ce qui lui donnait une tête franchement cheloue. Et comme prévu, l’arrivée de Siobhan lui retourna tripes et boyaux ; plus rien n’était à sa place, tout était mélangé. Un peu comme la situation de ces dernières années.

« - Salut, prononça-t-elle d’une petite voix, n’osant pas encore la regarder dans les yeux. Non, ce serait trop concret, trop réel comme contact. Tu veux boire un truc ? J’t’ai attendue, t’as vu comme je suis bien élevée. »

Petit rire gêné, masque du malaise. Bien vu, gagner du temps, tourner autour du pot ; précisément tout c’qu’elle avait prévu de ne pas faire. Bien joué, Kvelgen. Elle espérait très fort que sa maladresse serait attribuée à son incapacité à rentrer tout de suite dans le vif du sujet. Pas pour se désintéresser. Pas pour la tenir à distance. Trois ans qu’elles s’étaient pas vues, et à peine quelques mots échangés. La distance, elle avait déjà assez rongé leur relation comme ça. Et c’était pour ça qu’elles étaient là aujourd’hui, malgré leurs doutes, leurs questions, leurs rancunes même ; elles se rencontraient pour se redécouvrir en tant que femmes, sœurs et, soyons fous, amies.

_________________
 
Siobhan KvelgenProfesseuravatarProfesseur
  • PROFIL
    • Arrivé(e) le 21/12/2016 Messages 490 Points d’activité 238
      Pseudo : Kvelgen
      Avatar : Katheryn Winnick
      Crédits : Astra pour la signa
  • INFOS UTILES

    • Feuille de personnage
      Lieu de résidence: L'Enclave Résidentielle sorcière, à l'Est - Second manoir
      Patronus: Un loup arctique
      Informations supplémentaires:
http://www.catharsis-rpg.com/t145-siobhan-kvelgen-soyez-l
MessageSujet: Re: Wolf sister, where have you been ?   Jeu 3 Mai - 12:26



Wolf sister, where have you been ?
You look son worn, so thin

A
utant son habillement que son teint jugés imparfaits avaient été une excuse pour retarder l'inévitable, pour passer un peu plus de temps dans son refuge sécurisant et moins dans ce monde extérieur où l'attendait la deuxième des Kvelgen, quand bien même cela signifiait faire face à ce regard dénué de toute clémence, de toute indulgence ; son regard, renvoyé par le miroir avec la force de cent soleils. Pourquoi s'infligeait-elle ça ? La gorgée nouée, les pensées en bordel baignant, en apesanteur, dans un nuage de fumée opaque, la blonde ne savait plus exactement ce qu'elle souhaitait dire à sa soeur. Tout ce qu'elle savait, tout ce qu'elle ressentait, c'était un masse informe pesant sur ses épaules aux noms de culpabilité et angoisses, avec pour visages ses actes et son incapacité manifeste - le croyait-elle - à changer les choses. Elle flippait alors que quelques jours plus tôt, à la réception de la lettre, elle était encore pleine d'espoirs. Oui mais seulement, entre temps, elle avait réalisé que tout ne se passait pas toujours comme on le voulait et que ses excuses pouvaient être un peu vide de sens après toutes ces années.

Elle était la seule coupable, et il ne lui appartenait pas de décider si les choses allaient s'arranger ou non, même si l'attitude de sa soeur donnait à son coeur un peu d'espoir.

L'angoisse maîtrisée, c'est dans les temps que Siobhan était sortie du manoir et avait marché jusqu'au café, focalisée sur son objectif. Quelque part, entre la peur et les sentiments nocifs, elle était heureuse de revoir sa blonde après autant de temps. Tant de questions défilaient dans son esprit. Comment est-elle ? A-t-elle changé ? Est-ce qu'elle devrait lui faire la bise ou la prendre dans ses bras, ou alors simplement la saluer et s'asseoir ? Qui des deux devrait lancer la conversation ?

La scandinave arriva enfin sur les lieux du rendez-vous et fixa la porte un instant, mais un instant seulement, poussée par une force qu'elle n'aurait su décrire autrement qu'en utilisant les mots inconscience et manque de jugeote, car elle allait au devant d'une discussion qu'elle avait envie de fuir, autant qu'elle avait envie d'avoir pour briser la glace qui s'était formée entre les deux, mais qui allait être éprouvante. Elle poussa donc la porte, la main fébrile, et pénétra dans le café avec un aplomb de façade, devenue professionnelle dans l'art de se faire passer pour ce qu'elle n'est pas réellement. Ses yeux cherchèrent une tête blonde et ils la trouvèrent rapidement, croisant son regard. Et, une fois encore, elle fut poussée à continuer d'avancer par une force invisible. Elle avait toujours été forte aux yeux de la benjamine, ce n'est pas aujourd'hui que ça allait changer... Ou peut-être pas immédiatement. Ignorant tout bonnement et simplement les autres individus, sans pour autant chasser de son esprit leur présence gênante quand bien même leur nombre était réduit, elle vint prendre place en face d'Ella avec un doux sourire accroché à ses lèvres, certainement un peu forcé.

« Salut. Je vais prendre un café noir avec deux sucres. souffla-t-elle en élargissant son sourire dès lors un peu plus sincère, plus naturel, se complaisant dans les banalités qu'elles échangeaient. Et c'est moi qui paye, puisque tu as eu la gentillesse de m'attendre ! » des banalités qui la rassuraient et la tenaient loin de ce qu'elle redoutait, même si elle mourrait d'envie de lui tomber dans les bras et de relâcher tout ce qu'elle avait sur le coeur. Car c'est comme ça qu'elle fonctionnait, la Siobhan. Aux émotions.
 
code by bat'phanie

_________________

   
Walpurgisnacht
Wild and free Unruly in the fiddles' play our nightly round dance spins, and we join, wild and free, this old magic. Hear the fiddles, hear the fiddles, the fires are kindled ! Follow the round dance, follow the round dance on Walpurgisnacht !

Ella KvelgenSorcieravatarSorcier
http://www.catharsis-rpg.com/t1655-i-dare-you-i-double-dare-you-
MessageSujet: Re: Wolf sister, where have you been ?   Jeu 10 Mai - 16:29

Rien que le son de sa voix l’avait fait trembler jusqu’aux tréfonds de son âme. Puisque ça remuait les affaires du passé, pas si poussiéreuses que ça, même si le temps avait terni les souvenirs. Le truc un peu triste avec les souvenirs de disputes, c’est qu’ils baignent dans une cuve pleine de négativité. Les remords, les non-dits, la méchanceté gratuite, les regrets. Jusqu’à créer un parfait distillat d’amertume ; l’absinthe du rancunier, en quelque sorte. Et par Thor, on le savait qu’Ella avait dégusté avec délice ce précieux liquide. Pendant trois longues années, elle s'était soûlée de colère contre sa famille. Persuadée d’avoir raison, de les laisser moisir dans leurs torts. Et le résultat ? Du temps perdu, des sourires gâchés, des liens rompus. Là, elle subissait la monstrueuse gueule de bois de son alcoolisme imagé.

La cadette se sentait mal à l’aise de laisser payer son aînée. Son premier réflexe allait vers la protestation, mais elle se ravisa. Elle savait, quelque part, que c’était une façon pour sa sœur de faire un pas vers elle. Elle pouvait pas refuser son geste, ce serait comme refuser l’interaction. Avec un tout petit demi-sourire, elle la remercia. « - C’gentil Sio, merci. Moi je prendrais un café au lait, avec du sucre aussi, please. » demanda-t-elle. La tenancière du Holiday’s Coffee enregistra mentalement leurs commandes et alla s’affairer derrière le comptoir impeccable. Quoique, un petit coup de ponceuse rajeunirait le bois. Bref, focus.

Quelques secondes s’écoulèrent sans qu’un seul mot ne soit échangé. Fallait dire, c’était putain de compliqué. Qu’est-ce-qu’elle était censé lui dire ? Qu’elle s’était trompée ? Oh non, fallait pas déconner. La blonde conservait farouchement sa part de fierté ; les regrets étaient pas dignes d’elle, ni de son tempérament. Du moins, pas ouvertement. On était là pour avancer, pas pour s’accorder à reculer. Du coup y avait qu’une question qui lui venait à l’esprit. Simple, basique ; pourtant, fallait bien qu’elle sorte à un moment donné. Elle pouvait pas simplement lui balancer tout ce qu’elle avait loupé à la tronche. Sio méritait mieux ; elle avait le droit au répit et à la préparation. Ella lui devait au moins ça.

« - Comment tu vas ? » lâcha-t-elle, en osant enfin attraper son regard bleuté.

Et là, elle priait tous les dieux nordiques et même les autres tiens ; pourvu que sa sœur ait la bonté d’être bavarde. Pas juste un banal « ça va ». Ce genre de réponse pourrait définitivement faire chavirer son coeur, qui était à une artère d’un gouffre sans fond. Visiblement tendue, la Norvégienne profita de la distraction du service des boissons fumantes. Elle souffla et ferma ses yeux une fraction de seconde, comme quand on s’apprête à subir un choc. On anticipe la douleur physique qui va se répandre en écho dans les muscles et dans les os. Mais on sous-estime l’impact psychologique ; et c’était bien ça qu’elle redoutait le plus.

_________________
 
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Wolf sister, where have you been ?   

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Catharsis :: Atlantis & Manadh :: Le Centre-ville :: Holiday's Coffee-
Sauter vers:  
Désactiver les particules